Partagez| .

Tiamat, la Dragonne [Terminée - 100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 06/02/2017
Messages : 21
Race : Dragon
Pouvoir : Foudre
Habitat : Forêts, Montagnes
Métier : Aucun
Soras : 15
Avatar utilisé : Kagamine Rin - Vocaloid
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : #6600FF

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: D : 70/30/60 | H : 35/60/30
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TiamatMer 8 Fév 2017 - 7:02


>> Tiamat
>> Le perso' en bref• Nom : Inconnu
• Prénom(s) : Inconnu
• Surnom(s) : Tiamat  (sous forme de dragon), Tia (sous forme humaine)
• Âge : 191 ans (17 ans en apparence humaine)
• Race : Dragon
• Pouvoirs : Foudre, Transformation Humaine
• Taille : 21,3m (dragon) - 1,53m (humaine)
• Métier :
• Habitat :
• Inventaire : Mettre ici ce que possède déjà le personnage sur lui. Facultatif.
• Autres : Ici vous mettez quelques petits trucs en plus sur votre personnage (facultatif)

>> Et toi ?• Surnom : San
• Âge : 27 ans
• Comment as-tu débarqué ici ? : J'ai suivi la lumière d'une fée (Lila)
• Ton avis sur le forum nous intéresse ! : J'aime bien le design, j'adore l'univers, j'espère qu'il se développera bien plus encore !
• Avatar utilisé : Kagamine Rin - Vocaloid
• Code du règlement : Shio valide le code o/
image prez
>> Craignez la Colère du Dragon !

Caractère
Froide. S'il y a bien un mot pour décrire l'attitude générale de la dragonne, c'est bien celui-ci. Aucun enthousiasme, aucune émotion ne transpire de ses mots. Pourtant, même si son fascies humain arbore en continue une expression neutre et désintéressée, il n'est pas insensible à son environnement. Outre un sourire, il est possible de lui tirer un amusant panel de réactions diverses et variées. Mais froide ne signifie pas sans coeur. D'ordinaire réfléchie et méticuleuse, il existe des situations pour lesquelles elle est capable d'écouter ses instincts primaires sans hésitation.

Fervente protectrice de la nature, elle respecte l'existence de tous les êtres vivants. Même si la colère est un sentiment qui peut lui ronger les entrailles, la Dragonne abandonne toute idée de vengeance. Tuer ne fait pas partie de son vocabulaire. Cette vision de la vie la rend extrêmement rancunière, on ne perd sa confiance qu'une seule et unique fois.

De par sa nature, surtout sa race, la Dragonne est fière et orgueilleuse. Son entêtement n'a d'égal que son appétit très prononcé, toutes formes confondues. S'attirer les faveurs de son estomac est un bon premier pas pour attirer son attention. Si d'accoutumée elle n'est pas très bavarde, les grondements de son ventre eux parlent d'eux-mêmes.
Physique
Que dire de plus à part que Tiamat est une Dragonne tout ce qu'il y a de plus normal ? Pas mal de choses quand même.

Ce mythe sur pattes est loin de pouvoir passer inaperçue, sauf peut-être en pleine nuit, car la couleur de ses écailles ainsi que d'une grande partie de son corps se fond dans le manteau bleuâtre nocturne. Ses griffes, ses cornes ainsi que les écailles longeant sa colonne vertébrale de l'arrière de son crâne au bout de sa queue sont un peu plus sombres, comme s'ils étaient fait d'une autre matière que tout le reste. La forme de sa tête permet aux spécialistes d'identifier son genre, ses traits marquant une proéminence caractéristique aux femelles de cette espèce.

Bien évidemment, sous forme humaine le doute n'a pas lieu. Sa petite silhouette très féminine ne laisse aucune imperfection faire face, si ce n'est quelques boutons ci et là qui apparaissent quand elle entre en contact avec de l'eau, symbole ultime de sa phobie. Ses cheveux lisses et mi-courts sont d'une clarté éblouissante, laissant s'épanouir toute la couleur dorée qui les anime. Malgré sa croissance limitée à l'adolescence, elle n'est pas sans reste au niveau de ses formes. Ses muscles sous-développés montrent à quel point elle est fragile, même si ses cuisses et ses jambes sont tout à fait fonctionnelles.

Elle partage un trait particulier avec sa véritable forme, ses yeux. D'un bleu très prononcé, la seule différence réside dans ses iris. Bien ronds sous sa transformation dracothrope, ils sont très fins voir aiguisés quand elle retrouve sa véritable apparence.


Pouvoir & capacités
• Stats en forme Draconique : 70/30/50
• Stats en forme Humaine : 35/60/25

• Pouvoirs : Électrokinésie. L'élément de prédilection de Tiamat est l'électricité. Son corps est conçu pour générer et stocker de l'énergie électrique en abondance, via ses nombreuses écailles. Un flux électrique continu se propage dans le corps de la Dragonne, faisant d'elle une véritable centrale à elle toute seule. Cependant, il est possible qu'elle puisse être surchargée, et elle n'a pas d'autre choix que de libérer tout ce qu'elle a accumulé d'une seule traite pour éviter diverses douleurs corporelles. Ses cornes frontales brillent d'un bleu luisant quand il y a trop d'énergie en elle, comme une sorte de signal ou d'alarme naturelle.

Si la Dragonne génère sa propre énergie électrique, il lui est impossible de la contrôler comme bon lui semble. La relâcher est une chose, la diriger en est une autre. Habituellement, elle laisse échapper de nombreux et puissants éclairs de tout son corps, mais elle peut également concentrer toute cette énergie dans ses cornes, ses crocs et ses griffes. Ces trois parties ainsi que toutes les écailles longeant sa colonne vertébrale s'illuminent d'une seule et même lumière bleuâtre dès qu'elle commence à relâcher de l'électricité. Pas de laser électrique, pas de lancer d'éclairs, rien de tous ces stéréotypes téléguidés ne fonctionnent pour elle.

Mais il existe une contrainte majeure à l'utilisation de ce pouvoir. Si la Dragonne est trempée d'une quelconque façon, elle peut s'électrocuter elle-même. Avoir une affinité avec l'électricité ne lui accorde aucune résistance particulière à cet élément, et elle ne peut absorber aucune autre source d'énergie. On peut très bien lui asséner des attaques de type électrique sans pour autant la rendre plus puissante ou recharger ses batteries.

• Capacités : Tiamat est une Dragonne des plus normales qui soient. Des sens aiguisés, de puissantes griffes suffisamment solides pour briser la roche ou s'accrocher sur les flans de montagne, des crocs acérés et imposants bien attachés à sa mâchoire pour broyer tout ce qui y passe, une longue queue dotée de piques et de grandes ailes capables de porter aisément dans les airs toute cette masse comme bon lui semble. Il ne faut pas oublier sa peau recouverte de ces mythiques écailles plus résistantes que celles d'autres espèces. Elle possède un cri à la fois strident et bestial, de quoi forcer les personnes à proximité à se boucher les oreilles. Elle peut faire vibrer ses cordes vocales pour former des mots et ainsi parler sans avoir à articuler ou à utiliser sa mâchoire, donnant l'impression que plusieurs personnes parlent en même temps.

Tiamat est capable de se transformer en être humain. Si cela semble être un processus simple et aisé, il n'est pas sans prérequis ni contraintes. Dans le fond, il suffit à la Dragonne de se concentrer suffisamment pour revêtir son apparence humaine, dans un agglomérat de petites lumières entourant la totalité de son corps. Malgré la simplicité de ce pouvoir, elle ne peut prendre qu'une seule et unique apparence, celle d'une jeune adolescente blonde. Le processus prend environ une dizaine de secondes voire un peu plus et peut être interrompu si elle perd sa concentration.

Sous sa forme humaine, elle ne peut pas générer d'énergie électrique, mais elle conserve néanmoins les réserves précédemment remplies. Il lui est impossible de manifester quelconque partie de son corps de manière partielle (pas de jeune fille avec des ailes, des cornes ou une queue de dragon), sauf ses iris. Maintenir cette transformation consume de l'énergie en permanence, même si elle peut généralement tenir une semaine entière sans retrouver sa véritable forme. Une fois les batteries à plat, la transformation cesse et elle reprend son apparence initiale.



Histoire
Discipline. Loyauté. Honneur.
Ceux qui défient ces notions, ceux qui rêvent et ceux qui pensent, tous ceux-ci sont voués à disparaître dans les abysses du système. Tel est le monde dans lequel nous vivons. Ou du moins, "vivions".

Depuis bien des années, le monde s'est unifié sous un seul drapeau, un seul pouvoir, une dictature universelle sans nom qui régit et façonne le moindre fait et geste de ses habitants. Marcher au pas est l'unique moyen de vivre correctement, et grimper les échelons est bien plus simple qu'il n'y parait.

Je m'appelle **** **** *******, je suis née dans une famille activiste du système actuel. En tant que fille unique, mon devoir était de porter toutes les convictions et la bonne foi de ma famille jusqu'aux oreilles des autorités en place. Pour cela, j'ai reçu une éducation sans faille, de l'étiquette jusqu'à l'entrainement militaire, j'étais devenue une parfaite enfant de la patrie.

Les années ont passé, j'ai intégré la caserne militaire de mon pays, participé à diverses missions militaires avant d'être décorée de médailles et promue de multiples fois. Ma carrière était toute tracée. Désormais à la tête de ma propre unité, j'étendais la doctrine de ce monde comme on me l'avait toujours enseigné. J'étais devenue une figure vivante parmi tant d'autres de la dictature. Mariée, trois beaux enfants, l'exemple même de la citoyenne modèle. J'avais réussi ma vie, ou du moins, c'était ce que je pensais.

A l'apogée de ma réussite, un drame allait ternir le bonheur que je me suis construit. Mes enfants enrôlés dans l'armée devaient participer à une mission secrète, mais ils furent tués avant même de pouvoir l'exécuter. Mon propre mari avait été soupçonné d'avoir vendu la mèche, et il fut abattu pour trahison. Tout mon univers s'était écroulé. Un complot, tout ceci n'était qu'un complot. Déboussolée, désillusionnée, ma chute n'en fut que plus rude. J'avais rejoint les rangs de la Rébellion. Pendant des années, je menais des opérations visant à révéler le véritable visage de la dictature, je n'arrivais pas à croire que j'avais passé toute ma vie à servir un gouvernement qui était capable de frapper dans le dos de leurs plus fervents admirateurs.

Il n'y a pas de retraite pour la Rébellion, il s'agit d'un combat de toute une vie. Alors que j'atteignais mes 80 ans, la fatigue de toutes ces années de bataille commençaient à peser. Je devenais un pion symbolique et inutile de la résistance, mais surtout, aux yeux de bon nombre des rebelles, j'étais toujours une ancienne partisane de ce système oppressant. Ce qui devait arriver arriva, et encore une fois, je fus trahie. Une mort rapide et indolore, ou alors était-ce moi qui n'était plus capable de ressentir la douleur. J'avais tout perdu, il ne me restait plus rien à espérer, plus rien à attendre. Il ne me restait qu'à mourir...


...Une lumière blanche m'éblouit. Dans cet obscur néant, une silhouette se dessine devant moi. Une main tendue, une esquisse de sourire aux lèvres, j'ai longtemps hésité avant de trouver ma réponse. J'ai tant fait, tant donné, tout ce que je voulais, c'était reposer en paix. Je pouvais me le permettre. Mon choix était fait, je tentais d'attraper la main de la présence, qui me soufflait quelque chose d'incompréhensible, mais cela n'avait aucune importance. J'allais oublier toute cette souffrance, toute cette vie que j'avais vécu jusqu'à maintenant. Tout allait s'envoler.


Obscurité. Froid. Humidité.
En ce monde où la nature est encore reine, des œufs éclosent les uns après les autres. Mais pas n'importe quels œufs, des œufs de Dragons. Voici l'histoire d'une petite dragonne pas comme les autres.

Situé dans des terres reculées d'un des trois continents, le nid des dragons était un véritable havre de paix. La "Grande Matriarche" chassait pour nourrir ses petits, tandis que ses rejetons s'attelaient à se chamailler, courir voire s'essayer à voler. Cela pouvait durer une éternité, mais le temps, aussi futile qu'il soit pour ces créatures, passait malgré tout. Des rumeurs circulaient dans les quelques villages humains, des rumeurs sur l'existence d'une antre de dragons sur leurs terres. Après le calme vient toujours la tempête.

Une grande expédition fut lancée pour débusquer et abattre l'objet de ces rumeurs, et il ne fallut pas longtemps qu'ils arrivent à leur destination. La Grande Matriarche, nom donné à cette gigantesque dragonne par les humains à cause de sa longue crinière et de sa prestance qui faisait d'elle une dragonne bien plus que millénaire, ne comptait pas mettre ses petits en danger. Elle attrapa dans sa gueule tous ses petits avant de s'envoler sous l'assaut répété des lances, des flèches et des torches porté par les envahisseurs. Mais les humains n'étaient pas stupides, ils savaient comment traquer et chasser ce mythe légendaire volant. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils ne parviennent à la mettre à terre.

Consciente de son sort, la Grande Matriarche relâchait l'un après l'autre ses petits durant son vol, à l'abri des regards de ses traqueurs. Un peu de magie pour dissimuler leurs présences, et le tour était joué. Affaiblie par ses blessures, elle finit par s'effondrer au cœur d'un volcan éteint du continent avec encore une dernière de ses progénitures en son sein. La dragonne se redressa de nouveau pour lâcher un cri monumental pour rameuter ces affamés de gloire et de renom. Son heure avait sonné. Après une bataille féroce qui ne laissèrent pas les humains indemnes, la dragonne périt sous leurs armes. Ne pouvant ramener la légendaire carcasse avec eux, ils se contentèrent de ses écailles, griffes, yeux et autres parties dépeçables. Pendant des jours, ils pillaient son corps jusqu'à finalement partir pour de bon.

Après plusieurs jours enfermés dans la gorge de sa mère, la petite dragonne finit par s'échapper. Le spectacle qu'elle trouva à sa sortie ne faisait aucun sens pour elle. Une seule chose était sûre, sa mère n'était plus de ce monde. Attristée, seule, la dragonne n'avait d'autre choix que d'apprendre à survivre par elle-même. Chasser, se cacher, dormir, un cycle sans fin qui traversait les voies du temps.

Bien des années passèrent, presque une centaine, la créature était désormais devenue une véritable dragonne en bonne et due forme. Ses ailes l'emmenaient en des lieux complètement inconnus. Elle survolait montagnes et villages, sans se soucier des conséquences que cela pouvait avoir. Mais quelque chose lui tracassait l'esprit. Toutes ces constructions, toutes ces inventions créées par ces maudits humains, elles ne lui étaient pas inconnues.

Un beau jour, elle se retrouva devant un groupe d'aventuriers bien décidés à ramener sa peau chez eux. Un affrontement sans précédent eut lieu entre elle et ces malfrats, une bataille qu'ils n'étaient pas prêts d'oublier. En les regardant bien, elle constata que leurs structures, mouvements, et même langage lui étaient familiers. Cette perte de concentration faillit lui coûter la vie, mais elle finit par s'envoler loin de ce champ de bataille.

D'un seul coup, tout devenait clair. Elle versa des larmes pendant sa fuite. Durant toutes ces années, elle avait cru qu'elle n'était simplement qu'une dragonne, mais la vérité était bien plus complexe que ça. Sa vie antérieure, sa mort, la silhouette blanche, sa réincarnation, tous ces souvenirs lui revenaient à présent. Cette découverte ne fut pas la seule. Éprise d'un chagrin immense, elle finit par se transformer en une de ces créatures qu'elle détestait tant, une humaine. Son apparence était exactement la même qu'elle avait lors de son adolescence dans son ancienne vie. Une tragédie qu'elle ne put supporter.

Forte de cette nouvelle découverte, son mode de vie avait changé. Elle prit son apparence humaine pour arpenter ces villages et châteaux, des lieux privés de toutes technologies. Elle y apprit l'existence des Dieux, des us et coutumes. Elle passa son temps à lire et à écouter les dires des passants, marchands, guerriers. Tout ce qu'elle pouvait apprendre, elle l'apprenait. Elle ne restait jamais très longtemps dans le même village, car ses cheveux blonds et ses yeux bleus passaient bien moins inaperçus qu'elle ne le voulait. Mais tout ceci n'avait plus d'importance, elle s'apprêtait à quitter définitivement ce monde civilisé pour retourner dans la nature, sa véritable maison désormais.

La Dragonne avait maintenant 190 ans. Isolée du monde, elle s'était installée près d'une montagne reculée du continent, vivant comme auparavant, de chasse et d'exploration. Mais à sa grande surprise, elle tomba de nouveau sur une de ces créatures bipèdes. Celle-ci semblait blessée, fatiguée, et se retrouver devant la très imposante dragonne dans son antre la fit s'évanouir. Au lieu de la chasser de son territoire, la dragonne attendit que l'humaine se réveille pour tester sa nouvelle technique, le fait de parler sous sa forme de dragon.

"Humaine. Tu as osé pénétré sur mon territoire. J'espère que tu sais ce qui t'attends."

Effrayée, l'humaine lui raconta tout son périple, ainsi que sa rencontre avec ceux qu'elle appelait les "non-natifs". Son histoire intrigua la dragonne, car d'autres personnes de son monde seraient ici, en ce monde. Cette nouvelle était terrible pour elle. Et si les dictateurs venaient à empoisonner ce monde aussi ? Il fallait qu'elle en ait le cœur net. Mais alors qu'elle s'apprêtait à partir, l'humaine lui demanda son nom. Après quelques secondes de réflexion, la créature draconique se retourna vers elle et se redressa sur ses pattes arrières, les bras croisés. De toutes ses connaissances passées, un seul nom lui vint à l'esprit, un seul nom qui pouvait l'identifier en tant que dragonne imposante et effrayante.

"Tiamat."





Dernière édition par Tiamat le Dim 12 Fév 2017 - 18:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 06/02/2017
Messages : 21
Race : Dragon
Pouvoir : Foudre
Habitat : Forêts, Montagnes
Métier : Aucun
Soras : 15
Avatar utilisé : Kagamine Rin - Vocaloid
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : #6600FF

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: D : 70/30/60 | H : 35/60/30
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TiamatDim 12 Fév 2017 - 15:53

Fiche terminée !

N'hésitez pas à me dire si des détails dérangent, ne collent pas, ne vous conviennent pas ou tout simplement si je dois modifier quoique ce soit.

J'espère que ma fiche vous plaira !

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 568
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6251
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioDim 12 Fév 2017 - 18:30

Bienvenue parmi nous ! :D

Je t'avoue que je suis plutôt agréablement surprise par ce que tu as concocté, parce que je m'attendais à ce que tu abuses un peu beaucoup à cause de la race et tout ça, mais en fait pas du tout °-° Et en plus j'aime beaucoup l'histoire (original d'avoir fait mourir ton personnage aussi vieux o/) ~

Et comme on as déjà parlé un peu du peu de modifications à faire, tu as direct mon accord pour la validation o/ Il te faudra attendre l'accord d'un autre membre du staff pour être validé ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéLun 13 Fév 2017 - 20:33


   

   
Validé !
   
>> Par TrucMachin - Félicitations !

   
image staffeux qui a validé la personneFélicitation, tu es validé(e) !
   Tu peux aller faire ta demande de logement et de métier ! Tu peux aussi évidemment demander un rp si jamais tu n'en as pas ! N'oublie pas de passer par les quêtes, qui sait, il y en a peut-être des intéressantes ! Ne t'en fais pas pour le recensement de ton pouvoir et de ton avatar, les admins s'en occupent ! Ah, dernière chose, tu peux aller faire un livre de vie pour retracer les relations et les aventures de ton personnage !
   Amuses-toi bien parmi nous !
   

   
Revenir en haut Aller en bas

Tiamat, la Dragonne [Terminée - 100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Le début :: Le personnage :: Prez's :: Prez's validées-