Partagez| .

Une chasse pour le moins... étrange.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 148
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 885
Avatar utilisé : J'en sais vraiment rien. En vrai j'ai tapé homme neko cheveux noirs sur google image, j'ai cliqué et pouf. mais sinon voilà la source originale https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/1f/d7/c0/1fd7c0674513553c218b464c0b2c36dc--hair-ideas-anime-neko.jpg
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMar 28 Mar 2017 - 22:50

Ahhh c’est une belle journée de samedi aujourd’hui… je suis parti voyager un peu histoire d’explorer, je suis donc parti m’entrainer un peu à la forêt orangée, une belle forêt, de beaux arbres, une bise agréables, une faune riche tout comme la flore, c’est vraiment beau comme endroit. Et oui… j’ai dis explorer mais que voulez-vous… j’adore m’entrainer.

Donc, une fois arrivé, j’ai retiré mon katana de son sac, je l’ai ensuite accroché à ma ceinture, j’ai enlevé le haut de mon costume pour éviter que la transpiration et un coup foireux n’ l’abime, pour le pantalon, j’ai déjà un jean normal donc là, pas de vrai problème.

Une fois prêt à commencer, je sors mon katana de son fourreau et je commence mes mouvements, je tourne virevoltant, dansant avec les feuilles tombantes des arbres sous l’effet du vent, une danse martiale. Je trouve vraiment que mon art est magnifique.je continue cette danse en allant de plus en plus vite, passant de la beauté vers le combat, je me bats cette fois. Ma danse devient de plus en plus violente. Et, une fois que je suis assez rapide, j’assène un dernier coup qui part trancher net le milieu précis d’une feuille tombante. Je reprends calment mon souffle, et je reprends chaque mouvement, les bases comme les véritables coups difficiles.

Je continue de m’entrainer, laissant les heures défiler au gré de mon entrainement. Je fais des danses de plus en plus difficiles. Chaque poème prend un vers de plus, et encore un vers. Une vraie littérature combative, c’est comme cela que je décris le kendo. Calme, apaisé, doux, mais aussi violent, mortel, destructeurs, défensif. Tout cela dans le plus grand des respects. Oui, respect, c’est un maître mot dans beaucoup d’arts martiaux. Je continue mon entrainement qui me passionne tellement. Avec cette brise, ces arbres, cette terre, ce monde, je fais corps. Mes entrainements de proses guerrières sont tout ce qu’il me faut… et aussi un peu de Michael Jackson de temps à autres. Sans oublier le verre de lait qui va avec.

Une fois que je sens que j’ai accomplis mon entrainement, j’ai envie de me mettre sous forme de chat pour voyager librement dans ces terres. Je trouve donc un arbre mort, je me déshabille jusqu’à finir nu comme un ver, je range mes vêtements et mon katana dans cet arbre, et je me transforme en chat dans un nuage de vapeur.

Je suis donc sous ma forme de chat. Je retourne dans le creux d’arbre et je reprends mon bandeau rouge pour me l’attacher comme je le peux autour du cou. Une fois cela fait, je commence ma balade, et j’ai aussi envie de m’amuser. C’est alors que je décide de courir après des oiseaux, de sauter pour attraper des mouches, de me frotter à de l’herbe à chat, je me fais plaisir voilà tout. Je marche d’un pas militaire avec un sourire « aux lèvres », je me balance la tête, comme un petit être tout mimi. Je vais boire à la rivière, faire mes griffes sur des arbres, dormir, bailler, faire ma toilette, bailler, dormir, embêter les insectes, dormir, faire ma toilette, manger des oiseaux, toutes ces choses-là quoi.

C’est tellement bien de prendre un peu de repos sur l’académie, la charge de travail là-bas est tout de même conséquente. De plus, je n’ai jamais le temps de dormir comme je le voudrais. J’adore dormir pourtant.

Je me contente juste de continuer ma route pour ensuite rentrer. Mais d’abord, je vais jouer encore un peu…

•••



Dernière édition par Kukai Sawaka le Mer 29 Mar 2017 - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 14/03/2017
Messages : 25
Race : Hybride (Humain-Loup)
Pouvoir : None
Habitat : Un appartement en ville
Métier : Soldat (Mercenaire)
Soras : 121
Avatar utilisé : OC de H2SO4
Autre(s) compte(s) : Nope/
Couleur de dialogue : Violet

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
April DonovanMer 29 Mar 2017 - 15:45

April arriva enfin à la forêt orangée. Le voyage avait été vraiment long, mais elle aimait voyager, explorer des horizons inconnus et se sentir libre, sentir le vent souffler dans ses oreilles et agiter ses cheveux, le soleil réchauffer sa peau pâle… Elle se sentait libre, et cette sensation de liberté était encore plus forte lorsqu’elle était sous sa forme de louve. Elle pouvait courir de longues minutes sans s’épuiser, entendre ou sentir la moindre présence à un périmètre plutôt élargit. C’est d’ailleurs sous forme de louve qu’elle avait fait le voyage jusqu’à la forêt.

Elle pénétra ainsi au milieu des feuillages, le plus discrètement possible. Elle avait faim et elle venait de se souvenir qu’elle n’avait pas mangé plus qu’une barre de céréales avant de quitter son appartement. C’était irresponsable de sa part, il faut toujours faire le plein de force avant de partir à l’aventure. Elle aurait pu faire un malaise en plein milieu d’une plaine désertique sans personne pour lui venir en aide. Mais le mal était fait, et la faim et l’instinct sauvage reprenait le dessus petit à petit. Elle devait absolument chasser.

Les oreilles dressées sur la tête, le ventre contre la terre, April était à l’affût du moindre bruit, du moindre mouvement, de la moindre odeur. Le chant des oiseaux et leurs battements d’ailes, couplés au bruit du vent soufflant dans les arbres l’empêchaient de se concentrer. Et pourtant, il lui semblait entendre quelque chose se mouvoir au loin. Quelque chose qui semblait sautiller et courir, avec agilité et délicatesse. Une biche ou un faon ? Non, plus petit que ça, ça avait l'air plus léger. Un renard ou une hermine ? Possible. La louve se dirigea lentement et discrètement vers la source du bruit, tentant de ne pas être dans le même sens du vent afin que son éventuelle proie ne la sente pas arriver. C’est alors qu’elle vit une silhouette fine, petite et noire s’agiter à quelques mètres devant elle. Un chat ? Qu’est-ce qu’un chat faisait ici, loin de la civilisation ? Peut-être était-il perdu ? Abandonné ? April se dit qu’il était impossible qu’il soit sauvage, car il portait un petit bandeau rouge autour du cou. Il a dû se perdre. Et April comptait bien profiter de cette aubaine afin d’assouvir sa faim.

Aplatie contre le sol, les oreilles baissées, les mouvements lents, la louve s’approchait dangereusement de sa proie, les yeux pointés sur elle, prête à bondir et concentrée sur le félin. Si bien qu’elle ne prêta pas attention à où elle posait les pattes, et en posa accidentellement une sur une branche morte, émettant un bruit de craquement nettement supérieur aux autres bruits environnant. April s’arrêta net, le cœur battant, les yeux toujours rivés sur le chat face à elle, attendant sa réaction.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aequitas.forumactif.com/
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 148
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 885
Avatar utilisé : J'en sais vraiment rien. En vrai j'ai tapé homme neko cheveux noirs sur google image, j'ai cliqué et pouf. mais sinon voilà la source originale https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/1f/d7/c0/1fd7c0674513553c218b464c0b2c36dc--hair-ideas-anime-neko.jpg
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMer 29 Mar 2017 - 22:24

Franchement, ça fait un bien fou de pouvoir m’amuser comme ça en tout insouciance. Je fais ce que je veux, et je n’ai personne pour me dire de rentrer. Sauf ma conscience. Mais je veux rester un peu… alors je reste.

Soudain, j’entends un craquement venir de derrière moi. C’est sans doute une bête que je vais pouvoir taquiner. Je m’approche donc de l’endroit où j’ai entendu le craquement, doucement et discrètement. Je ne dois pas effrayer la bestiole tout de suite, ça ne serait pas drôle sinon. C’est pour cela que dans mes pas les plus discrets, je me rapproche, je me rapproche de mon prochain jouet.

Je sens que je vais bien m’amuser à faire courir la bestiole. Ce qui est sûr, c’est qu’avant toute chose, je meurs d’envie de savoir ce qu’est cette bête. J’ai envie de voir le corps de ce que je vais courser pour mon simple plaisir. Cependant, je commence à faire attention, je sens une odeur de canidé. C’est surement un renard, un loup dans ce genre de foret ? et puis quoi encore ? C’est dommage, un chat sauvage aurait été plus drôle, je m’approche encore de ma cible de pitrerie pour lui sauter dessus.

Je suis assez près, je le sens, sans aucune hésitation, je saute sur le renard. Mais… dans mon envol, je remarque que ce n’est pas un renard mais un loup qui a fait ce bruit de craquement, un loup qui a visiblement l’air affamé, il bave en me voyant… Erk. Dégueu.

Je suis soudainement pris de peur, je cours à toutes pattes dans la direction opposée, je fui pour ma vie sans même réfléchir. Bordel, qu’est-ce qu’un loup vient foutre ici ? Je ne veux pas finir à la casserole moi. Je cours encore, je ne perds pas haleine, je cours vite, je cours pour me sauver, je cours par peur, je cours pour ma vie.

Qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour mériter ça moi ? Je ne dois pas être mangé tout de suite, j’ai des projets avant la mort. Il faut que je vive, il faut que je survive a cette autre épreuve, le monde n’est pas si rose que ça à ce que je vois.
HRP:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 14/03/2017
Messages : 25
Race : Hybride (Humain-Loup)
Pouvoir : None
Habitat : Un appartement en ville
Métier : Soldat (Mercenaire)
Soras : 121
Avatar utilisé : OC de H2SO4
Autre(s) compte(s) : Nope/
Couleur de dialogue : Violet

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
April DonovanSam 1 Avr 2017 - 19:09

La jeune louve resta immobile alors que le chat fonçait droit sur elle. Elle était tellement abasourdie par ce qui se passait qu'elle ne fit aucun mouvement. Ce chat était-il débile ? Elle se demandait qu'est ce qu'il lui prenait, il aurai dû s'enfuir affolé, comme si sa vie en dépendait - car c'était le cas. Alors que le chat noir bondit sur elle, elle ouvrit la gueule, révélant à sa proie ses crocs menaçants prêts à l'agripper et le dévorer. C'est alors que la peur pu se lire dans ses yeux, un regard terrifié et surpris, face à la mort qui nous prendrait par surprise.

Il s'enfuit alors dans la position opposée alors qu'April se leva d'un bond, encouragée par la faim qui lui tordait l'estomac, et se mis à la poursuite du petit félin. Les crocs en dehors, la salive qui s'envolait au vent avec la vitesse de la course poursuite, la louve était déterminée à poursuivre sa proie jusqu'à épuisement. Elle ne la quittait pas des yeux, courra à en perdre haleine, évitant les branches et troncs d'arbre qu'elle esquivait avec plus de difficultés que le chat du à sa grande taille. Sa vitesse aussi était plus réduite que ce dernier, mais elle ne se décourageait pas. Elle avait sans doute plus d'énergie et d'endurance. Elle courrait pour assouvir sa faim, elle courrait pour sa survie.

Bien sûr, elle aurait pu rentrer à la capitale, ou dans n'importe quel village ou ville, mais elle était partie afin de fuir la présence humaine le temps d'une journée, afin de se retrouver seule avec la nature et méditer sur son rôle ici, sur sa destinée... Et de toute façon elle n'avait pas d'argent avec elle, donc rien pour acheter quoi que ce soit. Et il était hors de question qu'elle vole de la nourriture. Et, sous forme de loup, les habitants l'aurais chassée à l'aide de bâtons, fourches, ou n'importe quelle arme. Et sous forme humaine, et bien... elle n'avait pas ses vêtements, et April ne tenait pas vraiment à se retrouver nue en public.

Elle continua sa course effrénée après le chat. Elle commençait à s'épuiser et à sentir ses poumons brûler. Ses pattes lui faisaient mal à force de courir sur les cailloux au sol, les branches qu'elle n'avait pu éviter lui griffaient le visage. Vivement que ça se termine, elle était vraiment affamée.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aequitas.forumactif.com/
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 148
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 885
Avatar utilisé : J'en sais vraiment rien. En vrai j'ai tapé homme neko cheveux noirs sur google image, j'ai cliqué et pouf. mais sinon voilà la source originale https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/1f/d7/c0/1fd7c0674513553c218b464c0b2c36dc--hair-ideas-anime-neko.jpg
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaLun 3 Avr 2017 - 8:32

Thème de la scène:
 

Sérieusement, qu’est ce qui m’as pris de faire une connerie pareille ? avancer vers un loup ?! Et puis quoi encore ? Il faut vraiment que je fasse gaffe la prochaine fois. Ce gros truc baveux est en train de me courser pour me bouffer tout cru. Il pourrait au moins avoir la décence d’esprit de me cuisiner mais non, il faut qu’il me mange tout de suite. Mais dans quel pétrin je me suis encore fourré moi ? Je ne peux que me contenter de courir pour sauver ma peau. Il faut vraiment que j’arrête d’être imbécile comme ça. Je vais vraiment mourir bêtement moi. Et dire que je n’ai même pas encore retrouvé Lila, je me mets déjà en danger.

Je compte quand même sur le fait que je sois bien plus rapide que cette louve qui avance bêtement sans prendre la peine d’esquiver proprement les obstacles. Elle se prend les brindilles, deux trois troncs, s’emmêle les pinceaux, mais le problème, c’est que cette bête est motivée pour me bouffer. Mais sérieux, va attaquer quelque chose d’autre… y’en a plein des bestioles dans ces bois, pourquoi est-ce que c’est moi qui doit se donner la peine de courir pour sa vie ? Je suis quand même un peu humain. C’est quand même assez risible. Elle continue de ma poursuivre alors que je suis bien plus rapide. Mais, il y’a un « mais », elle semble se fatiguer beaucoup moins vite que moi et donc, elle va me rattraper, c’est sûr.

Je dois trouver quelque chose et vite. Voyons, à j’ai trouvé, je vais commencer par la forcer à changer de direction… Pour ce faire, c’est simple, je saute sur un arbre, et je bondis dans la direction opposée, en comptant sur la stupidité de cette bête, j’espère qu’elle va au moins être obligée de déraper. Je vais en profiter pour courir vers le tronc d’arbre ou j’ai laissé mes affaires. Une fois cela fait, je redeviendrais neko et je me battrais contre la louve à l’aide de mon katana.

Bien… allez hop, c’est parti. Premier bond, je cours un peu sur la verticale de l’arbre histoire de prendre un peu de hauteur en profitant de mes griffes, et je me lance. Je saute au-dessus de la louve en atterrissant sur son popotin. Et hop, voilà la première étape qui est accomplie, deuxième étape, courir sans trop me ménager histoire d’voir assez d’énergie pour me battre. Je ne peux pas me permettre de me défendre sous ma forme de chat, je n’ai pas assez de force. Je ne pourrais jamais gagner si je me battais maintenant. Il faut donc que je puisse arriver jusqu’à la souche d’arbre mort, et au plus vite. Il faut que je trouve des techniques pour ne pas trop me fatiguer. Ah voilà, eurêka, j’ai trouvé. Je vais passez par le chemin de ronces en esquivant soigneusement chaque épine, de cette manière, je pourrais semer la louve tout en me reposant.

Et me voilà engagé dans ce chemin épineux, avec grâce et tout en douceur, je me faufile parmi les ronces en laissant derrière moi, la vilaine louve qui ne va pas cessez pour autant de me suivre. Cette fois, je pousse la sécurité au maximum. Je dois survivre à cette nouvelle épreuve. Les ronces sont serrées, mais il est assez simple pour moi de passer à travers ce chemin. Je continue donc ma route en reprenant mon souffle. Un souffle d’espoir qui me remonte le moral. Je continue ma route avec un espoir vainqueur, je continue ma route avec une confiance forte. Je continue ma route, tout simplement.

Une fois cette barrière de ronce passée, je reprends ma course sans même réfléchir, je ne veux pas que cette louve me surprenne à nouveau, je dois donc aller plus vite et reprendre ma course de sauvage de fesses.

Une fois arrivé, je m’entoure vite de la vapeur de ma transformation, je tourne un petit coup, et hop, me revoilà devenu un neko. Je fais encore quelques pas en arrière, et j’attrape mon katana. Voilà… je vais enfin pouvoir me défendre. Mon bandeau me sert un peu, alors, juste avant l’arrivée de la louve, je le desserre et l’ajuste à la taille de mon cou.

Je sors mon arme avec dignité, et je me mets en garde en attendant mon assaillant. Je l’attends avec patience, je l’attends avec ferveur, je l’attends pour notre combat, je l’attends.

« Allez… viens sale bête ! »

HRP:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 14/03/2017
Messages : 25
Race : Hybride (Humain-Loup)
Pouvoir : None
Habitat : Un appartement en ville
Métier : Soldat (Mercenaire)
Soras : 121
Avatar utilisé : OC de H2SO4
Autre(s) compte(s) : Nope/
Couleur de dialogue : Violet

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
April DonovanJeu 27 Avr 2017 - 20:25

April continuait sa course effrénée après le chat, toujours déterminée à assouvir sa faim. Lorsque le félin sauta sur un arbre afin de faire demi-tour, la louve du se retourner subitement, dérapant et se cognant contre l'arbre, manquant à peine de s'écrouler. Elle trouva alors le chat particulièrement intelligent, du moins plus qu'il le paraissait. L’attraper ne serait pas chose facile, mais April n'était pas du genre à abandonner. Afin de rattraper un peu de temps perdu, elle se propulsa derrière le chat à l'aide de ses pattes arrières contre le tronc d'arbre qu'elle n'avait pu éviter. Puis elle se remis à courir, toujours déterminée à attraper sa proie.

Mais le chat se faufila dans un chemin de ronces, évitant les épines avec soin et souplesse; l'agilité du petit animal surprenait la louve. Il lui était impossible de passer par là, April ne pouvait se faufiler entre les ronces, et courir en évitant les épines ne lui semblait pas plus simple ou plus rapide. C'est alors qu'elle remarqua un tronc d'arbre couché qui passait au dessus des ronces. Elle pouvait sauter dessus, prier pour ne pas glisser le temps d'atteindre le bout, et sauter de l'autre côté. Ce qu'elle fit sans attendre. Elle manqua de tomber de l'arbre mort lors de son atterrissage, mais il était suffisamment large et ne glissait pas assez pour en tomber, du moins si on avait un minimum d'adresse et d'agilité. La louve ne comprenait pas pourquoi elle voulait à tout prix rattraper ce chat, mais elle ne pu s'empêcher de le chasser. Elle espérait qu'au moins, il sera bon.

Arrivée au bout du tronc, April sauta le plus loin possible, tentant de sauter suffisamment loin pour ne pas tomber dans les ronces... Mais elle atteri en plein dedans. Elle bondit en poussant un cri de douleur loin des épines, et continua sa course, malgré la douleur de quelques épines restées plantées dans les pattes de la louve blonde. Elle sautillait parfois sous la douleur que lui causaient ces dernières, la scène était même plutôt comique, mais lui faisait perdre beaucoup de temps, et le chat la distançait peu à peu.

Elle se résolu à abandonné, mais ce qu'elle fit la figea sur place. Le chat se changea, dans une fumée, en homme assez grand, fin et musclé, aux cheveux noirs et aux yeux jaunes, et qui plus est, et ce qui terrifia le plus la louve, sans vêtement et armé d'un katana, prêt à combattre. C'était alors un neko ? April était sur le point de manger un être humain, comme elle, de la même race, comme un frère entre autre. Elle réalisa donc qu'elle avait fait une erreur, et se senti incroyablement honteuse. Et gênée par la nudité de ce qui quelques secondes auparavant était un simple petit chat noir terriblement appétissant. Elle voulait détourner le regard, fermer les yeux, mais c'était un risque qu'il ne fallait pas prendre, cet homme profiterait de la moindre occasion pour attaquer. Hors de question de baisser la garde. C'est alors que l'homme lui parla :

« Allez… viens sale bête ! »

Comment ça ? Sale bête ? Il l'avait traité de sale bête ? Sa fierté en fut touchée. Elle n'était pas une sale bête, bien au contraire. Elle était comme lui, un hybride, pouvant se changer en humain, vivant normalement dans un appartement ou une maison, aimant sa famille et ses amis, et aimé par ces derniers... Elle voulu lui sauter à la gorge afin de lui faire regretter d'avoir pronocé de tels mots, mais il était hors de question qu'elle attaque un innocent, qui ne faisait rien d'autres que se défendre et intimider son adversaire. Elle aurais fait la même chose, et aurait peut-être même été plus insultante. Il fallait alors qu'elle montre qu'elle était humaine aussi, expliquer que ce n'était qu'un simple malentendu, mais pas question de se transformer devant un homme, elle avait une certaine dignité à préserver. Et il n'y avait pas d'autres moyens de lui montrer qu'elle était humaine. Il restait donc une dernière solution.

La fuite.

Elle se retourna vivement en sens inverse et couru à en perdre haleine. Elle évita cette fois de passer par le chemin de ronces et décida de le contourner, et continua sa course , slalomant entre les arbres et tentant de semer son poursuivant. Elle était de toute façon plus rapide et endurante qu'un humain, elle ne se faisait donc pas de soucis. Mais elle continua de courir comme si sa vie en dépendait, car s'était le cas. Elle ne voulait pas mourir une deuxième fois. Elle était à peine arrivée ici, elle ne pouvait pas déjà mourir. Alors elle continua de s'enfuir, comme une lâche.

Longue absence >.>:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aequitas.forumactif.com/
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 148
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 885
Avatar utilisé : J'en sais vraiment rien. En vrai j'ai tapé homme neko cheveux noirs sur google image, j'ai cliqué et pouf. mais sinon voilà la source originale https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/1f/d7/c0/1fd7c0674513553c218b464c0b2c36dc--hair-ideas-anime-neko.jpg
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaVen 28 Avr 2017 - 16:53

Le meilleur thème musical du monde !!! [Non... ce n'est pas du touuuut putaclic]:
 

Eh ben, ça aura été efficace, j’ai à peine hurlé « sale bête » et là voilà part, mais bon, elle va surement revenir à la charge, je devrai donc lui courir après pour lui faire peur, et puis si cette bête décide de m’attaquer, je serais armé, alors j’attaque.

Je balance mes bras dans tous les sens en balançant mon katana dans tous les sens lui aussi pour pouvoir bien faire peur à cette bête, je suis mal si elle m’attaque. Je donne des coups dans le vide sans même réfléchir, on dirait un sauvage sans cervelle. Mais, c’est assez drôle de voir comment je suis, je gueule sans même prononcer des mots, et je course le loup qui court plus vite que moi. Et maintenant que je ne suis plus sous ma forme de chat, je n’ai que la moitié de mon agilité, mais, je saute assez haut… ce qui, dans le cas présent, est totalement inutile.

Je coupe toues les brindilles qui se trouve sur mon chemin, je passe par le même terrain de ronce que je détruis dans ma course. On pourrait me comparer à un bulldozer. Je détruis tout sur mon passage et je continue de courir, cette sale bête ne doit pas m’attaquer, je ne veux pas mourir, alors bon… loi de la jungle. Je dois montrer que je suis le plus fort, et puis je pourrais me vanter… non, ce n’est pas mon genre, et en plus, ce n’est pas forcément honorable ou un combat dans les règles.

Je crois plus que je vais garder cette mésaventure pour moi-même en l’enfermant bien comme il le faut au fin fond de l’armoire de mon oubli. La corbeille de mon esprit, oui c’est ça. Je vais tout faire pour oublier les évènements.

Je continue de courser ce loup en pleine forêt, et je commence à fatiguer, peu à peu. Mes mouvements se font un peu plus lents, plus, lords. Je suis fatigué, j’ai vraiment trop bougé, comme le dernier des abrutis. J’ai vraiment une sale tête là. J’ai bien couru deux bons kilomètres. Je n’ai vraiment plus d’énergie. Mais, borné comme je le suis-je continue de courir en balançant mes bras.

Je cours encore et encore, je ne m’arrête pas. Mais je commence à me dire que le loup a compris qu’il ne fallait pas m’embêter. Et aussi, j’ai eu une peur bleue, et puis je ne veux pas finir dans un estomac, j’ai besoin de rester en vie. J’espère au moins qu’il ou elle ne va pas me poursuivre.

Et ce n’est pas tout ça, mais je commence à remarque que je sens de l’air passer au niveau de mon entre-jambe. Je me baisse et… Ah merde.

Je n’ai pas mes vêtements, enfin si, j’ai encore mon bandeau autour du cou comme à mon habitude mais, mon costume, mon jean. Plus rien. Il faut que je me dépêche, si quelqu’un me voit comme ça... brrr, je n’imagine pas la honte.

Quand on y pense, cette scène était un vrai gag. C’était drôle d’une certaine manière, un peu comme ce vieux dessin animé qui date de bien avant ma naissance. « Bipbip et coyote » dans ce cas, on a tous les deux joué les deux rôles.

Une fois cette réflexion faite, je retrouve l’arbre ou j’ai laissé mes habits. Je me dépêche de les enfiler. Et je range mon katana dans son fourreau, et je me le tout dans le sac.

J’espère que je ne vais pas retomber sur ce loup.

Fin du RP ?:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 14/03/2017
Messages : 25
Race : Hybride (Humain-Loup)
Pouvoir : None
Habitat : Un appartement en ville
Métier : Soldat (Mercenaire)
Soras : 121
Avatar utilisé : OC de H2SO4
Autre(s) compte(s) : Nope/
Couleur de dialogue : Violet

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
April DonovanMer 3 Mai 2017 - 11:34

L'humain lui courrait après en agitant son katana dans tous les sens. La scène était aussi bien drôle que ridicule, malgré le danger iminent. Mais April courrait plus vite grâce à sa forme de loup, et commençait petit à petit à semer son poursuivant, elle pourrait bientôt rejoindre l'orée de la forêt et retourner à la capitale, surtout que la nuit commençait à tomber. Et elle avait toujours aussi faim.

Elle continua alors de fuir, puis remarqua que l'humain ne la suivait plus. Elle s'arrêta un moment, se retourna et tendi l'oreille : rien que le chant des oiseaux, le vent dans les branches, tout était calme, exactement comme à son arrivée. Elle ne vit non plus aucune silhouette humaine se détacher entre les arbres, elle l'avait donc semé. Elle resta assise quelques minutes le temps de reprendre des forces, en espérant qu'il ne surgisse pas de nulle part pour réclamer vengeance. Elle décida alors de prendre le chemin du retour afin de rentrer chez elle, et d'oublier cette histoire.

Enfin, oublier est un grand mot. Elle ne pourrait jamais oublier ça, et devra même retrouver cet homme, ou plutôt ce jeune homme, afin de lui présenter ses excuses, c'était la moindre des choses. Elle avait faillit tuer un être humain à priori innocent, tout de même. Elle pris également la décision d'attendre de connaître un peu plus la population de ce monde avant de réitérer cette expérience à nouveau, histoire d'éviter que ça ne se reproduise. Et pour que les gens la connaissent aussi et ne cherchent pas à se défendre à mort.

Spoiler:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aequitas.forumactif.com/

Une chasse pour le moins... étrange.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Réglage du PC pour consommer moins
» Une ONG pour le moins raciste
» Un entrainement pour le moins... foudroyant! [pv Buster]
» Une partie de chasse pour contenir une haine dévorante (RP avec Feu de Cendres et éventuellement quelqu'un d'autre, selon la personne qui veux)
» Un spectacle pour le moins vivant ! 《 Pv Natsume Homura & Saama Zenko 》

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Continents :: Continent Neeas :: Forêt orangée-