Partagez| .

Cendrillon. Le retour des marais. [Pv. Laeva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 275
Soras : 174

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/50/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Mary PandémoniaSam 9 Juil 2016 - 14:22

Encore une fois, qui dit samedi dit une petite quête pour passer le temps. Sauf que malheureusement, personne n'était disponible... Du moins, PRESQUE personne. En effet, je suis quasiment sûr que ma imouto allait me suivre, si je lui forçais un peu la main. Car il me semble que Laeva n'avait fait aucune vraie quête depuis son arrivée à l'académie... Il faut que je change ça ! C'est pour ça que tôt le matin, j'étais partie au panneau des quêtes pour en prendre une, et ce bien avant que ma soeur se réveille. Et que mes camarades de chambre, d'ailleurs. Je devais vraiment être maso pour me lever à cette heure-ci, surtout que d'habitude, je dors beaucoup. M'enfin, bref, après avoir glissé le papier de quête là ou personne ne pouvait la trouver, c'est à dire sous mon chapeau, sur la table de nuit, j'étais de retour à dormir. Cette quête... Allait être marrante. J'avais choisi une quête de rang C. Retrouver le faux pied d'une catcheuse professionnelle quelque part dans les marécages dégueulasses et remplis des pires cochonneries d'Ebola-chan, là ou j'étais déjà allé pour tuer des marécageux après m'être faite intoxiquer par la bouffe dégueulasse du self. Aaaaah, la vie, elle est belle. M'enfin, je sens que lors de cette quête... Je vais y prendre mon pied, si vous voyez ce que je veux dire, haha. Cette quête... En fait, ça va être un florilège de jeux de mots douteux et pourris parlant de pieds. Bah oui, une catcheuse tellement musclée qu'elle pourrait nous briser la nuque en un coup qui a perdu son pied, c'est synonyme de jeux de mots ! Bon, par contre, si on dit ça devant elle... Elle nous mettra le pied dans la tombe. Bon, d'accord, j'arrête, ça risque de devenir lourd... Que vous croyez !

Enfin, bref. Une fois toutes levées et bien réveillées... J'attendais que mes deux amies partent vaquer à leurs occupations respectives, nous laissant toutes les deux seules, ma soeur et moi. D'un coup, sans qu'elle ne puisse comprendre pourquoi, je m'approchais  de ma soeur, sortant un papier de mon chapeau, et la regardant avec un sourire carnassier digne des plus gros tarés que l'humanité n'ait jamais connue, avant de déplier le papier, de me placer derrière ma soeur et de passer mon bras sur son épaule, un air malin dans les yeux, avant de lui donner le papier. Cependant, étant très affective envers ma soeur, je la serrais légèrement contre moi, comme s'il s'agissait d'un câlin trèèèèèèèèès étrange, mais un câlin quand même.

- Hé, Laeva... J'espère que tu ne t'es pas levée du pied gauche ! Car aujourd'hui, on va faire une quête, rien que tous les deux ! J'en avais envie depuis un moment... Apparemment, y'a une catcheuse qui a perdu pied dans les marais, et qui nous demande de retrouver son pied quelque part dans cet endroit dégueulasse. Ah, et ne traines pas du pied, sinon, je vais partir sans toi ! Dommage, car je suis sûr que tu pourrais être sur le pied de guerre, aujourd'hui !

Disais-je, souriante, mais d'un sourire plus normal, plus rassurant. Je ne voulais pas faire peur à ma petite soeur ! Et puis, si elle refusait... J'allais être triste, hein ? Surtout que c'est qu'une quête de rang C, donc supposément pas trop dure... Ca serait dommage qu'elle ne vient pas, hein ? Surtout qu'elle pourra se défouler, ce ne sont que des marécages. Nauséabonds. Oh, mais attendez, si ça pue... Est-ce que ça viendrait de... Non, j'annule cette blague, trop facile. J'attendais la réponse de ma soeur avec impatience. Allez, dis oui, dis oui, dis oui !

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaSam 9 Juil 2016 - 18:50

Samedi ! C'est super les samedis ! Il n'y a pas cours les samedis ! On peu dormir durant le samedi ! On peux rester en pyjama toute la journée le samedi ! On peux se balader pieds nus dans sa chambre et les couloirs le samedi ! ON PEUX SE BALADER A POILS LE SAMEDI !!! Ou pas... C'était ce que comptais faire Laeva mais voyez vous... sa grande sœur ne voyais pas les choses du même œil !

Hmm.... j'arrive pas à dormir, j'entends les autres en train de se lever. Ça m'agace, trop de bruit parasite pour dormir tranquillement. Je décolle alors ma tête de mon oreiller et ouvre péniblement les yeux. Baillant un bon coup et me frottant un œil. Les autres colocataires avait ouvert les volets. Me voilà dors et déjà d'humeur ronchonne et ce avant même que je mette mon pied hors du lit. Je regardait les colocataires de la chambre s’agiter un moment. C’est à dire s'habiller, se coiffer et etc... conneries du genre. Je regardais aussi Onee-sama qui elle, semblait plutôt de bonne humeur. Puis je réalisât quelque chose. Je ne pensais pas qu'elle avait de quête prévue pour aujourd'hui, cela voulait donc dire que... que j'avais une chance de pouvoir passer une journée entière avec Onee-sama ! Je souriais, j'étais contente et sens crier gare, je bondissait hors de mon lit pour me précipité à m'habiller pour la journée.

Elle était partie se donner de rapide coup de peigne et de brosse dans sa chevelure blonde. Ne prenant guère un temps astronomique pour juste mettre un minimum d'ordre dans ses cheveux. Bien évidement il y a le reste un peu plus chiant mais plus ou moins obligatoire tel que se brosser les dents. Le dentifrice était immonde? Certes ça en se mange pas, mais c'était encore compliquer pour la petite maladroite de ne pas en avaler involontairement quand elle se brossait énergiquement les dents. Du coup, il va s'en dire que elle fit ça de la même manière que cet histoire de cheveux, c'est à dire bâcler. Elle était donc sortie de la salle de bain au bout de 5 minutes après avoir fait ce qu'une petite princesse se souciant affreusement de son apparence aurait fait en 2 heures. Bref, Laeva avait finie sa toilette éclair. Et commençait à enfiler sa robe habituelle. C'est à dire qu'elle enfilait cette même robe à la con tout les jours à croire qu'elle n'avait que ça à mettre ! Et en même temps.... c'était pas faux car sa garde de robe était plutôt limiter étant donner qu'elle était très loin d'être la chouchoute ou le chouchou de la famille. Et en parlant de famille, Laeva détestait ce qu'elle refusait de considérer comme un père et le grand frère de Mary. Elle n'avait en général qu'une seule idée en tête, les tuer, elle en rêvait chaque nuit mais gardait cela pour elle. Elle n voulait pas à en parler à ça sœur car après tout, elle se refusait de lui faire du mal en faisant cet aveux.

J'avais enfilée ma robe après avoir retiré mon pyjama. Je n'avais pas finie de me préparer que je m'étais rassise sur mon lit. Surement que je m’apprêtait à mettre des chaussettes à mes pieds pour ensuite enfiler mes chaussures mais je n'en fit rien. J’eus comme un moment d'absence, je pensais un moment à ma robe, puis à ma garde robe, puis à des souvenirs qui n'était pas très joyeux. Je me suis mise à regarder mes poignets et mes chevilles, on y voyait encore les marques des chaines qui me serraient terribles forts à m'en broyer presque les articulations. C'était le vide dans ma tête durant quelque seconde et me disait que sans Onee-sama je serais encore dans cet enfer. Je frissonnais rien qu'a l'idée d'y retourner. J'amenais mes mains vers moi et me frottait doucement les poignets, inquiète par ses marques encore visible et persistante. Puis soudainement je sortis de ma rêverie, quittant la lune pour avoir de nouveaux les pieds sur terre.

Onee-sama venait de s'installée à côté de moi et me serrait contre elle. Je réalisât alors qu'elle m'avait fait glisser un papier dans les mains et réalisais également que je devais pas avoir les pieds sur terre pour ne pas avoir remarquer tout ça. Et en parlant de pied, ma sœur racontait quelque chose, et moi qui ne comprenait pas vraiment ce qui se passait sur le moment, j'étais totalement larguer.

- Hé, Laeva... J'espère que tu ne t'es pas levée du pied gauche ! Car aujourd'hui, on va faire une quête, rien que tous les deux ! J'en avais envie depuis un moment... Apparemment, y'a une catcheuse qui a perdu pied dans les marais, et qui nous demande de retrouver son pied quelque part dans cet endroit dégueulasse. Ah, et ne traines pas du pied, sinon, je vais partir sans toi ! Dommage, car je suis sûr que tu pourrais être sur le pied de guerre, aujourd'hui !

Je zieutais ma sœur un petit moment, l'incompréhension pouvait se lire dans mes yeux j'avais rien compris, j'avais juste entendue le mot pied en boucle et d'un air sérieux. En tournât mon regard aux niveau de mes orteils je demandas.

-Hein ? Quoi ? Ils ont quoi mes pieds ? Ils sentent pas bon ?

Puis après quelques secondes à ne rien comprendre, j’eus la brillante idée de jetée un oeil au bout de papier que m'avais filé ma sœur. Je m'attendais à un dessin rigolo, ou mignon, ou un petit mot gentil qui contrasterais avec ce délire de pied qui lui prend d'un coup. Puis en lisant... tout devenu clair et lucide. Et ma tronche elle passât de choix à sans aucune expression particulière. C'était quoi cette blague absolument pas drôle sur ce bout de papier ? C'est un emballage carambar ? Je plissais des yeux et regarde en haut du papier. Ha mais ça viens du panneau d'affichage des quêtes ! Y a un gros C bien dégueulasse sur le papier !

Haa.... c'est une quête...

Je regardais de nouveau ma sœur. Et sursautât légèrement. Elle était en train de me fixer droit dans les yeux avec ses yeux grands ouverts comme si ce que j'allais répondre allait me coûté sois la vie sois la mort. Je ravalais ma salive quelques peux gêner. En fait... J'AVAIS AUCUNE ENVIE D'ALLER DANS CE QU'ON APPELLE UN MARÉCAGE CAR Y PARAIT QUE CA PUE !

-Hé bien heu..... je... d.... d'accord....


J'avais cédée car si j'aurais dis non, ça aurez carrément été de foutre les pieds dans le plat. Puis je en voulais pas que Onee-sama s’en aille embêter quelque d'autre et passe toute sa journée dans un marécage et moi à l'attendre dans la chambre. J'aimais certes, pas du tout l'idée d'allée là bas, mais j'appréciais encore moins l'idée de ne pas être avec ma grande sœur. J'espère juste que je n'allais pas le regretter et que ça ne serait pas aussi affreux que je en pouvais me l'imaginer.

-Onee-sama.....On... on prend le petit déjeuner avant quand même ? Hein ?

Après avoir enfiler ses chaussettes et des bottes, Laeva suivit Mary, ou plutôt fut quelque peut contrainte cette fois-ci à suivre sa Onee-sama. Même si d'un certain point de vue elle lui avait laisser le choix. Laeva n'avait pas le sentiment d'avoir vraiment eu le choix. Dire non semblait comme impossible à vrais dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 275
Soras : 174

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/50/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Mary PandémoniaSam 9 Juil 2016 - 21:55

Il semblerait qu'au début, ma soeur n'avait absolument rien compris à ce que j'avais dit. Elle me demandait si ses pieds puaient... Au début, je me demandais pourquoi elle me disait ça. Puis, je me suis rendue compte qu'elle avait du mal comprendre mes paroles... A moins qu'elle soit elle aussi catcheuse professionnelle à qui il manque un membre ? Ce serait... Etrange, car si ma soeur était catcheuse, avec sa force physique, elle se ferait casser en deux par le premier gros golgoth venu l'affronter. Car oui, ma soeur à une faible constitution physique, à force d'avoir été enfermée dans une cave, je présume... En tout cas, sa constitution est bien plus faible que la mienne. Par contre, sa magie... Je n'ai pas envie de m'y frotter, vraiment. C'est alors qu'en lisant ce qu'il y avait écrit sur le papier que je lui avait donné, elle avait compris que c'était une quête. Et sa réaction... Elle avait l'air plus triste que joyeuse, à vrai dire. Pourtant, avec ça, nous pourrions passer notre journée ensemble, non ? Puis, elle eut un sursaut en me regardant. Hm ? J'avais un brocolis coincé entre mes dents ? Pourtant, on n'a pas encore déjeuné, et les brocolis, c'est dégueulasse... Puis, au final, elle accepta, ce qui manqua de me faire sauter de joie.

- Oh, tu acceptes ? Vraiment ? SUPEEEEER ! On pourra enfin passer une journée entière ensemble, Imouto-chan ! Une journée rien que toutes les deux ! Bon, j'aurais pu choisir mieux, mais sans la quête du samedi... La journée aurait été moins drôle.

Malheureusement, elle n'était pas sur le pied de guerre. Dommage... M'enfin, heureusement que je savais à quoi m'attendre, car j'ai déjà été dans ces marécages. Par contre, Laeva... J'espère juste qu'elle ne perdra pas pied, car sinon, ce serait très problématique. C'est alors que ma soeur me demanda si on allait déjeuner avant de partir... C'est vrai ça, il est tôt, et j'ai pas encore mangé. Et quand j'ai pas mangé, j'ai faim, merci Captain Obvious. La preuve, mon estomac était littéralement en train de rugir de faim, un peu comme un lion qui était en train de chasser de la femelle. Sauf que je ne suis pas un lion, et que j'ai déjà une femelle, dirons nous. Je regardais ma soeur, un poil gênée, avant de rire, et de lui adresser de nouveau la parole. C'est vrai qu'elle avait raison, le petit déjeuner, c'est très important. La moment le plus important de la journée, presque, on va dire. Tellement important que sans petit déjeuner, je suis à plat durant toute la journée en repensant à ce à quoi j'aurais pu manger mais que je n'ai pas mangé.

- On prendra le petit déjeuner avant ! Tu te vois aller dans un marécage qui sent le macchabée et avec de la boue collante avec le ventre vide et te taper un bain de boue au milieu de deux marécageux dissidents ? Non ? Alors... A LA BOUFFE !

Bah oui, pour rencontrer une CATCHEUSE PROFESSIONNELLE DE LA WWE, il fallait bien prendre son petit déjeuner pour ne pas perdre tous ses moyens devant une telle pression ! J'ai pas envie de ressembler à un gobelin après, non mais oh. Une fois le petit déjeuner pris, après quelques minutes d'intense gloutonnerie pour moi, qui avait décidément bien les crocs... Nous étions allées au portail de l'académie, ma soeur et moi, prêtes à l'action. Enfin, prête à l'action pour moi. Il fallait peut-être que je rassure ma soeur, car c'était sa première quête après tout... Et puis, j'ai entendu dire que cette catcheuse avait un gabarit très impressionnant pour une femme, de quoi se prendre un bon coup de pied aux fesses si on est un peu trop arrogants. Et je n'avais pas envie de me retrouver avec un pieddans la tombe, j'ai encore trop de trucs à faire avant...

- Laeva... Ca va aller, t'en fais pas. Tout se passera bien. Après tout, je suis là pour toi, hein, Imouto-chan ?

Disais-je, avec un sourire, pour la rassurer. Et puis, je l'aimais, ma soeur, et je ne voulais pas qu'il lui arrive quelque chose de mal...

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaJeu 14 Juil 2016 - 16:38

Le petit déjeuner est comme à son habitude répugnant. Du moins, cela se voyait que l'on ne mangeais pas dans un restaurant cinq étoiles. Dans le réfectoire de l'académie, sois c'était immangeable car absolument immonde, sois mangeable mais pas au point qu'on en raffolerait. En général, une bonne partie des élèves pouvait faire la fine bouche là dessus, mais du côté de Laeva, on aurait dit qu'elle manquait cruellement de goût. Un tout et n'importe quoi la satisfaisait mais après mure réflexion, il fallait bien avouer que ses repas d'avant, quand elle était enfermée dans la cave familiale ne devait guère être mieux. En tout cas le petit déjeuner était tout à fait acceptable. Des céréales un peu sec et sens gout, ramollie et flottant dans un grand bol de lait plutôt. C'était à peut près ça le petit déjeuner de Laeva, si on comptait en plus la biscotte beaucoup trop dure qu'elle dévorait en usant encore de cette technique dégueulasse qu'était de tremper la chose dans le lait avant de la manger. Vraiment... une biscotte tremper au lait, c'est digeste ça ? La seule chose normale était limite cette pomme que la démone mit de côté au cas où qu'elle aurait encore faim dans les marais, avant de suivre sa sœur, marchant derrière ses pas, posant exactement ses pieds là où sa sœur avaient poser les siens, en direction de l'extérieur. Puis finalement, elles arrivèrent toute deux face au portail.

Onee-sama n'avait pas du tout oubliée la quête. Dommage... moi qui espérait que ça lui sorte un peu de la tête pendant le petit déjeuner. Mais elle a mangée tellement vite, j'ai même pas eu le temps de finir. Du coup la pomme que je prévoyais de manger dans le réfectoire, j'allais surement la manger sur la route. D'ailleurs en parlant de route... j'espérais que ce marais n'était pas trop loin. Ma sœur pouvait plus ou moins voler mais moi... je n'avais guère envie de me taper toute cette marche à pieds !

Onee-sama me rassurait. Disant que tout se passerais bien. Surement qu'elle ne réalisait pas que mon problème c'était pas la quête en elle même, c'était la marche qu'il y avait à faire pour s'y rendre. Par conséquent je n'étais guère d'humeur joyeuse. Je répondais donc, certes de manière pas très convaincue.

-Oui... oui je sais.... Onee-sama... on y va pas à pieds hein ?

Et bien en fait non... personne n'ira se faire chier à faire el trajet à pied. Visiblement Mary avait déjà tout prévue et avait appelée d'avance un Taxi qui se trouvait juste en face du portail de l'académie. Mais l'idée de monter dans ce vieux taco pourris ne plaisait guère à Laeva étant donner que le conducteur était un parfait inconnu à ses yeux. Mais cependant, elle n'avait guère le choix, c'est ainsi qu'elle suivit sa sœur, posant nonchalamment son pied à l'intérieur du véhicule, à l'arrière et s'installant à côté de sa Onee-sama et marmonnant à son oreille.

-C'est qui.... je n'aime pas ça.... finalement j'aurais préférée me taper la marche à pied....

Trop tard... il démarre, le taxi lâche un vrombissement de vieux moteur qui semblait guère fiable effroyable avant de filer sur la route. Au départ ça allait, le chemin était plutôt lisse, mais par moment c'était sacrément cabosser? Ça secouait dans tous les sens. C'était n'importe quoi. Je restais coller à ma sœur, quelque peu effrayée. Il y avait encore beaucoup de chose qui étaient pour le moment inconnue à mes yeux. Quand sa s'est arrêté, et dieu merci ça s'est arrêtée. Je suis sortie la première du véhicule, sans réfléchir ni rien, sans même regardait où je posait mes pieds. Heureusement pour moi qu'il n'y avais rien. Je regardais où on était, les lieux ne semblait guère accueillant, je regardais ma sœur quelque peu intriguer. Et la suivait tout bêtement et... BON SANG C'EST QUOI CETTE MONTAGNE ?!

Du muscles, des pectoraux, de la viri... en fait non... pas de virilité c’est une femme, pas un homme. Mais du muscles quand même. Les deux sœurs s'étaient rendues dans la loge de la fameuse catcheuse qui avait envoyer cette quête. Pourquoi donc ? Pour rien, car bon ça chiais la même chose que ce qui était marquer sur le bout de papier. En tout cas son pied gauche était très moche alors à quoi ressemblait le pied droit ?! La catcheuse ne cessait de dire que sans son pied  jamais elle en pourrait faire son coup de pied retourner au revers droit légendaire qu'il lui à presque valu la victoire à tout ses matchs...

Bon sang j’en ai marre de l'entendre parler et de devoir supporter la vue ignoble de son pied elle peut pas arrêter de rabâcher les explications ?

TA GUEULE JE SUIS LE NARRATEUR C'EST MOI QUI DÉCIDE ! Alors... la catcheuse, qui se trouvait par conséquent dans une position fort délicate pour son prochain match contre le légendaire poulet du côté obscur de la force. Demandât plus ou moins poliment dans son langage de catcheuse on va dire, aux deux sœurs, d'aller chercher ce foutu pied à la con. Et par conséquent elle avait finie de casser les pieds avec son blabla inutile et de nouveau les "Pandémonia's sisters" prirent le taxi direction le marais. Et bien évidement, étant désormais seule à seule dans le taxi, Laeva ne put s'empêcher de donnée son avis pour le moment tout en tirant un peu la moue durant tout le trajet en direction des marais.

-Onee-sama..... je déteste.... énormément... cette quête... rien que pour cette catcheuse à faire peur une armée de monstre à elle seule...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 275
Soras : 174

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/50/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Mary PandémoniaSam 16 Juil 2016 - 19:38

Et bien, je crois que Laeva s'était levé du pied gauche ce matin. Elle n'avait pas l'air vraiment enchantée de partir en quête avec moi... Pourtant, je pensais qu'elle serait heureuse de passer une journée hors de l'académie avec moi... Peut-être dans un autre contexte. Après tout, d'aussi loin que je me souvienne, ma soeur n'aime pas vraiment se battre et tout... M'enfin, bref. Le petit déjeuner arriva. Moi qui suis si patiente, qui profite des choses de la vie, qui... Nan, je rigole. Mon petit déjeuner fut bien vite fini, j'étais tellement contente de partir en quête avec ma soeur que je ne m'étais même pas rendu compte que j'avais mangé super vite. Ma soeur, elle mangeait très lentement... Et trempait ses biscottes dans le lait. Je sais que la bouffe de la cafet n'a jamais été vraiment très bonne et que la dernière fois que je suis parti dans des marais, j'avais vomi à cause d'un steak foireux, mais pourquoi rendre encore plus dégueulasse quelque chose qui l'étais déjà ? Et puis... Elle n'avait pas pris beaucoup a manger, par rapport à d'habitude. Moi, je m'étais contentée d'un chocolat chaud, de céréales, de biscottes beurrées, d'un croissant, de deux ou trois autres trucs qui traînaient et d'une pomme. Nous étions toutes les deux différentes sur ça... Elle prenait le temps de savourer ses aliments, alors que moi, je mangeais juste... Parce que putain, c'que j'avais faim ! Ma soeur me fit part de ses craintes... En fait, elle ne voulait pas y aller à pieds ? Je vois...

- Ne t'en fais pas, Imouto-chan. Nous n'y irons pas en marchant, ça serait user nos pieds pour rien... J'ai déjà tout prévu !

Disais-je en lui souriant. Elle attrapa sa pomme, et nous sortions dehors. J'attrapais la main de ma soeur, sans raison particulière, avant de marcher doucement. Un taxi nous attendait devant l'entrée de l'académie. Quand je lui disais que j'avais tout préparé... Ce qui était rare, surtout pour moi, qui prévoit en général tout au dernier moment et qui ne prévient pas les autres. Encore un de mes principaux défauts... Mais bon. Une fois dans le taxi, ma soeur se plaignit encore, disant qu'elle aurait préféré y aller à pieds... Mais connaissant la très faible constitution physique de ma sœur, elle n'aurait probablement pas tenu toute la route. Surtout qu'elle n'aurait pas pu voler pour reposer ses pieds... J'avoue que moi non plus, je n'aimais pas trop l'idée de voyager dans une voiture préhistorique avec un parfait inconnu qui faisait ton métier. En réalité, au fond, j'avais peur de tomber sur un dangereux fou furieux psychopathe pervers pédophile qui aimait les enfants. Mais avec Laeva et moi... Au mieux il finit foudroyé, au mieux on ne retrouve plus une trace de lui après qu'il ait été consumé dans les flammes des enfers et explosé. Je la regardais, souriante.

- Dis... Tu te souviens de la conductrice de la famille ? Dire qu'elle a failli s'endormir au volant et nous mettre dans un fossé alors qu'elle nous emmenait à l'académie...

C'est vrai. Je préférais avoir la conductrice de la famille. Vous savez, cette grande rousse qui était limite en train de s'endormir au volant... Au moins, j'avais confiance... Plus ou moins. Je m'en rappellerais toujours... Si un insecte ne lui était pas rentré dans l'oeil, elle se serait probablement endormie au volant et nous aurait encastré dans un fossé. Aujourd'hui, j'en ris, mais a l'époque, nous avions eu peur. Très peur, même. Je comprends que Laeva ne soit pas fan des voitures... Surtout que ce trajet était long. Au début, tout allait, c'était le calme plat, si je puis dire, car la route était aussi plate et... D'accord, je sors, ma blague était merdique. Bref. C'est alors que la route devenait de moins en moins bien entretenue, et rapidement, il y avait du mouvement. Beaucoup de mouvement dans la voiture. Nous étions secoués dans tous les sens, la route était parsemée de creux et de bosses. Je m'accrochais également à ma soeur, pour penser à autre chose et pour ne pas que mon petit déjeuner finisse au sol de la voiture. Parce que déjà, ça serait dégueulasse, et ça ne donnerait pas une bonne image de moi. Et ma soeur se moquerait de moi, j'en suis sûre !

Après ce "petit" trajet, nous nous étions retrouvés devant la loge de la catcheuse. A l'extérieur, tout semblait normal. Et à l'intérieure... EW, CA PUE. Genre, ça sent pire que les pets du narra... Aïe, qui m'a donné une tape sur la tête ? Bref, plus sérieusement. Autant c'était asseeeeez bien rangé, on va dire, autant l'odeur... Pouah, ça sentait la sueur à plein nez. Pas étonnant, quand on sait que c'est ici qu'elle s'entraîne et s'échauffe avant un match... En parlant de la catcheuse, elle était assise dans une chaise, et elle avait effectivement un pied en moins. Effectivement, je me demande comment elle a fait pour perdre pied dans des marais si peu profonds... Serait-ce au final une fétichiste des pieds ? Je ne sais pas... En tout cas, cette fille était grande. TRES GRANDE. Et super imposante, aussi. Je ne pensais pas qu'une femme pouvait atteindre un tel niveau de MUSCLES, de SUEUR et de TESTOSTERONE. Et en plus, elle avait un masque posé sur la table... Il ne manquait plus qu'un pagne et elle aurait pu se la jouer homme du pilier, AAAYAYAAAYAAAAAAY ! Bref. Une rencontre inutile au final puisqu'elle nous avait dit exactement ce qu'il y avait sur le papier de la quête. Mais c'était obligatoire de prendre contact avec le client... Je voyais déjà que ma pauvre soeur n'était pas de cet avis. Cela ne lui plaisait pas... Raaaah !

C'est alors que nous retournions dans... LE TAXI DE L'ENFER. Pour un autre trajet très long... C'est dedans, après quelques minutes de route qui était étrangement calme, que Laeva me disait qu'elle détestait cette quête, rien que à cause de la catcheuse qui pourrait faire peur à une armée de monstres... Alors, ça serait une armée de gobelins. Car en plus, ces trucs sont totalement cons. Je lâchais un soupir. Si j'avais su que ça l'aurait autant mise de mauvaise humeur... Je pense que nous serions restés à l'académie à rien faire. Je la regardais, avant d'a nouveau prendre la parole, sur un ton un peu plus triste. Je tenais vraiment à ce que nous passions la journée ensemble hors de la routine de l'académie.

- Laeva ? Je suis désolée... Si je savais que faire une quête t'embêtais autant, j'aurais pu trouver autre chose, comme, je sais pas moi... Je voulais juste... Que nous passions du temps ensemble !

Le taxi s'arrêta. Nous étions arrivés à destination, au final. C'était plus rapide que ce que je pensais...

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaMar 19 Juil 2016 - 20:24

C'était un peu long et ennuyant. Laeva regardait le paysage dehors. Les plaines, des forêts au loin, les prairies. Des endroit qu'elle s'imaginait magnifique et qu'elle aimerait découvrir au côté de sa sœur. Mais au lieu de cela. C'était dans un marécage répugnant et immonde qu'elles allaient se retrouver et cela n'enchantait guère la démone blonde. Elle aurait aimer autre chose, oui. Elle sortait rarement, sortir pour une broutille lui aurait déjà fait plaisir. Si seulement ce n'était pas dans un marécage à la pourchasse d'un pied puant le macabé... Laeva lâchait un soupire. Son souffle produisit de la buée sur la vitre à côté d'elle et elle s'amusait à dessiner vaguement ce qui ressemelait à un dessin assez enfantin composer d'une plaine, un arbre et un soleil. Puis le dessin s'en allat en même temps que la buée se volatilisât. Le chauffeur s’exclamât en voyant cela dans son rétroviseur qu'il était interdit de salir et de poser ses mains ou doit sur les vitres. Il va de sois que ce message s’adressait à la plus rêveuses des deux sœurs.

Ennui...Ennui... ENNUI ! Pourquoi un marécage ?! Pourquoi cette quête stupide, immonde et écœurante ?! Pourquoi Onee-sama ne comprend pas que j'aimerais faire des choses... des choses beaucoup plus simple, drôle, sympathique mais agréable aussi bien à faire qu'a regarder ou bien sentir. Pourquoi ça marche comme ça avec cette famille ?! POURQUOI CA MARCHE COMME CA AVEC TOUS LES DEMONS ?! Et pourquoi bordel de cul ils sont pas foutus d'agir autrement !? A moins que c'est moi ? C'est moi qui doit changer ce que je suis ? Je ne comprends pas, je commence à avoir mal à la tête à force de réfléchir à ça. Dans les contes de fée pour enfant, les démons sont toujours représenter comme méchant et souffrant d'un affreux mauvais gout. En était-ce de même pour Onee-sama ? Elle s'excusait alors que je regardais le paysage. Je sentais son regard sur moi, il disait qu'elle ne savait pas que je réagir ainsi, qu'elle voulait juste me faire plaisir et qu'on passe une journée ensemble. Une journée ensemble oui... c'est bien... c'est incroyablement rare également... mais si seulement ce n'était pas pour faire cette quête sans queue ni tête !Je mentais après avoir lâcher un soupir...

-Ce n'est pas grave.... Onee-sama.... ce... ce n'est pas grave... c'est pas ta faute...

Silence de nouveau. Le véhicule s'arrête enfin. Laeva avait arrêter de regarder le paysage et préférait regarder ses mains et ses pieds. Surement que le paysage était devenus trop hideux pour elle pour qu'elle ose le contempler. Alors qu'il fallait descendre elle lâchât un soupire, ouvrant le portière et retroussant ses narines dès qu'elle sentit l'odeur écœurante des marais, c'était pire que l'odeur des pieds de gobelins, c'était immonde. Si la catcheuse gagnait ses combats, peut-être que c'était en asphyxiant ses ennemis grâce à l'odeur de ses pieds... Laeva était pâle face à cet odeur écœurante et hésitât un long moment à sortir du véhicule une fois la portière d'ouverte. Mais comme sa sœur sortait, elle se résignât à poser pied à terre. Ou plutôt dans la boue, quoi de pied que d'avoir de la boue sur ses bottes jusqu’à cheville, dehors, un pied sur du sol plutôt solitude et l'autre dans une flaque de boue, Laeva se débattait lâchant des cris.

-PUTAIN DE BORDEL DE MERDE DE CROTTE J'EN AI MARRE JE HAIS LES MARAIS !!!  JE HAIS LES MARAIS !! MON PIED EST COINCE !!!

Je n'arrive pas à me sortir de cette flaque de boue !! Sa colle, mon pied est empêtrer dedans !! J'agite mes bras, râle, gueule et crit ma rage sur cette foutue boue et sur le reste de ce marais. La scène était ridicule, d'autant plus que c’était pas du sable mouvant non plus ! Mais j'avais tellement peut de force à mes mollets que voilà la résultat. Au final, en ayant marre de me débattre j’arrêtai tout, restât statique et tira la tronche, un pied dans la boue ou plutôt la botte...  regardant ma sœur comme si j'attendais qu'elle essaye au moins de m'aider.

-Dès qu'on le retrouve ce pied... ON CE CASSE D'ICI !!!!! ET LE PREMIER GOBELIN QUI RAMÈNE SA GUEULE JE LUI CRÈVE LES YEUX ET ARRACHE SA TÊTE !!!! JE HAIS LES MARAIS !!! JE HAIS LES MARAIS !!!!

En fait non.. Laeva reprenait juste sa respiration avant de continuer de gueuler comme elle le fait actuellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 275
Soras : 174

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/50/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Mary PandémoniaLun 25 Juil 2016 - 18:34

Je le savais. Je m'en doutais... Ma soeur n'aimait définitivement pas cette quête. Pourquoi est-ce que j'ai été assez conne pour croire que ça lui plairait, sérieux... C'est vrai. Après tout, elle n'a jamais été du genre à combattre ou quoi que ce soit. Je... J'aurais du le savoir. La seule chose que je voulais faire, c'était annuler cette quête, revenir aux dortoirs, et ne rien faire. Strictement rien. Genre le glandage absolu. Peut-être que ça aurait été mieux... Je sais pas. Et puis... Elle avait beau dire que ce n'était pas grave, je me doutait que c'était un mensonge. Apparemment, elle ne voulait pas passer sa journée avec moi dans ces conditions... C'était de ma faute. De ma faute si Imouto-chan était triste. Je ne répondis pas à ce qu'elle disait, et je me contentais de baisser la tête, avant de regarder la fenêtre, et le paysage dégueulasse qui avoisinait les marais. Nous étions bientôt arrivés... Il vaudrait mieux que nous torchions vite cette quête et que nous rentrions. Je crois... Je crois que ça sera mieux pour nous. Elle s'était levée du mauvais pied ou quoi ce matin, sérieusement ?

Une fois dehors... L'ambiance était toujours aussi... Digne d'une ambiance d'enterrement. Le fun est enterré dans ces marais ou quoi ? Laeva soupira avant de descendre, et moi, je descendis, toujours d'une humeur resplandissante, ou pas. Déjà, l'odeur. Ces marais... Ils puaient fort. Très fort même. Encore plus que du fromage pourri, du caca ou que les pets d'un gobelin. Même des pieds pas lavés depuis 3 ans sentiraient meilleur, je suis sûre. Sproch. Je marchais dans la boue. Ô joie... Ca me rappelait délicieusement la première quête que j'ai fait et ou je suis allé vomir parce que la bouffe était pas bonne. Par contre, si y'a des marécageux qui viennent nous attaquer ou des gobelins dissidents... Je ne paie pas cher de leur peau. Ma soeur avait le pied bloqué dans la boue, et se mit à crier. Au début, je pensais qu'elle me faisait une blague, qu'elle jouait un peu la comédie pour que je la porte et lui fasse faire un tour de manège. Puis, elle se mit à hurler qu'elle en avait marre, qu'elle haïssait les marais et que son pied était bloqué. Puis, alors que j'allais l'aider, elle arreta de se débattre, me regardant, comme si elle voulait vraiment que je l'aide. Je m'approchais d'elle, l'attrapais par la taille, la tirais jusqu'à ce qu'elle soit tirée de là, après qu'elle ait bien gueulé comme il faut encore une fois. Je lâchais un soupir, avant de parler, sur un ton toujours aussi singulier.

- On va vite fait finir cette foutue quête, et on en parlera plus.

Je me retournais, avant de marcher, la portant toujours sur mon dos. Je pouvait supporter son poids, elle était légère. Bon, maintenant, la chose à faire était de retrouver un pied avant de finir dans la boue jusqu'au cou... Challenge accepté. J'espère juste que ça ne serait pas trop long, car entre l'odeur et la boue, ça va être... Très chiant.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaVen 29 Juil 2016 - 23:58

Onee-sama est sure que c'est une bonne idée de me porter ? J'aimais bien cette attention, puis au moins je ne trempouyais pas dans la boue. Mais j'avait l'impression que Onee-sama s'enfonçait de plus en plus dans la boue à cause de mon poid qui s'éjoutais au sien. Je lui tapotait légèrement l'épaule histoire qu'elle remarque un peu ça. Mais visiblement elle semblait un peu sur les nerfs, ou bien triste, ou bien je ne sais quoi à cause de la quête? Ou plutôt à cause de mon avis sur la quête. Elle pestait qu'elle allait finir cette quête rapidement et qu'on en parlerais plus après. Je soupirais légèrement, toujours sur son dos. Et me contentais juste de dire.

-Fait attention... Onee-sama....tu t'enfonce un peu beaucoup... je commence à ne plus voir tes pieds....


Inutile !! Laeva était inutile et elle le savait bien ! Elle n'était rien de plus qu'un sac sur le dos de sa soeur. Un sac pour tout le monde en fait. Elle n'était même pas fichue de voler pour reconnaitre au moins les environs. La scène était des plus ridicule. Les deux soeurs, dans les marais, en train de chercher le pied manquant d'une ogresse. Un tableau charmant où il ne manquait plus qu'un pitre de chevalier se faisant passer pour un prince charmant. Ho mais attendez, sa ressemble à ce conte là... Cendrillon... vous savez ? S'te blonde qui perd sa godasse, on peux dire que c'est la catcheuse. Puis Mary et Laeva c'est le... prince charmant ? Non... ça ne colle pas... HA JE SAIS ! Les deux sœurs là, qui se bouffe tout le temps la gueule et qui son moche... quoique.... quoique en fait sa marche mieux que le prince charmant au final. N'est-ce pas Laeva que sa y ressemble ? HEIN ?!

-Je pense à un truc au bout d'un membre, qui pue, avec des champignons dessus et qui se trouve dans les environs ! Qu'est ce que c'est ?

Ouai bon... c'est pas que marcher dans la boue c'est chiant mais si en fait... même si moi, je n'en foutait pas une sur le dos de ma soeur. Peut-être qu'elle allait me reposait parterre au bout d'un moment ? En tout cas je m'ennuyais, donc je posais des devinettes à la con à ma soeur. En général la réponse restait là même c'était : PIED bien évidement. Mais à chaque fois, je changeais juste la tournure de ma phrase. Ce qui rendait la chose, contre mes attentions, encore plus chiantes. Mais je ne savais pas quel nom donner à ses arbres atrocement moches et répugnants, donc au final je ne pouvais pas trop variée mon petit jeu qui au final s’avérait pas du tout distrayant. Finalement, j'en ai rapidement eu marre, et je suis descendue du dos de ma soeur de mon plein gré et contre le sien pour marcher comme je pouvais derrière elle. Et en fait... c'est encore pire que de me faire chier sur son dos, mais bon... si je remonte je vais avoir l'air d'un sac et en plus de ça, avoir l'air débile. Je suivais donc comme je pouvais, demandant des fois à ma sœur de m'attendre un peu. Puis là délivrance ! ENFIN UN TRUC D'AMUSANT !! J'attrapais la robe de ma sœur et riait légèrement dessus.

-REGARDE ONEE-SAMA LA BAS !! Y A DEUX CORBEAU QUI SE FOUTENT SUR LA GUEULE POUR UN MORCEAU DE CADAVRE ! HAHA ! KYUFUFUFU~

Il est zarbi son morceau de cadavre Laeva, on dirait que c'est pas de la vraie chaire humaine ou un truc du genre. Puis il est où le sens ? On dirait une réplique de je ne sais quoi en plastoqui !!

-Bon.. alors là maintenant... je pense à un truc de con... qui fait "Croaaarr Cooaaarrr".... et qui à des plumes.... qu'est ce que c'est ?


•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 275
Soras : 174

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/50/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Mary PandémoniaMar 18 Oct 2016 - 23:35

Je m'étais retrouvée à porter ma soeur sur mon dos, m'enfonçant limite dans la boue dégueulasse et gluante comme un tas de morve du marécage. Mais bon... Je n'allais pas râler, car c'est moi qui l'avait voulu. C'était bien de ma faute, après tout... Si j'avais su que ça se déroulerait comme ça, je crois que j'aurais préféré louer un camping paumé dans les montagnes. Parce qu'il fait froid et que ma soeur fait du feu. Et qu'elle pourrait faire un parfait radiateur, mwéhéhé. C'est alors qu'elle commença à me prévenir, à me dire de faire attention car mes pieds s'enfonçaient beaucoup dans cette vase dégoulinante. Et je le savais très bien... Je crois même que je sentais quelque chose me chatouiller les jambes. Des... Sangsues ? Ignorant ça du mieux que je pouvais, on pouvait quand même voir que j'étais plus ou moins dégoûtée en regardant mon expression faciale, avec un air tellement vénère que même Kaido à côté c'est une petite nature. Genre j'arrive à être plus vénère que le mec le plus vénère de la galaxie. Enfin, l'un des mecs les plus vénères, y'a Kratos aussi. Et Kratos... C'EST KRATOS QUOI BORDEL. Je tiquais légèrement, avant de lui répondre.

- Oh, ça ? Ce n'est rien, voyons. Je peux toujours essayer de faire flap flap pour m'en tirer, mais tu risques de tomber dans la gadoue... M'enfin, si je suis même pas capable de porter ma soeur qui pèse autant qu'une plume, est-ce que je serais vraiment digne d'être une démone digne de ce nom ?

La pauvre. Elle devait certainement se sentir inutile, comme un poids mort sur mon dos. Bon... C'était un peu le cas, mais je n'en pensais pas moins qu'elle ne l'était pas, car c'est ma chère soeur que j'aime et tout ça tout ça, bref, le blabla habituel que j'ai pas envie de râbacher quoi. On avait l'air bien stupides, à faire une tour humaine pour chercher un pied porté disparu dans une mer de caca mou. Purée, j'arrive à m'auto-dégoûter parfois, c'est hallucinant... Bref. Si j'étais un homme grand, viril, musculeux, en pagne et avec une coupe banane style Josuke, on aurait presque pu faire un remix homo-érotique de Cendrillon, avec John Cena dans le rôle de Cendrillon. M'enfin... C'est alors que ma chère petite soeur m'interpella de nouveau, pour me faire une devinette... En sachant que je suis une buse complète aux devinettes, excepté pour deviner des noms de bouffe ou pour... En fait non, juste pour les noms de bouffe. Comment ça, je suis une daleuse de niveau 90 ? Mais pas du tout. Un membre qui pue, avec des champignons partout et qu'on trouve par là... Euh... Un zizi de tréant ? Je sais pas moi ! C'est pas comme si j'étais partie du bon pied pour réfléchir ! Je soupirais, avant de prendre un sourire.

- Hm... Je dirais... Les pieds de celle qui surveillait l'entrée de notre manoir ? Tu sais, la grande rousse qui dort en permanance... Quoi... Comment ça j'ai faux ?

Puis je me mis à rire, presque aux éclats. Comment ça, le respect, il existait encore avant ça ? Plus maintenant, je lui ai fait un german suplex. Je commençais à plus sentir mes jambes... En fait, c'était vachement crevant de marcher dans de la boue avec quelqu'un sur le dos. Je sais que je dois développer mes aptitudes physiques, mais ew, j'ai pas envie de ressembler à l'autre qui a perdu son pied là-bas ! D'ailleurs, je me demande bien comment elle a fait pour trouver chaussure à son pied... M'enfin bref, passons. J'avais bien compris que Laeva voulait encore parler de pieds, et faisait des tentatives désespérées de blagues pour que ça passe mieux... Mais bon, d'un certain côté, ça me faisait sourire, de savoir que même dans une situation aussi pitoyable elle essayait de faire de l'humour. Et moi à mon tour, je me mis à sortir une blague, en voulant bien sûr avoir "pied" comme réponse.

- Hé, qu'est-ce qui sert à botter des culs, à les faire sentir à tes camarades et qui doit rester doux et soyeux chez une fille comme moi... Oh, oublies le "comme moi", parce que moins féminine que moi, tu meurs je crois. Haha...

Il est vrai que je n'étais pas hyper féminine. Je me comporte comme un garçon manqué, j'ai un corps de fillette et je m'habille à l'arrache... Mais bon, c'est l'intention qui compte, hein ? C'est alors que ma soeur tenta de descendre de mondos, et malgrès le fait que je ne voulais pas, au final, elle se tenait debout, a côté de moi, et avait l'air d'un peu galérer. Bon, bah c'est elle qui le voulait... Et elle voudrait probablement pas remonter sur mon dos, par fierté ou un truc comme ça, m'enfin bref. Par contre, cette recherche s'éternisait, et c'est pas que ça commençait à devenir chiant... MAIS UN PEU QUAND MEME. Un peu comme la partie de cache-cache la plus foireuse du monde, quoi. Bref. C'est alors qu'après quelques minutes de marche, je sentis quelque chose m'attraper la robe et rire. Et alors que j'allais me retourné en mode violence policière la plus totale, je me rendis compte que c'était Laeva qui avait vu un truc pas net. Puis elle se mit à crier et à me montrer que deux corbeaux se battaient pour un morceau de cadavre... Une personne normale aurait trouvé ça creepy as fuck. Mais moi... Je me mis a avoir un petit rire sadique, avant de regarder la scène, un air amusé, quoi que un peu malsain quand même.

- Oooooh, ils sont mignons... Mais attends, il est bizarre ton morceau de cadavre. Ou alors, c'est un cadavre de poupée, comme celles que je décapitais quand j'en trouvais une.

Je commençais à m'approcher de la scène, doucement. C'est alors que Laeva se remit à faire une devinette... Heh. Un truc con qui crie et qui a des plumes. Faut être débile pour pas deviner. C'est alors que je me mis à créer une longue et grosse aiguille de foudre que j'attrapais un peu comme un javelot, avant de la lancer en direction de ces oiseaux de malheur pour qu'ils s'enfuient. La réponse de l'énigme ? C'était bien évidemment...

-... COOOOOOOOOOOOOOOOOOOOORBEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAU !!!!!

Et ils s'envolèrent, laissant tomber le morceau de plastique qui avait vaguement la forme d'un pied. Quels blaireaux ces corbeaux. Quels... Corblaireaux ! Je me mis à m'approcher du lieu de la chute. En espérant que mon cri n'ait rien attiré de potentiellement dangereux...

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaMar 14 Fév 2017 - 23:50

Laeva en avait rien à foutre de ce pied et ça se sentait... que ce sois dans son aptitude dans le rp ou, ou dans son délais pour cette réponse. Pour être plus précis, la démone semblait totalement ennuyait et laisser sa sœur ramassé le "pied" en question. D'un air blaser et visiblement d'humeur à lancé des piques.

-Onee-sama... tu sais quoi ? Je crois que je ne prends pas mon "pied" dans ces marais....

Laeva observait sa sœur tapé deux trois gobelins de merde, alors que elle... bein elle foutait rien. Elle avait posé son cul sur une vieille souche d'arbre et était déjà en train de baillée comme la salle petite feignasse qu'elle était.

-Je suis.... mouaaahhh... fatiguée...

Laeva n'avait pas du tout été motivé durant toute la quête et pire avait presque rien foutue. La chose était ironique que avec un pouvoir tel qu'elle à, elle ne soit pas du genre à aimé partir à l'aventure et à la castagne. Surement quelque chose lier au fait qu'elle détestait le sport, d'ailleurs sa note de sport était très proche de zéro. Elle ne faisait pas d'effort.... à vrais dire l'idée même de faire le moindre effort physique semblait l'embêtée. C'était pas qu'elle voulait pas, mais c'était surtout que... et bien si elle voulait pas mais à cause du fait qu'elle était assez pessimiste sur ce point et ne voyait pas comment elle pouvait être aussi douée que les autres pour courir et etc. N'ayant jamais pratiquer de sport durant de nombreuses années et étant restreint à vivre sur de tous petits mètres carrés, la démone était sortie de sa cave qui lui faisait office de chambre avec un physique des plus sous-développés et était du genre assez facile à essoufflée. Ce qui pouvait avoir le dent d'agacée sa grande sœur par moment, il va de sois car cela faisait que la demoiselle passait beaucoup de temps dans son lit et par conséquent ne faisait pas ces devoirs voir, limite n'allait pas en cours. Peut-être qu'il était trop tôt pour qu'elle puisse allez à l'académie et bien s'y intégré. Pour évité de se faire sermonnée surement, la démone fit néanmoins semblant à s'intéressé à la mission qu'elle avait actuellement à faire entre deux bâillements.

-Hmm... c'est... c'est le pied de... euh...*baille*... du catcheur ?  

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Cendrillon. Le retour des marais. [Pv. Laeva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Continents :: Continent Nakamara :: Marais bleu-