Partagez| .

Ah, je t'avais pas vue, toi •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanMer 28 Sep 2016 - 20:08


Ah, quelle belle journée que voilà. Le bar était plein, ça puait la transpiration, les gens étaient comme d'habitude -pas très respectueux, ça beuglait dans tous les sens, etc-, l'alcool débordait... Raphael avait arrêté de compter le nombre de personnes qu'il avait dû mettre en PLS pour éviter qu'elles ne s'étouffent dans leur vomi, et ce en pleine journée. C'est fou quand même, ici c'est la fête tous les jours ou bien...? Le jeune démon soupire. Avant, dans son ancienne vie, c'était absolument pas comme ça. Mais il ne s'en plaignait pas, car il aimait bien cette ambiance détendue, il la savourait à chaque instant et prenait un certain plaisir à servir ces gens toujours de bonne humeur et toujours contents -pas comme les franç... ahem-. Et puis, s'il pouvait leur faire les poches au passage, il était doublement heureux.

Mais voilà, chaque chose à son revers de la médaille, et le bar où il travaillait fermait pour la journée. Et bien sûr, qui dit fermeture dit nettoyage ; ça, Raphael détestait ça. Il essayait de fuir cette rude tâche, mais il avait un certain don pour se faire ramener par les fesses par ses collègues. Heureusement que son pouvoir lui facilitait grandement la tâche -avouons que parfois, c'est pratique de faire de la semi-télékinésie semi-lévitation.

Une fois les poubelles sorties et les tables rangées, le démon commença à rentrer chez lui. C'était le milieu de l'après-midi... Oui, le bar dans lequel il travaillait fermait ses portes assez tôt ce jour-là. Les employés avait droit à du repos, quand même. Et bien sûr, le démon en profitait pour se faire un peu de sous aux dépends du passants. C'est toujours utile.

Ses pas le menèrent dans la Rue Marchande. Il regardait les différents étalages et vitrines, qui proposaient divers produits qui ne l'intéressaient pas forcément. Pendant sa contemplation, il entendit -ou plutôt, lui semblait entendre- quelqu'un qui rouspétait, mais n'y fit pas vraiment attention, jusqu'à ce qu'il commence à marcher sur les pieds de quelqu'un, puis limite trébucher sur quelqu'un -lui rentrer dedans plutôt. Le pauvre démon, qui n'avait rien demandé, essaya de se rattraper à tout ce qu'il put. Voyant le sol se rapprocher petit à petit, il commença alors à s'accrocher à quelque chose et, les miracles existants, il réussi à s'accrocher à un rebord de fenêtre. Ça a dû être drôle à voir pour les passant... Gêné, mal à l'aise, il regarda autour de lui, et la seule chose qu'il put sortir, ce fut un "Euh..." très convainquant. Il voulait s'enterrer loin sous terre pour oublier sa gêne grandissante ; cela devait se voir à son visage rougissant.

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniMer 28 Sep 2016 - 21:26

Lilà Inyoni avait l’impression d’être passée sous un rouleau compresseur, plusieurs fois.

Elle s’était réveillée dans un endroit inconnu et on lui avait dit plein de choses. Elle était morte, mais était arrivée dans un nouveau monde – et rien que ça, c’était déjà difficile. Elle avait changé, elle en était consciente – elle avait habité son corps pendant de nombreuses années, merci bien ! Alors une fois qu’elle s’était enregistrée auprès des autorités et avait fait une demande de logement et de métiers, elle s’était carrément échappée pour découvrir ce nouveau monde … son nouveau corps … sa nouvelle vie.

Mais les gens ne font gaffe à rien ou quoi ?!

Elle avait commencé à arpenter la ville et s’en prenait plein les yeux. Pour plein de raisons en plus : elle avait vu des carrioles des temps passés côtoyer des navi-cruiser dont le modèle n’était qu’une ébauche fictive chez elle ! Les gens portaient tous types de costumes, se hélaient dans différents niveaux de langage, sans que tout cela ne s’entrechoque violemment, non tout semblaient s’imbriquer comme les pièces d’un puzzle bizarre. Un puzzle bizarre qui lui faisait mal à la tête d’ailleurs mais elle ne pouvait pas s’empêcher de s’y fondre.

Sauf qu’il y avait un tout petit souci.

Elle était diablement petite ici ! Parfois, elle se faisait même marcher dessus ! La première fois elle s’excusa d’avoir la tête dans les nuages. La deuxième elle secoua la tête d’un air désolé.
La huitième fois, elle maugréa à mi-voix contre ces passants qui visiblement ne faisaient attention à rien.

Elle était pourtant dans le bon sens de la marche, et essayait de ne pas rentrer dans les gens, mais tout autour d’elle l’attirait. Elle voulait tout voir, tout entendre, tout découvrir et …

« Vous devriez…. Ca va, vous ne vous êtes pas fait mal ? »

Elle avait vraiment voulu fustiger la personne qui lui était rentrée dedans, vraiment, mais alors qu’il lui avait écrasé le pied et l’avait heurtée, il avait commencé à perdre l’équilibre et à tomber en arrière. Elle le vit faire, presque figée dans le temps et sa sympathie naturelle reprit le dessus. Elle s’approcha du garçon – ou jeune homme ? Difficile à dire avec toutes ses couches de vêtement – qui s’était rattrapé in extremis dans une pose ridicule et semblait un peu embarrassé.

« On dirait que je ne suis pas la seule à avoir du mal avec tout ce monde. »

Lilà lui offrit un sourire sympathique, qui se reflétait dans ses prunelles violettes, alors qu’elle hésitait à tendre la main pour aider le jeune en face d’elle. Il lui paraissait démesurément grand par rapport à elle… et elle ignorait tout des usages de ce monde.

Après quelques microsecondes, elle lui tendit une petite main blanche, tout en l’observant tranquillement. Après les gens à son réveil, c’était la première personne de ce nouveau monde qu’elle approchait réellement de près. Au moins, ce n'est pas un de ces fantômes dont on m'a parlé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanJeu 29 Sep 2016 - 20:33


Raphael avait vraiment honte. C'était vraiment la seule personne existante à se fourrer dans des situations assez embarrassantes. Et encore, celle-ci était minime comparé à certaines, qu'il est inutile de raconter ici. Le jeune homme entendit la même personne entendue plus tôt rouspéter avant de s'inquiéter pour le démon. Raphael se sentais d'autant plus gêné, car c'était une inconnu qu'il avait malencontreusement renversé dans la rue.

On dirait que je ne suis pas la seule à avoir du mal avec tout ce monde.

Raphael fit l'effort de regarder l'inconnue dans les yeux. Elle avait les cheveux violets, les yeux violets, la peau vio... Enfin, pas la peau. Le jeune homme se demandait si les yeux violets étaient naturels, mais il pouvait bien parler, avec ses yeux de chat. Elle lui tendit sa main, et le démon remarqua que cette main était étrangement petite... Sans y faire trop attention, le démon la prit et il eut l'impression qu'il était plus en train de la soulever qu'autre chose... Enfin, peut-être n'étais-ce qu'une impression...

Puis il remarqua enfin quelque chose. L'inconnue était petite. Toute petite. Si petite... On aurait presque dit une poupée animée par un quelconque sort. Après tout, avec ses yeux, cela aurait pu être possible. Je ne vais jamais m'y faire, je crois, à ce monde. Il est tout de même rare de croiser quelqu'un d'aussi petit. Sauf si c'est un enfant. Oui, c'est cela, ça doit être une enfant égarée. Même si elle faisait sacrément adulte pour une enfant.

Le jeune démon se demandait bien ce qu'une jeune fille pouvait bien faire à traîner ainsi dans la rue. Peut-être s'était-elle perdue ? Ou ses parents n'étaient pas loin ? Bah, il ne manquerait pas de lui demander, peut-être accomplirait-il une bonne action. Et je vais en profiter pour lui faire les poches, c'est peut-être une riche, qui sait.

Je viens de finir de travailler, je ne fais pas très attention autour de moi, haha... commence-t-il avant de prendre un air légèrement plus inquiet. Mais dit-moi, qu'est-ce que tu fais toute seule dans la rue ? C'est dangereux tu sais, tu ferrais mieux d'aller vite retrouver tes parents.

Après que je t'ai soulagé de quelques petites choses, bien sûr ~
Il disait cela, mais le sens de l'orientation lui avait toujours fait défaut et il allait à coup sûr la faire se balader un peu partout avant de finalement trouver ses vieux. Le point positif, c'est que ça lui fera découvrir la ville : voyons le bon côté des choses.

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniJeu 29 Sep 2016 - 20:51

Il prit la main qu’elle avait tendue vers lui pour l’aider à se relever, et Lilà fut surprise intérieurement. Oui, elle n’hallucinait pas (elle n’en était pas exactement certaine) et elle sentait la vie contre sa peau pulser doucement. Un peu de chaleur, une légère moiteur, des cals en train de se former … Oui. Il était aussi réel qu’elle.

Elle le vit la regarder, la regarder vraiment, et un petit sourire commença à s’étirer sur son visage…

Mais dit-moi, qu'est-ce que tu fais toute seule dans la rue ? C'est dangereux tu sais, tu ferais mieux d'aller vite retrouver tes parents.

… pour s’évanouir aussitôt. Elle plissa ses yeux violets et le détailla un peu plus. J'ai l'air si jeune ou que ça, ou bien il m'insulte là ? Il avait des yeux d’une drôle de forme. Elle n’en avait jamais vus de pareils. Et comme à peu près tout le monde ici, il était bien plus grand qu’elle. Mais il semblait plus jeune aussi. Alors elle opta pour la maladresse plutôt que l'impudence.

"Mes parents ?!"

Lilà se mordilla la lèvre inférieure, hésitant clairement entre s’énerver proprement et être amusée. Mais elle avait mal à la tête, légèrement, elle était perdue et tout était nouveau – rien qu’être dans cette grande allée la fatiguait. S’énerver était vraiment énergivore, elle l’avait découvert dans sa vie d’avant, et elle ne voulait pas passer les premières heures de liberté qu’elle avait à s’énerver.

La fée releva le menton d’un air de défi, mais sa voix n’était pas méchante, juste neutre, quand elle répondit au jeune homme aux yeux étranges.

"Je visite la ville où je vais m’installer."

Lilà hésita à continuer, elle ne voulait pas trop en dire à un inconnu, mais elle n’avait personne à qui parler et il n’avait pas l’air trop mal intentionné et surtout maladroit.

"Je viens d’arriver, mais je suis toute seule dans cette ville."

Elle ne l’avait pas explicitement détrompé, certes, mais elle espérait qu’il comprendrait qu’elle était une adulte et qu’elle n’avait pas besoin d’aller retrouver ses parents. La subtilité avait toujours été son fort mais avant mais toutes ces nouvelles choses la déstabilisaient. Elle regarda leurs mains toujours ensemble et le lâcha lentement.

"Tu es du coin ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanVen 30 Sep 2016 - 20:06


Elle avait commencé à faire un mini-sourire, ce qui rassura Raphael -au moins, elle n'allait pas le manger-, puis elle fit un peu la tête quand il mentionna des parents. J'ai dit une bêtise ou...? Le jeune homme détourna le regard, gêné. Il avait un peu honte d'avoir dit une bêtise, mais pour ça, il était le roi. Et son bras le démangeait à cause du bouton qu'il cachait avec sa main -c'était surtout pour réprimer l'envie de se gratter.

Je visite la ville où je vais m’installer.

... Merde, c'était une adulte. Raphael eu encore plus honte de l'avoir pris pour une enfant perdue et tenta de le cacher ; mais le démon ne sait pas cacher ses émotions. Il ne savait pas trop quoi dire pour s'excuser de son impolitesse, parce qu'elle complexait peut-être sur sa petite taille, de la même manière que le sens de l'orientation faisait défaut à Raphael.

Le jeune démon appris qu'elle venait juste d'arriver et qu'elle voulait s'installer. Elle était une campagnarde (ou d'une ville plus petite) venue s'installer dans cette énorme ville ? Ou bien était-elle, comme lui, une personne que la Déesse avait sortie des griffes de la mort ? Il avait l'impression d'être un cas isolé, il ne se faisait pas tellement à l'idée qu'il était dans un monde libre, dépourvu de la moindre dictature et avec un fonctionnement saugrenu mais qui marchait étonnement bien. Il brûlait d'envie de lui poser la question, plus encore que de se gratter le bras, mais bon, c'était peut-être mal vu de poser ce genre de question à une parfaite inconnue.

Tu es du coin ?

Raphael sortit de ses pensées et répondit :

Euh... Ouais, plus ou moins, je me suis installé récemment, commença-t-il. Il se souvint qu'il avait pris la jeune femme pour une enfant, et il s'excusa maladroitement.Et, euh.. je suis désolé de t'avoir... enfin, vous avoir pris pour une enfant, vous êtes... euh... enfin, voilà quoi...

Le jeune démon n'avait pas osé dire qu'elle était toute petite ; il était inutile d'enfoncer le couteau dans la plaie. Et il n'avait pas jugé bon de rajouter que cette ville était tellement grande que son sens de l'orientation, déjà défectueux, n'appréciait absolument pas.

Si tu veux bien, je peut essayer de te faire visiter les quelques endroits que je connais ~

... Pourquoi j'ai proposé ça, moi ?

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniVen 30 Sep 2016 - 20:27

Quelque chose bourdonna légèrement autour d’elle ou en elle, Lilà ne savait pas trop.

Euh... Ouais, plus ou moins, je me suis installé récemment.

La fée savait globalement de quoi il retournait. Elle avait acquis des pouvoirs, elle l’avait compris, qui étaient intimement liés à sa vie d’avant, et visiblement, sa magie – comme c’était étrange ! – réagissait à la vérité, ou aux mensonges, ou aux demi-vérités. Elle en avait fait l’expérience avec les personnes qui l’avaient accompagnée à sa renaissance et savait que son mal de tête était dû aux gens qui l’entouraient, mais là, c’était plus prononcé, probablement parce que l’inconnu lui parlait à elle. Une vérité un peu glosée, visiblement, mais c’était normal ; qui déballe sa vie à une inconnue, même gentille ?

Puis il s’excusa maladroitement et Lilà ne put s’empêcher de le trouver adorable. Vraiment adorable. Elle lui fit un sourire et lissa un pan de l’espèce de cape qui entourait sa robe noire, un peu pensive.

Il semblait vraiment jeune, presque apeuré par quelque chose ; la vie ? l’endroit ? les gens ? Lilà mourrait d’envie de lui poser plein de questions, mais elle se retenait, parce qu’elle ignorait comment l’aborder, et les usages de Tsuki en général. Elle venait à peine d’arriver.

Du coup, elle prit sa décision et inspira légèrement avant de se lancer.

« Les apparences sont trompeuses, ça arrive. Mais merci de ta proposition. Je peux te tutoyer ? »

Elle se rendit compte qu’elle le tutoyait depuis le début tout naturellement, certainement parce qu’il n’avait pas l’air plus âgé qu’elle, et cela la surprenait. Ancienne Redressée, elle n’aurait jamais osé tutoyer des inconnus, avant, à part d’autres rebelles comme elle – mais c’était un effort conscient au début. Là ça avait été aisé. De fait, un peu embarrassée d’avoir été si familière, elle baissa les yeux et prit un air contrit.

Elle ignorait si elle devait s’en inquiéter ou s’en réjouir, et préféra laisser ces questions un peu sombres de côté en regardant la rue animée.

« Je m’en sors bien en général dans les villes, mais ma taille … disons que je n’ai pas l’habitude de devoir compter avec autant de gens autour et que je n’ai pas visité grand-chose encore. »

Elle avait failli réussir à dire qu’elle venait littéralement d’arriver mais ce fut un échec. Rien à faire, elle n’arrivait pas à baisser sa garde devant un inconnu.

Dans ce cas, une seule solution.

« Au fait, comment t’appelles-tu ? »

Et voilà, encore une question, encore un tutoiement, qui était parti tout seul cette fois. Mais mettre un nom sur un visage était un premier pas pour connaître quelqu’un, et Lilà avait bien envie de le connaître un peu. Peut-être qu’elle ne le reverrait plus jamais – il y avait tellement de gens ici – ou peut-être que si, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanSam 1 Oct 2016 - 14:32


Les apparences sont trompeuses, ça arrive. Mais merci de ta proposition. Je peux te tutoyer ?

En effet, les apparences son trompeuses. Le jeune démon ferait plus attention la fois prochaine, quitte à vouvoyer un bébé de trois mois. Peut-être est-ce un adulte sous cette apparence de bébé ? Aaah, ce monde est juste horrible pour ça, tu ne sais pas qui se cache derrière son masque ou sa magie... Au fond, il était bien content d'être ici, il n'avait pas à se cacher toutes les deux minutes pour échapper à un garde... Bon, en fait si, mais c'était pas aussi terrible que dans son autre vie.

Raphael se contenta de hocher la tête avec un petit sourire, ce qui voulait dire "oui". Il ne savait pas s'il pouvait tutoyer celle qu'il avait pris pour une enfant, il lui demanderai plus tard. De plus, il ne voyait pas d'inconvénients à ce qu'on le tutoie. Et puis, ça ne le vieillissait pas, pas comme le vouvoiement.

Je m’en sors bien en général dans les villes, mais ma taille … disons que je n’ai pas l’habitude de devoir compter avec autant de gens autour et que je n’ai pas visité grand-chose encore.
Au fait, comment t’appelles-tu ?


Le jeune homme comprenait la comprenait un peu, lui aussi avait été complètement perdu à son arrivée, surtout qu'il avait eu du mal à avaler ces histoire de dieux et tout le tralala ; il avait encore un peu de mal avec certaines choses, mais il ne doutait pas qu'il allait s'y faire. Quant à cette ville... Bah, il ne s'y faisait toujours pas ; beaucoup, beaucoup, beaucoup trop grande pour être vrai, et surtout complètement bordélique. Même le capitale sur Terre était plus ordonnée et moins grande.

Moi, c'est Raphael. Et toi ? Si je peux te tutoyer, bien sûr...

Par où allait-il commencer la visite ? Savait-elle déjà quelque chose sur ce monde ou bien absolument rien ? Ce n'était pas un guide professionnel, mais il pourrait toujours lui apprendre deux ou trois trucs au passage, ça pourrait toujours lui servir. Il en profiterait pour lui montrer quelques petits coins sympa qu'il avait repéré. Ne lui demandez pas pourquoi il se montre gentil avec une inconnue, il a l'impression de enfin servir à quelque chose, c'est tout.
Raphael fait signe à la jeune femme de le suivre et commença :

Dit-moi, qu'est-ce que tu sais sur ce monde ?

Il fallait bien commencer par quelque part.

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniSam 1 Oct 2016 - 15:21

Moi, c'est Raphael. Et toi ? Si je peux te tutoyer, bien sûr...

Enfin un nom à mettre sur ce visage ! Raphael. Un nom plutôt classique, intemporel… Rien qui puisse l’aider à situer le jeune homme. Pas grave, la fée n’avait pas besoin de toujours tout savoir, elle voulait juste … créer des premiers repères. Avoir quelque chose de familier pour débuter, pour rendre moins abrupte sa transition dans ce monde étrange.

« Je m’appelle Lilà. »

Lilà consigna le nom de son interlocuteur dans un coin de sa tête et hocha la tête pour le tutoiement. Elle n’avait que 24 ans, et plus ça allait, plus elle trouvait que le jeune homme était jeune, justement. Pas un enfant, mais pas encore totalement un adulte – ou alors, un adulte terriblement peu sûr de lui. La plupart des adultes étaient arrogants et sûrs de tout savoir, s’excusaient rarement, et bafouillaient peu. Ou alors ce n’était que parce qu’elle était une Redressée et donc une citoyenne de moindre importance avant … ?

Le jeune h… Raphael donc lui fit signe de le suivre, et Lilà se mit en marche. Elle était bien plus petite que lui – elle lui arrivait juste un peu plus haut que la taille, et devait donc allonger ses pas pour être à son niveau. Encore un désavantage à être petite. Est-ce que j'arriverais vraiment à m'y faire un jour ?

Dis-moi, qu'est-ce que tu sais sur ce monde ?

Elle prit le temps de réfléchir à sa réponse. Que pouvait-elle dire ? Elle n’y connaissait rien mais comment le dire sans passer pour une …
Elle interrompit son cheminement de pensée.
Raphael avait été assez gentil jusque-là. A part au tout début mais il n’avait probablement pas fait exprès du tout de lui écraser le pied, et au final, c’était lui qui était tombé. Il s’était excusé de l’avoir confondue avec une enfant et lui proposait à la fois son nom et de l’aider à découvrir la ville … Elle ne pouvait probablement pas lui faire a proprement parler confiance, mais elle pouvait bien révéler quelques informations mineures.

« A vrai dire, rien. J’ai ouvert les yeux dans ce monde il y a quelques heures à peine et j’ai juste marché, le nez en l’air, jusqu’ici. »

Pas la peine de dire qu’elle avait entendu plein de choses ; elle avait l’ouïe bien plus fine ici. Mais entre surprendre des conversations et recevoir vraiment des informations, il y avait une sacrée différence et elle préférait qu’il lui explique ce qu’il voulait bien lui dire de lui-même.

« Mais j’ai cru comprendre que la ville était plutôt grande et assez … disparate. C’est vrai ? A quel point ? »

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanSam 1 Oct 2016 - 20:17


A vrai dire, rien. J’ai ouvert les yeux dans ce monde il y a quelques heures à peine et j’ai juste marché, le nez en l’air, jusqu’ici.

Il allait donc falloir lui apprendre tout du début. Tout, de A à Z. Il allait passer pour un fou, à coup sûr. Si lui avait eu du mal à croire en ce qu'on lui avait raconté, alors elle... Enfin, il lui faudra tout d'abord savoir si c'était une non-native... Mais au vu de ce qu'elle a dit, elle devait sûrement l'être, car il doutait qu'un natif dirait "J'ai ouvert les yeux dans ce monde il y a quelques heures à peine". Elle fit aussi une très bonne remarque sur la ville :

Mais j’ai cru comprendre que la ville était plutôt grande et assez … disparate. C’est vrai ? A quel point ?

Le sens de l'orientation de Raphael ne dira pas le contraire : cette ville est énorme. Ca devrait être interdit, des villes aussi grandes. Il ne s'était jamais vraiment penché sur l'histoire de la Capitale et s'était toujours demandé pourquoi autant de styles différents s'y mélangeaient.

Tellement grande que mon sens de l'orientation en est tout retourné, un vrai calvaire pour rentrer chez moi, haha
, dit-il, émettant un petit rire amusé. Ahem... Tu es n'es pas de ce monde, donc une non-native, non ?

Il aurait voulu se rattraper en disant qu'il était lui-aussi un non-natif, mais il voulait éviter de trop en déballer pour le moment. Il ne savait absolument pas par où commencer ; et même, elle le regarderait sûrement bizarrement après tout ça.

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniSam 1 Oct 2016 - 20:37

Oh, c’était bien sa chance. Il semblait que Raphael soit du genre à se perdre … Mais bon, toute est spontanément offerte est la bienvenue quand on ne sait pas par où commencer ! Lilà laissa échapper un petit éclat de rire cristallin et entendre sa voix à cet instant-là la surprit ; elle avait l’impression que son rire était plus pénétrant, plus vibrant qu’avant.

C’était peut-être la magie. C’était peut-être la liberté.

En tout cas, elle ne se moquait pas, c’était le principal, et ici, personne ne lui en voudrait de rire sans raison apparente, autre que parce que quelqu’un était rigolo.

Ahem... Tu es n'es pas de ce monde, donc une non-native, non ?

Oh, quel bel euphémisme. Elle devrait le garder à l’avenir. La formule était bien, quoi qu’un peu simpliste, mais résumait bien l’idée. Elle avait toujours aimé quand on arrivait à tout dire en une poignée de mots plutôt qu’en de longues phrases alambiquées.

« Effectivement ! Ca se voit tant que ça ? »

Elle pencha la tête, un peu inquiète. Pourtant avant de s’aventurer dans la ville, elle avait veillé à être bien habillée, et bien coiffée, allant jusqu’à se tresser les cheveux pour qu’ils ne lui donnent pas un air trop négligé et qu’elle n’ait pas l’air de débarquer de la campagne profonde. Elle ne s’était pas beaucoup intégrée en quelques heures mais elle ne pouvait pas faire si étrangère, si ?

En tout cas, elle avait bien aimé l’entendre rire. Ca lui allait bien. Mais encore une fois, ici tout était tellement différent… Presque enivrant. Si seulement les gens autour pouvaient cesser de parler et lui donner mal à la tête… Rien d’handicapant mais c’était comme une crampe douloureuse : on peut l’ignorer mais on sait que c’est là.

Elle avait de la chance qu’il soit honnête, en fait. Si ça me fait ça quand on ment autour de moi, ça doit être atroce quand on me ment délibérément… !

« Est-ce que… » elle hésita, gênée. Lilà était une adulte sûre d’elle-même, mais sa taille rendait les choses un peu plus compliquées. « Est-ce que tu en connais d’autres dans mon cas ? »

Elle aurait aussi voulu lui demander d’aller moins vite, mais sa fierté l’avait retenue. Tant pis, elle essayerait une autre fois. Des questions à poser, elle en avait tout un tas en stock et c’était le moment de les poser, du moins, elle n’en voyait pas de meilleur. Et au pire, s’il ne sait pas, d’autres sauront me renseigner je suppose.

« Hum… Tu pourrais me parler de la Déesse ? Si je lui dois ma présence ici, j’aimerais savoir de quel culte il s’agit. »

Elle n’ajouta pas qu’elle venait d’une civilisation où il n’y avait plus aucune religion, car ça faisait désordre et créait des conflits. Mais elle comprenait le concept de foi et même si elle n’était pas tout à fait certaine d’être reconnaissante pour cette nouvelle vie – tout était trop récent – on ne mord pas la main qui nous nourrit.

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanSam 1 Oct 2016 - 21:50


Effectivement ! Ca se voit tant que ça ?

Bien sûr que non, mais ses paroles l'ont fait tiqué. Il avait été dans la même situation qu'elle au départ, complètement désorienté. Il s'était habitué à cet univers complètement hors du commun, il avait même commencé à apprécier sa nouvelle vie. Peut-être finira-t-il par découvrir qui il est vraiment ?

Est-ce que… hésita-t-elle avant de continuer. Est-ce que tu en connais d’autres dans mon cas ?

Raphael se contenta de lui sourire timidement et de lui dire :

Ne t'inquiète pas, je suis comme toi, et il y a énormément de gens dans notre cas, à ce que j'ai cru comprendre.


Il n'avait absolument pas d'exemples précis à donner, mais il avait entendu beaucoup de gens râler à cause de ces arrivées totalement aléatoires de non-natifs. Aussi se faisait-il plutôt petit et essayait de ne pas dire à tout le monde son statut, mais il y avait toujours des devins/des télépathes/des amateurs du méta-gaming qui étaient toujours au courant de tout et se faisait un malin plaisir à répandre des rumeurs...

Hum… Tu pourrais me parler de la Déesse ? Si je lui dois ma présence ici, j’aimerais savoir de quel culte il s’agit.

Ah, elle sait au moins quelques petites choses, c'est déjà ça ~ Cependant, il n'avait jamais entendu parler d'un quelconque culte ; il avait même entendu dire qu'il n'y en avait absolument aucun.

La Déesse, à ce que j'ai compris, c'est une... entité qui existe réellement, tout comme les autres Dieux qui l'accompagne -oui, il y a toute une foulée de Dieux. Cependant, je ne pense pas qu'il y ai un culte précis, ou en tout cas je n'en ai jamais entendu parlé. D'ailleurs, la Déesse semble bien aimer ramener des non-natifs à tout va de façon aléatoire...

Il fait une petite pause avant de reprendre sur un ton plus bas :

Il y a aussi une histoire avec deux Dieux déchus appelés Jumeaux Renégats... Mais je ne sais pas trop le pourquoi du comment il se sont retrouvés déchus, ça à l'air plutôt obscur... Surtout qu'il me semble que c'est par rapport à une guerre ou un truc dans le genre...

Raphael ne s'était clairement pas trop renseigné là-dessus, mais il en avait au moins retenu les grandes lignes.

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniSam 1 Oct 2016 - 22:08

La fée répondit à sa confession par un sourire ravi qui éclaira complètement son visage et ses prunelles lilas. Il était comme elle ! Un point en commun dans ce monde … étrange … bizarre … Nouveau. Voilà. Restons sur l’idée de nouveauté.

Ensuite, il expliqua un peu les choses concernant l’entité qui l’avait amenée ici, et Lilà se focalisa sur lui.

Lilà l’écouta d’une oreille attentive. Déjà, il était honnête : il n’essayait pas d’inventer ce qu’il ne savait pas. Et même si c’était peu, c’était déjà ça, et c’était très bien. Quelque part, sa réponse la rassurait ; elle ne se voyait pas devoir se rendre dans un temple ou un endroit sacré pour prier la Déesse juste pour s’intégrer. Elle l’aurait peut-être fait, pour s’intégrer, mais ça aurait été hypocrite de sa part et … Non, elle n’osait pas tenter la magie. Si les mensonges des autres lui faisaient mal à la tête, que pourrait bien lui faire un mensonge à elle-même ?

Il y a aussi une histoire avec deux Dieux déchus appelés Jumeaux Renégats... Mais je ne sais pas trop le pourquoi du comment il se sont retrouvés déchus, ça à l'air plutôt obscur... Surtout qu'il me semble que c'est par rapport à une guerre ou un truc dans le genre...

Une guerre … Evidemment. Tout n’était pas rose ici non plus. Il fallait qu’il y ait de la violence – Lilà ne put réprimer un violent frisson à cette idée.
Sa mort était tellement proche encore !

« Ah … »

Elle ne sut trop quoi dire et s’arrêta un instant. D’un coup tout lui sembla presque envahissant. Les gens autour d’eux – les ivrognes qui somnolaient sur le côté, les marchands qui haranguaient la foule, les acheteurs qui tentaient de négocier, les passants… - les couleurs et les odeurs – tout était si vivant, si brillant, si fort ! Trop, presque.

Il y a quelques heures à peine elle était prise au piège et sentait la vie lui échapper. Maintenant elle était là, entre le soleil de la journée et l’ombre des échoppes, mais ça avait été si soudain, si inattendu…

« Je … »

Lilà essaya vainement de formuler des mots mais elle ne réussissait pas. Sa voix était comme coupée, son souffle s’accéléra subitement et elle une toute petite partie d’elle réalisa qu’elle était en train de faire une crise d’angoisse, ou de panique, parce qu’elle réalisait où elle était pour la première fois.

Elle était là, paralysée, haletante – paniquée.

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanDim 2 Oct 2016 - 10:55


La jeune femme semblait être rassurée, ce qui était plutôt normal, sachant qu'elle devait se sentir moins seule.

Pendant qu'il lui parlait de l'histoire avec les Jumeaux qu'il n'avait pas bien pigé -parce qu'il avait la flemme d'aller se renseigner plus-, il vit Lilà qui ne se sentait pas bien. Elle essayait de dire quelque chose, mais n'y arrivait pas vraiment. Raphael, inquiet, commença à paniquer lui aussi. J'ai dit quelque chose qu'il fallait pas ? Qu'est ce que j'ai fait ? Il ne savait absolument pas quoi faire. Il regarda dans tous les sens, les passants ne semblaient pas leur prêter tant d'importance que cela. Le démon s'approcha donc de la jeune femme, lui posa la main sur son épaule (ce qui l'obligea à se baisser) et tenta de la rassurer :

N... ne te met pas dans cet état, euh... ça fait des années et des années que cette guerre n'est plus je crois... euh... euh... q... qu'est-ce qu'il t'arrive ? Je... euh... j'ai euh... J'ai dit un truc qu'il fallait pas...?

Raphael ne savait absolument pas quoi faire, il était perdu. Il essayait de trouver quelque chose qui pourrait la distraire et la rassurer. Aller dans un bar ? Non, ça pourrait la stresser... Lui acheter un truc ? ... Je la connais à peine... Lui faire un câlin ? .... ... Oublions cette idée. Ou alors... Ouais mais ça fait super mal donc non... Et puis, je la connais pas... NAAAN, PAS CETTE IDEE, C'EST PAS LA MEILLEURE, SORS DE MA TÊTE ! Il hésitait à lui faire visiter la ville de cette façon... Mais si elle avait... Raphael ne savait pas. Pourtant, c'était la première rencontre plutôt amicale qu'il faisait, mais ça serait irréfléchi de faire ça... Il vit une ombre passer au-dessus de sa tête. Il leva la tête et vit un petit groupe de gens ailés traverser la ville en volant, au côté de diverses navettes volantes de toutes les époques et tout droit sortie de l'imagination. Il pourrait faire pareil, après tout, qu'est ce que cela lui coûtait ?

Il prit Lilà par la main et lui dit, malicieux :

Suit-moi, j'ai trouvé un truc qui pourrait te plaire ~

Il l'entraîna donc à sa suite et l'emmena dans un endroit surélevé, assez haut pour pouvoir admirer la ville d'assez haut. Ils se trouvaient sur une des nombreuses tours qui surplombaient la ville, mais ce n'était cependant pas la plus haute. Raphael aimait y aller de temps à autre, pour se changer les idées, et il n'était pas le seul à le faire ; sauf aujourd'hui, il était seul avec Lilà. De là où ils étaient perchés, on pouvait apercevoir le début des montagnes.

Alors, elle est pas belle, la vue ?

Bien sûr, il n'avait pas finit sa surprise, mais il laissait Lilà se régaler du spectacle avant.

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniDim 2 Oct 2016 - 11:26

Lilà se sentait mal.

Trop d’informations, trop de choses, ses sens étaient saturés et elle ignorait comment gérer tout ça. Elle sentait et ne sentait pas le souffle de l’explosion. Elle voyait et ne voyait pas la lumière. Elle repensait aux camarades tombés autour d’elle. Elle entendait les coups de feu et les insultes. Tout était trop, trop …

Sa gorge se serra. La petite partie lucide d’elle-même hurlait pour la sortir de son état de choc. Elle entendait la voix de Raphael mais c’était trop loin, comme si tout était cotonneux. Lilà connaissait les consignes – combien de personnes en état de choc avait-elle rassuré avant ? des dizaines, des centaines – et tentait tant bien que mal de s’accrocher à quelque chose de réel mais tout lui filait entre les doigts, et son cœur commençait à s’affoler et battre plus vite encore qu’elle ne respirait.

Puis tout à coup, brutalement, brusquement, quelque chose toucha sa peau et la sortit partiellement de son état de malaise. C’était chaud, c’était vivant, c’était tout ce qu’il fallait. Machinalement elle se sentit bougée, entraînée malgré sa propre inaction – mais encore une fois, elle était si petite, ce n’était pas difficile.

Alors qu’elle accélérait le pas pour le suivre, sa main dans la sienne, Lilà sentait petit à petit son ancienne réalité refluer et même si elle ne se sentait pas complètement ancrée dans la nouvelle, le contact avec Raphael l’aidait énormément.

Elle ne fit pas attention au chemin, mais réalisa assez vite qu’ils se dirigeaient vers un endroit élevé. Ils s’écartaient de l’allée à proprement parler pour passer dans une ruelle annexe, puis tourner, puis passer par des chemins qu’elle n’aurait pas forcément vus de suite…
Raphael l’emmenait dans une tour. Il ne pouvait pas le savoir mais ancienne espionne et informatrice, être en hauteur était un plaisir pour Lilà. Pour prendre du recul, faire des repérages, observer les gens.

Mais elle n’était pas là pour ça. Je n’aurais peut-être plus jamais à le faire. Alors la petite fée força sa respiration à se calmer pour au moins comprendre ce qu’il lui disait. C’était tellement, tellement plus simple : il n’y avait personne autour, elle n’entendait que lui, et elle ne sentait plus aucun mensonge parfumer l’air et heurter sa sensibilité.

Alors, elle est pas belle, la vue ?

Lilà détacha ses incroyables yeux violets – qui avaient été troubles pendant sa crise d’angoisse, et s’éclairaient progressivement – du visage de Raphael pour regarder autour d’eux. Elle voyait les toits, elle voyait des tissus colorés, des ombres mouvantes… et puis plus haut… De la verdure. Des montagnes qui se dessinaient. Et un ciel… un ciel magnifique. Quelques nuages, la lumière de l’après-midi.
Ils surplombaient une grande partie de la ville et la vue était splendide.

« C’est magnifique… » La voix de Lilà était basse, mais parfaitement audible. Certainement sa magie qui colorait le son de sa voix. Enfin elle se l’imaginait comme ça.

Les yeux agrandis de plaisir, elle inspira, longuement, plusieurs fois, pour se calmer, se rassurer, et éloigner le fantôme de la violence d’avant. Elle voulait graver la vue dans sa mémoire – une si belle vue, un si beau moment. Et comme ils étaient seuls, elle en profitait pleinement.

« Merci. »

Lilà regarda leurs mains encore liées et serra la main du jeune homme doucement. Le contact ne la gênait pas, elle était tactile de nature. Plus mâture qu’elle ne l’aurait cru, en fait. Peut-être pas si jeune que ça… Ou peut-être aussi issu d’un monde difficile. Quoi qu’il en soit…

« Désolée… Désolée pour tout à l’heure. Je… Merci de m’avoir amenée ici, je me sens déjà mieux. »

Je ne vais pas lui dire que j’ai paniqué ou pourquoi … Mais merci, ça, je peux.

« On est où, au fait ? »

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanDim 2 Oct 2016 - 12:10


Raphael sentit Lilà se détendre. Il avait un peu oublié de lâcher la main de la jeune femme, mais avoir un contact humain (façon de parler) lui faisait étrangement se sentir bien. Il avait rarement eu l'occasion de faire des rencontres comme celle-ci, et il voulait en profiter un maximum. Il sentit Lilà serre doucement sa main, le démon ne fit rien pour se dégager, trop occupé à admirer la vue. Avant, il pouvait rarement le faire, maintenant, il en profitait. Il regrettait juste que la tour ne soit pas assez haute pour observer plus de chose, et surtout les montagnes. Il aimerait bien s'y rendre, à l'occasion.

Il entendit Lilà le remercier, Raphael se contenta de lui sourire. Elle semblait elle aussi adorer cette vue. Qui n'aimerait pas cette vue, de toute façon ? La prochaine fois, il ira sur la tour la plus haute de la ville pour avoir une vue imprenable sur tout. Elle s'excuse pour tout à l'heure, Raphael se contente de dire "Ne t'inquiète pas pour ça, ce n'es rien. Tu m'as juste fait sacrément peur". Il rit un peu avant de continuer "Et de rien, c'est un de mes endroits préféré, après mon lit". Elle demanda ensuite où ils se trouvaient.

Sur une des tours de la ville, bien que, comme tu as pu le remarquer, ça ne soit pas la plus haute.

Il la laissa contempler encore un peu la ville vue du haut. Il commença à se préparer à la douleur qu'il allait subir en voulant les sortir de son dos. Il se demandait d'ailleurs pourquoi elles ne voulaient pas rester sorties tout le temps, ça lui éviterait bien ce genre de problèmes. Il prit Lilà dans ses bras sans la prévenir et dit :

Dit-moi, ça te dit une façon différente de visiter la ville ? Enfin, j'espère que tu n'a pas le vertige.


Il fit donc sortir ses ailes de démon des deux petites bosses de son dos pendant qu'il commençait à s'élancer dans le vide. Ca lui faisait mal, mais il se mordit la lèvre pour ne pas pousser de gémissement. Il prit de la hauteur et commença à faire le tour de la ville, mais pas trop vite pour ne pas s'épuiser. Raphael entreprit ensuite de montrer à Lilà les endroits importants de la ville : les quartiers, le portail, la rue marchande, où ils étaient il y a peu... Tous les endroits qu'il fallait connaître, le tout en faisant attention à ce que Lilà ne tombe pas.

Je crois que quand je rentrerais chez moi, j'irais en volant, c'est beaucoup plus simple.

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniDim 2 Oct 2016 - 12:32

Il devait bien aimer rire, ou sourire, décida Lilà, vu qu’il le faisait souvent. Elle laissa passer la remarque sur son lit, la blague était si facile qu’il n’y aurait aucun plaisir à la faire, mais elle haussa un sourcil élégant. Complètement inconsciente des projets de son compagnon de vue, elle s’émerveillait de la vue et se sentait se détendre petit à petit, appréciant la simplicité et la beauté autour d’elle…

Dit-moi, ça te dit une façon différente de visiter la ville ? Enfin, j'espère que tu n'a pas le vertige.

Lilà n’eut même pas le temps de répondre que tout s’enchaînait et elle se retrouvait pressée contre le torse de Raphael – elle rosit à cette pensée. Il avait dû la soulever un peu pour qu’elle ne soit pas plaquée contre son estomac mais elle réprima ben vite ses protestations en réalisant que ses pieds ne touchaient rien.

Le vide. L’air autour d’eux.

Et soudain, elle se retrouvait dans les bras d’un garçon à peine moins qu’un inconnu, à des mètres et des mètres du sol, à flotter dans l’air …

« AAAAaaaah ! »

Ses oreilles percevaient le battement des ailes de Raphael et elle écarquilla les yeux de surprise. Elle avait vu des anges voler quand elle s’était promenée, mais le bruit était différent. Pas de bruissement de plumes. Pas de battement infime comme pour des libellules. Ses ailes étaient plus solides, moins chargées, plus … Définitivement pas humain !

Mais elle n’avait pas peur ; c’était juste une nouvelle chose dans un monde nouveau. Elle déglutit avant de regarder autour d’elle. Tout avait une nouvelle perspective et elle referma ses mains sur les bras de Raphael, se calant confortablement contre lui, appréciant sa solidité dans son dos, pendant qu’il lui faisait faire le plus formidable tour de la ville qu’elle aurait pu imaginer. Parfois elle pointait du doigt un endroit et il lui expliquait ce que c’était, mais la plupart du temps, elle se contentait de profiter de la vue et des commentaires.

Une fois la surprise passée, elle prit plaisir au vol avec Raphael. Elle ne pouvait pas voir son visage car elle était dos à lui mais elle espérait qu’il s’amusait autant qu’elle... et Lilà regretta que ses ailes de fée ne soient que tatouées dans son dos. Ca pourrait être bien de faire ça régulièrement ! Et tellement utile !

« Y a moyen d’aller plus vite, ou plus haut ? »

Elle n’osait pas trop insister, mais elle n’avait jamais eu l’occasion de faire ça et des loopings, ça pourrait être marrant. Ou pas. Elle ne savait pas, mais grisée par le vol, elle était prête à essayer en riant.

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanDim 2 Oct 2016 - 14:51


Raphael sentit que Lilà était complètement effrayée, ce qui réussit à faire rire Raphael. Il avait lui aussi eu la frayeur de sa vie la première fois, surtout quand il a complètement foiré l'atterrissage. Elle semblait écouter ses indications. Puis vint le moment où elle demanda d'aller plus vite et plus haut. Avec un sourire, Raphael répondit :

Toujours plus loin, aussi ?

Et sans lui demander son avis, il se mit à aller plus vite et à prendre plus de hauteur. La sensation du vent sur son visage le grisait, il n'était jamais allé aussi vite ou aussi haut. C'est de justesse qu'il évitait les obstacles d'ailleurs. Il s'éloigna de la Capitale et passa au-dessus de forêts, de plages, de plaines et de toutes sortes de paysage.

Ils passaient au-dessus des villes, où l'ont pouvait admirer l'habile mélange de technologies. Le jeune homme avait du mal à comprendre comment ce mélange était possible, sur Terre cela aurait été tout bonnement impossible.

Un peu fatigue, le jeune démon ralentit un peu l'allure et fit demi-tour. La Capitale lui semblait tellement loin... Il eut une petite idée ; il espérait juste qu'elle n'était pas trop lourde. Ses yeux devinrent rouge et Lilà fut entourée d'une aura bleutée juste avant qu'il ne la lâche... pour qu'elle flotte mieux ensuite. Il la fit donc voler juste derrière lui, en attendant de rentrer à la Capitale. D'ailleurs, il avait une petite idée de l'endroit où il allait atterrir.

Il se dirigea vers la tour où ils étaient tout à l'heure, et reposa Lilà sur la tour avant d'essayer d'atterrir à peut près correctement... Sauf qu'il réussit à se louper et se vautra sur les fesses. Aïeuuuuh.... Un peu gêné, il sourit à Lilà et lui dit :

Je crois que je vais devoir travailler mes atterrissages, héhé...

Il se redressa en se tenant les fesses et en rentrant ses ailes, ne laissant maintenant que deux petites bosses de visibles dans son dos. Il demanda ensuite :

J'espère quand même que ça t'a plus, dit-il avec un petit sourire maladroit.

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniDim 2 Oct 2016 - 15:10

Lilà éclata de rire en voyant qu’il prenait ses demandes à cœur et son rire s’éparpilla dans le vent pendant qu’ils volaient. Ils volaient ! rien que l’idée était magique et grisante. Son pilote lui faisait éviter de peu des obstacles mais plus ça allait, plus elle se sentit ivre des sensations du vol et c’était probablement la chose la plus magique qu’elle ait connu de toute sa vie.

Sa journée, qui avait si mal commencé (mourir avant le petit-déjeuner… !) s’était poursuivie e façon étrange mais présentement, Lilà se sentait juste bien. Parfaitement bien. Elle en prenait plein les yeux, elle riait à gorge déployée, tout semblait féérique – et c’était une fée qui le disait !

Puis ils ralentirent et firent demi-tour. Elle gravait tout dans sa mémoire, et était tellement occupée à profiter de tout cela qu’elle n’eut qu’une fraction de seconde pour réagir en sentant Raphael la lâcher. Un pic de peur la saisit brièvement alors qu’une aura bleue l’entourait et elle regarda, étonnée, la magie qui l’entourait et lui permettait de flotter dans la lumière de l’après-midi qui s’étirait.

Elle volait ! (Flottait, mais qui s’occupe des détails ?)

Le tissu rose de sa cape flottait au vent alors qu’elle espérait vaguement qu’ils étaient trop haut pour que quiconque puisse les voir de trop près. Même si elle était en combinaison, elle n’était que moyennement à l’aise comme ça.

Puis Raphael la fit se poser sur la tour, là d’où ils étaient partis, et ses chaussures en cuir touchèrent le béton du bâtiment avec soulagement. Lilà n’eut pas trop de mal à reprendre son équilibre mais elle ne put pas en dire de même du garçon qui se vautra au sol et elle ne put s’en empêcher : elle éclata d’un rire pur, chargé d’adrénaline et de bonheur. Ses cheveux étaient un peu décoiffés par l’expérience qu’elle venait de vivre, des mèches s’échappaient de ses tresses, elle avait les joues rosies de plaisir, et elle était tout simplement heureuse, là maintenant.

J'espère quand même que ça t'a plu, lui demanda-t-il, assorti d'un adorable sourire maladroit. La petite fée s'empressa de le rassurer d'un sourire éclatant.

« J’ai adoré ! Merci beaucoup Raphael… je peux t’appeler Raph ? »

Elle se sentait vraiment bien. Pleine de vie, et tout ce qui, à peine une heure ou deux plus tôt, l’avait frappé et l’avait fait paniquer était bien loin. Elle ressemblait bien plus à une fée maintenant, entre ses couleurs étranges, sa taille, et son sourire. Ne manquaient que des ailes.

« D’ailleurs tant qu’on y est… je peux te poser une question un peu plus personnelle ? »

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanDim 2 Oct 2016 - 15:49


Raphael était fatigué, et en prime il avait mal aux fesses. Quelle idée de rater son atterrissage, aussi. Il allait falloir bosser sur ce point, ainsi qu'à s'habituer à ses ailes qui se déploient. Au moins, il avait réussi à faire rire Lilà en se vautrant avec la classe d'une banane écrasée, ce qui le fit un peu rougir de gêne

J’ai adoré ! Merci beaucoup Raphael… je peux t’appeler Raph ?

Le jeune démon lui sourit. Si elle avait apprécié, c'était l'essentiel.

Bien sûr, ça ne me dérange pas. Heureux d'apprendre que tu as apprécié ! Et moi, je peux t'appeler Lili ? il termine sur un ton taquin.

Il se retint de dire que ce serait avec plaisir qu'ils pourront recommencer une autre fois, il était assez fatigué ainsi. Et puis, peut-être ne se reverront-ils plus avant longtemps, voir jamais. Il espérait cependant qu'il la reverrait un jour, au détour d'une rue. Il pensait ça, mais il voulait quand même rester un peu plus longtemps avec elle. Il ne s'était jamais senti aussi bien et aussi détendu, même son ancienne vie ne lui aurait pas permit une telle chose.

D’ailleurs tant qu’on y est… je peux te poser une question un peu plus personnelle ?

Raphael la regarda, un peu étonné. Quelle question voulait-elle lui poser ? Il espérait que ce n'était pas vraiment trop indiscret, il serait assez gêné pour y répondre. Mais il décida quand même de voir de quoi il en retournait :

Euh... Oui, bien sûr ! dit-il, se préparant au pire.

Qu'est ce qu'elle va bien pouvoir me demander ?

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniDim 2 Oct 2016 - 16:06

Et moi, je peux t'appeler Lili ?

Il la taquinait, c’était certain, mais un surnom n’est-il pas censé être plus court qu’un nom ? Ce n’était pas exactement le cas, et elle lui tira la langue d’un air très mâture (si si !) en réponse.

« Si tu tiens à m’appeler par un surnom, Raphi, je préfèrerais Miz. »

Peut-être se demanderait-il le rapport entre Miz et Lilà. Il n’était pas visible pour qui ne la connaissait pas, donc pour tous les gens qu’elle rencontrait depuis ce matin et rencontrerait à l’avenir. Mais Miz était la Lilà plus libre, plus vivante, plus sûre d’elle et généralement plus heureuse malgré tout ce qui pouvait arriver. Son pseudonyme d’avant était devenu son nom quand elle était entrée dans la Résistance et avait toujours symbolisé ça …

Et Raphael avait cristallisé en une expérience incroyable tout ce qui caractérisait Miz, excitation, peur et adrénaline compris. Il avait bien le droit de l’appeler Miz. Même s’il ne saurait probablement jamais à quel point c’était intime pour Lilà.

Lilà ignorait comment on restait en contact avec les gens dans ce monde. Y avait-il des téléphones ? Des messageries en réseau ? Des oiseaux porteurs de messages ? Des runes magiques de communication ? Son imagination était grande ouverte, mais elle ferait en sorte de rester en contact avec Raphael, même si ce n’était que de temps en temps. Il a peut-être mieux à faire que de fréquenter une fée qui débarque cela dit.

Euh... Oui, bien sûr !

Pas besoin d’être voyant pour se rendre compte qu’il se préparait au pire en lui répondant quand même par l’affirmative. Son sens magique vibra légèrement, ce n’était pas un mensonge mais pas totalement vrai non plus. Elle comprenait – après tout ils se connaissaient à peine et déjà elle voulait poser une question personnelle.

Un peu embarrassée, elle enroula le tissu rose autour des doigts de sa main gauche en essayant de formuler sa question le plus poliment possible en espérant ne pas insulter ce jeune homme qui avait été si gentil.

« Tu … tu es quoi toi ? » Oups, c’était pas sorti aussi diplomatiquement qu’elle l’aurait voulu. Elle mit la main devant sa bouche, gênée, puis étoffa sa question après quelques secondes d’embarras. « Enfin, tu n’es pas humain donc … »

Elle mettait sa gêne sur le compte de la masse de choses perturbantes (positives et négatives) qui lui tombait dessus depuis son réveil. Oui, c’était bien ça, et rien d’autre. Absolument rien.

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanDim 2 Oct 2016 - 16:48


Si tu tiens à m’appeler par un surnom, Raphi, je préfèrerais Miz.

Raphael ne voyait absolument pas le rapport entre Miz et Lilà, mais si c'était ce qu'elle voulait... C'était peut-être un petit surnom affectif que lui donnait ses proches dans son ancienne vie ? Cela pouvait être le cas, cela lui faisait étrangement penser à un nom de fée. Étais-ce voulu ?

La jeune femme lui posa sa question indiscrète maladroitement. Raphael eut du mal à comprendre ce qu'elle avait voulu dire. Elle parlait de lui comme un objet ou bien...? Il avait du mal à comprendre et était un peu désorienté. Mais elle se rattrapa bien vite, ce qui répondit aux questions qui pullulaient dans sa tête :

Enfin, tu n’es pas humain donc …

Raphael se sentit soulagé. Ce n'était pas si indiscret comme question, d'ailleurs il connaissait la race de chaque serveur dans le bar où il travaillait. Cela ne le gênait absolument pas de dire sa vraie nature... Enfin, si, un peu, il ne s'y était pas encore réellement fait.

Avant, j'étais un simple humain, et maintenant, je suis un démon, je sais pas pourquoi... Enfin, avec mes yeux, mes dents et mon pouvoir, c'est facile de deviner que je ne suis pas humain, héhé. Et toi, tu es humaine, si c'est pas indiscret ?

Il ne voyait pas pourquoi Lilà ne lui révèlerait pas si elle était humaine ou non, vu que lui-même l'avait fait. Néanmoins, en sa compagnie, il ne voyait pas le temps passer.

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniDim 2 Oct 2016 - 17:06

Lilà attendit sa réponse avec anxiété et impatience mélangés, mais vu qu’il ne semblait pas mal prendre sa question, ça ne devait pas être épouvantable.

Avant, j'étais un simple humain, et maintenant, je suis un démon, je sais pas pourquoi... Enfin, avec mes yeux, mes dents et mon pouvoir, c'est facile de deviner que je ne suis pas humain, héhé.

La petite fée hocha la tête d’un air entendu. Elle avait entendu parler de démons dans le folklore et dans la littérature, Avant. Visiblement, avec toutes les choses magiques de ce monde-ci, la race des démons devait bien exister, et probablement ne rien avoir avec ce qu’elle en savait avant. En tout cas, si Raphael était un démon, il n’était ni effrayant, ni violent.

Du moins, j’espère.

Et toi, tu es humaine, si c'est pas indiscret ?

La question ne la prit pas totalement au dépourvu mais elle chercha comment y répondre pendant quelques secondes. C’étaient les personnes qui étaient là à son réveil qui l’avaient aidée à comprendre ce qu’elle était devenue, elle n’avait pas encore complètement intégré le fait qu’elle aussi, elle faisait partie du folklore qu’elle avait pu étudier.

« Non… Non je ne suis pas humaine, moi non plus, même si on pourrait le croire de loin. » Lilà fit une courte pause avant d’ajouter, un petit sourire en coin aux lèvres. « Je suis une fée. Il n'y en a pas beaucoup, des comme moi, il paraît ! »

Fée comme ces petits êtres malicieux qui peuvent vous tendre des pièges, vous attirer dans des feux follets ou rendre votre maison heureuse en s’y installant. Fée, comme un être minuscule avec des ailes, mais elle n’en avait pas vraiment, juste des tatouages argentés dans son dos. Son pouvoir, en revanche, était terriblement cliché de sa race, même si il n’était pas utile en combat ou en survie pure.

« Mais si tu es un démon, tu as des cornes ? » ne put s’empêcher de demander la petite fée, avant de regarder les cheveux de Raphi, sans y voir de corne dépasser distinctement.

Le son d’un clocher se fit entendre et Lilà tressaillit. Entre sa crise d’angoisse, le vol et la bonne compagnie, le temps filait à toute allure, même si elle aurait voulu qu’il s’arrête. L'après-midi se termine déjà ? Quel dommage... !


•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanDim 2 Oct 2016 - 17:45


Raphael s'attendait à ce qu'elle dise qu'elle était une humaine, ou au pire, une naine, mais sa réponse le prit complètement au dépourvu :

Non… Non je ne suis pas humaine, moi non plus, même si on pourrait le croire de loin. Je suis une fée. Il n'y en a pas beaucoup, des comme moi, il paraît !

Une... fée ? Cela expliquerait sa petite taille, mais... où était ses ailes ? Les fées en avait d'habitude, non ? Et les fées ne sont pas censées être minuscule et habiter dans des fleurs...? Oui bon, il entendait surtout les petites filles rêveuses dire ça, il ne s'était jamais vraiment intéressé aux fées, mais ça lui faisait bizarre d'en voir une pour de vrai... Comme ça lui avait fait bizarre de voir des hybrides animaux pour de vrai.

Je... J'aurais jamais cru que tu étais une fée, sans vouloir te vexer...


Il était un peu surpris de cette révélation, mais elle ne semblait pas être très différente d'une humaine, ce qui pouvait être avantageux. Ou pas.

Mais si tu es un démon, tu as des cornes ?

Aaah, les cornes... Raphael se demandait si les deux bosses qui lui servaient de cornes lui servaient réellement. Franchement, la Déesse avait dû avoir une sacrée flemme de lui faire des cornes dignes de ce nom. Enfin, il aurait pu avoir pire, comme cornes.

Eh ben... Oui, mais elles sont si petites que mes cheveux les cachent... Autant dire que la Déesse ne s'est pas foulée, haha.

La cloche retentit. Le démon avait été surpris, il n'avait absolument pas vu le temps passer. Il lui faudra bientôt rentrer chez lui... Il ne voulait pas vraiment laisser Lilà, mais il ne trouvait absolument pas quoi dire. Il allait quand même l'accompagner un peu.

Bon, il va être temps pour moi de rentrer... Tu peux m'accompagner sur un bout de chemin, si tu veux.

Il commença donc à faire demi-tour et attendit la réponse de Lilà.

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 466
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 2833
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniDim 2 Oct 2016 - 18:04

Lilà haussa les épaules d’un air un peu blasé.

Je... J'aurais jamais cru que tu étais une fée, sans vouloir te vexer...

Elle s’en doutait un peu. Quand elle s’était observée dans un miroir, elle avait aussi douté. A part sa taille, tout le reste était tellement … humain ! Oh, elle n’en était pas mécontente, mais à voir comment cela la servirait ou desservirait. Déjà qu’on la prenait pour une enfant et qu’on ne la voyait pas…

« Je sais, c’est pas très évident. En plus, à part la taille, la chose qu’on retient des fées c’est qu’elles volent, et moi, mes ailes sont simplement tatouées sur ma peau. Mais bon on verra bien ce que ça donne ! »

Elle n’avait pas spécialement ajusté sa cape pour éviter de les montrer, mais comme Raphael avait commencé à se tourner, il n’avait pas pu les voir. Quelque part, montrer ses ailes lui semblait … intime. Pour l’instant, elles n’appartenaient qu’à elle. Quand il lui dit qu’il avait des excroissances à la place des cornes, elle nota l’information et hocha la tête d’un air entendu.

Bon, il va être temps pour moi de rentrer... Tu peux m'accompagner sur un bout de chemin, si tu veux.

Lilà lui emboîta le pas. Elle ne se souvenait plus du chemin qu’ils avaient pris à l’aller et devait donc le suivre pour au moins se retrouver dans la Rue Marchande de la ville. Malgré le tour dans les airs, elle n’avait pas encore de repères solides et était donc tributaire du démon pour s’y retrouver. S’il pouvait l’aider, évidemment, vu qu’apparemment, il n’était pas le mieux orienté des habitants de la ville.

« Moi aussi j’aimerais rentrer avant la nuit tombée. On ne sait jamais ! »

Elle allongea son pas pour être à son niveau malgré ses petites jambes.

« Un logement m’attend dans le Nouveau Quartier. En bas de la tour, tu pourras m’indiquer par où je dois aller ? »

Elle avait l’adresse exacte mais il lui faudrait au moins une direction, et comme ça, Raphael saurait globalement dans quel coin la trouver à l’avenir s’il voulait la revoir. C’était vraiment chouette comme découverte de la ville. Et il a été vraiment sympa aussi. La petite fée espérait retomber sur lui à l’occasion, mais rien n’était jamais certain.

Lilà soupira intérieurement. Elle n’avait pas envie que ça s’arrête là, mais comment faire autrement ? Ils s’étaient à peine rencontrés, se connaissaient à peine, et un excellent moment partagé ensemble ne suffit pas à créer une amitié. Elle n’avait pas trop révélé de choses, et lui non plus. Ils n’avaient même pas échangé leurs noms de famille ! Elle ignorait ce qu'il faisait dans la vie ou l'endroit où il vivait. Bref, à part un prénom, une race, et de vagues informations sur son caractère, elle ne savait rien de Raphael. Ça resterait peut-être une simple et unique rencontre, qui deviendrait un bon souvenir.

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Date d'inscription : 23/08/2016
Messages : 91
Race : Démon
Pouvoir : Psycholévit
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Barman le jour, voleur la nuit
Soras : 437
Avatar utilisé : Kano Shuuya - Kagerou Project/Mekaku City Actors
Autre(s) compte(s) : Shio & La
Couleur de dialogue : #620229

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 35/60/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Raphael A. SullivanDim 2 Oct 2016 - 18:39


Elle-même avoua c'était pas évident de savoir que c'était une fée et que ses ailes étaient tatouées sur sa peau. Attendez... tatouées sur la peau...? Après tout, il allait devoir s'habituer à toutes les choses étranges de ce monde, donc on va dire que c'est tout à fait normal d'avoir des ailes tatouées sur la peau. ... Non c'est pas normal...

Raphael commença à partir, Lilà la suivit ; elle aussi préférait ne pas attendre la tombée de la nuit pour sortir. Ils descendirent donc de la tour et Lilà en profita pour lui demander quelque chose :

Un logement m’attend dans le Nouveau Quartier. En bas de la tour, tu pourras m’indiquer par où je dois aller ?

... Merde, c'est où le nouveau quartier...?
Il lui semblait que c'était pas loin du Vieux Quartier, là où il habitait, mais... Il ne voyait aucune carte à l'horizon, et il n'avait pas envie de dire de bêtises. Il chercha quelqu'un qui pourrait l'aider, mes les rues commençaient déjà à se vider. Il essaya donc de se remémorer la direction qu'ils avaient pris en volant pour aller au Nouveau Quartier, surtout qu'il lui semblait que c'était le premier quartier qu'ils avaient survolés plus tôt.

Hum... Je crois que... c'est par là, dit-il en pointant une direction du doigt. Enfin, je crois, je n'en suis absolument pas sûr, j'espère ne pas me tromper...

Il se sentait bien inutile, tout à coup. Elle allait peut-être lui en vouloir pour ça, pour peu qu'elle déteste qu'on la trompe... Enfin, il espérait que ça ne serait pas le cas, ça serait vraiment dommage sinon.

•••

Cap's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ah, je t'avais pas vue, toi •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» "Et si j'avais une maison"
» Si j'avais des ailes si j'avais un ami...
» Alors? Quesque je t'avais dit? [PV Night]
» Cinema : J'avais 5 fils.
» Ouai bah excuse-moi, j'avais faim. [ RP ♪ Gaman ♥ Plume d'Ange ♪ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: La Capitale :: Le centre-ville :: Rue marchande-