Partagez| .

Kazuma, Demi Dieu du Vent ~~ [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
InvitéSam 23 Jan 2016 - 21:03


Yôsuke Kazuma

Image Prez' 200*400px
Le perso' en brefNom : Yôsuke
• Prénom : Kazuma 
• Âge :  20
• Race : Demi-Dieu
• Pouvoir : Magie du Vent
• Taille : 1m83
• Métier : Serveur en Restaurant avant sa mort.
• Habitat : Dortoir de l'académie
• Autres : Est atteint de trouble de la personnalité, lui provoquant régulièrement une altération de la personnalité, changeant sa nature du tout au tout. L'oeil droit uniquement devient rouge quand la « mauvaise » personnalité prends le dessus.
Et toi ?• Prénom/surnom et/ou pseudos : Kazu
• Âge : En courgette ça va ? Sinon, 24 ans, balais, carottes ou ce que vous voulez.
• Comment as-tu débarqué ici ? : J'ai été « invité », ou plutôt je me suis incrusté.
• Ton avis sur le forum nous intéresse ! : Bien ficelé !
• Avatar utilisé : Nice - Hamatora
• Code du règlement : Shio met le code dans de l'eau gelée

CaractèreUn vieux proverbe dit que « Le vent finit toujours par tourné. » et il est d'autant plus vrai en observant Kazuma. Tantôt joyeux, tantôt  déprimé. Un coup il peut être souriant et sympathique, la minute d'après, il pourra être provocant et mauvais. Mais tout ceci est dû à la double personnalité de Kazuma. Un être foncièrement mauvais, sans peur et fier comme pas deux.

Il n'hésite pas à s'en prendre aux autres quand son mauvais côté prends le dessus. Contrairement à son équivalent joyeux et amical. Le gentil Kazuma, lui, est toujours prêt à rendre service et sympathise avec les inconnus. Évidemment, le bougre en lui, l'horrible personnalité, cherche toujours à ruiner la vie sociale du jeune homme. En dehors de ce petit, minuscule, soucis de double personnalité...

Kazuma, depuis tout petit n'a rien à envier aux autres, il reste assez proche de ses amis. Sympathise facilement avec les inconnus et a un petit côté curieux qui le pousse à questionner son entourage sur eux-mêmes, ne jaugeant pas les limites à ne pas franchir dans la curiosité. Dans la vie de tous les jours, il garde toujours son sérieux, est organisé dans sa façon de gérer son temps, ses activités et son travail... Du moins de son vivant... Depuis qu'il est à l'académie Seika, Kazuma s'est un petit peu relâché, sans travail, ni vrai but dans la... vie ? Bien qu'on parle de « seconde vie », il ne sait toujours pas où il en est.

Déboussolé, Kazuma arpente les couloirs de l'académie à la recherche d'un passe-temps.

Son mauvais côté, lui, a trouvé depuis son arrivée dans son nouveau monde, une chose à développer, épanouir... Et il s'agit bien de son pouvoir accordé par son père, le Dieu du Vent ! Cette idée en tête, il pense toujours à ces mots : « Qui sème le vent, récolte la tempête ! », lui-même représentant cette tempête lorsque quelqu'un tente de lui porter préjudice, sous son bon côté, étant donné qu'il est naïf et trop pacifique.
PhysiqueKazuma est un jeune homme assez banal, haut d'un mètre quatre-vingt-trois et pèse environ soixante-cinq kilos. Cheveux noirs, coiffés en bataille et yeux gris. Son teint de peau est tout à fait normal, une peau de pêche malgré qu'il soit asiatique, ce qui est dû à l'origine de sa mère, qui elle, n'est pas Japonaise. Il tient son nom de son « père », ayant décidé avant de se séparer de sa famille. Abandonnant mère et enfant à leur triste sort. Le jeune homme n'est pas franchement musclé, il n'est pas fin pour autant ! Il pratique, ou plutôt pratiquait le Kendo avant sa mort et faisait un peu de jogging.

À son arrivée à l'académie, il n'avait plus envie de rien. Il n'était plus suffisamment motivé pour poursuivre ce qu'il faisait avant sa mort. La seule chose qu'il lui reste est son pouvoir, il retente parfois à un petit jogging, mais là encore, c'est très rare !

Il a un style vestimentaire plutôt décontracté, jean, t-shirt et veste assortie. Il a souvent un casque sur les oreilles et écoute ses petites musiques sans déranger personne. Autrement, son attitude est assez banale, il ne se fait pas remarquer et ne sort pas du lot. Il a une démarche classique, mais à tendance à garder un certain rythme de marche soutenu, dû à son ancien travail de serveur.ç=

Pouvoir & capacités
• Stats : 60 / 55 / 45

• Pouvoir : Kazuma, Demi Dieu du Vent, possède le pouvoir de déclencher des bourrasques, ou même de flotter dans les courants de vents.

Bien que peu puissant comparé à d'autres Demi Dieu, Kazuma n'a rien à envier à ses congénère divins. Son pouvoir est assez modulable et peut servir dans bien des situations. L'ingéniosité du jeune homme, ainsi que sa fourberie dans son mauvais côté lui permets de se servir de son pouvoir de bien des façons.

Afin de déclencher son pouvoir, Kazuma fait bouger ses mains en guise de direction. Selon le déplacement de la main et de la position des doigts, il a de moult façon de se servir du vents.

Par exemple, la main ouverte et les doigts joints, lui permettent de créer des souffles de vents à puissance variable, selon la vitesse à laquelle il bouge sa main. Si ses poings sont fermés, le vent est attiré autour de ses mains et enrobe les poings pour lui permettre de donner des coups de poings provoquant des bourrasques assez forte pour faire reculer un être humain normal de quelques petits mètres en arrière.

• Capacités : Kazuma est assez spécial quand il s'agit de combat. Sous son « bon côté », il est ce qu'on peut qualifier de....faiblard ! Il n'a aucune envie de faire du mal aux gens, pourtant il sait parfaitement se défendre, lui ayant appris quelques techniques d'auto défense et pratiquer le Kendo depuis son enfance. Il préfère fuir plutôt que d'affronter quelqu'un. Il n'a jamais aimé faire du mal volontairement et se résout parfois à contre cœur à se défendre et contrer quelques offensives pour protéger sa vie.

Son mauvais côté, lui, est un fanatique du combat et de la violence. Au moindre écart de respect envers lui, il pourrait vous sauter à la gorge pour vous faire retirer vos propos. Il est assez rancunier et rendra au double ce qu'on lui a fait subir. Il peut faire parfois preuve de sadisme en se battant avec quelqu'un, mais son sens de l'honneur revient toujours et sauve sa malheureuse victime d'une horrible torture.

Ses capacités physiques sont loin d'être fantastique, il ne reste pas moins un jeune homme normalement constitué. Cependant, il a naturellement un don en lui, sa magie du Dieu du Vent lui permet entre autres d'accroitre sa vitesse grâce aux propulsions créée par des bourrasques de vent. Ce qui fait que sa vitesse lorsque son pouvoir est en activation est largement supérieur au commun des mortels.

Histoire« Assis au bord de ce lac gelé, jamais je n'avais eu autant d'inspiration pour mes écrits. Les mots se suivaient de très près, les uns derrière les autres, leur succession retranscrivaient avec certitude ce que je ressentais.. »

Si vous voulez tout savoir, ma vie fut un enchaînement d'échecs. Je ne connais même pas l'homme qui m'a donné la vie. Celui qui un jour, a fait chavirer le cœur de ma mère. Tout ce que je sais de lui, c'est le nom qu'il utilisait, Takeshi Yôsuke, qui devait sûrement être un faux nom, étant donné que les recherches à ce nom n'ont jamais rien donné...

Cet enfoiré a séduit une jeune femme, dans sa palpitante recherche d'une porteuse pour son enfant. Le hasard a voulu qu'il tombe sur une frêle demoiselle anglaise, Mary Anya Stones. Descendante d'une famille noble durant la renaissance. Cette jeune femme raffinée a succombée bien vite aux avances éblouissante de l'étranger Japonais, qui lui promis une vie pleine d'amour et de fantaisies...

Après quelques semaines de folles rencontre et sorties. Mary fut agréablement surprise en apprenant qu'elle portait la vie. Le bébé, après s'être concerté et par choix du futur père, s'appellerait Kazuma.

Qui aurait pu deviner, qu'à ce moment, le nom du bébé fut l'une des dernières choses qu'il dirait à la jeune femme ? Le charmeur asiatique disparut en même temps que la Lune laissait sa place au Soleil, mais comparé à cette sphère blanche, il ne revint plus une fois que l'astre solaire se couchait.

Il avait pris la liberté d'abandonné la jeune et future mère, seule, avec un enfant à charge sous quelques mois. Au début, elle ne le prit point mal. Acceptant la destinée de vivre avec son enfant, et ayant l'espoir qu'une figure paternelle viendrait remplacer le procréateur, elle laissait donc passer les mois séparant la création et l'accueil du petit.

Tout se déroulait à merveille durant les premières années de vie du petit. Il était normalement constitué, sans aucun souci, ni angoisse. Mais rapidement, l'entourage du jeune garçon trouvait bizarre qu'aucun homme ne s'occupait de lui, qu'il n'y avait pas de présence paternelle auprès de l'enfant.

Peu de temps s'en suivait et la réputation de la jeune femme, plus mûre de par l'abandon de l'homme qu'elle aimait, pris un coup. Parfois qualifier de rater, ou de trainée... Elle maintenait son sourire pour son fils et prit sur elle.

Le garçon, constamment montré du doigt, insulté, dénigrer... Finissait par craquer psychologiquement. Son esprit frêle en fut choqué, bouleverser, on disait de lui qu'il a été abandonné. Qu'il devait remercier le destin d'être toujours en vie. Il fut brimé constamment. Affaibli par les moqueries.

Un soir, alors qu'il rentrait de l'école, ayant passé une journée horrible sous les rires de ses camarades, il arrivait chez lui, dans un appartement plus silencieux qu'à son habitude. Pensant que sa mère était à un nouveau travail qu'elle avait trouvé il y a peu, il n'était que peu inquiet. Mais la choquante découverte fit éclater son cœur en deux. Celle qui était toujours là pour lui, celle qui l'a constamment éduqué, seule, sans aide, gisait sur le sol... Immobile... Le souffle court...

Le cœur du garçon fit un bond, il ne tenait pas en place et pleurait toutes les larmes de son corps. Les pleurs du petit attiraient les voisins, qui eux, prirent un peu de leur temps pour contacter les urgences.

Après plusieurs heures dans un hôpital, le diagnostic de la jeune femme ne fut pas positif. La perte de connaissance, suivi d'un choc à la tête ont eu raison de l'intégrité mentale de cette jeune mère. Elle n'était plus apte à vivre seule et s'occuper d'un enfant... Ce qui poussait les hôpitaux à lui assigner une auxiliaire de vie.

En parallèle quelques heures plus tôt, le jeune garçon, qui après avoir pleuré durant de longues minutes, était étalé sur le sol, avant même que les secours étaient arrivés. Une analyse poussée de son cas a soulevé un cas de TDI, trouble dissociatif de l'identité. Expliqué par l'abandon paternel, la peur de perdre sa mère et l'accumulation des brimades de son entourage.

« Ce jeune garçon ne sera plus jamais le même. » qu'il disait à l'hôpital.

« On en arrive alors au plus intéressant. Vous l'auriez compris, cet enfant, c'est moi bien sûr. J'ai rapidement rejoins la résistance. Vivre comme tout le monde, ça ne me plaisais pas. Mais j'ai dû faire semblant de suivre les règles, pour ne pas lui causé d'ennuis... Elle aurait été détestée, pour avoir fait naître un rebelle. Je faisait parti de ce groupe, mais par nécessité je ne prenais que très peu part à leurs plan. »

Le jeune homme, adolescent, consacrait sa vie a travaillé pour aider sa mère. Il prenait tous les petits boulots bien payés qu'on lui proposait. La plupart étaient des postes de serveurs en restaurant. Mais le fait qu'il était bipolaire n'était pas du tout bien vu par la clientèle.

Il fut viré, travail après travail. Ne restant jamais plus d'une semaine sur un poste. Il continuait de se battre avec lui-même, combattant son « mauvais côté » durant quelques années. Mais chaque chose avait une fin. Un soir, après les cours de son école hôtelière, il retrouvait à nouveau son appartement, calme... Sans un bruit...

Ne souhaitant pas revivre les mêmes erreurs du passé, il s'aventurait vers le salon, téléphone avec un appel en attente aux services de soins les plus proches. Hélas... Il découvrit autre chose que le corps de sa mère, gisant au sol une deuxième fois à cause d'un malaise. Non, loin de là.

« Rien, absolument rien... À part... Cette lettre. »

En lisant la lettre, je me sentais, poignardé, abattu. Toutes ces années de comédies, pour en arriver là... J'en voulais à la Terre entière de m'avoir choisi, moi, pour vivre une vie aussi nulle !
« Je ne faisais que simuler, j'ai toujours étais saine d'esprit. Mais j'avais besoin de jouer ce jeu, pour éviter de me tuer à la tâche, ça n'en valait pas le coup. Depuis le début, bien avant ta naissance, je l'ai toujours maudit. Maintenant, c'est à ton tour de nous maudire. Je n'existe plus, ne pars pas à ma recherche, je ne suis plus dans ce pays. Adieu »

C'était tout ? Rien de plus ? Même pas une explication ? J'ai toujours tout fait pour être un fils modèle ! Je vous déteste... Déteste... Déteste... Je vous hais ! Vous méritez tous de mourir...Bien qu'au fond, il vaut mieux pour tout le monde que ce soit moi qui s'en aille...

« Assis au bord de ce lac gelé, jamais je n'avais eu autant d'inspiration... Et je n'en aurais plus jamais... La fine couche de glace se brisera sous le poids de mon corps et j'atteindrais rapidement le fond. Lorsque je remonterais, je serais vide d'émotions, vide de toutes sensations. Et c'est tant mieux. »

Pour finir, la dernière chose que je voyais, était le souffle du vent caressant les feuilles de l'arbre, comme s'il me surveillait tout ce temps. Ensuite, je vis le noir... Puis cette femme...

M'aurait-on accordé une deuxième chance ? Quelqu'un voudrait encore de moi ? Pourquoi ? Cette femme ressemble à ma mère... Non physiquement... Mais elle lui ressemble, lorsqu'à son tour, elle m'avait tendu la main, elle aussi... Pour m'aider... À vivre.

...

« Parfois. Une suite à tout texte se doit de voir le jour. Alors... Pourquoi ne pas l'écrire dans ce nouveau monde ? De toute manière, je m'ennuie bien assez ! J'ai toujours eu à suivre les règles de la société, malgré moi, contre mon gré... Je peux enfin vivre librement !»

Ironiquement, ce nouveau chapitre de ma vie, était plutôt sympathique. J'ai recommencé ma vie depuis le début, j'ai revécu mon enfance. Physiquement, je n'avais pas changé, mais beaucoup de détails avaient changé lors de mon enfance... Ma mère, n'était pas la même. La première était blonde, la seconde brune... Mais elle était tout aussi aimante et chaleureuse envers moi que la première. Au fur et à mesure que je grandissais, des souvenirs de ma vie passée sur Terre apparaissaient et se mélangeaient à ceux dans ce nouveau monde. Je ne savais pas gérer ce surplus d'informations et n'arrivais pas à discerner le vrai du faux...

J'ai recommencé ma vie depuis le début, j'ai revécu mon enfance. Il s'avérait que mon père, était en fait le Dieu du Vent... Je prenais cela au début pour une blague, mais il s'avérait qu'avec de la concentration, je pouvais diriger à ma guise les courants de vent m'entourant. Mais hélas, utiliser ce pouvoir était bien trop épuisant et j'avais besoin d'apprendre à gérer mon don.

Quelques années de quiétude passaient et vers 17 ans, j'ai dû m'inscrire à l'académie Seïka, sous l'insistance de ma mère. Il n'y avait qu'un problème à cette nouvelle vie... J'ai conservé l'anxiété de ma vie passée et mon trouble de personnalité était resté...

Enfin, actuellement, depuis presque 3 ans à l'académie, les choses avançaient au ralenti, je ne passais pas tout mon temps à m'entraîner.

« Mais cette nouvelle est bien meilleure que l'ancienne... Il y a plus de libertés. »



Dernière édition par Kazuma le Mar 2 Fév 2016 - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 569
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6251
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioMar 2 Fév 2016 - 21:19

Bienvenuuuuuue /o/
En fait t'as tout corrigé tout seul comme un grand (oO ?!), du coup je te met un avis positif ~
Le passage d'un(e) staffeux(-euse) te permettra d'être validé... Peut-être c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéMer 3 Fév 2016 - 14:34


Validé !
image staffeux qui a validé la personneFélicitation, tu est validé !
Re bienvenue à toi ! J'aime beaucoup, mais vraiment beaucoup ton histoire. **
Je copie/colle es indications que 'ai faite à Shio, sinon je vais pas m'en sortir /paf/
Clique >ici< pour ta demande de logement et de métier, >ici< pour demander un rp. N'oublie pas de passer par les quêtes, qui sait, il y en a peut-être des intéressantes ! Et tu peux aller faire un livre de vie pour retracer les relations et les aventures de ton personnage >ici< !
Amuse-toi bien ! ♥
Revenir en haut Aller en bas

Kazuma, Demi Dieu du Vent ~~ [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Alexander demi-dieu
» le dieu du vent. — ZÉPHYR.
» Killian Arthur, Demi-Dieu
» Les Demi-dieux Romains [4/4]
» Les Demi-Dieux Romains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Bac à vrac :: Archives :: Personnages oubliés :: Anciennes prez's-