Partagez| .

[Quête de rang A] Un dragon ennuyant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 275
Soras : 174

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/50/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Mary PandémoniaSam 25 Mar 2017 - 14:32

Le grand jour était venu. On l'avait prévu depuis un moment, avec Kazuma, La et Aura... Et j'allais y trainer Laeva, qu'elle le veuille ou non. Pourquoi ? Je n'allais pas laisser ma soeur seule dans cette chambre, et puis, lui faire affronter un truc de ce calibre pourrait éveiller un esprit combattif chez elle, qui sait ? Et puis, au moins, elle ne pourrait pas dire que je ne m'occuperais pas assez d'elle, car je serais même prête à manger un ou deux coups pour elle... M'enfin ! Toutes les quêtes, l'entrainement accumulé, les équipements achetés, tout ça, avait été pour préparer ce jour. Dans l'optique de pouvoir affronter ces fous furieux de Taiyou qui nous avaient mis une dérouillée monumentale ce jour là, piétinant notre honneur, volant les vies de plusieurs élèves, et ayant fait tourner un banquet tel que celui-là au carnage, impliquant même des académies qui n'étaient là que pour parlementer et pour en apprendre plus sur nous, ou même pour nous recruter... Je me souvenais de cette Shizuka, qui au final, avait décidé de nous rejoindre. Et même si au début, je ne l'appréciait pas vraiment, au final, je l'aimais bien. Dommage que je ne la croise pas beaucoup à l'académie, elle qui nous avait rejoint... Bref, et comme à mon habitude, quand quelque chose m'excitait à ce niveau, je me levais tôt. Très tôt. Trop tôt, même...

Alors que j'allais réveiller Laeva pour la trainer la bas comme un sac à patates, ce qu'elle m'avait dit hier me revenait en tête. Elle n'avait pas envie d'y aller... Et comme je sais à peu près ce qu'il va se passer si je la force mais qu'elle ne veut quand même pas... Finalement, je décidais de partir sans elle. L'esprit combattif et toutes ces conneries, ça va bien 5 minutes, mais au final, ça sera pour plus tard. Je peux comprendre qu'elle n'aie pas envie de risquer sa peau, au final... Et puis, si elle veut venir, elle est assez grande pour savoir lire une annonce et savoir ou on va ! Quant à Aura, je n'avais pas fait attention à si elle dormait ou si elle n'était déjà plus là, elle aussi est assez grande pour savoir se gérer toute seule, et je doute qu'elle soit du genre à se lever alors que les premiers rayons du soleil traversaient le ciel. Le point de rendez vous ? On l'avait fixé au même endroit que la dernière fois, avec Kazuma. La fois ou on est allés dans cette grande bibliothèque souterraine avec cette sympathique fée dénommée Lilà... Une aventure que je n'étais décidément pas prête d'oublier. J'imagine qu'encore une fois, nous allions y aller en aéronef, piloté par les 3 elfes amis/larbins/esclaves de Kazuma... Car c'est ce qu'il semblait. La dernière fois, ils parlaient d'une voix un peu hésitante... Comme quoi, le demi-dieu du vent sait se faire respecter, et se faire quelques larbins. En bref, il ne vaut mieux pas lui chercher les noises, et même si mon sang de Saiyen... Euh, de démone bouillonnait à chaque adversaire puissant ou quoi, là... Nan. Et puis, j'allais pas me battre contre un ami, hein ? Même si c'était déjà arrivé un fois, lors qu'il avait été possédé par une sorte de parasite et que j'ai du déployer toute ma force... Mais bon, ça n'arrivera plus, je suppose.

Bref, le lieu de rendez-vous, c'était le même que la dernière fois. Et autant j'avais peur du vide... Mais je pensais que ça aurait vraiment pu être pire. Après tout, c'est moi qui avait décidé de me jeter dans le vide, et pas quelqu'un qui m'y avait envoyé de force dans la plus grande des peurs... Donc si je ne regarde pas en bas, ou pas trop longtemps... Tout devrait bien se passer. Une fois mes dagues mises dans leur étui accrochés à mes cuisses, ainsi que ma faux dans le dos et quelques objets de soins je sortais de l'académie, me dirigeant vers le point de rendez vous. Pourquoi ne pas aller voir ceux qui ont créée la quête ? Simplement parce qu'ils ne sont pas sur ce continent, mais à Seo. Des montagnards qui ont arrêté leur carrière d'aventurier après avoir pris une flèche dans le genou, vivant dans un village proche des cascades, d'ou le fait qu'un dragon qui fait un boucan pas possible et qui congèle des gens au passage soit dérangeant... M'enfin. Une fois pas loin du lieu de rendez-vous... Personne. J'étais la seule à être debout à cette heure ci... C'est pour ça que je m'étais assise par terre, contre un arbre, pour regarder le paysage. C'était beau... Et c'était peut être la dernière fois que je le voyais, si on se faisait tuer. C'est alors que j'entendais des bruits de pas. Je me relevais, avant de me retourner, et d'observer la personne. Il s'agissait de...

===TO BE CONTINUED==>

HRP:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 179
Race : Humaine
Pouvoir : /
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Elève
Soras : 566
Avatar utilisé : Ryuuko Matoi - Kill la Kill
Autre(s) compte(s) : Raphael A. Sullivan
Couleur de dialogue : #cc0033

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 65/50/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
La KyllerkaSam 25 Mar 2017 - 17:02


Hm... Quel jour est-on, aujourd'hui ? Je me fais tellement chier en ce moment que je ne vois pas le temps passer... Bah, j'ai pas de quêtes parce qu'elles ne m'intéressent pas -et puis j'ai pas de coéquipiers pour les faire-, j'arrive pas à me trouver des camarades de combat... Bref, c'est la dèche quoi. Du couuuup, il est quelle heure ? ... Mouais, j'ai le t...

Euh, stop. Arrêtez tout. Je crois que je suis en train de louper un truc assez important là. Attends... J'étais censé avoir quoi moi, aujourd'hui ? Mémoire, mémoire, si tu fonctionnes, aide-moi... ... Bon, manifestement, elle est en grève, essayons autre chose : souveniiiiiiiiiiirs... steuplé.... ... ...
...
...
...
OH PUTAIN DE MERDE, C'EST AUJOURD'HUI LA QUETE DU DRAGON ! Je me demandais pourquoi j'avais acheté des objets de soins hier soir ou y'a deux jours, je sais plus, je ne retiens pas ce genre de détails aussi utile qu'un poulpe mort échoué sur l'autoroute Paris-Lyon. Ni une, ni deux, j'attrape les premiers vêtements qui me passent sous la main, à savoir : une casquette digne du meilleur dress... euh, chasseur, un t-shirt bleu et violet avec un beau motif (une licorne jaune qui pète un arc-en-ciel), une veste à capuche grise, une jupe noire ni trop longue ni trop courte (de toute façon j'ai mis un short beige en-dessous, pour prévenir les yeux un peu trop baladeurs), des chaussettes montantes blanches et des baskets rouges et noires. J'ai l'air d'une fière aventurière, n'est-ce pas ? ~ Je n'oublie pas de prendre une sacoche pour y stocker mes objets achetés fraîchement, et bien évidemment j'emporte Red Destructor. J'ai hésité à emmener Ame no Murakumo, mais finalement je l'ai pris, ça peu toujours servir -même si ça me charge, mais pas grave.

DONC, ainsi préparée, je sors du dortoir en ayant rangé la discrétion au placard auparavant, et me diriges vers... euh... un lieu où je pourrais avoir un truc pour me déplacer en moins de deux : je veux bien aller jusqu'à Seo à pied, mais faudrait éviter d'exagérer quand même, c'est méga loin ! Je réussi donc à trouver un moyen de transport aérien (un aéronef style steampunk méga stylé) pour me diriger vers Seo, parce que la voie des airs est la plus rapide de toutes. Je réussi heureusement à trouver un arrêt pas très loin du lieu de rendez-vous de la quête : j'aurais à marcher un peu, mais c'est pas grave, ça fait du sport ! Je m'installe donc dans l'engin, et manque de chance, je tombe à côté d'un mec QUI FOUETTE GRAVE SA MAMAN. Putain, mais faudrait qu'ils fassent des efforts les gens, je croyais que ce genre de mésaventure n'arrivait que dans le bus ! Et bien sûr, y'a une connasse qui a mal branché ses écouteurs ou qui met la musique trop fort de temps, du coup pendant TOUT le trajet j'ai : une odeur hyper désagréable de mec qui s'est pas douché depuis un mois et un fond musical pourri. Youpi.

Heureusement, j'arrive avec un soulagement certain à destination, et j'inspire un grand coup, heureuse de pouvoir respirer de l'air frais. Sans faire attention aux gens qui me dévisageaient bizarrement (depuis tout à l'heure en fait, ça doit être ma tenu qui leur fait peur), je me diriges d'un pas décidé vers la destination, à savoir quelque part autour de la cascade Mira. Je ne prends pas vraiment le temps de regarder autour de moi, trop occupée à me diriger vers ma destination ; par contre, je dois effrayer les créatures ou animaux qui étaient dans le coin, à en juger les bruits alentours.

A grand renfort de bruit parce que la discrétion, j'connais pas, j'arrive au lieu de rendez-vous. Et wow, c'est vachement beau ! Dommage que je dessine aussi bien que du caca dans une cuvette, j'aurais pu immortaliser le moment. ET MERDE, JE N'AI PAS D'APPAREIL PHOTO, C'EST TRISTE ! Hm... De toute façon, il se serait cassé pendant le combat et n'aurait pas été très utile. Mon regard fini par tomber sur... OH, MARY, MON AMIE, QUE JE SUIS CONTENTE DE TE VOIR. Pour peu, je lui aurais sauté au cou, mais ce n'était pas le moment. Je me contente de m'approcher d'elle et de lui coller de grosses bourrades des familles dans le dos en lui disant (ou criant, au choix) :

HEY, MARY ! Comment tu vas, depuis le temps ?


Discrétion ? Délicatesse ? Nan, connais pas. Je regarde à nouveau autour de moi, et voyant personne à part nous deux, je demande :

Eh bah alors, il n'y a personne ? Les autres ont eu une panne de réveil ?


BON, maintenant que les réjouissantes retrouvailles viriles ont été faites, il ne me reste plus qu'à attendre nos amis, dont certains je sais même pas qui c'est parce que je ne les ai jamais vu et que je ne les connais pas. J'aimerais bien qu'ils se grouillent par contre, PARCE QUE JE VEUX TABASSER DU DRAGON, BORDEL DE NOUILLE !

•••

Caps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaSam 25 Mar 2017 - 20:15

Onee-sama, toujours la même à vouloir fracasser la chair et briser des os, qu'importe la créature, qu'importe la personne. J'ai peut-être un peut trop monter le ton hier soir, fermement j'avais dit non à cette folie qu'était d'aller tuer un dragon, au fin de fond de lointaine contrée, dans des montagnes enneigée. Mais mon refus ne semble guère t'empêchée de t'y rendre Onee-sama. Par le diable et par le sang, ho combien je te hais de me délaissé pour des batailles, des bagarres et des stupides idéologies fondée sur un faux sens de l'honneur et de la bravoure. Je n'aime pas... les batailles... J'ai retenue ma main de claquée ton visage, car dans tes yeux je le vois bien que tu me considère comme faible et inutile. Tu m'agace Onee-sama... arrête de vouloir faire de moi ce que tu es. Ce que tous sont au seins de ses murs.

Je ne suis pas résistante...

Je ne suis pas résistante à plein de chose. Si je venais, le froid de mordrait la chaire, si j'en revenais, l'infirmière me sermonerrat car de nouveau je me suis exposé aux grands froids. Tout comme dans mes rêves et mes cauchemars, je ne suis pas résistante. Qui est la fille de l'autre côté du miroir illusoire ? De l'autre côté des rêves et cauchemars fragmentés ? Quand je rêve d'elle, elle me ressemble tellement, mais les nuits de cauchemars, elle rpésente une toute autre facette. Rancunière, haineus,e pleine de haine, triste et en colère à la fois, isolée et abandonnée.

Le jour se lève...

Nous nous ressemblons tellement ce matin. Onee-sama est partie sans même me réveillée pour me dire au revoir, tout comme elle c'était abstenue de me dire bonne nuit après notre légère dispute concernant cette histoire de quête. Je restait allongée sur mon lit, songeant à tout cela, la tête sur l'oreiller et le visage face au mur.

-Elle est partie... sans même me réveillée... elle m'a... abandonnée. Je ne suis pas résistante comme elle... Résistante....... résistante....

Ses paroles s'échappait en un murmure entre les lèvres de la démone qui avait ouvert les yeux quelques heures après le départ de sa sœur. Elle restât couchée mais les yeux ouvert sans faire de bruit durant plusieurs heures, attendant que les autres se lèvent à leur tour et quitte la chambre. Laeva avait eu vent que presque toute sa chambré s'en allait pour cette stupide quête qui n'avait pas de sens. Elle serrait alors les poings et les dents durant tout le temps d'attente, songeant à quel point sa soeur était stupide et n'avait jamais réussie à voir les terribles images qui tourmentait tourmentait la petite démone blonde. Une fois tout le modne de partie, elle avait finalement quitter son lit, posant ses pieds nus sur le sol froid et regardant la chambre totalement vider de présence.

-Elles sont toutes parties...

Laeva ne connaissait même pas les autres camarades de chambre hormis sa sœur. Elle ne leur parlait jamais et la majeur partie du temps, tout comme elle venait de le faire, elle sortait du lit qu'une fois que les autres étaient parties, elle ne cherchait pas à les parler et n'en ressentait pas l'envie ni le besoin. Une partie de sa personnalité du passé l'envahissait, elle se sentait éternelle solitaire mais avait le sentiment d'être plus que habité à cet situation. Une situation où personne hormis ses bourreau ne lui accordait de l'attention.

Elle pouvait par ailleurs entendre certain d'entre eux derrière la porte de la chambre, passant dans les couloirs, ricanant et s'exclamant à quel point il trouvait les Pandémonia pitoyable. Ayant tendue l'oreille, Laeva serrât les poings et se crispât, seule dans la chambre elle ne pouvait parler qu'a son propre reflet dans le miroir qu'elle avait brisé le jour du banquet.

-C'est pas vrais... je ne suis pas une Pandémonia... je suis personne... je les détestes tous... tous... tellement... je les détestes tellement...

Dans son esprit apparaisse des images, celles de quelques gouttes de sang tombant sur le sol. L'idée de tuer certains élèves traversait l'esprit de la démone instable qui avait été laisser toute seule. Était-ce vraiment une bonne chose ? Réalisant sa situation, Laeva accumulait petit à petit un peu plus de rancune envers sa sœur.

-En fin de compte elle se fiche bien de me laissée toute seule à l'académie avec ses abrutits qui me font du mal !!!

Prise de colère, elle saisissait l'oreiller de son lit et tira très fort dessus, par les deux embouts jusqu’à ce que finalement elle le déchire, libérant des plumes qui s'envolèrent dans la pièces et ne faisant que renforce cet colère grandissante. Des plumes... pourquoi tant de créature en ont / Anges et oiseaux pouvaient voler dans le ciel sauf elle grâce à ses plumes. Même sa sœur qui n'avait point de plume pouvait voler. Un puissant sentiment d'injustice s'emparait de Laeva qui refusait d'admettre qu'elle avait massacré il y a plusieurs années déjà ses propres ailes.

-Puis merde... je... je vais le massacré son stupide dragon... Puis quand j'aurais fait ça je la massacrais elle puis tous ces crétins qui me croient faibles ! C'est pas vrais !! C'est pas vrais !! Pourquoi tout le monde veux que je m'énerve, me déforme sous ma colère. Ils m'énervent à se jouer de moi !!

Une heure plus tard...

Certaisn élèves avait pu entendre du rafus dans la chambre 3-F. Laeva c'était chauduement habillés, metant des chaussettes blanches épaisses, des bottes une tunique en laine puis une cape bien épaisse. Elle ne prennait pas son chapeau avec elle, mais prennait divers objets. Certains n'était même pas achetée ni à elle. Comme ce petit couteau qu'elle avait piquer dans les cuisines de l'académie lors de ses visites nocturnes quand elle avait un petit creux. Elle ne se souvenait même pas pourquoi elle avait garder ce couteau. Elle glissait le couteau dans l'une des bottes, puis attachât un petit fourreau contenant une dague enflammée à une ceinture et celui de l'arme gagnée à la fin du banquet dans son dos.

-M'énerve!! M'énerve !! M'énerve !! Elle m'énerve avec ses quêtes !!! Qu'est ce qu'elle cherche à se prouvée en faisant ça ?!!!

Quelques minutes plus tard...

En vitesse, quelqu'un de capuchonner est sorti de la chambre 3-F? Ouvrant si soudainement la porte, que celle-ci frappat le visage de trois élèves malententionner qui semblait écouter à la porte pour écouter ce qu'elle pouvait dire. Laeva avait trop élévé la voix surement mais n'avait pas prit la peine de s'arrêtée pour se serait-ce regarder, ou s'excuser au près de ceux qui avait tordu ses ailes durant l'hiver. Mais nul doute que malgré tout, Laeva avait assez de place pour ses raclures dans son coeur plein de colère. Une liste complète de personne à détesté et à tôt ou tard se risquer de se donner l'envie de les massacrer.

La silhouette encapuchonner qui cachait ses ailes sous la cape avait quitter l'établissement. Le bus étant déjà passer, elle avait commencer le trajet à pied, puis était finalement grimper discrètement dans une des rares charrettes parcourant le continent qui, tiré par des chevaux au galop fonçait vers le continent de Seo pour fournir aux villages les plus menacer par le présence du dragon et de son froid glacial quelques provisions. En effet certains récoltes souffrait de par la présence de cette créature du froid dans les hautes montagnes enneigés.

Laeva se faisait discrète pour ne pas se faire remarquer, et regardait les paysages en plissant les yeux. Le soleil était plutôt pénible pour elle et au bout d'un moment, elle baissât la tête cachant ses yeux sous l'ombre de sa capuche jusqu’à à être arrivé non loin du sois disant point de rendez vous que sa sœur n'arrêtait pas de mentionner. Ayant quitter alors le petit convois, Laeva allât à pied au dis endroit, restant sous sa capuche et gardant ses ailes replier et invisible. Elle se posait néanmoins une question alors qu'elle voyait sa sœur en compagnie d'une autre personne à ses côtés aux loin.

-Est-ce qu'elle va me reconnaitre ?... Ou est-elle trop occupée à accorder plus d'attention qu'a cette idiote qu'a moi ?

Laeva reconnaissait l'humaine, durant le banquet elle avait aussi eu cette familiarité dérangeant avec sa sœur. A vrais dire, on pouvait presque assurément dire que aujourd'hui : Laeva n'aimait personne, pas même sa sœur contrairement aux autres jours habituelles. C'était comme si ce n'était pas la même. Par ailleurs, la démone qui se cachait, ne s'approchait même pas et se contenant de guetter au loin, sous un sapin, à l'ombre. Se frottant les bras pour essayer de se réchauffer et de mieux tenir face à ce froid qu'elle trouvait insupportable.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoDim 26 Mar 2017 - 21:12

Il était tôt, quand la jeune Airi se réveilla. Le ciel était encore sombre, et la rue, était parfaitement silencieuse. Pourtant, Airi s’était réveillé tôt. La jeune fille ouvrit les yeux, laissant voir leur inquiétante profondeur violette, dans lesquels se reflétait la pale lueur du soleil qui commençait a peine a poindre a l’horizon.
Airi poussa un long soupir, avant de clore ses yeux de nouveau. Elle resta immobile un moment, a ressentir paisiblement les sommeils las, agiter au tranquille des habitants.
Elle finit par se dresser lentement sur son fessier avant de s'étirer avec torpeur tout en laissant échapper un très léger gémissement aigu.
Elle finit par sortir un pied du lit, et le posa sur le sol avant de le relever rapidement au contact froid et peu engageant de ce dernier, puis, recommençant son geste de manière plus précautionneuse, elle posa doucement un pied, puis l’autre au sol. Elle se leva ensuite avec douceur, se débarrassant petit à petit de sa couverture, puis se tint debout un moment devant son lit.
Elle portait une chemise de nuit légère a manche longue, faite dans un doux tissus léger et très fin cachant les formes de la demoiselle sous d’élégant plis rose pale, qui lui donnait un aspect fantomatique a l’étrange lueur de la lune couchante et du soleil levant..
Les muscles frêles de la jeune fille étaient tendus, et elle claqua des dents en se frottant doucement les bras tandis qu’elle avançait vers les vêtements qu’elle avait préparé la veille, posés sur une chaise.

Tandis qu’elle s’habillait, son esprit se mit à vagabonder d’une idée a l’autre. Elle pensa au fait qu’elle prendrait une douche le soir, au vu de ce qu’elle avait prévus dans la journée, puis a ce qu’elle allait prendre pour déjeuner, et finalement, de fil en aiguille, elle en vin au sujet inévitable de ce jour.. Sa quête.En effet, Airi, aujourd’hui, allais combattre un dragon. Dit comme ça, cela semblait périlleux, mais en réaliser.. ça l’était bien plus que ce que l’on pouvait imaginer.
Airi avait cela dit choisie de participer à cette quête. Non pas pour la gloire, la fortune ou par gentillesse, mais simplement pour les matériaux. En effet, tout ce qui pouvait provenir d’un dragon lui permettrait sans aucun doute de crée des potions ou de réaliser des enchantement d’une puissance et d’une efficacité difficilement égalable.. De plus, elle avait entendu des rumeurs sur les dragons, qui l'intéressaient particulièrement.

Une fois habillée de manière correcte, elle se dirigea vers la cuisine a pas lents et méthodique. Elle frissonna en posant ses pieds sur le carrelage froid de la pièce, et se dirigea vers une bouilloire pleine qu’elle avait rempli la veille. Elle pressa un bouton, et l’eau se mit à bouillir presque instantanément.

Aujourd’hui, Airi opta pour un thé sombre d'écorce féerique. Ce thé était amer, relativement mauvais, et même sa texture n’était pas vraiment appréciable, cela dit, il éveillait les sens de le jeune mage, et surtout, son Art étais grandement affecter par ce thé, qui agissait comme un stimulant sur cette magie étrange..
Le fleuve des âme se fis plus net, et tandis que son éclat mystérieux éclairait les sens d’Airi, l’oeil apparuts.

L’œil, était un phénomène étrange qui arrivait de plus en plus souvent à Airi. Relié à elle par un genre de tentacule violette, un œil ouvert gravitait autour de le jeune mage. Elle-même pouvait le sentir grâce a son Art, et lorsqu’elle tenta d’attraper un des filaments d’Art pur qui composait le phénomène, elle passa ne rencontra rien…
Un soupir, et un déjeuner plus tard, la jeune fille était partie.

Elle marcha en ville moment, ne croisant pratiquement personne a cette heure, et finit par parvenir a l'aéroport, dans lequel elle put embarquer dans son Aéronef. Son maître lui avait offert les billets, et elle n’eu aucun problème a entrer. C’est le voyage qui l’effrayait le plus, mais nous n’en parlerons pas maintenant...

Airi sortis du véhicule quelque temps plus tard, tremblante et encore plus pâle qu'à l'accoutumer. Deux personnes la soutenaient, et l'aideront à descendre de vaisseau, car ses jambes pouvaient difficilement la supporter. On la fis s’asseoir un moment, et on lui offrit à boire, puis on lui proposa d'aller chercher un médecin, mais elle refusa. Au bout d’un moment, elle put de nouveau prendre la route, et s’engagea vers le lieu de rendez-vous tout en demandant son chemin aux personnes qu’elle croisait.


Finalement, Airi parvint à destination. Elle haletait doucement, l’air fatigué par le voyage, et marchait tout en s’appuyant lourdement sur son bâton de marche, et fus embarrassée de voir qu’il y avait déjà des personnes attendantes, sans doute pour la même chose qu’elle. Se présenter a eux, ainsi, ne m'enchantait guère, cela dit, elle n’avait pas vraiment le choix.
Elle se présenta donc devant le petit groupe qui s'était déjà fermé. Elle avait les yeux clos, cela dit, l’œil qui gravitait autour d’elle se positionna à côté d’elle et fixait le groupe d’un air inquiétant.

Airi salua les personnes déjà présentes d’une courbette polit tout en se présentant, d’une voix douce et cristalline, ne laissant rien paraître de son inquiétude..

“Bonjour a vous.. Je suis Airi Buraindo, Pratiquante d’Art et enchanteresse.. Je suis ici pour le dragon, et participerais a cette quête avec vous. J'espère que cette mission sera couronnée de succès, et vous demande humblement de tolérer ma présence lors du combat."

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMar 28 Mar 2017 - 8:26

C’est bientôt l’heure d’affronter ce dragon. Enfin bientôt l’heure. Je suis quand même en train de prendre trois jours d’avance. Que voulez-vous ? J’ai le mal des transports depuis que je suis neko. Donc voilà, c’est l’heure pour moi de partir. Je me suis promit de faire cette mission car j’ai appris qu’Airi y allait aussi. Je n’ai pas le droit de l’abandonner. Et puis… ça me feras l’occasion de lui faire une surprise. Sans compter que le fait que ce combat est un véritable honneur.

Je me sens comme dans ce vieux, très vieux jeu vidéo auquel j’avais joué sur terre. Skyrim. Le problème, c’est que là, je peux oublier les Fus Roh Dah et tout le langage draconnique. De-un parce que j’ai appris que les nekos sont naturellements incappables de magie si ce n’est leur capatité à devenir l’animal qu’ils ont à l’intérieur d’eux, et de-deux, parce que je ne pense pas qu’un dragon va se stopper parce que je lui demande gentiment en draconnique de ne pas attaquer le temps qu’on le tue.  C’est vrai que s’en est risible. Mais je serais prêt à manger mon costume si une personne arrive en parlant le draconnique de Skyrim et que ça fonctionne.

Donc, avec moi, j’ai pris des affaires de base, mon costume, ma chaîne chat, j’ai « emprunté » le walkman sur le bureau de ma chambre avec la playlist de Michael Jackson. De plus, j’ai ré aiguisé mon katana, j’ai appliqué toutes les pierres de polissage nécessaires, j’ai refait les liens du fourreau et du manche.

Je me suis incliné vers ma devise, « respect et honneur », et je me suis tourné, vers la porte, je suis allé en dehors de l’académie. Je continue ensuite ma route vers l’aéroport, je fais tout le tour de la capitale vu que je ne connais pas bien l’endroit, et enfin, je trouve l’aéroport à plusieurs kilomètres de là.

Je repense maintenant au départ de combats dans la rébellion, mon départ, main dans la main avec Lila, notre katana à haute fréquence dans le dos, prêts à tuer pour la survie de notre monde. Mais cette époque est révolue, je n’ai toujours pas retrouvé Lila, je n’ai plus mon katana à haute fréquence, je ne me bats plus pour un idéal de paix, mais pour un idéal d’honneur, et de protection, je veux protéger Airi par tous les moyens possibles et imaginables. Je ne veux plus jamais perdre un être qui a une belle place dans mon cœur, je suis prêt à mourir pour qu’elle vive.

C’est drôle, quand j’y pense, je me bats avec un katana, contre un dragon qui crache de la glace et qui vole, je veux bien pouvoir sauter très haut si j’y vais à fond, mais bon… si je meurs au combat, au moins, je serais mort dans l’honneur. Mais j’ai un bon pressentiment. J’ai encore des projets, et je suis sûr que Lila est en vie au fond de moi. Ou alors… est ce que… je refuse simplement d’admettre sa mort ? NON, elle est en vie dans ce monde, j’en suis sûr à 200 %

Je continue de marcher, mon katana, à mon dos, dans son fourreau qui est lui-même dans un sac adapté, et vu comment j’ai préparé mon arme, je doute fort qu’elle puisse se briser si facilement. Je ne dis pas que le dragon n’est pas solide, mais je suis sûr que mon katana est au moins aussi solide que son écaille. Et puis, tant qu’à avoir une récompense, autant en profiter pour pouvoir payer mes études et mes vacances d’été.

Et ben… ça a été long de trouver ce foutu aéroport. Maintenant, je n’ai plus qu’à expliquer ce que j’attends au comptoir là-bas.


« Bonjour monsieur, serait-il possible de transporter mes affaires, jusqu’à l’aéroport le plus proche de la cascade Mira s’il vous plaît ? Je peux payer le transport, ne vous en faites pas, voyez-vous, je suis un neko et je compte faire ce voyage sous ma forme de chat, comme j’ai le mal des transports. Puis-je donc compter sur vous ? »


A ma grande surprise, il accepta, me fit payer la moitié d’un voyage normal, en même temps, ce sont des vêtements, un walkman et un katana qui vont être transportés, rien de bien méchant. Il m’envoya ensuite dans une cabine où mes affaires seront acheminées, et je me transforme en chat pour laisser mes affaires ici, en laissant aussi la bourse avec le paiement nécessaire.

Une fois sortit de la capitale et avoir bien retenu le chemin à suivre pour aller jusqu’à ma destination, je me lance dans ce périple qui va durer trois jours. J’ai une démarche à la fois rapide et soutenue, je pourrais continuer à cette vitesse jusqu’au soir en ayant fait un peu moins de la moitié du voyage. Entre temps, je chasse des souris et des oiseaux pour me nourrir, je m’abreuve dans les rivières. Je continue ma route, à une allure de chat pressé, et je vois le ciel s’assombrir au fil des heures, oui, j’ai vraiment envie d’arriver avant tout le monde. Une fois la nuit tombée, il me reste assez d’énergie pour courir un peu plus vite sur quelques kilomètres et d’attraper un gros poisson dans la rivière. Je reprends ensuite ma forme humaine et je fais cuire le poisson avec de bouts de bois que j’ai frotté pour faire un feu. Une fois repus. Je pars en voyage, mais pas n’importe quel voyage, un voyage paisible et doux, un voyage de rêve, je vais voyager dans les bras de Morphée.

Une fois le soleil levé, je me lève, me transforme en chat, prend une souris pour petit déjeuner, et je repars pour mon périple vers les chutes Mira. Ce voyage me plait décidément, en tant que chat, je peux facilement fuir les prédateurs désireux de me manger, mais je peux aussi redevenir humain histoire de les effrayer. Je marche comme un chat excité de ramener sa proie à son maitre. Je continue de cavaler comme ça, plein d’énergie jusqu’à l’aéroport une fois le soir venu. Je reprends mes affaires, et je vais vers les chutes Mira. Je sens que je vais être le premier arrivé.

Je pars donc tout de suite et je fais en sorte de ménager la fatigue. Au bout de deux ou trois heures de marche, je suis enfin arrivé. Il fait froid, mais bon… pour moi, ce n’est pas un problème, mon ADN de chat chauffe mon corps comme il le faut. Et pour me réchauffer, je cache mes habits dans les creux d’un arbre, mon katana et mon walkman avec, et je redeviens un chat. Je me poste tout en haut de la grotte histoire d’être bien caché, et de pouvoir me reposer. Je reprends donc aussitôt mon voyage dans les bras de Morphée, mais cette fois, sous ma forme de chat.

De beau matin, un bruit me réveille, quelqu’un arrive, j’ouvre les yeux, lève tout doucement ma tête et je vois Mary Pandémonia, une élève de l’académie. A moins que ce ne soit sa sœur l’élève, je ne sais plus. Mais ce que je sais de cette fille, c’est que son esprit combatif me plait, on sent vite que c’est une vraie guerrière. Ensuite, il y’a une humaine encore moins discrète que la jeune démone qui tape le dos de Mary. Je ne la connais pas, mais elle a l’air conviviale, cela me plait. Et ensuite. VICTOIRE, je vois Airi. Ahhh Airi, mon amie, je sais que je pourrais toujours compter sur elle. Mais je reste encore discret jusqu’à ce que j’aperçoive Laeva, elle, c’est la sœur de Mary. Je l’ai déjà vue à l’académie, ça c’est sûr, mais je n’arrive pas à ma rappeler si Mary est à l’académie aussi, c’est frustrant. Bizarrement, cette dernière jeune fille reste discrète, personne ne la voie, sauf moi. Ma vue d’ensemble me permet aussi d’admirer la beauté de l’endroit. C’est vraiment un endroit magnifique apaisant. Bon aller, il est temps de se bouger. Je me lève, et saute du sommet de la pierre de cette grotte, pour arriver sur le sol, au même niveau que les arrivants. Je vais ensuite vers Airi, je me colle à elle, et je miaule doucement, calment, je saute ensuite sur son épaule et je ronronne comme à mon habitude.

Une fois cette salutation faite, je vais voir Laeva, je lui fais signe de se pousser avec ma patte avent, et je profite de l’espacement créé pour reprendre mes affaires dans le creux de ce sapin. Je vais ensuite dans la grotte pour aller m’habiller sans choquer la gente féminine présente sur les lieux. En même temps, des abdos comme les miens, c’est que pour Lila et personne d’autre. Quoique… Airi ne les voie pas donc… une fois habillé et équipé de mon katana, je viens passer un bonjour poli et courtois envers tout le monde, je fais même un petit signe amical à Laeva pour lui demander de venir nous rejoindre.

Dans le fonds, je l’aime bien cette journée.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 06/02/2017
Messages : 21
Race : Dragon
Pouvoir : Foudre
Habitat : Forêts, Montagnes
Métier : Aucun
Soras : 15
Avatar utilisé : Kagamine Rin - Vocaloid
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : #6600FF

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: D : 70/30/60 | H : 35/60/30
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TiamatJeu 30 Mar 2017 - 22:08

Des murmures, des messes basses, des chuchotis s'élèvent de cette auberge à peine plongée dans le silence. Un silence très loin d'être naturel car tous les yeux se rivent sur une silhouette dotée de cheveux aux couleurs d'or. Moi, en l'occurrence. Avec toute la violence dont je peux faire preuve sous cette forme, j'ai arraché une affiche placardée sur un des murs de la bâtisse. Le pas lourd et agressif, je quitte l'auberge telle une furie en liberté. Ces humains ne cesseront de me donner des raisons de les haïr. Sur l'affiche que j'ai bestialement empruntée, une annonce des plus ridicules y est inscrite. Des habitants exaspérés par des ronflements de dragons. Ces bipèdes écervelés sont prêts à tuer me semblables pour une telle ânerie ? Je ne peux pas rester là sans rien faire.

Cela fait quelques jours que je me suis adaptée au mode de vie des humains. Outre le fait que je quitte la Capitale chaque nuit pour retrouver ma véritable maison naturelle, on peut pratiquement dire que je me suis intégrée parmi les leurs. Si mon aversion envers eux était endormi, cette simple "quête" a détruit toute la bonne foi que j'ai accumulée jusqu'à présent. Je fulmine, je piétine, mais au final, je ne sais pas où je vais. Je traverse ces ruelles obscurcies par la proximité des bâtiments, en ayant un mauvais pressentiment. Ugh. Comme je l'ai judicieusement remarqué, un groupe de personnes malfamées se trouve juste devant moi. Faire demi-tour est la meilleure solution, mais il est déjà trop tard. Les délinquants s'empressent de m'entourer, l'un d'entre eux pose son coude sur mon épaule. POUAH ! Quelle puanteur ! Je ne peux supporter cette odeur plus longtemps, je crois que je vais vo...

-"Alors ma jolie, on s'est per..."

*bleuarg*

-"...DUUUUUUUUE !!! MES POMPES !!!"

...mir. La rage monte chez cet énergumène, cela se voit dans ses yeux. Ses compères s’esclaffent sans retenue, ce qui ne doit pas aider à éclaircir son humeur. En d'autres circonstances, je me serai excusée mille fois en prenant un petit air innocent et malade, mais mon humeur à moi elle est très loin d'être éclaircie. Les yeux semi-ouverts, le regard cinglant, je m'apprête à sortir un flux d'insultes interminable quand soudain une ombre me passe au-dessus de la tête et atterrit devant moi. Une armure grise, des épaulières gigantesques, une claymore dans le dos, il n'y a pas de doutes possibles, il s'agit d'un chevalier... ou quelque chose dans le genre. L'homme, fier de son arrivée, écarte les bras et fixe les brigands.

-"OH ! OH ! OH ! Que vois-je, que vois-je, une demoiselle en détresse ? Comment osez-vous vous en prendre à une si jeune femme sans défense hein ? Il va falloir que je rebâtisse vos principes de A à Z, mécréants !! N'ayez crainte ma chère, je vais vous sau... Hein ? Mais ! Mais ! ATTENDEZ !!"

Je n'ai de temps ni pour des guignols, ni pour des putois. Sans m'attarder davantage sur cette mascarade pittoresque, je m'affaire à sortir de la ville en direction du lieu de rendez-vous.

Deux bonnes heures de marche et me voilà à destination. Le fameux village abritant la Cascade Mira. Par le passé, j'ai longtemps erré non loin de ces lieux, il y a pratiquement plus d'un siècle. Le paysage n'est en tout cas qu'un fantôme de sa gloire passée, symbole du passage des humains sur ces terres. Mine de rien, marcher dans ce corps d'adolescente pré-pubère n'arrange en rien mon endurance. Essoufflée, lessivée, je me pose non loin du village, avant de constater la présence d'autres personnes non loin. Curieuse, je reprends mon souffle puis me lève pour m'approcher discrètement du groupe hétéroclite qui apparemment vient de se former. L'une d'entre elles mentionne une quête, cela doit être ceux qui s'apprêtent à affronter le dragon. Ni une ni deux, je sors de ma cachette pour les rejoindre, l'expression renfrognée.

-"... Tia."

Les bras croisés, je reste à proximité de toutes les personnes présentes, les scrutant une à une. Si l'équipement chez certains semble bien garni, chez d'autres il laisse à désirer. Je suis sans doute très mal placée pour juger, vu ma simple tunique et mes bottes, mais je n'ai pas l'intention de faire davantage qu'observer la situation. Il est temps que la folie humaine ralentisse la cadence.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéDim 2 Avr 2017 - 22:33

Douce nuit fraîche et apaisante... Encore maintenant, mise à part mon hybridisme renard, je ne comprends pas entièrement pourquoi cette ambiance lugubre et ténébreuse m'attire tant. Durant une vie je n'ai pas ressentit de sentiments, durant une autre, je les ai perdus... Bien qu'à présent, je suis capable d'émotions, je ne les affiche pas et préfère en afficher de factices. Mais le plus étonnant, c'est que j'y pense. Depuis l'apparition de ma seconde queue, j'ai commencer à analyser encore plus que je le faisais déjà c'est d'ailleurs pour ça...

Que j'ai décidé de prendre une affiche au hasard et de partir faire une quête~ Un quête intéressante cela dit. Vu son ampleur, je vais probablement garder mes distances et laisser les autres prendre les coups, cela dit il y aura probablement du monde que je ne connais pas... Je sais que mes camarades de chambres ont prévu d'y venir, bien que l'une d'elle ne semble pas vraiment vouloir participer, mais pour ce qui est des autres... Pas que ça me dérange réellement, mais dans ce genre de situation j'ai tendance à vite me lasser... Comme avec les blaireaux -enfin, Taiyou je veux dire.

Il faut dire que même si l'un d'eux avait l'air d'un minimum m'apprécier, je me suis contenter de regarder la scène sans me soucier des morts... En y repensant, c'était tellement chaotique et nous étions si mal organisé que ça en était drôle! Mais sur le moment je n'ai rien ressenti, et ça je comprendrait que même ceux qui me connaissent pourtant "bien" n'aient pas apprécié ce manque évident de réaction. Bien que même si j'avais essayer, je ne pense pas que ça aurait changer grand chose; une querelle inutile et barbante qui va probablement durer un petit moment sans que j'y gagne quoi que ce soit à part -peut-être- de la puissance.

Mais pour en revenir à la quête... Un dragon donc. Je me demande comment Kaïn va d'ailleurs, lui qui était un hybride dragon. Et comme tout hybride, tellement précieux... AHEM je m'égare. Cependant, même à distance, je ne pu manquer la présence d'autres hybrides que moi; même lorsqu'ils ne sont pas à moitié animaux je peux les repérer... Après tout ils sont tellement adorables~ Mais ça je ferais mieux de le garder pour moi. D'autant plus que je suis encore à une certaine distance du volcan, ils n'ont pas besoin de savoir comment je les ai repérés.

Enfin, quand vint le moment de me rendre au lieu de rendez-vous, habillée de mon kimono violine et armée de mes éventails caché et de ma hache de géant moins cachée -ainsi que de quelques potions-, je reconnus de suite Mary sans vraiment la voir. Mais je savais où la trouver, on deux bonds, j'atterris dans un coin sombre d'où je ressorti l'air serein. Il y a une manière d'approcher un groupe, notamment en ne leur sautant pas dessus et faisant une arrivée relativement discrète et... En se présentant.

- Aura, enchantée~

Oui, j'ai mes principes lorsqu'il s'agit de politesse, mais inutile de faire un discours, bien que ma tenue ne semble pas être particulièrement celle d'une guerrière au premier coup d'oeil -si seulement ils savaient...- la hache géante dans mon dos suffit à dire que je ne suis pas là en touriste. Enfin pas seulement. Honnêtement, je combats généralement de façon plus élégante en général, mais en fonction de la taille du dragon en question, je vais probablement devoir utiliser ma hache ou... peut-être même mes jambes. Si mes mains peuvent porter un camion de quelques tonnes sans trop de problèmes, ce n'est rien comparer à mes jambes, mais cela dépendra du sol sur lequel je me trouverais. Je ne suis pas une destructrice entêtée, je passe pas mal de temps sur ce continent pour la nature présente, donc je me vois mal détruire la raison de mes séjours ici.

Oh, et puis il vaudrait mieux que j'évite d'utiliser ma brume empoisonnée, aussi je n'aurais pas d'autres choix que de l'attaquer directement... Des coéquipiers, ça ne peut qu'être utile dans cette mission. Bien que je sois une Kitsune fière, je ne suis pas idiote... Peu importe pas régénération, j'aimerais éviter de prendre des coups inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
KazumaJeu 6 Avr 2017 - 22:53

Après une longue péridode de préparation, d'ajustement de matériel, d'entrainement intensif et d'essais divers avec la magie et les armes. Après avoir étudier la physique et la chimie... Kazuma était fin prêt, non pas pour un contrôle de science à l'académie, mais pour aller affronter l'ennemi n°1 du moment... Un Dragon.

Kazuma avait signé sur l'annonce de l'académie cherchant un groupe de fous prêt à en découdre avec lui. Il l'avait surtout choisi car il y voyait le nom de Mary, ainsi que d'autres académiciens qu'il connaissait, la sœur de Mary par exemple, et Aura, la Kitsune qui a été son mentor durant une période, pour ne citer que les plus connus pour lui.

Il avait également vu que la même annonce a été postée en ville, mais les chances qu'un banal civil accepte d'aller au casse-pipe sans savoir qui irait été assez faibles... Mais il y avait peut etre des gens désintéressés de la vie qui voulait en finir rapidement ? Qui sait ?

Pour en revenir au demi dieu du vent, il finissait de s'habiller, mit son armure légère sous ses vêtements, au cas ou un coup dur surviendrait, ça ne le protègera pas totalement, mais ça lui protègera une côte ou deux... C'est déjà ça. Il rangeait calmement ses armes, Katana à la ceinture, Lance pliée dans le dos. Il mit également tout de suite son écharpe de vent à son cou, pour qu'elle fasse effet. Kazuma s'assurait que son séraphin se cachait dans la poche intérieure de sa veste, et s'approchait de la fenetre de sa chambre, il chaussait ses botte ailées et ouvrit la fenêtre en grand... Inspirait un bon coup et activait sa magie de vent, qui rapidement l'entourait complètement...

Un souffle assez fort explorait la pièce, faisant voler les feuilles de cours éparpillées ça et là, ainsi que les vetements non rangés...

Le demi dieu prit appui sur le rebord de fenêtre et fit un bond, propulsé par la magie et le gain de vitesse et d'agilité conféré par la magie de l'écharpe. Il sautait ainsi de toit en toit, sans aucun soucis... A toute vitesse, tel un ninja, parcourant La Capitale assez rapidement, jusqu'au sommet du mur d'enceinte de la ville...

Une vue magnifique lui était offerte, mais ce ne fut que de courte durée...

« Allons-y... J'espère revenir dans cette ville... Je l'aime bien au final. »

Disait-il en ajustant son casque audio sur les oreilles, passant l'un de ses morceaux préférés, avant de faire un bond gigantesque, propulsé par sa magie et l'écharpe, additionné de ses bottes ailées.

De larges ailes apparaissaient à ses pieds et il se retrouvait en train de « voler » à travers la foret et les arbres, même si au final il planait sur de longues distances et devait régulièrement prendre appui sur des branches énormes pour sauter à nouveau... L'impression était là !

Et finalement, il trouvait le semblant de point de rassemblement, comme décrit sur l'annonce. La Cascade Mira...

Un groupe d'aventuriers presque rassemblé s'y trouvait déjà, et Kazu semblait être le dernier retardataire.. Mais ne dit-on pas « Le meilleur pour la fin » ?

Il aperçut parmi le groupe ceux qu'il connaissait très bien, et décidait d' « atterrir » à coté de Mary, et au centre de presque tout le monde. Il stoppait sa magie à peine avait-il touché le sol pour ne pas éveiller la curiosité des autres... Seul ses ailes restaient actives plus longtemps, pour attirer l'attention sur ça, plutôt que le halo bleu ciel qui l'entourait plus tôt.

En se relevant, il s'étirait rapidement et fléchissait ses pauvres genoux endolori. Puis pour ne pas paraître impolie, il saluait la foule.

« Bonjour tout le monde ! Désolé du retard, je n'étais vraiment pas pressé de finir congelé... Hahaha... »

Il regardait un peu ses compagnons pour la bataille, et stoppait son regard sur quelques inconnus, avant de chercher du regard l'ennemi du jour... Prêt à en découdre à n'importe quel moment !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuVen 7 Avr 2017 - 19:08

 Alors que vous discutez tous tranquillement, faisant vos présentations, ou planifiez des plans d'attaques... Votre ennemi vous toise depuis son repaire... Une large caverne derrière la cascade... Vous ne pouviez la remarquer immédiatement car elle était dissimulé par sa magie... Oui, la sienne...

Celle du Dragon ! Ainsi, en sentant la présence de visiteurs sur ses terres, il désactive la barrière comme à son habitude pour sortir terrasser les étrangers...

Son pas est lourd, sa carapace énorme... Ses deux ailes sont repliés pour ne pas les abimées contre les parois rocheuses...

Les aventuriers à l'extérieur peuvent entendre les pas de la créature s'approcher... Jusqu'à apercevoir deux yeux bleus luisant à travers l'eau...

Prêts ou non, le dragon ne se fit pas attendre.. Un rugissement survint derrière la cascade... Puis l'air ambiante se rafraichît soudainement... L'eau qui chutait commençait à durcir, puis soudainement une vague de froid magique sortit en grande trombe de la caverne, frappant une large zone devant l'eau, gelant instantanément la végétation alentours et l'eau qui chutait... Il ne restait qu'un large pilier d'eau gelé devant l'entrée de la caverne...

Le dragon n'attendit pas une seconde de plus pour briser la glace d'un coup de patte, la faisant voler en éclat, une centaine de petits pics de glace retombait au sol... Il en profitait pour utiliser sa magie et les souffler en avant sur le groupe d'aventuriers... !

Le combat commençait enfin... Le dragon sortit son corps Cobalt de la caverne, se mit sur ses pattes arrières et déployait ses ailes d'un bleu sombre magnifique... Il poussait un rugissement effroyable, mettant à mal les oreilles des combattant venus le défier... Puis se laissait retomber sur ses pattes avant, afin d'admirer le résultat de son attaque.
Apparence:
 

Statistiques :


Point de vie : 560 (70 pv x 8 participants)
Attaque : 70
Magie : 70
Esquive : 50

Tour 1 : 

Attaque de zone(Magie) : Dé de 5 pour tous, effet critique activé lorsque les dégâts infligés sont de 4 ou plus : Cible partiellement gelée pendant 1 tour, incapacité à attaquer ni à esquiver, ou bouger.

Résultat (selon ordre de post):

1. Mary : 50 - 2 = 48 Pv
2. La : 50 - 3 = 47 Pv
3. Laeva : 50 - 3 = 47 Pv
4. Airi : 50 - 4 = 46 Pv / Gelée
5. Kukai : 50 - 2 = 48 Pv
6. Tiamat : 50 - 5 = 45 Pv / Gelée
7. Aura : 50 - 5 = 45 Pv / Gelée 
8. Kazuma : 50 - 3 = 47 Pv

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !


Dernière édition par Dieu du Jeu le Ven 7 Avr 2017 - 19:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuVen 7 Avr 2017 - 19:08

Le membre 'Dieu du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 16

--------------------------------

#2 'Dé de 5' : 2, 3, 3, 4, 2, 5, 5, 3

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 275
Soras : 174

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/50/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Mary PandémoniaSam 8 Avr 2017 - 10:53

Alors que tout le monde arrivait de plus en plus... Je pouvais voir comme une personne, au loin, je pouvais voir une sorte de silhouette, quelqu'un d'encapuchonné, qui nous observait, de loin. Se pourrait-il que ce soit... ? Non, pas possible. Elle ne voulait clairement pas venir. Et puis, si ma soeur était venue, pourquoi se serait-elle mis comme ça ? Pour ne pas que je la reconnaisse ? Je ne sais pas ce qu'il lui était passé par la tête, mais.. J'espérais que ce n'était pas elle. Et, parmi les premiers arrivés, il y avait La, qui était venu causer avec moi, depuis le temps que nous ne nous étions pas vus et que nous avions plus parlé, faute detemps, certainement...

- Oh, La, je suis contente de te voir ! Et étrangement, je n'en suis pas surprise, je savait que tu ne manquerait pas ça ! Je vais bien, très bien même... Et toi ? Et puis, il est super tôt, c'est nous qui sommes venues trop en avance, haha !

Puis... Je fis signe à la personne encapuchonnée loin de nous pour venir. J'en étais sûre... C'était ma soeur. J'étais à la fois contente... Mais un peu terrifiée par l'espèce d'aura malsaine qui émanait d'elle. J'aurais peut être jamais du lui parler de cette quête... Bordel de merde. Puis, des nouvelles personnes arrivaient, dont pas mal de têtes que je ne connaissais pas, comme cette Tia, cette jolie inconnue nommée Airi ou encore, un chat dont j'avais remarqué la présence plus tôt... Bon, je suppose qu'il allait bien falloir que je me présente, un jour ou l'autre, non ?

- Bonjour. Je suis Mary Pandémonia. Enchantée de faire connaissance. Mais... Ne faisons pas trop tarder les présentations...

Quelques secondes plus tard, une aura glacée se fit ressentir, ainsi que des bruits de pas lourds venant de la cascade. Puis, s'en suivit un puissant rugissement... Un sourire carnassier se dessina sur mes lèvres.

-... Je crois qu'il nous a déjà dans la ligne de mire. Au moins, on n'aura pas à chercher !

Puis, il se mit à faire plus... Froid d'un coup. Je grelottais légèrement... Mais ce n'était rien comparé à ce qu'il allait nous attendre. Un dragon de glace... Héhé. Ca va être un bon jour, je le sens. La cascade se gela, et il vint la briser d'un seul coup de pattes. La créature en sortit, d'un corps bleuté, déployant ses ailes, poussant un nouveau et déchirant rugissement. Une bête si majestueuse, si magnifique... Le roi des glaces, si terrifiant, qui se profilait devant nous. Voila ce qui serait notre adversaire du jour ! Puis, en observant autour de moi... Je pouvais voir que quelques personnes étaient déjà a moitié gelées, comme si la vague de froid leur avait fait ça... Wait, quoi ? C'est moi qui suis insensible au froid ou bien ? Bon, j'avoue que ça picotait un peu, et qu'il caillait sévère mais... Bon, a moi l'honneur, j'imagine ! Je matérialisais une lance de foudre dans ma main droite, que j'envoyais, droit sur le dragon. Sauf que, en plein vol, la lance se mit à bleuir, puis à geler... Avant d'atterrir au sol, et de se briser. Je faisais les gros yeux, un air béat, totalement ahuri par ce qu'il venait d'arriver... Avant de rapidement reprendre les esprits.

- Bon... Je ne voulais pas déjà en arriver à la, mais j'imagine qu'il faut sortir les grands moyens !

Puis, en disant ça, une puissante aura écarlate se mit à m'envelopper. La foudre rouge crépitait autour de moi. C'est alors que, comme s'il fallait s'adapter à une nouvelle charge de puissance, mon corps se mit à légèrement se modifier, prenant des proportions de femme plus mûre, une adolescente de 16 ans, ce qui était quasiment mon âge, et bien plus adapté que mon corps de loli pour recevoir une telle puissance. Puis, mes cheveux se levaient, mon chapeau s'envolait, et mon aura se mit à exploser, mon énergie fut doublée. Puis, mes cheveux cessèrent de défier la gravité, des éclairs écarlates crépitant toujours autour de moi, et mon regard ainsi que mon apparence ayant changé.

- Il va déjà falloir que je me donne à fond... Scarlet Overdrive x2.

•••



Dernière édition par Mary Pandémonia le Sam 8 Avr 2017 - 11:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuSam 8 Avr 2017 - 10:53

Le membre 'Mary Pandémonia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 78

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 11

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 179
Race : Humaine
Pouvoir : /
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Elève
Soras : 566
Avatar utilisé : Ryuuko Matoi - Kill la Kill
Autre(s) compte(s) : Raphael A. Sullivan
Couleur de dialogue : #cc0033

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 65/50/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
La KyllerkaSam 8 Avr 2017 - 14:22


Mary me répondit, mais je fus un peu vexée parce que ma petite frappe amicale ne sembla pas lui faire beaucoup d'effet (je veux bien qu'elle soit résistante, mais quand même !) :

Oh, La, je suis contente de te voir ! Et étrangement, je n'en suis pas surprise, je savait que tu ne manquerait pas ça ! Je vais bien, très bien même... Et toi ? Et puis, il est super tôt, c'est nous qui sommes venues trop en avance, haha !


Héhéhé... En fait les autres ce sont juste de gros dormeurs. Ils ne sont même pas capables de se réveiller tôt ! Néanmoins, je me sens... observée, depuis tout à l'heure. Suspicieuse, je regarde autour de moi et aperçoit une silhouette encapuchonner nous observer, Mary et moi. Je me demande depuis combien de temps elle est là, mais il y a autre chose de plus important... Cette... hm... jalousie... non... cette aura de jalousie... Elle est... étendue... et écrasante. Tellement écrasante que je la ressens jusqu'ici... Brr, ça me donne des sueurs froides. Je frissonne. Elle me fait flipper, la personne ! Je lance d'ailleurs à son attention, gênée :

Hem... Dit, tu peux sortir de ta cachette, on va pas te bouffer, hein !


Heureusement, une nouvelle vint mettre fin à ce moment de gêne intense. Bizarrement, elle avait les yeux fermés... Elle avait peur de les abîmer ou quoi ? Bon, au moins, je connais sa magie et... ... attends, elle pratique l'art ? Donc elle est artiste quoi... Peu après, une nouvelle tête fit son appa... Wut, un chat ? Je le regarde, intriguée et vexée. POURQUOI J'AI PAS DROIT A UN CALIN, MOI ?! Enfin, il a vite fait de repartir... Peu après cette apparition, un jeune homme-chat vint nous saluer. Et hop, premier homme parmi les femmes ! Un million de questions se bousculent dans ma tête. J'abandonne donc Mary pour me diriger à toute vitesse vers le nouveau venu. Je viens donc près de lui et l'enseveli sous une cascade de question :

Hey, mec. T'es fort en combat ? T'as une arme ? Ah, oublie cette question, je viens de la repérer. T'as des abdos ? Tu sais te battre ? T'as de la magie ? Tu...

Je me fait interrompre par une... wow, même les gamines sont intéressées par la quête ; dommage qu'elle soit aussi... froide. Une fille-renard apparut de nul part et se présenta : Aura. Peu après un autre monsieur arriva. Donc, y'a que deux hommes ? Bah, pas grave, je lui poserais mes q... Brrrrr, je me les gèles moi, là. Je me frotte les bras : je n'ai pas prévu des trucs hivernaux, c'est pas ma faute ! ... Enfin si mais non.

Soudain, la cascade, qui avait gelé, vola en éclat (je dû me protéger des éclats comme je pu, qui m'entaillèrent un peu) et laissa apparaître un énorme dragon bleu. Waw... Je savais que ces créatures étaient énormes, mais là... C'est... Je ne trouve pas les mots pour décrire la grandeur et la majesté de ce monstre. Mary me ramena à la réalité en tentant une attaque qui échoua lamentablement. Pendant qu'elle se transforme en... ... en Super Mary avec bonus +18 bonnets, je dégaine Ame No Murakumo et me concentre. La lame s'illumine et une fois prête, je "lance" un slash lumineux : LIGHT SLASH DANS TA TROOOOOOOOOOOOONCHE ! .... Dommage que je n'ai pas d'épée de feu cela dit, ça aurait été plus efficace.

... Quoique, ça aurait peut-être pas changé grand-chose, vu que mon attaque... euh... bah... je sais pas où elle est passée en fait. .... Ta maman, dragon à la noix.

•••

Caps:
 


Dernière édition par La Kyllerka le Sam 8 Avr 2017 - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuSam 8 Avr 2017 - 14:22

Le membre 'La Kyllerka' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 74

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 9

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaSam 15 Avr 2017 - 14:09

Trop de monde. Trop de... personne. Ils sont si nombreux. Un chat qui se transformait en un être humanoïde me faisait signe de venir après m'avoir forcée à m'écartée du sapin sous lequel je me trouvait. Je ne viens pas, je reste dans mon coin. Je redoutait que l'homme chat m'est reconnue, après tout dans son autre forme, avec une vue en contre plongée il pouvait aisément voir mon visage. Je suis alors restée seule et isolée du petit groupe qui se formait, jusqu’à ce que des bruits sourds retentissait derrière la cascade, faisant trembler le sol. Mon cœur se serrait, la peur commençait à monté. Puis deux billes bleuté se faisait voir derrière la cascade, les yeux du dragon avec que l'eau ne se gèle et vole en éclat. Surprise, je mis un peu de temps avant de me réfugier derrière le tronc du sapin, quelque éclat de glace m'avait blessé au niveau d'une de mes jambes. Je lâchait un petit râle, minuscule râle de douleur et me demande comment diable on pouvait passer son temps à taper des monstres si par le même occasions on passait son temps à se recouvrir de blessure. J'arrachait alors un petit éclat de glace de ma chair, puis je le regardait. De la glace... c'est froid... ça me rappelle quelque chose... ça me rappelle une personne....

Un sourire mauvais se dessinait sur le visage de Laeva, qui lâchait le beau de glace légèrement immaculé de sang. Ce dernier tombait parterre et elle lâchât un petit rire.

Ho que cela sera amusant, un dragon.... un dragon de glace. Lui arracher les yeux et lui trancher la tête sera comme si je faisais ça à cette stupide Hana... Ho oui cette demi-dragonne du givre. Ho aujourd'hui... ce dragon là va mourir... Kyufufu !!!

Folie, haine cruauté. On entend le son que l'on distingue parfaitement d'une lame sortant de son fourreau, et la petite démone sortait de derrière le sapin, le katana nommé Hitatsu à la main. Les flammes entourant se dernier crépitait, tout comme les yeux rouge sanglant de la démone donnait une impression d'y voir les flammes d'une vengeance diabolique. Le souffle gelée avait fait repousser sa capuche en arrière. Révélant sa chevelure dorée ébouriffé et flottant dans le vent. Les flammes autour de la lame devenait plus intense tout comme son sourire et son regard fou. Si le dragon désirait voir la terreur dans les yeux des voyageurs, au grand jamais il ne saurait en trouver dans ceux de la jeune Pandémonia qui levait son katana.

-Tes ailes... je vais te les massacrés !!!!!!!

Erreur du reptile géant, il était encore au sol, il était largement à sa porter. La seconde erreur était, d'avoir prit cette posture pour dominée, d'avoir osé narguer ses adversaires en déployés ses magnifiques et majestueuses ailes, et Laeva l'avait très bien remarquer et allait lui faire regretter. La lame du Katana abbatiat dans le vide, mais dans son mouvement vif et un précis, les flammes s'anime, une vague de feu déchaînée quitte le katana et fonce vers le dragon du givre.

[Attaque Magique focus sur les ailes + Dé de dégât]

[J'ai le droit à un bonus de dégats ? -_- Car bon c'est censé être super efficace du feu sur de la glace.. Puis pourqwoa tout mes dé dégâts sont pourris ? OUIIINNNN]

•••



Dernière édition par Laeva Pandémonia le Sam 15 Avr 2017 - 14:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuSam 15 Avr 2017 - 14:09

Le membre 'Laeva Pandémonia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 65

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 4

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoSam 15 Avr 2017 - 17:22

Airi était intrigué. Parmi les personnes en face d’elle se trouvait beaucoup de gens différents.. Chacun dégageait une énergie particulière, inhabituelle même pour les non-humains. Les démones étaient effrayantes de par l’énergie qu’elles dégagent, d’autant plus que l’une d’elles semblait très instable.. Kukai était venus aussi apparemment, et Airi se dit qu’ils auraient a discuter plus tard, car elle n'aimait pas le voir dans une quête si dangereuse. Une autre chose l'intrigue. Elle tourna sa tête vers Tiamat avant que celle-ci ne se montre réellement au groupe.. l’énergie que cette femme dégageait n’avait rien d’humaine, et elle semblait aussi beaucoup plus vieille que sa voix laissait a penser.. D’autant plus que, plus que les autres, cette femme avait une certaine Haine dans son Aura.. Une haine, et surtout une profonde rancœur qui n’avaient rien de rassurant..
Sans doute allait-il falloir se méfier d’elle plus tard.
Malgré tout ça, quelque chose dans son Aura allait a l’encontre de ses fort sentiments négatifs.. Une certaine pureté dans son âme et dans son être laissait finalement la jeune aveugle bien perplexe quant au origine de cette femme.
Et pour finir, un homme au pouvoir immense et pourtant ridiculesement affaiblis fis son entrée.. Quelque chose ne semblait pas tourner rond chez lui non plus.
Son âme était divisée en deux, et l’une de ses parties ne semblait pas mortelle a proprement parler. De plus, d'instabilité et les tremblements d’Art qu'était une si curieuse Aura inquiétait et intriguait profondément la jeune magicienne, et sa curiosité était tout éveillé devant tant d'étrangeté..
Mais alors qu'elle en était la de sa réflexion, elle sentit quelque chose de gros. Avant même que le dragon ne révèle vraiment sa présence, une perturbation eue lieu dans les flots de l'existence et du paraître se fis sentir. Elle allais avertir les autres quand le chaos frappa soudainement le groupe.
Une vague d’une puissance impressionnante vins perturber le long fleuve de l’Art, et projetait de violentes vagues d’énergies tandis que des pas commencèrent a faire trembler le sol.
Le débit de la rivière du vivant sembla s'accélérer légèrement, et ses puissants souffles se firent plus tumultueux.. Tout le monde semblait déjà prêt, sauf Airi qui résistait tant bien que mal aux bourrasques spirituelles qui la traversaient de part en part, la privant de tout repère.

Déboussolée, et commençant à sentir les effets du froids sur sa peau, Airi se demanda si elle avait réellement le niveau de combattre telle créature..
Les flots de l'existence se firent plus violent une seconde avant de se stabiliser finalement. Ils ne bougeraient plus pour un bout de temps, mais le mal était déjà fait.
A peine eut, elle le temps de reprendre ses esprits qu’un innommable fracas se fit entendre. Suite a l’impact des vagues d’Art sur sa magie, que déjà, un froid mordant vin frapper la jeune femme. En temps normal, peut-être aurait-elle pu mieux réagir. Mais le froid gela et tua instantanément toute la végétation alentour, privant à nouveau Airi des repère qu’elle avait pus récupérer. L'espace d’un instant, les sens surnaturels d’Airi devinrent inutiles, et elle fut temporairement “réellement “aveugle.
L’Œil autour d’elle semblait devenir plus transparent, et la pauvre jeune femme, déboussolée par le froid, le soudain aveuglement et les vagues spirituelles projetées par le dragon, se retrouva absolument incapable de s’attendre à ce qui suivit.. Elle fut projetée en arrière par un souffle puissant, égratignée par des fragments de glaces, et tomba a terre en claquant des dents fortement envahis de ce sentiment d’impuissance qu’elle n’avait plus ressenti depuis qu’elle avait quittée la terre.
Son esprit était déboussolé, et tout ceci commençait mal pour elle..

Finalement, elle décida que l’heure n’était pas à la peur, et chercha a retrouver sur ses repères en mettant sa défense en priorité..

[HRP: pour le prochain tour, Airi subit un malus de 5% en magie a cause des perturbations de l’Art ‘o’]

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMar 18 Avr 2017 - 18:37

Eh bien, Airi n’a pas l’air enchantée de ma présence. Bon, en même temps, c’est compréhensible, je sais bien que la mission va être dangereuse. Mais en même temps, elle est bien marrante Airi. Elle sait à peine se battre. Bon ok je ne suis pas expert non plus mais j’ai quand même un minimum de disposition en plus qu’elle en matière de combat. Mais bon passons, ce n’est pas le problème. C’est surtout le dragon. Ça doit être grand ce truc, pourquoi il n’est pas là ? Il doit se cacher, et avec l’odeur de tout le monde, je n’arrive pas à trouver une odeur qui pourrait correspondre. Bien que je doive avouer que cette personne, cette petite fille juste là. Elle dégage un truc, c’est bizarre. Mais bon, je pense ça alors que je suis un neko. Je n’ai rien à dire.

Wouaw, c’est quoi ce tremblement !? Et bien c’est violent, tous les oiseaux sont partis en même temps dans la direction du soleil et voilà les gros trucs bleus qui sortent, mais c’est quoi ? Ah ok c’est ses yeux. Je suis vite pris d’un grand frisson.

Froid, excitation, peur, volonté de combattre ? Qu’en sais-je ? ce que je sais, c’est que je vais pouvoir partir à la castagne et là, ça va aller. Pas que je sois bagarreur, mais si je me bats bien, Airi pourra arrêter d’avoir peur pour moi. Et puis bon, je n’imagine pas l’honneur que je pourrais gagner si je l’affronte et si je le bas. De plus, je ne suis pas venu pour prendre le thé, et puis bon, s’il arrivait quelque chose à Airi, je ne me le pardonnerais pas, alors autant tenter de la protéger.

Quand je vois le dragon, je vois une masse bleue, énorme, imposante, majestueuse, meurtrière. Il hurle, bat des ailes. Il est vraiment, mais alors vraiment impressionnant. Il est magnifique aussi. Dommage pour lui, il n’est pas mignon, donc pas de problème pour moi, j’ai toujours autant envie de me battre.

Mais, l’excitation se fait de courte durée. Je commence à contracter mes muscles, le froid se fait de plus en plus présent. Le dragon s’entoure de cette aura froide, glaciale même. Ce n’est pas un dragon de glace pour rien. Il gèle l’eau autour de lui et la fait voler en éclats. Les fragments sont assez gros. Pas énorme mais tout de même, j’arrive un m’en prendre un joli dans le bras, il ne fait pas du bien celui-là. Mais ce n’est rien à côté de ce que je vois.

Je vois Airi souffrir de cette rafale. Elle n’arrive pas à se sortir de là. Moi non plus, je ne peux pas venir la protéger. Elle a mal, elle est perdue à ce que je vois. Je dois la protéger mais, c’est dur, je n’arrive pas à contrer la force de la rafale, je galère déjà bien à rester debout, je ne peux pas lever la jambe durant la bourrasque. Elle tombe, elle se prend débris sur débris. Pourquoi ? Pourquoi je ne peux pas allez la sauver ? Je n’arrive qu’à lever la main et à hurler, hurler à gorge déployée, en épuisant mes poumons.  

« AIRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!! »

Je ne veux pas ça stop, allez dragon, arrête de lui faire du mal !  Je ferme les yeux, les muscles contractés à fond, et j’hurle encore, mais cette fois d’un coup sec, ferme, enragé.

« STOP »

Et étrangement, la bourrasque se calme quelque seconde après mon cri. Je ne prends pas le temps de retirer les bouts de glace enfoncés en moi, je cours au plus vite vers Airi. Sans même réfléchir, je cours vers mon amie. Elle est mal en point, elle est perdue, elle a peur, et c’est une chose que je ne supportais, supporte, et ne supporterais jamais. La douleur de mes amis. Et cette fois, c’est Airi qui a mal. Sans hésiter, je prends Airi dans mes bras, et cours pour la cacher derrière un rocher. Le visage larmoyant, faisant tout pour paraître le plus normal possible, je dis à Airi.

« Ça va aller, je te le promets, on va s’en sortir. »

Je me lève ensuite, enlève mon haut qui a été bien amoché par cet enflure de dragon. Je le regarde, d’un air de haine, de rage. Tout mon corps tremble cette fois, mais pas de froid, ni de peur ou d’excitation, mais de colère. Je veux le tuer. Il va crever. Je regarde le dragon dans les yeux, marche vers lui en sortant mon katana.

Un regard de feu face à un être de glace. Je vais le détruire, l’exploser. Il est à moi. Je ne prends même pas la peine de lui donner mon nom, de le saluer ou de me mettre dans une garde respectueuse. Qu’en ai-je à faire ? Il doit mourir. Crever et qu’il me supplie de lui abréger ses souffrances, je veux qu’il ait mal, qu’il souffre. Personne ne touche à mes proches. Rien ni personne. C’est interdit de leur faire du mal, et moi je suis là pour exploser la tronche à ceux qui ne veulent pas obéir à cette règle.

Je ne suis plus moi-même, je suis quelqu’un d’autre. Non, plutôt autre chose. Je ne suis plus ce gentil neko prêt à tout pour l’honneur. Quand ça touche à mes amis…


Je veux le tuer de mes mains, je veux qu’il voie mon visage s’illuminer alors qu’il sera en train de se noyer dans son propre sang, mais avant de le tuer…

Jouons un peu…


« Crève ! »

Je commence à courir du plus vite que je peux vers ce sale truc. Plus vite, encore plus vite, toujours plus vite. Je profite ensuite de mon environnement. Il y’a une forêt, profitons-en. Grâce à ma nature de demi-chat, je peux sauter plus haut. Et j’en profite bien.

Je saute contre un arbre, et ensuite, je me sers de cet appui pour foncer contre le visage du dragon. Il est grand, mais il est gros aussi, cela m’étonnerait qu’il soit rapide. En pleins air, je mets en place mon katana, et je me prépare à le lui enfoncer dans l’œil.

« Souffre ! »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuMar 18 Avr 2017 - 18:37

Le membre 'Kukai Sawaka' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 1

--------------------------------

#2 'Dé de dégâts' : 7

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 06/02/2017
Messages : 21
Race : Dragon
Pouvoir : Foudre
Habitat : Forêts, Montagnes
Métier : Aucun
Soras : 15
Avatar utilisé : Kagamine Rin - Vocaloid
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : #6600FF

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: D : 70/30/60 | H : 35/60/30
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
TiamatMer 24 Mai 2017 - 15:53

Toutes les connaissances du monde ne sauraient m'éclairer sur la nature des sentiments qui m'habitaient, m'animaient quand je n'étais encore qu'une simple humaine. Malgré la clarté de mes souvenirs, je n'arrive à récupérer l'empathie nécessaire à la compréhension de certains des choix de mon ancienne vie. Peut-être ai-je besoin de retrouver des sentiments égaux à ceux qui se trouvent désormais devant moi afin de saisir le sens absolu de mon passé révolu. Mais à regarder ces créatures de plus près, j'ai de moins en moins envie d'abandonner mon ignorance.

Le flux de mes pensées est alors interrompu par une vague de froid soudaine ainsi que des bruits sourds résonnant aux alentours de la cascade. Les autres animaux ont déjà fui les lieux, un signe bien plus que précis marquant l'arrivée d'un prédateur de marque. Il est là. Mais où ? Aux aguets, mes iris scrutent les environs en vain, j'en viens à regretter ma véritable forme, j'aurai au moins pu me repérer à l'odorat. C'est là que la créature montre le bout de son museau, un dragon aussi bleu que moi, mais laisse émaner de son corps et de son souffle un froid mordant jusqu'aux os. Abasourdie et quelque peu émue de cette rencontre non seulement organisée mais malgré tout attendue, je manque d'attention quant à son offensive glaciale. Si les morceaux de glaces ne me laissent que des blessures superficielles, le souffle lui me colle littéralement les pieds au sol.

Incapable de bouger, je ne peux que fixer l'être dragonique avec un léger dédain, ainsi que le reste du groupe qui s'attêle à réagir face à cette attaque venue de nulle part. Si quelques uns se sont faits avoir comme moi, d'autres ont pu répliquer sans broncher, visant le dragon avec un simple motif : le tuer. Je ne peux pas rester là sans rien faire, mais impossible de me libérer de mon entrave. Il ne me reste qu'une seule solution. Pour la première fois depuis que j'ai pris cette forme, je vais tenter d'utiliser de la magie.

-"GRAAAAAAAAAA !"

Un cri qui ne vient pas simplement de mes cordes vocales. Croyez-le ou non, mais j'ai bel et bien prononcé des mots. Va t-il comprendre mon langage malgré mon apparence humaine ? Va t-il me répondre ou simplement m'ignorer ? Vais-je me faire cibler par le reste du groupe ? J'ai parié tout mon destin dans ce simple cri, advienne que pourra, comme on dit dans le jargon humain.

[HRP] : Je suis désolée pour le temps de cette réponse...
Je ne sais pas comment me faire pardonner...

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

[Quête de rang A] Un dragon ennuyant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Examen de Rang S : Ethan Rayne] Fairy Tales
» Demande de rang spéciaux
» Demandes de rang
» How train your dragon
» Demandez votre rang de padawan!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Continents :: Continent Seo :: Cascade Mira-