Partagez| .

La froideur de l'hiver, la froideur de la solitude...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 166
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 515
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaVen 16 Déc 2016 - 18:38

C'est l'hiver. Le froid s'installe, le soleil et parfois camoufler derrière des nuages grisâtre, il neige, quelques flocons ces derniers jours on réussit à crée une fine couche de neige. Une couverture sous laquelle reposer les feuilles mortes et les fleurs gelée par l'hiver. Le givre rendait certaine allées du jardin glissante. Laeva était là, assise sur un banc, elle tremblait un peu de froid mais recherchait cependant un endroit isolé, un endroit ou personne se donnerais la peine de venir la rejoindre pour lui causer des ennuis. La période des fêtes approchait à grand pas et la démone semblait, au rythme des jours perdre le moral. Elle ne souriait pas, cette période de l'année été difficile pour elle, et petit à petit quelques élèves malveillant avait commencer à parler dans son dos, lancer des rumeurs... certaines étaient fausses, d'autres seulement vraies sous certains angles et d'autres totalement inventée de toute pièce. Néanmoins il y avait aussi les moqueries, particulièrement de ses ailes que tout le monde comparait à des guirlandes de noël et ce, non pas pour l'amusée mais avant tout pour la vexée, la blessée... Laeva n'avait rien raconté à ça sœur, c'était vrais après tout, avec la disparition de Hana, Mary semblait avoir à ses yeux bien assez de soucis...

J'ai froid... J'aurais peut-être dû aller m'enfermée dans la chambre. Non... sinon Onee-sama verrait que quelque chose ne va pas. Pourquoi... pourquoi ils rigolent quand ils me voient ? Pourquoi ils ont rigoler quand j'ai demander ce qu'est un anniversaire... ce qu'est noël... ce qu'est un réveillon... Ces derniers temps, nous approchons d'une période appelée vacances, beaucoup font leurs valise, ils disent qu'ils vont retourner cher leurs familles, fêter, s'amuser avec... leurs familles... Ceux ayant finis les cours plus tôt sont déjà partis dans leurs famille biologique ou bien famille d’accueil. Est-ce que.... Onee-sama va partir aussi ?

Un frisson parcourue la démone, elle se mit à frotter ses mains contre ses bras. Elle réfléchissait à un endroit qui serrait peut-être plus tranquille pour échapper à d’éventuellement personnes qui prenaient un malin plaisir à la rabaissée. Alors que les idées se bousculaient dans sa tête, elle marmonnaient certaines d'entre elle, comme si elle ressentait le besoin de se parler à elle même, à son reflet ou bien son ombre.

Je me suis mise à pas bouger, j'avais beaucoup trop froid pour bouger. Je me sentais seule, très seule, cependant un petit oiseau perdu, à côté de moi, c'est poser. Je l'ai alors doucement prit dans mes mains, petit à petit, je me suis mise à le serrer dans le creux de mes mains gelée. Lui aussi doit avoir froid, pourquoi essaye tu de t'échapper ? J'essaye juste de te réchauffer. Je serre plus fort, je ne veux pas que tu reprenne ton envole. Tu persiste, mais je refuse de lâcher prise. J'ai serrez un peu plus fort...

Finalement... l'oiseau est mort...

•••



Dernière édition par Laeva Pandémonia le Mer 21 Déc 2016 - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 27/11/2016
Messages : 86
Race : Nymphe
Pouvoir : Chiropraxie
Habitat : Académie / Vieux quartier
Métier : Infirmière
Soras : 163
Avatar utilisé : Annabeth Chase de l'univers Percy Jackson
Autre(s) compte(s) : Lilà Inyoni // Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : Orange

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 60/50/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Zaniya LäkareMer 21 Déc 2016 - 0:27

Zaniya exhalait un nuage de buée blanche. Régulièrement, foulée après foulée, elle répandait un peu plus de buée dans le froid du terrain de l’Académie.

Footing quotidien pour se maintenir en forme – Zaniya évacuait les tensions du travail de mouvement en mouvement. Aujourd’hui, elle avait couru le long des murs, intérieurs et extérieurs et avait grimpé un peu – rien de méchant, juste de quoi se maintenir en forme. La permanence de nuit avait été longue, la journée aussi.


Ces gamins ne sont pas fichus de passer une journée tranquille en plus … !


Elle était revenue à l’aile Saphir en sentant le froid et le givre mais le corps revigoré. Satô était là, en train d’ausculter une gamine qui avait mal à la gorge, et il adressa un rapide coup d’œil à Zaniya, lui signifiant qu’il l’avait vue revenir. Elle inclina la tête et passa au vestiaire enfiler sa blouse par-dessus son débardeur orange et son jean bleu foncé, sortit son stéthoscope qu’elle passa autour de son cou et son badge d’accès qu’elle accrocha à la poche de la blouse blanche.

C’était l’heure de faire le tour des couloirs. C’était la période des départs mais il y avait souvent des gamins qui restaient dans leur coin. Zaniya, en tant que membre du personnel, devait veiller à ce que personne ne soit oublié avant le couvre-feu. Avisant le froid qu’il faisait, elle prit aussi une écharpe, au cas où, et commença sa ronde.

[…]

Bingo.

Dans le jardin, elle avait vu des éclats de lumière colorée. Elle connaissait tous les élèves de l’Académie, donc ça ne pouvait en être qu’une.


Evidemment, qui d’autre pour rester aussi peu habillée, immobile, assise dans le froid, que la cadette Pandémonia ?! A croire que fiche sa santé en l’air est l’objectif de sa vie.


Zaniya plongea ses mains couvertes de mitaines noires dans ses poches, et sortit dans le jardin. Son pas assuré résonnait autour d’elle, alors que sa nature de Nymphe bondissait de joie sous sa peau à la simple idée d’être dehors. L’infirmière voyait bien la gamine trembler, aussi elle retira son écharpe toute chaude encore d’avoir été autour de son cou et, quand elle arriva à hauteur de la gamine, la mit sur ses épaules d’un geste autoritaire, arrivant dans son dos.

- Miss Pandémonia, vous ne devriez pas rester immobile dans le froid. Pensez un peu à votre santé.

Zaniya inspecta la jeune fille des yeux. Elle la voyait trembler, sa peau abîmée par le froid. L’oiseau mort au creux de ses mains. L’air passablement déprimé. Et est-ce que ses ailes n’avaient pas un angle bizarre ? A force de la voir passer à l’infirmerie, elle commençait à les connaître.

- En plus, vous allez abîmer vos ailes à rester dans le froid et le givre.

Le regard de Zaniya était doux, mais ferme. Elle détestait qu’on sabote sa propre santé et à peu près tous les élèves passés entre ses mains le savaient.

•••

~


Dernière édition par Zaniya Läkare le Mer 21 Déc 2016 - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 166
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 515
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaMer 21 Déc 2016 - 1:17

Il y avait des bruits de pas qui s'enfonçaient dans la neige. Elle tremblait de plus en plus, de peur que ce soit l'un de ses bourreaux qui arrive de nouveau. Elle sursautât alors aux contacts de l'écharpe et des mains de l'infirmière sur elle. Ses mains c'étaient crispés, s'étant mise à trembler et laissant tomber l'animal ayant perdu la vie. Puis finalement une voix qu'elle connaissait assez pour la reconnaître se fit retentir. C'était l'infirmière, celle que la démone avait déjà rencontré quand inconsciente on l'avait emmenée au banquet ou encore quand sa sœur l'y traînait de force mais une chose est sure, pas une seule fois c'était de son plein gré. L’infirmerie était un endroit si... blanc ? Froid peut-être ? Bien trop occupés par d'autres personnes malades ? Plusieurs fois, la démone n'était pas venue, même si on lui avait recommander de passer depuis qu'elle c'était arrachée les cornes sous un coup de folie. Non... elle n'aimait pas vraiment l'infirmerie, peut-être car l'infirmière était incappable de comprendre qu'elle ne pouvait avoir envie de prendre soin d'elle à cause de tout ses problèmes accumulés en un début de vie.

Pandémonia... Miss Pandémonia... ça me fait saigner les oreilles. Non... moi c'est juste Laeva... seulement et uniquement Laeva. Pandémonia n’est pas un nom de famille fait pour moi. Je n'ai pas de famille, seulement une grande soeur !

Elle avait été supprise mais d'un ton presque irrité par cet appelation, elle corrigeat de manière assez timide à cause de l'autorité se dégageant naturellement de l'infirmière.

-C'est.... c'est La...Laeva...

Vain enfin le sujet assez fâcheux des ailes. En mauvaise état oui, à cause du froid peut-être pas. Laeva sentait bien que l'infirmière était en train de la dévisageait et essayait de fuir son regard en regardant plutôt dans une direction opposé. Elle n'avait pas envie que celle-ci la voix avec des larmes aux yeux, car elle savait d'avance que l'infirmière y serait insensible.

-Elles... elles sont mieux ici plutôt que d'être entre les mains... de ceux qui les ont âbimés comme ç... A...AHHH.....ATCHOUM ! ça...

Ho... non j'ai chopée un rhume... Onee-sama va se douter de quelque chose... j'aurais mieux fait de me cachée dans les greniers de l'académie, j'aurais pas été trouvée et je serais pas dans la neige non plus... Cette infirmière... elle... elle va me gronder pour les fois précédentes aussi ? Je... je....

-M..Merci p.... pour l'é...écharppe......

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 27/11/2016
Messages : 86
Race : Nymphe
Pouvoir : Chiropraxie
Habitat : Académie / Vieux quartier
Métier : Infirmière
Soras : 163
Avatar utilisé : Annabeth Chase de l'univers Percy Jackson
Autre(s) compte(s) : Lilà Inyoni // Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : Orange

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 60/50/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Zaniya LäkareMer 21 Déc 2016 - 11:40

Ce devait être la dixième fois au moins que Laeva lui disait de l’appeler par son prénom et non par son nom – même au bord du coma après le Banquet de Printemps, elle l’avait fait ! Mais Zaniya restait un membre du personnel … Et Laeva ne venait jamais se faire soigner quand elle le devrait. Entre la distance professionnelle et un peu d’agacement, autant de raisons pour la nymphe de rester sur l’usage du nom de famille.
Ou ne pas l’appeler tout court, sinon.

En revanche, le reste des paroles de Laeva la fit tiquer et un pli inquiet anima sa bouche. Le personnel savait que la petite souffrait d’abus de la part de ses camarades, mais elle ne venait jamais. Là … on aurait pas pu faire plus clair …

- Et vous n’êtes pas passée à l’infirmerie ? Monsieur Kanae vous aurait soignée, si vous préférez avoir affaire à lui.

Bon la politique sanitaire de l’Académie était un peu spéciale. Tant qu’on ne leur déclarait pas une blessure ou si ils ne tombaient pas dessus directement, rien n’obligeait les gamins et ados à venir se faire soigner. Ca donnait des situations parfois critiques à soigner par la suite, alors que d’autres étaient des cas réguliers.

- Et en plus vous vous enrhumez. Avec ce froid en même temps …

Zaniya regardait autour d’elles. Rien pour s’abriter, à moins de revenir aux couloirs de l’Académie ou d’aller à l‘infirmerie. La gamine tremblait encore plus mais était visiblement gênée de s’être faite prendre, ou de sa propre situation.


Fichus gosses … Suffit de demander pourtant, on est là pour ça !


Zaniya déclipsa son badge et le fourra dans la poche de son jean, et se déplaça un peu pour être dans la ligne de vue de la démone. Elle n’était pas beaucoup plus grande qu’elle, et prit une pose décontractée : les mains dans les poches, épaules en arrière, le regard neutre, un peu d’inquiétude – c’est pas parce qu’elle le disait pas qu’elle s’en fichait comme de l’an quarante.

- Je peux vous prêter ma blouse pour vous réchauffer et vous raccompagner à votre dortoir. Ou bien je peux vous emmener à l’infirmerie dans un coin un peu tranquille, et traiter vos ailes et votre début de rhume. Avec un chocolat chaud.

Au départ elle comptait juste lui proposer de s’occuper de ses blessures, mais la gamine avait l’air d’un chaton mouillé en plein hiver, alors une boisson chaude serait la bienvenue. Et peut-être que parmi les trucs trouvés ou laissés à l’infirmerie, elle trouverait un pull pour qu’elle se réchauffe, avec une ouverture pour ses ailes.

Non, elle n’était pas insensible. Mais pour ces enfants, ces adolescents, qui se mettaient constamment en danger, elle ne pouvait pas jouer les mamans – elle devait leur faire comprendre qu’on ne joue pas avec sa santé. Après certains étaient sympa avec elle ou attisaient sa sympathie, elle les aimait bien et le montrait. Mais ce n’étaient pas la majorité non plus.

•••

~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 166
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 515
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaMer 21 Déc 2016 - 15:28

Monsieur Kanae... Laeva ne le connaissait pas trop, donc il était encore moins question que cet individu la touche d'autant plus que la personne derrière l’écran vois pas qui c'est. LA démone ne répondit pas à la première question, se contentant de baisser les yeux et de regard parterre, dans la neige. Elle regardait vaguement le cadavre de l'oiseau qui s'y trouvait étendue. Quelques flocons de neige commençaient à le recouvrir tendis que l'infirmière parlait, soulevant des points qui étaient bien vrais. Elle semblait bel et bien enrhumée après-tout.

Puis l'infirmière se déplaçât, pour mieux voir la démone qui elle plongeât les mains dans la neige, manquant que la dame marche sur celles-ci. Elle les retirât pour en ressortit l'oiseau mort qui pour la démone était seulement endormi par le froid. C'était en général ce genre de comportement glauque et étrange qui faisait que en soit, elle était seule et sans amis. Elle avait seulement sa grande sœur.


-Ha !!! Non !! vo... vous avez faillie...l... l'écraser pendant qu'il dort... il... lui aussi il a froid... gentil oiseau....

Ho j'espère qu'il n'a rien ! Il n'a rien n'est ce pas ? Elle n'a pas marcher dessus après tout ! Il est tout froid tout givré ! Il semblerait qu'il n'ait pas envie de s'envoler. Lui aussi ? Il n'arrive plus à voler ? Peut-être qu'on pourrait devenir amis lui et moi ! Hmmm ? Qu' t-il dit ? Aller à l'infirmerie ou au dortoir ? Ho ! Non ! C'est l'infirmière qui dit ça, les oiseaux ne parlent pas quand ils dorment !

Laeva relevait lentement la tête à la proposition de l'infirmière et écarquillait un peu des yeux. Rien qu'a cet air on pouvait se douter que la gamine n'était pas du genre à prendre des décisions ou des responsabilités même quand ça la concerne. Elle avait cet air naïf, propre aux enfants en bas âge, mais qui pour une adolescente de 16 ans était chose assez anormale, décalée, exaspérante et plein d'autres adjectif encore. Après avoir prit quelques secondes pour, on l'espère, réfléchir pour ne pas répondre "je sais pas" la démone finit par s'exprimé juste après un éternuement.

-Mais.... sans votre blouse... vous ne serez plus infirmière... puis vous allez avoir froid aussi...

Si je vais au dortoir... Onee-sama va me voir... si je vais à l'infirmerie on va encore vouloir touché à mes ailes pour que sois-disant ça fait moins mal... Mais j'aurais un chocolat, chaud en plus ! Si je vais à l'infirmerie... Et si Onee-sama vient me cherchée à l'infirmerie ? Non... elle sait que j'aime pas y aller d'habitude.... juste pour cette fois alors ? Ho je sais pas... les autres fois il y aura aussi du chocolat chaud ? Ça à quel gout ? J'en entend parlée mais j'ai jamais goûter. Parait que y'ne a au petit déjeuner mais je préfère restée dans mon lit et... hmm... je veux bien ne plus éternué par contre, ça... ça me prend tout le nez ! Puis mon ami oiseau pourra aussi s'y réchauffer...

A...ATCHOUM !!! snif... d... d'accord je.... je... vais venir... à.... l.... l'infirmerie...

Bein ça c'était nouveau, c'était bien la première fois qu'elle préfère choisir l'infirmerie à son propre lit dans sa chambre. Pour une fois fallait pas l'y traîné, ou elle n'était pas emmenée là bas totalement dans les vaps, c'était peut-être une première qui se présentait là ! Bon... bien évidement y aurait pu avoir mieux, elle aurait pu laisser l'oiseau mort dans la neige mais bon... Elle se levât doucement et timidement, toujours avec cette manie de légèrement fuir le regard de l'infirmière. Elle n'aimait pas ce sentiment d'être observé, d'être une bête de foire. Çà la rendait un peu mal à l'aise, mais elle se doutait bien, au vus qu caractère de la dame qu'elle n'avait pas finie de se sentir mal à l'aise.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 275
Soras : 174

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/50/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Mary PandémoniaMer 21 Déc 2016 - 16:26

Imouto-chan... Imouto-chan, ou es-tu ! Je ne le sais pas... Bordel. J'aurais peut-être pu faire plus attention à elle. Depuis là disparition de Hana, je ne pensais plus qu'à ça, et j'avoue que si j'avais fait plus attention à elle et à ses problèmes... Bon sang ! Et voila qu'en plus, ma soeur s'est enfuie quelque part, et était très bien cachée vu que je ne savais pas ou elle était... C'était la première fois qu'elle me faisait ça, en plus. Bon sang, mais ou avait-elle pu passer ? J'avais beau cherche à droite et à gauche, je ne la voyais pas ! Elle n'était nulle part... Bon sang, elle ne serait pas partie en ville, quand même ? C'est pas vrai, bordel ! Non, elle n'est pas partie de l'établissement. Je ne la voyait pas partir aussi loin, surtout avec le froid qu'il fait... Et surtout, sans affaires pour se couvrir, car j'avais remarqué qu'elle ne m'avait pas emprunté aucun vêtement chaud... 


- Imouto-chan ? Reviens ! Je suis désolée... Désolée de pas m'être occupée de toi depuis tout ce temps !

Aucune réponse. Dans les couloirs vides de l'académie... Seul le silence et quelques élèves passant par là me répondaient, me dévisageant de leur regard, comme s'ils me prenaient pour une folle. Tss... Tous ces gens... Je suis sûr qu'ils ne savent pas ce que ça fait, eux, qu'un membre de leur famille s'enfuie alors que la situation est déjà chaotique de base ! J'essayais de ne pas les dévisager avec colère, du moins, de ne pas montrer cette colère. Laeva... Pourquoi t'as fait ça ? J'hésite entre l'engueuler ou la prendre dans mes bras quand je la retrouverais... Mais en tout cas, je ne resterais pas indifférente. Purée ! Bon, en tout cas, si elle n'était pas à l'intérieur... Elle serais très certainement en extérieur. Bah ouais, c'est logique ! Faudrait être mongolien pour pas comprendre ça. Même un troll comprendrait !


Partant sur cette logique là, parce que je suis pas stupide à ce point... Je me mis à sortir dehors. Putain, qu'il fait froid ! Sérieux, même dans les frigos de l'académie, il fait moins froid ! Comment je sais ça ? Euh... Bah... Disons qu'un soir, j'avais faim, et il restait encore du délicieux brownie dans les frigos, du coup... ROH, CA VA, TOUT LE MONDE AURAIT FAIT COMME MOI ! Ahem. Bref. Heureusement que j'avais pris de quoi sortir... Et c'était pas facile, de faire rentrer mes ailes dans ces trous ou elles étaient censées passer. Bon sang ! Payes ton ergonomie ! Ahem. Toujours aucun signe de ma soeur, même là ou elle était supposée aller quand tout allait mal... Bon sang, je commence vraiment à m'inquiéter, là. Ou avait-elle pu passer ? C'est alors que, au loin... De là ou j'étais, je pouvais distinguer des éclats multicolores. Et si c'était... D'un coup,je me mis à courir dans la direction de cette lumière, avant de m'arrêter à mi parcours. Et en effet, il s'agissait bien de ma soeur... Dans un piteux état. Je me rapprochais, lentement, contemplant que ses ailes étaient un peu... Engourdies par le givre. Bon sang, mais ça faisait combien de temps qu'elle était restée là ? Et en plus, elle semblait tenir quelque chose dans ses mains... Mais quoi ? Et à côté d'elle, une dame, blonde... Serait-ce l'infirmière de l'académie qui était passée par là, avec un coup de chance ? Bon sang, heureusement qu'elle était là, sinon, j'ose même pas imaginer dans quel état j'aurais pu retrouver ma soeur. 


- IMOUTO-CHAAAAAAAN ! TE VOILA ENFIN !

Je me mis à courir, l'air énervé... Air qui passa de la colère a une sorte degrande joie au fil es mètres. Et une fois à hauteur, ignorant littéralement l'infirmière, j'attrapais ma soeur, lui sautant limite dessus, au point qu'on manqua de gaufrer par terre comme des vieux cacas. Bon sang, qu'elle recommence à faire ça, et cette fois, j'aurais des cheveux blancs qui pousseront. Et quand à ce qu'elle tenait dans les mains... Un oiseau ? Cependant, il ne me semblait plus bouger... J'espère qu'il ne fait que dormir.


- Bon sang, tu sais à quel point tu m'as inquiété en partant comme ça, sans prévenir ? T'es consciente du souci que je me suis fait pour toi ? Il aurait pu t'arriver un truc... Et là, je crois que je m'en serais voulue à mort. Ne me refais plus jamais ça. Pourquoi es-tu partie comme ça ? Tu pensais que tu allais me cacher que tu n'allais pas très bien encore longtemps ?

Je me retournais vers l'infirmière, avant de sourire.


- Merci, madame. Grâce à vous, il ne lui est rien arrivé. Ca ne dérangerait personne, que je vous suive à l'infirmerie ? 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 27/11/2016
Messages : 86
Race : Nymphe
Pouvoir : Chiropraxie
Habitat : Académie / Vieux quartier
Métier : Infirmière
Soras : 163
Avatar utilisé : Annabeth Chase de l'univers Percy Jackson
Autre(s) compte(s) : Lilà Inyoni // Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : Orange

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 60/50/45
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Zaniya LäkareVen 23 Déc 2016 - 8:38

Zaniya resta imperturbable alors que l'autre Pandemonia débarquait,  criant à plein poumons et visiblement à la recherche de sa soeur … comme souvent, si on en croyait les bruits de couloir qui circulaient.

Le dossier de la famille était un de ces dossiers qu'on  reçoit parfois et qui ne font ni plaisir à lire ni plaisir à mettre à jour. Et encore il n'y avait que peu d'informations claires… et beaucoup d'hypothèses suite aux blessures ou aux crises, surtout de Laeva. De toute façon la nymphe ne prenait pas ombrage du comportement de l'aînée, car elle se demandait surtout si elle venait d'assister à un épisode de délire de la plus jeune ou à une crise suite à un traumatisme quelconque mais récent.
En réponse au sourire reconnaissant de l’aînée des démones, elle hocha la tête d’un air entendu.

- Je n’y vois aucun inconvénient Miss Pandemonia. Je suis même certaine que votre soeur serait plus rassurée si vous êtes avec elle.

La nymphe n’ajouta rien mais elle savait que le fait que Laeva accepte d’aller à l'infirmerie d’elle même était déjà un exploit en soi. Aussi Zaniya recula un peu et rajusta sa blouse contre le froid puisque Laeva avait toujours son écharpe autour du cou.

- Allons-y voulez vous ? Miss Mary, je pense que vous en connaissez le chemin. Passez devant, je vous suis.

Zaniya n’avait pas fini sa ronde mais qui importait.  Sato ne serait pas content, il n’aimait pas spécialement que l’infirmerie soit bondée et avec la venue du froid et de la neige, c'était déjà le cas. Mais la nymphe comptait amener Laeva dans l’aire réservée aux plus jeunes, plus colorée, chaleureuse et rassurante. Et peut-être qu’elle pourrait faire d’une pierre deux coups en auscultant les deux.


Suite du rp ?:
 

•••

~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La froideur de l'hiver, la froideur de la solitude...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jolie poupée russe perdue dans la froideur de l'hiver ~
» Une froideur matinale ... [PV]
» La froideur de la neige.
» La froideur de mes yeux... [PV Fawn]
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Académie Seïka :: Cour intérieure :: Grand jardin-