Partagez| .

Ça va être le bordel dans la chambre je sens ♦ Chambre 2F

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 179
Race : Humaine
Pouvoir : /
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Elève
Soras : 566
Avatar utilisé : Ryuuko Matoi - Kill la Kill
Autre(s) compte(s) : Raphael A. Sullivan
Couleur de dialogue : #cc0033

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 65/50/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
La KyllerkaSam 23 Avr 2016 - 12:15

J'étais allongée dans mon lit, mon regard fixé sur le plafond (enfin, sur le lit juste en haut, je dors dans le lit du bas). J'avais la chance d'avoir eu le lit non-loin du radiateur, c'est pour ça que je suis en bas ; sinon j'aurai direct pris le lit du haut. Ouais parce que j'ai pas envie d'avoir un coloc' aussi gros qu'une maison qui pouvait faire péter les lattes à tout instant et me tomber dessus. Mais heureusement, je suis toute seule, donc c'est pas trop un problème ~
En vérité, j'ai envie de rester toute seule dans la chambre, comme ça je peux faire autant de bruit que je veux ~ Manquerait plus que je m'attire les foudres des camarades de chambre, j'ai déjà assez avec celles des voisines, donc bon.

Je prends une pomme que j'avais piqué à la cantine et la croque à pleins dents. Je savais pas quoi faire, je m'ennuyait comme c'est pas permis... Et au vu du temps - gris et plein de nuages sans aucun rayon de soleil visible-, je pense qu'il va pleuvoir, donc inutile d'aller s'entraîner pour revenir enrhumée ; je crois que je prend assez cher comme ça quand je me bat avec les autres. Ca me rappelle ce fight avec Mary... Héhé, il était génial, dommage que des foutus loups nous aient interrompus. J'aurais pu lui mettre la pâtée de sa vie sinon.
Soudain, j'entends quelqu'un qui toque à la porte. Je me redresse. Se pourrait-il que... Nooooon s'il vous plaît me dites pas que se sont les colocs qui débarquent... Fait chier. Je me lève, entre la porte et jette un oeil méfiant à l'extérieur.
Il y a des ou un gens devant la porte.
Bon bah je crois bien que ce sont mes futures compagnes de chambres (oui au féminin car apparemment les chambres de sont pas mixtes)...

•••

Caps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MiyukiSam 23 Avr 2016 - 22:50

Miyuki, jeune élève venue d'outre-monde, venait d'achever sa première journée à l'académie Seika. Cette première journée faisait office de découverte et d'exploration pour la jeune demoiselle. Une journée éprouvante en somme. Et quoi de mieux qu'une chambre pour se reposer ? Heureusement, dans la matinée la personne chargée de l'accueil des gens dans l'académie avait donnée à la petite rousse son numéro de chambre, la 2 F.

Il était un peu plus de 17h lorsque la petite Ange arrivait à hauteur de l'aile Améthyste, traînant la jambe et cherchant avec anxiété et nervosité sa chambre. Elle souhaitait de tout coeur être seule, ou à minima être avec des colocataires charmantes et bien éduquées...

Valise à roulette à bout de bras, suivant la jeune demoiselle sans avoir d'autres choix, celle-ci arrivait à bon port dans le couloir des chambres des filles. Le cœur battant, plantée devant la 2 F, elle prit la clenche et appuyait dessus pour découvrir son nouvel antre.

Une fois la porte ouverte, Miyuki apercevait sa nouvelle demeure, si l'on pouvait appeler une chambre partagée, une « demeure »... Et à l'intérieur... Un bordel sans nom, des fringues éparpillées ça et là, et au milieu de ce foutoir... Une fille, la propriétaire de tout les vêtements semés dans la pièce...

Miyuki n'en revenait pas et laissait tomber sa valise à roulettes... Elle fit un pas dans la pièce et commençait à virer rouge de colère...

« Je... Je n'y crois pas ! Qu'est-ce que c'est que ce foutoir ? »

Suite à ces quelques mots, elle commençait à prendre en main tout les vêtements qu'elle pouvait ramasser et les téléportaient sur le seul lit ouvert et donc occupé. Ce qui lui prit environ 2 min.

« Voilà qui est mieux ! Une jeune femme de ma trempe ne peut décemment pas dormir dans un taudis comme cela ! Je me présente, Izuna Miyuki ! Je suppose que tu es La ? Celle qui réside seule dans cette chambre ? Enfin, plutôt « résidait ». Dorénavant nous partagerons cette pièce. Enchantée. Et si tu te demandes comment je connais ton nom... Et bien... Je me suis renseignée un petit peu avant d'arriver dans la chambre... »

Puis la petite retournait récupérée sa valise, et l'amenait au lit juste au dessus de celui de La, décidant que celui-ci serait sien à partir de cet instant.
En déballant ses affaires, Miyuki n'avait qu'une idée en tête...

« Je me demande si quelqu'un d'autre dormira dans cette chambre... »

Evidemment, c'était trop beau pour être vrai... La porte se refermait lentement, jusqu'à fermeture complète, mais quelqu'un dans le couloir était déjà en train d'arriver jusqu'à cette chambre...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanDim 24 Avr 2016 - 20:59

Alexia allait trouver sa chambre. Rencontrer ses colocataires. S'installer. Tout cela c'était joli sur papier. Mais dans les faits, elle était bien moins certaine d'elle-même.  Ce n'est pas qu'elle craignait la réaction de ses colocataires, mais elle pouvait aisément imaginer une douzaine de raisons pour qu'on la mette à la porte avant la fin de la première nuit. Déjà, sa chevelure. C'était bien joli d'avoir une copine gorgone, mais quand elle se réveillait le matin la chevelure active, on était bien parti pour qu'une de ses colocs finisse en statue de pierre par mégarde. Après elle la libérerait vite de sa gangue de pierre, mais c'était déjà une bonne raison d'avoir des frictions dans la chambre. Autre problème à l'horizon : avec sa chance elle allait avoir une coloc' qui aurait peur des reptiles et surtout des serpents. C'était joué d'avance ! Et Alexia passait les problèmes techniques comme voit si un lit supporterait sa corpulence. C'est qu'elle pesait son poids maintenant... Autant dire qu'elle était plutôt pessimiste quant à ses chances de s'intégrer facilement.

Maintenant que sa première journée de cours s'était terminée, Alexia s'était donc trouvé un coin tranquille où elle tâchait de s'imaginer les pires scénario et de voir ce qui pourrait mal tourner pour prévoir des solutions de repli. Elle était d'ailleurs en intense conciliabule avec sa chevelure.

"-Mais je suis certaine qu'elles vont hurler dès que je vais passer la porte !"

Elle reçut en réponse, un concert de petits sifflements.

"-Mais je vous assure ! En prime, je suis sûre que leurs lits sont trop petits pour moi et que le chauffage sera en panne !"

Nouveaux sifflements réprobateurs. Une de ses "mèches" surtout vint pendre devant son visage et lui siffla longuement devant le nez ce qui était clairement une remarque désobligeante. La gorgone fronça les sourcils en conséquence et gonfla les joues avant de s'exclamer :

"-C'est quoi ces manières ! Je vous ai pas élevé ainsi. Restez polis !"

Sa chevelure sembla se le tenir pour dit et reprit son apparence habituelle. Alexia, comprenant qu'elle n'avait que trop tergiversé, prit le chemin des dortoirs. Il allait y avoir un problème ! C'était certain ! Elle commençait à avoir froid en plus. Les couloirs n'étaient pas particulièrement chauffés. Pas assez à son goût en tout cas. Plissant les yeux en retenant une imprécation, la gorgone finit par trouver la chambre qui lui avait été attribuée. Après s'être assurée d'une dernière caresse que ses petits protégés étaient bien calmes et avaient un aspect de chevelure anodine, la gorgone prit une grande inspiration et entrouvrit la porte avant d'y passer la tête et une partie de son buste. Elle n'osait pas se montrer tout entière. Pas avant d'avoir eu un avant goût de l'accueil qu'on lui réservait.

A l'intérieur : deux filles. L'une allongée sur son lit à côté d'un tas d'affaires qui devaient être des vêtements utilisés. Drôle de choix, mais au moins les vêtements n'encombraient pas la pièce. L'autre était debout à côté du lit superposé et semblait déballer ses affaires. Aucun n'avait l'air très particulière. Rien qui sorte en tout cas de l'ordinaire. Pas d'oreilles pointues, de cornes, ou de longue queue reptilienne de plus de cinq mètres... Un peu intimidée, Alexia finit par lancer aux deux demoiselle une salutation d'une voix hésitante sans oser passer plus avant le seuil de la pièce et révéler sa nature semi-humaine...

"-Euh... Bonjour ? Je suis votre nouvelle colocataire... "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 179
Race : Humaine
Pouvoir : /
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Elève
Soras : 566
Avatar utilisé : Ryuuko Matoi - Kill la Kill
Autre(s) compte(s) : Raphael A. Sullivan
Couleur de dialogue : #cc0033

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 65/50/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
La KyllerkaMar 26 Avr 2016 - 20:18

Ok. J'ai des colocs. Génial. En plus la fille qui débarque là elle est vraiment en colère. J'comprends pas trop pourquoi, je lui ai rien dit pourtant. A la limite si je l'avait frappée ouais, mais là... La madame commence alors à téléporter... What attends une mage ?! Donc c'est pas une humaine ?! Bref, elle met tout mon bordel sur le lit, ce qui me met en colère. D'OU elle touche à mes fringues ?!

- Voilà qui est mieux ! Une jeune femme de ma trempe ne peut décemment pas dormir dans un taudis comme cela ! Je me présente, Izuna Miyuki ! Je suppose que tu es La ? Celle qui réside seule dans cette chambre ? Enfin, plutôt « résidait ». Dorénavant nous partagerons cette pièce. Enchantée. Et si tu te demandes comment je connais ton nom... Et bien... Je me suis renseignée un petit peu avant d'arriver dans la chambre...

... Bon ok elle m'agace. Déjà, elle est hautaine, ce qui colle parfaitement avec son physique. Ensuite... ELLE M'ENEEEEEEERVE. Je vais la taper. Je me dirigeai vers mes vêtement et... quelqu'un toque à la porte... QUOI ENCORE ?!

- Euh... Bonjour ? Je suis votre nouvelle colocataire...

Avant de regarder à la porte, je prend mes vêtements, les fout par terre, bien au milieu de la chambre. Juste pour emmerder la fille qui va dormir juste au-dessus de moi. Heureusement je me tape pas Godzilla, donc aucune chance que les lattes du lit pètent. A moins qu'elle ne puisse modifier son poids comme Miss Valentine. Manquerai plus que ça. Je me dirige vers la porte, regarde la nouvelle coloc et lui dit :

- Grouille de rentrer, j'ai des affaires à régler.

J'ai royalement ignoré l'autre débile.

•••

Caps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MiyukiMar 26 Avr 2016 - 21:22

Après avoir été accueillie de façon froide par sa nouvelle camarade, Miyuki n'en revenait pas, elle trouvait mauvais goût que l'autre fille prit ses vêtements et les remit au milieu de la pièce. Elle cherchait sûrement le conflit, et avait l'air d'être le genre à faire des histoires pour un rien. C'était le genre de pensées qui se baladaient dans la tête de la petite ange. 

Mais avant qu'elle ne put répondre quoique ce soit, la porte s'entrouvrit laissant une nouvelle camarade se découvrir à La et Miyuki. Par timidité sans doute, elle n'osait se montrer entièrement et restait entre l'intérieur et l'extérieur de la chambre.


Miyuki continuait de déballer ses affaires, fixant du coin la vulgaire scène et le peu d'hospitalité qu'offrait La à la nouvelle. En l'entendant parler d'affaires à régler, Miyuki ne pouvait se retenir d'avantage et laissait filtrer une petite remarque concernant La.

« Si par affaires, tu parles de ranger TES affaires traînantes au sol... Oui je confirme, rentre vite, afin qu'elle puisse mettre de l'ordre dans ses « affaires »... » Disait-elle après avoir soupiré en regardant la pile de linge qui était retourné au milieu de la pièce...

Miyuki l'esquivait et fit quelques pas en direction de la porte. Et plus précisément d'Alexia. Elle lui souriait et l'invitait à rentrer en lui tendant la main, une fois devant elle.

« N'aie pas peur voyons, je ne sais pas pour elle... Mais je ne vais pas te manger ! Tu es la bienvenue dans la chambre, je me présente, Izuna Miyuki, tu peux m’appeler Miyuki, ou Miyu, comme tu le souhaites... Cependant, excuse moi d'avance, mais je vais peut-être te surprendre un petit peu...Huhu~~ »

Tout juste sa phrase finit que la petite rousse disparaissait de la vue de La et d'Alexia, elle voulait surprendre la nouvelle colocataire en se téléportant dans son dos, dans le couloir pour la faire entrer. Mais finalement ce fut elle qui finit surprise... En voyant le reste du corps de la demoiselle.

Par ailleurs, elle poussait un cri aiguë avant de revenir dans la chambre par téléportation, juste derrière La, affichant un visage gênée et un peu surprise... Elle prit appui sur l'épaule de sa camarade un peu ronchon et ne sortit que sa tête rougissante pour s'excuser.

« Je suis navrée, je ne savais pas pour... Ton corps... Et désolée d'avoir crier, j'ai juste était surprise, voilà tout... Je te rassure, je ne suis pas du genre « raciste » mais je n'ai jamais vu quelqu'un... Dans ton genre. »

Il ne restait plus que voir la réaction de La, mais quoiqu'il arrive, il ne fallait pas rendre mal à l'aise la nouvelle venue. Et quoi de mieux que de changer de sujet ?

« Encore une fois désolée... Tu t'appelles ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanMar 26 Avr 2016 - 22:52

Waw ! Alexia s'attendait à peu près à tout... Mais en fait elle ne pensait pas que son arrivée serait au moment le plus inopportun. Il lui semblait bien que ses deux colocataires se disputaient juste avant son arrivée, et elles ne semblaient pas vouloir spécialement se calmer malgré le fait qu'elle ait pointé le bout de son nez. Du peu qu'elle en avait vu et entendu, il semblait y avoir un souci entre celle qui était allongée sur son lit et qui venait juste de se lever, et l'autre fille qui était debout. Un problème de rangement de vêtements sales c'est cela ? Ca promettait pour l'ambiance entre colocataires si la première rencontre se passait ainsi. Olala, cela commençait déjà mal. Elle avait bien fait de se méfier.

Au moins, elle ne semblait pas encore prise à partie comme arbitre de leur dispute. Au contraire, son arrivée semblait au moins avoir calmé leurs ardeurs belliqueuses le temps qu'elles l'accueillent. La petite rousse d'ailleurs s'approcha un sourire amical au visage et l'invita à rentrer tout en se présentant. Bon elle allait la surnommer Miyu. Pour un petit bout de femme comme sa coloc', cela allait à merveille. Alexia allait prendre son courage à deux mains et entrer quand la demoiselle disparut purement et simplement de sa vue. Surprise, Alexia retint une exclamation de surprise et cligna des yeux, la cherchant du regard en balayant la pièce des yeux. L'instant  d'après, un petit cri aigu retentit derrière elle la faisant sursauter. Elle darda son regard en arrière, n'y trouvant à nouveau rien. Quand la petit rouquine réapparut devant elle, Alexia comprit que sa colocataire devait pouvoir se téléporter. Pratique. Sauf que pour peu, elle aurait été assez surprise pour que ses petits trésors se réveillent et ne viennent siffler sur son crâne...

Alexia savait depuis le début qu'elle ne pourrait cacher son apparence reptilienne. Et elle s'attendait un peu à ce genre de réaction. Elle retint donc une grimace et rentra une bonne fois pour toute dans la pièce, ramenant rapidement ses anneaux autour d'elle pour ne pas prendre trop de place. La gorgone fit  aussi mine d'éloigner ses excuses de la main en lui répondant :

"-Ne t'inquiète pas, je commence à avoir l'habitude... J'ai eu du mal à m'y faire moi aussi la première fois..."

C'est vrai que cela lui avait fait un choc à l'époque. Enfin cela ne remontait pas à si loin non plus... Alexia porta rapidement la main à sa chevelure, la caressant légèrement du bout des doigts pour s'assurer qu'aucun de ses petits protégés ne se montrait curieux ou n'avait réagi au cri de Miyu. Elle fut un peu rassurée quand elle ne trouva que des mèches de cheveux. Bon, au moins sa chevelure se tenait à carreau. C'était déjà cela. Un peu rassérénée, la gorgone répondit alors :

"-Je m'appelle Alexia Callahan. Je... "

Elle s'interrompit au milieu de sa phrase. Que dire ? Elle n'était pas habituée à se présenter comme une gorgone. Et puis cela risquait de faire encore plus peur à Miyu non ? Alexia envisagea quelques secondes de ne pas leur révéler sa vraie nature, ou se présenter comme une lamia, quelque chose comme cela. Cependant, son côté pragmatique reprit vite le dessus. Elles allaient partager une chambre pour un temps non défini. Elle ne pourrait surement pas garder sa chevelure secrète très longtemps. Autant tout leur dire tout de suite. Avec un petit soupir, la demoiselle baissa les yeux au sol et se couvrit prudemment les yeux de la main avant de reprendre :

"-Je suis une gorgone."

En même temps, elle demanda à sa chevelure de se manifester un peu. Ses serpents qui n'attendaient que son feu vert dardèrent vite leurs petites têtes en tous sens, les pointant surtout vers les deux colocataires de leur maîtresse pour les examiner d'un oeil curieux et leur siffler légèrement au visage. Alexia toutefois les ramena vite à leur forme première d'innocente chevelure en les caressant doucement et releva enfin le regard, terriblement gênée. Elle aurait bien aimé se trouver un trou assez grand pour l'accueillir et ne plus jamais en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 179
Race : Humaine
Pouvoir : /
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Elève
Soras : 566
Avatar utilisé : Ryuuko Matoi - Kill la Kill
Autre(s) compte(s) : Raphael A. Sullivan
Couleur de dialogue : #cc0033

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 65/50/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
La KyllerkaSam 30 Avr 2016 - 9:59

- Si par affaires, tu parles de ranger TES affaires traînantes au sol... Oui je confirme, rentre vite, afin qu'elle puisse mettre de l'ordre dans ses « affaires »...

Je lance le regard le plus noir du monde à la fille. Je savais qu'elle était bête, mais à ce point-là... Je crois qu'elle a pas pigé que je parlais d'ELLE, et seulement d'ELLE. Mais affaires, je me fous royalement de les ranger, elles étaient très bien là où elles étaient avant que l'autre greluche n'arrive.

- Hey, je parlais des affaires que j'avais à régler avec toi, 'spèce de neuneu
, je lui lance avec une agressivité non cachée.

Je préfère de suite la prévenir qu'elle et moi, on va pas s'entendre. Du moins pas très bien. J'ai pas envie de lui cacher ça, sinon elle va se faire des illusions. Bah quoi, vu comment elle m'a l'air d'être une idiote qui pense qu'à elle et qui pourrait passer deux ans devant son miroir juste pour arranger sa tronche à coup de maquillage hein.
Peu après la rousse -Mizuki, c'est ça ? A moins que ce ne soit Nezumi, je sais plus...- invite la nouvelle venue à entrer avant de... wut mais elle est passée où là ? Je tourne la tête dans tous les sens pour tenter de trouver la souris rousse, puis un cri de souris surprise -surnom officiel de la Mikuyi : la Souris. Puis la rousse réapparut juste derrière moi et elle eu la bonne idée de se servir de moi comme bouclier humain.

- Oui non mais te gêne pas hein, je lui dit en la regardant, irritée.

La nouvelle venue fit une drôle de tête avant d'entrer complètement dans la chambre et... OMAGAD UNE FEMME SERPENT, C'EST TELLEMENT STYLÉ. J'étais complètement fascinée par son énorme queue de serpent. Je n'entendit pas trop la nouvelle venue s'excuser, trop occupée à regarder sa queue. En fait j'en avais rien à foutre que sa se fasse ou non.

- Je m'appelle Alexia Callahan. Je...

Pause. J'attends la suite tranquillement, cette fois en la regardant, les bras croisés.

- Je suis une gorgone.

Ses cheveux se transformèrent en mini-serpent et l'un deux me siffla au visage. Je recule un peu pour éviter qu'il ne me morde, mais il n'en n'eut pas le temps car le serpent redevint de simple cheveux. Je ne savais pas trop quoi dire. Je dégage Nezimu de derrière moi et m'approche prudemment d'Axelia -c'est ça hein ?- en gardant sa chevelure à l'oeil avant de m'accroupir et toucher sa queue. J'avais l'impression de toucher du cuir. Avant de me faire broyer par la queue, je me retire bien vite avant de retourner à côté de la Souris.

- ... C'est classe.

C'est tout ce que j'ai trouvé à dire, désolée pour la nullité de ces propos inutiles.

•••

Caps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MiyukiJeu 5 Mai 2016 - 21:23

Avec La, le courant ne passait pas, clairement pas. Une provocation de plus à ajouter à son palmarès... Miyuki n'allait pas rester de marbre face à ça et se contentait pour le moment de répondre à chacune de ses piques.

« Hey, je parlais des affaires que j'avais à régler avec toi, 'spèce de neuneu »

Bien qu'il fallait faire bonne figure une fois de plus devant Alexia, Miyuki ne pouvait pas laisser passer celle-là... Elle lui répondit avec un petit sourire narquois et plein d'ironie :

« Quand tu veux, je t'accorderais 15 min de mon temps pour te remettre à ta place. En attendant laissons ça de côté. »

Puis la découverte du corps d'Alexia surprenait la petite rousse, et lorsqu'elle se plaçait derrière La, une énième fois l'humaine ne pouvait s'empêcher de faire une remarque. La petite Ange tentait de se calmer un peu et jouait le jeu quand elle utilisait La comme bouclier.

« Je ne me gène pas, non, tu le vois bien. »

Puis les présentations se faisaient naturellement après quelques excuses et explications... Alexia parlait d'elle avec gêne, concernant sa nature. Miyuki n'en avait cure et considérait sa nouvelle camarade comme une personne tout à fait normal, même si le bas de son corps était en écaille, rampait au sol et faisait pas moins de 5m de long... Elle cachait son visage de gêne mais rapidement elle complétait sa présentation en se qualifiant de gorgone et faisaient aux deux jeunes filles une démonstration plus vraie que nature avec ses serpents capillaires. Le serpent qui sifflait devant Miyuki, ne l'effrayait point. Au contraire la rousse était émerveillée par ça et attendait juste que le serpent s'éloigne. Rapidement La s'avançait et effleurait la queue d'Alexia, puis revenait à sa position initiale dans la chambre...

« ... C'est classe. »

Autrement que classe... Miyuki avait une autre façon de voir les choses, elle en faisait rapidement une remarque, plus utile que la réaction de la méchante fille.

« C'est « classe », oui... Mais c'est encombrant... Comment vas-tu faire pour dormir ? Tu peux la rendre plus courte j'espère ? Sinon ça va être compliqué pour toi... et pour nous. »

Miyuki réfléchissait quelques instants et se retournait en direction de La, un petit rire s'échappait mais fut stoppé par une petite provocation... Quand on peut inverser les rôles, on n'hésite pas non ?

« Dans le pire des cas, La n'a qu'à quitter cette chambre, je ne la dérangerais plus, et Alexia aura plus de place, et tout le monde sera content ! »

Bien sûr, elle savait que c'était de mauvais goût, mais c'était pour rire. Il ne restait plus qu'à espérer que les deux filles prennent ça avec amusement et non sérieusement...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanDim 8 Mai 2016 - 21:09

Alors qu'Alexia faisait revenir sa chevelure à son aspect initial, elle garda encore quelques instants les yeux baissés en silence. Aucune de ses compagnes ne parlait. Oh ! Elles devaient être médusées. C'était bien le mot... Elles étaient pétrifiées de stupeur probablement. Trop surprises de sa vraie nature pour oser parler ? Elle devaient en cet instant même la regarder avec de grands yeux dégoûtés. C'était une mauvaise idée que d'avoir pris un dortoir. Après où aurait-elle pu aller ? Elle n'avait pas un sou en poche et ne connaissait quasi rien du monde qui l'entourait...

Alexia fut du coup un peu surprise -en fait elle était même carrément stupéfaite- de la réaction de ses colocataires. La première, celle qui avait le lit du bas s'approcha avec un peu de méfiance pour toucher ses anneaux d'une main en laissant s'échapper une petite remarque. Bon au moins elle ne semblait pas terrifiée. Elle comprenait quand même qu'elle reste circonspecte. Elle-même n'aurait pas été à l'aise à sa place. On avait déjà évité les cris aigus et les appels à l'aide.

Miyu pour sa part était totalement désinhibée. La gorgone ne la connaissait pas depuis plus de quelques minutes mais elle lui semblait déjà du genre à dire tout ce qui lui passait par la tête, et à faire de même. Elle lui posa du coup plusieurs questions assez pertinentes -bien qu'un peu indiscrètes à son goût-. Toujours assez gênée que son apparence cause autant de problèmes, Alexia répondit à nouveau d'une petite voix encore timide mais où perçait une légère note d'agacement. :

"-Je ne peux pas raccourcir ma queue ! " Quelle idée déjà. Enfin bon, c'était son problème à elle cela... "Et oui c'est un peu encombrant, mais je peux ramener mes anneaux près de moi pour être moins 'volumineuse'. L'espace d'un lit devrait me suffire." Termina-t'elle d'un ton peu assuré toutefois. En fait elle en doutait elle-même mais bon...

Elle regarda les lits superposés. Déjà ou oubliait l'idée de la faire dormir au-dessus. Enfin si elles ne voulaient pas se retrouver écraser par la gorgone la première nuit... Elle doutait que la structure supporte son poids longtemps. Il lui semblait quand même que les lits à sa droite étaient inoccupés. Instinctivement, la gorgone chercha du regard les radiateurs de la pièce et retint une grimace en se rendant compte qu'ils étaient de l'autre côté. Evidemment... Les meilleurs places étaient déjà prises. Elle envisagea un instant l'idée de demander à La de changer de place mais se retint. Si cela se trouvait, elle aurait suffisamment bon pour ne pas ressentir le besoin d'aller se lover près de la plus proche source de chaleur... Enfin elle l'espérait.

"-Le lit-là est pris ?" demanda-t'elle en désignant ledit lit proche du sol à sa droite.

Elle ignora volontairement la seconde remarque de Miyu, ne tenant pas à s'interposer dans la dispute de ses camarades et à devoir prendre parti ou jouer les arbitres. Elle avait assez de problèmes comme cela pour en plus s'occuper de ceux des autres. Instinctivement, Alexia avait ramené ses anneaux autour d'elle en maigre bouclier -et aussi pour ne pas envahir la moitié du plancher-. Elle attrapa nerveusement la pointe de sa queue et commença à la pétrir de ses doigts, ayant un peu besoin d'avoir quelque chose pour s'occuper les mains. C'était cela ou se les tordre d'anxiété devant ses deux camarades. Chacun son truc. Elle tâcha aussi de meubler le silence en reprenant rapidement :

"-Euh... Vous êtes ici depuis longtemps ?"

Elle avait plus l'impression que La était la seule à être installée dans la chambre depuis un moment et que Miyu venait aussi juste d'arriver. Mais elle pouvait se tromper. Si cela se trouve, elles ne s'entendaient juste pas, et cela depuis un moment...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 179
Race : Humaine
Pouvoir : /
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Elève
Soras : 566
Avatar utilisé : Ryuuko Matoi - Kill la Kill
Autre(s) compte(s) : Raphael A. Sullivan
Couleur de dialogue : #cc0033

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 65/50/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
La KyllerkaMer 11 Mai 2016 - 19:22

Bon. La rousse me tape vraiment sur les nerfs. Dès que j'en ai l'occasion, je lui fait découvrir les joies de mon poing dans la tronche.

- Dans le pire des cas, La n'a qu'à quitter cette chambre, je ne la dérangerais plus, et Alexia aura plus de place, et tout le monde sera content !

... Elle cherche vraiment la bagarre, hein ?

- Dit, pourquoi ça ne serait pas toi qui dégage ? Tu ne me dérangera pas, et Alexia aura plus de place, et tout le monde sera content !

J'ai fait exprès de reprendre un peu les mots de Nezumi pour lui faire comprendre qu'elle me tape sur les nerfs. Mais bref, revenons sur Alexia. Elle a dit qu'elle pouvait rétracter ses anneaux pour ne prendre qu'un lit. Elle nous demande si le lit à droite et libre, je hoche la tête. Bon elle a eu la gentillesse de se mettre sur le lit du bas. Espérons qu'elle ne fasse pas craquer les lattes du matelas en pleine nuit... Oh, et prions pour qu'on ne se tape pas un golem en camarade de chambre, sinon ça va VRAIMENT pas être la joie dans la chambre, parce que le golem va prendre les trois-quarts de la chambre à lui tout seul.

La gorgone finit par nous demander :

- Euh... Vous êtes ici depuis longtemps ?


Je soupire. Ahlàlà, si elle savait la vérité derrière cette dispute...

- Eh ben, j'étais très bien toute seule jusqu'à ce que Mikuzi arrive il y a quelques instants. Donc moi ça fait longtemps et elle non.


Je n'étais ni sèche ni froide sur le ton adoptée, juste normale.

•••

Caps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MiyukiMer 11 Mai 2016 - 21:07

Miyuki venait à peine de finir de ranger ses affaires, après avoir provoquer La, bien sûr. Elle posait sa main sur sa valise et la téléportait dans un coin de la pièce. Puis vint la demande d'Alexia qui venait rompre le silence pesant... La ne pouvait s'empêcher de l'ouvrir la première et ainsi démarrer cette nouvelle conversation sur de mauvaises bases.

Sans compter la précédente remarque, alors qu'elle reprenait les mots de Miyuki pour la narguer. Elle avait vraiment tout pour déplaire à Miyuki... Cette cohabitation sera vraiment dure pour les deux, et pour celles qui partageront la chambre avec elles... Miyuki faisait abstraction de tout ça pour crever l'abcès et répondait à Alexia juste après que La le fasses, tout en reprenant l'humaine qui s'amusait à déformer son prénom.

« C'est Miyuki, pas Mikuzi... Et oui, je ne suis arriver que quelques minutes avant toi. Je suis aussi nouvelle dans cette académie, j'espère que l'on pourra la découvrir ensemble, toutes les deux ! Car, je doute que Mademoiselle La ne veuille nous faire part de ces connaissances sur l'académie, ce serait trop beau... »

Elle le devait, se calmer un petit peu. Elle ne veut pas que ça se passe mal, même si elle n'apprécie pas sa colocataire... C'était pour le bien de toutes. Elle avait aussi des questions à leurs poser, mais plutôt personnelle... Et il valait mieux qu'elle s'ouvre aux autres la première, pour les inciter à se confier.

« Je voudrais savoir quelque chose vous concernant... Vous êtes nées dans ce monde... Ou dans un autre ? Moi, je viens d'un autre monde, je suis décédée là-bas et suis arrivée ici... Du coup je ne connais rien d'ici, à part la ville que j'ai rapidement parcourue, dans l'unique but d'arriver dans cette école... Et une forêt non loin d'ici. Et vous ? »

Si cette question semblait trop direct, c'était simplement car Miyuki avait entendu quelque temps auparavant qu'elle était : "Un de ces nombreux non-natifs de ce monde à débarquer ici"
Et qu'elle cherchait donc à savoir qui était "Non-Natif" ou vraiment natif dans ce monde. C'était à peu près tout ce qui l'intriguait... Quant à son pouvoir, il lui est apparu comme quelque chose de naturel à utiliser, comme si elle savait toujours le faire. Mais cette connaissance n'est apparue qu'après décès, évidemment.

Elle posait sa question, et se dirigeait vers la fenêtre pour regarder dehors, et finit par s'adosser à la fenêtre fermée et pointait son regard vers Alexia.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanVen 13 Mai 2016 - 22:33

Décidemment, ses colocataires semblaient incapables de dire trois phrases sans recommencer à lancer à l'autre une insulte ou une remarque acerbe. C'était désagréable. Et y en avait pas une pour rattraper l'autre. En d'autres circonstances, cela aurait pu être amusant. Alexia se serait mise à attribuer des points pour les meilleurs commentaires et aurait joué les spectatrices amusées. Mais vu qu'elles allaient être ses colocataires et que de leur entente dépendait le futur calme de l'endroit, elle aurait préféré qu'elles ne soient pas à couteaux tirés...

Au moins elles lui répondaient... Elle avait bien deviné. Miyu n'était arrivée que peu de temps avant elle, quant à La, elle était du genre "vieille habituée". Alexia retint une grimace lorsque la petite rouquine reprit La à nouveau, mais était contente par contre qu'elle l'inclue à sa future visite de l'académie.

Miyuki leur posa une question à son tour... Une question pour le moins sensible... Alors que la demoiselle ne semblait pas vraiment complexée de leur révéler qu'elle était décédée et fraichement arrivée dans ce nouveau monde, c'était tout autre chose pour Alexia. Elle avait bien entendu parler des Non-natifs et savait qu'il y en avait pas mal ici, ce qui était logique. On était dans un endroit où les nouveaux venus pouvaient en apprendre plus sur ce nouveau monde dans lequel ils venaient d'arriver. Son petit problème était qu'elle se morfondait encore en silence de ce qui était arrivé par sa faute. Elle avait échoué dans tout ce qu'elle avait accompli. Et les circonstances de sa mort étaient pour le moins malheureuses. Elle ne connaissait pas ses colocataires.. Mais si cela se trouvait, Miyu arrivée depuis peu était l'une des compagnes d'arme de son frère qu'elle n'avait pu sauver... Cette simple idée lui coupait toute envie d'ouvrir la bouche.

Maintenant que des idées noires revenaient hanter sa petite tête, Alexia sentit sa chevelure se mettre à remuer, inquiète de la sentir aussi misérable. Ses petits protégés lui arrachèrent un sourire triste. Elle avait du mal à se faire à sa nouvelle apparence, mais elle ne pouvait s'empêcher de couver comme une petite maman sa chevelure si vivante. Et ils le lui rendaient bien. Elle passa doucement une main dans ses cheveux pour les calmer et les rassurer et pinça doucement les lèvres avant de lancer doucement à ses colocataires :

"-Même chose pour moi..."

Elle détourna prudemment le regard, tant pour éviter leurs yeux inquisiteurs que pour ne pas les pétrifier si jamais ses cheveux décidaient de quand même venir lui siffler devant le visage pour la réconforter. La gorgone sembla se tasser sur elle même, serrant ses anneaux autour de son corps humain comme pour se faire un câlin à elle-même. Elle lança ensuite un coup d'oeil à La, curieuse quand même de connaître sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 179
Race : Humaine
Pouvoir : /
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Elève
Soras : 566
Avatar utilisé : Ryuuko Matoi - Kill la Kill
Autre(s) compte(s) : Raphael A. Sullivan
Couleur de dialogue : #cc0033

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 65/50/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
La KyllerkaSam 14 Mai 2016 - 11:12

-  C'est Miyuki, pas Mikuzi... Et oui, je ne suis arriver que quelques minutes avant toi. Je suis aussi nouvelle dans cette académie, j'espère que l'on pourra la découvrir ensemble, toutes les deux ! Car, je doute que Mademoiselle La ne veuille nous faire part de ces connaissances sur l'académie, ce serait trop beau...

Bon, à deux lettres près hein, c'est pas comme si la fin du monde allait arriver oh. C'est pas ma faute si je retiens pas très bien les prénoms. A part le mien, mais je ne le donnerai JAMAIS. Pas même à mon petit ami si jamais j'en ai un, ce qui ne risque pas duuuu tout d'arriver. Mh bref, en tout cas je pourrai pas trop les aider à visiter, parce que cette académie est dix fois trop grande et que je réussit à me perdre. Bon au moins j'explore les lieux mais quand même.

- Eh bah... De toute façon cette académie est super grande, donc j'aurais pas pu vous faire visiter grand-chose, vu que j'arrive à m'y perdre... Les seuls chemins que j'ai parfaitement retenu c'est celui menant au réfectoire et au complexe sportif. Les autres je me débrouille pour les trouver.

Bon c'est pas génial mais c'est déjà ça. Si elles sont pas contente cela reviens au même. Puis Minuki -... je suis sûre que c'est pas ça- nous posa une drôle de question : en gros, c'était de savoir si on était des non-natifs ou non. Apparemment, elle devait en être une. Enfin, ça ne serait pas étonnant, vu qu'il y a plein de non-natifs, mais sur le coup je me sens moins seule. Axelia aussi en était une, mais elle semblait en avoir honte. Enfin, pendant longtemps j'ai cru que j'étais née ici, jusqu'à ce que je retrouve mes souvenirs de mon ancienne vie... Je me dirige vers un lit, m'assied dessus en soupirant et dit :

- Ehm, moi aussi je suis une non-native, mais en fait c'est un peu particulier... J'ai carrément recommencé toute ma vie à zéro -c'est à dire depuis l'était de petit bébé. J'ai récupéré mes vieux souvenir en grandissant...

Je fais une courte pause avant de me tourner vers elles :

- Et vous, ça a été pareil pour vous ? Histoire que je me sente moins seule. Bon Mikuyi tu n'as pas dû passer par le même chemin que le mien pour arriver ici d'après ce que tu as dit, mais on sait jamais.

J'espérai juste ne pas être un cas isolé. En vérité, je me demandais pourquoi les Dieux là-haut s'amusaient à faire venir des gens de la Terre. C'était juste pour le fun où ils préparaient une espèce de guerre ?

•••

Caps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MiyukiMer 18 Mai 2016 - 23:24

Evidemment, c'était trop beau pour être vrai. La ne serait d'aucune utilité pour explorer l'académie, étant donné qu'elle n'y connait presque rien, malgré qu'elle y vit depuis belles lurettes... Mais malgré ça, Alexia elle, semblait ravie d'accompagner la petite rousse un jour où elle aurait envie de se perdre...

Après cela, la discussion prit une tournure plus sérieuse, à la limite du triste. Chacune tour à tour avouait être non-native... Ce que Miyuki avait plus ou moins deviné dès les premières secondes où la question avait été dite. Et ce rien qu'en regardant séparément leur réaction respective. Sauf, un changement différait, La semblait avoir revécu une nouvelle vie, et depuis sa naissance qui plus est. Miyuki était fortement intriguée à cela et voulait en savoir plus, mais il n'était pas de bon genre de s'aventurer à en savoir plus sur sa camarade, alors que quelques minutes auparavant les deux demoiselles pouvait s’entre-tuer sans hésitation... La rousse n'avait qu'à garder ses questions sous le coude pour plus tard, lorsque les étincelles auront perdu en intensité.

Pour l'heure, il fallait plutôt penser à égayer la situation actuelle. Miyuki répondait à La, naturellement, puis tentait de revenir à un sujet plus... joyeux ?

« Pour moi non... Je suis décédée il n'y a que quelques jours, j'avais exactement le même âge que maintenant... Je suis arrivée ici exactement comme je suis partie de là-bas. Mais laissons-ça de côté pour l'heure ! Parlons d'autres choses voulez-vous ? »

Miyuki reprit un air penseur et réfléchissait rapidement à un sujet de conversation plus.... banal ? Et repensait qu'elles étaient toutes dans une « académie » et donc qu'il y avait un certain cursus scolaire à suivre... Mais malgré la question qu'elle allait poser, la seule pouvait y répondre serait La, mais elle n'avait pas le profil type de l'élève studieuse... Sa réponse sera sûrement des plus incomplète possible... Elle reprit donc ses esprits et cherchait un autre sujet de conversation... Sans vraiment en trouver un... Mais rapidement son estomac intervenait pour briser le silence...

« Oh, je suis désolée... Je n'ai rien mangé de correct depuis que je suis arrivée ici... L'une de vous, ou les deux m'accompagnerait au Réfectoire pour essayer de trouver quelque chose de correct à se mettre sous la dent ? »

Puis prenant un peu d'insistance en s'approchant de la porte, Miyuki attendait une réponse de ses colocataires.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanSam 21 Mai 2016 - 21:23

Miyuki était dans la même situation qu’elle : fraichement arrivée ici avec des attributs pour le moins particuliers… Même si  dans le cas d’Alexia, la différence avec son ancienne était plus marquée. Tout comme Miyuki par contre, Alexia était fort intriguée par les dires de La. Elle était donc en quelque sorte réincarnée ici ? Et avait eu droit à une toute nouvelle vie en se rappelant peu à peu sa précédente ? L’idée était assez étrange aux yeux d’Alexia. Et puis cela menait à d’autres questions.

Est-ce qu’elles venaient du même monde ? Et si oui, La était-elle morte 16-17 ans plus tôt par rapport à la mort d’Alexia ou alors le contexte temporel entre leurs deux mondes était pour ainsi dire plus chamboulé ? A nouveau, elle repensait à son frère. Se pouvait-il qu’en ce moment un, un adorable petit bébé ait au fond de lui l’esprit de son frère ? Des questions plein la tête, Alexia ravala malgré tout sa curiosité. D’abord parce qu’elle sentait que La ne serait pas encline à détailler toute sa vie à une parfaite inconnue. Elle attendrait de la connaître un peu mieux pour tenter d’en savoir plus. Ensuite, parce que si elle creusait son passé, elle devrait sans doute révéler le sien. Et elle préférait tant que c’était possible que cette porte-là reste close.

Un silence plus pesant s’installa ensuite. Alexia n’était pas assez à l’aise pour le rompre. Toujours peu habituée à sa nouvelle apparence, elle préférait encore de loin qu’on l’oublie dans son coin pour l’instant. La pour sa part ne semblait pas trop du genre à parler du beau temps et de la pluie. C’est donc assez logiquement Miyu qui reprit la parole après que son estomac se soit mis à protester d’une manière assez audible. Sa proposition avait de quoi tenter la gorgone. D’abord parce que depuis sa transformation, elle mangeait comme quatre. Ensuite, parce que cela lui permettrait de visiter un peu la place. Elle hocha donc vivement la tête.

« -Je viens ! »

Elle rampa légèrement jusqu’à la porte et franchit le chambranle dans le même mouvement. Autant qu’elle ne s’arrête pas tant qu’elle n’était pas dans le couloir, sinon ses colocataires allaient voir leur espace de vie commun  et leur liberté de mouvement drastiquement réduits. Elle repassa ensuite la tête depuis l’entrée et regarda Miyu puis La :

« -La tu viens avec nous ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 179
Race : Humaine
Pouvoir : /
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Elève
Soras : 566
Avatar utilisé : Ryuuko Matoi - Kill la Kill
Autre(s) compte(s) : Raphael A. Sullivan
Couleur de dialogue : #cc0033

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 65/50/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
La KyllerkaMar 24 Mai 2016 - 17:31

Les deux camarades de chambres me regardèrent comme si j'étais un animal inconnu tournant en rond dans sa cage durant une foire. Pourtant, je disais la vérité. Comme si je n'avais que ça à faire, d'inventer des histoires pour faire mon intéressante et faire ma Mary Sue. Puis il y eu un gros blanc. Perso, je savais pas trop quoi dire, et pas question de faire genre "Ah, au fait, vous ne trouvez pas qu'il fait un temps magnifique aujourd'hui ?", ça ne me correspond absolument pas. Puis bon c'est un peu con aussi.
Mais toutes ces pensées ne résoudront pas le problème actuel : quel sujet de conversation prendre ? Bon évitions de parler d'un sujet peut-être trop délicat comme ce qu'on a évoqué tout à l'heure. Hum... Ah, j'entends un ventre protester. Suivit d'un autre, et sur le coup c'est le mien qui hurle pour que je le remplisse avec de la viande.

- Oh, je suis désolée... Je n'ai rien mangé de correct depuis que je suis arrivée ici... L'une de vous, ou les deux m'accompagnerait au Réfectoire pour essayer de trouver quelque chose de correct à se mettre sous la dent ?

Elaxia suivit Mezuki avant de se tourner vers moi et de me demander si je venais. Je me mit à les talonner en disant :

- Évidemment que je viens !

Puis je regarde les couloirs hors de la chambre. D'après mes souvenirs, il me semble que le chemin pour aller au réfectoire est... euh... Là ? Non, là-bas plutôt. ... Bon au pire ça me reviendra. ... Ou pas...? Oh et puis zut, on découvrira l'académie si je me perds. Pis t'façon je finirait bien par le trouver, ce défect... réfectoire.

•••

Caps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Ça va être le bordel dans la chambre je sens ♦ Chambre 2F

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» J'crois que même dans ma chambre c'est moins le bordel que dans ma tête
» Maître Chem [Libre]
» Chambre de l'éveil - Niveau SUP - le 14/10
» Ti-Simone dans quel BORDEL vit-on?
» La meilleure chose qui m’soit arrivée dans la vie c’est toi, mais tu sais quoi ? Le problème c’est que c’est aussi la pire !/Célio\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Académie Seïka :: Aile Améthyste :: Dortoirs des filles-