Partagez| .

Un problème de taille [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
GriffJeu 30 Juin 2016 - 22:58

Je n'ai pas mis beaucoup de temps à traverser l'endroit par lequel je suis arrivé dans ce monde étrangejusqu'a cet imposant bâtiment. D'après le Guide du Paumé Solitaire qui m'a accueilli, il serait pas mal de passer m'informer un peu sur ce monde avant de faire quoique ce soit. Et pis façon je n'avait pas grand chose d'autre à faire...

Combien de temps ai-je mis... une heure, peut-être ? Deux voire une heure soixante-treize minutes? Peu importe. En tout cas, je me sentais très vivant depuis ce jour, mais... Je me sentis encore plus vivant lorsque mon estomac cria famine.

-Griff: Et merde, déjà...

Me tenant le ventre comme pour cachet un creux, je me rendis compte qu'avoir une belle armure et une belle petite hachette bien affutée, dans ce genre d'endroit... Ça cert pas à grand chose. Je fouillais dans mes poches, pas le moindre sou. C'est le comble, tu ne sais même pas comment tu parviens à avoir un bon équipement tout en étant aussi pauvre qu'un... qu'un pauvre.

Ah mais damned! Quand j'y pense, vais pas pouvoir vivre par ici sans argent! Et comme par hasard je suppose que le coup d'aider des villageois de temps en temps pour se faire offrir un meuble, c'est aussi dans une vue antérieure? Rah lala... Pas question de devenir un clodo, rester sans abris ou être hébergé chez quelqu'un, ça va vraiment me peser sur les nerfs. En plus que je ne pourrais pas rembourser.

M'asseillant contre un mur à proximité d'un portail, je fermai les yeux et tentais de trouver un moyen sur et rapide de l'organiser dans ce monde. Il faut bien que je trouve une solution, sinon...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanVen 1 Juil 2016 - 22:49

Journée calme en vue. C’est qu’Alexia n’avait pas toujours un horaire particulièrement chargé. Elle avait pris l’habitude de faire de nombreuses petites missions pour l’académie, sa nature de gorgone l’aidant à régler vite leur compte aux diverses bestioles dont certains fermiers ou particuliers étaient prêts à payer pour se débarrasser. Elle évitait les humanoïdes et êtres intelligents puisque ces derniers comprenaient que croiser son regard était dangereux et que dès lors son atout majeur était réduit à néant. Malgré cette limitation, elle avait l’embarras des petits boulots. Si on y associait ses cours, elle avait de quoi être occupée, mais quand elle n’avait pas une mission en cours, elle pouvait toujours profiter de temps libre. En plus, ses récompenses associées au fait qu’elle avait eu l’autorisation de vendre les statues des bestioles qu’elle avait pétrifiées lui procurait de jolis fonds.

Elle avait mis ces derniers à contribution pour s’acheter un équipement complet et plein de trucs divers. Des tenues notamment, mais aussi des bijoux. Et comme il lui restait encore des sous après cela, elle en profitait pour profiter de la vie. Comme en ce moment même, puisqu’elle se promenait avec un énorme sachet de bonbons qu’elle mâchonnait avec un air réjoui sur le visage. Gourmandise, quand tu nous tiens…

Tout cela pour dire que malgré sa nouvelle apparence pas toujours facile à supporter, Alexia s’était bien fait à sa nouvelle existence et qu’elle avait de quoi subvenir à ses besoins. Ayant eu une récente grosse rentrée d’argent, elle comptait cette fois-ci sortir faire du lèche-vitrine. Elle pensait adopter un familier, mais il fallait qu’elle s’arrange avec ses colocataires. Alors en attendant d’avoir leur aval elle appréciait d’aller baver devant les animaleries…

La demoiselle venait juste de passer le portail quand elle remarqua un jeune homme, dans le genre aventurier ou paysan de passage dans la capitale, affalé contre un mur. Il avait une jolie armure, donc il devait comme elle jouer les mercenaires ? Curieuse, elle hésitait toutefois à l’embêter. Peut-être qu’il se reposait juste ? Et puis ce n’était pas comme si son apparence était propice à entamer une conversation. D’habitude les gens qu’elle abordait évitaient consciencieusement son regard et souhaitaient s’éloigner de la demoiselle reptile très très vite.

La gorgone hésita quelques instants, avant de finalement hausser les épaules. Reprenant un bonbon, elle s’approcha du jeune homme et finit par lui siffler doucement :

« -Excusez moi ? Vous allez bien ? »

Ramenant ses anneaux autour d’elle, la gorgone jetait un regard curieux à l’inconnu. Elle ne l’avait jamais vu à l’académie. Après il pouvait très bien en faire partie malgré tout, l’établissement accueillait un paquet de nouveaux toute l’année. Ou alors il s’agissait simplement d’une personne qu’elle n’avait jamais croisée. Ce ne serait pas étonnant non plus. Ou bien, il s’agissait simplement d’un externe affalé contre le mur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
GriffSam 2 Juil 2016 - 0:22

-Rosstail: *marmonne* Architecte... non... Bucheron, non.... Mercenaire... nan... forgeron... non....

Perdu dans mes pensées, mes yeux fixaient le sol sans ne rien voir. Je me posais encore ces questions pour mon futur métier et tout le tralala. Toujours accolé au mur , dos contre celui-ci, je ne me rendais pas compte qu'une ombre s'abattait rapidement sur moi.

Toujours en train de réfléchir et me proposer des solutions pour le moins soit chiantes soit improbables, comme faire la vaisselle dans un restaurant histoire de rembourser un petit plat, mais ce serait bien trop frustrant. Surtout que ce serait pas pratique pour m'établir... Le reste ensuite, c'est que je n'ai aucune réelle aptitude à travailler. Qu'allais-je faire pour m'en sortir...

-Rosstail: huuumm....

Je prononcais cela lentement et doucement, en continu car je n'avait rien d'autre à me proposer pour le moment. C'est limite si je n'arrivais pas dans une sorte de boucle infernale qui ne me mernera qu'à plein de problèmes. Du moins, c'était sans compter un élément extérieur venant perturber cet enfer...


« -Excusez moi ? Vous allez bien ? »

Cette douce voix un peu lointaine, me sortir de cette drôle d'impression de perdre pied dans ma propre conscience. Je revis finalement le sol maintenant assombri par l'ombre, ce fut pour moi plutôt bizarre de passer immédiatement du bain de soleil à l'ombre, comme sibqu'un nuage apparaissait brusquement devant le Soleil. Reprenant mes moyens, Je dirigeais ma vue dans la direction d'où venait cette jolie voix, avant de voir quelque chose assez peu commune.


D'abord, une sorte de queue de serpent immense était collée au sol. Ses écailles brillaient légèrement de la lumière environnante. Ensuite, la queue fit place à un corps de femme plus grand qu'une humaine classique. Et enfin, ce fut un visage, un très beau visage, rassurant et posé et des cheveux très  noirs. J'ai failli prendre peur en voyant cette créature, mais je me suis rapidement rappelle ce que l'autre chieuse disait à propos de l'existence commune des créatures magiques et imaginaires. Cette femme-serpent semblait attendre une réponse, alors je me relevais lentement avant de lui répondre, en begeyant un peu, faut pas croire que j'étais hyper rassure non plus.

-Griff: euh... à-à p-peu près...

Une fois un peu plus haut -c'est à dire sûrement un nain par rapport à elle-, je m'efforcais de regarder son visage tant que le corps de serpent et le tout immense me faisait un drôle d'effet. Tentant de poursuivre la discussion, je me grattait la tête avant de prendre la parole:

-Griff: Quoique... je pense pas qu'être pauvre et avoir faim c'est aller bien, hé hé hé... Et merde j'ai que ça a dire...

Commençant déjà à transpirer avec le stress et un peu de culpabilité, je me mis à tourner mes pupilles dans a peu près tous les sens avant de revenir lentement vers le visage... c'était quand meme plutôt rassurant, de la regarder en fait. Ensuite... Je me posais un tas de question, mais je ne savais pas trop quoi dire, alors je me mis un peu en sourdine en attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanDim 3 Juil 2016 - 19:20

Attendant la réponse du jeune homme, Alexia détaillait ce dernier un peu plus longuement. Il devait être assez grand, pour un humain évidemment. Parce que par rapport à sa taille, la plupart des gens avaient l'air vachement petit si elle se redressait un peu. Cheveux noirs coupés courts, plutôt musclé, il semblait être de constitution plutôt robuste et correctement musclé. Plus elle le regardait, plus elle avait vraiment l'impression d'être juste face à une espèce de jeune bucheron ou campagnard bien bâti qui serait venu dans la capitale en quête de gloire et de richesses après avoir revêtu la vieille armure de feu son arrière-grand-père et acheté une petite arme, se pressentant déjà un destin de grand héros acclamé par les foules, à tuer trois dragons pour le petit-déj' et sauvant les princesses par dizaines. Dommage, la réalité était plus cruelle : il devait s'être rendu compte que trouver un boulot et survivre en vendant ses services n'était pas facile. Et le voilà à la rue sans rien à manger.

Il ne la détrompait pas d'ailleurs, confirmant qu'il était sans le sou et avait faim. Pauvre petite chose pathétique ! Il avait un visage expressif d'honnête garçon. Sérieusement ! Elle ne pouvait pas s'empêcher de le considérer comme un grand naïf candide prêt à suivre la première personne louche qui lui proposerait une "quête" et qui finirait pas se retrouver enfermé dans une usine clandestine de sandales pour gobelins... Et c'était aussi le genre de gars qu'elle s'amusait beaucoup à mener par le bout du nez autrefois. Bon elle continuait encore à le faire et à accumuler des informations dans ce monde-ci, mais elle donnait moins de sa personne et avait arrêté de jouer avec les hommes comme des marionnettes. Après vu sa nouvelle apparence c'aurait aussi été plus difficile désormais.

Le gamin -elle devait être un peu plus âgée que lui, mais pas de beaucoup, cependant vu l'air qu'il avait, elle ne pouvait s'empêcher de le considérer comme un gamin- semblait en plus assez intimidé par son apparence. Ce ne serait pas le premier, et il serait certainement encore plus impressionné s'il savait qu'elle était une gorgone et pas une simple lamia. Mais bon elle ne comptait pas avertir un quasi-inconnu de cette nuance concernant a personne.

Il lui faisait penser un peu à elle, quand elle était jeune et inexpérimentée. Petite proie fragile et encore peureuse. Enfin cette partie d'elle avait depuis longtemps disparu. Elle n'avait pas eu droit à une belle enfance heureuse. Ou quand elle était arrivée dans ce nouveau monde inconnu, elle s'y sentait aussi perdue, et devait avoir dans les yeux le même regard que le gamin : un air qui tentait de ne pas être apeuré, émerveillé par le monde qui l'entourait en même temps, mais aussi circonspect de ce qui allait lui arriver. En fait, elle se sentait même d'humeur généreuse. Elle avait aussi été sans argent en poche en arrivant, il n'y a pas si longtemps. Et on l'avait aidée à ce moment-là. Elle pouvait peut-être faire un geste pour lui à son tour ? Plutôt que d'aller voir les mignons petits animaux en vente dans le quartier marchand, elle allait juste aider une jeune âme perdue. Et puis il avait un air de petit animal perdu qui recherche un foyer. Cela attisait son côté maternel.

"-Dis-moi ga.... toi". Dit-elle, retenant presque trop tard le surnom gamin. Elle passait par contre au tutoiement, n'arrivant plus à le vouvoyer vu l'impression qu'elle avait de lui.  "Si tu as faim, je peux t'offrir à manger..."

Elle ne comptait pas partager ses bonbons, mais elle pensait manger dehors après avoir fait du lèche-vitrine, elle pouvait toujours lui payer un repas...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
GriffMar 5 Juil 2016 - 18:17

La créature m'ayant adressée la parole attendis un petit peu avant de me proposer qu'elle m'offre de quoi éviter de tomber dans les pommes dans les prochains jours qui viendront. Juste après avoir entendue sa proposition, je me levais, enfin, toujours cette sensation de vide intersidéral dans mon estomac, mais cette nouvelle me fit un effet placéborgne ou un truc du genre, alors tout de suite, c'était déjà moins grave! Juste après m'être levé, je regardais le visage de mon interlocutrice avant de m'approcher d'elle et de sans trop me contrôler, surement ému, lui faire un câlin au niveau de son ventre, car je n'étais vraiment pas assez grand pour atteindre la tête. Et là, je m'exprimais sans aucune retenue:

-Rosstail: C'est vrai? Oooh merci je te revaudrais ça!

Je ne me contrôlais pas vraiment, avec cette émotion de me sortir d'une impression de passer ma vie future à ratisser les poubelles, mendier et je ne sais pas quelle autre saloperie du genre. Je n’arrêtais pas de me dire dans ma tête: "non mais sans déconner Griff, arrête de faire celui qui s'est trouvé une sœur! Arrête! Arrête!" car faut avouer, je faisais un câlin à une inconnue qui, avec son apparence, pourrais très bien m’emmener dans un coupe-gorge, ou au contraire m'aider sans aucun problème, et ça, ça me faisait rougir et resserrer un peu le câlin inconsciemment. Au bout de quelques secondes, je me dis quand même -et me persuadais, surtout- de relâcher l'étreinte, car je la gênais surement, au milieu de tous les passants qui doivent nous regarder... Ou pas d'ailleurs. reculant d'un pas et levant la tête pour regarder son visage, histoire de vraiment la voir même si j'ai encore les joues rouges, j'allais reprendre la parole avant de rapidement réfléchir à un truc: et si elle voulait faire autre chose avant? Ce serai quand même mieux de ne pas la gêner pour le moment, non?
cette question me fit changer la phrase que j'allais dire au moment même ou je prononçais la première syllabe.

-Griff: Aeuh..; par contre, je suppose que tu veux d'abord aller visiter un endroit? Je veux pas te déranger si tôt... Si tu veux, je peux t'accompagner où tu vas et on mangera après, non?

Je me suis aperçu que je la tutoyais. Pourquoi? Peut-être parce qu'elle venait tout juste de me tutoyer, et que je me suis donc calibré la dessus... bah tiens, vu qu'on se parle comme ça...

-Griff: Sinon, je m'appelle Griff, enchanté!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanMar 5 Juil 2016 - 22:54

Alexia attendait la réponse du jeune homme. Après elle la craignait un peu. Elle ne tenait pas à avoir droit à une réaction de dégoût ou rejet. S'il lui lançait une remarque comme quoi il refusait d'être vu avec une reptile, elle le pétrifierait vite fait, et tant pis pour les conséquences. Mais elle s'inquiétait pour rien, le gamin accepta son offre avec une certaine... exubérance.

Non, sérieusement, lorsqu'il lui fit un câlin, Alexia manqua de crier de surprise et battit légèrement des bras. Elle ne s'attendant ab-so-lu-ment pas à cela. C'était pas désagréable. Surtout vu qu'elle avait le sang froid, mais elle était tellement étonnée de sa réaction qu'elle ne savait pas quoi faire ou dire. Devait-elle le repousser ? Cela paraîtrait brusque non ? En plus elle aimait bien le câlin pour être honnête. Mais le laisser faire comme cela alors qu'ils ne se connaissaient même pas était gênant.

Devenue entre-temps pivoine, Alexia recula légèrement, remettant plus d'écart entre elle et le jeune homme quand il arrêta de l'étreindre. Elle releva précipitamment une main à sa chevelure aussi, inquiète que ses petits protégés aient interprété son action comme une agression contre sa personne. Ils avaient tendance à pointer le bout de leurs nez dès qu'elle était surprise, c'était typiquement le genre de situation où ils arrivaient sans crier gare et où elle finissait par pétrifier quelqu'un. Son geste stoppa heureusement une éruption de sifflements agressifs, sa chevelure semblant comme attirée vers sa main. Elle caressa quelques instants ses lourdes mèches, calmant les serpents qu'elles dissimulaient jusqu'à être sûre qu'ils n'allaient pas tenter de mordre soudainement le jeune homme. Ce serait désagréable.

Refocalisant son attention sur son compagnon, la gorgone la regarda. Il était gentil de penser à elle. Et c'est vrai qu'elle ne comptait au départ pas manger si tôt. Mais elle ne se voyait pas trop non plus faire du lèche vitrine avec un quasi inconnu. Elle ne serait pas à l'aise, surtout si c'était pour baver devant des petits animaux tout doux. Elle avait une réputation de dure à cuire à préserver. Elle allait juste le promener un peu histoire et en profiter pour discuter. Ils finiraient surement par manger plus tôt qu'elle ne l'avait prévu au départ, mais au moins cela temporiserait un peu.

"-Je m'appelle Alexia. " La demoiselle hésita un moment, mais finit par décider de le prévenir de sa nature. Sinon il risquait de recommencer et elle ne lui garantissait pas qu'il finirait indemne. "Hum... Griff... Évite de t'approcher de moi à nouveau, mes protégés ont failli te mordre comme tu m'as surprise."

Fermant les yeux pour ne croiser le regard de personne, elle permit quelques instants à sa chevelure grouillante de réapparaître. Comme elle l'avait prévu, certains de ses serpents dardèrent leur tête vers le jeune homme, heureusement assez loin et lui lancèrent quelques sifflements méchants. Alexia préféra ne pas traduire ce qu'ils venaient de lui dire. Elle tapota légèrement la tête de ses protégés pour qu'ils reprennent leur apparence et rouvrit enfin les yeux. Ouvrant la marche, elle se retourna à moitié pour l'inviter à la suivre.

"-C'est par ici."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
GriffMar 12 Juil 2016 - 15:40

"-Je m'appelle Alexia."

je dois avouer que c'était bizarre pour moi d'entendre un nom très humain pour une personne qui arrive à se démarquer de façon très facile du reste de la population, largement peuplée d'humains. Enfin bref, ce n'est que mon opinion personnelle, je vais pas poser de question là dessus. je regardait le sol, un peu honteux, tentant de retrouver une peau normale, car rougir ne me va pas du tout. C'est alors que Alexia repris la parole, d'un ton qui généralement met en garde une personne.

"Hum... Griff... Évite de t'approcher de moi à nouveau, mes protégés ont failli te mordre comme tu m'as surprise."

-Griff: Des protegés? Quels protégés..... EuuhhhAaahh!

Alexia venait de fermer les yeux, et lorsque j'ai regardé sa tête, je voyais des serpents qui se dirigeaient lentement vers moi depuis ses cheveux, avec un air vraiment pas rassurant dans le style "Si tu la touche encore, putain, t'es mort!". je fis deux pas en arrière, mettant la main à ma hache par réflexe. Je savais que je n'allais pas l'utiliser, mais avoir mon arme à portée de main me rassurait bien plus que les squatteurs de chevelure d'Alexia. Surtout qu'ils sifflent... Raaah, heureusement qu'Alexia est gentille et qu'elle me prévient, là j'aurai fuit direct! Elle rappela ensuite ses "protégés" à ses cheveux qui redevinrent soyeux et normaux, avant de rouvrir les yeux.

Alors là, Alexia pouvait rire: je venais de passer du peau-rouge honteux au visage pâle effrayé... J'avais désormais le teint livide, les yeux omnibulés par les serpents. je me mettais à me dire dans la tête "pas serpentard, pas serpentard!"... il m'a fallu au moins trente secondes pour me remettre de cette drôle d'expérience. Reprenant de nouveau confiance en moi grâce à Alexia qui était redevenue normale, j'hésitais avant de lui parler:

-Griff: Euuuhh... D'accord, d'accord! Désolé! J'éviterai à l'avenir... Pas envie de finir avec du venin partout moi...

Alexia me fit ensuite signe de la suivre, me disant "-C'est par ici.". Je la suivait, non sans avoir maintenant un peu plus peur qu'être un clochard. Mais, voila, elle est quand même sympathique, je ne vais pas faire ma tafiole devant elle! et c'est alors que l'on commença à marcher un peu dans les rues, je la suivais où qu'elle aille.

-Griff: N'hésite pas à visiter des magasins si tu veux avant, j'veux pas déranger d'avantage. Et pis je te dois bien ça et autre chose, vu que tu m'aide!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanDim 24 Juil 2016 - 21:06

Comme elle s’y attendait, Alexia eut droit à un mouvement de recul lorsqu’elle révéla sa chevelure. Elle pouvait comprendre, voir ses petits protégés s’activer et siffler à qui mieux mieux, ce n’était pas ce à quoi la plupart des gens s’attendaient de la part d’une chevelure. Ou plutôt personne de normal ne s’attendait à un tel comportement de cheveux ! Mais qu’il fasse un rapide mouvement vers sa hache ne lui plaisait pas trop. Hors de question qu’on touche à ses bébés ! Ou qu’on les coupe ou maltraite !

La gorgone retint ensuite un sourire amusé devant la tête que Griff lui lançait. A croire qu’il venait de voir un monstre terrifiant… Ah mais oui, c’était le cas. Son amusement s’accentua quand il reprit la parole, surtout à la mention du venin. Ses protégés n’étaient pas venimeux, même si elle déconseillait à quiconque de se faire mordre, c’est qu’ils avaient de jolis crochets dans leurs petites bouches. Elle ne comptait néanmoins pas le faire savoir à Griff. Autant qu’il reste méfiant et évite tout geste inconsidéré qui lui vaudrait une morsure.

Loin de vouloir désormais faire les boutiques puisqu’elle était accompagnée, Alexia prit le chemin d’une petite avenue commerçante qu’elle trouvait fort sympathique. D’abord parce que cette dernière n’était pas trop bondée, on évitait donc qu’on lui marche sur la queue –cela avait le don de la mettre de mauvaise humeur et ses protégés avaient alors tendance à vouloir se montrer pour pétrifier l’impudent qui n’avait pas regardé où il posait les pieds- ou que trop de personnes ne la regardent avec insistance. Ensuite, elle était motivée parce que cela lui donnerait l’air de véritablement faire du lèche-vitrine, Griff ne se sentirait dès lors pas gêné de lui avoir fait changer ses plans. En plus il y avait un paquet de petits cafés ou restaurants dans le coin. Ils trouveraient du coup sans peine un endroit où manger.

Malgré toutes ses résolutions, Alexia ne put rester impassible lorsqu’ils passèrent devant une petite animalerie qui montrait en vitrine des petites boules de poils de toutes les couleurs occupées à tenter de s’escalader les unes les autres. Elle n’avait aucune idée des créatures qu’il s’agissait, mais elle ne mit pas plus de trois secondes avant de se retrouver le nez collé au carreau à pousser des petits cris attendris, la pointe de sa queue s’agitant de gauche à droite, manifestant son intérêt pour les petites bestioles pelucheuses. Pour la façade de dure à cuire, on repassera. Dès qu’elle se rendit compte du spectacle qu’elle donnait, la gorgone se redressa et lissa ses vêtements de mains, faisant mine de rien, regardant ostensiblement ailleurs. Sans commentaire. Pour tâcher de détourner l’attention de ce qu’elle venait de faire, elle lança à Griff comme si de rien n’était.

« -Finalement, je commence à avoir faim. On se trouve un endroit où manger ? »


Elle n’était pas très difficile concernant sa nourriture. Même si son côté gourmand avait tendance à lui demander des quantités déraisonnables de sucreries. Au moins elle ne prenait plus de poids depuis sa transformation, ou plutôt, si elle grossissait, cela se traduisait uniquement par un accroissement de la taille de sa queue. Et quelques centimètres de plus ou de moins quand on mesure déjà près de 7 mètres, ce n’est pas grand-chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
GriffMer 27 Juil 2016 - 20:48

Après cette drôle de discussion pouvant faire rire nos lecteurs s'ils ne sont pas dénués d'humour, je me calmais, vu son air amusée et sa passivité. En tout cas, ça me fait encore bizarre. Dire qu'une créature avec de si beaux cheveux possède des serpents implantés... Mais qu'est ce que la chirurgie fait de normal de toute façon? Ah bah oui, c'est pas une humaine... C'est... Logique. Enfin, moi et Alexia nous mirent en marche vers le quartier commerçant, qui étonnement n'est pas bondé de monde. Tant mieux, elle évitera de me perdre. Nous passions à côtés de nombreuses vitrines, dont les produits affichés à l'intérieurs étaient extrêmement variés: des vêtements, des bijouteries, des forges, il y avait même une caserne histoire d'assurer des renforts rapides en cas de problème. Cette cité est donc très bien construite, de plus on pouvais ressentir la richesse de cette ville rien que par cette rue.

En même temps que mon ventre gargouillais, j'observais quand même les boutiques, n'hésitant pas à m'en approcher tout en suivant Alexia: si jamais il y a un truc d'intéressant, que je me souvienne d'y retourner plus tard avec un peu d'argent en poche, mais surtout un ventre bien rempli. Il y avait d'ailleurs une banque... C'est bon à prendre en compte. Je ne parlais pas et je ne m'approchais pas trop d'Alexia, j'étais quand même assez surpris encore. Je sentais encore les gouttes de sueur sur ma nuque, que je me forcait d'essuyer souvent, mimant de me gratter la nuque. On pourrais croire que je me sens gêné... Ce qui n'est pas totalement faux. Ah mais, pourquoi je ne parlais pas? je ne voulais pas déranger Alexia, et pis avec mon tempérament, je risque de dire quelque chose de vraiment méchant si on le prends dans le mauvais sens, sans même que je le veuille. En tout cas, Alexia était imposante. Je ne parlais pas de sa taille ou de sa forme ou des dimensions ventrales ou je ne sais quoi d'autre, mais de sa prestance. En général, je n'aime pas trop ce genre de personne dont le regard ne laisse passer qu'un "je dois accomplir mon objectif, ma quête, ma destiné". Maiiiiis... Alexia avait plutôt l'air de se dire "je ne dois pas montrer ma collection de serpent et ouvrir les yeux en même temps. je ne dois pas....". va vraiment falloir éviter les réactions spontanées de ma part...

Cette expression sérieuse disparue exactement au moment même où elle s'approcha d'une animalerie. cette fois, c'était plutôt l'expression d'un enfant regardant un jouet à travers une vitrine, qui harcèle ses parents pour l'avoir. Bien sur, cette réaction était autre chez elle: elle remuait la queue dans tous les sens, et était vraiment collée à la vitrine. je ne sais pas quel animal elle a vue, mais je sens que son grand objectif va être celui de l'adopter. Je la regardais maintenant d'un air amusé, me retenant de rire, et j'avais du mal à me retenir de sourir, déja. Et bien, je crois qu'on a tous les deux notre moment de ridicule pour la journée!

« -Finalement, je commence à avoir faim. On se trouve un endroit où manger ? »

-Rosstail: pourquoi pas, si tu veux on reviendra ici tout à l'heure, après manger!

C'est alors que l'on se mit à chercher l'établissement le plus accueillant tout en restant dans un prix dans les moyens d'Alexia: déjà que je ne paie pas le repas, je ne vais pas la taxer, en plus, faut pas déconner! Je pris donc l'initiative d'emprunter les différentes cartes des repas au fur et à mesure que l'on approchais des restaurants et café. Ce sera plus pratique pour comparer, et ça me permet de visiter la ville un peu plus, et de comprendre un peu plus la monnaie locale. Ce qui est très bien pour la suite. après tout, je suis sans le sous, et ce serait facile de m'arnaquer si je ne connais pas les valeurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanJeu 28 Juil 2016 - 20:58

Elle avait été ridicule ! Alexia était terriblement gênée. D’abord elle décidait de bien rester impassible et de jouer les dures pour que Griff n’aie pas l’idée de trop s’approcher d’elle, ainsi elle éviterait tout risque de la pétrifier par accident. Et voilà qu’à la première animalerie venue elle se mettait à baver en ressemblant à une vraie gamine. Elle venait en un instant de remettre en cause tout son plan pour gentiment promener Griff quelques temps avant de lui offrir un repas. Qu’est ce qu’il devait penser d’elle maintenant ? Déjà qu’elle n’avait pas une apparence qui incitait à la confiance, si en plus elle lui semblait éclectique ou dérangée elle n’allait pas savoir le regarder en face. Pas que ce soit forcément un mal en soi vu ses capacités mais bon…

Au moins son compagnon semblait ne pas insister sur son comportement. Elle ne savait pas si c’était par tact, parce qu’il doutait qu’elle lui offre à manger si il se moquait ouvertement d’elle ou s’il trouvait son attitude « normale » mais elle n’allait pas se plaindre. Sa proposition par contre la fit légèrement grimacer. Pas qu’elle n’ait pas envie de repasser plus tard… Mais elle ne s’était toujours pas arrangée avec ses colocataires pour avoir droit à un petit animal de compagnie, et puis elle n’avait pas envie de se donner une nouvelle fois en spectacle.

Alexia s’aperçut bien vite que Griff profitait de leur balade pour pouvoir prendre un menu de chaque café ou restaurant près desquels ils passaient. Il voulait en faire la collection ? L’idée l’amusait un peu, mais il était plus probable qu’il veuille juste comparer les différents prix pour une sortie future. Elle-même avait déjà depuis son arrivée fait à peu près le même travail, s’étant rapidement dressé une jolie liste d’endroits divers. Certains étaient des très bon restaurants où elle pourrait toujours rencontrer un riche acheteur et lui vendre des informations, ou même en récolter en ayant une oreille bien tendue, d’autres des bouges mal famés, véritables coupe-gorges où l’on trouvait énormément de ragots, rumeurs et receleurs d’informations. L’avantage au moins avec sa nouvelle apparence est qu’on ne l’ennuyait jamais même dans les plus sordides ruelles de la ville. Enfin un groupe d’idiot avait bien tenté une fois, mais ils avaient pris leurs jambes à leurs cous dès qu’elle avait demandé à sa chevelure de s’animer.

Quoi qu’il en soit, elle avait opté pour l’occasion pour un restaurant plutôt banal, loin de ces deux extrêmes où elle aimait traîner et plus propices à lui apporter moult informations qu’elle pourrait monnayer –que voulez-vous, c’était sa principale source de revenus-. On pouvait y manger une nourriture plus que correcte à des prix plus ou moins abordables. De quoi contenter toutes les bourses, et on en sortait l’estomac bien rempli. Elle n’en demandait pas plus aujourd’hui.

La gorgone s’arrêta un instant pour souffler longuement avant d’entrer. Elle avait beau s’y être faite depuis le temps, elle n’appréciait toujours pas les regards qu’on lui envoyait en voyant sa longue queue de serpent. Poussant finalement la porte, elle adressa un sourire poli à la serveuse qui s’approcha rapidement deux et les mena à leur place. Alexia mit un peu de temps pour s’installer à leur table, prenant soin d’enrouler ses anneaux autour de sa chaise et de ne pas laisser dépasser le bout de sa queue. Elle ne tenait pas à ce l’on lui marche dessus ou qu’on trébuche en passant. Cela aurait en plus le don de la rendre d’humeur exécrable alors… S’intéressant finalement au menu qui leur était proposé elle lança à Griff.

« -Commande ce que tu veux surtout ! Ne te sens pas gêné parce que je t’invite. »

Elle allait le foudroyer du regard –mais pas le pétrifier promis- s’il se content d’un simple sandwich de peur de paraître profiter de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
GriffLun 29 Aoû 2016 - 9:36

Après cette turpitude sans grande incidence, nous entrâmes dans un petit restaurant qui n'avait pas l'air de trop se venter par une cuisine excellente ou un chef prestigieux à l'intérieur. Cela dit, vu qu'il y avait du choix d'après la carte des menus, cet endroit était quand même bien plus qu'une simple gargote. Je laissais Alexia passer en première, avant de la suivre à la table indiquée par la serveuse, qui reparti s'occuper d'autres clients. En attendant, je regardais au dessus de moi: l'édifice était assez haut pour parer au genre de problème qu'une créature quatre fois plus grande que moi ne puisse pas entrer dedans. Classe. Après nous être installé, Alexia me tendis la carte des choix, en ajoutant:

« -Commande ce que tu veux surtout ! Ne te sens pas gêné parce que je t’invite. »

Ne pas me sentir gêné... Ça va pas être facile, j'ai envie de tout prendre! Les images et descriptions proposaient des repas succulents, mais je savais que je ne pourrais pas tout manger. Hum... Des pâtes... raviolis, des salades, des escalopes... Et bien ça, c'est ce que j'appelle du choix! Je listais à la manière de quelqu'un qui tombe sur une incroyable opportunité -d'arnaque bien sur- et les avantages que cela démontre. Mes yeux s’arrêtèrent sur une Pizza Quatre Fromages. Oui, j'ai mis des majuscules à ces trois mots, car c'est vraiment ma bouffe favorite. Et comme l'a bien dit Alexia, ça ne risquais pas d'être un simple sandwich, c'est ce que je veux, et puis c'est convivial... Mais ça ne remplis pas totalement l'estomac.

En parcourant la carte des boissons, je tombais finalement sur un truc bien sucré, de la grenadine à l'eau plate. Allez, pourquoi pas prendre un verre de ça, avec quelques glaçons dedans! Ensuite, pour le dessert histoire de compléter la pizza, j'allais voir après mangé. Si ça se trouve, c'est bien plus calorique, ou peut-être je vais avoir besoin d'une deuxième pizza pour combler le vide. Alors je fis ma commande auprès de la serveuse qui se dressa il y a à peine cinq secondes devant nous pour prendre en compte ce que l'on veut, quel incroyable timingk, quand même.

-Griff: Je vais prendre une pizza quatre fromages, avec une grenadine à l'eau, s'il vous plait.

Après la commande, j'en profitais pour poser une question à Alexia.

-Griff: Au fait, sans vouloir t'insulter ou quoique ce soit... avec ton gabarit, tu dois avoir de quoi manger combien de plats en un seul repas? Car ça dois te coûter cher le tout... A moins que je me dise des conneries?

[Désolé pour l’absence de réponse pendant tout le mois, j'aurai peut-être du te prévenir :/]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanVen 2 Sep 2016 - 15:00

Alexia fit mine de ne pas s'apercevoir des regards qui convergeaient vers elle lorsqu'elle traversa le restaurant. Elle s'y était habituée à la longue... Mais cela restait quand même dérangeant. Et puis même dans un endroit aménagé de manière à pouvoir accueillir les créatures imposantes comme elle, elle se rendait bien compte que les serpents géants ne faisaient pas partie de la clientèle habituelle. Elle avait d'ailleurs l'impression que la serveuse n'osait pas croiser son regard et s'enfuyait à toutes jambes de leur table après leur avoir donné leurs menus...

La demoiselle ne mit pas longtemps pour se décider quand à ce qu'elle allait manger. Un plat de pâtes bien copieux, assorti d'une foule d'ingrédients divers. Elle choisit avec cela une boisson pétillante. Le sucre et elle c'était une grande histoire d'amour. Griff prit plus de temps pour choisir. Elle pouvait presque l'entendre réfléchir à ce qu'il comptait choisir... Cela eut au moins le don de faire fleurir un petit sourire sur son visage.

Lorsque la serveuse eut prit leur commande, Griff lui posa une question pour le moins pertinente vu la situation. Alexia secoua légèrement la tête en signe de dénégaton e répondit :

"-Sur ce point je tiens plus du reptile que de l'humaine. Je pourrais techniquement parlant me contenter d'avaler un boeuf entier au début du mois et ne rien avaler les trente jours suivants. Mais comme je suis gourmande, je continue de prendre trois repas copieux par jour, cela me suffit. Après comme je m'active plus qu'un simple serpent, je suppose que j'ai quand même plus besoin de nourriture au total, mais rien d'excessif tout de même."

La gorgone arrêta de parler le temps qu'on leur serve leurs boissons et prit finalement son verre avant d'en boire une longue gorgée. Elle demanda ensuite à Griff :

"-Parle moi aussi un peu de toi. Qu'est-ce que tu fais à ton âge sans le sou au milieu de la capitale ? Tu pensais naïvement que les rues étaient pavées d'or et que tu n'aurais qu'à arriver jusqu'ici pour faire fortune ?"

Dommage, la réalité était tout autre... Enfin il avait dû s'en rendre compte. Après il était jeune et semblait costaud. Il pourrait surement se trouver un petit boulot et se débrouiller en peu de temps.  Mais il allait devoir travailler dur s'il ne voulait pas finir par devoir dormir sous un pont... Dans son cas, elle avait au moins eu la chance de pouvoir rejoindre l'académie qui la logeait et nourrissait, et sa qualité de gorgone lui garantissait de pouvoir accepter diverses missions en échange d'un joli pécule. Plus ses talents de receleuse d'informations qu'elle mettait à profit. Il devait bien avoir un ou deux atouts dont il pourrait profiter pour gagner sa croûte, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
GriffLun 28 Nov 2016 - 0:34

-Bah, je sais pas trop, c'est un peu le bordel dans ma tête. Je me suis réveillé et une fille flashy a voulue me dire que des conneries, alors je me suis barré ici pour ne plus l'entendre. En tout cas je reconnais pas cet endroit. C'est pas mon monde, ça j'en suis sur. Pas étonnant que je sois pauvre, j'ai que cet armurette et une hache en fer. Pas d'argent, rien. Pas étonnant hein? Je sais pas trop pourquoi je suis venu ici. Mais non, ce n'est pas pour l'Eldorado. C'était surtout la seule ville que j'ai vu aux alentours je suis venu à pied.

Je degustais ma pizza, j'avais du mal à résister à attendre la moindre seconde avant de prendre ma deuxième puis la dernière part. Résultat je pouvais parler sans interruption après. La vie est bien faite... Enfin bref. La gorge un peu seche, je sortais  la grenadine car tout ça, ca donne soif. Quand même, elle est bien rouge, bien sucrée, comme je l'aime! Le soleil illuminait la rue en face tandis que notre discussion nous faisais apprendre un peu plus l'un sur l'autre, ce qui est plutôt sympa, quand même. Après tout, je vais mas rester de marbre avec quelqu'un qui m'aide, j'ai un coeur après tout! Profitant de quelques instants pour digérer, je me rendais compte qu'Alexia ne m'a pas emmené dans un restorant pourrave, faudra que je lui rende la pareille un de ces quatre, les dettes c'est pas mon truc.

Quelque minutes plus tard, tandis qu'Alexia mangeait son repas et éventuellement ses demandes en supplément, je me demandais qu'est ce que je pourrais bien faire en effet... Et comme je vous voit venir, mes lecteurs, NON PUTAIN JE NE SERAIT PAS UN BUCHERON MERDE! Me connaissant pas très adroit ni fort. Je songait de longues secondes à ce que je pourrais peut-être faire. Ça me rappelais l'époque où j'etais dans la resistance,  avoir autant de choix ou de non choix nous a tous perturbé au debut, avant qu'on ne s'y habitue. sauf que la, ce n'est pas que combat résistance ou soumission, c'était comment veux tu vivre, dans un monde normal ou presuqe. Réfléchissant deux secondes, je me penchait en avant pour chuchotte à la créature une question qui me turlupinait:

- dis... C'est normal que personne ne tilte que j'ai une hache sur moi? Je suis jeune, tu penses pas qu'on va me demander pourquoi j'ai ce truc sur moi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanDim 4 Déc 2016 - 20:47

Ah… C’était un non-natif fraichement arrivé en fait. Personne ne lui avait rien expliqué ? Même elle avait eu droit à un bon accueil. Bon d’accord elle avait commencé par hurler à  s’en casser la voix quand elle avait eu droit  sa chevelure de serpents et ses longs anneaux mais on avait finalement réussi à lui expliquer la situation et à la calmer. Evidemment, si la seule personne qu’il avait croisée n’était guère compréhensible, on pouvait comprendre qu’il ait ce petit air de chiot battu et  abandonné qui cherche sa maison. Il devait s’être cru plongé en plein délire…

Dès qu’on les servit, Alexia n’hésita pas une seconde avant de commencer à manger. Ou plus précisément d’engloutir son assiette d’un air clairement réjoui.  Elle prenait quand même le temps de répondre aux questions de Griff pour l’informer sur ce nouveau monde dans lequel il venait de débarquer. Au moins lui donner les informations essentielles pour qu’il survive quelques jours et se trouve un petit boulot.

« -Pas vraiment non. Il est courant de voir des aventuriers et chasseurs de primes armés passer en ville. Et on peut même trouver des sabres lasers… Alors une simple hache en fer ne va pas créer la panique. Et puis en comparaison, j’aurais plus peur d’une gorgone comme moi capable de pétrifier quelqu’un d’un regard ou d’une autre grosse créature avec des pouvoirs particuliers. Mais évidemment, si tu as un lieu fixe où dormir et que tu ne penses pas en avoir besoin, je pense qu’il vaudrait mieux que tu évites de te promener armé. »

Terminant son assiette, elle continua :

« -Pour l’instant tu devrais surtout songer à te trouver un petit boulot en fonction de tes capacités et chercher un logement. Pour ma part, je joue les chasseuses de primes en m’occupant de gros monstres dans la région. Un regard et paf, ils sont changés en statues donc je ne risque pas grand-chose. J’évite de m’attaquer à des bandits par contre. Tu as des compétences particulières ? Des connaissances que tu pourrais mettre à profit ? »

Alexia avait des contacts, elle pourrait sûrement l’aider à trouver quelque chose qui réponde à ses qualifications.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
GriffJeu 15 Déc 2016 - 22:49

Des compétences à mettre a profit? Franchement, j'ai du mal à y croire. Tel que je me connais, je ne suis pas quelqu'un avec des qualités remarquables... Si au moins j'en avait une. En regardant ma fiche de personnage, je me rendais compte de mes statistiques vraiment moyennes, seule l'attaque passe. Génial. Pas de magie.... Parfait. Le pouvoir de ne pas en avoir, et un inventaire de bucheron en armure de cuir.  Je sens que ça va être dur de me faire une place en effet...

Je préférais garder le silence parce que je ne savais pas trop quoi répondre  à ça. Être bucheron ne m'enchante pas, et rejoindre une milice non plus, j'en ai déjà trop eu quand j'étais sur terre. Il faut vraiment que je réfléchisse, je n'ai pas trop envie de mendier à longueur de journée une hache a la main. D'ici, la gorgonne pouvait voir de la vapeur sortir légèrement de mes oreilles suite à ma réaction, mais surtout mes joues qui rougissent de honte. M'ouais. Vraiment, j'ai pas d'inspiration.


-Griff: je sens que je vais finir à faire des petits boulots histoire de trouver ce qu'il me plaît... Bordel, c'est pas gagné, à moins que... Est-ce qu'il y a des sports de combat, genre une arène ou un stade? Je dis pas des combats où on s'arrête une fois que l'un des combattants doit être emmené à la morgue, mais ce qui faisait fureur avant que j'arrive dans cet endroit...

Cette idée pouvait paraître complètement foireuse, mais pourtant je me disais que je n'ai pas reçu cet équipement pour rien. Et puis ça me permettrais sûrement de gagner un peu de monnaie en attendant  de trouver un vrai job. Je suis un humain, j'ai pas de véritable qualité non plus face aux gorgonne par exemple, à part peut-être le combat pur et dur, avec une pointe d'astuce. Il faut que je tente au moins. Qui sait, si jamais je me fais un peu connaître, je trouverai sûrement quelque chose d'intéressant à faire ça...


-Griff: Je vais pas faire ça à plein temps, rassure toi, j'ai envie de vivre sans avoir un nombre impair de bras et de jambes, je vais aussi faire un petit boulot, les cdd comme ils disaient chez moi, avnt que le gouvernement ne foute la misere avec sa Loi travail de Force. Mais bref. Et puis ça permettra de me défouler un peu de ce stress. Est ce que tu trouves que c'est une idée digne d'un gars taré qui n'a rien compris à la vie?

Je souriais betement, l'attendant à ce que la réponse soit oui. Mais ça me donnait encore plus envie d'y aller, ne serait-ce qu'une fois. Après tout, peut-être que je suis bien meilleur que ce que les caracs veulent dire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanJeu 29 Déc 2016 - 13:59

Hum. Il ne semblait pas vraiment confiant en ses capacités. Après c’est vrai qu’il avait plus l’air d’un humain lambda que d’un surhomme. Il avait peut-être un peu plus de force que la moyenne, mais quand on vivait dans un monde peuplé de races diverses, être un simple humain faisait parfois pâle figure en comparaison d’autres êtres. Griff semblait gêné de ne pas avoir de points forts à mettre en valeur. Il finit même par lui demander s’il y avait des sports de combat…

« -Il n’y a pas d’arène dans ce monde-ci. On est plus civilisés que cela… Mais je pense qu’il doit quand même y avoir des tournois d’arts martiaux, ce genre de choses avec de jolis prix à la clé. Cependant comprends bien que tu risques de te retrouver face à d’autres races. Qu’est-ce que tu penses pouvoir faire si tu te retrouves face à un minotaure de deux mètres avec un corps plus dur que du béton ? Si tu veux combattre pour gagner ta vie, tu peux faire comme moi et jouer les chasseurs de primes. Il y a énormément de demandes très diverses. Pas besoin d’aller chasser un dragon, tu peux te contenter de plus petites quêtes. Certaines sont pour ainsi dire accessibles à tout le monde. Et si tu trouves quelques personnes pour former un groupe, vous pourriez même vous attaquer à des cibles plus dangereuses. Mais cela reste risqué si tu n’as aucun talent particulier pour t’épauler au combat. »

Sirotant sa boisson, Alexia attendit sa réponse. Elle ne voulait pas le désespérer, mais elle se refusait à lui donner l’impression qu’il pouvait jouer les aventuriers si c’était pour qu’il finisse dévoré par une bestiole d’ici deux semaines. Elle-même aurait été bien incapable de s’attaquer à la plupart des créatures dangereuses qu’on chassait dans les environs si elle était restée humaine. Son nouveau corps de gorgone n’était pas toujours facile à vivre, et elle avait au départ eu du mal à s’y habituer, mais elle devait reconnaître que sans lui, elle aurait dû se débrouiller autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Un problème de taille [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tutorial : Un problème de taille sur votre avatar ?
» Un problème de taille !!
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Bac à vrac :: Archives :: Anciens RPs-