Partagez| .

Rencontre devant le panneau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
InvitéVen 28 Avr 2017 - 22:34

Aujourd'hui, j'ai décidé de me rendre au panneau pour choisir une quête, et aussi pour pouvoir peut-être faire de nouvelles rencontres étant donné que j'ai dit à mes deux premiers amis que j'ai rencontré que je voulais prendre un nouveau départ et qu'il était temps de nous séparer. Mais bon je ne suis pas trop triste car on s'entendait beaucoup moins bien qu'avant.

Je marche tranquillement, en observant la grande place. Quand je suis enfin arrivée devant le panneau, je regarde les quêtes. Je ne sais pas du tout laquelle choisir. Tout ce que je sais c'est que j'ai envie d'en prendre une plutôt calme. Sans combat. Peut-être un truc de cueillette. Mais je n'ai pas envie de faire une quête toute seule, c'est mieux à plusieurs. Je vais attendre un peu pour voir si quelqu'un arrive pour prendre une quête.

Quelques minutes plus tard, je vois quelqu'un arriver...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoDim 30 Avr 2017 - 2:58

La journée était à peine entamé quand Airi se rendit au panneau des quête. C’était une chose qu’elle n’avait pas vraiment l’habitude de faire, et bien qu’il y ait ce genre de panneau un peu partout en ville, il n’y avait qu’a celui la qu’il lui arrivait d’aller. Pourquoi? Parce qu’il arrivait que certaines quêtes soient poster en braille.. Mais cela arrivait rarement. Les gens avaient tendance à penser que tout le monde se basait sur la vue.. Ce qui était faux bien sûr. Sans compter les aveugles, les hybrides humain-chien par exemple, avait leur perception du monde basé sur l'odorat.. Enfin, c’est ce qu’elle avait entendu dire.
La jeune magicienne en était là de ses réélection lorsqu’elle atteint le panneau de quête. Elle n’était pas là par hasard. Un peu plus tôt dans la journée, devant un marcher, elle avait entendu parler d’une quête de cueillette “qui n'intéressait personne” soit disant.
Sans aucun doute, les aventuriers violents et nerveux ne devaient pas vraiment être attirés par ce genre de quête, cela dit, pour une femme comme Airi, c’était une toute autre paire de manche.
Le magasin d’Airi commençait à recevoir quelques modestes visite, et petit à petit, elle commençait à avoir des clients, attirés autant par le charme de la boutique que par son utilisée. Cela dit, pour continuer son commerce, Airi avait besoin de matériaux, et il était difficile d’en trouver en ville.. Alors elle avait simplement décidé de partir elle-même en collecte de matériaux, si le besoin s’en faisait sentir. Voilà pourquoi, en entendant parler d’une quête de cueillette, plus loins, sans doute dans les montagne, elle supposa qu’il serait profitable de faire d’une pierre deux coup. Elle gagnerait quelques récompenses pour une quête, et en profiterait pour cueillies quelques plantes utiles à son alchimie.. D’autant plus qu’elle avait toujours trouvée ce genre de promenade on ne peut plus agréable.

C’est donc dans un état d'esprit léger qu’elle parvint au panneau des quêtes. Elle était vêtue avec des habits assez légers. Une robe bleu pâle aux bordures dorées, et par dessus un petit veston rose clair au manche large donnait de la couleur a ses vêtements, sans pour autant les rendre agressif pour les yeux.
Ses yeux, justement, était clos, et sous le soleil matinal sa peau semblait encore plus pâle qu'à l’habitude, a la limite de la transparence. Il émanait d’elle une sorte d’Aura de plénitude, et ses pas lent mais assuré, prudents mais gracieux, son visage a l’expression assurée et pourtant si doux, achevait de donner un tableau relevant toute la superbe et la préciosité de la jeune femme, qui n'échappe d’ailleurs pas aux yeux de quelques jeunes adultes qui la suivaient un instant du regard avant de retourner vaquer a leurs occupations.
Une fois arrêter devant le panneau, Airi senti la présence d’une personne près d’elle, et fit un sourire a Miku suivi d’un doux signe de tête en guise de salutation, avant de reporter son attention sur les annonces.
Elle passa sa main sur le verre des panneaux, et fut déçue de ne pas y sentir de braille inscrit. Même s’il existait des verre changeant qui aurait permis de faire un panneau entier en braille sans avoir à le changer a chaque fois, il était évident que la mairie n’allait pas dépenser autant pour une technologie coûteuse alors qu’il ne devait pas y avoir plus d’une seule aveugle en ville qui soit intéressé par les quêtes. Elle poussa un discret soupir avant de baisser de nouveau son bras, puis tourna son visage calme au yeux clos vers la jeune femme qui se trouvait a côté d’elle

Veuillez pardonnez mon impertinence, auriez-vous l'extrême obligeance, si vous en avez le temps bien entendu, de m’aider un instant ? Je suis aveugle comprenez-vous, cela dit, j’ai ouï dire qu’il y avait depuis peu une quête de cueillette ? Je suis intéressé par cette dernière, mais je ne puis lire la fiche.. Peut-être pourriez-vous m’aider ? "

HRP:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéDim 30 Avr 2017 - 11:26

La personne à côté de moi est aveugle, elle doit avoir des pouvoirs pour savoir si il y a des personnes près d'elle. Elle a la peau plutôt pâle, des cheveux un peu teintés en rosée, elle est magnifique, splendide ! Elle a l'air fort sympathique. Je l'adore déjà sans la connaître !

"Ça tombe bien, je suis moi aussi intéressée  par cette quête, ce serai un vrai plaisir de vous aider. Vous voulez que je vous aide à faire quoi ?"

Je lui fis un petite sourire discret. J'attend sa réponse pour savoir à quoi elle veut que je l'aide. D'ailleurs je pourrai raconter cette quête en roman, en changeant quelques petites choses comme nos prénoms et aussi rajouter un peu d'actions. Le roman je pourrai l'appeler, oh pire je verrais ça après la quête, si je l'a fait.

Je bois un peu dans ma gourde et je regarde le panneau pour re-regarder toutes les quêtes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoDim 30 Avr 2017 - 13:39

Aux mots de la jeune fille, Airi joignit les mains, un sourire joyeux illuminant son visage, et s’exclama d’un air ravi après quelques secondes

Et bien et bien ! si j’avais sus que la providence se montrerait si clémente !
Je ne voulais de l’aide que pour lire la fiche, mais si vous comptiez faire avec moi cette quête, je ne pouvais qu’en être plus satisfaite !


Elle effectua une courbette élégante devant la jeune fille, soulevant vaguement sa robe et penchant son buste vers l’avant, avant de retourner à sa posture droite et détendue.

Mon nom est Buraindo. Buraindo Airi. Je suis commerçante un peu plus loin dans la ville..
Je comptais profiter de cette quête pour prendre l’air, et trouver des choses utiles. Cela dit, j’aime la compagnie, aussi si vous souhaiter venir, je ne puis que m’en réjouir. Serait-il impoli de ma part de demander votre nom?


La jeune magicienne ne montrait pas souvent beaucoup d'enthousiasme, même si ça pouvait lui arriver. Pourtant, l’âme calme de son interlocutrice, ainsi que sa voix et ses paroles, lui donnait un bon pressentiment, et elle pensait avoir affaire à une personne agréable.
Pendant un instant, elle ouvrit ses yeux. Leur couleur améthyste sombre était un peu inquiétante, et la mine de la jeune femme semblait plus sombre une fois ses yeux ouverts. Il paraissait vide, un peu dérangeant, sans vie, et donnait à son visage un aspect plus mystérieux, mais aussi plus inquiétant. Elle sembla observer sans la voir la demoiselle en face d’elle un instant, puis ferma ses yeux de nouveau.
C’était quelque chose qu’Airi avait pris l’habitude de faire, une sorte de marque d’attention. Ses yeux n’étaient pas vraiment rassurants, et elle prenait grand soin à les fermer la plupart du temps, pourtant, il lui arrivait, par réflexe plus que par réelle utilité, de les ouvrir quand elle présentait un grand intérêt pour quelque chose.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéDim 30 Avr 2017 - 14:15

"Enchantée de vous connaître Airi ! Je me nomme Miku. Miku Waname."

Après avoir dit ça, j'essaye de retrouver ce qui est marqué sur cette quête pour le lire. Au bout de quelques secondes, je retrouve le petit papier et je lit sans m'arrêter :

"Alors, sur ce petit papier c'est marqué "Nom de la quête : Petite cueillette. Difficulté de la quête : D. Description : Une femme vous a demandé d'aller chercher des champignons particuliers dans la  prairie enchantée. Attention toute fois, vous risquez de tomber sur des lutins particulièrement farceurs. Voilà !"

J'inspire et j'expire. Je la regarde. Elle ouvre les yeux, ses yeux sont d'une couleur améthyste plutôt sombres, j'ai jamais vu des yeux comme ça, quand on y pense ils sont plutôt jolis, malgré le fait qu'ils paraissent un peu inquiétants. Quelques secondes après, je décide d'arrêter de regarder ses yeux. Je lui fait un sourire moins discret que toute à l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoLun 1 Mai 2017 - 12:39


La magicienne écouta avec attention le nom de son interlocutrice afin de le graver dans sa mémoire.
Un nom qui n’était pas vraiment inhabituel, avec une sonorité japonaise, tout comme Airi.. Peut-être que cette femme venait-elle aussi de la terre ? Mais il eut été inconvenant de demander ceci de but en blanc, et Airi se contenta de hocher la tête

Et bien et bien ! Ravie de faire votre connaissance Dame Miku.

Et pour ce qui est de la quête, c’est bien se a quoi je m’attendais..
Alors s’il vous était agréable d’y avoir un peu de compagnies, pourquoi ne pas comme vous l’avez proposer, la faire ensemble ? Nous nous donnerions rendez-vous quelque part, et irons travailler en équipe, peut être, qui sait, pour faire plus ample connaissance.


Puis elle offrit un nouveau sourire doux à l'adresse de la jeune fille en face d’elle. Bien qu’Airi ne pût voir le sourire de la demoiselle, les remous calmes et tranquilles de l’âme de cette dernière ne trompaient pas, elle était sans doute aussi enthousiaste qu’Airi en ce moment même...

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéLun 1 Mai 2017 - 13:06

Je réfléchi à un endroit où on pourrait se donner rendez-vous. Ce serai peut-être mieux de se donner rendez-vous à l'entrée de la prairie enchantée, étant donné que j'y habite je n'aurai pas beaucoup de marche à faire. Je devrai peut-être lui demander son avis.

"Nous pourrions nous donner rendez-vous à l'entrée de la prairie enchantée, ou alors à un autre endroit si vous voulez ? Je vous laisse décider."

Airi me fait un sourire doux, je lui en fait un également. Je rajoute :

"J'avais oublié de vous le dire, mais quel jour nous donnerions-nous rendez-vous ? C'est encore une fois à vous de décider."

Je jette un petit coup d’œil à ma montre, j'ai encore du temps devant moi avant de devoir rentrer chez moi et commencer l'écriture de mon prochain livre. Mais bon, ce ne serai peut-être pas très grave de ne pas le faire aujourd'hui ? J'ai le droit de me prendre un petit congé de temps en temps je pense. Surtout qu'hier j'ai bien travaillé. Un petit congé me ferait du bien ! Car en ce moment, je fais énormément de nuits blanches, ce qui n'est pas très bon pour ma santé. Heureusement que je prend beaucoup de vitamines.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoDim 7 Mai 2017 - 16:17

Airi Laissa parlé la jeune fille en face d’elle qui n’avait visiblement pas l’habitude de faire ce genre de chose. Airi souris intérieurement en pensant qu’elles étaient deux, puis elle hocha la tête à l'annonce de la calme fille. Comme a chaque fois, elle prit un moment avant de parler, réfléchissant à ce qu’elle allait dire. Elle faisait ça a chaque fois. L’objectif était simplement de ne pas blesser quelqu’un, ou que ses phrases soient mal comprises. Elle n'aimait guère les quiproquos, et elle n'aimait pas non plus être mal comprise.
Elle finit par répondre après deux ou trois secondes, de sa voix calme et douce

Et bien, il me semble qu’il serait plus pratique de nous donner rendez vous la bas oui. Nous nous y retrouverons et travaillons ensemble ! Quand a la date.. Dans deux jours si le coeur vous en dit? Il est dit que la météo sera clémente alors.

Bien sur, Airi ne vis pas le mouvement de la femme avec qui elle confessait, et elle n’avait pas pus voir le mouvement de cette dernière. Cela dit, ce qu’elle allait annoncer ensuite venait simplement affin de ne pas gêner la demoiselle.

Cela dit, je ne voudrais pas vous retarder si vous avez affaire.
J’ai moi-même un peu de travail, pourtant si vous en avez le temps, peut-être accepteriez-vous que je vous offre une boisson dans un café de la place afin que nous puissions faire connaissance un minimum ?

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéDim 7 Mai 2017 - 19:56

“Et bien, il me semble qu’il serait plus pratique de nous donner rendez vous la bas oui. Nous nous y retrouverons et travaillons ensemble ! Quand a la date.. Dans deux jours si le cœur vous en dit? Il est dit que la météo sera clémente alors. “

Il me semble que je n'ai rien de prévu dans deux jours, oui j'ai rien de prévu. Son horaire me va parfaitement. Je lui fais un sourire qu'elle ne peux surement pas voir.

"Dans deux jours je n'ai rien de prévu, c'est parfait ! Alors rendez-vous à l'entrée de la prairie enchantée dans deux jours, je l'enregistre dans ma mémoire."

Je commence à avoir un petit peu soif, je me touche les cheveux. J'ai envie de rester encore un petit peu avec elle.

“Cela dit, je ne voudrais pas vous retarder si vous avez affaire.
J’ai moi-même un peu de travail, pourtant si vous en avez le temps, peut-être accepteriez-vous que je vous offre une boisson dans un café de la place afin que nous puissions faire connaissance un minimum ? “


Au moment où je commence à avoir soif elle me propose d'aller prendre une boisson dans un café, si ça se trouve elle a remarqué que j'avais soif ou alors c'est qu'elle commence elle-aussi à avoir soif. En tout cas, je veux bien aller avec elle dans un café pour que nous puissions faire connaissance.

"J'accepte avec grand plaisir ! J'ai encore un peu de temps devant moi avant de devoir rentrer. Autant en profiter pour faire connaissance."

Je me dirige vers le café le plus près de nous...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoMar 9 Mai 2017 - 19:53

Le doux sourire de la magicienne parus plus joyeux alors que la réponse de son interlocutrice lui parvenait aux oreilles, et c’est avec un ton enjoué qu'elle déclara alors :

Ara! Vous m’en voyez sincèrement ravie. J'espère que ce travail sera aussi profitable que divertissant pour chacune d’entre nous !

La demoiselle aux cheveux rosée écouta la réponse de la femme en face d’elle, et fus de nouveau empreinte d’un certain contentement. Elle avait toujours aimé passer du temps avec les autres, et nul doute que cette dame serait intéressante. Elle avait hâte de converser tranquillement avec cette fille, et même si elle avait peu de temps devant elle, elle comptait profiter de ce moment pour prendre simplement plaisir a discuter avec quelqu’un au demeurant fort sympathique.
Airi emboîta le pas de la jeune fille. Elle était concentrée sur l'endroit ou elle mettait les pieds, et bien qu’elle semblait quelque peu péner a suivre le pas de son interlocutrice, sa cécité ne sembla pas réellement l'empêcher de savoir ou elle allais. La vision de cette femme se frayant un chemin a travers la foule sans pourtant toucher personne avait quelque chose d’un peu étrange, mais après tout, Airi était une jeune femme un peu étrange.
Elle s'assit a une table avec Miku. Elle savait ce qu’elle prendrait, et il ne lui restait qu’a attendre que sa compagne eu fait son choix.

qu’allez vous prendre ? Personnellement, je suis une grande amatrice de thé, mais par une journée comme celle-là, il serait sans doute plus convenant de ma part de prendre un quelconque jus.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéMer 10 Mai 2017 - 13:58

“Ara! Vous m’en voyez sincèrement ravie. J'espère que ce travail sera aussi profitable que divertissant pour chacune d’entre nous !”

"J'espère moi aussi."

Airi et moi nous asseyons ensemble à la même table. Je feuillette le petit livret pour savoir quelle boisson il y a dans ce café. Hum... Qu'est-ce que je pourrais prendre ? Du jus de pomme ? Non j'en ai déjà pris ce matin. Un chocolat chaud ? Non il fait trop beau pour boire ça. Du thé ? Non, j'ai pas envie d'en prendre aujourd'hui. Je sais ! Je pourrais prendre un cocktail composé de jus d'orange, jus de raisin et jus de fraise.

 “qu’allez vous prendre ? Personnellement, je suis une grande amatrice de thé, mais par une journée comme celle-là, il serait sans doute plus convenant de ma part de prendre un quelconque jus.”

"Je vais prendre un cocktail composé de jus d'orange, de jus de raisin et de jus de fraise. Pensez vous prendre des petits gâteaux comme accompagnement ? Personnellement, je pense en prendre."

Je ferme le petit livret puis je lui fais un beau sourire. Ce café est assez calme et il a l'air bien. J'espère que nous n'aurons pas beaucoup de temps d'attente, sinon je part sans boire un coup. Je regarde dans mon porte-monnaie, j'ai assez de sous pour pouvoir payer ma boisson et sa boisson.

"Airi, je payerais l'addition si cela ne vous dérange pas."

Je regarde autour de moi, je vois un serveur. Il me voit aussi et vient vers notre table...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoJeu 11 Mai 2017 - 6:31

Airi entendit la question de la jeune fille. Elle n'avait pas pensé a ça. Étant aveugle, elle ne pouvait pas lire la carte, et la plupart du temps, quand elle allais au restaurant (ce qui lui arrivait rarement) elle se contentait de prendre des plats générique ou des boissons banale pour ne pas avoir a ennuyer les serveurs et autres clients, mais la proposition de son interlocutrice était alléchante, et elle décida finalement, quand bien même cela pouvait être considérer comme légèrement irrespectueux, de prendre la même chose qu'elle


"Et bien, voilà une boisson a laquelle je ne suis moi-même pas habituée ! Si cela ne vous dérange pas, alors je prendrai la même chose. Pas de biscuit pour moi cela dit, j'ai mangé il y a peu, et je n'en ai pas besoin en réalité."


Airi posa la main sur sa joue, un air embarasser sur le visage


"Allons allons! je ne peu pas vous laissez faire ça, si vous ne me laissez pas vous inviter, laissez-moi au moins payer ma part ! Votre proposition m'est agréable bien sur, mais je ne puis me permettre de l'accepter."


Elle sentit un mouvement proche d'eux. Une âme vaguement fourbe, au rayonnement plutôt faible.. Au fur et a mesure qu'elle passait du temps sur ce monde, elle commençait a savoir quels êtres vivants laissaient quel genre de trace, et il ne faisait aucun doute que l'homme qui s'approchait d'elle était un hybride.. Sans doute chat et humain, et bien que ce soit le cas, elle ne pus pas réellement confirmer ses impressions.
Le serveur arriva, et Airi lui passa sa commande avec politesse, puis attendit calmement que Miku en face de même.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéSam 13 Mai 2017 - 10:21

"Cela ne me dérange pas du tout le fait que vous prenez la même boisson que moi."

Airi met sa main sur sa joue, elle paraît embarrassée de prendre la même chose que moi. Elle a le droit de prendre pareil, sur la boisson ce n'est pas marqué mon prénom, cette boisson ne m'appartient pas.

"Allons allons! je ne peu pas vous laissez faire ça, si vous ne me laissez pas vous inviter, laissez-moi au moins payer ma part ! Votre proposition m'est agréable bien sur, mais je ne puis me permettre de l'accepter."

Bon bah, je ne vais pas l'obliger à ne pas payer sa part.

"Oui, je comprend."

Je lui ai dit une réponse très courte, je la comprend, j'aurai dit la même chose si quelqu'un voulait payer ma boisson. Le serveur se rapproche, il prend la commande d'Airi puis ensuite il prend la mienne. Le serveur nous fait un sourire poli. Puis ensuite il repart. Notre commande devrait arriver dans 5-10 minutes à peu près, on a le temps de papoter.

"Airi, vous êtes déjà venue dans ce café ? Moi je ne suis jamais venue ici, le plus souvent, j'achète mes boissons dans des magasins pour les prendre chez moi."

Je pose mes mains sur mes jambes et je regarde les autres tables, il n'y a pas beaucoup de mondes. Il y a juste nous et 4 autres personnes que je ne connait absolument pas. Je prend mon porte-monnaie rose et blanc qui est dans mes poches pour le poser sur la table, déjà prête pour payer l'addition. Ensuite, je repose mes mains sur mes jambes.

Je me demande si Airi est aussi une non-native comme moi, je préfère ne pas poser la question car si ça se trouve elle n'aime pas trop parler de son passé un peu comme moi. Je n'aime pas trop y repenser du coup j'essaye d'éviter ce genre de sujet.

Le serveur revient vers nous, son plateau à la main. Avec dans son plateau nos deux cocktails. Il n'a pas mis beaucoup de temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoVen 19 Mai 2017 - 16:08

Airi écoutait la jeune fille calmement, essayant de répondre d’elle-même a ses questions. Au vus de son âme et de sa voix, elle lui donnait une vingtaine d’années. Plus jeune donc. Cela dit, la conversation n’était pas exactement avancée pour le moment, et elle ne pouvait pas encore obtenir d’information sur la jeune fille.
L’enchanteresse soupira intérieurement, toujours déçue par elle-même de ne pas arriver a oublier ses vieux réflexes. Son corps sembla se détendre un peu, et bien qu’elle fût toujours assise avec élégance sur sa chaise, elle semblait prendre un moment affin de trouver son aise.

Et bien et bien.. En fait non, je ne vais pas souvent dans des cafés, mon métier me prend beaucoup de temps en réalité. De plus, je ne suis pas une amatrice de chaleur ou de froid, alors je reste souvent dans ma boutique.
vous semblez être prise aussi? Si je puis me permettre de vous poser une question plutôt impertinente, quel métier pratiquez vous ?


Cela n'avait pas grand chose d’impertinent. Et a moins que Miku pratique un métier difficilement avouable, il n’y avait pas vraiment de risque a poser cette question.. Mais Airi n’aimait pas poser des questions aussi directement. Elle venait de décider d’essayer de s’habituer a ce nouvel univers, et ce n’était pas en gardant ses anciennes habitudes qu’elle y parviendrait.
De plus, si elle voulait apprendre a connaitre cette personne avec laquelle elle n’alias pas tarder a travailler, il lui faudra bien poser des questions semblable, et parler du travail lui semblais un bon moyen de commencer ce genre de conversation, bien qu’elle n’y fus pas habitué.
Elle eut l’espace d’un instant un sourire a la fois calme et amuser d’elle-même, qu’elle n’avait pus réprimer face a cette manie qu’elle avait de toujours avoir des arrières pensées dans ses mots.

Maintenant que j’y pense, je me demande d’ou j’ai bien pus tirer ce réflexe.. Les interrogatoires ne font pas tout.. Si Kyoma était là, il aurait pus m’aider à répondre a cela.. Enfin bon. Profitez de l’instant. Ce n’est pas tous les jours que je bois autre chose qu’un thé, autre pars que dans mon magasin, encore plus depuis le départ de Kukai.

Elle salua poliment de la tête le serveur, émettant par la même occasion un simple merci, mais donc la douceur et le ton le rendait plus tendre que le souffle frais qui les caressait calmement en cette chaude journée de printemps.
Inhabitué a ce genre d’impression, le serveur la regarda un instant, se demandant s’il devait répondre, et fis soudain un signe de tête aux deux demoiselles avant faire demi-tour a pas rapide, l’air pensif.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéSam 20 Mai 2017 - 11:00

“Et bien et bien.. En fait non, je ne vais pas souvent dans des cafés, mon métier me prend beaucoup de temps en réalité. De plus, je ne suis pas une amatrice de chaleur ou de froid, alors je reste souvent dans ma boutique.
vous semblez être prise aussi? Si je puis me permettre de vous poser une question plutôt impertinente, quel métier pratiquez vous ?”


"Je suis écrivain, il m'arrive d'être prise pendant certains moments en ce moment c'est une période normale, ni trop prise ni trop calme. Quand je n'ai pas d'inspiration, j'en profite pour me balader en ville et faire quelques petites activités pour essayer de trouver des idées de choses à écrire. Il m'arrive parfois de faire des nuits blanches pour écrire... Pour mes histoires, je m'inspire souvent de choses que je fais mais je modifie plusieurs choses, comme par exemple le nom des personnages..."

Je bois une petite gorgée de mon cocktail, le gout est délicieux ! Je me demande si Airi l'apprécie également. Mais je ne vais pas lui poser la question. Je regarde le serveur et je lui sourit, il nous fait un signe de tête puis fait demi-tour, en direction de la cuisine du café. Je bois à nouveau une petite gorgée de mon verre. Je me demande si Airi lit des livres, et si je lui pose la question ? Bonne idée.

"Lisez-vous des livres ? Moi personnellement, j'en lit énormément, surtout des romans d'aventures."

Lire, j'adore ça, c'est ma plus grande passion, depuis que j'ai appris à lire. Je ne sais pas ce que serai ma vie si les livres n'existaient pas. Surtout les romans d'aventures. J'adore prêter des livres à des amis pour qu'ils m'en prêtent eux aussi. J'aime bien découvrir de nouveaux livres et de nouvelles séries de livres.

"Si ce sujet ne vous intéresse pas, dites-le moi, je n'ai pas envie de parler de sujet qui vous dérange."

Je pense à certaines de mes récentes lectures, les yeux pleins d'étoiles de joies. Je bois une autre gorgée de mon cocktail. J'ai déjà une idée pour le titre de mon prochain livre et pour le début de l'histoire. Je finis mon cocktail qui était délicieux quelques minutes plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoSam 20 Mai 2017 - 15:14

Airi écouta la demoiselle avec attention. Elle semblait épanoui dans son travail, et l’enchanteresse trouvait ça attendrissant en un sens. Elle bus une gorgée de son breuvage qu’elle trouva fort agréable, et le “regarda” un instant avant de reporter son attention vers Miku qui lui parlait de son travail et loisir.

Vous êtes donc romancière? Allons! voilà un travail bien peu commun, surtout a notre époque.C’est, je trouve une bonne chose, qu’il y ai encore des gens pour se passionner de cela.. Mais, simple curiosité de ma part, vous même écrivez vous sur quel support? Par ordinateur ou bien encore sur papier?

Une question bête peut être mais qui intéresse beaucoup Airi. par principe plus qu’autre chose. Elle s'attache beaucoup aux détails semblable, et était persuadée -et c’était sans doute vrais- que c’est dans les petits détails qu’on l’on apprenait le plus a connaître l’autre.
Et Airi, elle, Aimerait, connaitre les autres.
Elle répondit a la question de miku dans cet état d'esprit ouvert et fécond qui lui allait si bien.

Et bien, pour être honnête avec vous, il se trouve que je lis pas beaucoup. Bien qu’il s’agisse d’un plaisir que je m'octroie de temps a autre, je n’en ai pas toujours le temps.
De plus, lorsque l’on est aveugle, Trouver des livres est une tâche plus que délicate. il y a, en réalité, peu de librairie ou de bibliothèque qui vendent des livres en brail.


Elle fis ensuite non de la tête a la seconde question de miku, un sourire touché au visage. De nouveau, cette interlocutrice faisait preuve d’attention, et Airi ne pouvait que lui en être aussi reconnaissante et admiratrice. Son mouvement de tête fus rapidement suivis de ses paroles.

Oh non, ne vous en faite pas, je suis au contraire, moi même amatrice de livre et littérature, et bien que mes préférences aillent vers la poésie, je suis moi même une bonne lectrice je pense.

l’âme de la jeune fille semblait rayonner de joie, et il n’était pas nécessaire en réalité de maîtriser l’Art pour comprendre que cette demoiselle aimais vraiment la lecture.
Encore une fois, c’était une qualitée rare a leur époque, et Airi ne l’en estimait que plus.
Malgré ce bon moment, l’odeur ainsi que les conversation qu’Airi percevait lui laissait a penser que midi approchait, et elle commença a penser a rentrer pour son travail.
Elle bus un peu plus rapidement son cocktail qu’elle avait déjà bien entamée quand elle continua.

Et j’ose croire que vous-même écrivez des romans d’aventure? si vous vous inspirez de vos propres expérience, vous devez avoir une vie mouvementée! avez vous un titre d’un livre au vous auriez écrit? Je suis curieuse a propos de votre travail, et il me plairais d’y jeter un oeil.

Elle ris intérieurement en pensant a une blague idiote qu’elle avait eu tout en parlant. “y jeter un doigt”.. Comme elle lisait avec les mains, ça lui avait semblé plus approprié, mais elle avait abandonné, sans doute a raison, cette idée qui sonnait en elle comme un trait d’humour un peu trop prononcé pour être convenable.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéSam 20 Mai 2017 - 17:41

“Vous êtes donc romancière? Allons! voilà un travail bien peu commun, surtout a notre époque.C’est, je trouve une bonne chose, qu’il y ai encore des gens pour se passionner de cela.. Mais, simple curiosité de ma part, vous même écrivez vous sur quel support? Par ordinateur ou bien encore sur papier?”

"J'écris sur papier avec une plume et de l'encre. Pour moi c'est plus facile que d'utiliser un ordinateur."

Je ne pense jamais me mettre à écrire avec un ordinateur. Pourquoi ? Car je préfère tenir ma plume dans mes mains pour écrire que taper sur un clavier, et aussi j'ai du mal avec les appareils électroniques. Mais bon, j'en utiliserai peut-être un un jour mais pas tout de suite. J'adore écrire avec ma magnifique plume !

“Et bien, pour être honnête avec vous, il se trouve que je lis pas beaucoup. Bien qu’il s’agisse d’un plaisir que je m'octroie de temps a autre, je n’en ai pas toujours le temps.
De plus, lorsque l’on est aveugle, Trouver des livres est une tâche plus que délicate. il y a, en réalité, peu de librairie ou de bibliothèque qui vendent des livres en brail.”


Je ne sais pas trop quoi répondre à cela, je me contente de lui faire un petit sourire.

“Oh non, ne vous en faite pas, je suis au contraire, moi même amatrice de livre et littérature, et bien que mes préférences aillent vers la poésie, je suis moi même une bonne lectrice je pense.”

Alors comme ça elle aime bien lire des poésies. J'aime bien en lire quelques unes de temps en temps mais je n'écrit quasiment jamais de poésie, sauf des fois quand j'écrit des histoires, il m'arrive d'y écrire des poésies mais cela est plutôt rare.

"Il m'arrive de lire des poésies, dans certains de mes livres j'avais glissé un petit peu de poésie dedans."

C'est plutôt rare de croiser des personnes aimant lire des poésies, c'est la première fois que je rencontre quelqu'un aimant bien lire des poésies.

“Et j’ose croire que vous-même écrivez des romans d’aventure? si vous vous inspirez de vos propres expérience, vous devez avoir une vie mouvementée! avez vous un titre d’un livre au vous auriez écrit? Je suis curieuse a propos de votre travail, et il me plairais d’y jeter un oeil.”

"Oui, j'écris beaucoup de romans d'aventures. je n'ai pas une vie si mouvementé que ça, je fais en sorte de modifier beaucoup de choses pour qu'il y ait plus d'action de suspense.. Comme livre mes deux plus récents sont  La forêt enchantée et Randonnée en montagne périlleuse."

J'aime beaucoup parler avec elle, elle est très sympa. Elle semble beaucoup s'intéresser à ce que j'écris. Je me réjouis à l'idée de faire une quête avec Airi dans 2 jours. Je pense que cette quête sera géniale. Je regarde ma montre, dans une trentaine de minutes environ, je devrais rentrer chez moi pour continuer la rédaction de mon prochain roman. Pour mon prochain roman, je m'inspirais beaucoup de ma rencontre avec elle et la quête qu'on va faire ensemble. 

Le serveur vient, pour nous donner l'addition. Je paye mon cocktail et j'attend que Airi paye son cocktail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoJeu 25 Mai 2017 - 1:14

Airi écoutait la jeune demoiselle devant elle avec un grand sourire. Elle était étrangement contente de son information. Ce n’était pas quelque chose de fréquent de trouver quelqu’un d’aussi attacher a de telles coutumes.

Et bien et bien ! c’est impressionnant, vous devez sans doute faire preuve de beaucoup d'abnégation et de dévotion pour écrire ainsi a la plume ! Être constamment à l'affût des fautes et des problèmes semblables, voilà qui doit être un effort aussi épuisant qu’enrichissant. Je ne suis moi-même pas très douée pour écrire, ni a la main ni au clavier. Ma cécité m'empêche malheureusement ce plaisir. Je dois vous admettre que je suis assez admirative de ce que vous venez de me dire.

Elle écouta calmement Miku. Elle ne lisait pas beaucoup de poésie apparemment. Airi comprenait cela. La poésie n’était pas toujours intéressante, mais avait cette capacité de faire voir le monde par des sentiments autant que par des descriptions belle et bien écrite. Mais Airi, pour qui il était impossible de voir les couleurs ou même de les imaginer, prenait plaisir a lire des descriptions du monde passant par les sentiments et les détails.
Cela permettait à la jeune magicienne de lier un lien entre elle et le reste du monde.

“[color=#DF01D7Et bien, il ne me semble pas avoir déjà lu livre sans poésie, qu’elle soit volontaire ou non. Même dans les livres de science très sérieux, elle n’est pas absente, bien que rare. Écrie un livre sans poésie serait étonnant, mais aussi un peu triste, je pense. N’êtes-vous pas de mon avis ?[/color]”

Donc elle ne bougeait pas beaucoup ? Airi s’était trompé sur ce point. Elle n’aimait pas beaucoup se tromper, surtout en parlant a d’autre gens, mais elle n’en fis pas tout un plat. Faire preuve de sang-froid était aussi important pour elle que, elle le supposait, faire preuve d’imagination était important pour la jeune artiste qui tenait gracieusement la conversation avec elle.

Ara! Voilà une nouvelle tâche qui doit être ardue.. Ce métier doit être aussi passionnant que complexe n’est-ce pas ? Mais je remercie les romanciers qui trouvent le courage de nous divertir avec tant de passion !
Il m’arrive souvent d’écrire une lettre à l’auteur après avoir lus un livre qui m’a plus.. J'espère vous en envoyez une plus tard !


Airi paya sa part a son tour, l’air enjouée, puis salua poliment le vendeur. Finalement, la petite magicienne se leva, et salua Miku à la Japonaise avec beaucoup de grâce.

Dame Miku, je vous suis grée de ce moment passé en ma compagnie. Nous nous reverrons dans deux jours, et je serais alors ravie de discuter de nouveau avec vous donc

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéLun 29 Mai 2017 - 19:33

“Et bien et bien ! c’est impressionnant, vous devez sans doute faire preuve de beaucoup d'abnégation et de dévotion pour écrire ainsi a la plume ! Être constamment à l'affût des fautes et des problèmes semblables, voilà qui doit être un effort aussi épuisant qu’enrichissant. Je ne suis moi-même pas très douée pour écrire, ni a la main ni au clavier. Ma cécité m'empêche malheureusement ce plaisir. Je dois vous admettre que je suis assez admirative de ce que vous venez de me dire.”

Je fais un petit sourire qui signifie "merci" sans dire un mot, son travail dans une boutique est encore plus impressionnant selon moi. Je ne serais pas capable de tenir un magasin moi. Airi me fais toujours son grand sourire. Je regarde Airi et je lui dis :

"Merci beaucoup, mais votre travail paraît beaucoup plus impressionnant et épuisant que le mien. Je ne serais absolument pas capable de tenir une boutique moi, comparé à vous."

Je suis impressionnée par elle.

“Et bien, il ne me semble pas avoir déjà lu livre sans poésie, qu’elle soit volontaire ou non. Même dans les livres de science très sérieux, elle n’est pas absente, bien que rare. Écrie un livre sans poésie serait étonnant, mais aussi un peu triste, je pense. N’êtes-vous pas de mon avis ?”

Je suis à peu près du même avis qu'elle, mais certains livres sans poésies sont quand même très très biens.

"Je suis à peu près du même avis que vous. Mais certaines fois, des livres sont très très biens et enrichissants alors qu'ils ne possèdent pas une seule poésie à l'intérieur."

Depuis à présent un petit moment, on parle de livres, c'est la première fois que je parle autant de livres en une conversation. Il m'arrive d'en parler avec d'autres personnes mais on change très vite de sujet. Mais cela ne me dérange pas du tout du tout de parler autant de livres.

“Ara! Voilà une nouvelle tâche qui doit être ardue.. Ce métier doit être aussi passionnant que complexe n’est-ce pas ? Mais je remercie les romanciers qui trouvent le courage de nous divertir avec tant de passion !
Il m’arrive souvent d’écrire une lettre à l’auteur après avoir lus un livre qui m’a plus.. J'espère vous en envoyez une plus tard !”


"Oui. Et de rien."

Alors comme ça, elle écrit des lettres aux auteurs qui ont écrit des livres qui lui ont plu, j'aimerai bien recevoir une lettre de sa part un jour. Je la connais depuis à peine peut-être une heure mais j'adore déjà sa compagnie. Je regarde ma montre, malheureusement je vais devoir rentrer, il commence à un peu se faire tard. 

Airi paye sa part et salue le vendeur, après elle se lève et me salue à la japonaise.

“Dame Miku, je vous suis grée de ce moment passé en ma compagnie. Nous nous reverrons dans deux jours, et je serais alors ravie de discuter de nouveau avec vous donc”

"D'accord, à bientôt alors ! Je suis pressée de vous revoir, j'ai adoré ce moment passé en votre compagnie."

Je la salue avec un petit signe de main. Je suis vraiment trop pressée de la revoir dans deux jours pour faire la quête, je suis sûre que la quête sera fabuleuse.

Je commence à m'éloigner d'elle.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1325
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoMar 30 Mai 2017 - 6:50

La jeune magicienne était contente de sa matinée passée en compagnie de cette jeune fille.
Bien qu’elle eut pris plaisir a rester un peu plus longtemps, il fallait bien qu’elle parte travailler.
En s’en allant, elle médita sur les dernières phrases de Miku, réfléchissant sans que ça ait grande utilité, aux diverses réponses qu’elle eût pu donner a la jeune auteure, d’autant plus qu’un livre sans poésie n’étant pour elle pas réellement possible, elle lui aurais bien demandé un titre..

Et bien.. La prochaine fois peut-être.

Son esprit partit finalement sur la quête qu’elles n’allaient pas tarder a accomplir ensemble. Sans doute qu'à cette occasion, Airi pourrait lui parler de son propre métier ?
Si une romancière avait quelques anecdotes a raconter, la marchande avait-elle aussi quelques histoires qu’elle jugeait intéressante en tête.

Elle passa une petite partie de la matinée a penser a ce dont elles pourraient parler ensemble a leur prochaine rencontre, avant de se concentrer de nouveau sur son travail.

Pour elle qui n'aimait pas vraiment sortir en ville, finalement, ce fut une bonne expérience.*
HRP:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre devant le panneau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» René Civil devant le tribunal criminel
» Devant la Cathédrale
» Panneau d'Affichage des élèves
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» L'un des fils de Sarkozy devant un tribunal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: La Capitale :: Le centre-ville :: Grande place-