Partagez| .

Seuls sur une île déserte ? [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Invité
FaroneVen 1 Juil 2016 - 15:02

Pendant le chemin, je réponds à sa question. Lui aussi est persuadé que l'on ne se connaissait pas dans l'ancienne vie. Il avoue qu'il en est heureux car il n'avait rien à voir avec le Kazu que je connais. Ici, il a donc changé... Grâce à ses nouvelle sur rencontres sans aucun doute. Il pense meme que je le haïrait ? Ce n'est pas impossible... mais il aurait fallu un gris défaut. En y repensant, le Kazu mechant n'est pas si affreux. Il pourrait changer. Ce serait tellement génial ! Hum...

Ensuite vient le moment où, j'extériorise. Je dis ce que j'avais au fond de mon cœur, c'est étrange de se confesser. Mais je sais absolument que je peux lui faire confiance. Il ne s'est jamais moqué de moi, je peux y aller sans crainte. Il prit mes mains et affirme ses dire, s'il y a quelques jours. Il se demande comment il a pû avoir ma confiance. Que je me souvienne, je n'étais pas super en forme aux jardins. Lui, il a réussi à me consoler, les plantes l'ont même écouter. C'est vraiment incroyable... Je me sens bien avec lui. J'arrive à moins être tendu et on peut se confier tout les deux sans soucis.

Il passe ses bras autour de moi. Il a le corps tout chaud, enfin, plus chaud que le mien en tout cas. Il profite de cette instant pour savoir de quoi j'ai peur. Pour le moment je reste silencieuse, appréciant le câlin et me réchauffer pour la même occasion. Kazuma semble le sentir. Nous rentrons tout les deux dans l'abri du scientifique. Je file me changer, en mettant un Teeshirt un peu trop grand. Mais comme j'avais peur d'avoir encore un peu froid, je prends un pied. Je rejoins, mon amour. Il a préparé un choc at, c'est tout simplement adorable. ~ Je m'assois près de lui, main dans la main, le menton enfoui dans la couverture.

"Je pense que toutes les femmes en ont peur... que leur homme ne les aime plus pour diverses raisons. Désolée haha... je n'ai pas insinué que tu étais un briseur de cœur loin de là. Mais j'ai pas pû m'empêcher d'y penser... Je suis un peu parano, excuses moi."

Je fais une courte pause pour boire un peu et poser ma tête sur son épaule. Mon pouce caresse sa main, pendant que je réfléchis. Lui aussi pourrait penser que je vais le laisser. Il n'est pas rare que ce soient les femmes, les joueuses. Mais j'espère n'avoir eu que Kazu dans toute la vie. Je reprends :

"J'ai peur de me retrouver seule encore une fois. Comme je l'ai eu avec mon ancienne famille et les 17 dernières années... Bien sûr j'aurais mes amies mais pas autant d'attention que tu m'as donné."

Je laisse couler une larme et l'essaie très vite pour ne pas qu'il s'inquiète.

"Pardon de t'embêter avec mes histoires. Si tu veux me dire quelques choses, je suis à l'écoute. Je le serais toujours pour toi."

L'air un peu triste mais au moins libérée, je lui souris. Après tant de confession, je vais être la plus heureuse des femmes ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
KazumaVen 1 Juil 2016 - 22:59

Après être rentrés, la tension entre les deux amoureux prenait de plus en plus d'ampleur, la peur de Farone tracassait Kazuma. Il ne savait vraiment pas à quoi s'attendre, bien qu'il avait une idée... Et ce devait être en rapport avec leur couple. En entrant dans l'abri, le silence pesait. Chacun s'habillait dans le calme. Kazu plus rapidement qu'elle, afin de préparer une boisson chaude à chacun.

Puis vint le moment de se retrouver, pour finir la discussion entamée à l’extérieur. Farone se déplacée avec un pled, et s'emmitoufler avec. Elle prit un certain temps avant de dire ce qui n'allait pas. Elle était apparemment gêné de dire ce qu'elle avait sur le cœur, mais Kazu ne prêtait que peu d'attention à son expression et se concentrait sur les mots.

Une fois qu'elle finissait de s'exprimer, il laissait un petit temps passer et décidait de s'incruster sous la couverture, pour se coller à elle et se faire le plus câlin possible. Il attrapait la main de Farone et sirotait son chocolat et lui répondait...

« Je te rassure, je ne compte pas te laisser un jour... C'est hors de question, tu es trop importante pour moi maintenant... D'ailleurs tu es la première, et je l'espère la seule et unique dont je serais amoureux. Ce n'est pas de la paranoia, c'est une peur toute justifiée, ne t’inquiète pas plus. »

Rapidement, Farone lui caressait la main, il rougissait un peu en sentant cela. C'était vraiment comme ça l'amour ? Le jeune homme n'était pas encore habituée, il lui fallait encore un peu de temps pour s'acclimater à tout ça... Il profitait de l'instant présent, mais les dires de Farone le sortait de sa béatitude. Il la laisser se confesser et la rassurait du mieux qu'il pouvait.

« Ne te fais pas d'idées voyons... Je ne te laisserais jamais seul... Tu peux me croire. Je tiens toujours parole... Pour le peu que j'ai promis quelque chose à quelqu'un que j'aime... Au final c'est toujours moi qu'on abandonnait. »

Il vit Farone essuyer une larme et lui serrait la main, sans dire un mot. Puis il aquiescait ce que Farone lui dit juste après...

« Je pense que pour ce soir, on va arrêter avec les confessions... Ça casse l'ambiance... Parlons de choses plus joyeuses... Ou... Allons dormir ? Tu préfères quoi ? »

Dit-il en inclinant sa tête et la posant contre celle de Farone, il regardait droit devant lui en souriant.

« J'espère que demain sera une belle journée. Tu en penses quoi ? Il le faudra si l'on veut retrouver ce scientifique... »


Puis il baillait un peu... La réponse était assez évidente du coup... C'était l'heure de se coucher et de... partager le lit. Et rien que cette idée le faisait rougir à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
FaroneSam 2 Juil 2016 - 17:33

Les confidences plombent un peu l'ambiance mais ça fait du bien quand même. Une fois que j'ai fini, vider de mes remords, Kazuma s'incruste dans la couette et se colle à moi. Je souris face à ce rapprochement et fait de même. Il essaie de me rassurer au mieux qu'il peut et heureusement ça marche... Il continue de me parler un peu de lui puis lorsqu'il a fini son point de vue, je m'assure qu'il n'a rien à me dire. Il avoue que c'est un peu triste tout à coup... Il n'a pas totalement tort. Mais c'est plutôt pas mal. Je suis d'accord pour arrêter un peu les aveux. En posant sa tête sur la mienne, il déclare :

"J'espère que demain sera une belle journée. Tu en penses quoi ? Il le faudra si l'on veut retrouver ce scientifique..."

Puis il baille. À s'en casser la mâchoire si je puis dire... Il me donne envi de bailler et j'arrive pas à me retenir. Je vais finir par pleurer de sommeil. J'enroule mes bras autour de sa taille et colle ma tête sur son épaule.

"Bon allons dormir, faut perte en forme demain matin si on veut réussir à le trouver notre petit scientifique. Je suis un peu étonnée de n'avoir vu aucune présence. Même les plantes n'ont rien vu. 'Fin bref, on verra demain."

Sur ceux, je m'étire et me décale à contre cœur de Kazu, vu que je me lève. Je remarque qu'il rougit un peu. Il est kawaii comme ça ~ Je m'approche de lui et lui dépose un bisou sur les lèvres. Le connaissant il va rougir encore plus. Ouais en fait je peux rien dire parce que je rougis à chaque fois quand je l'embrasse ~~ Ensuite, je me dirige vers la chambre. Oh... je viens de comprendre pourquoi il a rougit. C'est vrai qu'on va dormir ensemble. Je me tourne vers lui, le regard à la fois taquin et gênée.

"Si tu ne veux pas qu'on dorme ensemble, tu n'es pas obligé hein..."

Le lit est plutôt grand. Assez pour deux personnes en tout cas. Tout à l'heure il était d'accord mais est-ce que ça tiens toujours ? Je me couche sur le lit sans mettre la couverture. Il fait super bon ici... Reste à voir si Kazu va réellement venir. J'ai peur de me prendre un vent... Oh en fait, je suis totalement crevée... je vais tarder à..m'endormir...

****

Le soleil réveille lui même mes yeux. Ils s'ouvrent tout doucement et apprécient la lumière plutôt douce. Je baille un peu et ferme les yeux en me collant plus à mon oreiller. Euh... non. Ça c'est pas un oreiller. Je relève la tête. OH MAIS C'EST KAZU. J'étais totalement coller à lui pendant toute le nuit apparemment. À la place de reculer, je ne bouge pas et le regarde dormir un peu en souriant. Il est tout mimi ! J'espère qu'il a bien dormit ou que je l'ai pas gêné. Je lui caresse le visage pour le réveiller sans brutalité. Oh mon dieu quelle heure il est ? 9h et quelques d'après ma montre... On est dans les temps ~~

Pendant qu'il se lève tranquillement, je file à la cuisine pour préparer le repas du matin. Hier, il a quasiment tout préparé ou emmené. Je prépare une table en y mettant toute qu'il faut pour le matin. Pâte à tartiner, lait, bols, biscottes, confiture... J'ajoute même une petite fleur -que j'ai appelé au passage- pour un peu de romantisme.

Je n'ai pas eu le temps de me changer, que je le vois déjà apparaitre. Je m'approche de lui, le sourie aux lèvres. Je l'embrasse doucement et lui prends la main.

"Hii ! Bien dormi ?"  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
KazumaSam 2 Juil 2016 - 23:29

Un bâillement, puis deux... C'était l'heure d'aller se coucher. Kazu était gêné rien que d'y penser, pas qu'il n'en avait pas envie, mais plus que c'était une première pour lui... Et qui plus est avec celle qu'il aime par dessus tout... Il aurait préféré partager un lit de force avec un ami pour la première fois... Et non directement avec sa petite amie... Mais ça aura au moins le mérite de le mettre dans le bain d'emblée de jeu... Et puis... Dormir avec Farone, ça n'a rien de dramatique, non ?

Quoiqu'il en soit, après avoir baillé, Farone se lève, à contre cœur surement et se dirige vers la chambre après avoir embrasser le jeune homme et lui lancer une pique taquine. Il n'hésitait pas une seconde et la suivait en lui répondant, amusé aussi.

« Si je ne viens pas, tu serais déçue et ce n'est pas dans mes objectifs, pas aujourd'hui, ni jamais. »

Ainsi, le petit couple s'installait dans leur lits, l'un aussi rouge que l'autre... D'abord Farone, qui se tenait hors couverture, Kazu ensuite, deux minutes après et fit de même, tout deux évitait le regard de l'autre, gênés. Kazu tentait d'adoucir l’atmosphère en plaisantant sur la situation.

« Finalement, c'est pas si terrible... Par contre, je m'excuse en avance si je boug- »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il réalisait que Farone dormait déjà, de plus elle avait un air mignon endormie. Kazu la regardait quelques secondes, l'embrassait sur le front en murmurant un "Bonne nuit" avant de se laisser aussi aller au sommeil et sombra dans les bras de morphée également...


***

Le lendemain, le réveil arrivait trop rapidement à leurs goûts... Farone se servait de Kazu comme oreiller, mais elle n'était pas gênée pour autant et semblait aimer la situation. Lui dormait encore, l'utilisation continue de magie la veille l'avait complètement épuisé. Il ne sentait pas que Farone lui caressait le visage au debut... Puis il réalisait où il était en ouvrant légèrement les yeux. Sa première vue fut le visage souriant de sa belle, qui avait réussi à le réveiller en douceur, comme prévu. Elle s'échappait du lit et le laisser se réveiller tranquillement.

Kazuma s'étirait pleinement et se réveillait tranquillement après 5 bonnes minutes. Il s'habillait plus convenablement et rejoint Farone dans la cuisine, elle n'avait pas le temps de s'habiller et avait garder sa tenue de nuit... Kazu réalisait qu'elle avait une tenue très... légère et se mit à rougir, tandis que la demoiselle venait lui déposer un baiser sur les lèvres, lui prit la main et demandait de ses nouvelles. Kazu, content d'avoir très bien passer sa première nuit avec elle lui répondait tout sourire.

« Bonjour toi ~ J'ai admirablement bien dormi, je n'ai même pas eu froid, j'avais une magnifique couverture, haha... »

Il déviait du regard et se frottait la joue avec son index, il était à nouveau rouge et gêné... Comme toujours.

« Hum... Est-ce que par hasard... J'ai bouger durant la nuit ? Je voudrais m'excuser si par hasard j'ai toucher quelque chose qu'il ne fallait pas... Je dors assez mal et mes nuits sont agitées en général... D’où l'angoisse de dormir avec toi... »

Puis il ricanait et remit son regard dans celui de Farone, avec un ton un peu taquin et joueur.

« Mais j'imagine qu'on est quitte... Je t'ai servi d'oreiller toute la nuit non ? Je me suis réveillé plusieurs fois et je ne pouvais presque pas bouger, huhu... Mais c'était plutôt agréable, je te l'avoue ~~ »

Quelques temps après, Kazuma câlinait Farone et elle l'emmenait à table. Kazu était étonné, lui qui pensait préparer quelque chose à manger pour tout les deux, et c'était déjà fait ! Même une petite fleur était présente, c'était touchant. Si ce n'était pas dans le cadre d'une quête... Ce séjour aurait été un réel paradis. Mais il fallait tôt ou tard se résigner à faire son travail. Mais pour l'heure, Kazuma prit tout ce qu'il trouvait pour manger, il semblait presque affamé et se rassasier avec le petit déjeuner préparé par sa tendre moitié... Le paradis en somme.


Le début de la quête allait devoir commencer tôt ou tard... Donc, première étape après le déjeuner... se préparer à affronter la dure nature...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
FaroneDim 3 Juil 2016 - 19:39

Pendant que je finissais de préparer le petit déjeuner, Kazu s'est levé et habillé. Ohhh il est rapide ~~ J'accoure vers lui, en lui disant bonjour bien évidemment. Au passage, je lui ai demandé comment s'était passé la nuit pour lui. Peut-être qu'il n'a pas aussi bien dormi que moi... C'est vrai que je me suis servie de lui comme oreiller et collée toute la nuit. Si ça se trouve, il a des courbatures par ma faute. Oh, je prie pour que ce soit le contraire. Pour la première fois que je dors avec quelqu'un. Si j'avais eu ma mère, peut-être que je serais habituée. Pour toute les fois où j'ai flippé en pleine nuit. Heureusement pour moi, Kazuma semble avoir bien dormi. Il se trouve qu'il avait une bonne couverture. ~~ C'est à dire moi ? Je sais pas si c'est un compliment mais je vais le prendre comme tel ~

Ensuite, il me demande s'il a par hasard touché un endroit... euh... on va dire... interdit. Non, c'est pas le mot juste mais voilà. Je réfléchis une seconde puis déclare :

"Je t'avoue que je n'ai absolument rien senti cette nuit. Il se trouve que j'ai le sommeil lourd... Pour une fois."

Ce n'est pas vraiment à mon habitude d'avoir le sommeil lourd. À la normal, je me réveille au premier bruit, même si c'est que des grincements. Faut dire, que j'ai une auto-défense depuis longtemps. Mais là, j'ai rien senti ou entendu. P't'être que je me sentais paisible ou protégée.

Juste pour me taquiner, il me fait croire que je l'ai gêné toute le soir. Mais il se rattrape en disant que ce n'était pas si désagréable. J'y ai bien cru au début. Mais ça va, il me charrie juste. Mais ça va, il se fait pardonner en me câlinant. C'est drôle, je nous imagine bien dans une petite maison peinarde comme celle ci. Avec moins de poussière... et de l'électricité. Et un petit niveau esthétique aussi. Ça manque un peu de vie ici ~~

Nous déjeunons relaxés. Pour le moment, il n'y a aucun problème. Mais peut-être que plus tard oui. Comme il est tôt et que nous avons de l'avance, on va pouvoir profiter de la journée pour chercher notre petit réfugié. J'espère que l'on ne va pas mettre trop de temps ou une connerie du genre... En tout cas, je suis sûre que je vais voir souvent le méchant Kazu. Boh, ça va, je sais À PEU PRÈS de quoi il est capable. Niveau social. Une fois, que nous avons tout les deux finis, je range et nettoie le couvert. Kazu arrête pas de me regarder de haut en bas, j'ai quoi-... Mais merde, je suis encore en pyjama. Je viens de comprendre. Une fois fini, je trottine vers la chambre.

"J-je reviens !"

Pour ce genre de forêt, il faut être pas mal équiper. Avant de partir, j'ai vite fait cherché ce qu'il fallait d'essentielle et toute la mascarade. J'ai donc prévu des habits de couleurs verts ou bruns, un grand couteau, des chaussures adaptées, ma rapière évidemment. Aussi, dans mes poches, j'ai pris des herbes médicales. Je m'habille rapidement (j'ai entendu dire que les filles prennent beaucoup de temps... je crois que c'est vrai), puis sors en essayant d'attacher des bandages sur mon avant bras droite. J'en avais aussi sur la jambe. Vous allez me dire que c'est un peu con mais en faite, si c'est très pratique. Dans mes poches, ça prend trop de place donc je les mets sur moi, voilà ! Je me dirige vers Kazu, toujours en galérant.

"Kazu, tu peux m'aider s'il te plait ?"

J'ai aussi ma queue de cheval à faire et on sera prêt !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
KazumaMer 20 Juil 2016 - 0:07

Le petit déjeuner c'était passé à merveille. Tout était magique pour le petit couple. Le jeune homme était aux anges, et la demoiselle devait l'être aussi.

Mais rapidement il fallait reprendre du sérieux et faire ce pourquoi ils étaient venus ici... A savoir chercher ce scientifique disparu...
Chacun des deux demi dieux s'en allait dans une pièce pour se préparer. Kazuma s'équipait dans une pièce plus en retrait, un peu plus petit que celle ou Farone était, par galanterie évidemment. Il n'avait qu'à revérifier son armement, qui se composait de son couteau bleu, son fouet de vent, quelques fumigènes, et une herbe de soin, sans compter ses bottes ailées, il faisait trop chaud pour son armure, il n'avait même pas pris le soin de l'emmener...

Une fois l'équipement prêt... Il soufflait un grand coup... Le moment était venu de... Laisser la place à l'autre Kazuma, le fanatique des combats. Une légère brise se mit à souffler à l'intérieur de la planque, l'oeil droit du garçon virait au rouge. Il ressortit de la pièce tranquillement. Il rejoint Farone, qui finissait de se préparer également. Elle s'approchait de lui, trop préoccuper par ses affaires pour remarquer que le garçon gentil avait laisser sa place au méchant... Elle lui demandait son aide... Celui-ci soupirait ouvertement et fit ce qu'elle lui demandait, à savoir l'aider à nouer ses bandages sur le bras. Il lui fit une petite remarque, amicale pour une fois, comme quoi il n'était pas toujours aigri.

« Bonne idée ça, mais j'espère qu'on ne va pas s'en servir... sur toi. Moi je ne risque rien, il y a peu de chances que je sois blessé, hahaha. »

Après cela, la jeune fille avait surement remarquer qu'il ne s'agissait pas du garçon timide avec lequel elle avait passer une nuit... ma foi... romantique ?

En tout cas, les deux jeunes gens étaient fins prêts. Farone finissait sa coupe de cheveux et ils sortirent dehors... Prêt à en découdre avec la Nature elle même... Sans vouloir vexer la demi déesse de la nature, évidemment. Kazu restait un instant stoïque, il ressentait le vent caresser son visage... Comme s'il l'écoutait parler. Comme s'il lui donnait de précieuses informations... Bien qu'hélas, le demi dieu du vent n'apprenait rien de bien utile...

« Toujours rien... Pas la moindre présence ressenti... La sensation du vent n'est pas assez précise... Peut-être que les plantes sauront, elles... »

Dit-il en la regardant du coin de l'oeil... En espérant que son idée soit bonne... Mais rester plantés là ne sera pas productif... Farone doit parler au plantes non ? Alors autant en rencontrer un maximum !

« Suis moi, on va se promener un peu, explorons l'île, tu pourras rencontrer d'autres plantes. »

Puis sans hésiter, mais en rougissant un peu... Le méchant Kazu tendait sa main à Farone... Comme quoi, même lui pouvait ressentir quelque chose pour la demoiselle... A moins qu'il partageait déjà les sentiments à la base... Mais jouait le rôle du non intéressé... A voir !

Le petit couple marchait tranquillement donc, sur un sentier au milieu des bois.
Ils naviguaient entre les arbres, passait de petites rivières en marchant sur des pierres qui n'étaient pas totalement immergé... Passaient devant des cascades magnifique... Et y fit une petite pause... Kazu semblait faiblir quelque peu... Il tenait sa magie active depuis un petit moment déjà... Depuis le début pour être plus exact.

Le jeune homme s'asseyait sur un gros rocher, au bord de l'eau. Farone l'y rejoint rapidement.

« Toujours pas de nouvelles de notre ami scientifique ? Je me demande s'il est encore sur cette île tiens... On va peut être chercher en vain pendant trois jours... »

Suite à ces mots, il s'allongeait un instant en arrière, sur le dos contre la pierre. Il fixait Farone un instant avant de rougir une nouvelle fois et détourner le regard...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
FaroneMer 20 Juil 2016 - 12:49

Une fois que j'ai fini de me préparer, enfin, presque car ces bandages me saoulent, je rejoins Kazuma. Si il pouvait m'aider un petit coup au moins... Il sourire bruyamment. Oh.. il est réveillé celui là ! Je savais bien qu'il ferait son entré un jour, même si je suis un peu surprise qu'il apparaisse aussi vite. Même si ça l'embêter, fait les bandages en disant que c'est une bonne idée mais qu'il espère ne pas s'en servir pour moi. Il est certain de ne pas être blessé. Face à ça, je souris et lui tire la langue. 

"Je ne parierais pas la dessus ! Tu ne t'en rends peut-être pas copte, mais tu vas peut-être avoir besoin de mon aider !"

Sur ces paroles, je lui pince délicatement la joue avant de sortir. Est-ce que le méchant Kazu a apprécié la nuit lui ? Ce serait drôle mais je n'ai pas l'impression qu'il ai le moindre sentiment à mon égard... 

Une fois qu'il a fini de se préparer, nous sortons dehors. Pour le moment, le vent parle à Kazuma mais ne lui dit rien d'intéressant. Pour ma part c'est la même choses. Je pose ma main sur chaise écorce mais rien d'intéressant... En revanche, elle nous disent de continuer. Leurs autres sœurs ont surement bien plus d'info qu'elle. C'est d'ailleurs, ce que propose le demi-dieu à Farone, histoire de rencontrer d'autre plantes. Il me tend même sa main avec les joues un peu rouges. Oh... c'est la chaleur ? J'avoue que je suis un peu surprise sur le coup... 
Donc je ne vais pas cracher sur cette main si bien offerte, surtout que ça pourrait être la dernière fois... Je lui prends la main et le suis, en touchant chaque arbre au passages pour voir si on approche du but.

Ça fait déjà plusieurs heures qu'on marche tout les deux sans rien trouvait. C'est plus embêtant... mais les plantes nous emmène vers un petit chemin, disant que les plantes d'un peu plus loin savent surement quelques choses. La seule chose qu'elles savent : il y a des bêtes effrayantes et qu'il ai possible qu'elles nous aient repéré. Il vaut lieux être très prudent. Mais pour l'instant, on va prendre une pause. Mon âme sœur est fatigué vu qu'elle utilise beaucoup sa magie sans relâche en étant prudent. Il se pose sur une pierre et je le rejoins sans même hésiter. Je suis un peu fatiguée aussi, faut pas croire. De plus, le lieu est très jolie ! Il y a de l'eau et même le paysage... 
Ma main se glisse dans la mare pour récupérer un peu d'eau fraiche et m'en mettre sur le visage. Mon coéquipier trouve tout ça un peu bizarre... peut-être même qu'il n'est même pas dans cette île. 

"Mmh... j'espère juste qu'il n'a pas été dévorée par les bêtes... Tu imagines si il y a des indigènes ici ? Ahah je plaisante ! C'est que dans les films ça... En parlant de bêtes, elles nous ont peut-être retercé d'après ma famille. Donc restons prudent... Mais pour le moment, profitons un peu de cette pause !" 

Je m'allonge à côté de lui en regardant le ciel. Est-ce qu'il a déjà voler Kazuma ? Le ciel doit être super beau, alors que moi, je suis comme un arbre bien planté dans la terre. Puis... je me sens fixée là. Mon regard se tourne vers Kazuma qui regarde ailleurs. Il est un peu bizarre en ce moment... Je ferme les yeux en baillant puis ouvre un œil. 

"Tu as l'air un peu gêné... Tu penses à quoi ?" 

Je finis par fermer l'autre oïl, un peu fatiguée au final.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
KazumaSam 23 Juil 2016 - 19:27

La petite ballade fut longue et éprouvante... Chaque mètre parcourut atténuait l'espoir de retrouver ce scientifique vivant... Plus ils allaient loin, plus ils avaient envie d'arrêter de chercher.

Kazuma marchait assez rapidement, au diable le côté romantique, il fallait être efficace... Il avait tout de même pitié pour Farone qui ne suivait pas forcément la cadence, et freina donc un peu... Farone profitait d'avoir l'autre main de libre pour effleurer chaque arbre et plante qui passait à porter de main. Ce devait être une manière de communiquer... Elle s'échangeait des mots ? D'une certaine manière pour Kazuma c'était la même. Le contact du vent emettait des mots dans son subconscient... Comme si une tierce personne lui parlait... A la fois effrayant, mais drôlement intriguant.

Mais c'était aussi assez fatiguant pour le jeune homme... Il devait maintenir activé sa magie de Demi Dieu pour cela... Et Dieu sait que l'utlisation de ce pouvoir est lourd en coût... Recharger durant dix fois le temps d'utilisation... C'était assez contraignant... Et dire que c'était le seul moyen d'utiliser la magie pour une personne de cette espèce... Il y avait clairement des désavantages à faire partie de l'élite en ce monde.

Enfin, lorsque le petit couple approchait d'une magnifique cascade, ils en profitaient pour se reposer et réfléchir à la situation présente. Farone fit une remarque sur des bêtes sauvages... Kazuma savait que c'était à prendre en compte. Tout peut arriver sur une île comme celle là... Elle était immense, et meme eux deux n'avait fait que la moitié de la surface à pied... Sans compter les quelques petits tunnels se finissant sur une impasse, sous la mer.

Puis après un temps de reflexion, il voyait que Farone regardait dans sa direction. Gêné, il tournait le visage vers la cascade et lui répondait...

« Je pensais à rien ! Et je suis pas gêné ! J'ai chaud... Oui, c'est la chaleur, haha... »

Puis en baissant le ton, légèrement, il reprit.

« Mais je trouve que... L'amour c'est pas si mal... »

En disant cela, il se prit lui même dans un piège... Son visage virait au rouge, il rougissait tellement, c'était limite une déclaration du méchant Kazuma. Il grognait et se rassit en boudant puis parlait à Farone.

« Raaaah, qu'est-ce que je raconte moi ! J'ai rien dit, d'accord ?! Reprenons la route, on perds du temps là !»

Pas une seconde à perdre, il bondit du rocher qui était a peu près aussi grand que lui et aidait Farone à descendre elle aussi, puis il reprirent la route...

Au fur et à mesure qu'ils s'engouffraient dans la jungle, une sensation bizarre s'emparait du Demi Dieu du vent, la caresse de la brise estivale se faisait de plus en plus rare, étouffée, silencieuse... Il eut un frisson, et un pressentimment... Il en informait tout de suite Farone, lui lâchait la main et prit son couteau magique de glace fixé dans son dos dans un étui et fit quelques moulinet en le ramenant devant son torse, le tenant par la poignée, à l'envers lame vers le bas. Il se mettait devant Farone pour la protéger d'un danger inconnu...

« Fin de la balade... On est en territoire ennemi... Assure nos arrières, je m'occupe de l'avant. Ce silence... Ne me dit rien qui vaille. »

Bienvenue dans le Bois du silence ? Aucun bruit n'est perçu, même si la végétation semblait bouger au gré du vent, que les petits animaux se faufilaient entre les buissons... Rien... Le vide sonore, il n'y avait que la voix des deux jeunes gens qui percaient entre les arbres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
FaroneDim 24 Juil 2016 - 22:15

Kazuma est un peu bizarre ce matin. Peut-être la chaleur ? Il est tout rouge et évite de me regarder. Ohoh ~~ Avoir dormi avec une fille l'aurait-il attendri ? Ouais quoi qu'en fait je sais pas si c'est bon ou mauvais. Après lui avoir fait la remarque, il détourne le regard et nie mes hypothèses, prétextant plutôt la chaleur. C'est vrai qu'elle est étouffante mais... c'est un dieu du vent ? Il peut faire le ventilo non ? Hum... Je rigole, amusée par sa réaction... enfantine ? Le méchant Kazu, je ne le pensais pas comme ça, il me surprend de plus en plus. Puis d'une voix un peu plus basse il déclare que... c'est pas si mal ? J'ouvre grands les yeux. Il a vraiment dit ça ou c'est mes oreilles qui joue des tours ? J'allais ouvrir la bouche mais il s'énerve presque et descend du rocher. Je reste stoïque... Il est sérieux ou c'est une mauvaise blague ? Il m'aide à descendre et nous partons. En le suivant je rigole un peu :

"Il n'y a pas de quoi être gêné voyons... Je t'aime bien quand même ~"


Ça va le faire rougir ça... Nous continuons la route, Kazu sent une espèce se tension... Il y a du danger. Il lâche ma main et sort son couteau d'un mouvement rapide. Je regarde un peu autour de nous. C'est vrai que les feuillages ont du mouvement là... En faisant quelques pirouettes avec sa dague il déclare :

"Fin de la balade... On est en territoire ennemi... Assure nos arrières, je m'occupe de l'avant. Ce silence... Ne me dit rien qui vaille."

Je sors ma rapière. J'ai vraiment l'impression d'être une fille à protéger coute que coute. Je me place juste derrière Kazu, mon dos touchant le sien. En sortant ma rapière, je lui réponds :

"Il n'y a pas  besoin de demander, même si tu ne voulais pas, je t'aurais protéger... Aller les sales bêtes, on va vous défoncer..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuJeu 28 Juil 2016 - 23:31

Alors que les deux demi-dieux étaient dos à l'autre, un vent puissant se mit à souffler, faisant danser les feuilles des arbres, un vent plutôt fort mais pas assez pour faire tomber des êtres humains. C'est alors qu'une grande silhouette, une ombre passa au-dessus de Kazuma et Farone, volant dans une certaine direction, lâchant au passage une grande bourrasque, suffisante pour littéralement faire s'envoler les deux humains. Kazuma atterit directement au sol, contre un arbre, plutôt violemment, et Farone, elle, eut un peu plus de chance, et tomba sur un petit tas de feuilles, amorçant quelque peu la chute... Puis, après le passage de l'ombre... Plus rien. Silence complet. Il semblerait qu'un puissant ennemi se cache en ces lieux et it fait exprès de séparer les deux demi-dieux !

Récap':
 

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !


Dernière édition par Dieu du Jeu le Jeu 28 Juil 2016 - 23:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuJeu 28 Juil 2016 - 23:31

Le membre 'Dieu du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 5' : 5, 4

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KazumaSam 30 Juil 2016 - 0:20

Kazu et Farone étaient dos à dos, arme dégainées et prêts à risquer et vendre chèrement leur peau... Ils ne savaient pas d'o$u allaient venir les attaques et regardaient frénétiquement dans tous les sens. Kazuma profitait tout de même de la situation pour détendre l'atmosphère en faisant une remarque à ce qu'avait dit Farone en dernier.

« Eh bien... Je te savais pas comme ça... Y aurait-il encore de l'espoir ? Ca m'intéresse de plus en plus. »

Mais rapidement, après cette remarque, la tension revenait rapidement lorsque le vent se levait... Un vent plus puissant que ce pouvait faire le demi dieu sans e concentrer totalement... Uns silhouette traversait le ciel à toute vitesse... Une grand paire d'aile, un corps géant d'oiseau... Cette chose en profitait pour lancer une seconde bourrasque, bien plus puissante qu'auparavant et ciblé sur le couple de demi dieux... Le souffle fut si puissant que les deux amoureux fut violemment séparé.

La demoiselle, chanceuse attérissait à quelques metres de sa position originale et tombait sur un léger tapis de feuilles, amortissant un peu le choc...

Le garçon, lui plus malchanceux, volait bien plus loin, à une dizaine de mètre de sa position... Il se cognait contre un arbre et retombait lourdement au sol... qui semblait etre une pente...

Vu qu'il ne pouvait pas se relever immédiatemment a cause du choc, il fut déporté vers le bas de la pente, qui séparait deux niveaux, l'un ou se trouve Farone, et l'autre ou est le garcon désormais... Impossible de remonter par ce passage également.

Il se réveillait après quelques minutes, sonné, mais rien de cassé. Le gentil Kazuma était au commandes, à cause du choc recut. Le méchant était dans un plus sale état que son alter ego... Le garçon s'inquietait pour la santé de sa coéquipière, mais surtout âme sœur et se servit instinctivement de son oreillette en courant et cherchant un moyen de revenir vers elle.

« Farone ! Farone ! Réponds moi ! Réveil toi ! Tu es en danger si tu restes à terre ! Je fais ce que je peux pour venir au plus vite vers toi ! Je t'en prie... Ne te fais pas avoir.... »

Il s'arrêtait un instant de courir, pour reprendre son souffle. Il s'adossait à un arbre le temps de respirer... Puis prit un air plus serieux, donnant un coup de poing dans l'arbre pour passer ses nerfs. Il semblait s'en prendre verbalement à l'arbre.

« Faites quelque chose vous autres ! Vous êtes censés la protéger non ? S'il lui arrive quelque chose... Je fais raser toute la végétation de cette île... Pour me venger de votre incompétence ! »

Suite à cela, il serrait son poing gauche suffisamment fort pour se saigner avec les ongles... Sa machoire se resserait également, et il prit le temps de réaliser quelque chose... Un souvenir de quelques mots dit il y a longtemps...

« Non... Non. C'est à moi de la protéger. Je vous l'avais promis... Je lui ai promis... Et je ne compte pas trahir cette promesse ! »

Il se ressaisissait et reprit sa course tentant de faire au plus vite pour retrouver Farone... Malgré l'inquiétude qui l'habitait... Il retentait un dernier coup avec l'oreillette, prenant une voix plus assuré qu'auparavant, et un ton de voix différent de d'habitude.. Comme si les deux personnalités parlaient en même temps...

« Farone. Si tu m'entends, sois rassurée... J'arrive très rapidement. Attends mon retour, et allons faire la peau à ce volatile dissident. »

Disait-il alors qu'il approchait du précédent lieu, là ou était Farone, ses deux yeux étaient d'un rouge vif... Signe d'une troisième personnalité ? Non ! C'était... bien plus simple que ça...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
FaroneLun 1 Aoû 2016 - 16:40

Nos dos sont collés, prêts à en découdre avec notre ennemi. Kazuma se doute bien  que je ne vais pas que jouer la femme en détresse, je compte bien l'aider et le sauver si on veut bien ~ Il est surpris que ce que j'ai déclarer précédemment. Mais ça... l'intéresse ? Peut-être qu'il parle d'un sens que... j'ai du mal interprété. Mais sa remarque m’affiche un sourire amusée. 

"Tu n’es pas au bout de tes surprises avec moi."

Il y a un moment de silence puis un petit souffle qui ne cesse de grandir. On a du mal à tenir debout et les feuilles qui volent me cache un peu la vu. Mes yeux se plissent et mon bras vient près de mon visage pour éviter que les feuilles fouettent mon visage. Aller, sur quoi on va tomber…? Alors que je réfléchis, une ombre passe au dessus de nous. Je n’ai que quelques temps pour voir sa silhouette car une bourrasque envois ma moitié et moi à l’opposé. Ma tête n’a jamais réfléchit en si peu de temps. Mes bras se posent sur mon crâne pour éviter de me blesser. J’ai senti la chute… sur un tas de feuilles ? La nature veille sur moi jusqu’au bout ~ Mon dos me fait mal par contre. L’animal est volant et il contrôle surement le vent… Un bon ennemi pour Kazu d’ailleurs. Le son est bourdonnant c’est désagréable. Et j’ai mal à la tête… J’entends des murmures avec la voix de Kazu. Bordel, il va bien… mieux que moi, je sais pas… Je me relève difficilement en me tenant la tête. Et merde… l’oreillette marche plus. Ou alors c’’est moi qui sait pas l’allumer ? ah si j’arrive enfin. 

"Kazu ? T’es où, je te vois nulle part ?"

C’est alors que je l’entends. Sa voix est bizarre, je sais pas si c’est l’oreillette qui fait ce bruit bizarre… Je hausse les épaules. Un détail dont je ne dois pas m’attarder. Il me dit qu’il arrive et de ne surtout pas m’inquiéter. Bof à part avoir un peu mal, oiseau ne m’effraie pas tant que ça… Et puis j’ai mon protecteur d’amour avec moi ~ Je compte bien être son associée et pas seulement celle à protéger. Je fais quelques pas, histoire de me réhabituer. Pendant ma courte marche, je le vois qui arrive. J’accoure vers lui, en l’observant. À son visage on dirait qu’il a eu un peu moins de chance que moi. Lorsque nous rentrerons, je vais vérifier tout son corps, au cas où il a des blessures ~ Hum… C’est plus son visage qui me fait tiquer. Ses deux yeux sont rouges et malgré qu’il soit inquiet, il a une certaine assurance. C’est un changement ? Je pose mes mains sur ses épaules et le regarde. 

"Ça va ? Tu ne t’es pas fait mal ?"

Je garde d’un œil le ciel. Il ne va pas tarder à venir. J’ai les muscles tout tendus, prêts à dégainer. Je me demande si je ne fais pas mal à Kazu en lui tenant les épaules. Je finis par le lâcher, un peu stressé. On se demande qui a eu le plus peur. Maintenant il faut être sur ses gardes… Cet oiseau va tout faire pour nous séparer mais malheureusement pour lui, nous sommes trop complices. On va lui faire sa fête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
KazumaMar 2 Aoû 2016 - 22:06

Kazuma continuait sa folle course pour rejoindre Farone. Sauf que son comportement avait changer et il courrait décidé à en découdre avec l'oiseau géant, ce qui change à sa peur et crainte habituelle, bonne ou mauvaise personnalité confondue...

Quand il arrivait à hauteur de la demoiselle il fut accueillie tout naturellement par sa moitié. Elle semblait inquiète et c'était tout naturel vu comment le jeune homme avait voler contre un arbre... Puis dévalé une pente.

Il arrivait à elle légèrement essouflé, mais en forme malgré tout. La demoiselle se mit contre lui et posait délicatement ses mains sur les épaules de Kazuma...
Il tiquait silencieusement car ça lui faisait un peu mal... Son dos avait prit un coup mais il le cachait... Si Farone l'apprenait elle voudrait soit rentrée soit se battre seule contre ce monstre... Et aucune des deux solutions n'étaient envisageables ! Kazu fut obligé de lui mentir, pour ne pas l'inquiéter. Il était toujours aussi sûr de lui.

« Ca va, ne t'en fais pas, je vais bien... Et toi ? Rien de cassé ? »

Disait-il en caressant délicatement la joue de Farone et en examinant si oui ou non elle avait des sequelles dû au choc précédent. Elle n'avait rien et c'était tant mieux... Le jeune homme se détachait d'elle, affichant une certaine anxiété. Il scrutait le ciel et tentait de localiser approximativement la position de l'oiseau en trouvant le vent qu'il dégageait avec son déplacement...

Vu la taille du bestiau c'était assez facile, il était plus loin... Dans un endroit dégagé, à les attendre. Kazu fit la remarque sur sa position en se mettant derrière Farone, qui elle regardait plus loin au cœur de la forêt... Puis la prit dans ses bras, sans crier gare et la câlinait, alors qu'elle était dos à lui, tous deux regarder droit devant...

« Il n'est pas très loin d'ici... Je voudrais que tu restes là... Ne prends pas ça comme une moquerie, comme si j'insinuais que tu es faible... Je ne le pense pas. C'est juste que... s'il t'arrivais quelque chose, je ne saurais plus me contrôler et je deviendrais une bête assoiffée de sang... Je le sais. »

Il relachait délicatement sa bien aimée en passant ses mains le long de ses bras pour la caresser... Comme si c'était la dernière fois qu'ils se verraient, comme si aller plus loin était synonyme de mort. Il fit un pas devant Farone et s'étirait quelques peu. Il ajouta quelques mots, en guise d'invitation...

« Mais si tu me promets de rester en retrait... Et de te mettre le moins en danger... Tu peux me suivre jusqu'à lui. »

Kazu avançait lentement en direction du monstre. Il n'était pas rassuré du tout en s'approchant. Farone semblait le suivre, mais il ne se retournait pas pour le vérifier... Après quelques dizaines de pas, au loin il apercevait l'oiseau du mal... Un Garuda blanc.

Kazu serrait ses poings en le fixant... Il déglutissait et repris sa marche vers lui...

« Approche créature de Satan. Réglons nos comptes, ici et maintenant. »

Il sortit son arme et se préparait au combat... Prêt a en découdre, une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
FaroneMer 3 Aoû 2016 - 16:58

Lorsque mes mains touchent les épaules de Kazuma, il a comme un petit frisson. Je lui ai fait mal ? Soit je suis parano... soit il essaie de cacher son jeu, simplement pour ne pas m'inquiéter... Il ne doit pas faire ça... Je ne veux pas qu'il me mente. Mais lui dire que j'ai compris, ne servira à rien, à part une petite dispute. Hors, nous avons un oiseau agaçant au dessus de nous. Donc, pour le moment, le silence sera bien plus utile. Il me demande si je vais bien, m'examinant au passage pour savoir si je dis la vérité. Mon corps est moins amoché que le sien, c'est certain. 

"Je n'ai rien à part la tête qui tourne un peu, du au choc. Mais, rien de grave, dans quelques secondes ça va passer."

Je n'ai pas tort du tout. Ma tête va un peu mieux, comme j'ai repris mes esprits. Kazuma se décale, je n'ai pas d'autre choix que de le lâcher, puis il se met à scruter le ciel, sans doute en quête du volatile assaillant. De mon côté, je regarde la forêt. C’est vraiment cette créature qui aurait kidnapper le scientifique ? L’hypothèse n’est pas à exclure. Peut-être même qu’il a des œufs et qu’il panique dans son nid. Je m’éloigne du sujet… Mon esprit est assez tordu pour se faire des films tout seul. 

Alors que je suis plongée dans mes pensées, je sens des bras m’enlacer ainsi qu’une tête se posant sur mon épaule. Dès la seconde du contact, un frisson parcoure mon échine, par la surprise. Je devine facilement la personne, qui aurait autant de tendresse et d’approche. J’ai le réflexe de poser mes mains sur lui. Il me murmure qu’il voudrait que je reste à l’écart pour ma sécurité. Il ne veut pas insinuer que je suis faible pourtant c’est l’impression que j’ai… Un sourire s’affiche sur mes lèvres, un peu triste. 

"Et moi si je reste à l’écart et qu’il t’arrive quoi que ce soit, tu ne penses pas que je serais folle de rage ? Honnêtement Kazu… On- on est venu faire cette mission à deux pas à un et demi. Je vais te suivre."

En disant cela, je laisse tomber mes bras et il en profitant pour me cacher et les caresse, ce qui me procure un nouveau frisson. Il prend les devant, en s’étirant. Est-ce qu’il a toujours mal ? Peut-être qu’il a des griffures voir des hématomes… et après il veut que je le laisse combattre un oiseau ? Il accepte que je le suive seulement si je me mets le moins en danger… Je soupire un peu, histoire de prendre un peu de courage et me mets à sa suite, avec quelques mètres d’écart. Pendant que je marche, j’aperçois en même temps que Kazu, le volatile, un énorme oiseau blanc. Ma moitié sort directement son arme, pendant que je reste un peu cacher. 

"Protecteur ou non, chacun a sa part."

Je me concentre un maximum, faisant appel à mes chères amies, qui me seront utiles ici. Peut-être qu’on peut combiner… Les lianes servent de ficelles. Je peux l’attraper tel un cow-boys. Ou pas. Mais je ne vais pas laisser Kazuma faire tout le sale boulot surtout après ce qu’il a subit avec la bourrasque. Moi aussi, je vais me battre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuMer 3 Aoû 2016 - 20:54

Le Garuda attendait les deux jeunes demi dieux, depuis son trone, un tronc d'arbre géant. L'oiseau mesurait pas moins de 3m de haut et était tout a fait alerte quant à la venue du couple... Il n'avait de cesse de les observer, suivant chaque pas les uns après les autres.

Il les laissaient néanmoins pénétrer son territoire, une petite clairière dégagée et vide d'obstacle...

Au moment où Kazuma avait atteint le centre de la zone, le Garuda poussait un cri strident, puis se mit à battre des ailes fortement, provoquant un souffle assez dérangeant, à nouveau... Mais son intention n'était pas de les envoyer valdinguer au loin, pas cette fois.

Il mit plus de force dans ses battements et décollait rapidement de son piedestal, fendant l'air et se retrouvant haut dans le ciel. Le soleil était dans le champ de vision du couple et sachant cela, l'énorme oiseau en profitait, retombant en piquet pour frapper de ses griffes acérées le demi dieu du vent qui était le plus en avant.

Le choc provoqué par l'atterrissage fit légèrement tremblé le sol dans un certain diamètre... L'attaque fulgurante du Garuda soulevait un nuage de poussière... Mais... Kazuma s'en est-il sorti ? Ou serait-il embroché dans les serres acérées de l'oiseau ?

Stats:
 

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !


Dernière édition par Dieu du Jeu le Mer 3 Aoû 2016 - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuMer 3 Aoû 2016 - 20:54

Le membre 'Dieu du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 38

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 13

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KazumaMer 3 Aoû 2016 - 21:01

Après avoir légèrement devancé Farone, et s’être étiré, afin de chauffer ses muscles endoloris, Kazuma avançait vers le lieu du combat. Il sortait son petit couteau de glace et avançait, calmement, sans l'ombre d'une hésitation.

Le Garuda le fixait depuis un long moment, il suivait chacun de ses mouvements. Et à chaque changement de rythme, la tête de l'oiseau s'inclinait légèrement sur un côté, faisant mine qu'il comprenait ce qu'il se passait et analysait la situation... Il échangeait un instant son regard avec celui de Kazuma et ce fut suffisamment fort pour qu'il sente... Le danger... Une envie de tuer provenant du jeune homme...

Il se sentait acculé. Le garçon voulait l'éliminer, il voulait le tuer, au péril de sa propre vie... La réaction qui s'en suivait fut des plus naturelle pour un animal... Il avait un instinct de survie plus fort que la normal et se mit à battre violemment des ailes... Non pas pour mettre les deux jeunes à terre, mais pour se préparer à prendre rapidement de la hauteur. Kazu tiquait et fit une remarque rapidement en s'adressant à Farone.

« Il va tenter quelque chose... Farone ! Reste loin, ne t'approches pas ! »

Le Garuda s'envolait rapidement sur ces mots... Kazu le suivait du regard mais fut rapidement aveuglé en fixant le soleil que l'oiseau cachait et dévoilait d'un coup... Le demi dieu du vent n'eut que le temps de s'accroupir et passer ses mains sur ses bottes pour les activés... L'instant d'après, un cri d'oiseau s'entendait dans le ciel... Et la seconde d'après, l'animal attérissait lourdement sur la position de Kazuma... Un épais nuage de poussière se levait par le choc... Farone en spectatrice ne pouvait rien faire d'autre que de chercher à savoir comment allait son amoureux...

Aucun son, ni bruit ne s'entendait durant quelques temps... Mais alors que Farone s'inquiétait toujours plus... On entendit la voix de Kazu, au milieu du nuage de poussière.

« Je l'ai échappé belle... Je vais bien Farone ! Enfin.. si on veut... »

Effectivement, il l'avait échappé belle... Au moment de l'impact il eut juste le temps de sauter en arrière, et ce, assez rapidement grâce à ses bottes améliorant drastiquement sa vitesse.

Il sortit ensuite son fouet de vent et le fit tournoyer au dessus de sa tête pour dissiper l'écran de poussière... Et une fois fait. L'ennemi se trouvant à portée de frappe... Il abaissait son arme assez rapidement pour faire claquer le fouet sur sa cible, mais... Un electro-choc le parcourut, une douleur venant du bas du dos le stoppait dans on élan, et fit dévier le coup de sa trajectoire initial. Le fouet finit sa trajectoire un bon mètre à côté de sa cible, qui s'en sortait indemne...

Kazu geignait de douleur et portait sa main droite à l'arrière du dos là ou était la douleur... Bien que ce la ne servait à rien, il ne pouvait rien contre un automatisme du corps humain. Il s'énervait de ça et pris du recul vis à vie de l'ennemi, histoire de ne pas se prendre un coup de bec géant...

« Ca fait un mal de chien ! Je dois faire attention ce coup-ci... Haha... Je suis vraiment lamentable on dirait. »

Étrangement, avec ça, son attitude changeait à nouveau, il n'était plus aussi sur de lui, et seul son œil droit avait une couleur rouge... Signe que le « méchant » Kazuma était de retour ? Apparemment oui... Mais il était moins énergique qu'à l'habitude... Un simple contrecoup ?


Dernière édition par Kazuma le Mer 3 Aoû 2016 - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuMer 3 Aoû 2016 - 21:01

Le membre 'Kazuma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 55

--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 93

--------------------------------

#3 'Dé de dégâts' : 12

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
FaroneJeu 4 Aoû 2016 - 14:56

Je continue d’avancer, Kazuma juste devant moi, comme il l’a demandé. Ça me vexe un peu qu’il veuille me protéger à ce point, jusqu’à me mettre à l’écart. J’imagine que c’est pour mon bine, mais si jamais il lui arrive quelques choses, je m’en voudrais jusqu’à ma mort. Il faut que je reste un peu dans mon coin et frapper au bon moment. Je vais essayer d’être le plus utile possible, histoire qu’il me considère comme une bonne coéquipière plutôt qu’une princesse en détresse.

Alors que nous continuons de marcher, j’aperçois le volatile dans un arbre. Il a l’air affolé et bien. Il est stressé, bat des ailes prêt à protéger sa vie. Il va donc tuer son agresseur : Kazu. Les battements d’ailes font une sorte de vent léger, puis après un cri strident, file avec une vitesse incroyable sur Kazu. Lui même sent le coup et me prévient.

"Kazu !"

Je n’ai pas pu empêcher ce cri, tellement j’ai eu peur. L’oiseau a des griffes puissantes, il aurait pu tuer mon amoureux d’un seul coup. Et moi qu’est ce que j’aurais pu faire ? Je place mes bras sur mon visage pour un éventuel coup. Lorsque je réouvre les yeux, il y a de la poussière partout. La gorge me pique et je finis par tousser en essayant de sortir de la fumée, rapière en main. Je voulais crier mais la poussière m’en empêcher, je peux seulement le chercher. Mais c’est lui qui me dit son état. Puis j’entends un coup de fouet et m’avance vers le bruit.

Lorsque j’arrive, Kazu a le visage pale de douleur, la main appuyant sur le dos. A t-il mal ? J’accoure vers lui, l’obligeant à se lever. Il n’a plus la même voix qu’il y a quelques secondes… Mmh étrange. Je le regarde dans les yeux alors qu’ils pointe du doigt juste derrière moi.  

"Ça va ? Qu’est ce que tu as..?"


… mon instinct est en alerte. Très lentement, j’aperçois l’oiseau juste derrière moi. Je n’aurais pas cru que je réfléchirait aussi rapidement. Une seconde après je sors ma rapière et lui assène un coup sur une de ses ailes. La blessure est profonde mais ne toucheras ses organes vitaux. Je déteste faire du mal aux animaux… Une fois le coup porté, je lâche ma rapière et place mes mains en l’air.

"Tout doux l’oiseau…"

Je le sens mal… Très mal. Je voudrais bien qu’il comprenne que je ne sus qu’une fille qui cherche une personne, qu’on ne lui veut pas de mal, mais ça m’étonnerait qu’il comprenne. J(espère juste que je vais être assez rapide pour m’éclipser avec Kazu si il attaque. Au pire… Je suis juste devant lui, il ne sera pas blessé.
C’est le plus important.


Dernière édition par Farone le Jeu 4 Aoû 2016 - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuJeu 4 Aoû 2016 - 14:56

Le membre 'Farone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 12

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 6

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuJeu 25 Aoû 2016 - 20:09

Le garuda prit de plein fouet l'attaque de Farone, son aile saignait légèrement mais sans plus, la taille de l'animal était suffisamment imposante pour qu'il encaise ce genre de coup sans broncher...

En revanche, prit de colère, il ne prêtait guère attention à ce que disait Farone, et voyait qu'elle relâchait la garde, et son arme au passage pour lever les bras en l'air. L'oiseau vit là, une faille et tentait d'attaquer. Il tendait les ailes à l’extrême et commençait à luire faiblement d'une couleur bleu ciel... Rapidement... Une multitude de projectiles en forme de plumes blanches apparaissaient autour de lui et... Fonce droit en avant, blessant Farone de part et d'autres, chaque plumes infligent une légère blessure et se brise à l'impact tel du verre...

Récapitulatif:
 

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !


Dernière édition par Dieu du Jeu le Jeu 1 Sep 2016 - 21:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuJeu 25 Aoû 2016 - 20:09

Le membre 'Dieu du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 31

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 14

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KazumaJeu 25 Aoû 2016 - 20:59

Après avoir raté son attaque, prit par la douleur, Kazu se mit un peu en retrait par rapport à l'oiseau géant... La douleur était vive, mais il voulait le cacher au maximum à Farone, pour qu'elle ne décide pas d'affronter le volatile tout seul. Il se frottait machinalement le bas du dos pour tenter de calme la douleur, mais rien n'y faisait...

Farone s'approchait rapidement de lui, inquiète de la santé de son amoureux...
Mais celui-ci n'avait pas vraiment envie qu'elle s'expose bêtement au danger et lui faisait comprendre, entre deux plaintes de douleur.

« Restes pas là, tu vas te faire attaquée ! »

Disait-il en lui montrant faiblement du doigt l'oiseau derrière elle, et tentant de l'écarter un peu de la trajectoire d'une possible attaque... Sauf que ce fut inutile...

Pendant que Kazu se retrouvait à nouveau prit de douleur en bougeant, le Garuda Blanc en profitait pour faire appel à la magie et déployer une menaçante pluie de plumes magiques... Farone était la plus proche et allait surement tout prendre pour protéger son bien-aimé. L'oiseau le savait et semblait vouloir profiter de ce moment précis pour attaquer...

La demi déesse était donc la première cible de l'animal, qui voulait définitivement se venger du coup de rapière dans l'aile... Arme qui était désormais à terre et ne causera plus aucun soucis... La pluie de plumes s'abattait sur Farone et la blessait de toute part... Mais l'oiseau n'eut pas le temps de délivrer toute son attaque sur la même personne, que Kazuma, debout sans aucun soucis s'interposait entre Farone et l'oiseau pour recevoir une partie de l'attaque.

Le Garuda s'arrêtait après avoir épuiser ses réserves et reculait quelques peu, pour se reposer un peu... Durant ce temps, Farone, blessée et à terre, saignant de part et d'autres par de légères coupures. Kazu toujours debout en position de garde, bras croisé devant le visage et saignant aussi... Il se reprit, baissait ses bras et prit de panique, se retournait pour constater l'état de Farone... Il s'accroupit en sanglotant en voyant qu'elle était mal en point...

« Comment... »

Prit de rage, il dégageait une aura bleuté intense. Ses yeux devenaient, pour la deuxieme fois, tout deux rouge... Il reprit un ton de voix un peu plus grave, sans aucune hésitation et se releva. Il fixait l'oiseau blanc et avançait d'un pas assuré vers lui.

« Comment... Comment as-tu osé toucher à ma Farone ?! »

Il continuait d'avancer et sortit son couteau de glace de son étui, puis se dirigeait tranquillement vers la rapière de Farone et... la ramassa dans le but de s'en servir...

« Jusqu'à présent, j'ai été sympa et eut de la pitié envers toi. Tu n'es qu'un animal qui protège son territoire, je ne serais pas étonné que tu ais des petits à protéger non loin de là... Je ne suis pas pour exterminer bêtement des espèces rares dans ton genre... Mais vois-tu, tu as blesser la seule personne à laquelle je tiens... Tu vas le regretter amèrement... »

Sur ces mots, il se mit en position, rapière pointée en avant dans la main droite, et couteau de glace prit à l'envers dans la main gauche, lame pointant vers l'arriere... Quelques secondes où leurs regards se croisaient et il disparut rapidement de la vue de l'oiseau...

Boosté par la magie du vent et des bottes ailées à ses pieds... Il arrivait dans son dos et frappait une première fois avec le couteau de glace, d'un grand coup vertical dans le dos, ouvrant une plaie qui fut prise instantanément dans la glace... Il redisparut au même moment alors que l'oiseau se retournait pour frapper, faisant que le garçon se retrouvait sur le côté de l'animal et frappait avec la rapière ses flancs pour l'electrocuter... La foudre se propageait et fut amplifié par l'eau de la glace inflitrant la coupure faite avec le couteau. Juste après cela, l'oiseau retentait le coup en le frappant, mais il avait déjà prit de la distance et se retrouvait à mi chemin entre Farone et le Garuda, armes en mains. Son regard se portait vers Farone quelques secondes.

« Farone, si tu m'entends... Ne prends plus part à ce combat, je me charge de tout ma belle. Tu as déjà trop souffert à cause de ma faiblesse. »

Puis il repointait ses yeux, avec une légère aura meurtrière l'envahissant, vers l'oiseau...

« Désormais, ça se passe entre toi et moi. »

HRP:
 


Dernière édition par Kazuma le Sam 27 Aoû 2016 - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuJeu 25 Aoû 2016 - 20:59

Le membre 'Kazuma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 59

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 9

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Seuls sur une île déserte ? [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)
» BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Bac à vrac :: Archives :: Anciens RPs-