Partagez| .

Un nouvel héros en ville [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanDim 2 Oct 2016 - 20:24

"-Hey miss serpent !"

Se sentant interpellée, Alexia se retourne, ce qui est somme toute assez logique. Elle est la seule à qui le qualificatif « serpent » trouve à s’appliquer dans la rue. Il en découle fort logiquement que c’est à elle qu’on s’adresse. Quoi encore ? Curieuse tout de même, la demoiselle cherche du regard son interlocuteur, espérant un peu qu’elle va se retrouver devant un bel Apollon tombé raide dingue de son charme fou ! Mais évidemment, la réalité est cruelle, et elle se prend la vérité en pleine poire à peine s’est-elle retournée. Le type qui l’a hélée est un blaireau accompagné vraisemblablement de ses copains.

Evidemment, ce n’est pas un blaireau à proprement parler. N’empêche, pendant une folle poignée de secondes elle avait caressé l’espoir que ses attributs de serpent fassent autre chose qu’attirer le regard et les commentaires sur son passage. Or, elle avait à nouveau attiré l’attention d’un groupe de débiles congénitaux qui devaient voir en elle une cible facile. Evidemment, sa chevelure avait encore son apparence d’innocente chevelure. Elle doutait que quiconque ose s’adresser à elle s’ils s’apercevaient qu’elle avait une masse grouillante de reptiles sur son crâne… Poussant un petit soupir, la gorgone s’apprête à se retourner, déjà désintéressée. Elle ne tient pas à satisfaire la curiosité d’imbéciles curieux qui la prennent en plus à tort pour une lamia. Prenant malheureusement son mutisme comme une réaction de crainte, ou peut-être une invitation à poursuivre sur leur lancée, le groupe se rapproche rapidement d’elle. Celui qui l’a hélée s’adressant bien fort à un de ses amis pour être sûr que la moitié de la rue l’entende.

"-Qu’est-ce que tu penses qu’elle fait ? Chercher de la lotion pour ses écailles ? Ou peut-être chercher un magasin qui fait des tailles XXXL. "

Il achève sa tirade par un éclat de rire gras et bruyant rapidement repris par ses copains. Le pire c’est qu’il n’est pas loin du compte, Alexia est bien en route pour chercher tout un attirail spécialisé de produits pour ses écailles et sa chevelure. C’est qu’elle adore soigner ses petits protégés ! Toutefois l’intervention du petit groupe l’agace déjà prodigieusement. La demoiselle s’efforce toutefois de garder son sang-froid (c’est le moins qu’on puisse dire) et ordonne à ses dents de cesser de crisser et s’impose de continuer à respirer comme tout mammifère digne de ce nom. Ce n’est pas parce qu’elle est désormais à moitié reptile qu’elle peut se passer d’oxygène. Tâchant donc de rester calme, elle se tourne vers le chef de la petite bande à qui elle assène un regard noir.

Son interlocuteur a le profil type du jeune délinquant dont le QI avoisine les chiffre à un nombre : grand, commençant déjà à prendre du ventre et vachement moche. Un regard bovin, catégorie viande malade et une voix haut perchée ridicule… Elle avait peut-être un corps de serpent, mais elle au moins elle était jolie et intelligente ! Ajoutez à cela qu’être entouré de trois copains ringards aux sourires niais lui donnait surement une arrogance que seul il n’oserait pas aborder.. Dans sa tête, il est un grand et fort prédateur, et elle la pauvre proie qui vient de passer à sa portée et avec laquelle il va jouer puisqu’elle est quelque peu physiquement différente de la norme. Dommage pour lui, elle est mille fois plus dangereuse que lui ne le sera jamais. Incapable de comprendre le danger qu’il encourt en énervant la gorgone, il s’apprête à se remettre à se moquer d’elle.

Sentant son agacement monter, sa chevelure commence toutefois déjà à s’agiter. Ce qui se traduisait par un concert de sourds sifflements semblant provenir d’Alexia en même temps que quelques mèches semblaient commencer à bouger toutes seules. Cela eut au moins le don de le couper dans son élan. Cependant il avait une fierté masculine à préserver ce qui induisait qu’il ne pouvait pas reculer devant quelques simples sifflements venant d’une fille à moitié reptile comme elle… La ville allait gagner une statue !

Alexia s’apprêtait en conséquence à demander à sa chevelure de s’activer quand une nouvelle personne arriva… Encore un idiot à pétrifier ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
HikaruLun 21 Nov 2016 - 21:28

Dans quel genre d'endroit je m’étais retrouvé ? J’étais apparue dans un endroit qui ne m'était pas familier et trop… médiéval ? Dans quel partie de la Terre je m’étais retrouvé ? D'ailleurs j’étais toujours sur cette belle planète bleu ? Parce que jusqu’à preuve du contraire il n'y avait pas autant de race fantastique. Il fallait que je me calme, rester calme et réfléchir. Déjà pourquoi j'avais reçu une paire d’ailes noir et dans quel lieu je me trouvais. D'ailleurs ça me gênait ces ailes je ne pouvais pas les faire disparaître ? Au moment où je m’étais demandé ceci ils se sont rétracté, bien ça c’était une chose de faites, maintenant où je me trouvais ?

Je commençais à regarder autour de moi, j’étais dans un marché peut-être. En tous cas cela ressembler à tout point à un quartier marchand, il y avait des boutiques de partout et au dessus des boutiques se trouvait parfois des habitations. En plus c’était un poil trop animé pour moi, il y avait des gens de partout je détestais ça. En tous cas c’était utile vu que j’étais perdu, avoir autant de monde autour cela pouvait m’aider à savoir où j’étais. Du coup je m’étais mis à marcher pour pouvoir accoster un passant mais dès que j’essayais de sortir un mot de ma bouche cela ne voulait pas. J'avais essayé plusieurs fois d'appeler des personnes mais à chaque fois aucun son ne sortait de mes cordes vocales… C’était trop dur pour moi d'essayer de parler à quelqu’un…

J'avais donc décidé de réfléchir à moi-même ou je me trouvais en regardant autour de moi, apparemment je me trouvais dans un monde médiéval. Je regardais les marchandises qu'il y avais des épées, des fouets, de la nourriture rien de bien moderne. Un moment en regardant les marchandises je vis mon reflet à travers une vitre et je remarquais que mes yeux était devenue violet. À présent même ce détail ne me surprenais pas, mais je me demandais ce que j’étais devenu en mourant. En continuant de me balader j'avais conclu que je me trouvais dans une époque médiéval… Pourquoi je viens voir des sabres lasers ? Des tablettes ? Des smartphones ? J’étais arrivé dans quel genre d'endroit sérieusement ?

J'en avais marre de réfléchir ce lieux était beaucoup trop étrange pour moi, j'avais beau être curieux si je n’avais pas les clés en main pour pouvoir résoudre une énigme c’était inutile d'y réfléchir. Un moment durant ma marche, un idiot sans aucune matière grise dans son crâne s'était mit à gueuler pour bien que toute le monde l'entende. Sa cible était une créature spécial, une gorgone peut-être ? Ou une hybride mi-humain mi-serpent en tous cas c’était une fille de mon peut-être ? Franchement quel journée de merde, je ne voulais pas aider une inconnue et pourtant je m’étais approché d’eux. Il fallait vraiment que je corrigé cette mauvaise habitude, en tout cas quand j'etais arrivé dans les lieux où se déroulait l'action. Je regardais ce pseudo délinquant et ses amis, je sortis ma matraque et la diriger vers eux. Mon visage était ne représenter aucune émotion, un visage tout à fait calme.

- Vous gênez, je vais vous mordre à mort.

J’étais vraiment énervé à ce moment-là, je ne savais pas si cela s’entendait dans ma voix. Mais même si cela ne se remarquait pas j’étais vraiment énervé. Aujourd’hui ce n’était pas ma journée, déjà je ne savais pas dans quel merdier je m’étais retrouvé et maintenant des singes faisaient leurs intéressant. Si jamais ils s’approchaient juste de quelque centimètres de moi, je comptais bien les descendre avec mes flingues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanJeu 24 Nov 2016 - 21:53

Quelqu’un devait l’avoir maudite. Sérieusement. Ou alors le destin s’était ligué contre elle pour lui pourrir la vie. Tentez de comprendre Alexia un instant. Vous vous retrouvez du jour au lendemain dans la peau d’une gorgone. Vous devez donc apprendre à ramper avec un corps volumineux, et surtout à apprivoiser une chevelure capricieuse et trop vivante qui a le don de pétrifier quiconque vous regarde si elle est active. Ce nouveau monde qui plus est vous est totalement inconnu. C’est ce par quoi elle était passée. Eh bien non contente d’avoir traversé ces épreuves, elle avait droit à un autre type d’ennuis que la majorité des autres non-natifs n’avaient pas à passer : elle devait supporter des regards appuyés et des commentaires lourds sur son apparence. image chocolat animation noel

Depuis le temps qu’elle y faisait face, elle s’y était à peu près habituée, évidemment. Et la majorité des habitants ne faisaient guère que lui jeter un coup d’œil ce qu’elle comprenait. On ne voyait pas de fille comme elle à tous les coins de rue, et ce même si on était dans un monde fantaisiste. Mais quand elle avait affaire à des idiots comme ceux qu’elle affrontait en ce moment, elle avait du mal à garder son sang-froid et à ne pas commettre un crime. Les débiles congénitaux avaient toujours eu un don pour l’énerver prodigieusement.

Alexia fut tout de même surprise que quelqu’un intervienne. Dans ce monde comme dans l’ancien, les passants avaient plutôt tendance à baisser les yeux et presser le pas quand une altercation en pleine rue survenait. Et puis elle n’était pas le genre de grêle jeune fille à donner l’impression qu’elle avait besoin d’être sauvée non plus. Pour être tout à fait honnête, la gorgone n’avait pas envie d’être aidée, plutôt de botter des derrières… Et elle n’était pas en danger, c’était plutôt ses agresseurs qui jouaient avec le feu. Mais elle avait si rarement droit à des marques d’attention que pouvoir se comporter en fille normale et jouer les princesses n’attendant que d’être sauvée par un chevalier en armure blanche était plaisant ! Elle n’allait donc pas se plaindre de l’intervention de son « sauveur », même si ce dernier avait plus un air d’adolescent mis à la porte que celle d’un beau chevalier venu la ramener dans son royaume.

En parlant du jeune homme venu à sa rescousse,  il ne payait guère de mine. Il n’était pas très grand –mais bon vu sa taille, tous les humanoïdes paraissaient un peu petits-, et ne paraissait pas extrêmement costaud non plus. Il n’avait pas peur de se faire casser la figure ? Elle avait bien avisé la matraque qu’il avait à ses côtés mais elle doutait que cela suffise contre trois assaillants. Venant rapidement s’interpose rentre le jeune homme et les voyous, la gorgone lance un regard assassin aux débiles. Maintenant qu’elle n’est plus seule, leur attitude bravache retombe. Surtout après les menaces étranges de l’autre gars. Ils finissent par se détourner et partir, prétextant qu’ils n’en valent pas la peine. Sentant un poids quitter sa poitrine –elle n’aura pas de problèmes pour avoir pétrifié trois personnes aujourd’hui-, Alexia se tourne enfin vers celui qui est venu l’aider.

« -Je m’en serais sortie seule… Mais merci. »

Il avait un air blasé des plus agaçants. En revanche, ses vêtements étaient peu conventionnels, lui rappelant plus ceux de la Terre que ceux produits à Tsuki. C'est aussi un natif ? Il n'est peut-être là que depuis peu s'il porte encore ses vieux vêtements.

"-Je m'appelle Alexia. Tu es... ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
HikaruDim 27 Nov 2016 - 14:47

Alors comment ces délinquant allaient réagir ? Comptaient-ils fuir ou encore venir m'attaquer pour protéger le peu d'honneur qu’ils avaient ? Sérieusement je me demandais vraiment pourquoi des personnes se comportaient comme ça, ils avaient vraiment besoin de lunettes. Comment faisaient-ils pour ne pas voir que ce genre de comportement était totalement idiot. Ou peut-être c’était à moi de calmer mes ardeurs, faire trois mort dans un endroit dans lequel je venais à peine d’arriver, à part avoir de gros problèmes je ne gagnais rien à les tuer. Alors j’avais décidé de ne pas les tuer mais de les mettre au porte de la mort, cependant je ne connaissais rien du fonctionnement de la justice et des lois dans le lieux que je me trouvais. Du coup j’étais un peu coincé, dans les meilleurs des cas ces voyous prendront peur et s’enfuiront.

Après avoir dis ma courte réplique la gorgone s'interposa puis se mit à regarder ces trois délinquants. J’étais curieux de savoir quel genre de regard elle avait lancé pour faire en sorte que ces personnes avaient finalement décidé de partir. Peut-être que cette personne n’avait pas tant que ça besoin d'aide en tout cas, elle était sûrement forte de caractère. Quand ils étaient parti je me disais que si ces idiots avaient voulu se battre. Je serais sûrement devant la justice à l’heure actuel…

J’étais en train de faire quoi moi ? On voulant aider cette fille je m’étais retrouvé au centre de l'attention et ma fin de phrase. Je me prenais pour Hibari ? Dire que je les mordraient à mort en sortant ma matraque c’était la signature d'Hibari ça. En tout cas magnifique clin d'œil de ma part… Mais comment ça, c’était un beau clin d’œil de ma part ? J’étais trop voyant, peut-être que je me devais de faire sortir mes ailes puis m'envoler au loin ? Mais je ne savais toujours pas utiliser mes ailes… Si peut-être ? Non mieux fallait jouer la sûreté et ne pas essayer de m’envoler pour ne finalement même pas réussir à décoller. Je ne voulais pas encore plus attirer l’attention et avoir la honte de ma vie.

La gorgone se tourna vers moi, puis déclarait qu'elle aurait pu s'en sortir seule mais le remerciait tout de même. Dans une telle situation je devais dire de rien, cependant alors que j’essayais de prendre parole. J’étais comme paralysé, je n'avais même pas réussi à faire passer ouvrir ma bouche. D'un autre côté je m’étais mis aussi à regarder ailleurs pour ne pas prendre le risque de la regarder droit dans les yeux. Puis elle me donna son nom, Alexia ensuite me demanda le mien…

- Hikaru…

Quand j’avais dis mon prénom, je me trouvais à la limite du chuchotement cependant si on était proche de moi on pouvait tout même m’entendre. Je me mis à regarder autour de moi, les passagers continuaient toujours de nous regarder. Ceci me m’étais mal à l'aise, je voulais trouver un endroit pour continuer la discussion. À moins que partir après avoir dis mon identité était aussi une bonne solution. Cependant s’en aller comme ça, ce n’était franchement pas très polie fait finalement je décidais de prendre la parole.

- Dis, on peut discuter dans un endroit plus calme ?

Ma voix était calme et claire et j'avais essayé de la regarder dans les yeux, essayer car dès l'instant où j’avais vu ses yeux. Les miennes s'en allèrent pour observer mon environnement, il y avait beaucoup de personnes. Beaucoup trop de vie à mon goût, je préférerais largement être seul qu’être avec des gens…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexia CallahanMer 30 Nov 2016 - 23:05

Alexia était contente que les trois imbéciles soient partis. Encore un peu et elle se serait vraiment mise en colère et les aurait pétrifié. Et après c’est elle qui aurait été vue comme la coupable ! C’était elle la victime dans l’histoire. Mais bon, heureusement le jeune homme était arrivé et avait dissuadé le petit groupe de continuer leurs lourdes remarques. Elle regardait maintenant son sauveur, attendant qu’il lui réponde. Ce qu’il sembla faire d’assez mauvaise grâce vu qu’il ne fit guère plus que le lui chuchoter. Il n’était pas gêné de l’avoir aidée quand même ? Elle appréciait justement qu’il ait pris son parti et ait osé intervenir.

Le fait qu’il détourne aussi résolument le regard était ennuyant. Il savait qu’elle était une gorgone ? Ou il l’avait deviné ?Un instant elle crut même que sa chevelure s’était mise à grouiller sur son crâne sans qu’elle ne s’en aperçoive et promena vivement sa main dans ses lourdes mèches. Mais non, heureusement ses petits protégés étaient restés tranquilles comme elle le leur avait demandé. Même si maintenant qu’elle avait levé la main vers eux, plusieurs de ses bébés se mirent à venir quémander des caresses. Constatant que son mouvement avait eu pour réaction d’agiter sa chevelure, toujours sous sa forme inoffensive, mais qui grouillait comme le nœud de serpents qu’elle était, Alexia hocha vivement la tête à la proposition du jeune homme. Si elle devait calmer ses petits protégés déjà bien excités par la confrontation, autant que ce soit dans un lieu calme où elle ne risquerait pas de pétrifier quelqu’un par inadvertance. Elle avait déjà assez l’impression d’attirer l’attention ainsi sans qu’en plus ils ne s’interrogent sur la masse un peu trop animée de sa chevelure.

Connaissait assez bien les environs, Alexia les amena rapidement dans une petite ruelle tranquille où ils ne devraient pas être dérangés. Elle serpentait vivement devant le jeune homme mais il avait le pas léger et la suivit sans difficulté. Fronçant le nez devant les poubelles et le peu de place, la gorgone ramena ses anneaux autour d’elle en évitant avec soin l’une ou l’autre flaque d’eau sale. Elle avait beau aller s’acheter une lotion pour ses écailles, elle ne tenait pas plus que cela à devoir passer deux heures  à lustrer sa queue pour un simple achat.

La demoiselle était assez curieuse de savoir ce qu’il lui voulait. Il l’avait aidée, c’était très gentil, et elle l’en remerciait. Elle voulait d’ailleurs bien lui donner un coup de main en retour. Il ne semblait pas trop à l’aise avec la foule déjà… Mais quitte à discuter, s’ils en avaient pour longtemps ils pouvaient aussi s’arrêter dans un café. Elle apprécierait une bonne boisson chaude ! Enfin bon, si cela se trouve il allait juste lui demander son chemin.

« -Que veux-tu me demander ? » lui demanda donc la gorgone avec un léger sourire amical.

En même temps, elle profitait de l’occasion pour caresses ses petits protégés qui reprenaient un à un l’apparence de lourdes mèches normales, et non plus de cheveux étrangement grouillants. Elle savait bien que les gens n’étaient pas souvent à l’aise devant sa chevelure, dès que celle-ci s’agitait, que ce soit sous leur réelle forme ou sous la couverture de son illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Un nouvel héros en ville [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Walking Dead
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Nouvel an lunaire - Invocation gratuite - 24/01 au 03/02
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Bac à vrac :: Archives :: Anciens RPs-