Partagez| .

En quête d'informations [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 500
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniMer 28 Déc 2016 - 21:46

Il y a de nombreuses raisons qui faisaient que Lilà regrettait sa condition de fée, parfois.

L’une d’entre elles, et pas des moindres, était sa taille. Evidemment, faire un mètre tout pile, ce n’était pas facile tous les jours, mais parfois, cela relevait carrément du défi permanent.

La soirée au bar l’Etoile chantante était un peu floue dans sa mémoire – probablement volontairement, vu ce qui s’était produit, mais elle avait réalisé quelque chose de très important… Elle avait failli être kidnappée parce qu’elle était une fée. Et pire encore, cela lui avait fait prendre conscience que depuis son arrivée, elle avait rencontré des anges, des démons, des elfes, des êtres différents … des humains, magiques ou pas … Mais aucune autre fée ! E en fait, elle ignorait tellement de chose sur sa race, peut-être sur elle-même … ! Certainement le fait d’être récemment arrivée, mais peut-être pas uniquement.

Il doit bien y avoir d’autres fées … Je ne suis peut-être pas au bon endroit ?

Elle avait mené ses recherches en ville mais c’était difficile parce qu’il n’y avait pas vraiment de lieu consacré à ce genre de choses. Des informations courantes, des rumeurs, oui … mais de vraies informations de qualité et vérifiables ? Pas vraiment. Au journal, elle avait demandé autour d’elle et unanimement, la réponse qui lui avait été donnée était d’aller voir à l’Académie Seïka, qui disposait du plus grand nombre d’ouvrages historiques, géographiques et de compilations d’informations disponibles gratuitement. Il y avait même des archives !

Sauf que c’est pas si facile … !

Déjà, pour y rentrer, elle avait dû faire plein de démarches, n’ayant ni famille ni lien avec l’Académie, à quelque niveau que ce soit. On ne la connaissait pas, et sa réputation était à peine en train de se construire…

Une fois les formulaires remplis, les autorisations obtenues, elle avait eu un badge d’accès avec la mention « Visiteur » et on lui avait indiqué le chemin vers la bibliothèque, vu que c’était l’endroit le plus plausible pour entamer ses recherches.

Mais quand on fait un mètre … que tout le monde vous dépasse et qu’on vous bouche la vue vers les panneaux directionnels … Oui, elle avait mis près d’une demi-heure à trouver la bibliothèque, en comptant les multiples arrêts pour trouver son chemin mais aussi pour éviter de rentrer dans des élèves trop pressés qui visiblement ne faisaient pas assez attention, malgré le violet omniprésent de sa tenue et de ses cheveux. Bon, un petit peu plus, en fait, mais elle n’allait pas en parler.

Heureusement qu’il y a des échelles amovibles pour les livres … je ne sais pas comment je ferais sinon !

L’endroit était calme et tranquille, et le son du silence studieux parut comme une merveilleuse musique aux oreilles de Lilà. Quelques étudiants discutaient à voix basse, tournaient des pages, prenaient des notes, mais tout était feutré et doux – l’endroit parfait pour se concentrer.

« Bon… la bibliothécaire m’a dit que l’aile des livres d’histoire était de ce côté-ci…. » se dit-elle à elle-même, peu désireuse de faire trop de bruit. Elle passa quelques rayonnages et arriva à celui qui l’intéressait : celui de l’Histoire des Races de ce nouveau monde, section « Êtres atypiques ».

Oh … on dirait qu’il n’y a plus qu’un seul Index des Êtres Atypiques de disponible pour la lecture … et évidemment, il est trop haut pour moi…

Lilà se haussa un peu sur ses pieds, mais sa main touchait à peine la tablette d’étagère du bout des doigts. L’échelle amovible était loin et elle n’avait toujours pas résolu le mystère des ailes de son dos, donc elle n'avait pas beaucoup de solutions à portée de mains, si on peut dire. En désespoir de cause, elle se mit sur la pointe des pieds pour essayer de gagner les précieux centimètres qui lui manquaient terriblement.

•••

~ Modératrice ~



Dernière édition par Lilà Inyoni le Dim 18 Juin 2017 - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Alexander OwenJeu 29 Déc 2016 - 22:03

Ça faisait maintenant trois jours que je m’étais inscrit à l’Académie.  J’avais eu l’occasion de rencontrer quelques professeurs, quelques élèves. Je devais aussi choisir quels cours j’allais suivre, même si je n’étais pas tout à fait sûr encore. J’avais tellement de possibilité et peu de temps pour choisir. Une chose était sûre, si je pouvais éviter de faire du pain toute ma vie… Je ne savais même pas combien de temps ça vivait un esprit déjà… J’imaginais un instant une éternité en tant que boulanger et je soupirais longuement. Cette idée ne m’enchantait pas des masses.

J’avais enfin trouver la bibliothèque. On me l’avait chaudement recommandée afin d’en apprendre plus sur le monde qui m’entourait, sur les esprits et sur les études que je pouvais éventuellement faire. Je traversai la porte sans problèmes pour rentrer d’une une somptueuse et grande pièce, avec des grandes étagères et de grandes fenêtres. Voilà qui promettait d’être intéressant ! Je tendis la main vers le premier livre qui attira mon attention et… Je passais en travers. Même pour prendre un simple bouquin, il me fallait cette maudite pierre. Il allait vraiment falloir que j’aille m’en prendre une en ville. Ça allait devoir attendre que j’aie un peu plus d’argent.

En attendant, rien ne m’empêcher de faire la reconnaissance des lieux. J’avançais en regardant les différentes rangées de livres, en admirant l’architecture et le lustre au plafond. Je ne faisais pas énormément attention au chemin que j’empruntais, si bien que je traversais parfois les meubles et les étagères. Je m’étais même rendu invisible pour ne pas déranger le moins d’étudiants possible. L’avantage déjà, c’est que je ne faisais pas trop de bruit. C’était plutôt pratique pour lire par-dessus leurs épaules d’ailleurs. Mais je continuais mon chemin à travers les étagères.

Je m’étais rendu dans la section histoire de la bibliothèque et je regrettais immédiatement d’être immatériel ! Il y avait ici tout ce qu’il me fallait pour comprendre un peu mieux ce monde et ce que j’étais. Dommage que je ne puisse pas attraper ces maudits bouquins. Je traversais à nouveau une étagère pour me trouver nez à nez avec… une naine ? Enfin, c’est ce que j’aurais dit à première vue. Elle était petite, très petite. Elle devait m’arriver à la taille à peu près. Elle était montée sur une échelle et tentait désespérément d’atteindre un livre. Mon regard s’attarda sur le badge qu’elle portait. Un visiteur, hein ?


« Hé ben… Mademoiselle Inyoni, vous y êtes encore dans trois heures… »

J’étais redevenu visible pour quelle puisse voir ma tête qui dépassais de la rangée de livres, attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 500
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniVen 30 Déc 2016 - 0:45

Lilà n’était pas en équilibre précaire, mais peu s’en fallait. Elle Avait finalement pris une des échelles amovibles pour se rapprocher mais ce n’était pas encore suffisant. Toute concentrée sur sa tâche – attraper ce maudit livre ! – elle ne faisait pas autant attention aux alentours et…

« Hé ben… Mademoiselle Inyoni, vous y êtes encore dans trois heures…»

Le bruit la sortit immédiatement de sa concentration. Ses yeux cherchèrent immédiatement l’origine de la voix et elle vit une tête qui dépassait de l’étagère … Non ! J’hallucine !
Malheureusement, Lilà était une personne comme une autre et elle écarquilla les yeux, la bouche arrondie dans une expression étonnée, alors qu’elle glapissait sous la surprise.

« Aaah ! »

Immédiatement, un grondement se fit entendre, probablement de la bibliothécaire pour la rappeler à l'ordre, et Lilà afficha un air embarrassé. Elle s’agrippait toujours à l’échelle et se redressa vers les barreaux pour éviter de tomber en bougeant, malgré la surprise qu’elle ressentait toujours, les yeux fixés sur la tête flottante.

« Je … tu … ! Hum … Merci du commentaire, Monsieur l’inconnu qui… hante l’étagère ? »

La surprise laissa simplement place au sentiment le plus courant chez Lilà, sa réaction primaire : la curiosité. La fée avait déjà plein de questions qui lui venaient à l’esprit.

Est-ce que c’est un esprit ? Est-ce qu’il est là depuis longtemps ? Est-ce que sa tête est séparée de son corps ? C’est un étudiant ?

Mais elle était un peu plus polie que cela et même si la curiosité faisait briller ses yeux, elle se retint de déverser sur la pauvre créature son flot de questions et jeta un œil autour d’eux. La bibliothécaire n’avait pas bougé et le silence était revenu, aussi, la fée usa de la magie de sa voix pour parler d’une voix basse mais distincte sans avoir à chuchoter.

« Ca vous arrive souvent de surprendre les honnêtes fées comme cela, Monsieur … ? Après tout, vous avez l’avantage de pouvoir lire mon nom… » taquina-t-elle avec de l'humour dans la voix.

Lilà fit un geste un peu vague de la main, invitant l'esprit, si c'en était bien un, à répondre à sa guise, mais évidemment intéressée par ce qu'il avait à dire.

Si vraiment c'était un esprit, ce serait le premier qu'elle rencontrait, et depuis trois mois qu'elle était venue sur ce monde, elle avait rencontré de nombreuses races, le plus récent étant certainement Ami qui était une hybride chat.

D'ailleurs, je pourrais peut-être passer la voir ? Si j'en ai le temps, avec mes recherches ... Hum...

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KazumaMar 3 Jan 2017 - 17:33

Quelques jours après les derniers événements, et notamment depuis l'incident du bar « L'étoile chantante », Kazuma s'intéressait un peu plus aux très nombreuses races que composaient ce monde... Bien qu'il y vit depuis vingt ans déjà, il n'y avait jamais vraiment porter la moindre attention. Etant constamment sur ses gardes ou ne portant d'intérêt que pour sa propre survie, il ne voyait rien d'autre que lui même.

Mais à bien y réfléchir, Kazu faisait parti d'une race particulière... Bien qu'à moitié Humain, il était à moitié Dieu. Était-il important pour ce monde ? Ou juste chanceux ? A moins qu'il s'agit de malchance, faire parti d'un groupe de personnes oubliées voir inexistants... Serait-il un bout d'histoire perdue à travers les âges ? Une pièce de puzzle bien trop compliqué pour être fini par des moyens conventionnels ?

Avec le temps, et son inscription à Seika, il avait réussit malgré tout à rencontrer deux congénères demi dieux... Une jeune femme, et un autre jeune homme. Mais même sachant cela, Kazuma voulait en savoir plus. Il était grand temps pour lui de chercher à savoir qui il est.

Ainsi, depuis quelques jours déjà, il avait plus ou moins élus domicile dans la bibliothèque de l'académie... C'était si rare de sa part que la Bibliothécaire, Mlle Choi Rin, ne pouvait même pas l'en empêcher, elle qui n'appréciait pas particulièrement l'élève.

Seulement... Son assiduité avait quelques failles... Il prit un livre sur les races, livre très rare, n'existant qu'en quelques exemplaires... Que l'on peut compter sur les doigts d'une main... Et s'endormit avec le livre lui couvrant le visage au bout de quelques minutes de lecture à peine !

Ceci n'était pas étonnant, vu que le garçon profitait des canapés moelleux pour la lecture en s'y couchant de tout son long pour lire !

Mais sa petite sieste ne durait pas. Après une petit heure de repos, il entendait des voix, autre part dans la bibliothèque... Puis ça faiblissait... Il reconnut brièvement la voix, une jeune femme... Ou plutôt une fille... Il l'avait déjà rencontré et c'était tout récent. Elle semblait parler toute seule... Pauvre petite chose.

Kazuma se relevait promptement et refermait son livre, essuyait honteusement un trait de bave coulant le long de sa joue, en vérifiant que personne ne le regardait faire... Puis il rejoignait sans se presser l'autre occupante de la bibliothèque à cette heure-ci...

Arriver sur place, ce n'était pas plus la petite fée qui l'intriguait, mais plutôt la situation dans laquelle elle se trouvait... Et avec qui elle discutait finalement, Kazuma s'avançait et ouvrit la bouche pour se faire remarquer. A ce moment son œil droit était teinté de rouge.

« Je le savais, ça ne pouvait être que toi... Que nous vaut l'honneur de ta présence ici, petite fée ? »

Au fur et mesure qu'il s'approchait, il identifiait l'interlocuteur de la fée violette, et eut une réaction des plus inattendues...

« Un esprit... ? Oh mais... C'est toi ! Tu t'es perdu ? On t'as assigné une chambre non... La 3 M ! Je le sais car... C'est également la mienne... »

Il était donc passé ici, le mystérieux nouveau colocataire de la 3M, dont personne n'avait encore vu le visage... Il savait néanmoins qu'il s'agissait d'un esprit, le premier que connaissait Seika !

Kazuma avait bien fait une fois de plus, choisir ce jour et ce moment pour lire un livre... Il avait encore et toujours un bon sens du timing !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexander OwenMer 4 Jan 2017 - 0:24

Comme je m’y attendais, mon apparition ne se fit pas sans surprise de la part de la petite dame. J’ai même cru un instant qu’elle allait tomber. Elle se retient à l’échelle, agrippée fermement aux barreaux tout en continuant de me fixer. Je devais surement être le premier esprit qu’elle croisait. La surprise laissa place à la curiosité. Cela pouvait se voir dans le visage de la dame. J’avais l’impression qu’elle voulait me poser un tas de question. Au juste deux sortirent de sa bouche avec un brin d’humour :
 
« Ça vous arrive souvent de surprendre les honnêtes fées comme cela, Monsieur … ? Après tout, vous avez l’avantage de pouvoir lire mon nom… »
 
J’avais donc affaire à une fée. C’était à mon tour d’afficher une stupéfaction muette. J’avoue que je n’avais pas encore croisé de fées pour ma part. Dans mon imagination, elles étaient plus petites encore et avaient de sublimes ailes. Les siennes devaient être bien cachées…
 
« Je suis Alexander Owen. Etudiant récemment inscrit ici. Alexy pour les intimes. »
 
J’en profitais pour sortir de ma bibliothèque et tournai autour de Miss Inyoni pour mieux l’observer. C’était totalement indélicat de ma part. Surtout que j’étais encore visible. D’habitude, je ne montrais pas ma curiosité à la vue de tous. Je reculais un peu pour m’excuser de mon comportement quand une troisième personne s’incita dans notre début de discussion. Je le regardais attentivement mais ce que je retins surtout, c’était son œil rouge. Il ne m’avait franchement pas l’air commode.
 
Tandis qu’il s’approchait encore, il finit par me remarquer et s’adressa à moi d’une manière… Je ne savais pas comment la qualifier. D’un côté, il me faisait froid dans le dos. De l’autre, il ne s’était pas adressé méchamment. Quoi qu’il en soit, c’était apparemment un de mes colocataires. Je ne sais pas si c’était une chance…
 
« En effet. Je suis Alexy, assigné à la chambre 3M. »
 
Je prenais un peu de temps pour observer un peu plus le jeune homme en face de nous. On m’avait donné une rapide description de mes camarades de chambre mais j’avoue que je ne m’étais toujours pas présenté à eux. Etant incapable de profiter d’un lit, je n’avais pas encore vu l’intérêt d’aller voir mon dortoir. J’aurais peut-être dû, au final…
 
« Je me trompe peut-être mais, serais-tu Kazuma... Yosûke ? »
 

J’espérais ne pas m’être trompé sur le coup. Aussi, je ne savais pas trop quoi faire actuellement. En temps normal, je me serais avancé pour lui serrer la main. Mais comme j’étais complétement immatériel, cela n’aurait servi à rien. Je me contentais d’observer la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 500
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniMer 4 Jan 2017 - 7:39

Alexy … pour les intimes ? On propose rarement ce genre d’appellation dès la première conversation … Lilà nota l’information dans un coin de sa tête, tout en se promettant de l’appeler Alexander pour le moment.

« Eh bien, enchantée, Alexander ! » Elle se garda bien de donner son prénom immédiatement, puisque son badge indiquant « Mlle L. Inyoni, Visiteur » et que ça suffirait pour l’instant, se disait-elle.

La petite fée n’était pas si concentrée qu’elle avait manqué tout autre signe de vie dans la bibliothèque. Elle avait entendu quelqu’un s’approcher, mais elle se crispa légèrement en entendant la voix du nouveau venu.

« Je le savais, ça ne pouvait être que toi... Que nous vaut l'honneur de ta présence ici, petite fée ? »

Comme d’habitude, elle ignorait si elle appréciait l’entendre – encore une personne qu’elle avait rencontrée précédemment, c’est toujours bien ! – ou si elle préférait qu’il se taise et reparte – et ce ton qui m’horripile … !

Lilà tourna ses yeux lilas vers le nouvel arrivé mais cela ne servit qu’à lui confirmer qu’en effet, c’était bien le serveur de l’autre soir, au bar. Même attitude tranquille, mêmes yeux étranges, même impression de malaise même s’il n’était pas en uniforme de serveur cette fois. Toujours aussi courtoise et bien éduquée, Lilà se contenta d’un signe de tête pour le saluer, toujours en hauteur et en profitant un peu pour l’instant.

« Monsieur le serveur… Je vois que nous nous croisons souvent, ces derniers temps. Je suis venue faire quelques recherches, naturellement. Vous aussi, ou bien peut-être faire un petit somme ? »

Elle n’avait pas pu résister, en avisant les plis discrets du haut du jeune homme qui devait s’être tenu dans une position repliée pendant un moment pour qu’ils apparaissent, et récemment pour qu’ils soient encore visibles. En plus, il ne lui avait pas paru être le genre de rat de bibliothèque, au contraire, d’où sa petite pique.

D’un autre côté, Alexander lui tournait autour et sans la mettre mal à l’aise, elle se sentait assez observée. Cependant, une petite partie rationnelle d’elle se disait qu’il devait être aussi curieux d’elle qu’elle de lui, donc elle secoua légèrement la tête d’un sourire.

Néanmoins, en écoutant les deux jeunes hommes interagir, Lilà obtint de nouvelles informations. Le serveur ne lui avait jusque là jamais donné son nom – et le peu de choses qu’elle savait été embrumé par la magie d’Halloween, donc peu fiable. Qui pouvait se targuer d’être un dieu au su et au vu de tous ?! – mais si l’esprit ne se trompait pas, et si elle ajoutait les informations qu’elle entendait…

Lilà ne s’intéressait que moyennement à ce qu’ils se disaient. Après tout, ce n’étaient pas ses affaires, même si elle les entendait très bien. Elle profita de leur petite discussion pour relâcher sa prise sur l’échelle amovible et jauger de l’opportunité de monter d’un barreau et être moins soutenue pour attraper le livre qu’elle cherchait.

Je pourrais demander … pas à Alexander visiblement, il traverse tout, mais peut-être que ce … Yôsuke … pourrait m’aider ?

Mais la petite fée ne savait pas si elle voulait vraiment endurer les taquineries de la part du jeune homme, qui n’avait jamais manqué de lui rappeler qu’elle ressemblait à une enfant, soit par son ton, soit par ses gestes, et cela commençait à piétiner un peu sur sa bonne humeur naturelle.

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KazumaMer 4 Jan 2017 - 15:11

Comme il s'en doutait, Kazuma avait deviné juste, son nouveau camarade était cet esprit rouquin. Et c'était la petite fée qui rôdait dans la bibliothèque à cette heure, en tant que Visiteuse... Dans quel but au juste ? C'était encore à définir, mais c'était évident, surtout à cette étagère là. Kazu avait emprunté un livre et c'était pile à cet endroit. Il possédait sans aucun doute un exemplaire de ce que recherchait mademoiselle Inyoni. A voir s'il allait partager, ou non. Il examinait un peu la situation, écoutait ce qu'avait les autres à dire et réagissait en conséquence, avec humour comme toujours !

« Haha, oui, j'ai profité des sofas dans l'autre pièce pour m'adonner à une sieste on-ne-peut-plus méritée ! Je pense d'ailleurs y retourner, j'ai plus grand chose à faire par ici... »

Il échangeait un dernier regard avec Lilà et Alexander, avant de fermer les yeux puis les rouvrir instantanément, comme s'il clignait des yeux, mais c'était plus compliqué que ça... La lueur rouge eut le temps de disparaître en ce simple battement de paupières, ce qui laissait place à un Kazuma plus ouvert à la discussion, et moins rentre dedans. Pour le bonheur des autres, il parait. Le pauvre jeune homme, ou plutôt facette du jeune homme qui venait d'arriver semblait être totalement perdu. Il se parlait rapidement à lui même... Ou plutôt son autre lui, avec une voix faible, à la limite du chuchotement.

« C'est pas juste... C'est toujours moi qui paie les pots cassés ! »

Il rougissait un peu, en se rendant compte qu'il avait l'air de parler tout seul devant les deux autres et s'excusait d'une courbette et en ajoutant quelques mots.

« Veuillez m'excuser, ne faites pas attention à tout ce que je dis. Parlons plutôt de vous. Vous rechercher un livre en particulier ? Je peux vous faciliter la tâche, j'ai emprunté exactement le même livre que vous semblez rechercher. Le voici. »

Disait-il en montrant à Lilà un livre qu'il « cachait » maladroitement dans son dos depuis le début de la discussion. Il l'ouvrit et fit tourner rapidement les pages du début à la fin, ce qui laissait entrevoir quelques marques pages qu'il avait laissé sur certaines pages, mais rien d'alarmant.

« J'ai fini mes recherches. J'étudiais les divinités de ce monde, afin d'en apprendre plus sur notre venue, à nous les non-natifs, et pour en apprendre plus... Mais hélas... Pas de quoi en faire une théologie. Les Dieux ont l'air d'être un sujet tabou dans les ouvrages du passé, c'est bien dommage... ! Il faudrait... Hum, non rien, c'est idiot. »

Kazuma prit un air étonné, et s'arrêtait après sa phrase... Il était devenu un moulin à paroles et l'avait remarqué, il se contentait finalement de tenir le livre à disposition de Lilà, quand elle s’apprêterait à descendre de l'échelle pour lui tendre, et finir avec une question.


« Vous recherchez également des informations sur votre « origine » ? Pour Alexander, c'est facile, de longs passages sont notés dans ce livre... En revanche, il me semble n'avoir rien vu sur les fées en particulier... Simplement que, comme vous l'aurez devinés... Tout ce qui est rare a un prix. Après, je n'ai que « cette » bibliothèque comme seule référence... »

Et il se plongeait lui même dans le mutisme, attendant une réaction d'Alexander ou de Lilà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexander OwenMer 11 Jan 2017 - 14:03

Il y avait une certaine tension dans l’allée qui me mettait mal à l’aise. Sans parler de Kazuma qui ne semblait pas des plus sympathiques. J’allais devoir passer une bonne partie de la vie ici avec lui, vu qu’on n’était camarade de chambre. Cette idée ne m’enchantait pas des masses. Après, je n’avais pas d’utilité à ma chambre. Elle n’avait été assignée d’office étant donné que je n’avais aucun endroit où dormir. Mais ce n’est pas comme si j’avais besoin d’un lit. Enfin… sous cette forme… Ce n’était pas le moment de penser à ça en fait.
 
Je me reconcentrais sur Kazuma, oubliant un instant la fée. Celui-ci ferma les yeux un instant et sembla devenir une tout autre personne. Je ne savais pas du coup comment réagir à ça. Encore moins quand il sembla se parler à lui-même. Intérieurement, je priais je ne sais quel dieu afin que mes autres camarades de chambre ne soit pas aussi bizarre et je remerciais ma nature de pouvoir ne pas me faire voir si l’envie me prenait. D’ailleurs, j’avais fortement envie de m’éclipser, là, tout de suite. Mais mon bon sens m’en empêcha. Quitte à devoir passer du temps avec Kazuma, autant que la première rencontre se passe bien… Enfin, relativement bien.
 
Kazuma parla ensuite des recherches qu’il faisait. Il n’était pas difficile de voir que l’ouvrage qu’il tenait était le même que celui que Mademoiselle Inyoni cherchait à atteindre. Ma curiosité était piquée. En savoir plus sur pourquoi on était là ? J’avoue que je m’étais souvent poser la question depuis mon arrivée ici sans avoir vraiment de réponses de la part des personnes qui m’ont guidé jusqu’à et dans l’Académie. Bon, apparemment, ce livre n’allait pas me les donner non plus. Soit, ce n’était pas vraiment urgent encore. Par contre, s’il y avait des infos sur ma conditions d’esprit ; ça, c’était intéressant. Malheureusement pour moi, j’étais incapable de le lire par moi-même. Le fait que je l’ai traversé en voulant le toucher me le rappela brutalement. Je soupirai rapidement avant de me dire d’une voix audible par tous :
 
« Il va vraiment falloir que je me trouve une pierre rapidement… »
 
Je me reculais un peu pour observer à nouveau Kazuma et je demandais soudainement de quelle espèce il pouvait bien être. Ce n’est pas comme si je pouvais présumer ainsi. J’avais bien pris une fée pour une naine. Enfin, pour ma défense, une fée, pour moi, c’est encore plus petit, ça a des ailes et ça vole. Kazuma, lui, semblait humain. En tout cas, il n’avait pas d’ailes, de queues, de cornes, d’oreille pointues, ou tout autre élément qui aurait pu me faire penser qu’il n’était pas humain. J’avais envie de lui demander mais je me dis que ça pouvait paraitre offensant. Cependant, j’étais un peu lésé sur le coup. Toute personne qui me regarde sait directement que je suis un esprit, un peu comme si c’était inscrit en grand sur mon front. Bref, ça ne m’aidait pas en somme.
 

Je détournai soudainement mon regard en rougissant. Tout d’abord, je m’étais rendu compte que je devais être drôlement insistant à le fixer ainsi et que ça pouvait le mettre un rien mal à l’aise. Ensuite, je m’étais tout à coup m’y à penser, alors que je cherchais le moindre détail trahissant sa nature qu’il était tout de même mignon. Je secouais vite fait ma tête pour chasser cette idée avant de toiser du coin de l’oeil une pauvre encyclopédie qui ne m’avait rien fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 500
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniMer 11 Jan 2017 - 19:44

Par la Déesse ! Ca c’est intéressant !

Lilà ne mit pas très longtemps à comprendre pourquoi elle avait ressenti une telle impression de malaise quand le serveur ouvrait la bouche, et ce depuis le début. Même sa voix changeait, en plus de la couleur de ses yeux, et sa perception magique enregistrait les nuances.

Son ouïe fine entendit parfaitement le premier commentaire aussi. Ainsi, en plus d’avoir visiblement deux personnalités ou facettes ou persona, elles étaient en contradiction ? Intéressant.

« J'ai fini mes recherches. J'étudiais les divinités de ce monde, afin d'en apprendre plus sur notre venue, à nous les non-natifs, et pour en apprendre plus... Mais hélas... Pas de quoi en faire une théologie. Les Dieux ont l'air d'être un sujet tabou dans les ouvrages du passé, c'est bien dommage... ! Il faudrait... Hum, non rien, c'est idiot. »

Lilà regarda le jeune homme d’un air pensif, alors qu’il dévoilait son exemplaire de l’Index en sa possession et expliquait qu’il faisait lui-même des recherches. Elle n'avait pas manqué le début de réflexion avorté, et elle classa cela pour plus tard. Peut-être le réinterrogerait-elle, si l'occasion se représentait et qu'il restait d'une humeur abordable. Au moins elle n’aurait plus à s’escrimer pour l’obtenir mais elle devrait le partager … Bon, avec un fantôme, mais quand même !

« Il va vraiment falloir que je me trouve une pierre rapidement… »

Le commentaire d’Alexander la sortit de sa réflexion. Il était immatériel, et elle avait vu des pierres pour rendre les esprits matériels sur le marché … Il parlait probablement de ça. Donc elle devrait probablement lui tourner les pages en plus. Ce n’était pas du tout ce qu’elle avait au programme en venant, mais bon … Elle aimait lire, elle aimait apprendre des choses, et rencontrer des gens.

« Vous recherchez également des informations sur votre « origine » ? Pour Alexander, c'est facile, de longs passages sont notés dans ce livre... En revanche, il me semble n'avoir rien vu sur les fées en particulier... Simplement que, comme vous l'aurez devinés... Tout ce qui est rare a un prix. Après, je n'ai que « cette » bibliothèque comme seule référence... »

La petite fée violette hocha la tête d’un air vaguement entendu. Ce n’était pas très étonnant. Elle prit le parti de répondre à la question avant tout, pour équilibrer un tout petit peu la discussion.

« Effectivement … Je cherche à en savoir plus sur les fées. Et si au passage je peux en savoir plus que la venue des non-natifs dans ce monde, ma foi, je ne cracherais certainement pas dessus ! Je collecte des informations mais rien qui soit une véritable explication encore, et je suis toujours à la recherche de nouvelles informations à ajouter à ce que je sais déjà… »

Lilà s’arrêta là. Elle ne dévoilerait rien, ni de ses recherches, ni de ses théories, face à des inconnus. Certes ils n’avaient pas l’air méchant mais ce Kazuma lui inspirait un drôle de sentiment qui lui nouait les entrailles comme si une boule de nerfs se créait à chaque fois qu’il parlait.
Mais bon, elle devait avouer cette version du serveur semblait plus aimable, si la fée extrapolait sur sa manière de s’exprimer et son côté bavard. Peut-être moins encline à l’embêter, aussi ? Pas que Lilà ait beaucoup d’espoir à ce niveau, elle avait compris qu’avec sa taille et son apparence, elle serait toujours sujette aux moqueries ou taquineries, mais quand même. Ca avait le don de l’hérisser… et il me hérisse le poil, tout court ! Vu qu’il est celui qui ne manque pas une occasion de m’embêter !

La rédactrice descendit quelques barreaux de l’échelle, puis se rendit à l’évidence. Elle devrait lâcher l’échelle pour prendre le livre, donc mieux valait descendre plutôt que tomber les quatre fers en l’air, comme elle avait déjà failli le faire lors de l’apparition d’Alexander.

Soupirant d’avance, elle descendit les derniers barreaux et vint à la rencontre du serveur, levant la tête pour le regarder – pour les regarder tous les deux en fait. Dur, d’être de la taille d’un enfant de cinq ou six ans … Elle tendit la main pour attraper le livre et l’image qu’elle donnait devait certainement être comique. Elle reprit la parole en s’emparant du livre, continuant sur la lancée des dernières paroles de l’étudiant.

« Merci pour le livre ! Ce n’est pas que je ne vous fasse pas confiance mais je préfèrerais parcourir ces pages moi-même au cas où…. Une information vous a peut-être échappé, ou une formulation ? En tout cas si effectivement il n’y a rien … Eh bien il faudrait trouver d'autres sources j'imagine. » Les derniers mots étaient un tout petit peu amers, mais cela s'entendait à peine.

L’Index était un grand livre à couverture reliée et épaisse, et il devait bien faire entre un tiers et la moitié de la fée. Un ancien réflexe faillit la prendre et la faire ouvrir l’ouvrage directement pour lire, mais elle se rappela in extremis sa "nouvelle" taille et soupira, avant de relever la tête vers l’étudiant.

«Est-ce qu’il y aurait une aire de lecture proche ? Si possible, à ma taille, même si je doute que ce soit courant … »

Le livre se faisait lourd entre ses petits bras, aussi. Dans la vie de tous les jours ce n’était pas forcément handicapant mais dans ce genre de situation, Lilà en venait à détester sa nouvelle apparence. Pourtant des sentiments si négatifs n’étaient pas dans sa nature, pas vraiment. Elle resserra sa prise sur le livre d’un air un peu embêté, ne souhaitant pas spécialement montrer qu’elle avait déjà du mal à le tenir.

Elle se tourna vers l’esprit, qu’elle ne voulait pas exclure de la conversation pour autant – même si ça lui faisait bizarre, un esprit !! – pour lui proposer son aide, et vit qu’il semblait contempler l’étudiant. Elle s’éclaircit un peu la voix de façon subtile avant de l’interpeller, d’une voix aimable et posée.

« Si vous voulez, Alexandre, je peux vous aider à lire les passages sur les esprits ? Je suppose que vous ne pourrez pas tourner les pages donc … ! »

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KazumaJeu 12 Jan 2017 - 18:27

Un petit malaise s'installait au début de la conversation, pas de quoi étonnant. Ils ne se connaissaient pas vraiment, les uns comme les autres. Mais prenant sur lui, Kazuma essayait d'instaurer un semblant d'aise en entamant la discussion, à coup de longues phrases. Du côté de l'esprit, ça n'avait pas été très efficace, au contraire. Il fixait le demi dieu et après avoir... rougit... Il perdit son regard au hasard sur un livre à portée de ses yeux. Ce qui ajoutait un bon pic de stress à la situation...

Heureusement Lilà venait interrompre le silence en répondant aux diverses questions posées et ajoutait des petites précisions par-ci, par là. Alexander sortait de sa transe en parlant d'une pierre. Kazuma regardait en sa direction et l'encourageait un peu.

« Ne t'en fais pas, la pierre que tu recherches est vendue en bon nombre d'exemplaire... Parfois à des prix abusifs, mais en général c'est abordable selon la boutique. Tu n'auras pas besoin d'une fortune pour t'en procurer une. »

Rapidement après cela, Lilà s'approchait de Kazuma et exigeait, au vu de sa posture, qu'il lui tende le livre... Ce qu'il fit sans grande hésitation... Mais arrivera t'elle à supporter le poids de celui-ci ? Ou même de le lire debout... Pour une personne normale comme Kazu, c'était « facile » les premières dizaine de minutes, mais le livre finissait par peser quelque chose au final... Alors pour quelqu'un comme Lilà... Quoiqu'elle avait sûrement connaissance de ses limites. Il lui tendait donc, et elle l'attrapait... Elle prit immédiatement la parole en doutant du jeune homme et de sa précédent lecture de cet ouvrage. Bien qu'un peu irrité par un manque de confiance évident... Il souriait et l'invitait à le relire... Mais elle s'arrêtait net alors qu'elle semblait s'apprêter à ouvrir le livre... Et posait une question amusante au serveur. Il lui répondait avec un petit ton amusé dans la voix.

« Si vous le voulez, il y a l'espace détente, avec ses canapés et ses tables basses... Je pense que ça peut être à la bonne hauteur pour vous permettre de lire. Suivez-moi, c'est à l'étage inférieur. »

Kazuma fixait ensuite rapidement Alexander, un sourire au coin des lèvres et il hochait la tête de gauche à droite, comme pour dire « Elle est pas croyable celle-là. »
Il ouvrait la marche jusqu'à un escalier menant à la dite salle, d'où lui-même semblait venir plus tôt. D'un geste de la main il invitait la demoiselle à avancer la première, puis se tournait légèrement vers son nouveau camarade de chambre, pour le questionner un peu...

« Hum, Alexander ? Dis-moi... Tu t'es réincarné dans ce nouveau monde, puis tu es devenu un esprit en... mourrant une nouvelle fois... Ou alors tu es arrivé directement ici en tant que tel ? Je n'ai jamais eu l'occasion de parler un quelqu'un de ton espèce, c'est une question qui m'intéresse depuis un long moment... Surtout pour savoir ce qu'il se passe quand... »

Il se retenait un moment, descendant trois marches sans dire un mot... Mais son ton était devenu si bas que s'il continuait de parler c'était en chuchotant... Soudainement, il reprit la parole avec un air plus assuré, s'arrêtait net dans les escaliers et se retournait vers l'esprit derrière lui, tournant ainsi le dos à Lilà deux marches plus bas...

« Ce qu'il se passe quand on meurt ici, évidemment. Y a t'il une troisième chance, ou disparait-on tout simplement ? »

A en juger la voix qu'il prenait, l'assurance qu'il avait, sa gestuelle, et même sa posture... Mais surtout ses yeux. Il était « revenu » de sa sieste, l'autre Kazu.

« Si tu n'en sais rien, dommage, mais je tiens à en savoir un maximum sur la mort dans ce monde. Après tout, les esprits viennent bien de quelque part. Mais rien de concret n'est expliqué à leur sujet... Pas pour les non-natifs du moins. Prends bien le temps de te souvenir de quelque chose, une vie intermédiaire entre la Terre, et ici par exemple. »

Après cela, il se retournait et invitait Lilà à continuer sa route, laissant Alexander réfléchir.

Au bas des escaliers, ils arrivaient tout trois sur une grande pièce, chaleureuse, bien agencée. Canapés moelleux, tapis magnifique, cheminée arrondie au centre de la pièce, petites tables basses dans un ancien style éparpillées un peu dans la salle, devant les canapés, évidemment.

« Ça devrait le faire par ici... »

Disait-il en s'approchant du canapé sur lequel il était allongé plus tôt...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexander OwenVen 13 Jan 2017 - 20:01

Lilà me réengagea dans la conversation en me proposant de me lire quelques passages.

« Ça… Ça serait vraiment gentil de votre part. Mais ne vous sentez pas obligée de faire ça pour moi. Je peux très bien revenir plus tard quand j’aurais une pierre. »

J’avais peut-être regardé ailleurs mais j’avais bien entendu l’information que m’avait donné Kazuma. Il faudra que je fasse des petites recherches là-dessus. Peut-être bien que je pouvais lui demander de me montrer ces fameuses boutiques aux prix raisonnables. Je me perdais encore un peu en ville.

Nous nous dirigeâmes ensuite vers l’espace de lecture. Kazuma était en tête et je flottais à ces côtés. Il en profitait pour men demander un peu plus au sujet des esprits. Encore une fois, j’ai eu une drôle d’impression… la fin de ses questions semblaient soudainement plus intéressée. Il était comme au début de notre rencontre quand il est arrivé. J’étais à nouveau mal à l’aise et je me demandais bien comment j’avais pu le trouver mignon à un quelconque moment. Dérangé allait mieux.

« Je suis arrivé ici comme ça il y a 4 jours dans l’état dans lequel j’étais. Je ne suis pas mort à nouveau ici… Ou je ne m’en souviens pas. J’avoue que ça m’étonnerait beaucoup car je me souviens bien de ma vie d’avant et de la manière donc je suis… mort. »

Le souvenir de la voiture me revint dans un flash et je le chassai directement de mon esprit. Je n’avais pas envie de repenser à ça.

« J’ai croisé quelques esprits aussi. Je suppose que la plupart ne veulent juste pas être vu des… vivants… Et j’avoue que je n’ai pas posé de question à ce sujet à l’un d’entre eux. »

Il faut dire que je n’avais pas ce genre de questions en tête à mon arrivée dans ce monde.

« Si tu n'en sais rien, dommage, mais je tiens à en savoir un maximum sur la mort dans ce monde. Après tout, les esprits viennent bien de quelque part. Mais rien de concret n'est expliqué à leur sujet... Pas pour les non-natifs du moins. Prends bien le temps de te souvenir de quelque chose, une vie intermédiaire entre la Terre, et ici par exemple. »

Décidément, ce Kazuma ne me plaisait pas. Il y avait franchement quelque chose d’effrayant chez lui. Ceci dit, ça m’intriguait. J’étais sûr de ne pas être mort deux fois. Mais si je ne m’en souvenais pas, je ne pouvais pas le savoir. Et puis, même, si j’avais déjà vécu ici, en étant vivant, j’aurais dû m’en souvenir à un moment où à un autre, non ?

Je finis par arrêter de réfléchir à ce sujet. A part me prendre la tête pour rien, ça ne servait pas beaucoup. A la place, je fis semblant de m’installer dans un siège, attendant que notre petite fée commence à lire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 500
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniVen 13 Jan 2017 - 21:54

La petite fée se laissa guider au début – après tout, elle ne connaissait pas l’endroit et même si Yôsuke était bizarre, c’était sa meilleure chance pour arriver à ses fins, à savoir, se poser tranquillement pour lire.

Et il était peut-être bizarre et visiblement, lunatique (ou pire, mais elle n’était pas sûre de vouloir y réfléchir), mais il les avait emmenés au bon endroit et c’était déjà pas mal. Evidemment, Lilà avait bien compris que la discussion ne la concernait que moyennement donc faisant confiance à son ouïe extraordinaire, elle les distança un peu, ayant vraiment, vraiment hâte de poser ce livre.

Parmi le mobilier de la pièce, elle adorait les tables basses. Néanmoins, même si elles étaient proches des canapés, elle voyait d’autre inconvénients.

Par exemple : comment monter sur ces canapés ? Ils étaient confortables et tout mais … Un peu trop hauts et …

Y a pas un rayon enfant ?

Lilà se sentit vaguement humiliée par cette pensée. Parfois, elle donnerait cher pour être plus grande, mais pas au point de repartir dans sa vie d’avant ou d’abandonner ce qui lui permettait d’être … eh bien, elle-même. Du coup, elle posa le livre sur la table basse proche du canapé choisi par l’étudiant le plus solide du groupe et se résigna à aller chercher un coussin pour s’installer, plutôt que de grimper peu dignement sur le canapé, avoir les jambes battantes et ne pas atteindre la table basse pour tourner les pages.

Elle avait suivi distraitement leur conversation – un peu morbide à son goût mais sa curiosité naturelle écoutait attentivement, notant machinalement l’absence de mensonge des deux côtés, mais toujours aussi mal à l’aise avec Kazuma Yôsuke, dont la simple voix lui envoyait des signaux contradictoires. Un peu comme Laeva Pandémonia, mais différemment, et en … peut-être pire.

D’autres esprits ? Hum … c’est bon à savoir ! Mais là, ce qui m’intéresse… C’est ce livre et ce qu'il contient, ou pas !

Du coup, elle posa un coussin coloré au sol et s’agenouilla dessus pour regarder le livre. Sa combinaison noire était majoritairement masquée par sa cape-écharpe rose claire, qui tombait gracieusement autour d’elle, alors qu’elle se hissait un peu sur les coudes pour être dans une position plus pratique pour lire.

La fée ouvrit l’Index et parcourut le sommaire. L’ordre n’était pas exactement celui auquel elle était habituée avant, mais il y avait toujours un sommaire dans un Index et c’était la première chose à lire. Les Esprits avaient une portion juste pour eux, comme elle avait cru comprendre en écoutant Kazuma, mais les Fées n’étaient même pas citées en tant qu’espèce à part. En revanche, il y avait un chapitre « Autres créatures mythiques » et elle décida d’aller chercher là.

Parcourant la page du regard, rapidement, elle trouva des mentions de créatures bizarres – c’est quoi un kappa ? Eurk … on dirait un mix entre une grenouille et une tortue… Yeurk ! – quand quelque chose, trois pages plus loin, attira son regard.

« Ah ! Un petit bout de quelque chose ! »

Elle se rendit compte qu’elle n’avait pas adressé la parole aux deux autres depuis l’escalier, globalement, mais était trop intéressée pour s’en excuser réellement – et puis ils parlaient de mort et de vie intermédiaire et franchement, elle était juste contente d’être en vie, elle ! Elle redressa la tête et vit que l’étudiant avait de nouveau l’œil rouge, ce qui la fit se tendre imperceptiblement, mais elle les regarda, l’esprit flottant et lui, posant un doigt manucuré de violet sur un petit paragraphe.

« Il est écrit que ‘Plusieurs races composent ce qu’on appelle le Petit Peuple. Lutins, Leprechauns, Gnomes, Fae, Kobold, Korrigans... Les Yôkai et Kitsune, ainsi que les Elfes et Nains, appartenaient originellement au Petit Peuple. Mais certaines races se sont développées et ont créé leurs propres civilisations tandis que d’autres, même si elles ont évolué (comme les Fae en Fées, les Kobold en Gobelins) sont restées peu visibles ou ont été chassées en raison de leurs attributs ou de leurs pouvoirs. Des traces de lieux de vie existent et sont des sites à visiter mais la culture visiblement peu écrite de ces races particulières rend leur héritage très limité et peu de personnes vivantes peuvent se vanter de se souvenir du temps où ces êtres parcouraient le monde parmi les autres’ … »

Le regard de Lilà se perdit un instant dans le vide. Effectivement, cela corroborait avec ce qu’avait dit Kazuma… Ce qui est rare a un prix, et visiblement, elle venait d’une race très, très rare. Elle se tourna vers l’étudiant, se mordillant la lèvre inférieure, l’esprit tournant à toute vitesse. Elle ravala la pensée un peu mesquine qui lui venait immédiatement à l'esprit (j'avais raison de vouloir lire moi-même, ha!) pour poser les questions qui lui venaient encore plus naturellement.

« J’imagine qu’il n’y aura pas d’autre mention ailleurs, n’est-ce pas ? Ce livre est assez épais, probablement très référencé, mais si c’est la seule mention … Savez-vous où je pourrais trouver d’autres informations, en dehors de cette bibliothèque ? »

La question était sincère. Elle était observatrice après tout, malgré sa taille et son apparence enfantine. Et on devinait à son attitude qu’elle était prête à aller les chercher ses réponses.

« Mais je m’emballe … Vous voulez lire la partie sur les Esprits, Alexander ? » dit-elle pour se rattraper de son impolitesse, s’étant complètement laissée emporter par sa propre curiosité au détriment de l’esprit. Elle était bien évidemment prête à lui tourner les pages si besoin, d’autant que si elle lisait vite, ce n’était pas le cas de tout le monde.

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KazumaSam 14 Jan 2017 - 18:48

Il avait soudainement une tête d'enterrement... Ce qui était ironique pour un esprit... Ou plutôt, un fantôme, dans le jargon. Quoi de plus normal donc, pour Alexander que de tirer une tête comme ça après que Kazuma l'ait interroger sur sa nature et sa provenance !

Le demi dieu le laissait respirer après lui avoir posé quelques questions, et se re-concentrait sur la fée et son envie de s'installer à un endroit plus adapté à sa taille. Elle finit par se poser sur un coussin à même le sol pour lire, ce qui entre autres fit lâcher un petit ricanement au serveur, étouffé par une main, mais un ricanement bien moqueur !

S'en suivit rapidement de la lecture de la demoiselle, et ses explications, lues et relues par Kazuma quelques heures plus tôt. Pendant qu'elle lisait, et que l'esprit flottait tranquillement dans les airs, le demi dieu s'allongeait sur le canapé, n'écoutant qu'à moitié les mots. Certaines phrases le faisait sourire, d'autre carrément rire. Il lâchait un commentaire sur ses amis les Kobolds, aujourd'hui appelé Gobelins :

« Hahahaha, les gobelins... Je ne compte plus le nombre de ces saletés que j'ai déjà tués ! C'est marrant, ils croient être fort, mais au moment ou tu leur présente une lame plus grosse que la leur, ils fuient en criant à tue tête... En faire une boucherie, c'est plus un jeu qu'autre chose ! J'adore aussi voir leurs réactions... Ce qu'ils sont débiles aussi ! Hahaha. »

Il se taisait un instant, et ajoutait un commentaire d'un autre genre.

« En revanche, les Kitsune... Seïka « possède » une Kitsune Blanche, je l'ai déjà rencontré... Mais elle est à prendre avec des pincettes ! Si vous pensez que je suis terrible... N'allez même pas à sa rencontre ! »

Puis il prit un air plus sérieux, se rappelant d'une phrase que quelqu'un ai dit, il y a moment de cela...

« Il y a aussi apparemment une Kitsune dans une autre école... Mais je n'en sais pas plus. Elles ne doivent pas être aussi rare que ça ! En tout cas pas autant que les Fées, je suppose. »

Il regardait le plafond avec un air bien trop sérieux pour être le sien, et posait machinalement la main droite sur son torse, à plat. Puis lorsque qu'Alexander entrait en flottant dans son champ de vision, ça le ramenait à lui et il s'adressait à l'Esprit.

« Tu ne veux pas en savoir davantage sur les Esprits ? Je parie que notre petite fée accepterait volontiers de te tenir les pages pour que tu lises. Et si ça ne te dérange pas, tu peux me le lire ? Je n'ai pas pris le temps de lire tout ce qu'ils en disent dessus. Simplement les grandes lignes. Après, ça ne m'intéresse pas plus que les Dieux, qui est mon rayon. »

Il en disait un peu trop, mais quitte à parler de rareté, autant finir par se dévoiler... un minimum.

Hélas, il finissait par s'assoupir en plein milieu de la lecture... Ou plutôt c'est ce qu'il semblait faire. Mais il était toujours conscient, simplement et fortement penseur pour le coup. Il avait une idée derrière la tête, mais c'était risqué, et pas sûr qu'en parler à deux inconnus soit la meilleure idée qu'il ai eu ces derniers temps... Une trahison, ou un retournement de situation est très vite arrivé ! Et le jeune homme était l'une des personnes les plus craintives pour sa vie au fond... Il lui fallait également assuré ses propres arrières, et pas sûr que Lilà, qui est haute comme trois pommes, ou Alexander qui ne peut même pas tenir un stylo pour le moment, soient d'une quelconque utilité...

Après quelques réflexions durement menées. Il ouvrit la bouche, ayant pesé le pour et le contre de tout.

« Si vous le voulez... Je connais un endroit, supposé inexploré dans le continent Nakamara... Je n'ai pas de sources fiables, ni même de preuves. Mais il est dit qu'un ancien village aurait été construit au cœur de la montagne, et que sa bibliothèque serait du même niveau... voir dépasserait la capacité de stockage de notre bibliothèque, qui est réputé pour être l'une, voir La plus grande en ce monde... Sans compter la qualité des livres s'y trouvant, amenés ici par des scientifiques reconnus, amis du Directeur... ! »

Il prit une pause et fixait Alexander, puis Lilà, pour leur transmettre son intérêt pour cette expédition.

« Je ne vous forcerai pas à venir, mais Mademoiselle Inyoni a plus que besoin d'informations... J'en ai aussi besoin... Et Alexander pourrait nous être fortement utile... Je sais plus ou moins quel pourrait être son rôle... ! En revanche... Si je dois vous protéger... De quoi je ne sais pas encore, mais si je le fais seul... Il est fort probable que je passe l'arme à gauche avant que nous arrivions au bout. Je vais trouver une personne en plus pour nous aider, je n'ai pas de soucis à me faire. Qu'en dites-vous ? »

Il réfléchit une dernière fois, et leur proposait un petit marché.

« Alexander, je peux te dégoter une pierre spirituelle, et une pierre immatérielle, qui te sera plus qu'utile là bas... Et pour notre chère fée. Un échange d'information régulier, ça vous semble alléchant ? J'ai appris à connaître énormément de choses de ce monde... Je... Je m'y suis réincarné et je suis « né » ici, en gros j'ai refais ma vie dans ce monde en passant par la case bébé. Intéressant, non? »

Il se remit dos contre le sofas, qu'il avait légèrement quitté pour avoir l'air plus sérieux dans ses dires, et attendait la réaction, et le choix de ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexander OwenSam 21 Jan 2017 - 0:17

J’avais écouté la discussion entre Kazuma et Lilà sans dire un mot. Ce n’est pas que les Kitsune, gobelins et autres créatures ne m’intéressait pas mais j’avais rien à dire à ce sujet. Et trop en apprendre d’un coup, c’est surtout un coup à ce que j’oublie un bon trois quarts d’ici demain. Je me connais et je me souviens encore de mon entrainement dans la base rebelle. Ce n’était pas de tout repos. Encore heureux que je pouvais compter sur tout le monde pour m’aider à ce moment-là. Notamment… Non, pas y penser ou je vais déprimer. Pour accompagner ma pensée, je secouais la tête pour chasser mes idées et me reconcentrer sur la conversation.

Une fois le fil repris, Kazuma proposa que la fée me lise ce qui était dit sur les esprit. Je refusais d’un signe de tête. Maintenant que je connaissais l’existence de ce bouquin, je pouvais tout simplement venir le rechercher une fois en disposition d’une pierre pour pouvoir le prendre et le lire correctement. En fit, je pensais même le lire dans une situation plus calme, à mon aise. Je pourrais alors plus facilement digérer toute les infos que j’allais surement en tirer. Je notais au passage que le domaine de prédilection de Kazuma était les dieux. A force d’en parler, il était facile de le deviner.

La suite de la conversation fut plus intéressante. Une exploration pour une immense bibliothèque. Ca parlait déjà plus à l’ancien rebelle que j’étais. Même si les missions n’étaient pas souvent une réussite, j’avoue que ce fut tout de même la phase de ma vie que j’ai le plus appréciée. En plus, une pierre immatérielle à la clé, je n’allais pas cracher dessus. Bon, j’étais intrigué par le fait ce que Kazuma avait dit aussi. Tout d’abord, il était clair qu’il avait un plan en tête et on avait tous un rôle à jouer. Ensuite, le fait qu’il soit né – non, réincarné – ici était plus que curieux.

Au final, je ne savais pas quoi penser de Kazuma. Il était étrange. Son attitude ne laissait perplexe. Aussi allait-on se côtoyer assez souvent et je n’avais pas envie de l’avoir en tant qu’ennemi. Je poussais un long soupire avant de le regarder dans les yeux, déterminé.

« Je suis partant. Un peu d’action me changera les idées. Tu peux compter sur moi pour te soutenir et te couvrir en cas de besoin. »

Bon, actuellement, ce que je venais de dire devais paraitre ridicule vu que je ne pouvais même pas tenir un sniper entre les mains. Mais l’idée était là. Si je pouvais aider, je ne disais jamais non, au final.

« Et vous, Miss Inyoni ? Qu’en dites-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 500
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniDim 22 Jan 2017 - 20:34

La petite fée n’en croyait pas ses oreilles. Ni son jugement, mais c’était une autre histoire.

« Si vous le voulez... Je connais un endroit, supposé inexploré dans le continent Nakamara... Je n'ai pas de sources fiables, ni même de preuves. Mais il est dit qu'un ancien village aurait été construit au cœur de la montagne, et que sa bibliothèque serait du même niveau... voir dépasserait la capacité de stockage de notre bibliothèque, qui est réputé pour être l'une, voir La plus grande en ce monde... Sans compter la qualité des livres s'y trouvant, amenés ici par des scientifiques reconnus, amis du Directeur... ! »

Autant Alexander semblait plutôt effacé entre eux, donnant presque l’illusion d’être invisible tant il se s’imposait pas dans la conversation, autant la voix de Kazuma emplissait tout l’espace. Ou étaient-ce les informations, les perspectives, les possibilités qu’il énonçait, qui emplissait l’air autour d’eux ?

« Je ne vous forcerai pas à venir, mais Mademoiselle Inyoni a plus que besoin d'informations... J'en ai aussi besoin... Et Alexander pourrait nous être fortement utile... Je sais plus ou moins quel pourrait être son rôle... ! En revanche... Si je dois vous protéger... De quoi je ne sais pas encore, mais si je le fais seul... Il est fort probable que je passe l'arme à gauche avant que nous arrivions au bout. Je vais trouver une personne en plus pour nous aider, je n'ai pas de soucis à me faire. Qu'en dites-vous ? »

La curiosité de Lilà bourdonnait, mais son esprit rationnel était toujours là, prudent, stratégique, tentant de peser le pour et le contre de ce qui lui était offert.

Est-ce qu’il sait ce qu’il propose ? Il faudrait tellement bien organiser ça … Je peux en quelque sorte tracer des informations, de mensonge en vérité, mais guère mieux. Il n’a pas l’air très informé. Et pourtant, il propose de partir à la recherche d’une version de ce monde de la bibliothèque d’Alexandrie … tranquillement !

Elle passa sa petite main sur la page de l’Index ouverte devant elle, pensive, semblant tout à coup bien plus sérieuse qu’elle n’en avait l’air habituellement derrière son visage enfantin et ses sourires émerveillés.

« Vous nous proposez une expédition vers un lieu inconnu, dans des conditions inconnues, pour une durée inconnue, sur la base de rumeurs. Pour ma part je ne vous connais pas assez, ni vous Kazuma, et encore moins Alexander, pour vous confier ma vie sans sourciller sur une base si faible … Dites-moi : quel intérêt avez-vous réellement à entamer une telle aventure ? »

Mais visiblement, l’étudiant avait de la suite dans les idées et avait prévu des arguments pour les convaincre … l’un des arguments les plus à même de plaire à Lilà par la même occasion, en lui proposant d’échanger des informations.

Et pas des moindres ! Pile dans le cadre de mon projet !
Il sait ce qu’il fait, au moins un peu … sinon il ne le proposerait pas ! Soit il a préparé son coup, un peu, soit il a un aplomb extraordinaire sous cet air nonchalant et peu amène…

« Je suis partant. Un peu d’action me changera les idées. Tu peux compter sur moi pour te soutenir et te couvrir en cas de besoin. »

Visiblement, en écoutant Alexander, c’était plutôt l’envie de donner un coup de main et la perspective d’avoir une utilité au groupe qui le motivait. En soi c’était assez altruiste – bien plus que Lilà ne le serait jamais. Pas qu’elle ne soit pas généreuse, mais simplement, son intérêt passerait toujours en premier. Néanmoins elle classa cette nouvelle information dans sa mémoire. Il était toujours intéressant de savoir sur quels leviers appuyer pour convaincre quelqu’un !

« Je serais ravie d’échanger avec vous, Kazuma, pour peu que vous soyez honnête dans ce que vous direz. » Elle se garda bien de dire « je le saurais », mais il était sur le bout de sa langue. Néanmoins Lilà avait décidé de ne pas révéler ses pouvoirs si ce n’était pas nécessaire.

« Et vous, Miss Inyoni ? Qu’en dites-vous ? »

En revanche, elle pouvait tout à fait donner un coup de main à l’entreprise et dévoiler certaines de ses capacités, histoire de ne pas passer pour un boulet de fonte aux pieds des autres membres de ce qui serait, apparemment, une équipe. Lilà referma le livre d’un air déterminé, qui faisait un peu étrange sur son apparence enfantine, mais ses yeux lilas soutinrent ceux de l’étudiant avec une étincelle bien spécifique : celle de quelqu’un sur une piste d’action intéressante.

« Je ne suis clairement pas une combattante, mais je veux bien me joindre à vous. » Elle laissa son affirmation flotter un peu entre eux trois avant de continuer. « Si on doit travailler en équipe, sachez que j’ai une excellente ouïe, que je suis rapide, agile et que je me cache presque n’importe où ; on m’oublie facilement. Je sais tirer et viser correctement et je n’ai aucun scrupule à jouer de ma taille et mon apparence s’il le faut pour me tirer de drôles de situations. »

Elle ne pouvait pas parler de ses ailes qui ne sortaient toujours pas, ni n’évoquer ses pouvoirs. Peut-être même qu’elle ne devrait pas les révéler ; elle pouvait dire qu’elle entendait les gens mentir, peut-être.

Ca ne te ressemble pas d’être méfiante à l’extrême… Kazuma t’a sauvée des kidnappeurs de fée, et Alexander a l’air vraiment sympathique bien qu’un peu transparent. Il va falloir te calmer un peu…

La petite fée savait pourtant où résidait le problème : tout dans l’attitude de Kazuma la hérissait, jusqu’à sa voix, et sa perception magique ne l’appréciait pas du tout sans qu’elle sache pourquoi. Seulement, elle se doutait que ce n’était pas volontaire de sa part. Peut-être qu’après cette aventure, il me sera plus supportable ? Ou que je m’y serais faite.

Lilà regarda ses petites mains, serrées en deux petits poings presque comiques, et soupira en la relâchant. Le livre fermé devant elle était une autre de ces choses frustrantes. Si peu d’informations alors qu’elle en cherchait désespérément.

« Qui d’autre avez-vous en tête ? Et quand est-ce que cette expédition se ferait ? Nous ne sommes pas forcément tous libres de nos emplois du temps … »

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
KazumaMar 24 Jan 2017 - 23:06

Après avoir expliqué son plan, Kazuma récoltait les avis et c'était plutôt prometteur. Alexander était partant, naturellement. Il avait tout à gagner, et sous sa forme... très peu à perdre ! Lilà, elle, l'était moins, elle semblait confuse et ne semblait pas croire un seul mot que prononçait le demi dieu, malgré tout l'enthousiasme dont il pouvait faire preuve en s'expliquant.

Lilà tentait de démonter toutes ses convictions une à une, demandant pourquoi ci, et pourquoi cela... Quand la question sur l'intérêt de faire ça sortait, Kazuma ricanait et échangeait un regard à la fois malicieux, mais empli de passion avec Lilà et lui répondait, sourcils froncés.

« Tout simplement, parce que ce monde est magnifique, il n'y a pas de conflit, ou du moins à l'échelle mondial. C'est pour le goût de l'aventure.» Disait-il avant de se lever et marcher un peu dans la pièce.

« Avez vous déjà été sur la Falaise Arc-en-ciel à Nakamara et avez vous regarder naître un Arc-en-Ciel, jusqu'à le voir disparaître ? Avez vous été sur la Plage de Galets, prit une pierre et fait des ricochet sur l'océan calme ? Avez vous été au plus près du Volcan de Seo, ou dans le Marais Bleu... Et la forêt Orangée ?! »

Il se calmait un instant, et se mettait devant un rayon d'étagère avec des atlas, des cartes des différents continents connus à ce jour... et il reprit.

« Moi oui !! Vous voyez ces livres derrière moi ? Ils détaillent les plus beaux endroit à voir dans ce monde... Mais rien ne vaut le coup d'oeil... D'y aller soi même et vivre une expérience unique... »

Il s'approchait de Lilà, et d'Alexander, se mit accroupi devant la fée et approchait son index de son visage... puis le posait sur son front et appuyait légèrement quelques secondes, le temps de deux ou trois petites phrase, la fin fut prononcée sans contact physique, par... un respect... Un petit peu.

« Toi en revanche... Tu m'as l'air trop dans les livres... Je t'offre une chance d'aller visiter toi même un des lieux détaillé aussi vaguement que tu le veux dans un de ces livres. Tu devrais saisir la chance qui t'es offerte, et ne pas regarder sur ton emploi du temps afin d'y réservé une case « Expédition » et y aller sans se soucier du reste... Tu devrais simplement t'y lancer à corps perdu, donner le meilleur de toi même et profiter du voyage, et de tout ce que tu pourrais découvrir là bas. Ensuite tu n'oublieras pas de me dire « Merci. » quand nous y serons, et un autre un peu plus enthousiaste quand nous en seront rentré ! »

Il se relevait et repris sa place sur le Sofa, penché en arrière, adossé et limite affalé. Il regardait vers le haut en direction d'Alexander et réfléchissait à haute voix...

« Nous les élèves, nous pouvons nous libérer n'importe quand pour ce genre de virée... C'est le principe de l'école, nous laisser vivre de façon autonome et partir à l'aventure comme ça, pour nous fortifier et améliorer nos pouvoirs... Bien que je n'en possède pas, haha. Heureusement que les artefacts magique existe. Alexander et moi sommes donc libre de partir quand bon nous semble... Mais il paraît qu'une demoiselle travaille... Donc je pencherais plus pour le week end prochain... Réservons notre prochain Samedi et Dimanche pour ça, d'accord ? »

Puis il se relevait, finissant sa reflexion.

« Je dois vous laisser, il faut que je cherche notre 4e compagnon... En espérant que cette personne n'ait pas été trop loin avec sa chance, qu'elle n'a pas tenter l'impossible et ait perdu la vie... Hahaha... Si c'était le cas, je rirais sur sa tombe... hahaha. Bref, j'ai à faire jusqu'à la semaine prochaine ! Merci d'avoir égayer ma journée, retrouvons nous au portail à l'entrée de l'académie vers 10h, à la prochaine ~ »


Il partait en courant, sans récupérer son dû et laissant Alexander et Lilà en plan dans l'académie... Sa priorité était donc de glaner des informations à la recherche de la personne qu'il désire avoir à ses côtés pour une aventure si périlleuse. Une longue semaine l'attends.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Alexander OwenMar 31 Jan 2017 - 15:47

Contrairement à moi, Mademoiselle Inyoni ne semblait pas partante pour un peu d’exploration. D’un côté, je comprenais. De ce que j’avais suivi, les fées semblaient être recherchées. Et je devais avouer moi-même que Kazuma était un rien étrange. Elle avait aussi plus à perdre que moi dans cet histoire. Par moment, elle semblait être plongée en pleine réflexion, pesant surement le pour et le contre.
 
Au final, elle semblait convaincue. On pouvait le voir dans son regard. Elle commença à lister toutes ses capacités. Elle pouvait certainement se retrouver aussi utile que moi pour soutenir les alliés. Nous étions donc trois et Kazuma pensait à une quatrième personne pour compléter l’équipe. Miss Inyoni me devança à ce sujet car elle demanda qui était cette troisième personne et quand on partirait.
 
La réponse ne se fit pas tarder en j’en appris encore un peu plus sur l’école qui me fit bien plaisir : On était libre de partir quand on voulait pour ce genre d’escapade. Décidément, c’est endroit me plaisir de plus en plus. Cela pouvait facilement remarquer par le sourire que j’avais actuellement au visage. Malheureusement, nous en savions pas plus sur le compagnon mystère. Il était donc clair que nous le saurions que le jour du départ.  Je pouvais aussi éventuellement lui demander plus d’infos plus tard. On était amené à se côtoyer souvent après tout.
 
« Je te dis à plus tard, alors. »
 
Je me retrouvais donc en tête à tête avec Miss Inyoni. Je ne la regardais attentivement.

« J’espère que cela vous convient. Il n’a pas vraiment pris le temps de vous demander votre avis. En tout cas, il est vraiment particulier. J’espère que ce n’est pas la même chose pour mes autres camarades de chambre… »
 

Je sentais déjà que dormir là-bas ne serait pas toujours de tout repos. Au pire ça me rappellerait juste les nuits passées avec mes frères parmi la résistance. Ça ne pouvait pas être catastrophique… Ou pire, apocalyptique… Si ?

Quoi qu’il en soit, je secouais vivement la tête pour ne plus penser à ça. L’idée me vient alors que je pouvais peut-être abuser du temps de Mademoiselle Inyoni ici présente pour lui demander de me lire en diagonal ce que le livre disait sur les esprits. A côté, je me disais que ça serait vraiment déplacé de ma part. Je pouvais toujours revenir ici après l’expédition pour en apprendre plus.

« Que comptez-vous faire, maintenant ? Vous voulez continuer à chercher des informations aux sujets des fées ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 500
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniMar 31 Jan 2017 - 20:43

Comment ose-t-il ?!

Lilà l’avait entendu s’emporter dans son enthousiasme et jusque-là, elle avait mis son attitude arrogante sur le compte de sa passion – si tant est qu’il en avait. Mais Kazuma s’était accroupi pour être à son niveau, ce qui en soi était déjà légèrement vexant, mais quand il tapota son front de son index…

Mais quel … quel … quel rustre ! Quel malotru !

« Toi en revanche... Tu m'as l'air trop dans les livres... Je t'offre une chance d'aller visiter toi même un des lieux détaillé aussi vaguement que tu le veux dans un de ces livres. Tu devrais saisir la chance qui t'es offerte, et ne pas regarder sur ton emploi du temps afin d'y réservé une case « Expédition » et y aller sans se soucier du reste... Tu devrais simplement t'y lancer à corps perdu, donner le meilleur de toi même et profiter du voyage, et de tout ce que tu pourrais découvrir là bas. Ensuite tu n'oublieras pas de me dire « Merci. » quand nous y serons, et un autre un peu plus enthousiaste quand nous en seront rentré ! »

La fée le regarda d’un air absolument furieux, sourcils froncés. De quel droit se permettait-il de juger ? De la juger, d’une quelconque façon ?!

Il a l’outrecuidance de formuler de tels propos sans rien savoir de moi … Oh le chapon maubec !

Qu’il pense ce qu’il voulait, Lilà ne pouvait pas l’en empêcher, mais elle trouvait particulièrement insultante la manière de le formuler, et cela, couplé au nœud de sa perception magique du jeune homme, ne la mettait pas du tout dans de bonnes dispositions à son égard. Et certainement pas dans une disposition où elle le remercierait de quoi que ce soit, sauf peut-être de la faire rire s’il s’en prenait une de la part de quelqu’un qu’il aurait aussi bien insulté qu’elle.

Mais Lilà était polie. Et quand elle ne vous appréciait pas, elle n’était pas vulgaire, ni furieuse, mais froide. Aussi, elle croisa simplement les bras d’un air glacial et se contenta de le regarder sans répondre aux provocations.

Kazuma passa enfin à ce qui l’intéressait, l’aspect logistique ; mais finalement, elle n’en apprit pas plus et cela l’agaçait un peu. Déjà qu’il faisait comme si elle avait refusé – alors qu’elle avait dit oui !! – mais en plus il les maintenait dans le flou et la raillait parce que contrairement à eux, elle avait une vie en plus des aventures à mener ?!

 « Je dois vous laisser, il faut que je cherche notre 4e compagnon... En espérant que cette personne n'ait pas été trop loin avec sa chance, qu'elle n'a pas tenter l'impossible et ait perdu la vie... Hahaha... Si c'était le cas, je rirais sur sa tombe... hahaha. Bref, j'ai à faire jusqu'à la semaine prochaine ! Merci d'avoir égayer ma journée, retrouvons nous au portail à l'entrée de l'académie vers 10h, à la prochaine ~ »

C’est ça … Pars donc ! Loin !

De toute façon, avec toutes ses élucubrations, il n’avait fourni aucune véritable information à part la date de départ de leur expédition, et avait mis les nerfs de Lilà en pelote de toute manière. Quand il partit, la petite fée décroisa lentement les bras et expira d’un air presque soulagé, et réalisa qu’il leur avait laissé le livre. Tant pis pour lui s’il en avait besoin, tiens ! Ca lui fera les pieds !

La frêle fée se tourna alors vers l’esprit, qui n’avait pas plus réagi qu’elle aux tirades de Kazuma, quoique ce ne soit probablement pas pour les mêmes raisons, évidemment.

« J’espère que cela vous convient. Il n’a pas vraiment pris le temps de vous demander votre avis. En tout cas, il est vraiment particulier. J’espère que ce n’est pas la même chose pour mes autres camarades de chambre… »

Lilà ne put honnêtement que hausser les épaules d’un air ignorant. Elle n’était pas étudiante, et n’avait partagé sa chambre que dans de mauvaises conditions donc …

« Je l’espère pour vous, Alexander. Ce n’est que la deuxième fois que je rencontre Kazuma Yôsuke, mais il ne me laisse pas la meilleure des impressions. M’enfin … » Et c’était un bel euphémisme.

La petite fée reprit l’Index et caressa la page un instant, songeuse. Avec tout ça, ils n’avaient parlé que des fées mais puisque l’autre sacripant était parti, peut-être que c’était l’occasion de mettre en avant un peu l’esprit qui lui, était resté. D’un geste efficace, elle reprit le sommaire.

 « Que comptez-vous faire, maintenant ? Vous voulez continuer à chercher des informations aux sujets des fées ? »

Lilà continuait à chercher dans l’Index et retrouva rapidement le numéro de page concernant les Esprits. Après tout, ils avaient toute une section divisée en trois sous-chapitres.

« Je pensais effectivement continuer à chercher des informations … Peut-être passer à l’Infirmerie ? Il paraît que vos soigneurs ont rencontré de nombreuses races et peut-être que j’aurais pu en apprendre plus sur l’aspect physique de ma race. Je ne vous le propose pas vraiment, vu que vous êtes un esprit mais … » Lilà releva la tête et désigna la page qu’elle avait sélectionnée. « … Nous  avons beaucoup parlé des fées, or il y a là pas mal d’informations sur les esprits, si ça vous intéresse ? J’ai cru entendre que vous n’en saviez pas beaucoup, vu que vous êtes, eh bien, mort récemment. »

Elle rappela ainsi subtilement que même si elle les avait laissés discuter, elle les avait parfaitement entendus. La double page devant eux titrait « Les Esprits », et semblait disposer de deux sections. La troisième devait être derrière.

« Par exemple, ils parlent de deux sortes d’esprits ici… Ils abordent visiblement les capacités liées au fait d’être esprit, les pouvoirs … un peu l’histoire de leur apparition … »

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

En quête d'informations [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)
» BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Académie Seïka :: Aile Rubis :: Bibliothèque-