Partagez| .

[Quête] À la recherche des fleurs noires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016
Messages : 58
Race : Elfe
Habitat : Dortoir de l'acdémie
Soras : 74
Avatar utilisé : Weiss Schnee
Autre(s) compte(s) : ////
Couleur de dialogue : #ff6600

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TaliaSam 25 Juin 2016 - 21:17

Ces derniers temps, Talia doit l'avouer, les journées sont doublées d'ennui et de lassitude. L'école n'est pas très intéressantes et comme la jeune fille est plutôt dynamique, cette ambiance l'a rapidement chagriné. Elle a besoin d'action ! Quand elle a remarqué toutes les missions et quêtes, son excitation s'est multipliée. Elle, une jeune fille va enfin gouter à l'aventure ! Pour une fois... Si on ne compte pas avant sa vie. Et t'en mieux pour elle et les autres.

Talia est passée plusieurs fois dans le registre des quêtes. Mais aucune ne lui convenait réellement. Son œil se dirige trop vite sur le A mais voyant la difficulté, elle soupire et se dirige plus sur les E, D. Certaines n'ont pas l'air trop compliqué... mais elle en voulait une assez dure ! Surtout qu'elle ne s'ennuie pas. Mais une pensé traverse son esprit. Elle n'allait quand même pas la faire toute seule sa mission ?

Après avoir choisi sa quête, la jeune elfe regarde au alentours. Oui, elle est en quête d'un partenaire. Rapidement, son regard se tourne vers un humain de type masculin comme si c'était un garçon venu de mars... attendait... *s'enfuit* Talia s'avance vers lui. Elle allait la jouer franchement... comme à son habitude...

"Coucouuu ! Toi aussi tu viens pour une quête ?"

Elle lance direct un petit clin d'œil charmeur à son intention. Non pas pour le draguer. Mais peut-être le détendre. Histoire qu'il ne croit pas que c'est une fille prête à lui sauter dessus. Non ce n’est pas son style voyons. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KagomeLun 4 Juil 2016 - 19:34

Aujourd'hui, la patronne à du fermer le magasin pendant quelques jours à cause d'une urgence, et elle m'avait confié les clés du magasin pour que je rentre dormir quand j'aurais fini ce que j'ai à faire dehors, comme je ne travaillerais pas tant qu'elle ne sera pas rentré. Du coup, comme je n'avais absolument rien à faire pour tuer le temps, et que mon katana était sur moi... Je m'étais dit que j'allais faire une petite quête pour que la journée passe plus vite, mais aussi pour me détendre après le stress de la semaine. Une petite sortie à l'extérieur de la capitale me ferait le plus grand bien... Dans un coin isolé, avec peu de monde, et seul, bien entendu. Une fois au panneau de quêtes, mon attention se porta sur les quêtes de rang C, qui me semblait bonnes pour m'échauffer. Sauf que non, au final, aucune ne m'intéressait. A vrai dire, j'avais pas trop envie d'aller faire trempette avec un monstre dans l'eau... Les autres rangs seraient trop difficiles pour que j'y aille seul. J'étais descendu au rang D. Aller collecter des fleurs de la plaine des fleurs noires pour qu'un vieux sorcier concocte une potion avec... Ca pouvait être intéressant. Je me demande bien quel genre de potions il allait faire, avec ça... J'ai jamais été très doué en potions. Je n'ai même jamais essayé d'en faire une, et heureusement, car sinon, je crois que j'aurais déjà fait exploser le magasin ou je l'aurais transformé en fluide immonde par mégarde. J'espère juste que la potion de ce sorcier sera faite pour un bon but, et pas pour transformer quelqu'un en rat ou quelque chose du genre.

Alors que j'allais me décider de partir seul pour aller faire cette quête rapidement, quelqu'un m'interpela. Une personne très extravertie, a en juger par sa franchise. Elle me demanda si j'étais aussi là pour la quête. En disant la quête, je présume qu'on a pris la même purement par hasard et que... Wait. Pourquoi venait-elle de me faire un clin d'oeil ? Serait-elle en train d'essayer de me draguer ? Non, quand même pas... Au pire, si elle devient trop collante, je pourrais me transformer en esprit et m'enfuir sans qu'elle n'y comprenne quoi que ce soit... Puis, soudainement, mon regard fut attiré par ses oreilles pointues. Une elfe ? C'est bien l'une des rares fois que j'en voit une seule... Bizarrement, j'en ai jamais vu aux heures de pointes. Ou alors, je ne dois juste pas faire attention... En même temps, tout ce monde, c'est... Stressant. Généralement, j'ai une énorme envie de me planquer sous le comptoir pour qu'on ne me remarque pas, mais je tiens. C'est par la peur qu'on combat la peur, n'est-ce pas ? En réponse à son clin d'oeil, je lui offris un petit sourire, qui sera probablement le seul qu'elle verra de ma part car je suis pas du genre à sourire, avant de lui répondre, sur mon habituel ton calme.

- Hm ? Ah, oui, je viens pour la quête. Récupérer des fleurs noires pour un magicien, n'est-ce pas ? Bon, si c'est le cas, nous allons la  faire ensemble, un peu de compagnie ne me ferait pas de mal.

Puis, je me retournais, avant d'arracher le papier. Comme ça, plus personne ne prendra la quête, comme on va la finir. Et puis comme ça, je me souviendrais ou est le vieil ermite, au cas ou j'aie un trou de mémoire. Puis, je me retournais de nouveau vers cette elfe souriante. Décidément, elle m'intriguait. Comment pouvait-on être aussi souriant dans un lieu si surpeuplé ? M'enfin. Il fallait quand même que nous fassions les présentations. Je n'allais pas l'appeler "hé, toi" ou l'elfe, hein ? Ca serait impoli et dégradant, en fait. Du coup, je lui fis signe de venir avec moi. Dès maintenant, j'allais me mettre en direction de ladite prairie. De toute façon, on a une petite trotte avant d'arriver jusqu'à là-bas. Et puis, ça nous permettra d'un peu communiqué, ça me fera pas de mal. Après être sortis du lieu blindé de monde, je regardais l'inconnue, de mon regard toujours aussi calme, avant de prendre la parole.

- Si nous faisions les présentations ? Je m'appelle Kagome. Si tu ne me reconnais pas, je suis apprenti marchand d'armes. Et toi ? Comment t'appelles-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016
Messages : 58
Race : Elfe
Habitat : Dortoir de l'acdémie
Soras : 74
Avatar utilisé : Weiss Schnee
Autre(s) compte(s) : ////
Couleur de dialogue : #ff6600

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TaliaVen 8 Juil 2016 - 16:25

Talia proposa au jeune garçon de faire une petite quête simple avec elle. Bien qu'elle ne le connaissait pas la jeune fille se montrait très familière avec cet inconnu comme elle l'aurait fait avec n'importe qui. Pour le détendre, elle lui fit même un petit clin d'œil charmeur qu'il répondit avec un sourire simple. Talia sentait que son interlocuteur avait l'air calme. Beaucoup même. Mais cela ne la dérangeait pas. Après tout, elle venait à peine de le rencontrer et le jugeait au premier coup d'œil. D'ailleurs, elle le regardait de haut en bas, en essayant d'être la plus discrète possible. L'elfe adorait ses yeux ambrés en parfait harmonie avec ses cheveux blonds. De plus, il avait l'air plutôt sympa. Elle sentait qu'elle allait l'adorer !

"Hm ? Ah, oui, je viens pour la quête. Récupérer des fleurs noires pour un magicien, n'est-ce pas ? Bon, si c'est le cas, nous allons la faire ensemble, un peu de compagnie ne me ferait pas de mal.

- Génial !"

Intérieurement la fille sautait de joie et continua de sourire comme à son habitude. Sa première mission se passera très bien c'était certain ! L'inconnu arracha d'un geste leur quête, ce qui amusait Talia. Puis, il fit signe de la main et l'elfe trottina pour se retrouver juste à coté de son compagnon. Elle espérait que le trajet ne serait pas trop long. Mais un peu tout de même. Elle souhaitait faire connaissance un minimum. Avant qu'elle puisse ouvrir la bouche le garçon prit la parole.

"Si nous faisions les présentations ? Je m'appelle Kagome. Si tu ne me reconnais pas, je suis apprenti marchand d'armes. Et toi ? Comment t'appelles-tu ?"

Talia adorait sa façon de s'exprimer. Elle le comparait à un petit garçon sage et bienveillant. Évidemment ce n'était qu'un premier aperçut. Talia allait le mitraillé de ses impressions... Elle esprit qu'il n'allait pas prendre peur. Elle répondit avec enthousiasme.

"Je m'appelle Talia ! Talia Nayru pour être plus précis ! C'est super jolie comme prénom Kagome, c'est Japonais non ? En tout cas, j'adore ! Apprenti d'arme tu dis ? C'est génial comme formation ! Ou métier aussi ? Tu dois l'aider ton boss quand même ! Et dire que j'ai aucun boulot... Je suis trop jeune il parait. Mais à l'occasion j'irais te faire un petit coucou ! Sauf si... tu es à l'académie Seïka ?"

Sur ceux, elle lui tira la langue, toujours avec son sourire radieux. Beaucoup de questions la tourmentait mais elle se retint de les poser. La plupart était trop confidentielles mais une question ne lui échappa. De toute façon elle était importante.

"J'ai oublié de poser la question ultime ! Tu as un pouvoir Kagome ? Dis moi le tiens, si tu en as un bien sûr, et je te dirait le mien !"

C'était du chantage, totalement. Mais peu importe. Ses yeux brillaient comme des étoiles, comme si elle brulait d'impatience de savoir. Elle adorait cette question, pour une raison qui lui échappe. Sans doute la puissance de ses camarades. Elle attendait avec hâte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KagomeVen 8 Juil 2016 - 17:16

Ma coéquipière m'avait l'air pleine d'entrain et d'énergie à l'idée de faire cette quête. Au moins, ça fera un joli contraste... La pile électrique et le blasé. Et en plus, elle était souriante. Peut-être aura-t-elle le don de me mettre de bonne humeur ? Sait-on jamais, je suis sûr que des gens comme ça peuvent exister... De même que les gens rapidement capables de me faire sortir de mes gonds, comme le bandit du dimanche de l'autre jour que j'ai maîtrisé rapidement d'un coup de fourreau. Peut-être même un peu trop violent... M'enfin, c'est ce qui arrive quand on me sort de mes gonds. Ce qui est assez rare, mais ça arrive, m'enfin, bref. La route allait être assez longue. Comment je le savais ? Et bien... C'est dans cet endroit que j'ai atterri après ma supposée mort dans l'autre monde; après avoir parlé à cette silhouette lumineuse fantômatique. Et y retourner aussi tôt... Ne m'enchantait pas. Il y aura sûrement quelques mauvais souvenirs qui allaient remonter, comme par exemple la désagréable sensation d'être mort ou de se réveiller dans les vappes au milieu de fleurs noires avec de parfaits inconnus qui parlent de choses que l'on ne comprend pas... Mais j'essaierais d'ignorer ça. Aujourd'hui, j'ai des choses bien plus importantes à faire, comme par exemple, une mission. Et puis, je n'allais pas me montrer faible auprès d'une parfaite inconnue qui était de si bonne humeur, hein ?

Une fois sur la route, j'avais commencé par ce qui devait être fait, c'est à dire les présentations. Alors comme ça, elle s'appelait Talia, hein ? Talia Nayru... Je retiendrais ce nom, si jamais on en viendrait à se recroiser après cette mission, dans la rue, par exemple. Je me grattais l'arrière de la  tête, un peu gêné car peu habitué aux compliments. Elle aimait bien mon prénom ? C'est bien la première fois que quelqu'un me fait ces remarques... Un peu plus et j'allais encore sourire ! Déjà que c'est rare que je sourie, alors deux fois en moins d'une heure, c'est à s'en demander si je n'ai pas consommé quelconque substance illicite, ou si je suis content pour on ne sait quelle raison. Elle trouvait même mon métier génial... Pourtant, c'est quelque chose d'assez commun, dira-t-on ! Même si vendre des armes ne me plait pas forcément parfois... Au moins, ça passe le temps, et ça me permet plus ou moins d'affronter ma peur lors des jours ou il y a du monde. Un petit coucou à l'occasion... Pourquoi pas ? Au moins, ça me ferait quelqu'un avec qui discuter !

- Oh, merci, ça me touche ! Talia... C'est joli comme nom, je trouve. Et oui, mon nom est Japonais. C'est ce que j'étais, dans mon ancienne vie... Enfin, ne parlont pas de sujets qui dépriment, je n'ai pas envie qu'on se retrouve à être deux blasés dans les bois ! Et... Je ne suis pas à l'Académie. Je suis trop vieux pour être élève, et trop jeune pour être surveillant. Et j'accepterais volontiers que tu viennes me dire bonjour à l'occasion !

Je parlais beaucoup, pour une fois, moi qui était si calme et réservé. Bon, au moins, c'est un point positif. Puis, Talia se reprit rapidement. C'est vrai que nous avions oublié l'essentiel, en cas de combat... Nos pouvoirs. Enfin, si pour moi, on pouvait appeler ça comme ça, car il s'agissait plus d'une faculté due à mon hybridisme que d'un pouvoir comme lancer des boules de feu ou faire tomber des rochers pour écraser ses adversaires. Il fallait donc que je lui dise mon pouvoir en premier. Du chantage ? Que c'est amusant. Je ne la connais pas, mais je suis sûr que si je lui dis ce que c'est ,elle voudra une démonstration en direct... Bon, de toute façon, ça servirait à rien de lui cacher, car même si je m'en sers rarement en combat, il peut se montrer utile.

- Mon pouvoir ? Je n'en ai pas. Enfin, c'est pas un pouvoir que j'ai. Tu ne le sais probablement pas, mais je suis à moitié esprit. Ce qui veut dire que...

Je fermais les yeux, immobiles, avant de me concentrer fortement. Puis, peu à peu, mon corps se mis à devenir de plus en plus transparent, jusqu'à ce que je passe sous ma forme d'esprit, mon katana tombant au sol. Puis, je me concentrais encore, reprenant ma forme humaine. Cela prit bien une minute en tout, mais je pouvais me concentrer à volonté, et donc pas gaspiller d'énergie. Une fois redevenu humain, je repris mon katana et je le replaçais à ma ceinture.

-... Je peux me rendre immatériel ou matériel à volonté. Par contre, là je le fais parce que j'ai le temps de me concentrer. En combat, si je le fais, ça me prend énormément d'énergie, et la transformation est moins stable. Du coup, je préfère éviter pour le moment... Et toi, quel est ton pouvoir ?

Les elfes sont connus pour leur maîtrise des éléments naturels. Je me demande bien quel est l'élément qu'elle maîtrise, elle...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016
Messages : 58
Race : Elfe
Habitat : Dortoir de l'acdémie
Soras : 74
Avatar utilisé : Weiss Schnee
Autre(s) compte(s) : ////
Couleur de dialogue : #ff6600

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TaliaVen 8 Juil 2016 - 18:02

Talia avait posé extrêmement de questions mais c'était très peu par rapport à d'habitude. Elle ne s'empêchait pas d'être curieuse et de poser mille et une question à ce mystérieux personnage. Kamoge était touché par les compliments que disait la jeune elfe. Comme elle l'avait deviné le prénom était Japonais comme il l'était avant. Mais le jeune homme changea rapidement de sujet. Il n'avait pas envi de se plonger dans la mélancolie du passé, ce que Talia comprenait parfaitement. Depuis le début du trajet, elle sentit une petite angoisse passive. Enfin, c'était ce qu'elle pensait... Il avoua qu'il n'était pas à l'académie car il était trop vieux pour y étudier mais trop jeune pour être surveillant. Mais il acceptait volontiers une visite de la part de la jeune elfe, ce qui fit sourire encore plus Talia.

"Ben c'est vrai ! Oh merci c'est trop mignon ! Kagome sonne beaucoup Japonais et comme j'aime bien ce pays ! Moi déprimer ? Désolée, ce mot ne figure pas dans mon vocabulaire~"

Et elle recommença à lui tirer la langue. C'était sa façon d'être taquine ! Surtout en présence d'un jeune homme aussi calme que Kagome~ Talia venait de lui poser la question de son pouvoir. Elle était en effet surexcitée pour peu au final. Mais c'était elle. Être heureuse pour tout et n'importe quoi. Elle se mit à imaginer un pouvoir qui correspondrait à Kagome. Dans le style serein, elle imaginait un pouvoir en rapport à l'eau ou au calme. Ou peut-être qu'il n'en avait pas tout simplement ! Dans ce cas elle se poserait la question de ses aptitudes. Mais c'est vrai ça... Quelle ethnie serrait son compagnon ? Il a une forme humaine, pas de cornes, ni d'oreilles d'elfe. Peut-être un ange ? Talia brulait d'impatience de savoir.

Kagome disait ne pas avoir de pouvoir. Talia allait lui demandé quelle capacités il avait alors ! Mais avant qu'elle n'ai eu le temps d'ouvrir sa bouche, il révéla son espèce. Un demi-esprit ? Quel classe ! Talia était émerveillée ! Il ne termina pas sa phrase qu'il disparut. Son épée tomba sans son propriétaire. Talia agita sa main dans le vide mais la sortie vite. Kagome revint dans sa forme originelle. Kagome expliqua son pouvoir simplement : il avait la capacité de se dématérialiser. Puis il avoua les inconvénients qui était évidemment l'énergie. Pendant son récit la fille était comme hypnotisée. Elle le regarda béa un instant avant de reprendre son humeur joviale.

"Trop cool ! Ne t'inquiète pas pour ton petit problème d'énergie, je te portègerai à ce moment  huhu~ Attends gaut que je vérifie un truc..."

Talia toucha le ventre de Kagome pour voir s'il était toujours normal. Elle rigola.

"C'est bon, tu es matériel. Comme ça, je suis sûre de ne pas me foirer si je te câline ~"

Kagome reprit son katana et demanda à son tour le pouvoir de la jeune fille. Le prendre par surprise ou pas ? Va pour la surprise ! La jeune elfe cristallisa son corps et disparut à son tour. À sa place il n'y avait qu'un nuage frais qui fit un tour autour de Kagome. Talia reprit forme humaine juste derrière lui et plaça ses mains encore un peu glacées sur ses yeux.

"Tempête de neige !"

Il lacha Kagome toujours en souriant. L'elfe avait un peu de cristal sur le visage qui brillait au soleil. Mais qui n'allait pas tarder à fondre aussi. Elle se demandait quelle réaction allait avoir son partenaire. Rien que de savoir la faisait sourire taquinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KagomeVen 8 Juil 2016 - 19:05

Elle trouvait ce que je venais de dire... Trop mignon. Décidément... J'avais du mal à comprendre les filles, parfois. Les loutres, c'est mignon ! Les paroles n'ont pas de forme, ce ne sont juste que des vibrations de l'air captées par l'oreille et retranscrites en messages par le cerveau? Bon, je sais, ça veut dire qu'elle appréciait ce que je venais de lui dire... Mais je sais pas, j'ai du mal à m'y faire. C'est rare qu'on me fasse des compliments, ou que j'en fasse moi-même. A vrai dire, je suis un peu déboussolé... Mais je ne le montrais pas. Enfin, du moins, ça n'était pas visible, à moins qu'elle puisse lire dans mes pensées. Je n'avais pas l'habitude de travailler avec des gens comme elle... Car même au travail, la patronne à rarement l'habitude de rire, et quand elle rit, généralement, je ris aussi. C'est peut-être pour ça qu'elle m'avait embauché, car on était assez similaires... Enfin, à notre manière. Apparemment, elle aimait bien le Japon, en plus. Le Japon... C'est vrai que c'est un endroit magnifique. Enfin, que c'était un endroit magnifique, d'après mon grand père. Car malheureusement, la dictature à tout détruit. C'est un peu comme si tout n'était devenu que dystopie et désolation... Quel dommage, car je suis sûr que j'aurais pu mener une belle vie. Mais maintenant, je suis ici, et ce n'est pas plus mal. La routine habituelle commençait un peu à me lasser, et prendre un nouveau départ dans une contrée inconnue m'avait fait le plus grand bien. Et puis, ma coéquipière ne connaissait pas la déprime. Au moins, elle pourra être joyeuse et m'aider si jamais je repense à ce que je ne dois pas repenser lors de la mission...  J'avais encore souri, sans m'en rendre compte. Sa bonne humeur commençait à déteindre sur moi, j'ai l'impression.

- C'est un beau pays oui... Enfin, c'était, dans les récits de mon grand père. Mais si toi aussi tu viens de la Terre, tu dois savoir ce qu'il s'y passe, hein... Et sinon, tant mieux si tu restes de bonne humeur. Parce que la déprime... C'est bien la pire des choses qui pourrait arriver, avec la solitude

Puis, une nouvelle fois, elle me tira la langue. J'avais affaire à quelqu'un de taquine... Ce qui confirmait ce que je pensais. En fait, nous étions un peu comme le soleil et la lune: Deux oposés. Elle, elle était le soleil, radieuse et joyeuse, et moi la lune, calme et silencieux. Puis, vint le moment ou je lui montrais mes pouvoirs. En étant invisible, je pouvais voir sa réaction: elle était béate, étonnée, je dirais même qu'elle avait l'air d'admirer mon pouvoir. C'est vrai que mon pouvoir était assez rare et inhabituel, car les demi-esprits, je suis d'accord, ce n'est pas ce qu'il y a de plus commun... Mais moi qui l'avait depuis mon arrivée, je n'y trouvais rien de génial. Je pouvais juste passer à travers les murs et être un très bon joueur de cache-cache sans être un esprit, même si jouer à cache-cache n'est plus trop de mon âge, à moins qu'un jour je me reconvertisse en animateur de colonie de vacances; ce qui ne risque pas d'arriver de sitôt... Puis, elle s'extasia limite sur mon pouvoir, avant de me... Toucher le ventre ? Par réflexe, je fis un petit pas en arrière, les yeux écarquillés, rouge de surprise. Damn. Je... N'avais pas l'habitude de ça. Pourquoi venait-elle de me  toucher le ventre ? Je secouais  rapidement la  tête, histoire de me reprendre . Je ne sais pas comment elle l'avais pris... Et... Pourquoi elle me parlait de me faire des câlins ?

-... Désolé. C'est juste que... Ca m'a surpris. Et puis, je ne suis pas habitué à ce qu'on me touche le ventre comme ça, d'un coup, sans me prévenir... Mais sinon euh... Oui, je suis matériel ! La preuve, si je fonce dans un arbre, j'aurais mal ! Haha !

Rire nerveux. Cependant, je n'avais rien contre elle. Enfin, je n'étais pas fâché ou quoi. J'étais juste... Surpris. L'espace d'un court instant, j'avais perdu mon calme, comme si elle avait réussi à provisoirement faire une fissure dans cette barrière que je m'étais fait. Puis, après que j'eus repris mon katana, d'un coup, Talia cristalisa son corps et disparut, laissant place à une sorte de brume, un nuage qui tournait autour de moi en rafraîchissant l'air. Puis, d'un coup, je ne voyais plsu rien. Je sentais juste des mains glacées se placer sur mes yeux. Je restais stoïque quelques secondes, avant qu'elle prononce les mots "Tempête de neige". C'est donc ça, son pouvoir ? La faculté de pouvoir se transformer en une brûme glacée ? Ou alors, elle maîtrisait le froid. Ou bien, le vent. Ou bien, les deux, pourquoi pas. Intéressant... J'avais hâte de voir ça au combat. Une fois qu'elle avait enlevé ses mains de mes yeux, je plaçais les miennes dessus, à mon tour, avant de me frotter les yeux, et de remarquer quelques cristaux de glace sur mes mains. Cristaux qui fondirent vite à cause du soleil, et de la chaleur de mes mains... Parce que la glace fond vite, surtout sur un support à 37°C en moyenne, mais ça, il n'y a pas besoin d'être un grand scientifique pour le savoir, il suffit juste d'avoir touché de la neige.

- Oh ? Tu peux donc te transformer en brouillard frais ? C'est amusant, car ta magie ne reflète absolument pas ta personnalité... Ta magie est froide comme la glace, et toi non ! Ou alors, tu peux produire de la chaleur aussi ?

J'étais fasciné par sa magie. Et très bavard aussi, et le fait que je sois aussi bavard, c'est rare. Certainement parce qu'elle aussi me parlait beaucoup, et que je n'aimais pas laisser les questions sans réponses... Aaaah. Puis, nous reprîmes la route, en direction de la prairie des fleurs noires. C'est alors que je pus remarquer au sol, qu'il y avait une multitudes de fleurs, mais qu'aucune n'était noire. Il semblerait que nous n'avions pas vu le temps passer en discutant, et que nous étions déjà arrivés à destination. Maintenant, le seul problème était de trouver ces fameuses fleurs noires... Mais avec une elfe qui était sûrement calée en nature à mes côtés, ça allait être facile ! Au moins, ce trajet nous aura permis de faire plus ample connaissance, si je puis me permettre. Par contre, je puis ressentir une boule dans mon ventre... Une sorte de mal-être s'était immiscé en moi. J'allais bien, mais pas autant que je le devrais. C'est comme si je me rapprochais d'un lieu duquel je ne devais pas me rapprocher... J'étais devenu un peu plus pâle, j'espèrais juste que Talia ne le remarquerait pas. Moi qui suis si calme d'habitude... Ca serait une première qu'on arrive à percer ce à quoi je pense.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016
Messages : 58
Race : Elfe
Habitat : Dortoir de l'acdémie
Soras : 74
Avatar utilisé : Weiss Schnee
Autre(s) compte(s) : ////
Couleur de dialogue : #ff6600

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TaliaLun 11 Juil 2016 - 14:44

Kagome parlait de sa ville natale. Il avouait qu'il ne l'avait jamais connu sous son plus beau visage, mais il retenait de très bons souvenirs contait par son grand-père. Talia s'imaginait le jeune garçon devant un homme fatigué par l'âge racontant avec assurance les légendes les plus  belles de l'histoire. Talia se souvenait parfaitement de ce qu'elle avait entendu de ce pays. L'honneur et la discrétion étaient deux grands piliers. L'île avait le sens sage et courageux. Ça c'était un pays qui faisait rêver la jeune elfe ! Mais elle n'aura jamais l'occasion d'y partir hélas... C'était d'ailleurs ce que remarquait Kagome. Ce qui se passe sur Terre. Évidemment elle préférait ne pas penser à cette période sanglante et plutot sourire. Ce qu'elle fit pour la millième fois de la journée.  C'était d’ailleurs Kagome à l'avoir vu puisqu'elle est directement venu dans les quêtes. Il aimait bien qu'elle reste de bonne humeur ce qui fit encore plus sourire la jeune elfe.

"J’aimerais beaucoup que tu me racontes les histoires de ton grand-père ! Je suis certaine qu'elles sont fabuleuses !"


Puis ensemble il montra son pouvoir. Grâce à sa nature de demi-esprit il pouvait se rendre invisible même immatérielle. Talia était restée impressionner par le pouvoir de son compagnon. Elle sentait qu'elle ne sera pas au bouts de ses surprises. Pour le taquiner, elle vérifia s'il était toujours immatérielle. De ce fait, il était surpris et fit un pas en arrière. Ses joues étaient teintées de rouge et ses yeux avaient grossis de stupéfaction. Talia le trouvait adorable ainsi. Il bredouillait, ça se voyait qu'il était embarrasser. Il eut même un rire nerveux. C'est la première fois qu'elle le voyait rire. Elle était gâtée aujourd'hui !

"Pas de soucis, je te crois ! Je te cherche juste~ "

Elle sourit encore une fois et plaça ses mains dans son dos, comme si Kagome ne la craindrait plus. Talia montra à son tour son pouvoir par surprise. C'était presque un jeu pour elle ! Elle jouait presque à cache-cache avec Kagome et le taquiner toujours autant. Et donc, l'un pouvait être immatérielle, l'autre une vraie furie glaciale. Son compagnon était surpris par son pouvoir. Il assura qu'il ne correspondait pas au caractère de Talia. Ce qui était absolument vraie, en soit.

"Tu as vu ? Comme quoi, il ne faut pas se fier au apparence ~ Je ne produis pas de chaleur par contre ! Pourtant ça m'aurait facilité la vie... C'est justement à cause de ce froid que je suis vulnérable à la chaleur... C'est très embêtant."


Talia avait perdu son sourire l'espace de quelques minutes. Elle aurait pu faire tellement de choses sans son inconvénient le plus amputant. Que ses cristals la fessaient saigner, qu'elle vomissait après chaque utilisation elle s'en fichait. Mais être privé de chaleur l’encombrait beaucoup. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle voulait voir un magicien. Elle chassa toutes ces pensées néfastes et reprit son sourire d'antan. Le duo était enfin arrivé à la plaine de fleurs. Talia avait les yeux remplis d'étoiles. Elle était émerveillée comme une enfant. Ses jambes ne tenaient plus en place, elles l’emmenèrent au milieux de ses merveilles. Talia les contempla accroupit près d'elles, puis tourna son regard vers Kagome rester un peu plus loin.

"Elles sont magnifiques, tu ne trouve pas ?"


Kagome ne semblait peut-être pas aussi heureux qu'elle. À moins que ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KagomeLun 11 Juil 2016 - 16:19

Talia avait l'air assez intéressée par mes récits sur ma ville et mon pays natal. Etais-je tombée sur une passionnée du Japon ? Au moins, je pourrais enfin raconter quelques histoires à quelqu'un sans qu'elle s'ennuie ou essaie de fuir en sautant par la fenêtre... C'était plutôt sympathique. Cette fille était sympathique ! C'est bien la première fois que je croisais quelqu'un comme ça, au final... Après cette mission ou j'étais tombé avec un coéquipier d'un calme aussi incroyable que le mien, cet élémentaire de foudre dont je m'étais fait un allié... Maintenant, j'étais tombé sur une véritable pile électrique souriant en permanence et qui était passionnée par tout ce que je disais ! Ça me faisait du bien de me sentir écouté... Mais je n'allais pas sourire pour autant ! Enfin, pas encore. Car ce n'était pas dans mes habitudes d'être émotif et de montrer ma joie dès qu'elle arrive... C'est alors qu'elle me montra qu'elle voulait que je lui raconte ces histoires. Elle venait de me dire qu'elle voulait que je lui raconte les histoires de mon grand père, et qu'elle était sûre qu'elles seraient fabuleuses... Et sans m'en rendre compte, cette réplique m'avait encore fait sourire. J'étais content que quelqu'un s'intéresse enfin à mes histoires. C'était bien la première fois que ça m'arrivait... En général, les gens faisaient mine d'écouter ou alors trouvaient des excuses pour partir. Apparemment, ça n'intéressait pas les gens d'ici, de savoir comment c'était, là ou je vivais. Sauf Talia. Je lui répondis alors, la joie remplaçant un peu mon calme habituel.

- Oh, c'est vrai ? Je te les raconterais, alors, un jour, quand tu viendras me voir au magasin ! Par contre, je te préviens... Je ne racontes pas les histoires aussi bien que lui. Mais j'essaierais d'y aller au mieux. Histoire que toi non plus, tu ne fuies pas dès que je commence à raconter...

Puis, vint ce grand moment de gêne après que Talia m'ait touché le ventre pour voir si j'étais bien matériel, certainement pour me faire une farce, ou quelque chose de ce genre. Et il semblerait qu'elle n'ait pas mal pris ma réaction à ça... Et heureusement ,d'ailleurs. Je n'étais pas le genre de personne à être tactile ou quoi... Enfin, nous dirons plutôt que c'est gênant de se faire toucher les abdominaux par une parfaite inconnue. Enfin, inconnue, moins qu'il y a 30 minutes, mais je ne la connaissais pas beaucoup... Et elle non plus, ne me connaissait pas beaucoup, malgré le bref échange que nous avions eu juste auparavant. Puis, elle mit ses mains dans son dos, comme si c'était pour montrer qu'elle ne recommencerait pas... Pour l'instant. Maintenant, j'étais un peu sur mes gardes, pour ne plus me faire prendre par surprise. Mais il ne fallait pas se méprendre: je ne me méfiais absolument pas d'elle. Puis, elle répondit à ma remarque sur son pouvoir... Ne pas se fier aux apparances. En effet, elle avait raison. Il faudrait vraiment être bête pour se fier au gens rien qu'à leur apparence... Ainsi, un agneau peut cacher un loup, et un monstre peut cacher un coeur en or. C'est alors que l'espace de quelques instants, elle perdit le sourire, en me parlant de sa vulnérabilité à la chaleur. Je ne sais pas pour quelle raison, je ne pouvais m'empêcher de me sentir compatissant et de lui faire une tape amicale sur l'épaule.

- C'est dommage... Mais bon, ton pouvoir est bien comme il est. On a tous nos forces et nos faiblesses, et je comprends que ça puisse t'ennuyer de ne plus ressentir de chaleur. Enfin, du moins, trop intense, j'imagine. Personnellement... J'ai aussi du mal à supporter la chaleur, je suis né comme ça. Je préfère la fraîcheur de l'hiver à l'écrasant soleil de l'été... Au moins, tu peux être sûre qu'on n'ira pas visiter l'intérieur d'un volcan ! Pour tout te dire, moi, ma faiblesse... C'est la foule. Dès qu'il y a trop de monde, je panique, et je ne peux plus me contrôler. Et je pars me cacher quelque part, ou me transforme en fantôme durant quelques temps.

Puis, je pris un sourire amical, dans le but de la rassurer, et pour lui faire retrouver le sourire, aussi. Après tout, c'était vrai. Elle était vulnérable à la chaleur, mais bon, on a tous nos faiblesses. Même l'être le plus puissant existant ici à ses faiblesses. Seul un dieu n'a aucune faiblesse, si ceux-ci existe. Même si j'ai déjà entendu parler de demi-dieux ici... Donc, c'est que les dieux existent forcément. Puis, après quelques minutes de marches, nous étions enfin arrivés dans cette immense plaine fleurie. Je jetais un regard rapide à ma coéquipière. Elle faisait de grands yeux remplis d'étoiles, comme une enfant qui venait d'avoir un nouveau jouet, celui qu'elle rêvait d'avoir pour noël. Elle était émerveillée par le paysage... Quant à moi, j'avais beau trouver cet endroit joli... Un malaise planait en moi. Nous nous rapprochions de ce fameux lieu ou j'étais tombé la première fois, et je ne pouvais pas m'empêcher de me sentir mal, malgré une présence joyeuse à mes côtés. C'est alors qu'elle me demanda mon avis sur les fleurs. Blanc de quelques secondes. Puis, je me mis à parler, tiré de mes pensées, un peu abasourdi.

-... Ah, les fleurs ! Oui, elles sont magnifiques... Mais malheureusement, je n'ai pas trop envie de m'attarder ici. Disons que... J'ai quelques douloureux souvenirs de cet endroit. Rien que d'y repenser me met mal à l'aise.

Je n'allais pas lui mentir. Après tout, elle ne m'a pas menti, elle, alors pourquoi le ferais-je. Puis, faisant mine que j'allais bien... Je m'enfonçais de plus en plus dans la prairie, suivi par Talia. Les fleurs étaient toutes colorées, mais aucune fleur noire pour le moment. C'est un complot ? La dernière fois, il y en avait beaucoup... Puis, c'est alors que nous arrivions à cet endroit. Ce rocher . Ce fameux rocher à côté du quel je m'étais réveillé. Je restais immobile, le fixant. C'est alors que je rappelais de ma mort. Une énorme boule se fit ressentir dans mon ventre. La sueur perla sur mes tempes. Que quelqu'un me sorte d'ici. Par pitié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016
Messages : 58
Race : Elfe
Habitat : Dortoir de l'acdémie
Soras : 74
Avatar utilisé : Weiss Schnee
Autre(s) compte(s) : ////
Couleur de dialogue : #ff6600

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TaliaLun 11 Juil 2016 - 18:18

Le jeune demi-esprit voulait bien raconter toutes les histoires et légendes de son pays. Quand elle viendrait dans son magasin. Rien que d'y penser la jeune fille avait hâte ! Elle répondit par un hochement de tête convaincu. Sincèrement, elle était impatiente que ce jour arrive, pour se rapprocher un peu plus de Kagome, pas seulement pour ses histoires. C'était bien elle. Elle pourrait rencontrer n'importe qui dans la rue et devenir son ami direct. Intérieurement, Talia était pire qu’heureuse de faire sourire son coéquipier. Elle avait remarqué qu'il était très calme voir stoïque. Peut-être qu'il ne sourit qu'à ses proches ? Talia prenait cela comme une victoire quand même.

Au moment où la jeune fille montra son pouvoir, elle fut prise d'une mélancolie rare. En effet, elle était vulnérable au soleil et elle en souffrait sans le dire. Avant, elle jouait au soleil, prenait des petits coups de soleil rapides mais elle trouvait ça plutôt drôle. Au jour de son entrée à Tsuki, quand son pouvoir s'était éveillée, elle a vite compris qu'elle ne pourrait plus sortir lorsqu'il fera plus de 25 degrés. D'ailleurs, c'était plutôt incroyable qu'elle l'avouait , surtout à une inconnu ! Elle s'en voulait un peu mais ne le montra pas, comme à son habitude. Mais quelques choses de frustrant s'était produit... En réalité, le jeune homme la rassurait au lieu de se moquer. Il commençait même à avouait sa faiblesse et Talia en fut touchée. Cela voulait dire qu'il lui faisait confiance ? Ce n'était pas croyable...
Kagome avait peur de la foule et de tout ce monde. Il confessa même ses réactions, c'était un peu une fuite. Le jeune homme souriait encore une fois.Lui, il n'aimait pas la chaleur, surement à cause de la désagréable canicule qui régnait en été.

"Ça ne doit pas être facile... Si tu veux un conseil, tu devrais t'habituer avec des personnes que tu aimes beaucoup en qui tu as confiance ! On est souvent bien plus mieux lorsqu'on se sent protéger. Et personnellement je suis bien mieux avec  des proches qui me soutiennent tout ça ! Réfléchis à quelques choses d'agréable quand tu es en position de gêne ! Mais bien sûr ça ne va pas arriver du premier coup ! Si tu veux, je pourrais même t'aider !"

Aider Kagome ne la dérangeait absolument pas ! Au contraire, ce serait sa bonne action ! Et puis, maintenant elle le considérait comme son ami, donc il n'y avait aucun soucis pour elle ! Talia voulait lui venir en aide, pour ses faiblesses.

Lorsqu'il arrivèrent au lieu, Talia se comporta comme une enfant à courir dans les fleurs et à les admirer. Mais tout le monde ne semblait pas aussi joyeux. Son coéquipier était en situation d'inconfort totale. Ainsi, il ne voulait pas s'attarder ici. Cachait-il quelque chose à Talia ? Elle espérait que non, sauf si c'était trop confidentiel. Et c'était ça. Des mauvais souvenirs, il disait... Même si elle brulait d'envi de savoir, elle ne dit rien. Aussi, elle se leva et continua sa route, toujours en souriant. Par contre, elle fut étonnée de ne voir aucune des fleurs noires, qui étaient leurs cibles principales.

Ils continuèrent leur route. Talia suivait Kagome toujours en regardant les fleurs d'un œil ravi. Brusquement elle s’arrêta. Kagome était resté planté devant une pierre. Il était pâle de peur, Talia sentait qu'il avait des sueurs froides. Elle regarda à son tour la pierre. Elle avait une drôle de forme mais n'était pas aussi différente des autres.

"Kagome, debout !"

Il ne réagissait pas. C'était comme si il était devenu comme sa cible. Une pierre. Talia claqua des doigts devant ses yeux mais il ne sursauta pas plus que la dernière fois. La jeune elfe croisa les bras et le regarda. Il était vraiment apeuré, elle devait le sortir de sa prison psychique. Elle eut une idée... Elle ne se retint pas d'ailleurs. Sa main rejoignit celle de Kagome, en lui donnant une petite pression sans pour autant le lâcher. Avec sa main libre, elle lui tourna le visage doucement pour qu'il la regarde. Elle battit des cils et le regarda dans les yeux.

"Ça n'a pas l'air d'aller... Allons nous en !"


Sans qu'il puisse répondre, elle avança toujours en lui tenant la main. Juste histoire qu'il ne reste pas devant cette pierre. Que refermait-elle pour qu'il en ai aussi peur ? C’était peut être ça les mauvais souvenirs... Talia voudrait bien qu'il lui raconte mais il n'allait peut-être pas vouloir. Elle doit se risquer quand même.

"Tu es sûr que ça allait tout à l'heure ? Je t'ai vu en meilleur forme... C'était un enchantement ? Ou quelques choses du genre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KagomeLun 11 Juil 2016 - 18:56

Il semblerait que ma tentative de la réconforté a au moins un peu marché. Je n'ai jamais été très doué en contacts humains, et réconforter les gens n'a jamais été mon fort non plus, au contraire. Sauf que là, il semblerait que j'avais réussi, du coup, j'en tirais une sorte de satisfaction intérieure, et une joie secrète car elle avait retrouvé le sourire. C'est alors qu'elle me proposa quelques conseils pour m'en sortir avec la foule, et même mon aide. Des gens qui m'étaient proches et que j'aimais beaucoup... Pour tout dire, je ne crois pas que je connais ce genre de personnes, ici. Je n'ai jamais vraiment parlé aux gens, et à part la patronne, je ne parle que très peu, car justement, je fais fuir les gens, j'ai l'impression. M'enfin, bref. Si elle me proposait son aide, alors pourquoi pas ? Ca me motivera un peu plus à faire des efforts pour combattre cette peur, car au final, je n'ai jamais vraiment cherché à l'affronter. Et pourtant... Aujourd'hui, on me propose de l'aide. Je n'allais pas refuser, hein ? Et puis, en plus, ça ne serait pas digne d'un gentleman que de refuser la main tendue d'une demoiselle. Je hochals la tête positivement.

- Vraiment ? Tu comptes m'aider à affronter cette peur ? Merci ! Peut-être que grâce à toi, j'atteindrais mes objectifs de marchand ! Même si j'aimerais faire autre chose que ça... ! Et si il fait trop chaud dehors, je pourrais faire le déplacement, si ça te dit !

Puis, vint le moment ou nous étions tous les deux, dans la plaine. Puis, brusquement, je me mis à bugger, devant ce rocher. La ou tout s'est terminé, et là ou tout à commencé. Là ou j'ai atterri, pensant être arrivé au paradis, avant d'admettre la terrible réalité de ma mort. La ou je suis arrivé dans un lieu meilleur que cette terre teintée de sang ou l'ultime balle m'a tuée. Cet endroit... Je ne voulais plus y retourner. J'avais peur. Peur que quelque chose m'arrive ici. Cette pierre... M'inspirait une mauvaise augure. Je ne veux pas repartir ici... Je pouvais entendre très faiblement la voix de Talia essayer de m'atteindre, mais sans succès. Je ne bougeais pas, pâle comme un mort. Talia passa devant moi et tenta de me réveiller, mais je n'y prêtais pas attention. J'étais bien trop absorbé dans mes souvenirs pour éprouver quoi que ce soit... J'étais tellement concentré que le monde extérieur avait disparu. Tout était noir autour de moi. Tout, sauf le rocher. C'est alors qu'une main vint à la rencontre de la mienne, pour la serrer. Puis, mon visage bougea. Et, à la place du rocher, je vis le visage de mon amie. Brutalement, j'étais sorti de ma transe bien étrange, et je la regardais, surpris. Elle me regardait dans les yeux, sa main serrant toujours la mienne, comme pour me rassurer. J'étais un poil gêné d'être dans cette situation, mais ça ne me dérangeait pas plus que ça. Elle proposa que nous partions. Puis, alors que j'allais répondre, elle avança, me tirant de cet endroit. C'est alors qu'elle me demanda ce qu'il se passait.

- Je... Désolé. J'ai eu un moment d'absence. Ce n'est rien. Enfin, non, ce n'est pas rien. Mais à vrai dire, je ne sais pas si je peux t'en parler ou pas... Je... Ce souvenir est trop mauvais...

Puis, je pris une grosse bouffée d'air, histoire de reprendre mon calme. Mais je n'y arrivais pas. Je revoyais tout le monde mourir autour de moi. Je revoyais le traître sourire de son sourire maléfique. Il fallait que quelqu'un m'aide. Et même si je ne voulais pas faire porter ce poids à une personne que je ne connaissais à peine, elle semblait vraiment vouloir m'aider. Elle était très gentille... Et je ne voulais pas abuser de sa gentillesse. Mais là, je devais lui en parler, sinon, j'aurais le sentiment de culpabilité d'avoir caché quelque chose à quelqu'un. Je repris une seconde inspiration, plus brève, avant de la regarder droit dans les yeux, d'un air sérieux, et de lui reparler, hésitant un peu.

- En fait... Cet endroit... C'est là ou j'ai atterri... Après ma mort dans l'autre monde. Revoir cet endroit me fait remonter pleins de mauvais souvenirs... Voir tout le monde mourrir autour de moi... Un sourire maléfique... Puis moi, a terre, mort, avant de me relever ici. Ces souvenirs sont... Effroyables. Désolé de t'inquiéter...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016
Messages : 58
Race : Elfe
Habitat : Dortoir de l'acdémie
Soras : 74
Avatar utilisé : Weiss Schnee
Autre(s) compte(s) : ////
Couleur de dialogue : #ff6600

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TaliaLun 11 Juil 2016 - 20:15

Talia venait de proposer à Kagome de l'aider pour affronter sa plus grande phobie : la foule. Elle voulait absolument aider son nouvel ami, car elle se doutait bien que sa plus grande peur l'encombrer beaucoup, rien qu'au niveau du travail. Et puis ce n'était pas drôle. Talia se demandait si elle aussi avait une phobie... À vrai dire, elle ne savait pas trop. La mort ? Elle l'avait déjà affronté et ce n'était pas cette faucheuse qui la terroriser. Le noir ? Les chats ? Le... sang ? Elle ne savait pas... Et peut-être qu'elle ne voulait même pas. Elle se sentirais faible, sans défense... Pour une fille avec une petite fierté c'était très amputant.
Kagome parlait de ses objectifs dans son travail, mais il n'était pas convaincu par celui-ci.. Mais il aimerai faire autre chose ? Talia se demandait quoi. Elle trouvait adorable qu'il veuille faire le trajet s'il par malheur il faisait trop chaud. L'attention la toucha, elle ne savait pas trop quoi dire.

"Je pourrais toujours être dispo, ce n'est pas un problème, surtout si pour aider une ami, assura t-elle en faisant un clin d'œil, tu aimerais changer de métier ? Quel genre ?"

De plus en plus Talia s'intéressait à Kagome. Déjà parce qu'il était intriguant et très calme, Talia voulait un peu percer sa timidité. Elle n'aimait pas spécialement ce sentiment. Comme si elle allait les manger ! Ce n'est pas faux ~ Mais c'est aussi parce qu'avant elle l'était aussi. Elle sait parfaitement ce que c'était d'être timide et ne souhaitait ça à personne. Elle bégayait, ne sortait plus et déprimait car personne ne la remarquait lorsqu'elle allait très mal. C'était un miracle qu'elle

Puis, ils étaient enfin arrivés au lieu final. Ils continuèrent à marcher sans soucis lorsque Talia compris que Kagome ne la suivait plus. Il était comme stoïque devant cette pierre ridicule, elle prenait toute soin attention. Elle avait beau faire de multiples actions, il ne se réveilla pas. C'est alors qu'elle eut une idée. Tout à l'heure il était surpris par le contact de la jeune fille. Alors autant recommencer ! Elle lui pris la main et le regarda dans les yeux pour attirer son attention. Il valait mieux pour eux de partir. Elle l'emmena plus loin et lui demanda ce qui c'était passé. Au début, il bredouillait, elle ne comprenait pas grand choses. Il était toujours question d'un souvenir. Il était traumatisé apparemment.

Ils marchèrent un peu, Talia tenait toujours sa main et le tenait le plus loin possible de la pierre. Ils voudraient mieux qu'ils l'esquive pour le retour... Kagome restait silencieux, prenant simplement de grandes bouffées d'airs avant de se lançait. Il expliquer la raison de son traumatisme. Ainsi, il était venu juste ici après sa mort. De quoi donner des frissons au jeune homme mais aussi à l’elfe. Maintenant elle comprenait. Elle s’arrêta et se tourna vers son ami, son coéquipier. Il ne fallait pas qu'elle perd son sourire, pas maintenant. Elle afficha un sourire apaisant pour le détendre au maximum.

"Je comprends tout à fait que tu ne te sens pas à l'aise ici... À vrai dire, c'est comme une blessure non ? Rassure toi, ici tu ne crains rien ! Surtout avec moi ! Tu vas voir que tes méchants souvenirs, je vais les remplacer tellement par des bons que tu n'y penseras plus ! On va chercher ses fleurs ensemble puis on partira ! Je t'offrirai bien un coup à boire à la fin de la journée! Après une dure journée de labeur !"


Elle donna une petite tape amical sur son dos et lui pressa la main. Elle était toujours là elle ? Il serait peut-être temps de la sortir. Mais elle avait peur qu'il ne reparte dans ses pensées. Donc elle le gardait contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KagomeLun 11 Juil 2016 - 21:49

Talia me disait que peu importe le moment, elle serait toujours disponible pour m'aider. Décidément, cette fille... Elle était la gentillesse incarnée. Enfin, je pousse un peu, mais si ça continue, je vais avoir une dette imprescrpitible envers elle tellement je ne saurais pas quoi faire pour lui revaloir ça ! Et elle me demanda quel genre de métier je voulais faire si ce n'était pas marchand. C'est vrai... Quel genre de métier est-ce que je ferais ? Je ne m'étais jamais vraiment posé la question, et pourtant, c'était essentiel de savoir ce que je pourrais faire si jamais je démissionnais ou me faisais virer ! Je me grattais légèrement la tête, prenant un air pensif, pour m'aider à réfléchir... C'est vrai ça. Qu'est ce que je pouvais faire ? Forgeron ? Je n'étais pas assez qualifié pour faire ça. Membre de l'armée royale ? Je tiens à ma liberté. Mercenaire ? Pourquoi pas... Mais il faut que j'apprenne à mieux manier mon arme, et à mieux contrôler mon pouvoir alors, ça pourrait me sauver la vie si jamais. Je lâchais un soupir. En réalité...

-... Je n'ai ai aucune idée. Mais j'aimerais bien avoir un métier qui ne tourne pas en routine... Certes, je suis calme, et j'aime le calme, mais une vie trop plate ne me ferait pas du bien. Si seulement j'étais un peu plus vieux, j'aurais aimé être surveillant à Seika.

Une fois au niveau des fleurs... Talia avait réussi à me sortir de ma transe inconsciente en m'attrapant la main et en me rassurant avec des mots gentils. Encore une fois, je lui était reconnaissant... Je n'aimais pas forcément avoir de dettes aux gens, mais a elle, je lui en devais une bonne. Elle qui avait réussi à me faire plus ou moins retrouver mon calme et qui avait définitivement réussi à fissurer la carapace que je m'étais formé et qui constituait mon monde... Elle était forte. M'enfin, bref. Du coup, quand elle m'avait demandé ce qui n'allait pas... Je lui avait raconté pourquoi je détestait ce lieu. Pourquoi je ne voulais plus y retourner. Décidément... Je me disais bien que faire cette quête était une connerie. Du moins, au début. Maintenant, mon avis est partagé... Car d'un côté, c'est une connerie que d'être retourné dans ce lieu, et de l'autre, j'y ai fait une belle rencontre en la personne de Talia, qui me réconfortait et me soutenait alors que nous nous connaissions depuis si peu de temps. C'est alors qu'elle m'afficha un sourire apaisant, et me parla, pour me réconforter, tout en me pressant la main. Elle voulait briser mes mauvais souvenirs et m'offrir un coup à boire... Et elle serrait ma main plus fort qu'avant, me donnant une tape amicale dans le dos. Je dissimulais quelques rougeurs. Je n'avais vraiment pas l'habitude de tels contacts physiques, surtout d'avoir ma main dans celle d'une fille... Qui a la peau douce, en plus. M'enfin, bref. Je hochais la tête.

- Une blessure encore fraîche et béante oui... J'aimerais bien que tu m'aides à effacer ces mauvais souvenirs. Même si, pour le moment, sans vouloir t'offenser, on n'y peut pas grand chose... J'espère juste que tu m'empêchera de repartir comme ça si jamais on repasse près de ce rocher. Et je ne dis pas non pour un petit coup à la fin de cette mission !

Encore une fois, je souriais, pour lui montrer que ce qu'elle avait fait avait marché. Cependant, elle ne me lâcha pas la main... S'il s'agissait de son moyen pour garder un oeil sur moi, alors j'allais la laisser faire, après tout. Dans tous les cas... Parmi toutes ces fleurs, aucune n'était noire. C'est alors que je pus remarquer un truc, un peu plus loin... Des sortes de silhouettes mouvantes. D'un coup, je repris mon calme, plaçant ma main sur le manche de mon katana, avançant à tâtons vers les silhouettes, tenant toujours la main de Talia, la faisant me suivre. J'avais remarqué quelque chose... Certains animaux raffolent des fleurs noires. Et si jamais c'étaient eux, qui approchaient ? On pourrait alors aller d'ou ils viennent pour récolter les dites fleurs... Je regardais ma coéquipière, avant de me remettre à parler.

- Attention, Talia. Nous ne sommes pas seuls. Prépares toi à combattre... !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 394
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuLun 11 Juil 2016 - 21:55

Pendant que vous étiez en train de discuter, des animaux vivant dans le coin vous ont repérés. Estimant que vous n'aviez aucun droit d'empiéter sur leur territoire, il s'approchent de vous, pas vraiment contents... L'un deux, un espèce de tigre-lion tout mignon (A), s'élance vers Talia et essaie de la griffer pendant que les autres restent en retrait. Par chance, le monstre A, peu adroit, loupe son attaque.
Il va falloir riposter avant que les autres n'interviennent !

Stats monstres:
 

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !


Dernière édition par Dieu du Jeu le Lun 11 Juil 2016 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 394
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuLun 11 Juil 2016 - 21:55

Le membre 'Dieu du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 64

--------------------------------

#2 'Dé de 5' : 4

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016
Messages : 58
Race : Elfe
Habitat : Dortoir de l'acdémie
Soras : 74
Avatar utilisé : Weiss Schnee
Autre(s) compte(s) : ////
Couleur de dialogue : #ff6600

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TaliaMar 12 Juil 2016 - 10:17

Talia venait de demander quel genre de métier voulait faire son ami. Se tentait-il mal dans les armes ? Avec sa/son patronne/patron ? Peut-être qu'il ne s'y sentait pas à sa place. En réalité, Kagome ne savait pas. Il voulait un métier changeant où on pourrait s'attendre à tout. Pas un métier banal, de routine. La jeune elfe se demandait s'il existait des métiers comme ça. Elle aussi, il faudrait qu'elle se trouve un travail, pour quelques sous. Elle était majeur et il allait falloir se débrouiller d'ici quelques années. Lui Kagome, aurait beaucoup voulut faire surveillant. Si il était plus vieux. La jeune elfe ne pu s’empêcher de trouver cela étrange. Les enfants sont des êtres turbulents et très agaçants parfois. Pour quelqu'un d'un calme divin c'était insolite.

"Tu vas trouvé, j'en suis certaine ! Avec un peu d’imagination, c'est facile de trouver un boulot qui te plait ! Il y a beaucoup de filière vraiment sympa, il ne faut pas aller forcément là où on nous propose, des métiers trop communs. Mais pour le moment, essaie de rester dans ton magasin d'arme ! Peut-être que tu t'y sens à ta place... Et si non, ça te laisse le temps d'être sûr de ta profession future !"

Talia était enthousoite, elle regorgeait d'idée même pour les idées et donner des conseils à ne pas esquiver. Un peu plus tard, Talia réussit à sortir Kagome de ses pensées angoissantes. Elle venait d'apprendre pourquoi cet endroit l'angoisser. Il s'était retrouvé ici à sa mort, c'était une blessure toute fraîche, disait-il. Talia était prête à aider son ami. Il leur faudrait certainement beaucoup de tempes pour y parvenir mais elle était sûre d'y arriver. Elle saura à quoi s'attendre si ils repartaient près de ce rocher. Talia avait toujours sa main dans celle de Kagome. Elle craignait qu'il reparte. C'était vraiment incroyable qu'elle l'ai sorti ! Maintenant elle ne le lâchait plus et il ne semblait pas se débattre... La jeune elfe faillit rougir.

"On y peut pas ? Bien sûr que si ! Il faut croire pour y arriver ! Si d'avance tu n'y persuades pas, c'est mort... Mais rassures toi, je ferais tout pour ! Tu verras quand on sera des vieux de 30 ans, on rigoleras bien de ses histoires en se donnant des petites tapes et en buvant un pichet de bière, haha !"


En disant cela, elle lui donna une tape amicale sur l'épaule et imita la voix qui aurait muée. Décidément, elle était sans limite ! Toujours main dans la main ils continuèrent. Aucune idée de savoir qui emmener qui mais ce qui était sûr, c'est qu'ils avançaient.
Pendant que les deux jeunes gens marchaient, Talia commençait à être agacée de ne voir aucun fleurs noires. En effet, elle ne voulait pas perdre son temps ici, surtout si son coéquipier n'était pas à son aise. Et de plus en plus. Il mettait sa main sur son arme, prêt à dégainer. Talia se demandait si c'était une plaisanterie ou un réel danger. Il regardait partout avant de plongeait son regard dans celui de la jeune elfe et de la mettre en alerte. Et il eut raison. Quelques secondes après, un tigre énorme se rua vers la jeune fille. Un peu surprise, Talia tomba et elle ne fut pas touchée. Mais fallait riposter. 'En quelques secondes, elle reprit sa forme élémentaire, une sorte d'énorme nuage blanc. On pouvait apercevoir un espèce de sourire pour intimidé la bête. Elle passa à travers le tigre, lui faisant quelques égratignures insignifiantes. Il allait falloir mettre beaucoup plus de cristaux pour le tuer...

"Shit ! Je déteste tuer les animaux... Mais là, j'ai pas le choix ! Merci de m'avoir prévenu Kagome ! J'arrive !"

Elle arrivait ? Ah oui... Lorsqu'elle avait utilisé son pouvoir, elle était arrivée juste derrière le tigre blanc. Si il se retournait, Kagome pourrait lui porter un coup. Mais elle apercevait d'autre animaux. Ils n'allait pas être aux bouts de leur peine. Mais Talia n'en avait absolument pas peur. Elle continuait à sourire. Mais plus un sourie d'excitation.


Dernière édition par Talia le Mar 12 Juil 2016 - 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 394
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuMar 12 Juil 2016 - 10:17

Le membre 'Talia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 45

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KagomeMar 12 Juil 2016 - 13:31

Talia me rassura en me disant que j'allais trouver un autre métier. Plus que ça, elle m'en avait l'air même persuadée... Comment pouvait-elle croire en quelque chose qui semblait si lointain, si inaccessible, si hasardeux ? Alors que même moi, j'étais dans le flou ? Après tout, on était tous différents, elle était comme elle était, et moi, j'étais comme je suis. Elle me conseilla ensuite quelque peu, me donnant des conseils que j'avais déjà envisagés. Rester dans le magasin d'armes pour le moment... C'est bien ce que je comptais faire. Je suis nourri, logé, je travaille, la patronne est sympa, elle m'a sauvé la vie... En bref, j'y étais à ma place, mais j'avais une impression que ce n'était que temporaire, qu'au bout d'un moment, il allait falloir que j'aille autre part, que je m'envole de mes propres ailes, tel l'oisillon qui, à force de chuter et faire des erreurs, parvient pour la première fois à voler de ses propres ailes, sans aide de sa mère, ni de personne d'autre. Et puis, mon amie avait raison... Si je restais là-bas, ça me permettrait de réfléchir pendant un moment à ce que je voudrais faire plus tard, et en fait, ça n'était pas plus mal. Je pouvais prendre mon temps sans trop faire d'efforts à longueur de temps... Je hochais la tête, pour lui faire comprendre qu'elle m'avait convaincue.

- C'est vrai... Je trouverais. Mais certainement pas maintenant. J'ai trop de choses auxquelles penser avant de penser à ça... Et les métiers trop communs... De toute façon, il y en a plein ici. J'ai même l'impression qu'il y a plus de métiers communs que d'élèves à Seika, pour comparer... Ne le prends pas mal, hein ! Et pour tout te dire, je me sens plutôt à ma place, mais ces derniers temps, j'ai une drôle d'impression, comme si ça n'allait plus durer longtemps. Comme si j'avais une sorte de temps à crédit, et que ce temps allait bientôt s'épuiser. Je sais, c'est étrange, mais je ne parviens pas à l'expliquer autrement...

Quelques temps plus tard, j'étais encore dans le doute, mais cette fois-ci, pour autre chose. Pas pour une histoire de travail ou de me sentir à ma place. Cette fois, c'était à propos de souvenirs obscurs, comme des ombres du passé qui étaient en train de me rattraper pour m'étreindre et m'emporter avec elles dans l'abysse de l'oubli. Sauf que ce n'était pas pour tout de suite que ça allait arriver. Alors que j'étais perdu, Talia me rassura, m'attrapa la main, ce qui chassa l'obscurité. Du moins, tant que nous ne retourninons pas en ce lieu... En effet, nous nous étions éloignés, pour ne pas que je retourne ici, je suppose. En tout cas, c'était une gentille attention de sa part. Puis, elle continua à me parler, sur un ton joyeux, avant de me dire qu'elle ferait tout pour chasser ces mauvais souvenirs, pour dissiper à jamais l'ombre de mon passé. Puis après, elle me parla d'être des vieux de 30 ans à rigoler de ça en buvant une énième choppe de bière... Moi, rire ? Il allait falloir qu'elle se force beaucoup alors, parce que je n'ai pas le rire facile. Même si l'optique de rire dans une taverne avec une amie tout en buvant une ou deux choppe de bière dans une ambiance conviviale était tentante...

- J'y croirais, mais à condition que tu m'aides. Parce que seul, je suis bien incapable de me rassurer... Et pour être des "vieux" de 30 ans et rigoler de ça autour d'une bonne bière, pourquoi pas ? Par contre, je te préviens, je n'ai pas le rire facile, si tu ne l'avais pas remarqué !

Puis, nous nous fimes attaquer par des monstres. Des bien étranges monstres, qui semblaient ne pas apprécier qu'on piétine leur territoire... Talia attaqua, à contre coeur, et disait ensuite qu'elle détestait tuer les animaux. C'est vrai que c'est plutôt cruel de s'en prendre à des bêtes sauvages. Mais là, si c'est pas nous qui les tuons, c'est nous qui mourrons. Je dégainais donc mon arme. Cependant, je n'étais pas totalement lucide, et, légèrement perdu dans mes pensées de nouveaux, j'assénais un coup qui ne trancha pas le monstre ne deux, mais qui se contenta de couper l'herbe devant moi. J'étais un peu honteux de cet échec, à vrai dire... En général, viser à côté à ce point ne m'arrivait que très rarement. C'est à cause de cet endroit... Je ne m'y sentais pas trop à mon aise. Je me remis en position de garde, essayant le plus possible de me calmer.

- Désolé... Mais c'est cet endroit. Je ne m'y sens pas spécialement à mon aise. Et puis... Si nous essaiyons de les faire fuire, au lieu de les tuer, Talia ? Comme tu n'as pas l'air de vouloir les tuer... Essayons autre chose ?


Dernière édition par Kagome Genkishi le Mar 12 Juil 2016 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 394
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuMar 12 Juil 2016 - 13:31

Le membre 'Kagome Genkishi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 67

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 394
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuDim 24 Juil 2016 - 21:51

Le monstre A se retrouva avec quelques égratignures après avoir tenté de griffer Talia. Furieux, il se rua de nouveau vers elle et tenta cette fois de la mordre à la jambe. Dans sa rage, il mordit extrêmement fort la jeune elfe et ne voulut plus la lâcher, à tel point que si elle essayer de retirer sa jambe de sa gueule n'importe comment, elle risquait de s'en arracher une partie...

Le monstre B, une espèce de chien croisé avec une gazelle, fonça à toute vitesse sur Kagome pour essayer de lui faire un maximum de dégâts avec ses cornes. Tout ce qu'il réussit à faire, c'est donner un bon coup de boule dans le ventre de Kagome et l'envoyer en l'air.

Le monstre C décide de rester en arrière à observer.

Stats:
 

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !


Dernière édition par Dieu du Jeu le Dim 24 Juil 2016 - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 394
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuDim 24 Juil 2016 - 21:51

Le membre 'Dieu du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

Monstre A
#1 'Dé de 100' : 1

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 7


Monstre B
#3 'Dé de 100' : 37

--------------------------------

#4 'Dé de dégâts' : 4

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 394
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuDim 24 Juil 2016 - 21:53

Parce que le monstre A a fait un coup critique, je lance un dé de 5 ~

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 394
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuDim 24 Juil 2016 - 21:53

Le membre 'Dieu du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 5' : 5

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016
Messages : 58
Race : Elfe
Habitat : Dortoir de l'acdémie
Soras : 74
Avatar utilisé : Weiss Schnee
Autre(s) compte(s) : ////
Couleur de dialogue : #ff6600

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TaliaLun 25 Juil 2016 - 13:57

Lorsque Talia avait utiliser son pouvoir, elle s'était retrouvée juste derrière le tigre blanc et essaya de rassurer Kagome. Elle devait absolument le rejoindre, pour ne pas qu'ils soient dans de mauvais draps... À deux on est toujours plus forts ! De plus, il avait l'air encore gêné par l'endroit et ne réussit pas à attendre son assaillant. Maintenant, il proposait la fuite et Talia approuva. Elle fit de grand signe à son coéquipier, un peu comme une enfant qui voulait l'attention de sa mère. Elle fit un coup d'œil rapide au tigre blanc qu'elle avait légèrement blessé et grimaça. Qu'est ce qu'elle détestait blesser blesser... humains et bestioles compris. Elle cria :

"Kagome ! J'arrive ! On va monter sur les arbres, ce sera plus simples pour n-..."


Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que le tigre lui sauta dessus et mordit sans scrupule sa petite jambe frêle. Elle hurla et commença à gigoter alors que le monstre la mordait de plus en plus fort. Elle essaya de se calmer. Les animaux ont toujours peur quand leur victime s'affolent. Elle prit de grandes bouffées et ne pensa plus à la douleur, du moins essayait... L'animal intrigué, ne lâcha pas sa prise mais la regardait en battant sa queue d'un côté à l'autre. Lorsqu'elle vit que le petit tigre ne s'y attendait pas, elle se cristallisa et disparut.

Lorsqu'elle reprit forme, son corps avait quelques égratignures causées par les cristaux. Elle s'aggripa à un arbre pour ne pas tomber et leva sa jambe meurtrie. En effet elle n'était pas belle à voir, charcuté par les dents du tigre. Talia se posa quelques secondes, pour garder son calme. Il faut dire qu'elle a eut une e ses frousses.... Elle ne devait pas échouer, tigre ou humain c'était la même chose elle devait se battre pour sa vie. Et celle de son coéquipier bien sûr. Le pauvre doit s'inquiéter un peu. Comment allait-il faire pour monter au arbre ? Elle regarda son Kagome, histoire de le rassurer.

"Je... je vais bien !"


Le tigre allait encore charger mais Talia allait être bien plus rapide que lui. Elle posa son pieds blessé à terre et ferma les yeux. Avec ses mains, elle fit de petits mouvements simples sa magie émanant du bouts de ses doigts. Son corps se refroidit à nouveau et lorsque ses deux mains furent éloignés une tornade se créa. Talia se décomposa, ne faisant qu'un avec la tempête. Le tigre prit la tempête en plein fouet, lui faisant bien plus que de simples égratignures. Talia se trouva à côté de Kagome. Elle avait une grosse entaille sur le coup. Elle se pencha vers lui et l'aida à se reveler.

"Partons d'ici !"


Dernière édition par Talia le Lun 25 Juil 2016 - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 394
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuLun 25 Juil 2016 - 13:57

Le membre 'Talia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 25, 5

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KagomeLun 25 Juil 2016 - 15:09

ROULE LES DEEEEEEEEES
Revenir en haut Aller en bas

[Quête] À la recherche des fleurs noires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Continents :: Continent Neeas :: Plaine des Fleurs Noires-