Partagez| .

Lilà Inyoni [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 495
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniVen 23 Sep 2016 - 21:35


>> Inyoni Lilà A.
>> Le perso' en bref• Nom : Inyoni
• Prénom(s) : Lilà
• Surnom(s) : Miz
• Âge : 24 ans
• Race : Fée
• Pouvoir : Pouvoir des mots
• Taille : 1mètre
• Métier : Journaliste ou rédactrice pour une gazette/revue de presse (selon le niveau technologique)
• Habitat : En recherche d'un appartement mais possible colocation
• Inventaire : Un calepin, deux stylos, un mouchoir en tissu.
• Autres : Tatouage d'ailes de fée et oreilles percées

>> Et toi ?• Prénom et pseudos : Niña, mais vous pouvez m’appeler Miz ou Piou
• Âge : 25 ans
• Comment as-tu débarqué ici ? : En cherchant un forum RP sur internet pour m’y remettre (après de nombreuses années loin des forums...)
• Ton avis sur le forum nous intéresse ! : Pour l’instant, j’en ai pris plein les yeux ! Et c’est super ;)
• Avatar utilisé : Je l’ai créé à partir d’un site d’avatar maker… J’espère que ça passe quand même ?
• Code du règlement : Shio nomnom le code :3
image prez
>> Le savoir, c’est le pouvoir !

Caractère
Lilà est, comme tout le monde, quelqu’un à plusieurs facettes : elle a une personnalité plus « publique » envers les inconnus et une plus « familière » avec ceux qu’elle apprécie.
Lilà est bavarde, enjouée, vive d’esprit et elle aime rire. Elle s’émerveille vite et aime découvrir de nouvelles choses, voyager et apprendre toutes sortes de choses. Quand elle ne connaît pas quelqu’un, elle a tendance à poser beaucoup de questions, pour mieux cerner les gens, et à réserver son jugement pour quand elle sera seule. Mais avec les gens qu’elle connaît, elle aime partager son opinion, faire des remarques, et est un bon public pour de nombreux types d’humour.

Lilà est aussi curieuse, intelligente, et un peu moqueuse. Elle collectionne les informations comme d’autres collectionnent les timbres, ce qui fait qu’elle peut paraître arrogante ou méprisante quand elle parle, mais c’est rarement intentionnel … ou alors, c’est qu’elle ne vous aime pas et vous le fait poliment sentir en se moquant de vous. Néanmoins, elle ne s’abaissera jamais à le faire de manière vulgaire ou à utiliser des mots trop châtiés pour vous rabaisser.

Elle a quelques défauts sur lesquels elle travaille : elle est accro à la ponctualité mais fait un effort pour laisser aux gens le temps de s’expliquer s’ils sont en retard (ou attend qu’ils arrivent si elle les connaît, mais ça la met de mauvaise humeur) et elle tolère très mal qu’on mente (même les mensonges blancs) mais elle se réfrène de pointer chaque mensonge proféré. C’est difficile. Mais elle essaye.

En revanche, c’est une grosse gourmande et elle ne s’en cache pas ni n’essaye de s’améliorer. Chacun son petit plaisir, et si le sien a le goût des fraises… !

Parmi ses activités préférées, il y a lire, mais aussi écouter la nature, chantonner, et regarder les nuages passer. Elle adore lire à voix haute pour les autres. Son péché mignon c’est les desserts aux fruits, et surtout aux fraises, mais elle aime bien manger en général. Pour elle, la soirée idéale est une sortie culturelle suivie d’un dîner de bonne qualité et d’une balade au cœur de la nuit.

Elle déteste la couture et n’est que moyennement douée de ses mains, mais sait cuisiner et repasser décemment.

Quand elle ne connaît pas les gens, elle parle beaucoup mais ne lâche que peu d’informations sur elle. Elle ne dévoile ses rêves, ses opinions, ses idées qu’aux gens qu’elle connaît et apprécie… Et elle fait savoir qu’elle apprécie les gens par une attitude plus détendue et le fait qu’elle ne perd pas d’occasion pour toucher les gens. Elle est à l’aise avec les enfants, les hommes, les femmes, les jeunes, les vieux, mais a beaucoup de mal avec les bébés car ils ne communiquent pas avec des mots et projettent toute leur personnalité en criant, pleurant ou gazouillant. Si elle ne vous apprécie pas, elle peut être très tranchante, ou carrément silencieuse, voire vous ignorer.

Mais sa nature de fée fait que sa plus grande tentation c’est de répondre à un défi ou conclure des marchés. Elle arrive tout juste à éviter de faire des choses carrément stupides… Son sens du danger est un peu vacillant et elle n’est pas assez vaniteuse pour avoir peur du ridicule, mais elle n’aime pas gaspiller son énergie à faire des choses stupides, ce qui lui permet de refuser certaines propositions sans trop aller contre sa nature.
Enfin, la plupart des insectes ne la dérangent pas mais elle a une peur bien ancrée des batraciens, au point que l’un des rares plats qu’elle refusera tout net de manger sera des cuisses de grenouille.
Physique
Lilà est une petite (toute petite ! toute petite petite !) fée aux ailes tatouées sur la peau. Elle est très violette : à part sa peau plutôt normale, elle a les yeux d’un violet clair et les cheveux pourpres. De fait, elle pourrait passer pour une humaine extravagante mais pas complètement, voire une enfant si on ne s'arrête qu'à sa taille.

Elle a de longs cheveux mais toujours soigneusement coiffés, et aime porter des bijoux en métal (plutôt argentés). Elle s’habille dans des tons qui vont avec ses couleurs de peau et de cheveux ; beaucoup de tons de violet, de rouge, de rose, un peu de bleu et souvent avec du noir. Elle aime les vêtements amples mais aussi près du corps, dilemme qu’elle résous en portant essentiellement des tenues moulantes avec quelque chose d’ample par-dessus. Elle ne porte pas souvent de chaussures à talons, et rarement des chapeaux.  Pas de lunettes, pas d’appareil auditif, pas de prothèse.

Les ailes dans son dos sont tatouées sur sa peau depuis sa renaissance et prennent tout son dos, ressemblant à des ailes de papillon argentées. Elle a les oreilles percées mais ce sont les seules modifications qu’elle a faite à son corps.
Elle est plutôt menue et ses formes féminines sont bien proportionnées, mais elle est si petite que souvent, elle doit s’habiller en taille enfant ou sur-mesure, ce qui coûte cher.


Pouvoir & capacités
• Stats : 30 Attaque / 60 Esquive / 50 Magie

• Pouvoir : Les pouvoirs de Lilà sont liés aux mots, mais entrent dans le champ de la magie mentale.

Détecteur de mensonge (magie de la voix+ sensibilité magique): La magie de Lilà reconnaît le poids d’un mensonge quand il est prononcé.
Ampleur : Elle reconnaît immédiatement les mensonges et sait quand on lui dit des demi-vérités (mais pas nécessairement quelle partie est un mensonge ou une vérité), le tout dans un rayon de quinze mètres autour d’elle. C’est un pouvoir de « background », passif et qu’elle ne peut pas mettre de côté.
Inconvénient : Cela lui donne des maux de têtes quand il y a trop de gens car elle reçoit magiquement l’information « quelqu’un ment » sans pouvoir filtrer la dose d’information reçue.

Lien magique (magie de la voix + manipulation mentale): la magie de Lilà s’amplifie quand elle doit remplir une promesse ou un marché passé avec quelqu’un.
Ampleur : Lilà peut obtenir plus facilement des informations en posant plusieurs fois la même question, ou convaincre son interlocuteur en répétant la même phrase.
Limite : Cela ne dure que jusqu’à ce que la promesse ou le marché soit conclu, et uniquement quand les interactions concernent la promesse ou le marché en question.

• Capacités : Lilà est très petite, donc elle peut passer facilement inaperçue si elle le désire. Sans pouvoir se fondre dans le paysage comme un caméléon, elle peut cependant se cacher facilement ou simplement se faire oublier si elle reste tranquille longtemps. De fait, elle récolte souvent beaucoup d’informations ou entre facilement dans des endroits incongrus. Elle est très souple, aussi, de tout le corps.

Ensuite, Lilà a l’ouïe très fine, sans compter son sens magique qui détecte les mensonges. Elle entend distinctement les accents d’origine des gens, les respirations, voire les conversations téléphoniques reçues près d’elle (mais pas au point d’entendre les battements de cœur). Cela va de pair avec son insatiable curiosité. Elle a de fait une excellente mémoire quand cela l’arrange (mais pas au point d’être eidétique ; et c’est surtout une mémoire auditive et très visuelle).

La voix de Lilà est puissante et chargée magiquement, ce qui fait qu’elle peut crier vraiment très fort ou parler d’une voix presque inaudible, mais cela fait surtout qu’elle chante divinement bien, même sans instrument pour l’accompagner.
Pour tout le reste elle est plutôt normale.



Histoire
Les derniers battements du cœur de Lilà lui semblent résonner comme des tambours, alors que pour le reste du monde, ils s’éteignent lentement. La lumière envahit lentement ses sens, et chaque battement fait revenir au premier plan de sa conscience un souvenir précis.
.BOOM.

« Quelles sont les trois règles de la Communauté ? »
« Pas de désordre. Pas de plaintes. Pas de mensonge. »
« Bien. Tâchez de vous en souvenir. Vous pouvez ouvrir vos cahiers … »

Lilà laissa les consignes faciles à suivre guider ses mains, mais elle réfléchissait. Du haut de ses huit ans, elle avait du mal avec les trois règles, mais elle ne le faisait pas exprès. Presque chaque semaine, elle revenait de l’Institut d’Etudes avec la note rouge vif des élèves fauteurs de troubles et elle voyait bien que cela dérangeait Mams et Paps. Ses frères et sœurs avaient parfois ramené la petite note, comme tout le monde, mais s’étaient vite calmés et s’étaient assagis. Pas Lilà.

En même temps, est-ce que c’était sa faute si quand elle disait la vérité, ça faisait désordre, et quelqu’un se plaignait ? Par exemple, quand elle avait dit à la cette idiote de Kuri Namae que la couleur de sa robe jurait avec ses cheveux, c’était vrai ! Mais Kuri avait pleuré, ça avait dérangé les élèves de la cour et avait fait du désordre, et les Surveillants s’étaient plaints auprès du Veilleur qui avait donné le petit papier rouge à Lilà. Encore une fois. Elle s’était excusée, et Kuri avait accepté ses excuses comme elle devait le faire (pour ne pas faire désordre) mais elle ne lui avait pas pardonné. Et le nombre des petites notes rouges resterait pour toujours dans le dossier de Lilà.

Chaque matin, le Veilleur leur faisait répéter les trois règles, mais c’était tellement plus compliqué. Chaque règle voulait dire plein de choses que Lilà ne comprenait pas toujours, et souvent, elle contrevenait aux règles sans le savoir. Tu finiras par apprendre, disait Mams d’une voix douce le soir, en lui caressant les cheveux. Mais Lilà se demandait si ce n’était pas un presque-mensonge.

« Lilà Inyoni ! »
« Oui Veilleur ? »
« Est-ce que tu m’écoutais ? »
« Non Veilleur. J’étais distraite. »

Après tout, c’était vrai, elle réfléchissait. Et encore une fois, elle sentait venir les problèmes…

« Les petites filles viennent à l’Institut pour apprendre, pas pour se distraire. Tu empêches la classe de continuer. Donc tu crée du désordre. »

Lilà rentra ce soir-là encore avec la petite note rouge vif et lut de nouveau la déception dans le regard de ses parents.

.BOOm.


« C’est pour ton bien. »

C’était la phrase que Lilà entendait le plus souvent. De tout le monde, presque tout le temps. C’est pour ton bien qu’on te punit Lilà. C’est pour ton bien qu’on te laisse toute seule Lilà. C’est pour ton bien que tu dois changer d’école Lilà. C’est pour ton bien que tu dois être Redressée, Lilà. C’est pour ton bien que tu dois partir de chez toi Lilà.

Mais Lilà avait onze ans et savait que même si c’était Hautement Interdit, cette phrase là était un mensonge. Un. Mensonge. Elle n’avait jamais réussi à maîtriser l’art de dire la vérité sans faire de vague, et elle avait été punie : des lignes à écrire, des heures d’isolement, des excuses à n’en plus finir, elle était même passée au détecteur de mensonge pendant lesdites excuses. Ses parents avaient suspendu son argent de poche et l’avaient privée de sortie ou forcée à sortir, selon les cas. Elle avait reçu des tas et des tas d’avertissements, mais rien n’y faisait : Lilà disait la vérité mais créait du désordre, et les gens s’en plaignaient. Donc à onze ans, la petite Lilà Inyoni entra au Centre de Redressage, ce qui serait pour toujours inscrit dans son dossier. Elle ne pourrait jamais cacher qu’elle était une « extravagante » et n’entrait pas dans le moule de la société, et toute la bonne éducation qu’elle recevrait serait toujours teintée par le fait qu’elle avait dû être redressée.

La nuit, dans sa toute petite chambre, Lilà pleurait et répétait jusqu’à s’endormir le nom de ses parents et des autres membres de sa famille. Alàn. Tamìn. Estèl. Zùrye. Mànu. Cléa. Ils lui manquaient, tous ; la main de sa mère qui caressait ses cheveux, la voix de son père quand il commentait les nouvelles, les taquineries de ses frères Estèl et Mànu, les confidences de ses sœurs Zùrye et Cléa. Elle avait le droit de les voir une fois par mois et de recevoir une lettre par semaine mais comme tout dans le pays, le contenu était réglementé et devait être approuvé pour être transmis. Idem pour les réponses – mais les réponses de Lilà n’étaient jamais validées. « C’est pour ton bien ».

Ses parents avaient fini par arrêter d’écrire car ils n’avaient pas de réponse. Mais ses frères continuaient de temps en temps, la tenant informée.
Onze ans devinrent douze. Puis treize, quatorze, quinze, seize ans.

.BOom.


Lilà avait bien grandi. Elle avait eu les meilleures notes du Centre et avait obtenu un diplôme haut la main – c’était plutôt rare. Elle avait réussi à obtenir la plus haute distinction de sa Communauté en Littérature et Société et avait même obtenu une bourse pour quitter sa ville natale pour aller travailler à la Capitale.

C’était un petit journal qui l’avait embauchée et lui avait permis de décrocher la bourse en question, et elle put enfin quitter sa ville, ses anciens camarades du Centre, et vivre libre. Enfin, relativement parlant. Elle avait compris la leçon et parlait toujours beaucoup, et posait énormément de questions, bien à l’abri derrière son statut de journaliste. Elle devait écrire sur l’activité culturelle de la capitale et rencontrait beaucoup de gens, mais elle devait faire beaucoup d’efforts pour rentrer dans le moule.

Ses articles étaient très inspirés et appréciés du public, mais le public lisait une version triplement modérée de son article de base. Elle gagnait sa vie en donnant des avis politiquement corrects et vrai… mais plus elle écrivait, plus elle était dégoûtée de voir ce qui était publié. Ce livre qui l’avait ennuyée, elle l’avait qualifié de « pesant et difficile à lire », mais dans son article, il n’y avait qu’une mention « pour public connaisseur ». Cette pièce qui était d’un très mauvais goût était passée de « vulgaire » à « populaire ». Et des exemples comme ça, elle en avait à la pelle. Mais elle était payée, pouvait s’assumer et même si c’était moins car elle était une Redressée, c’était très bien. Alors elle serrait les dents et compilait ses brouillons avec minutie en rêvant d’écrire la vérité, rien que la vérité.

Puis elle fit la connaissance de Sayuda. Ce n’était même pas son vrai prénom, mais elle ne sut jamais comme la femme s’appelait. A dix-neuf ans, elle lui avait écrit par le biais du courrier des lecteurs et elles avaient échangé pendant des semaines avant de se rencontrer. Elles avaient parlé de tout, de rien, échangé des opinions qu’il fallait lire entre les lignes. Elles avaient même un code pour se comprendre.

Et un jour, Sayuda lui proposa d’écrire ce qu’elle voulait sous couvert d’anonymat, d’un pseudonyme. L’idée même d’écrire sans que personne ne sache que c’était elle tentait terriblement Lilà, qui prit le pseudonyme de Miz.

Et bientôt, Miz fut aussi connue que Lilà. Et ce qu’elle écrivait circulait par des canaux illégaux, Lilà le savait, mais elle restait prudente. Car Miz était devenue la voix d’un mouvement, celui de la Résistance, et elle transmettait des informations codées et incitait les gens à réfléchir, à penser, à refuser de faire ce qu’on attendait d’eux « pour leur bien ». Lilà ne faisait qu’écrire, mais Miz s’élevait contre le système tout entier.

.Boom.


C’était le papier de trop. Lilà l’avait su quand elle avait trouvé son bureau fermé à clé, et ses affaires dans un carton posé devant la porte. D’une manière ou d’une autre, quelqu’un avait fait le rapprochement entre Lilà la sans histoire, la Redressée repentie, et Miz la vindicative.
Ses collègues faisaient comme si elle n’existait pas et quand elle rentra chez elle, tremblante, elle constata que la milice politique avait fait une descente chez elle. Son minuscule appartement avait été retourné, ses brouillons d’articles et de tracts avaient été emportés. Elle avait brûlé les instructions de Sayuda pour certains tracts mais ils avaient aussi pris ses lettres personnelles.

Bientôt, ils trouveront les autres, et ce sera ma faute !

Rongée par la peur et la culpabilité, Lilà quitta son appartement et fit mentalement le tour de ses connaissances. Beaucoup de collègues qui l’ignoreraient, et très peu d’amis (après tout, elle était une Redressée). Ses parents ne la reconnaîtraient pas et ses sœurs étaient mariées à des Hauts Fonctionnaires, donc elles ne l’aideraient pas. Manù s’était engagé dans la milice alors il devait tout savoir. Elle ne pouvait pas rejoindre Estèl car il était à l’étranger. Un sentiment glacé la parcourut : la terreur. Elle n’avait nulle part où aller, où se cacher ; plus de travail pour se payer un logement stable et personne sur qui compter. Et elle était surveillée, elle en était certaine.

Elle ne pouvait pas rester dans l’ombre plus longtemps, maintenant que son secret était découvert. Elle devait entrer pleinement dans la Résistance. Lilà vida son compte bancaire, prit quelques habits et quitta son quartier plutôt moyen pour rejoindre les rues plus sombres où traînaient les pauvres et les Causes Perdues – ces gens que le Redressage n’avait pas rendu suffisamment apte à vivre en société et qui n’existaient que parce que tuer faisait désordre, alors on les parquait dans un secteur et on fermait les yeux. Elle se fondit dans la masse des opprimés et devint Miz. Elle n’avait ni la force ni l’entraînement pour être une rebelle active, mais elle avait un certain talent d’écriture et crackait facilement les codes. Elle entra dans la partie « renseignement et espionnage » de la Résistance, aidant le réseau des Résistants à s’étendre et déjouant plusieurs opérations de la milice politique. Sa nature curieuse, ses sourires faciles et sa capacité d’adaptation la firent vite s’intégrer aux autres Résistants, et elle se prit à aimer le fait de pouvoir rire de n’importe quoi, dire ce qu’elle pensait à haute voix, et se comporter comme elle voulait en présence des autres. Des choses qu’elle n’avait jamais pu faire avec sa famille, à l’école, au centre, ou au travail, où le système la surveillait en permanence. Mais ici, chez les Résistants, elle pouvait vivre à plein régime et en profitait enfin.

A vingt-trois ans, Miz faisait partie des ennemis publics les plus recherchés.

.boom.


Elle revoyait la scène au ralenti alors que la lumière envahissait ses sens. Elle se revoyait sortir de sa planque de la semaine, fermer la porte à clé. Elle se revoyait mettre la clé dans sa poche et faire un pas vers la rue. Elle entendait à nouveau l’avertissement qui aurait dû lui mettre la puce à l’oreille. « Lilà ! ». Elle se revoyait se tourner, apercevoir une silhouette masculine et elle savait que sa pensée à ce moment-là avait été Oh, Manù a bien grandi avant que le réflexe de la fuite la fasse courir.

Mais pas très loin.

Elle se revoyait heurter quelque chose. Tomber en avant. Elle entendait le clic du piège qui se déclenche. Elle ressent encore le frisson de peur qui la traverse, puis la terreur glacée en sentant le souffle de l’explosion. Ils ont fait exploser le bâtiment. C’était sa planque, et celle d’autres personnes. C’était aussi l’habitation d’innocents. Et son frère faisait partie de ceux qui l’avaient piégée, probablement en le sachant pertinemment.

Elle était une Résistante, recherchée, et il faisait partie de la milice. Elle avait tenté de fuir et il l’avait tuée. Elle avait 24 ans, et elle n’aurait jamais 25 ans.

La lumière envahit tout et le monde cessa d’exister alors que son cœur cessait de battre. Son corps était brûlé et méconnaissable, et la vie l’avait quittée. Il n’y avait plus de Miz, plus de Lilà.

Lilà Inyoni…


La lumière autour d’elle reflua et sembla dessiner le corps d’une femme. Lilà était perdue ; elle avait vu sa vie défiler, elle était morte, elle le savait. Mais qu’est-ce qui se passait ?
Elle se sentit changer. Quelque chose était différent. Elle ne savait pas quoi ; mais elle se sentait différente.

La silhouette lui tendit la main.

Un instant, Lilà hésita, avant de la prendre dans la sienne, et se sentit aspirer vers un monde de lumière, de vie, et de liberté. Pas comme la Terre. Certainement meilleur.
Mais ça, c’est une histoire qui s’écrit à partir d’aujourd’hui.




Je suis en train de travailler sur ma fiche et je parcours le forum de long en large aussi ... Donc j'ai des questions :

  • Est-ce que je dois faire ma demande de logement/métier en même temps que ma fiche, ou seulement quand (et si) elle sera validée ?
  • J'ai choisi de faire une fée avant de voir les races à privilégier... J'ai choisi une fée pour faire un être magique de petite taille et pour la partie "folklore" des fae qui jouent sur les mots etc... Est-ce que je peux garder ma fée ou est-ce que je dois la changer pour une petite elfe par exemple (pour se rapprocher de mon idée de départ) ?

Si vous passez par ici et que vous avez des réponses, n'hésitez pas.... ainsi qu'à commenter pour m'aider à en faire une fiche acceptable, etc etc ^____^


Dernière édition par Lilà Inyoni le Jeu 11 Mai 2017 - 20:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioSam 24 Sep 2016 - 13:23

Bienvenue ! :3

Pour ton avatar, ne t'inquiète pas, tu sera quand même recensée :3 Si tu pouvais juste fournir une image 70*70, ça serait parfait (si tu ne peux pas, j'ai ce qu'il faut pour retoucher/redimensionner/rogner des images ~) En plus il est beau **

Lilà a écrit:
Est-ce que je dois faire ma demande de logement/métier en même temps que ma fiche, ou seulement quand (et si) elle sera validée ?
Il faut faire cette demande une fois validé, imagine si tout les non-validés la faisaient  avant la validation (avec tous les fantômes présents, ça serait vite ingérable) x3

Lilà a écrit:
J'ai choisi de faire une fée avant de voir les races à privilégier... J'ai choisi une fée pour faire un être magique de petite taille et pour la partie "folklore" des fae qui jouent sur les mots etc... Est-ce que je peux garder ma fée ou est-ce que je dois la changer pour une petite elfe par exemple (pour se rapprocher de mon idée de départ) ?
Ce n'est pas grave si tu ne prends pas une des races à privilégier, surtout si elles ne t'inspirent pas :3 On ne va pas t'obliger à changer la race de ton personnage, surtout si tu ne le vois pas en esprit par exemple xD C'est donc à toi de voir si tu veux garder la fée ou si tu préfère une petite elfe, après tout, il s'agit de ton personnage :3

J'espère avoir répondu à tes questions ~ N'hésite pas si tu en a d'autres questions ! o/

PS : avec le reste du staff, nous examinons ton pouvoir, mais sache que j'aime beaucoup la façon dont a été écrite l'histoire, ainsi que l'histoire en elle-même :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 495
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniSam 24 Sep 2016 - 21:00

Merci beaucoup pour ces réponses !!

Je vais garder la race fée si possible, parce que c'est vraiment comme ça que je la vois !

Je ne sais pas trop comment remplir la partie "inventaire"; du temps où je RPais (oulà, j'ai pris un sacré coup de vieux rien qu'en écrivant ça) les forums que je fréquentais étaient bien moins étoffés...
Est-ce que je dois armer mon personnage ? Compter les vêtements et le contenu des poches ? Seulement des objets utiles comme si c'était un jeu (potion, arme, objet de défense etc...) ou tous type (mouchoirs, matériel d'écriture, un bouton perdu, de la ficelle et un élastique - c'est ce que contient mon propre sac en ce moment par exemple) ?

Je suis contente que l'histoire plaise. o^_^o Vraiment, vraiment contente. *rougit jusqu'à la racine des cheveux*

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioSam 24 Sep 2016 - 21:37

La partie "inventaire" est facultative à remplir, mais en général tu met des choses pour les combats, ou même ce que tu pense utile à ton personnage (un paquet de mouchoirs s'il est toujours enrhumé par exemple. Sur Raphael, mon TC, j'ai mit un masque blanc et noir, qui ne va pas lui servir en combat, mais ça peut toujours servir xD) :) Si tu n'as vraiment pas d'idées, tu n'es pas obligée de la remplir :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 495
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniSam 24 Sep 2016 - 21:52

Okay, merci pour ces infos ! J'ai suivi mon inspiration de départ du coup et on verra bien !
Ce qui fait que ma fiche est quasi-finie en faite ... Je me laisse encore demain pour y réfléchir au cas où d'autres questions me viendraient ;)

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioLun 26 Sep 2016 - 16:28

Pas de problèmes !
Préviens-nous quand elle sera terminée ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 495
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniLun 26 Sep 2016 - 19:49

Je n'ai finalement presque rien modifié, à part une ou deux petite faute et les points de Magie.

Je soumets donc ma fiche à validation :)

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioMar 27 Sep 2016 - 6:28

Aloors, j'avais déjà lue ta fiche, et il faudrait légèrement baisser une des stats pour équilibrer un peu le tout :D

A part ça, je ne vois pas grand-chose qui devrai être modifié o/ N'oublie pas de compléter ton profil et ton inventaire et pour moi ça sera bon o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 495
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniMar 27 Sep 2016 - 6:56

C'est fait, m'dame :)

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioMar 27 Sep 2016 - 20:19

Du coup, tout me convient, tu as donc mon accord ~ Il te faudra attendre le passage d'un autre membre du staff pour être validée o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 275
Soras : 174

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/50/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Mary PandémoniaMar 27 Sep 2016 - 20:27

Bonjour, je suis le modo fantôme 8D /PAF/

Bref, j'ai lu ta fiche avant, et suite aux modifications que Shio t'a demandé de faire et que tu as apportées... Je te donne le second avis positif nécessaire à ta validation. Maintenant, je mets ça sur ma file d'attente, je laisserais ça au stagiaire pakistanais c:


...



...



...



...


... Bon ok, j'arrête mes conneries xDD



Validé, HAAAAAAAAAN !
>> Par Chuck Mary Norris -Goude Gaïme /pan/ !

http://i68.servimg.com/u/f68/18/50/16/62/mary10.pngFélicitation, tu es validé(e) !
Tu peux aller faire ta demande de logement et de métier ! Tu peux aussi évidemment demander un rp si jamais tu n'en as pas ! N'oublie pas de passer par les quêtes, qui sait, il y en a peut-être des intéressantes ! Ne t'en fais pas pour le recensement de ton pouvoir et de ton avatar, les admins s'en occupent ! Ah, dernière chose, tu peux aller faire un livre de vie pour retracer les relations et les aventures de ton personnage !
Amuses-toi bien parmi nous !



•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lilà Inyoni [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]
» Andalucia [MAJ finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Le début :: Le personnage :: Prez's :: Prez's validées-