Partagez| .

Sei Yuki, l'âme errante [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
InvitéLun 26 Sep 2016 - 21:51

Coucou, j'ai vu de la lumière alors je suis entré ! Hé bien décidément des fois, on tombe sur de bien belles choses au petit bonheur la chance. En espérant que la lecture de cette fiche sera aussi amusante pour vous que cela l'a été pour moi de l'écrire. Merci d'avance pour votre lecture et vos éventuels avis, suggestions, propositions de modification et autres qui seront appréciés à leurs justes valeurs.

Je vais chipoter un petit peu, mais, s'il vous plaît, c'est une idée ou les esprits ont une contradiction dans leurs descriptions ? Bon, moi ça me va parce que mon "esprit" sera non-violent, mais d'un côté, ils ne peuvent pas attaquer physiquement ( 00 en attaque ) et de l'autre, il leur est interdit d'utiliser la magie et donc un pouvoir. Alors certes, ils ont accès aux armes magiques, mais... Frapper avec une épée de flamme, pour moi ça reste aussi une attaque physique avec un objet qui est un peu plus qu'une simple arme non ?




>> Sei Yuki
>> Le perso' en bref• Nom : Sei
• Prénom(s) : Yuki
• Surnom(s) : Divers et variés, et vous, lequel utiliserez-vous ?
• Âge : malgré mon character-design 26 ans
• Race : Demi-dieux
• Pouvoir : Anima
• Taille : 1m57
• Métier : Ancien sacrilège A la recherche d'un emploi
• Habitat : La capitale
• Inventaire : Un yukata de bonne facture... Oui c'est tout.
• Autres : Il n'est pas rare de le voir avec un serpent albinos... Mais c'est plus un animal de compagnie qu'autre chose.

>> Et toi ?• Prénom/surnom et/ou pseudos : Makina
• Âge : 29 piges ( Et qui fait autant de fautes ?! Oui c'est possible je vous jure... )
• Comment as-tu débarqué ici ? : Top-site au petit bonheur la chance.
• Ton avis sur le forum nous intéresse ! : C'est un forum.
• Avatar utilisé : Sena Izumi (Ensemble Stars!)
• Code du règlement : Kazuma a soufflé le code ~~
image prez
>> Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Caractère
Depuis qu'il a fini sa purification, Yuki se contente d'exister ou en tout cas essaye. Il est l'image de la délicatesse et de la lenteur, jamais il ne se presse, ses gestes son loins d'être vif comme ses réflexes et son cerveau à parfois du mal à aligner un plus un, pour finir par se rendre compte qu'il est un peu tard pour dire deux. Il semble être las, avoir que peu d'intérêts pour le monde qui l'entoure et ne plus le comprendre et ce n'est pas faux. En tout cas c'est entièrement vrai pour la vie civile.  Sans avoir totalement écarté cette idée, cela fait longtemps qu'il a du mal à interagir avec ceux qui l'entourent. À la fois par manque de compréhensions de ceux qui sont plus... Allez savoir, mais pas comme lui c'est à dire presque tout le monde. Mais aussi et surtout, car, il manque de confiance en lui pour le faire. Timide ? Oh oui ! Regard bas, visage inexpressif et parfois orné d'un léger sourire et encore, regard fuyant, il a tous les symptômes : une forte réserve, un repli sur soi, une gêne intense, voire un sentiment d'insécurité et ce même si la plupart de ceux qui sont autour de lui ne peuvent pas ou ne veulent pas lui faire du mal. Il a déjà eu le droit à sa seconde chance bien que ses souvenirs de l'Ancien Monde soient diffus, cette idée l'effraie au point d'éviter les situations dangereuses, surtout quand cela implique des utilisateurs de magie ou des pouvoirs.

Maintenant qu'il a enfin pu quitter le temps, il a un mélange étrange de fascination, de respect, mais aussi de crainte a l'égard les dieux. Il n'entrera jamais volontairement dans un lieu sacré ou de culte, mais il lui arrive de les observer de loin, comme ceux qui les vénèrent ou les représente le mieux. Certains d'entre eux ont eu longtemps la sensation d'être suivis... Ce qui est dérangeant et malsain en un sens n'est-ce pas ?

Et pour ceux qui persévéreront ? Cela mettra moins de temps avec ce genre de personnes pour découvrir une autre facette de sa personnalité. Il est aussi un enfant dans l'âme, un être naïf qui malgré les épreuves qu'il a subies, oublié, qui le tourmente quotidiennement sans qu'il ne se rappelle pourquoi, ne lui ont pas donné d'envie nihiliste ou belliqueuse. Il est, bien sûr, jaloux de ceux qui ont vécu une vie plus classique, mais il n'utilise pas cette excuse pour leur nuire où chercher à combler l'ennuie par diverses farces et autres âneries ou pire.

C'est donc un enfant effrayé au corps de jeune adulte qui ne s'ouvre que petit à petit, avec son esprit naïf et qui se satisfait de choses simples quand il a la chance de pouvoir les ressentir. Quand ça fait bien des années que vous ne ressentait plus rien, même la plus simple des accolades, une caresse sur la joue ou la tête, un simple jus de fruit ou tout autre petit plaisir rendu matériel d'une manière ou d'une autre est un luxe qu'il apprécie à sa juste valeur. Au point d'en être particulièrement reconnaissant, peut-être même d'outrepasser ses limites  et de vouloir rendre ce qui sonne à son esprit comme une juste compensation à cet acte de bonté, quitte à y perdre définitivement un peu de lui-même tout en versant des larmes de joie avec un petit sourire.
Physique
C'est un jeune homme, mais malgré cela il a une taille assez petite, son corps donne une apparence chétive et il a une peau particulièrement pale, cela montre bien qu'il n'a pas vu la lumière du soleil depuis un bon moment. Il a des cheveux courts d'un gris bleu, couleur qui en principe n'existe pas naturellement comme pour affirmer une fois encore son état de pseudo-monstre qui ne mérite pas d'exister et ses grands yeux sont d'une teinte turquoise terne, presque sans vie... Comme s'il avait perdu une partie de lui-même pendant les rituels. Mais pire que ça, l'absence de pupilles lui donne un regard encore plus étrange, perturbant et pas agréable à contempler trop longtemps pour le commun des mortels... Mais c'est un effet visuel, une observation plus poussée permet de la desseller, elle est juste plus discrète que pour la plupart des personnes.

Si l'on exclut son corps filiforme sans être androgyne et son regard anormal, il est visiblement et sans contestation possible un garçon, avec un visage légèrement anguleux, des sourcils fins, des grandes oreilles rondes et décollées, un petit nez parfois presque invisible et une petite bouche aux lèvres délicates et claires. Tout dans son corps semble évoquer une certaine fragilité, qui n'est pas fausse d'ailleurs, mais aussi un aspect qui semble étrange et dérangeant. Yuki est aussi un jeune homme normalement constitué et particulièrement pudique, il porte donc en permanence des bandages pour cacher son torse, en plus de son seul habit est trop grand pour lui et plutôt glissant. Par contre, de vilaines rumeurs disent que c'est pour cacher la cicatrice d'une vilaine blessure encore visible, mais personne n'a vérifié, faites-le si vous osez. Est-il slip ou caleçon ? Voyons, c'est vraiment indélicat de votre par de le demander et voir même d'y penser ! Changeons de sujet avant que cela ne dérive... Pervers...

Sa peau est immaculée, enfin presque. Pourquoi presque ? Parfois, des traces apparaissent dessus, elles ressemblent à des écailles. Ce n'est pas comme s'il en avait, mais plus comme si un serpent invisible était en train de le comprimer au vu de la marque qui s'incruste dans sa chaire et celle-ci qui tire vers l'intérieur. Ses traces ne sont toujours présentes et quand elles le sont ne, ce n'est pas à la même place, cela donne l'impression qu'il est poursuivi par une entité invisible ou une malédiction vouée à le punir pour l'éternité, d'ailleurs quand elles sont présentes, il semble souffrir en silence, évite plus qu'a l'habitude les regards et serre les dents. Plus que normalement ? Ah, mais oui, parlons de lui de manière plus habituelle ! Il n'est pas rare de le voir sourire, sans que cela soit courant non plus, mais c'est toujours de manière passive, légère, délicate et surtout timide. Malgré le temps, la palette de ses expressions reste très limitée et il est assez dur de le regarder dans les yeux, pas forcement qu'à cause de leurs particularités, mais surtout parce qu'il évitera inconsciemment votre regard. Ses mouvements sont généralement très lents, emplis dans un même temps d'une certaine grâce et délicatesse, mais d'un autre temps d'un manque d'énergie et de volonté latent, comme s'il n'avait plus rien n'à attendre de la vie...


Pouvoir & capacités
• Stats : ( Attaque 20 / Esquive 40 /Magie 70 )

• Pouvoir : Anima est la capacité de donner vie à des choses... Ainsi, un réceptacle qui est atteint par se pouvoir commence à se mouvoir, à prendre vie et même à avoir conscience de son environnement. Attention, cela ne veut pas dire qu'il va se mettre magiquement à voler au-dessus du sol ou manifester des capacités supplémentaires, bien sûr que non. Ainsi une statuette de dragon en bois, ne crachera pas de feu et ne s'envolera pas, par contre elle flottera dans l'eau comme elle le faisait avant. Une épée sous anima se contentera... De se tordre pathétiquement ou de ramper difficilement au sol ce qui est purement inutile. De même, une poupée de chiffon qui est sous l'effet de cette capacité n'en restera pas moins fragile, inflammable et relativement inoffensive, mais par contre elle pourra marcher au sol, grimper à un fil et tout ce que sa forme peu lui permettre. Dans le même ordre d'idées, une corde animée elle pourra serpenter pour bouger et peut-être se faufiler là où elle pense vouloir ou avoir besoin de le faire.

Anima est un pouvoir dangereux pour son utilisateur, et ce pour plusieurs raisons, le premier est qu'il consiste littéralement à insuffler sa propre vie... Non-vie ? Son énergie vitale à l'objet. Si l'objet est détruit avant que Yuki n'ait l'occasion de récupérer celle-ci, alors il la perd ce qui est aussi éprouvant et douloureux qu'une blessure infligée à un mortel. À terme la perte de cette énergie met fin à son existence aussi surement qu'une série de blessures mettrait un terme à l'existence d'un guerrier sur le champ de bataille. { En terme de combat, cela veut dire qu'il insuffle des Pv's à la cible. Quand elle se fait frapper elle les perd ce qui sous-entend que Yuki ne pourra pas les récupérer et qu'il souffre comme s'il avait lui-même reçu le coup. }

Qui dit conscience, dit volonté et c'est là où c'est à la fois le plus drôle et le plus problématique pour ne pas dire pathétique. Un objet animé à sa conscience, cela veut dire qu'il agira comme bon lui semble. Une peluche de chien aura tendance à être loyale par exemple, une flèche bah... À se tordre dans tous les sens sans réel but... Si l'objet animé a une valeur sentimentale et/ou s'il appartient à une personne ou une famille depuis longtemps, alors il sera attaché à ladite ou lesdites personnes. Mais dans tous les cas, qu'il cherche à rester ou à s'émanciper et fuir à cause de curieuse notion tels le libre-arbitre et la liberté, si une cible reste sous anima trop longtemps la sanction est toujours la même : une perte définitive de l'énergie utilisée pour celui-ci sans retour possible, même à la destruction, la "mort" du dis réceptacle ni changera rien, comme s'il était devenu un être à part. { En résumé, cela se traduit par une réduction du montant maximum des points de vie, oui ça fait mal. C'est donc une très mauvaise idée de laisser cela se produire. }

Qu'arrive-t-il si on utilise l'Anima sur un corps ? En plus d'être une idée particulièrement tordue, voire même tabou, cela ne ramènera jamais un mort à la vie, cela ne fera qu'animer son corps. Un corps qui continuera à se mouvoir, qui pourra "vivre" en quelque sorte, mais avec aucun des souvenirs et surtout aucune capacité du dis corps. En plus inutile de préciser que jouer avec la vie ne plaît guère aux dieux et Yuki a déjà suffisamment de raisons de ne pas vouloir attirer leurs courroux. En plus, déjà testé et désapprouvé. { Et à forte raison, un corps ça nécessite bien plus d'énergie qu'une simple poupée, ce n'est pas docile pour un sou et ça acquiert son indépendance à une vitesse folle... Vous imaginez bien à quel point c'est une idée foireuse. }

• Capacités : En jouant avec des forces avec auxquelles il ne faut pas se frotter, Yuki à perdu une grande partie de ce qui fut un jour son avantage : Son corps est maintenant chétif et fin, du coup ce qu'il a perdu en force brut et en endurance et ce n'est pas qu'un peu, il à essayer de le compenser par l'agilité et la souplesse. Cela ne fait pas des miracle, mais ça peut lui éviter parfois de se blesser stupidement. Le fait d'être devenu un peu lent d'esprit a parfois ses bon côté, il est moins suceptible de s'énerver, garde plus facilement son sang froids. Cela ne veux pas dire qu'il va mieux reflechir en situation de tension, mais qu'il va au moins avoir l'occasion de le faire... A sa vitesse... Lente quand même. Ayant passé un certain nombre d'année dans un temple pour purifier son esprit, il est moins sujet aux diverses tentations, mais aussi et surtout il a appris un certain nombres de choses utiles : Par exemple à netoyer un plancher plus vite que la normal... Oui bon, mais aussi certaines connaissances en herboristeries, en médecine naturelle, en soin du corps et de l'esprit. Bref, cela ne fait pas le café, mais quand on n'a pas du'itlisateur de magie blanche sous la main ça dépane. D'ailleurs en parlant de café, il sais maintenant cuisiner, pas comme un chef, mais il fait de bon repas et même en grande quantités.


Histoire

Il était une fois... dans un monde ou la technologie est si avancé que des siècles plus tôt cela aurait semblait être de la folie ou de science-fiction, un monde où la planète entière ou presque est unis sous une douce et protectrice tyrannie... Ah ! Libérée du fardeau du choix et des responsabilités, pouvoir simplement vivre par et pour les autres sans avoir à se soucier de savoir si ce que l'on fait et bien ou mal. Suivre les ordres comme un courant sans âme, une hiérarchie inhumaine et sans défaut. Des jours qui se suivent et qui se ressemblent, une famille qui obéie et vie sans réel luxe, mais sans avoir le moindre besoin particulier à assouvir, ni manque, ni opulence...

Papa travaillant dans les laboratoires du gouvernement, maman étant artisane et toi ma petite... Allant à l'école comme toutes les filles de ton âge et apprenant tous les bienfaits du système en place et l'histoire de celle-ci. Oh oui, elle était certainement modifiée, on dit bien que l'histoire est écrite par les vainqueurs et est-ce que cela pose problème de toute manière ? Non. Tout allait bien, dans le meilleur des mondes, jusqu'à l'accident... Accident mes fesses ! Un accident, c'est aller aux toilettes après une série de repas trop épicés et que l'on se rend compte que l'hurluberlu qui est passé avant n'a pas remplacé le rouleau de papier toilette, la ! ça en est un ! Non, c'est un attentat, une attaque ! Maudits traitres, vous vous appelez rebelles, mais vous n'êtes qu'un tas de nuisances essayant de contredire la puissance en place que pour vous donner égoïstement une impression d'être différent, d'être au-dessus des autres !

Mais tu vois ma chérie, je suis toujours avec toi, je ne t'oublie pas et quand j'aurais fini, quand j'aurais trouvé le remède à cette arme qu'ils ont utilisé, je pourrais...

"Monsieur ?"
"Oui, je sais que je parle à une poupée ! Je ne suis pas fou, je sais que ma fille est dans sa cuve cryogénique !"
"Votre rendez-vous de quatorze heures..."
"Désolé Anna, je n'aurais pas dû reporter ma colère sur vous. Merci, vous pouvez le faire entrer."

Sarah, je jure que je te ramènerai hors de cet écrin de glace, je ne peux pas ramener ta mère, mais je peux au moins faire ça pour toi...

Ainsi, le temps est passé... Des années à essayer de trouver un remède à une bombe sale sans jamais avoir l'outrecuidance de me poser des questions sur la vraie origine de... Non, l'ignorance est une bénédiction, le questionnement est une trahison ! J'aime ma vie, j'aime mon pays, j'aime mon gouvernement et surtout je t'aime ma petite princesse. Je suis un génie, enfin ça c'est ce qu'on me dit, mais si j'étais réellement aussi exceptionnel, alors j'aurais vu, alors j'aurais su, alors j'aurais trouvé la solution bien plus tôt. Tout ce temps à faire des horreurs au nom de la sainte patrie, en sachant pertinemment que si j'essayais de lire entre les lignes je découvrirais que j'étais l'un des rouages des pires abominations que cette dictature ait produites à mon époque. Et tout cela, en me laissant miroiter un éclat de bonheur sous une couche de glace factice, dans une cuve en acier.
Finalement, ce jour est arrivé, j'ai vu la lumière au bout du tunnel, suite à la création la plus effroyable qu'il n'ait jamais existé... Et j'en étais l'investigateur.

"On est arrivé à un point ou la technologie et si avancé, qu'elle ressemble à de la magie."
"Je sais, mais quand même... Ramener un mort à la vie ?"
"Faux, cela n'est rien de plus qu'une marionnette technologique, un corps mouvant, mais sans âme."
"Un..."
"Dans l'ancien temps, le bon terme serait zombie. Un être artificiel injecté dans un corps, pouvant reproduire, non... Imiter les sentiments, les habitudes ou les paroles d'une personne s'il est programmé pour. Cela ne remplacera jamais l'original."

Trop, c'était trop pour celle qui m'avait suivie et se servait de sa position pour informer les insurgés depuis bien avant qu'elle soit affectée à mon laboratoire comme assistante. Elle pointa une arme sur ma tempe, à peine une poignée de jours par la suite. Je n'ai pas tenté d'échapper à mon sort, je n'avais déjà plus de réelle volonté de vivre. J'ai simplement demandé à ma vieille amie de me laisser une dernière fois serrer dans mes bras mon enfant, de la guérir. Elle a commencée par refuser, puis à dit qu'il était temps que j'affronte la réalité, je n'ai pas compris où elle voulait en venir... Jusqu'au moment où j'ai été à la salle cryogénique, ai ouvert la cuve et... Elle était vide, ce que je pensais voir n'était qu'une chimère, qu'un hologramme figé éternellement dans une glace artificielle. Je me suis tournée vers Anna, le visage montrant sans conteste une volonté de disparaitre, mon cœur brisé par un trop long mensonge dans lequel je me suis bercé par complaisance. C'est avec un certain plaisir sadique qu'elle m'a annoncé que Sakura, ma princesse, était belle et bien vivante depuis tout ce temps, en pensant elle aussi que j'étais passé de vie à trépas certainement, ou alors haïssant son père l'ayant abandonnée pour continuer ces horribles expériences allez savoir.

Une arme contre ma tête, un bruit métallique... Mais aucune détonation. Essayant frénétiquement de mettre fin à mon existence, sans comprendre qu'il n'y avait aucune chance que son arme ne fasse feu... Alors que les troupes gouvernementales sont entrées en nombre pour l'arrêter, c'était la preuve qu'elle était un agent infiltré, une vile résistante. Néanmoins, maintenant que l'illusion a disparu, il fallait aussi me faire disparaitre. J'étais aussi installé dans le véhicule blindé servant à nous emmener à notre destin final. Pourtant, bien en retard la détonation à eu lieu, mais une toute autre... Une attaque sur le véhicule, des rebelles voulant retrouver une source d'information bien trop précieuse pour la laisser disparaitre.

un père, qui dans l'ombre protège son enfant... Je ne suis finalement passé que d'une prison à une autre au final, avant elle était officielle et donnait l'illusion de la liberté, maintenant elle est officieuse et donne l'illusion de vouloir se l'accaparer. Je n'ai jamais cherché à m'enfuir, à m'échapper. Ils savaient pourquoi et ça leur était égal. Discrètement de temps à autre je surveillais ma princesse, piratant ce qu'il faut pour suivre sa vie, pour la protéger de loin, comme un fantôme numérique veillant sur elle à distance respectable. Au fond d'elle, elle sentait que les choses allaient trop bien pour son groupe pour que cela soit normal. Des alarmes se taisaient comme par magie alors qu'elle aurait dû signer sa fin, des portes qui s'ouvrent sans raison, des informations précieuses qui sont bien simples à trouver. Tout un tas de petits indices lui faisant savoir qu'elle avait un ange gardien.

Dans un temps, apportant mon savoir et son imagination pour le bien de la résistance, dans un autre usant de mon temps libre et me cachant sans réellement être discret pour aider celle qui compte le plus à mes yeux. J’étais un danger de plus en plus évident pour les puissants, une aide trop précieuse pour m'empêcher d'agir à ma guise, d'aider ceux qui m’ont conduit dans une cellule qui n'en est plus réellement une depuis bien des années.

Mais, toutes les bonnes choses ont une fin. Même le plus brillant des esprits ne peut être à deux endroits à la fois, J'ai senti que cela arrivait, j'avais le choix entre surveiller ma princesse, ou tenter de me protéger de cet assaut sur l'endroit qui me gardait captif, enfin qui le faisait uniquement, car, je n'avais aucune volonté de sortir de ma pseudo-cage. Jusqu'au dernier instant, jusqu'à la dernière touche que j'ai frappée, mon cœur et mon esprit n'était tournée que vers ma chère et tendre enfant. La dernière chose que j'ai vue d'elle, alors qu'un projectile venait de me traverser de part en part, c'est celle-ci pleurer en ayant reçu d'une autre personne une certaine information. La "tour du magicien" était tombée, pleurait-elle, car elle savait ? Ou parce qu'elle venait de perdre des camarades ? Le vieux père que je suis ne le saura jamais.

Jusqu'au jour où la faucheuse l'a étreint une dernière fois... celle-ci a eu bien des visages et des apparences au fil du temps et des croyances, mais celle que j'ai vue alors que la vie s'échappait de mon corps n'était en rien effrayant. Un noir des plus absolu, une absence de tout plus que de l'obscurité réelle. Une silhouette féminine entourée d'un magnifique halo blanc. Qui est-elle ? Je ne saurais le dire, mon imagination faisant office de mur, j'imagine cette divine entité sous les traits qui me paraissent les plus merveilleux. Ma fille ? Oui et non, rien n'est discernable au milieu de cette lumière aveuglante et rendant cet instant si poétique et pur.

"Êtes-vous un ange ?"

Elle tend une main douce et délicate en ma direction, au début, elle donnait l'impression de sourire, mais ce sourire semble un peu faux, ou alors un peu... Je ne saurais le dire ? Est-ce que c'est mon esprit qui me joue des tours ? Où est-ce que cette image est bien agrémentée d'une certaine tristesse, non, plutôt une gêne ? Mais bien malin serait celui qui pourrait dire ce qui est vrai dans cette scène et ce qui vient de ma perception erronée de mon environnement. Une jeune femme, elle aurait pu être n'importe qui, ma fille dans son adolescence, ma femme quand je l'ai vu pour la première fois et bien avant qu'on ait notre fille ou une jeune femme tout à fait différente n'est-ce pas ? Je ne suis qu'un idiot, j'étais un faux génie se terrant dans son esprit pour échapper bien longtemps à la réalité.

Devant lui, une seconde vie commença... sous la forme d'un enfant abandonné devant un orphelinat. Un nouveau-né ayant déjà une certaine malchance avec la famille en quelques sortes puisqu'il n'en avait pas. Petit j'étais déjà timide, réservé oui et avec un étrange sens du devoir. Comme si j'avais sur mes épaules le poids d'horrible tourment ou de nombreuses vies détruites. Sans me rappeler exactement comment, j'avais déjà quelques sensations de mon ancienne vie qui remontait. Principalement la culpabilité, l'envie de me racheter, la joie de pouvoir avoir un autre chemin et aussi la perte d'un être cher. Ainsi, même petit j'étais à la rechercher d'une personne, pour combler un vide dans mon cœur sans réellement savoir qui où pourquoi.

À la recherche d'un être qui ne viendrait jamais pour combler ce trou, j'avais aussi besoin de trouver un moyen de purger ma dette envers des gens qui ne sauraient même pas qui je suis depuis qu'ils ont eux aussi eu le droit a une seconde chance. Rapidement, j'ai compris que j'étais un être à part, pas seulement à cause de ma dette envers les autres, mais aussi, car, il m'arrivait de temps à autre d'animer des objets alors qu'un humain n'a pas de magie en principe. Je n'ai jamais abusé de cette faculté, en tout cas à l'époque, surtout qu'elle avait tendance à me rendre inconscient à la moindre utilisation et dans cet état je ne pouvais pas récupérer les forces investies dedans avant qu'elle ne se détache définitivement de moi. Le temps passant, je suis devenu régulièrement plus faible à cause de certaines utilisations de sa faculté pour le bien d'autrui. Mais cela ne m'a pas empêché de rebondir çà chaque fois.

Ce n'était qu'un doute, le soupçon de ne pas être normal à bien des égards. Mais la confirmation, elle, mit du temps à arriver. Le temps qu'un certain membre d'un temple de la déesse finisse par retrouver la trace d'un certain enfant abandonné des années plus tôt. C'est donc avec la plus grande des délicatesses il fois sûr de ce qu'il affirmé, qu'il lui annonça la vérité.

"Tu es un demi-dieu Yuki."
"Je... Je suis un quoi ?"

Parfois, la subtilité, c'est pour les faibles. Par contre, s'il fut des plus ouvert à la discussion à ce sujet et sur la théologie, il fut bien plus évasif quand il fut question de savoir de quel dieu ou déesse je suis le fils... La déesse ? Un des jumeaux renégats ? Une divinité mineure ? Le sujet semblait particulièrement le courroucer et je n'avais pas envie de le pousser dans ses retranchements de toute manière. Tout n'est pas forcément bon à savoir, un sage a dit un jour de ne pas poser de question quand on ne veut pas connaitre leurs réponses. L'identité de l'autre parent a d'ailleurs eu le droit au même anonymat certainement pour ne pas aider à comprendre l'identité du second.

Quand j'ai été en âge de m'engager, je le fit sans le moindre regret. Servant d'assistant pour un ange Chevalier pour qui j'avais un certain respect. Jamais armure n'aura était aussi bien briqué ! J'étais aux petits soins de mon supérieur qui en échange m'apprenait tout ce que j'aurai besoin de savoir pour être plus tard un bon officier, mais avant un bon et loyal sujet de l'empire.

"Jures-tu allégeance à l'empire, de protéger et servir ses citoyens au péril de ta vie s'il le faut ?"
"Je le jure."
"Félicitation cadet Sei."

L'armée était ma nouvelle famille, j'avais des proches, un moyen d'expier mes fautes dont je percevais jour après jour toujours plus la forme et le fond. Est-ce que je devais réellement me châtier de la sorte ? Peut-être que la déesse m'avait pardonné et m'avait donné une nouvelle vie pour en profiter. Mais dans mon cœur, c'était plus une volonté d'avoir la chance de faire cette fois si de bien faire les choses. Mais ma vie était sereine malgré les risques liés aux combats, il n'y avait au final qu'une fin possible. Une fin...

Qui s’est conclus comme la première, par une valse avec la mort... J'ai caressé la fin de ma nouvelle existence sans finalement l'atteindre, cela commença par une rencontre. Ma rencontre avec celle qui partageait sa vie avec mon supérieur. Une magnifique femme, espiègle, douce, pleine de vie et qui me rappelait une chose sans savoir laquelle. À chaque fois que je la regardais, un torrent de nostalgie m'inondait. Je l'avais peut-être croisé enfant ? À moins que cela ne provienne de ma vie antérieure ? Peu importe la raison, je me suis rapidement attaché à elle. Non pas par amour pur, mais plus par tendresse comme on le ferait à un membre de sa famille. Elle était la seule à réellement essayer de me comprendre en tant qu'être humain et non comme un soldat à l'époque, j'adorais quand elle m'ébouriffait les cheveux ou me souriait tendrement. Mais aussi ses petites crises, ses gamineries qui faisaient tellement contraste avec son corps de jeune femme douce et mature.

Elle m'était familière et elle était aussi tout à fait familière. Était ? Oui, car toute bonne chose à une fin et qui vit de l'épée, meurt par l'épée à un moment donné ou un autre. Ce n'est pas une fatalité, mais un simple fait. Cela faisait quelque temps que je ressentais certaines choses, pas envers elle, mais à cause de ce qui revenait à ma mémoire petit à petit. Mais aussi, j'avais de plus en plus cette hallucination, ce mirage, j'avais l'impression de voir un grand serpent vert me suivre, se cacher, ramper autour de moi dans l'ombre, mais j'étais le seul à le voir... Le serpent vert aux yeux rubis était pourtant un signe évident. Un symbole que j'avais peur d'énoncer, que je refusais d'accepter pour une raison évidente, le jumeau renégat. Peut-être de la manière la plus pure ? Peut-être que ce n'était qu'une partie de son énergie qui avait filtré au travers le corps de la déesse quand... Mais c'était une pensée trop profonde pour moi à ce moment précis. Cela pouvait aussi être dans ma tête ? C'est ce que je pensais en tout cas, la suite ne m'aura pas vraiment répondu.

Inquiet, toujours un regard par-dessus mon épaule, ma situation m'affectait, mais l'affectée aussi tout autant. Si elle n'était pas aussi bonne avec ceux qui l'entourent et pourvue d'une aussi grande empathie, jamais elle n'aurait fait une erreur aussi stupide par manque de concentration. Un combat, une feinte ratée et une esquive trop lente et elle passa l'arme à gauche avec la même brutalité que ce coup de griffe d'un puissant hybride d'ours... Laissant tomber au sol son corps sans vie, le coup fut si redoutable que son cœur avait cessé de battre avant même qu'elle n'atteigne le sol... Ce n'était ni la première ni la dernière à succomber à un affrontement en ce monde, mais ce fut une perte particulièrement pénible à la fois pour moi et pour le conjoint de celle-ci qui perdant son sang-froid ne tenta même plus de capturer ses opposants, mais qui les traqua impitoyablement. Plus tard, nous avons pu nous recueillir sur sa dépouille avant que celle-ci ne soit mise en terre, je portais un yukata que je porte encore aujourd'hui et l'observait le regard bas et rougi par les larmes. C'est à ce moment-là qu'une voix résonna dans mon esprit... Est-ce qu'elle était vraie ? Peut-être simplement que je devenais fou, que c'était juste pour justifier mon geste, mon blasphème.

"Pourquoi ne pas le faire ? Juste une fois ?"
"Faire quoi ?"

Je parlais tout seul, à fois haute, en tout cas, c'est l'image que cela donnait à ceux qui étaient autour.

"Tu n'es pas un simple humain, tu le sais, je le sais et ils le sauront."
"Non, ce serait jouer avec les lois divines."
"Ou agir celons leurs volontés, pourquoi donner un pouvoir si ce n'est pour l'employer à bon escient ?"
"Je..."
"Tu es le vaisseau de la volonté d'une certaine déesse, tu existes pour ce moment."
"Je ne peux pas le faire..."
"Fais-le... Je te l'ordonne, FAIS-LE !"

Déjà autour, certains me regardaient étrangement, il ne savait pas si j'étais perturbé par cette perte, si mon esprit n'était pas simplement brisé, mais mes paroles ne laissaient présager rien de bon, si bien que l'un d'eux avait même l'arme à la main. Mais leurs soupçons ne purent qu'être confirmés quand IL est apparu, un grand serpent vert aux yeux rubis m'entourant et translucide, empêchant quiconque de m'approcher d'un air menaçant et la gueule ouverte prête à fondre sur le premier qui approcherait. C'était stupide, mais je suis allé vers elle, elle était si belle même dans la mort, ils avaient utilisés du maquillage et la magie pour cacher les blessures, elle donnait l'impression d'être simplement endormie. Une main sur son front alors que son ange de mari lança un assaut vif sur la créature autour de moi et manqua de peu de se faire planter un grand croc empli de poison dans l'épaule. Une lumière blanche parcourut le corps de la défunte qui commença à s'animer puis s'asseoir dans cette boite en bois.

"Où suis-je ? Qui suis-je ? Pourquoi suis-je dans un cercueil !? Je ? Pourquoi ?!"
"Qu'est-ce que cette sorcellerie ?! Comment as-tu pu lui faire ça ?! Profaner son corps !"

Assise dans ce qui aurait dû être le lieu de son dernier repos, autour des termes tels que sacrilège, sacrilège et autre terme désignant mon offense aux dieux fusaient. Un serpent vert, l'origine de cette horreur était toute trouvée, c'était l'œuvre du jumeau-renégat et cela faisait de moi son agent. Il est difficile d'en vouloir profondément à des personnes atteintes par une profonde tragédie de ne pas avoir réussi à réfléchir calmement en de telles circonstances et en si peu de temps.

"Arrière, monstre !"

Visait-il le serpent ou moi ? Difficile de le dire, mais c'est alors que la terre sembla trembler, un grand rayon de lumière fit disparaitre le reptile et que dans son élan, celui qui fut mon tuteur ne put arrêter son coup qui aurait dû me perforer le cœur... Avait-il envie de le faire ? Je ne sais pas, tout ce que j'ai senti, c'est le sol dur, une grande douleur et le sang coulant sur mon torse, puis l'inconscience. Quelque chose avait dévié le coup mortel.

Mais, cette fois-ci, elle lui à laissée un dernier sursis. J'étais ligoté avec diverses cordes, il y avait divers talismans dessus, comme si c'était une cage pour enfermer un monstre puissant et terrible. Est-ce que c'est ce que je suis devenu ? Au loin, j'entendais mon mentor toujours furieux, qui au bout d'un long moment laissa la colère couler pour passer aux supplications. Elle était morte, je me doute bien de qui il parlait, elle méritait de reposer en paix. Pourtant, une voix ferme et pourtant calme argumentait le fait qu'elle avait une conscience, qu'elle semblait être une personne vivante et avait le droit de vivre celle-ci comme elle l'entendait. Que la déesse est la seule capable de statuer sur son existence ou sa non-existence. Mais plus important, c'était le moment où la scission de mon énergie et de cet être commençait à se faire. J'ai eu l'impression de vivre mille morts et seul un bâillon au niveau de mon visage m'empêcha de recouvrir les environs sous mes cris de douleur. Quand la souffrance se calma enfin, un homme est venu à ma... Prison ? Un homme qui ressemblait plus à un inquisiteur qu'un prêtre, on me retira la pièce de tissu liant ma bouche dans le silence et d'une voix forte, calme et à glacer le sang dit :

"Dit blasphémateur, pourquoi avoir fait ce que tu as fait ?"
"Je ne sais pas... Je n'en suis pas réellement sûr."
"Ta tête dit une chose, mais ton cœur chante une tout autre vérité. Mais rien que nous puissions nettoyer."

Sans plus de cérémonie, il est parti, laissant ma purification à d'autres personnes. Ainsi j'ai alternée des sessions de purification du corps sous une cascade d'eau glacée ou au moins fraiche suivant les moments, d'éclaircissement de l'esprit dans des brumes étranges qui était certainement plus diverses drogues et équivalent pour me laver le cerveau dans tous les sens du terme. Ainsi que des temps de pénitences dont je ne souhaite ni évoquer ni me rappeler le contenu... Rapidement, tous mes souvenirs sont devenus nébuleux, flous et j'ai trouvé une certaine paix intérieure, quand je la perdais un peu trop on me la faisait la regagner d'une manière ou d'une autre.

Finalement, des années par la suite, j'étais une sorte de légume obéissant et servile, il n'y avait plus ni mal ni plus grande chose en moi. Un être qui devait se reformer et qui le fit loin de tout au milieu d'un temple et sous étroite surveillance. Les années sont encore passées, assurées que j'étais débarrassé de la souillure d'autrefois, ou au moins persuadés que c'est le cas, je suis de nouveau libre. Mais la liberté n'est plus réellement un tel présent, qu'on n'a pas la moindre idée de la manière de l'utiliser. Lâché dans la capitale, je dois me retrouver, me reconstruire et donc, vivre à nouveau et trouver comment faire.




Dernière édition par Sei Yuki le Jeu 29 Sep 2016 - 2:27, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioMer 28 Sep 2016 - 14:04

Bienvenue !

Citation :
à contempler trop longtemps pour le commun des mortelles.
Les hommes ne sont pas perturbés par ce regard du coup ?

Hum... Blague à part, je passe tel un ninja pour observer ta fiche au microscope è_é
Citation :
Je vais chipoter un petit peu, mais, s'il vous plaît, c'est une idée ou les esprits ont une contradiction dans leurs descriptions ? Bon, moi ça me va parce que mon "esprit" sera non-violent, mais d'un côté, ils ne peuvent pas attaquer physiquement ( 00 en attaque ) et de l'autre, il leur est interdit d'utiliser la magie et donc un pouvoir. Alors certes, ils ont accès aux armes magiques, mais... Frapper avec une épée de flamme, pour moi ça reste aussi une attaque physique avec un objet qui est un peu plus qu'une simple arme non ?
C'est surtout pour que les esprits puissent se battre, parce que sinon, ils ne pourront rien faire les pauvres (mais c'est vrai que c'est un peu contradictoire, maintenant que j'y pense >>") :') Du coup, on a discuté là-dessus avec le staff (parce qu'au départ, rien n'était précisé sur le point de la "défense" des esprits), et on est arrivés là-dessus :3

Un 80 dans une stat passe extrêmement difficilement (sauf raison en béton armé, et encore), je préfère te prévenir de suite xD Du coup, il faudra réduire la stat de magie :<
Concernant le pouvoir, je préfère éviter d'en parler maintenant, on est en train de discuter sur la race de ton personnage :3
Idem pour l'histoire, je préfère en discuter avec le reste du staff, mais sache que si ton personnage est demi-dieux, il faut déjà le dire dans l'histoire (par exemple, une tierce personne apprends à ton perso qu'il est demi-dieux) :)

Il y a aussi quelques petites fautes qui traînent, ça serait bien de les corriger :)

Pour l'instant, c'est tout ce que j'ai à dire. Je reviens vite vers toi pour te faire part de notre avis :3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéMer 28 Sep 2016 - 16:50

Je te zut :P Comme 50% de mes persos sont féminins, j'ai tendance à multiplier les fautes lié au féminin et au masculin.

Du coup en prenant en compte ton message en attendant la suite :

Pour les statistiques, étant donné que c'est un demi-dieu avec un peu de bouteilles, que son pouvoir est son seul et unique moyens de se défendre et qu'un esprit à zéro en attaque, je pensais que ça pourrais passer. Vous savez ce qu'on dit, qui ne tente rien  Rolling Eyes  Je dois descendre à 75 ? 70 ? Moins ?

Pour le pouvoir, j'attends votre retour pour le coup et j'ai édité l'histoire pour rajouter le fait qu'il a connaissance de sa particularité. ( Et en est profité pour reformuler quelques phrases un peu bancales. ) Par contre pour les fautes, je ne promets rien.

Édition : À zut, j'ai copié/collé la présentation complète depuis un fichier texte, du coup la validation du code est passé à la trappe, désolé ^^"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
InvitéMer 28 Sep 2016 - 19:52

Bienvenue petit esprit ❤️

Hanw j'ai bien aimé ta fiche, surtout ta façon d'écrire ;) Damn tu prends un demi-dieu alors que c'est dur à jouer D:

Bref bonne chance pour la suite et au plaisir de RP ❤️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioMer 28 Sep 2016 - 20:13

Alors, avec le staff nous avons discuté de la race du personnage, et ça ne va malheureusement pas être possible de faire un demi-esprit demi-dieu :< Il va falloir choisir entre l'un des deux >< Il va donc aussi falloir modifier le reste en conséquent ><

Pour les stats, certaines personnes sont passés avec 70 à l'une des stats, mais c'est à voir x)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéJeu 29 Sep 2016 - 0:39

Ok, du coup, j'aimerais savoir si le pouvoir passe ou pas. Si oui, je fais un demi-dieu, sinon je vais devoir trouver autre chose ou refaire un personnage à zéro. ( déjà que je vais devoir relire et certainement faire de grosse modif ^^ )

Édition : Voila, c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioSam 1 Oct 2016 - 22:16

Nooon pourquoi tu n'as pas gardé l'esprit, ça collait tellement bien avec le personnage D': /paf/

Désolée pour le temps que j'ai mit à te répondre, mais c'est pas facile d'avoir une réponse de tout le staff :')
Doonc, en premier lieu, sache que c'est très compliqué d'utiliser son pouvoir étant Demi-dieu, j'espère que tu es courant de ce que ça implique :3
Donc, en parlant de pouvoir. Il faudrait que tu enlève la partie où il peut manipuler les morts et que ton personnage ne puisse manipuler que tout ce qui est non-vivant (et ce qui est mort aussi). Peut-être qu'en faisant évoluer ton pouvoir, tu pourras le faire o/

Autre chose à savoir : il n'existe aucun véritable lieu de culte sur Tsuki's World. Les Dieux se fichent complètement qu'on les adore ou pas, bien qu'ils ne disent pas non à une petite offrande une fois de temps en temps surtout s'il peuvent la manger o/

Ensuite, pour l'histoire. Tout d'abord, sache que sur Tsuki's World, il existe un méli-mélo indescriptible de technologies différentes, tu pourrait donc très bien rencontrer un sabre laser de Star Wars à côté d'une vieille épée du Moyen Âge xD Rien que dans la Capitale, les différents styles des différentes époques se côtoient sans que ça ne choque quelqu'un.
Ensuite, petite précision concernant les Jumeaux. Comme il ont été déchus il y a bien des années, ils ont tendance à se faire discrets et, ayant perdu une bonne partie de leur puissance, préfèrent utiliser des sbires pour se faire entendre. Du coup, il est peu probable qu'il essaient de manipuler ton personnage, mais un mage quelconque assez puissant peu bien le faire.
De même, comme je l'ai dit pour ton pouvoir, il faudrait que ton personnage ne puisse pas animer des morts, sinon ça serait limite de la nécromancie x). Du coup, il faudra modifier une bonne partie de l'histoire :<

Bon courage pour les modifications ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéDim 2 Oct 2016 - 12:05

Shio a écrit:
Nooon pourquoi tu n'as pas gardé l'esprit, ça collait tellement bien avec le personnage D': /paf/
Parce que ça ne collait pas avec ma vision du personnage, qui est qu'il est incapable de se défendre ou de violence et qu'il se sert d'objet pour le faire. Si les esprits avaient le droit à une pseudo-magie ou au moins un pouvoir, même mineur, pour contrebalancer le fait qu'ils n'ont pas d'attaque ça aurait pu le faire, mais pas en l'état. En plus, j'ai édité le fichier contenant la fiche de base au lieu de le copier coller avant par erreur, donc faudrait quand même que je réécrive tout ^^" D'ailleurs, je reste sur l'idée qu’interdire à la fois le physique ET la magie aux esprits est une erreur et certainement une des raisons pour laquelle la race est boudé autant. ( En plus, juste leur permettre un pouvoir sans la magie, ça permettrait de faire une race vraiment à part il me semble )

Bref ! Du coup, plutôt que de tout modifier pour au final devoir le refaire, je vais faire ce que j'aurais dû faire avant aussi, accorder nos violons via des questions.

Shio a écrit:
sache que c'est très compliqué d'utiliser son pouvoir étant Demi-dieu, j'espère que tu es courant de ce que ça implique :3

C'est justement ce qui expliquait la contrepartie un peu violente du pouvoir, un objet animé trop longtemps devient rapidement incontrôlable, et a terme peux devenir indépendant en emportant avec lui une partie des points de vie de Yuki. ( Ce qui peux entraîner à terme sa disparition total, enfin ça s'était en esprit, plutôt ça entraîne la mort tout simplement.) Si c'était un pouvoir "normal", j'aurais juste imposé une limite de temps, mais ça ne serait pas drôle sans le petit frisson du danger.

Shio a écrit:
Il faudrait que tu enlève la partie où il peut manipuler les morts et que ton personnage ne puisse manipuler que tout ce qui est non-vivant (et ce qui est mort aussi).

Non, il ne manipule absolument pas les morts et c'est bien marqué dans l'histoire et le pouvoir lui-même. Jouer avec les morts, qui pour le coup sont considérer comme un tas de viande inerte et sans vie, c'est le meilleur moyen de mourir lui-même. C'était pour bien mettre en avant que justement, il ne faut pas le faire que ce soit maintenant ou jamais. ( Et mettre un peu de drama dans l'histoire. ) Donc dire, pas maintenant mais peut-être plus tard ? Moi je veux bien, mais je penserai que les dieux verraient ça d'un très mauvais œil qu'on joue avec la vie et la mort ?

Shio a écrit:
Autre chose à savoir : il n'existe aucun véritable lieu de culte sur Tsuki's World. Les Dieux se fichent complètement qu'on les adore ou pas, bien qu'ils ne disent pas non à une petite offrande une fois de temps en temps
À moins qu'ils l'aient clairement interdit, et même si, je pense pouvoir être certain qu'il y a des lieux de cultes. C'est typiquement humain de se reposer sur un être surpuissant et lui vouer un culte plutôt que d’essayer de se bouger les fesses lui-même. Même si ça devait être interdit, il y aurait certainement des sectes qui pulluleraient dans l'ombre. ( En plus, des rassemblements de cultistes, c'est un parfait petit réservoir de pantin manipulable pour les jumeaux non ? Que ce serait pratique, ils ne demandent qu'à être manipulés :) ) Après, c'est votre monde, si tu me dis que c'est un non point barre ok, mais ça ne m’empêchera pas de trouver ça étrange.

Shio a écrit:
Ensuite, petite précision concernant les Jumeaux. Comme il ont été déchus il y a bien des années, ils ont tendance à se faire discrets et, ayant perdu une bonne partie de leur puissance, préfèrent utiliser des sbires pour se faire entendre. Du coup, il est peu probable qu'il essaient de manipuler ton personnage, mais un mage quelconque assez puissant peu bien le faire.
Je suis resté intentionnellement vague sur le sujet pour laisser des portes ouvertes. D'où le fait qu'aucune personne n'est clairement pointée du doigt. ( Bon ok, ils hurle au jumeau, mais justement, c'est le principe de la manipulation, personne ne sais ce qu'il en est vraiment. ) Mais oui, c'est peu probable que le jumeau soit intervenue lui-même. Certainement, un mage ou même un de ses cultiste va savoir 8) A moins que ce soit juste quelqu'un voulant semer la zizanie, ou... Bah quelqu'un d'autre qui conspire avec un plan plus grand. Il veut *Insérez plan inutilement compliqué et totalement tarabiscoté digne d'un grand méchant de cinéma.*

Oui tout ça pour dire que tu as raison, mais si tu te demande qui ça peux être au finale, moi non plus je ne le sais pas encore. Par contre si le staff a une idée ou veut imposer un fautif, moi ça me va c'est même limite fait pour ça ;)

Shio a écrit:
De même, comme je l'ai dit pour ton pouvoir, il faudrait que ton personnage ne puisse pas animer des morts, sinon ça serait limite de la nécromancie x). Du coup, il faudra modifier une bonne partie de l'histoire :<
Comme dit plus haut, c'était l'instant drama pour montrer à quel point c'est une mauvaise idée. Laissons la nécromancie aux nécromanciens ^^

PS : Au pire, si ça pose vraiment problème, je change de perso, ça ira plus vite que d'essayer de d'imposer rustine sur rustine à cette fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioMer 5 Oct 2016 - 14:15

Maintenant que j'y repense, pour les esprits... Avec le reste du staff, on va regarder ça de plus près o/

Pour ton pouvoir, je voulais plutôt dire "les matières organiques" (si tu vois ce que je veux dire) et donc juste manipuler tout ce qui est non-organique, comme du bois ou du métal (dans la limite du raisonnable, ton personnage pourra manipuler des murs plus tard, quand son pouvoir aura évolué). En effet, au départ, les pouvoirs des personnages sont assez peu développés, dans le sens où ils ne sont pas énormément puissant (si je prend mon personnage, elle est pas encore capable de manipuler directement les atomes de l'eau par exemple, et elle a encore besoin d'avoir de l'eau à porté de main pour utiliser son pouvoir). Après, à coup d'évolutions, ils deviennent plus puissants o/ Du coup, pour l'instant, le mieux serait juste de manipuler ce qui est non-organique avant de t'attaquer aux corps et tout o/

Y'aura toujours des gens pour vénérer les Dieux de toute façon comme tu l'a dit, juste qu'ils s'en fichent un peu (sauf bien sûr, quand on leur dépose de la nourriture, là ils sont tout de suite plus intéressés /paf/)

Je viens de le remarquer, mais tu as laissé certaines tournures qui font penser que Yuki est un esprit, alors que ce n'est plus le cas, notamment dans le pouvoir :3

PS : si je ne suis pas revenue sur certains points, c'est que je n'ai rien à dire dessus, je les ai tout de même lus x3 Pour ton personnage, seul toi peut décider, mais sache que si tu veux changer son nom, il faudra passer par un admin, car les membres ne peuvent changer leur pseudo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéMer 5 Oct 2016 - 18:26

Je vais attendre le point final sur les esprits pour me décider alors ;) À ce moment, j'éditerai pour corriger les tournures malheureuse ou les remettre bien ^^ ( Et retirer la manipulation de matière organique du tas. )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioDim 23 Oct 2016 - 12:26

Bonjour !

Où en es-tu avec ta présentation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 275
Soras : 174

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/50/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Mary PandémoniaMer 16 Nov 2016 - 16:56

Yop ! J'archive ta fiche, si tu veux la continuer ou quoi, n'hésites pas à la demander, on la ressortira ;)

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sei Yuki, l'âme errante [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sur les traces d'une BSH {PV Yuki} (FINI)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Bac à vrac :: Archives :: Personnages oubliés :: Anciennes prez's-