Partagez| .

La Grande Place des fous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
HisatoDim 1 Mai 2016 - 22:23

Depuis plus d’une heure, Hisato était assit sur un banc de la Grande Place, lisant - sans vraiment porter attention à l’histoire - un livre fantastique. C’était étrange, puisqu’une partie de ses créatures magiques existaient désormais dans ce monde, enfin, de ce qu’il en savait ; surtout des elfes et des hybrides étranges aux excroissances animales, pour le moment. Son livre n’avait plus rien d’une histoire inventée, mais quelque chose dans cet univers lui rappelait sa vie misérable sur terre, ou ce genre de livre était l’une des rares façons de sortir de la routine. Bien sûr, rares était ses moments de '' liberté '' où il avait le droit de choisir les romans qu’il aurait à lire, mais peu importe le livre, il y avait toujours une porte de sortie, quelques parts entre les lignes. Enfin, c’est ce qu’il avait toujours cru jusqu’à présent.

La Grande Place était vide, hormis les quelques passants et autres assis sur des bancs avoisinants. Pourtant, c’était une belle journée, et s’il avait eu des amis, ou simplement une vie sociale, peut-être, serait-il sorti avec eux pour s’amuser…À quoi s’amusaient les jeunes de son âge, déjà ?

Peu importe, Hisato commençait à s’ennuyer. Il rangea son livre dans son sac à dos et jeta un petit coup d’œil à sa montre, un geste qui lui était si habituel, même s’il n’avait plus à surveiller le temps. Ses journées étaient vides, et c’est pour cette raison qu’il s’était inscrit à l’Académie dès qu’il eut connaissance de l’établissement. Surtout pour s’occuper pendant la journée, mais aussi pour se loger. Pour le moment, il n’avait rien à faire, et allait devoir se trouver un endroit où dormir pour la nuit avec l’argent qui lui restait.

Il observait les autres, cherchant leurs '' différences ''. En ville, il repérait facilement ceux qui n’étaient plus humains, à moins de ne l’avoir simplement jamais étés. Sont-ils morts avant d’arrivée ici ? Comment, et pourquoi ? Sa mort n’avait pas été la plus douce, et il se demandait bien comment l’on pouvait arriver ici. Peut-être ceux qui n’ont pas terminé leur mission sur terre, ou un truc dans le genre. Il n’avait pas osé demander des réponses à ces '' créatures '' aussi fascinantes qu’étranges. En fait, il n’avait osé parler à personne. Enfin, on lui avait adressé quelques fois la parole, pour lui demander s’il était perdu ou ce qu’il cherchait, mais rien d’utile. Il n’avait pas besoin d’eux, mais de leurs connaissances sur ce monde. Le jeune homme se contentait, pour le moment, de les fixer avec curiosité, en souhaitant qu’ils ne le prennent pas mal.

Tout ce qu'il croyait logique n'étaient plus, et malgré ses efforts pour comprendre, rien ne lui paraissait évident et compréhensible dorénavant.

« Je dois encore rêver, je ne suis pas mort, voilà ! »

Sa solution du moment : refuser la réalité.
... Brillant, non ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioJeu 5 Mai 2016 - 19:07

Shio était assise sur un banc, tenant une glace presque finie entre ses main. Il fallait dire qu'il faisait très chaud aujourd'hui. Elle était sûre que les insectes s'écraseraient comme des merdes sur les pare-brises des voitures à cette heure-ci. Mais y'a des voitures ici au moins ? La jeune elfe termina sa glace. Elle se releva en faisant attention, car elle ne savait pas si ses prothèses allaient supporter cette chaleur. Enfin, c'est si jamais un coup de froid passait par là que le pire était à craindre. Elle chercha des yeux un truc comme une poubelle où elle pourrait jeter sa serviette en papier qu'on lui avait fournie. Mais comme par hasard, il n'y en avait pas. L'elfette soupira et décida de jeter son papier dès qu'elle le peut. En attendant, elle commença à se balader un peu partout dans la ville. Bon elle n'allait pas trop rester longtemps non plus, il fallait qu'elle vérifie rapidement ses prothèses (et pas en pleine rue, ses jambes ont l'air trop vraies pour ressembler à des prothèses).

La jeune elfe finit par atterrir sur la Grande Place. Il y avait énormément de monde en dépit de la chaleur. Elle se demandait pourquoi les gens ne restaient pas tranquillement chez eux en profitant de la fraîcheur de l'intérieur. Je dis ça mais je suis dehors sous cette chaleur écrasante. Heureusement que je ne suis pas albinos.
Alors qu'elle passait devant un banc sans y prêter de réelle attention, elle entendit quelqu'un dire :

- Je dois encore rêver, je ne suis pas mort, voilà !

Shio se retourna, un peu surprise. Elle ne s'attendait pas à ce que quelqu'un lâche ça comme ça dans la rue. Elle se rapprocha du banc où elle venait de passer devant. Un jeune homme y était assis, sûrement en pleine réflexion. L'elfe pensa que c'est cet homme qui avait dit ça, mais elle n'en n'était pas sûre. Elle se contenta donc de s'assoir sur le banc, sans trop le déranger. Et puis, que pourrait-elle lui dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéMar 17 Mai 2016 - 19:14

Ami était en train de faire des allers-retours dans les couloirs de l'académie, sans savoir vraiment quoi faire. Elle regardait à droite, à gauche, cherchant un endroit où aller. Lorsqu'elle vit à travers une fenêtre qu'il faisait beau à l'extérieur. Un magnifique sourire illumina le visage de la jeune fille. Elle se dirigea dehors sans vraiment regarder où elle, où elle marchait. Elle suivait le soleil. Oui, ça pourrait paraître idiot mais est encore une petite enfant dans sa tête

Quand elle s'arrêta enfin, elle vit qu'elle n'était plus dans l'académie, ni dans le jardin. Elle hésita à continuer son chemin ou retourner dans ce grand bâtiment qui lui servait maintenant de maison, depuis très peu de temps. Mais elle décida de continuer son chemin en espérant ne pas croiser beaucoup de monde. Elle savait très bien qu'ici, il y avait beaucoup de créatures différentes, mais elle était encore gênée par cette apparence mi-homme, mi-chat qu'elle n'avait pas pensé à cacher avant de sortir.

Sur le chemin il y avait de belle fleures de toutes les couleurs, et Ami les caressait avec délicatesse pour ne pas les casser. Soudain un petit papillon s'envola devant les yeux de la jeune fille il avait de très belles couleurs ce qui fit rêver Ami. Comme un petit chat ou un enfant, elle commença à courir après ce papillon. Elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle courait à travers les fleurs sans faire attention où elle marchait jusqu'au moment où le décor changea et l'odeur aussi. Ami fut freiné par ce changement et regarda autour d'elle. Elle distinguait des gens. Des gens qui avaient l'air normaux à l'image d'Ami. Soudain elle se sentit mal. Elle peur de son apparence tout d'un coup. Elle n'osait pas faire un pas de plus mais malheureusement pour elle, elle fit poussée par un groupe de personnes qui l'emmena vers le centre de la foule. Elle fit bousculée à droite, à gauche.

Elle reculait le plus possible. Elle entendait des rires, des pleures, des conversations gênantes ou touchantes jusqu'au moment où elle fut stopper par quelque chose qu'elle venait de toucher dans son dos. Quand elle se retournait elle vit un banc avec deux personnes dessus. Il y avait un jeune homme et une jeune femme. Ami était gênée, elle commença à rougir en voyant ces deux personnes qui n'avaient pas l'air très étrange.
Elle s'excusa avec timidité:

-J..je suis v..vraiment désolée...

Elle baissa la tête presque les larmes aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
HisatoSam 4 Juin 2016 - 18:43

Après un certain moment dans ses pensées, il releva la tête quand il l’entendit, sur sa gauche. Pourquoi elle devait s’asseoir sur ce banc-là ? Il y en avait plein, ici, des bancs ! Qui irait s’asseoir près du fou, dans un parc avec plein d’autres bancs disponibles et vides ? Il fronça légèrement les sourcils, avant de simplement lui laisser plus de place sur le banc, en se poussant un peu plus sur la gauche. Hisato resta silencieux, fixant le vide, avant de se décider à briser le silence.

'' Humaine ou pas ? ''

Question simple, mais importante selon lui. C’était encore trop étrange de voir toutes sortes de créatures ici, alors, s’il pouvait trouver un autre être humain n’ayant pas subi de mutation ou quoi que ce soit en arrivant ici, et qui pouvait en plus lui donner rapidement des informations… Il n’avait simplement pas le temps de passer par quatre-chemins. Elle n’avait rien d’étrange non plus sur elle facile à voir, ce qui est tout de même un bon signe.

Mais, avant même d’avoir le temps d’obtenir une réponse, une hybride, sûrement plus jeune que lui, se cogna dos au banc. Il remarqua rapidement les deux oreilles sur son crâne. Lui qui aimait bien les chats, c’était vraiment étrange d’en voir un sur deux jambes… Trop étrange.

-J..je suis v..vraiment désolée...

Alors, les chats ont des formules de politesse ? … Bon, il suffit de répondre à l’hybride avec une autre formule de politesse. Qui dit qu’elle ne sortira pas les griffes dans une minute ou deux si l’on n’est pas assez sympathique à ses yeux ? Hisato se leva du banc, se forçant à sourire un peu.

'' Ce n’est rien… Tu n’as pas mal ? ''

Vaut mieux parler avec le chat, au moins, il sait que c’est une hybride. Celle assise sur le banc, il ne sait rien d’elle pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioDim 19 Juin 2016 - 18:19

-  Humaine ou pas ?

Tels furent les premier mots du jeune homme. La jeune elfe secoua sa tête et souleva sa masse de cheveux pour mettre en évidence ses oreilles pointues. Shio espérait ne pas trop le choquer avec ses oreilles. Même si franchement, c'était la seule particularité notable dans son physique ; elle ne s'était pas vue pousser des ailes ou encore des cornes. Alors qu'elle allait ouvrir la bouche, une personne avec des oreilles de chat arriva. Elle s'excusa, et le jeune homme à côté d'elle lui demanda si elle allait bien.

Pour sa part, l'elfette ne savait pas trop quoi répondre. Ou même quoi dire. Elle n'était pas encore à l'aise son nouvel environnement. Si dans son ancienne vie, une personne lui avait dit qu'elle se réincarnerait en elfe dans une autre vie peuplée de créatures toutes aussi bizarres et irréalistes -reléguées pour la plupart au simple rôle de conte, de rêve ou de légende dans son ancien monde- les unes des autres, elle aurait éclaté de rire et lui aurait dit de prendre le premier bus pour l'asile. ... Quoique l'asile dans son ancien monde devait être juste horrible. Donc chez le psycologue aurait été plus adapté. Même si ce dernier l'aurait pris pour un fou ayant perdu une bonne partie de sa tête durant sa vie.

Shio chassa ces pensées de sa tête et se concentra sur l'instant présent. Après quelques secondes à essayer de trouver un sujet de discussion, elle finit par dire :

- Hm... Vous êtes des habitants d'ici ? Je veux dire, vous êtes nés ici ?

Ce n'était pas le meilleur sujet de conversation au monde certes, mais elle n'avait rien trouvé d'autre. Si vous avez une meilleure idée, veuillez en faire part à Shio au... ... Bon ok j'arrête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéMar 28 Juin 2016 - 19:59

Ami avait senti que l'homme qui était sur le banc se leva, elle leva à son tour la tête. Elle se sentait idiote et gênée.


'' Ce n’est rien… Tu n’as pas mal ? ''

Elle fit un "non" avec la tête. Elle savait très bien que ce n'était pas très poli mais elle n'arrivait pas à parler aux inconnus. Elle continuait de regarder l'homme et sentit une autre odeur. Ami pencha la tête et vit une femme. Mais exactement une femme. Elle avait des oreilles pointues. Était ce un elfe? Ami sourit encore gênée et se demandait si l'homme qui était debout devant elle était un humain ou une autre créature.

Elle rebaissa la tête pour ensuite jouer avec ses doigts. Quelque personne passé près du banc et Ami se sentait beaucoup observé. Elle voulut partir mais la femme qu'elle supposait être une elfe prit la parole.

- Hm... Vous êtes des habitants d'ici ? Je veux dire, vous êtes nés ici ?


Ami avait trouvé cette question étrange. D'habitude quand elle rencontre quelqu'un on lui demande toujours son prénom mais là c'était différent. Mais après tout ce nouveau monde et cette nouvelle vie aussi était très différente.
Ami savait qu'elle devait répondre à cette question. Elle hésita beaucoup. Mais comme une vrai fille courageuse elle prit son courage à deux mains et répondit d'une simple phrase.

-Hum..... N-non et-et toi ?

Cette timidité la tuera un jour. Elle était devenue toute rouge. Les larmes lui venaient aux yeux. Des larmes de honte. Elle avait envie de partir en courant au cas où qu'on la critique ou qu'on lui rigole au nez mais elle n'arrivait pas bouger.
Revenir en haut Aller en bas

La Grande Place des fous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une bourgeoisie déracinée ! Par Jean Erich René
» CUIRASSES, ARMURES ET BOUCLIERS
» [Festival du Feu] - La Grande Place
» Oy Oy Oy ! Elle est grande la place ! [ Hiroki et Alexei ]
» T'es mal placé dans la chaine alimentaire pour faire ta grande gueule, pigé ? [ Avec tout l'amour d'Heather, Joaquim ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: La Capitale :: Le centre-ville :: Grande place-