Partagez| .

[Fini] "Music gives a soul to our hearts and wings to thought." | Saria Sachi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
InvitéDim 31 Jan 2016 - 20:02


Saria Sachi

Image Prez' 200*400px
Elle est SariaNom : Sachi
• Prénom : Saria
• Âge : 20 printemps
• Race : Humaine
• Pouvoir : ///
• Taille : Un bon mètre 70.
• Métier : ///
• Habitat : L'Académie.
• Autres : A une sainte horreur du chocolat. Oui oui. Et elle ne sait pas nager.
Et elle Vio• Prénom/surnom et/ou pseudos : Appelez-moi Vio.
• Âge : 20 ans.
• Comment as-tu débarqué ici ? : Merci Shio. ~
• Ton avis sur le forum nous intéresse ! : L'est beau. c:
• Avatar utilisé : Kochiya Sanae | Touhou
• Code du règlement : Kazuma a soufflé le code ~~ Shio, la drogue c'est mal. *va engueuler Mary* /PAF/

Elle est gentilleUn sourire sur pattes. Voilà comment la plupart des personnes la voyaient. Ce sourire toujours chaleureux, ce sourire qui présentait joie et bonne humeur ornait toujours cette bouille d'enfant. Elle savait que ce sourire réchauffait parfois le cœur de plus d'un, alors elle l'affichait, encore et encore. Et lorsqu'il y avait un problème, elle n'hésitait pas à se mêler aux autres pour apporter une quelconque aide -bien qu'il lui arrive parfois de ne pas faire attention à la personne, voire de l'oublier complètement alors qu'elle lui parle, tête-en-l'air qu'elle peut être-. Même la plus petite. Car Saria est du genre à fourrer son nez un peu partout. La curiosité est un vilain défaut ? Elle en avait bien conscience, mais s'en fichait totalement. Bien que les conséquences étaient la plupart du temps désastreuses, alors qu'elle ne souhaitait juste qu'apporter son aide.

Mais parfois, ce sourire que tout le monde voit sur elle finit par disparaître. Bien sûr qu'elle est gentille. Bien sûr qu'elle est attentionnée et veuille aider tout le monde. Seulement, elle ne peut pas s'empêcher de casser cette chaîne positive lorsqu'elle est sérieuse. Oui, sérieuse. Elle change totalement. Lorsqu'un objectif lui et fixé, elle veut le réussir, peu importe par où elle doit passer. Elle ferait tout pour le remplir. Alors elle entame des recherches, tente des expériences... Alors, elle ne parle à plus personne, mis à part celles qui l'aident, rentre dans sa bulle en évitant tout dérangement. Si les conséquences sont positives, alors il y aura joie et bonne humeur. Cependant, si elles sont négatives, alors il y aura dépression. Et elle le fera bien comprendre aux autres. Tristesse et mélancolie seront présentes en elle.

Saria est hypocrite. Elle ne dit pas le fond totale de sa pensée, de peur de blessée les autres. Alors, elle se retient de tout dire. Parfois, on le lui reproche souvent. Aider les gens, c'est bien, mais savoir ce qu'elle pense d'eux, ça l'est mieux. Bien sûr, elle ne le sera pas autant avec les fauteurs de troubles. Un petit "Vous nuisez à l'occupation des autres" ou encore "À moins que tu ne le fasses exprès, t'es un crétin" fait parfois du bien.

Il y a une autre chose à savoir sur elle. Saria est aquaphobe. Même avec encouragement, réconfort et enjouement, elle ne mettra jamais le pieds dans une surface faite d'eau. Sa mort eut un impact sur cette phobie, due à la noyade. Si les autres veulent en faire une ennemie, ils savent quoi faire d'elle. Et, même si elle a appris les bases e la natation avant sa mort, elle en sera incapable de les utiliser à bien.

Et sinon ? Elle adore tout ce qui est mignon. C'est limite elle ne sautera pas dessus pour le câliner et le garder pour elle. N'entrez pas dans sa chambre, ce sera l'endroit parfait pour les petits trucs mignons et farfelus. Si vous réussissez à entrez dedans. Son chez elle, ses souvenirs, sa vie privée, not for you guys.
Si vous souhaitez lui offrir quelque chose, vous savez ce que c'est. Du mignon. Ou un appareil. Peu importe lequel. Elle aime bien ce genre de choses aussi. La nuit, elle reste scotchée sur son ordinateur et tente un tas de choses. reste à savoir lesquelles. Et sinon encore ? Elle déteste par-dessus tout le chocolat. Y'a de quoi se faire détester maintenant.
Elle est joulieElle se plaça devant le miroir de sa chambre. Ses iris couleur océan regardaient ce corps fin et souple de la tête aux pieds. Elle était vêtue d'une chemise banche à manches courtes, ornée du cravate bien nouée. Sa jupe, toute aussi noire que la cravate, voletait légèrement avec les brises qui passaient par la fenêtre. Ses cheveux aussi. Longs, lisses, verts. Souvent en bataille, elle ne les coiffe que rarement, ou que pour les grandes occasions. Friande d'accessoires mignons, elle accrocha sa fameuse barrette à la forme d'une grenouille. Elle ne s'en séparait jamais et le comparait à son porte-bonheur, comme pour l'autre accessoire qu'elle plaça sur sa mèche gauche. Une attache où un serpent s'enroulait dessus se logeait désormais sur sa mèche. Elle pouvait bien mettre rubans et autres accessoires mais se contenta de cela. Elle ajusta sa cravate en prenant soin de ne pas l'abîmer et remis sa chemise légèrement trop grande pour elle. Sa poitrine un tant soit peu généreuse la gênait plus que tout, d'où le port de vêtement de grande taille. Enfin prête, un sourire apparut sur sa bouille d'enfant, où ses pommettes se teintaient de rosée, comme à leur habitude. Tout cette préparation pour aller en cours. Heureusement qu'elle ne devait pas se vêtir comme ça lorsqu'elle avait congé. Un haut assez relâché et une jupe lui suffisaient amplement. Et elle n'avait rien à faire voir aux autres, vu qu'elle n'était qu'une humaine, et ça ne la gênait absolument pas.

Elle est trop badass• Stats : Attaque/Esquive/magie 55/60/00 ?

• Pouvoir : ///

• Capacités : Elle se positionna devant la cible de bois, brandit son arc et sortit une flèche de son carquois. Là, elle la plaça correctement, et ferma un œil pour plus de visibilité. Son bras s'écarta, la flèche l'accompagna avant de filer à toute vitesse sur la cible. Une fois décochée, elle s'approcha de celle-ci. La flèche n'était pas au centre, mais elle aurait remporté huit points dans un tournoi. Elle adorait ça, l'arc. Bien qu'agile et souple, elle préférait attaquer de loin, pour plus d'horizon, de clarté sur ce qu'il se dresserait devant elle. Elle opta alors pour cette arme. Elle s'entraîne avec depuis trois ans déjà et, malgré encore quelques lacunes, elle se débrouillait assez bien avec. Elle tente de devenir plus forte en s'entraînant surtout en fin d'après-midi, ou en début de matinée. Cet arc était un peu tout pour elle. Seulement, si combat il y a, attaquer de loin n'est pas aussi une bonne idée. La jeune fille manie aussi le combat au poignard, mais beaucoup moins que l'arc, où elle est plus habituée. Sauf pour les lancers. C'est comme les arcs, ils faut juste viser et avoir assez de force. Un peu comme les shuriken. Elle veut être douée dans les domaines de combats rapproché et éloigné, seulement elle a encore quelques défaut au niveau du combat rapproché. Curieuse comme elle, elle essaye un peu tout ce qui passe sous le nez, mis à part les armes à feu. Bizarrement, elle ne veut pas y toucher. Discrète, cette arme révélerait son identité trop rapidement.

Agile et souple, elle esquive assez bien et est moyennement rapide au niveau de la course. Et mis à part niveau exercice, elle est très forte en cuisine. Si si. Elle s'intéresse aussi à la nature. Plantes, fleurs, herbes, elle les récoltent et les garde précieusement. Qui sait ce qu'elle peut faire avec. Elle les garde juste pour le moment, mais compte s'intéressait à la guérison par les herbes.

Elle est...Qu'est-elle au final ? Ou qu'était-elle ? Sa mémoire était brouillée, peu de souvenirs lui revenaient en tête. Elle ne savait pas pourquoi elle visionnait de telles scènes, elle n'en avait pourtant pas souvenir. Pourtant, elle était elle, une simple humaine. Elle l'a toujours été, à vrai dire.

Chaque jour, avant sa mort, elle écrivait dans son journal. Elle le tenait depuis sa tendre enfance. Ce cahier, maintenant trop vieux et abîmé, comme si les pages se déchiraient facilement lorsque l'on les tournait. Encore maintenant, elle l'utilisait, de peur d'oublier un quelconque moment. Elle menait une vie paisible, sa famille, ses amis, elle n'avait pas de problèmes. Mais elle retranscrivait tout. Tout ce qu'elle voyait, tout ce qu'elle entendait. Elle illustrait ses pensées, coller des photos, dessins et autres images. Son livre devenait épais de jour en jour, elle le gardait précieusement. Elle le "gardait", jusqu'à ne plus avoir de souvenir de ce bouquin rempli de ceux-ci. Chaque jour, nous pressentons la mort. Elle peut arriver à n'importe quel moment.

Pourtant, c'était un jour normal, comme les autres. Elle était avec sa famille, prêts à partir à la plage. Le soleil tapait fort ce jour-là, ils en profitèrent largement. Bien qu'il y eut du monde, il réussirent à s'installer et l'enfant disparut discrètement avec sa grande sœur, main dans la main, vers le rivage. Sourire aux lèvres, elle ne devait avoir que huit ou neuf ans, pas plus ni moins. Sa grande sœur et elle avaient un écart d'une dizaine d'années, et Saria la suivait où qu'elle allât, quelque fût le chemin. Et ce jour-là, c'était à la plage. Elle lui avait promis de lui apprendre à nager. Chose promis, chose due. Les deux jeunes s'étaient écartées de la population, près des rochers. Saria resta tout d'abord au bord, voyant les vagues éclabousser ses pieds maintenant trempés. Elle observa sa sœur s'éloigner un peu plus loin, jusqu'à ce que l'eau atteignît ses hanches. Celle dernière agita ses mains, lui faisant signe de se rapprocher. La petite fille hocha la tête s'avança, avant de reculer rapidement. Le contact avec l'eau ne la rassurait pas, ce n'était pas la même sensation que chez elle, quand elle apprenait dans son bassin. Mais elle voulait montrer à sa sœur, à ses parents, à tout le monde, qu'elle n'avait pas peur. Alors elle marcha en direction de sa sœur. Elle sentit l'eau remonter le long de son corps petit à petit, et se mit en position pour nager. Elle agita d'abord un bras en avant avant de le rabattre, puis l'autre, en secouant pieds à l'arrière, comme quand l'on lui avait appris chez elle. Elle se nagea rapidement vers la demoiselle avant qu'elle ne se fût serrée dans ses bras. Elle était heureuse de pouvoir nager ici, en toute liberté.

Elle refirent des essais quatre ou cinq fois, soit un peu plus lin du bord à chaque essai. Une dernière fois collée à sa sœur, Saria sentit qu'elle n'avait plus pieds, et commença à paniquer. La plus grande essayé de clamer la plus jeune avec difficulté. Seulement...
Une vague arriva droit sur elle.
Pas n'importe laquelle. Elle était bien plus grande que les autres plus tôt. Elle aspergea les deux jeunes files et les sépara. Saria n'avait que huit ans à ce moment-là. Elle s'éloigna loin du bord, loin du sable chaud, loin de ses parents, loin de sa sœur... Elle s'agita et tenta de nager à contre courant. Elle ne réussit pas, par pure évidence. Toute histoire avait une fin. Elle n'avait pas pu écrire sur son carnet en ce fameux jour ensoleillé.

♦♦♦

Saria se réveilla brusquement. Elle cligna plusieurs fois des yeux, avant de constater qu'il ne s'agissait que d'un rêve. Ces visions lui revenaient de plus en plus souvent maintenant. Et elle ne comprenait pas pourquoi. Les lieux de ce rêve semblaient si différents de ce monde, elle en tressaillit encore. Âgée de vingt ans, elle vivait dans ce monde depuis qu'elle est née et maintenant dans l'Académie. Elle n'était qu'une humaine, comparée aux autres. Mais elle excellait dans l'informatique. Peut-être découvrirait-elle le secret de toutes ces visions en faisant des recherches. Elle se posait une question. juste une. Qui était l'autre personne qui accompagnait la petite fille qu'elle incarnée ? La vision disait qu'elle était sa sœur, pourtant elle n'en avait aucun souvenir. Ce jour-là, elle s'installa sur sa chaise et prit un carnet sur son bureau. Elle retranscrivit tous les gestes, toutes les pensées et paroles de rêve, comme elle fit pour les autres. Il y avait des histoires où elle fit son entrée dans la résistance, très jeune, de plein gré. Mais elle ne comprenait pas très bien le concept à ce moment-là. Une autre ou elle s'était blessée à la main en jouant dehors. Tout cela, elle l'écrivait. S'il s'agissait bien là de ses souvenirs, elle souhaita ne pas les oublier une seconde fois...



Dernière édition par Saria Sachi le Ven 25 Mar 2016 - 22:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
InvitéDim 14 Fév 2016 - 20:51

Hellow ~~

Belle petite présentation, pour une rose toute aussi belle ~
Sans surprise, je donne un avis positif !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 553
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 5289
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioDim 14 Fév 2016 - 21:06

Boooooouh <3
Bon bah rien à dire, du coup..... *roulement de tambour*

Congratulations ! You are validated !
image staffeux qui a validé la personneFélicitation, tu est validé par la grande, la magnifique et la majestueuse Shio ! /PAF/
A moins que tu ne veuille rester SDF, pense à aller >ici< pour avoir un toit et pourquoi pas un métier ! Pis si t'as pas de rp pense à aller >en demander un<  ! Penses à aller fouiner du côté de >cette partie<, quelque chose t'intéressera peut-être ~ N'hésite pas non plus à aller >faire un livre de vie<, histoire de tracer le mésaventures de ton perso ! Et ne t'inquiète pas pour le recensement de ton pouvoir et de ton avatar, on s'en occupe <3
Amuses-toi bien parmi nous !
PS : pardon pour mon anglais pourri au passage <3 /PAF/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Fini] "Music gives a soul to our hearts and wings to thought." | Saria Sachi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» JUKEBOX ⊰ music in my soul
» Aneska Nagy ~ My soul is painted like the wings of Butterflies ~
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» Barbaries pour crier d'indignation , JE ME SOUVIENS
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Bac à vrac :: Archives :: Personnages oubliés :: Anciennes prez's-