Partagez| .

Tic Tac, le temps passe...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 166
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 515
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaDim 19 Juin 2016 - 0:11

Onee-sama où es-tu ? Aujourd'hui nous sommes Samedi, le soeil brille, pas un nuage dans le ciel et je suis toute seule dans la chambre. Les autres demoiselles sont dehors à profiter du soleil, à cause de Samedi on à pas cours. A cause de ce Samedi je suis toute seule. Onee-sama pourquoi tu ne me tiens pas compagnie aujourd'hui ? Où es-tu aller ? Tu ne ma rien dit, tu as juste dit que tu reviendras vite. Mais ça fait des heures que j'attends... l'après-midi continu de progresser, je redoute l'instant où il serat minuit. Où es-tu Mary ? Je ne suis pas endormie, mes yeux sont ouvert, je respire vite et fort et à hâte de te voir encore et encore. Je n'en peux plus d'attendre, Onee-sama je sors même si à de nombreuses reprises tu me déconseille de quitter la chambre sans ta compagnie. Mais je n'ai pas peur Onee-sama, j'aime quand tu t'inquiète de moi, mais aujourd'hui j'ai comme l'impression que tu m'ignore, j'ai peur que mon instinct ne me mente pas, mais j'espère qu'il à tord.

Je me suis baladé dans l'académie, tapis dans l'ombre car des années dans une cave sombre ne m'ont pas vraiment habitué a l'éblouissance du soleil. Me baladant dans des couloirs vides, ne sachant que faire, de temps à autres je regardais par les fenêtres. Puis je t'ai vu Onee-sama... avec cette fille aussi blonde que moi. Je me suis collé à la fenêtre, j'ai posé mes mains dessus et j'ai longtemps regardé ce que tu faisais Onee-sama. Tu semblais sourire, rigoler et t'amuser. Et moi je suis toute seule, si je n'avais pas quitté mon lit, je serrais toute seule dans la chambre. Je ne sais pas ce qui m'arrive mes mains se crispe, je griffe involontairement la vitre de mes ongles. J'ai compris, Onee-sama ne veut pas être dérangé, Onee-sama malheureusement, comme je le craignais, elle ne se soucis pas de moi aujourd'hui. Je hais les samedis, qui donc est-cette fille ? Je m'en vais loin des fenêtres, je retourne dans la chambre un moment et je prépare un mot ridicule pour quand Onee-sama sera de retour et verra la chambre vide une fois rentrer. Un mensonge oui... Vite, un bout de papier, je prends un crayon de ma couleur préféré et écris un mot tout bête, tout simple, car je n'avais pas d'autre idée. "Toilette"

Je laisse tomber le morceau de papier sur mon lit, et je sors, je claque la porte derrière moi, je marche vite, mes poings sont serrés, aujourd'hui est une pénible journée et je n'ai plus qu'une seule chose en tête. Attendre... Attendre, là où personne ne me croisera, l'instant où cette fille sera seule pour savoir qui est-ce qui m'a privé de Onee-sama presque toute une journée ! J'attends, en silence, derrière une fenêtre qui donne sur le jardin, mes yeux restent fixer sur elle, et je reste debout face à la fenêtre. Le seul son que je pouvais entendre étant nul autre que les bruits interminables et agaçants d’une simple horloge se trouvant dans le couloir, comme pour me rappeler à quel point le temps était long quand on était seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Hana SuzukiDim 19 Juin 2016 - 8:53

Je me levais, toute joyeuse. Aujourd'hui était un jour particulier : je sortais avec Mary ! Un plaisir tout simple mais un plaisir incroyable ! Je m'étais levée très tôt pour mettre la robe que j'avais au banquet et me préparer dignement. Je voulais être la plus belle possible pour ma chérie.

On est parties toute la journée. On s'était bien amusées. Je la raccompagnais jusque dans sa chambre, où je la pris dans mes bras et l'embrassais avant de la laisser partir à contre-coeur. On se reverra surement le lendemain... ou le sur-lendemain... mais je n'aimais pas la laisser, je voulais qu'elle reste éternellement avec moi, je la veux pour moi, et moi seule !

Je rentrais tranquillement dans ma chambre en pensant à Mary, encore et toujours. Je poussais la porte de ma chambre et entrais. Je me laissais tomber sur mon lit en placant une main sur mon coeur, tout sourire. Je m'exclamais :

"Mary... tu es si... parfaite"

Je me relevais et entrepris de me changer. Je mis à la place un jean et une chemise des plus classiques. J'ouvris la porte de ma chambre et sortis dans le couloir. J'avais soif et je voulais aller chercher à boire... alors pourquoi pas y aller avec Mary ? Je me dirigeais, mon sourire redoublant d'intensité au fur et à mesure que je revenais vers sa chambre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 166
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 515
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaDim 19 Juin 2016 - 13:04

Ho Onee-sama ! Tu es rentrée ! Tu es de retour ! Je veux te prendre dans mes bras ! T'enlacer ! Dire à quel point tu m'as manqué, mais en fait.... non... aujourd'hui je ne ferrais pas ça/ Aujourd'hui je suis en colère contre toi Onee-sama. Je ne t'adresserais pas la parole ce soir, je ferrais le mur et rien d'autre et prendrais tout mon temps en dehors de la chambre ! Bon sang.... Qu'est-ce que ça sera long et pénible... mais cela peut s'avérer amusant si l'on prend un autre point de vue. Ha cette fille, cette fille qui m'a volée une journée entière au côté de Onee-sama, je ne l'aime pas. Je ne l'apprécie pas, qui est-elle ? Pourquoi Onee-sama ne m'a jamais parlé d'elle ? Pourquoi ne la mentionne-t-elle jamais lorsque qu'elle revient de ce genre d'absence longue et éternelle ?!

J'ai suivi cette fille, en silence, discrètement. Elle ne m'a pas remarqué tellement qu'elle était euphorique. Puis je me suis arrêtée, la regardant rentré dans sa chambre. De loin, mais yeux étaient posé sur la porte, je pouvais lire "2-F". J’allais garder cela en mémoire alors.. Je me suis un peu éloigné de la porte errant dans le couloir entre cette chambre où résidait cette fille maudite et la mienne. Je marchais lentement durant un long moment. J'avais la tête baissée, j'avais presque envie de pleurer en même temps que j'avais envie de hurler ma rage et de briser chaque fenêtre que je voyais à côté de moi, mais je n’en fis rien. Je murmurais alors à voix basse pour moi-même...

"Onee-sama... ne me laisse pas toute seule... Je n'aime pas ça.... Onee-samaaaa...."

Soudainement, il y a un bruit de porte dans mon dos, cela ne fait aucun doute, cela vient de la 2-F. Je me retourne alors, lentement, restant planter aux milieux du couloir que j'occupais dans toute sa largeur à l'aide de mes ailes déployées. Je regardais au loin qui arrivait. C'était-ELLE... je ne bougeais pas, je la laissais venir. Doucement, je me mis à respiré plus fort, contenant ma colère envers cette fille. J'en profitais pour l'examiner. Elle portait désormais un simple jean et une chemise tout aussi simplette. Elle souriait, beaucoup trop à mon goût, et cela, ne me faisait pas sourire du tout... Elle s'approchait, elle n'ai plus très loin maintenant, elle risque de me demander de me mettre sur le côté pour la laisser passer, mais avant même qu'elle n'ai le temps de prononcer un mot, sans relever ma tête, j'ai prononce de cette voix enfantine qui m'est propre quand je suis de bonne humeur où que j'essaye de cacher ma mauvaise humeur...

-Helllllllllllooooooooooow~ Où vas-tu ? Es-tu perdue ? Huhuhu... Magnifique journée n'est-ce pas ? Ha...ha....haaa.....

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Hana SuzukiLun 4 Juil 2016 - 23:05

En fait, j'avais juste fermé la porte de la chambre et fais quelque pas qu'une fille se présenta au milieu du couloir. Elle me rappelait quelqu'un mais je ne saisis pas immédiatement. Je la regardais en souriant avant de répondre, un peu perplexe :

"Hum... bonjour. Je vais dans la chambre de ma copine pour qu'on aille chercher à boire ensemble et non je suis pas perdue, t'inquiète pas. Et oui il fait plutôt beau, je trouve. Au fait, je suis Hana et toi ?"

Puis je saisis qui elle était en réfléchissant à Mary. Des souvenirs douloureux qu'on réveillait : le banquet. C'était là que je l'avais rencontrée, avant que Yoshida ne répande le chaos. Elle était arrivée tout juste avant. Lava, il me semble, la soeur de Mary. Je me rattrapais en disant :

"Je t'avais oubliée, désolée Lava. On s'est rencontrées au banquet et... il se trouve que j'aimerais oublier le chaos qu'il s'y est produit."

Elle était au milieu du couloir, me barrant la route. Je la poussais un tout petit peu en m'excusant pour passer. Je continuais tranquillement vers la chambre de mon âme soeur que j'avais hâte de retrouver. Je me rappelais de ses actions pendant le banquet. Elle avait fait tant des dégâts... elle aurait probablement pu défendre Mary seule en créant une sorte de bouclier de flammes, contrairement à moi. Mon sourire s'estompa avec ces réflexions. Je me retournais et dis à la fille :

"Pendant ce banquet, tu aurais été la seule véritablement capable de protéger Mary... je suis vraiment faible..."

Et voilà la plaie à peine fermée qui se rouvrait
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 166
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 515
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaMar 5 Juil 2016 - 13:59

Elle s'approche, la démone aux ailes arc-en-ciel la regarde. Leurs regards s'entrechoquent et un silence s'installe. Quelques secondes de réflexion et une réponse brève sort de la bouche de celle qui avait passer tant de temps aujourd'hui avec Mary. Laeva écoute, puis elle la regarde poursuivre son chemin la bousculant. Ce visage lui disait quelque chose. Elles c'étaient vue au banquet.

Nous nous étions vue... au banquet. Elle s'avance, elle s'approche d eplus en plus. Je reconnais ce visage, cette chevelure, cex yeux d'un bleu immonde que je jalouse car il s'agit là de la couleur du ciel. Le ciel que je découvrait et qui m'avait été privé durant bien trop d'années. Je tend une main dans sa direction. M’apprêtant à dire quelque chose. A me présenter, à lui rappeler mon nom.

-Au... au fait, je suis Lae....

"Je t'avais oubliée, désolée Lava. On s'est rencontrées au banquet et... il se trouve que j'aimerais oublier le chaos qu'il s'y est produit."

Lava.... Lava ? Puis elle passe son chemin comme ça ? Me bousculant ?! La colère boue en moi. Elle me prive de ma Onee-sama et cela durant le jour du banquet et se jour là, et écorche mon nom ainsi sans aucune honte ni gêne. Je serre les poings et je serre les dents. Elle anéantissait les seules et rares choses que j'avais. Ma grande sœur et mon propre nom. Que me reste t-il ? Rien d'autres. Elle à déjà saccager tout ce qui pouvait avoir d ela valeur à mes yeux ! Ha non... tu n'ira pas retourner voir ma sœur de si tôt. Même si tu tente de m'amadouer en disant que j'aurais pue protéger Mary, toi et moi, toute les deux, nous savons parfaitement que c'est un mensonge. J'ai été une incapable, je ne contrôlait rien, et j'ai fait plus de peur que de bien à ma chère et tendre sœur. Je tremble. Je me retourne. Peut-être un peu vite. Elle peux le sentir dans son dos que je me suis retourner, un léger courant d'air caressant sa nuque à cause du mouvement vif qui créa ainsi une douce et légère brise. Je m'avance à pas rapide dans son dos et lui attrape finalement le poignet. J'approche ma bouche de son oreille.

-C'est... c'est Laeva... n'écorche pas mon nom s'il te plait... je n'aime pas ça... Tu sais.... tu pourrais aller chercher de l'eau avec moi au lieu de faire ça avec Onee-sama.... tu te souviens ? Le jour du banquet... je... je voulais un verre d'eau moi aussi... puis... tu as déjà vue beaucoup de fois Onee-sama pour la journée... et...on a pas vraiment eu l'occasion de faire.... plus... ample connaissance... tu ne penses pas ?

Sa main est glacée, tout comme le ton de sa voix. Nulle doute que derrière ses paroles se cachaient une certaines frustration de sa part. Elle serrait aussi fort qu'elle pouvait le poignet de Hana, même si sa force physique était néanmoins bien mince. Ses jambes tremblaient néanmoins en même temps. Comme si elle était sur le point de s’effondrer en pleur et en larme. Le banquet.. oui c'est douloureux de se rappeler du banquet. Mais c'est encore plus douloureux d'avoir le sentiment d'être oubliée et délaissée dans cet univers coloré qui lui est totalement inconnu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Hana SuzukiMar 5 Juil 2016 - 23:07

La soeur de Mary, que j'avais nommée Lava s'appelait en réalité Laeva. Je suis stupide ou quoi ? En fait Lava lui allait assez bien, elle pouvait faire jaillir du feu, un peu comme un volcan... Je me repris et m'empressais de m'excuser, de sincères excuses. J'avais bien vu que ça avait énervé Laeva, tout ça...

La tristesse que je ressentais quelques secondes auparavant semblait s'être estompée. Je regardais la soeur de ma moitié en lui souriant :

"Tu as raison. Après tout je connais suffisament bien Mary, pourtant sa soeur reste un mystère pour moi... Allons-y !"

Je pensais vraiment ce que je disais. Il fallait que j'apprenne à connaître Laeva, j'espérais qu'un jour elle sera ma belle-soeur ! Et pour ça il était primordial que nous soyons amies ou qu'au moins nous puissions nous cotoyer. Je sentais dans sa voix qu'elle n'avait pas apprécié notre rendez-vous d'aujourd'hui.

Je me saisis doucement de la main de Laeva et commençais à marcher dans le couloir en la tirant. Je veillais à ne pas y aller trop fort pour ne pas la brusquer. Nous passions devant la porte de la chambre de Mary. J'y jetais un coup d'oeil furtif, légèrement triste qu'elle ne nous accompagne pas. Je tournais un peu la tête pour entrevoir Laeva derrière moi, je lui demandais :

"Tu as l'air aussi attachée que moi à Mary et... et si tu n'aimes pas que je sorte avec elle tu devrais me le dire... j'essaierai de trouver une solution... comme je peux... Mais sois certaine que je ne laisserais jamais tomber ta soeur, je ne pourrais simplement pas."

Je laissais les mots dictés par mon coeur sortir, c'était aussi simple que ça. Je m'étais trompée sur le compte de Shizuka et ça suffisait amplement. Si j'étais encore en vie actuellement, c'était très probablement grâce à elle. Je ne voulais pas me tromper sur Laeva...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 166
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 515
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaVen 15 Juil 2016 - 14:14

L'une aux yeux de saphir, et l'autre aux yeux rouges...
Les deux demoiselles marchaient ensemble dans les couloirs. C'était encore récent, les souvenirs remontaient rapidement. Ce fameux banquet. Laeva fixait constamment Hana qui elle aussi, la regardait. Leurs pas résonnaient dans les couloirs. Lentement la tension semblait étrangement retomber, même si malgré tout, même si tout semblait les unirs pour qu'elle s'entende bien, il y avait un fossé. Un fossé nommée la jalousie.


Elle sourit, elle semble heureuse tout ça à cause de Onee-sama. Onee-sama est vraiment gentille... elle offre son bonheur à moi et à cette fille également. J'ai du mal à l’accepter, ça fait mal... j'aurais voulue passer mon premier printemps avec ma sœur rien que pour moi. J'aurais aimée voir ce jour là un arc-en-ciel de toutes les couleurs et non pas du sang qui coule parterre.

-Je vois.... à vrais dire... si tu tiens tant à ce que je sois sincère... je t'ai détestée dès la première fois que je t'ai vue. Onee-sama est gentille est pleine de tendresse, mais je ne comprend pas pourquoi toi... si lors du banquet Onee-sama serait morte... en voulant te protéger. Je t'aurais tuer avant d'aller traquer ce monstre qui à voulu la tuer. Je ne veux pas que ma sœur doive passer son temps à te protéger....

Les paroles étaient froides, direct, voir menaçante. Le regard de Laeva était effrayant à bien y réfléchir. Il était presque constamment vide et quand ils brillaient, c'était dans le seul et unique but que l'on puisse y voir la lueur de la rage, de la haine et de la peine mélanger ensemble. Son visage était très fermer. Il y avait de quoi à ce que Hana est envie de la fuir comme la peste ou bien de se débarrasser de la sœur démoniaque de sa bien-aimée.

-Mais... en ce moment... tu n'es que le cadet d emes soucis. Malgré mes efforts, moi aussi je suis faible. Onee-sama compte devenir plus forte... moi aussi... et.... si tu veux mon avis tu devrais en faire de même... Au banquet... on aurait dit que tu ne savait pas te défendre toute seule... c'est mignon... mais moi sa me répugne... Tu sais ? Onee-sama est vraiment tout pour moi et je refuse qu'elle prenne de risque parce que TU es trop faible...


Sur ces paroles, soudainement, la démone abordât un sourire. Un sourire plutôt étrange ou il était impossible de deviner la suite de ce qu'elle allait dire.

-Mais bon... si tu arrives à faire sourire Onee-sama... je pense que je n'ai cas l'accepeter... je pense.... oui.... m'en veux-tu ? Est-ce que tu m'en veux pour t'avoir dit ce que tu m'as demandée ? Je t'ai dit ce que pensais... me déteste tu maintenant ?

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Hana SuzukiMar 9 Aoû 2016 - 0:51

J'avais demandé à Laeva d'être sincère avec moi et elle décida de l'être à l'extrême, tellement à l'extrême qu'elle me dit que dès qu'elle m'a rencontrée, elle m'a détestée. Ça me blessait au fond de moi, de savoir que la soeur de celle que j'aimais m'avait détesté au premier regard... Elle ajouta qu'elle l'aurait tuée si Mary était morte pour me qauver au banquet. C'en était trop, je tombais au sol, des larmes coulèrent et je criais :

"Je sais... je sais que je suis faible... je sais que je suis incapable... je te connais pas mais je suis certaine que tu protègerais mieux ta soeur que moi. La seule différence est que je pourrai lui servir de bouclier humain et que si elle mourrais pour moi je me tuerais seule. Ma vie ne vaut la peine d'être vécue qu'avec Mary

D'un revers de la main j'essuyais les larmes qui avaient coulé et me levait. Laeva continua en disant qu'au final elle s'en fichait de moi parce qu'elle voulait devenir plus forte. Comme si je voulais rester aussi faible... Je veux protéger Mary, je veux être forte pour que rien ne nous arrête. Pour mettre au tapis ce con de Yoshida...

Elle continua en disant que si je faisais sourire sa soeur elle n'avait pas d'autre choix que l'accepter et me demanda si je la détestais ou si je lui en voulais. Je lui répondis avec un faible sourire :

"Tu sais, je ne te déteste pas, au contraire. J'aimerais qu'on soit amies. Je trouve tes intentions honorables tout comme ta franchise. Si tu me hais, j'aimerai qu'on entretienne une bonne relation, je pense que ça ferait plaisir à Mary"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 166
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 515
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaMer 17 Aoû 2016 - 4:53

Tellement amusant, sublime, délicieux, savoureux. Elle est tombée au sol pour pleurer, tel une pauvre petite créature sans défense, cela m'excite, cela me fait frémir de plaisir. Sur mon visage un large et énorme sourire. J'ai presque envie de rire sous son nez tellement qu'elle est pathétique je me sens comme libéré, je ne sais pas pourquoi, lui envoyer ces paroles ma tellement fait plaisir au final. Qu'il est bon d'être cruelle, qu'il est bon d'écraser plus faible que sois. Elle pleure, elle se lamente, dit qu'elle est faible, puis... au final un flash dans ma tête. Mon sourire disparait, ce qui ressemblais à des rires contenu cessât tout simplement. Je suis comme perdue dans mes pensées d'un coup, comme un regret, une honte profonde d'avoir dit cela et de réagir ainsi, n'est pas ainsi que me traite le tyran que je suis forcée de nommée père ?

Des souvenirs, des plaies, de la douleur. Elle se rappelait de ce que son père disait, mot pour mot à son égard. Lui aussi avait dit que dès qu'il l'avait vus, il l'avait haït. C'était à cause de ses ailes n'est-ce pas ? C'est pour ça qu'elle les à déchirées. Mais ça n'a rien changer à ce que père pensait d'elle, toujours il l'a rabaisser et aujourd'hui, elle venait de bêtement se défouler sur quelqu'un qui dans le fond ne le méritait peut-être pas réellement, pas simple jalousie. Ses yeux étaient humides, mais aucune larme ne coulait, elle se refusait de pleurer alors que son interlocutrice était la réelle victime sur le moment. Alors que la demoiselle portant le nom de Hana prétendait souhaiter être en bonne relation avec la démone, le comportement de cette dernière semblât changer radicalement. Elle se remetait à regarder le sol, comme honteuse.

-Je... je suis désolée... j'ai peut-être exagéré sur les mots. Disons que... que Onee-sama passe beaucoup de temps avec toi... enfin... tu ne peux pas comprendre, tu dois surement penser que j'ai passer ma vie à côté d'elle et que je ne suis pas partageuse.


Oui... elle doit surement penser ça. Peut-être que je devrais parler un peu plus ? Dire pourquoi je tiens à ma sœur ? Je n'en sais rien, c’est un secret lourd à porter, mais je n'ai guère envie de prendre le risque de le partager. Soeur lui en parlera si elle le désire, mais cette douleur, ce passé de malheur, jamais ne sortiras et se montreras à partir de ma propre bouche. J'essaye de me rattraper, de réparer les pots casser en quelque sorte.

-Puis... physiquement......je.... je ne t'arrive pas à la cheville... tu n'es pas si faible que ça.


Le regard un peu fuyant, submerger par le malaise, elle semblait totalement mal à l'aise, se tortillant les mains. Ce geste par ailleurs pouvait attirer l'attention sur ses poignets, contre son gré. En les observants bien les marques des chaines qu'elle portait depuis sa tendre enfance étaient clairement visibles. Elles sont restée durant tellement de temps, ses marques semblaient ne jamais vouloir partir. Puis elle regardat finalement la petite amie de sa soeur droit dans les yeux, disant quelques paroles assez étrange, ressemblant presque à une énigme ou à une comparaison.

-Et puis... toi et Onee-sama pouvez voler, moi non. Mais... je ne regrettais rien, je préfère être un oiseau dans une cage avec un autre compagnon un plume, plutôt qu'un oiseau libre mais malheureusement solitaire.


La cage... c'était la cave. Le deuxième oiseau sa soeur. Et maintenant qu'elle n'était plus dans la cave, de jour en jour elle avait l'impression que sa soeur s'éloignait. Elle ne rajoutait plus rien, se metant à avancer et doublant la demoiselle, prennant les avants et montrant ainsi son dos à la dénommée Hana, comme pour cachée son visage sur lequel glissait une larme qu'elle n'avait pas pue contenir. Depuis l'académie, depuis qu'elle pouvait voir le soleil, le ciele t ses nuages, les insectes dans l'herbe et les paturages, elle avait l'impression que sa soeur était moins présente. Elle aurait voulue découvrir le monde extérieur à ses côtés. Mais hélas, Mary passait plus de temps avec Hana. Elle sortait avec, riaient ensembles, allait voir les parterres de roses. Toutes ces choses que la démone blonde aurait voulue faire avec ça soeur.... Toutes ces choses qui lui semblait comme arrachée. Elle serait les poings, comme si elle avait envie de frapper son inerlocutrice. Elle se retenait, se contenait, car au final c'était de la faute de personne, c'était la décision de Mary, et cela était très douloureux. Elle marchait, d'un pas assez tremblant un distributeur d'eau se faisait apercevoir au loin.

-Il y a tellement de choses... tellement de choses qui font que j'ai du mal à m’empêchée de te détesté... pourtant ce n'est pas ta faute... c'est le choix de Onee-sama... ej n'ai rien à dire.... même si... ça fait mal...

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tic Tac, le temps passe...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» • « Ils disent que le temps passe, que les gens changent, et qu’on arrive à s’oublier comme un rien. » ― TYEE.
» Songes du Temps ~ Parce que tout est éphémère
» Tu vois au début je t'aimais pas beaucoup. Mais là plus le temps passe moins je peux te saquer ~ Hansel
» "Petit" questionnaire pour passer le temps :P
» Le temps passe, mais jamais ne trépasse.......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Académie Seïka :: Aile Améthyste :: Dortoirs des filles-