Partagez| .

Un peu de repos ça fait pas de mal [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Hana SuzukiVen 20 Mai 2016 - 11:16

Me voilà de nouveau partie de chez moi. Cette fois-ci pas pour une quête mais simplement pour me reposer un peu. C'était bien de se reposer aussi mais dans ce monde on pouvait toujours croiser une vilaine bestiole qui pourrait vouloir notre peau alors j'étais quand même armée. Au final même ce repos n'en sera pas complètement un, on ne peut pas avoir un instant de répis en dehors des villes... Si je me faisais attaquer je serais dans de beaux draps mais je ne voulais pas penser à ça. J'avais pris un dirigeable steampunk pour venir, je n'appréciais pas particulièrement la fumée que ça dégageait mais j'aimais bien tout les engrenages apparants. Je ne savais pas vraiment quel style je préférais... soit celui que je connaissais, le "normal" soit celui d'il y a un siècle... ou même celui du début du XXIème siècle. L'architecture médiévale est très belle elle aussi mais les grands immeubles ultra-modernes le sont aussi. Tsuki's regorgeait de tout pour tout les goûts, ça c'est clair. Tsuki's c'est un monde où tu peux passer facilement d'un objet complètement incroyable au plus vieux bibelot qui date d'il y a des centaines d'années. Regardez ! J'ai une épée mais on trouve aussi des sabres lasers ! On trouve tellement de choses ! Avec un peu de recherche je suis certaine que je peux trouver une épée laser qui fait aussi arme à feu avec un enchantement épique dessus ! Bon... je vais chercher un peu trop loin mais vous avez saisi hein ?

J'étais là pour me reposer, pas pour me poser des questions sur le monde ! Alors je sortais du dirigeable. Je posais le pied au sol et commençais à marcher en direction d'un endroit dont j'avais entendu parler dans les rues de la capitale. Je n'étais pas bien sûre d'où j'allais mais je me souvenais clairement des indications qu'avait donné l'elfe à son ami, à priori c'était une magnifique cascade... j'avais hâte d'y arriver et de me détendre ! Après avoir marché assez longtemps, je me posais sous un arbre pour une petite pose. Je sortis une bouteille du petit sac que j'avais avec moi. Il y avait aussi dedans un panier repas pour ce midi, sans oublier mon maillot ! J'enlevais le bouchon de la bouteille et but à grandes gorgées. Je restais assise sous l'arbre une bonne dizaine de minutes et repris ma marche à travers une forêt peu dense. La cascade se fit rapidement voir après. La voilà ! Enfin ! Je courus les derniers mètres et me jetais presque au sol pour... pourquoi en fait ? Je m'étais beaucoup trop emballé. Je me relevais légèrement gênée, j'étais seule, heureusement ! Si quelqu'un m'avait vu j'aurais eu tellement honte. Je regardais l'intérieur de mon sac. J'en sortis mon maillot. Je trouvais un buisson qui pourrait me cacher de ce qu'il y a autour, au cas où on sait jamais si quelqu'un passait par là au mauvais moment... J'enfilais donc rapidement mon maillot et me jetais dans l'eau fraîche comme une petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Hana SuzukiMar 24 Mai 2016 - 15:22

Jouer dans l'eau me lassa bien vite. Il faisait chaud et il y avait un soleil de plomb alors il fallait que je reste dans l'eau sinon j'allais finir désechée et mourir, ce serait une fin plutôt bête, en comparaison à ma première. En plus mourir deux fois en moins d'un an... déjà mourir une fois c'est pas joyeux alors autant ne pas penser à la prochaine. Il fallait que je me dise que je vivrais vieille... que... que j'aurais un mari, des enfants et... et puis une jolie maison dans la campagne et... et là dans ma tête se créa un joli tableau d'une famille heureuse dans une petite maison perdue dans un valon rempli de fleurs de différentes couleurs. Mais... mais c'est carrément atroce comme fin ! Je veux pas une fin heureuse et pourrie comme celle-là ! J'ai envie d'une fin épique, pas celle d'une vieille mamie gâteau ! Je veux une fin dans une maison, peu importe la quelle, peu importe si je suis seule et sans enfants tant que j'ai des amis. Je veux pouvoir raconter aux jeunes mes exploits ! Je veux... je veux quoi au final ? Être paresseuse comme d'habitude ? Ou alors vivre une vie épique qui ne laissera aucune place à ma paresse ? Un peu des deux, j'aimais bien dormir mais aussi me battre, ce sont deux choses que j'ai découvertes ici et deux choses qui ont révolutionné ma vie. J'étais passé d'une geek enfermée en permanence à une fille presque normale. Je calmais tout ce qui se présentait dans ma tête et m'allongeais dans l'eau, elle ne me submergait pas mais ça n'en était pas loin, les remous que la cascade créait me ramener doucement vers le bord. Je jetais un oeil à mon sac, il était toujours là, heureusement. Mon épée était posée dessus. Je fermais les yeux et m'assoupit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Hana SuzukiMar 24 Mai 2016 - 18:01

Je rouvris les yeux. Une pièce noire, encore ce cauchemar. Etrangement cette fois-ci je n'étais pas assise sur ma chaise de bureau mais j'étais allongée dans un bassin rempli d'eau, un peu comme quand je m'étais endormie. Je souris faiblement sachant à peu près déjà à quoi m'attendre. C'était un rêve que je faisais sans cesse depuis que j'étais morte, je revivais plus ou moins ma mort avec des différences. La dernière fois j'ai été tuée par un fantôme qui hantait la pièce à priori. Je ne comprenais pas très bien pourquoi ça revenait en permanence, peut-être que j'avais été traumatisée de ma mort ? Je ne savais vraiment pas et j'étais curieuse de savoir comment se ferait ma fin aujourd'hui. Enfin ma curiosité était mesurée puisqu'on parlait de mort quand même. La menace vint cette fois-ci de l'eau. Je la sentais remuer. C'était étrange... je regardais le fond du bassin, disparu. C'était logique, ça n'allait pas être quinze centimètres d'eau qui allaient renfermer un monstre. Les écrans d'ordinateur s'allumèrent dévoilant la menace, tapie au fond de l'eau. Le bassin s'était élargi avec l'apparition de la lumière, je baignais maintenant dans une piscine olympique. La menace était un serpent géant. Il était deux fois plus large que moi, sa longueur m'était inconnue... J'attendais patiemment qu'il remonte à la surface et me mange. Comme à chaque fois je me résignais à mourir, mais c'était toujours très dur, je me demandais si une fois je ne me réveillerai pas après avoir été tuée une énième fois. L'idée que ce n'était qu'un rêve revenait sans cesse alors peu importait, il n'y avait aucune chance que cette hallucination ne dure. Surtout qu'elle n'était accompagnée que très rarement de délires. Puis je dis à voix haute :

"Ce n'est qu'un rêve... un rêve... un simple rêve..."

Et alors vint l'illumination, et si le fait que ce soit un rêve soit la solution ! Oui ! C'est ça ! Mon rêve, je peux en faire ce que je veux ! Je peux le modeler. Je tentais de faire apparaître mon épée. Qui sait, et si la solution de me défaire de ce cauchemar était de tuer la bête qui m’apeurait ? Je me saisis de l'arme qui avait apparu à mes côtés. Je m’efforçais de la doter d'une force incroyable pour tuer la bête en une seule fois. Elle arriva rapidement et je la pourfendais après avoir exécuté une esquive incroyable. Mon rêve... si j'avais su que je pouvais faire ça aussi facilement je l'aurais fait depuis longtemps... La bête était morte et moi j'étais debout sur l'eau. C'était magique. Je serais bien resté dans ce monde plus longtemps mais je commençais à m'enfoncer dans l'eau. Je revins à la réalité. J'étais enfoncée dans l'eau. Je tentais de reprendre ma respiration en vain. J'étais en train de couler, je ne sais comment. Je battais des pieds pour rejoindre la surface. J'émergeais et pris une grande inspiration. Je retournais au bord. Tout était encore là. Parfait, je me saisis de la bouteille d'eau entamais et la finit. Je sortis mon petit sandwich et commençais à manger tranquillement en observant le petit arc-en-ciel créé par la cascade. Ce lieu était vachement sympa !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Hana SuzukiJeu 26 Mai 2016 - 14:25

Je réalisais en commençant à manger que ce lieu serait parfait pour camper. Seulement je n'avais rien pour ça. Je soupirais, le lieu parfait mais pas le matériel... de toute façon j'avais pas de quoi m'acheter une tente, je peux camper ici, je trouverai de quoi me faire un lit de fortune... surement ? Restait la nourriture, je m'inquiétais pas pour l'eau, près d'une source il n'y avait pas besoin de chercher midi à quatorze heure. Maintenant manger... il allait falloir chasser, ce sera pas hyper dur, non ? Pour faire cuire la viande... faire un feu devrait suffire. Je repensais au petit éclair qu'avait utilisé Mary pendant que nous faisions cette quête. J'aimerais bien faire la même chose. Je ris doucement toute seule. Peu importait, je réussirai à allumer un feu avant ce soir.

Je me levais, mon sandwich était fini et mon repas par la même occasion, je m'enfonçais un peu dans la forêt derrière pour commencer à rassembler des branchages qui serviront pour le feu. J'avais rapidement ramassé un tas convenable. Maintenant il me faut de grosses bûches pour faire durer la flamme. Je commençais à chercher, je dus m'enfoncer encore plus profondément dans la forêt. Je ne tenais pas à partir trop loin mais si je ne trouvais pas ce que je cherchais, mon idée de camping serait compromise. Je n'ai pas un sens de l'orientation parfait mais je devrais savoir me repérer sans trop de difficultés, dans le pire des cas je retrouverai mes traces dans le sol humide. Il n'était pas boueux mais suffisament tendre pour que mes pas y laissent des traces. Sinon il y avait la mousse verte qui recouvraient certains des rochers, je décidais d'y laisser une trace au cas où. Je trouvais finalement une bûche, laissée là par une personne qui avait coupé l'arbre. Je le ramassais. Une dizaine de kilos à porter sur un bon kilomètre. C'est parti. Je me motivais seule et marchais dans le sens inverse. J'avais mon épée à la ceinture, elle était lourde... tellement lourde... je la laisserai bien ici mais elle a fini par avoir une certaine valeur sentimentale pour moi... en plus il faut pas oublier que j'aurais pas l'argent pour en racheter une ! La bûche était beaucoup trop lourde. Il fallait que je fasse une pause, alors je la jetais à mes pieds sans aucune douceur, je m'assis, le dos collé à la paroi rocheuse. Elle était recouverte d'une mousse verte qui rendait la pierre moins dure, je laissais échapper un sourire. Franchement, faire ça lors de ma première vie... on m'aurait prise pour une folle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Hana SuzukiJeu 26 Mai 2016 - 15:49

J'avais vite repris mon chemin, ne souhaitant pas m'attarder dans la forêt. J'avais déjà hâte de me reposer sur le camp fini !

Je soupirais, le soleil déclinait à l'horizon, mon campement de fortune était terminé, enfin, je pouvais admirer le feu qui rougeoyait dans le petit foyer. J'avais improvisé un lit avec des feuillages. Ce n'était pas exceptionnel mais presque aussi bien que mon petit lit de ma maison. La chasse assez fructueuse m'avait apporté deux petits lièvres que je me ferais un plaisir de manger une fois qu'ils seront bien cuits. Je les avais dépecés et avais jeté leur peau, ça m'était complètement inutile. J'avais aussi rempli les deux bouteilles que j'avais vidées. La cascade était aussi belle de nuit que de jour. C'était un endroit agréable en toutes circonstances. Sur le feu cuisaient toujours les petits animaux. Ils avaient l'air bons... tellement bons. Je décrochais le gibier de la broche et les posais sur un morceau d'écorce. Je récupérais mon épée, la seule chose pouvant faire office de couteau, le seul problème c'est que manger avec une épée qui a servi maintes fois à tuer des monstres en tout genre, il y a plus intelligent. J'allais donc près de l'eau, l'épée dans une main, une serviette dans l'autre. Je plongeais la lame dans l'eau et l'essuyais avec la serviette en frottant. Je reproduis ces gestes une vingtaine de fois avant de placer l'arme devant moi et observer mon reflet dedans. Satisfaite je revins au campement quelques mètres derrière. Je commençais à couper les animaux, l'eau à la bouche. Voilà enfin le repas prêt. Il y avait aussi quelques baies pour le dessert. Fière de moi, si j'avais eu un téléphone ou un appareil photo, j'aurais immortalisé cet instant. Mais ce n'était pas le cas alors tant pis, j'entamais le repas, ne pouvant plus me retenir. Ce fut vite fini, la nourriture délicieuse était dans mon estomac. Le soleil avait achevé sa course dans le ciel, faisant place à une grande lune ronde qui irradiait le lieu de sa lumière, lui donnant une allure presque féérique. Sans attendre je m'allongeais dans le lit, fermais les yeux et m'assoupit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Hana SuzukiVen 27 Mai 2016 - 21:31

Le matin fut vite arrivé, trop vite. Les premières lueures du jour me réveillèrent, franchement ! Je m'exclamais, l'esprit embrumé :

"J'ai encore oublié de fermer les rideaux... Bravo Hana !"

Je soupirais, m'étirais et réalisais que je n'étais pas entourée des quatres murs délabrés de ma maisonnette mais d'une forêt et de la cascade. Décidemment... j'étais mal réveillée. Je me sentais bête, j'avais crié ça alors que j'étais seule près d'une cascade, il n'y avait que moi pour faire ça... j'étais vraiment, vraiment très unique. Je me demandais souvent comment les gens faisaient pour m'apprécier. J'avais faim et j'avais déjà tout mangé la veille au soir. Je devais repartir chercher à manger ou alors je devrais attendre mon retour à la capitale et aller me faire un bon repas... mais je devais économiser pour le banquet. Raaaaaah ! Sale vie ! Les problèmes d'argent, franchement, la pauvreté c'est sympa mais juste cinq minutes. Fini le repos, l'heure de travailler est arrivée. Je rassemblais mes affaires et entrais dans la forêt. Je laissais mon campement derrière moi, le feu s'éteindra dans quelques heures, alors aucun problème. Je cherchais un buisson de baies, je connaissais celles comestibles et celles qui ne le sont pas. Je mis une demi-heure à trouver ce que je cherchais. Je n'attendais pas et mangeais directement après les avoir cueillies. Je pris le bateau, exceptionellement, c'était moins cher alors tant pis. Je dépenserai moins d'argent s'il le faut pour ma tenue ! La traversée se déroula heureusement sans encombre et je fus vite de retour. Voilà mon instant de repos fini...
Revenir en haut Aller en bas

Un peu de repos ça fait pas de mal [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» QUE FAIT L'ETAT?
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Un fait surprenant ( suite )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Bac à vrac :: Archives :: Anciens RPs-