Partagez| .

Kyoma: Le type qui faut pas faire chier? C'est moi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/05/2017
Messages : 44
Soras : 40
Avatar utilisé : OC par @Panda_girl_.
Autre(s) compte(s) : Airi Buraindo
Couleur de dialogue : #FAFAFA

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 57/57/57
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KyomaJeu 4 Mai 2017 - 20:24


>> Nom prénom
>> Le perso' en bref• Nom :
• Prénom(s) : Kyoma
• Surnom(s) : Facultatif
•  âge : 30 ans
• Race : demi-dieu
• Pouvoir : Equilibre
• Taille : 1m81
• Métier : Super héro autoproclamé, Psy (travaille actuellement a l'academie) traider durant son temps libre.
• Habitat : A l'académie, ou dans un petit appartement en ville.
• Inventaire : Une rapière, de la poudre magique qui brille (en quantités absolument illimitée, tu sait pas d’où il la sort, TG >:c ), une blouse de scientifique.
• Autres : UN VRAI !

>> Et toi ?• Prénom/surnom et/ou pseudos :
•  Age : 18
• Comment as-tu débarqué ici ? : C’est un DC lol :x
• Ton avis sur le forum nous intéresse ! : Yay =w=
• Avatar utilisé : OC (original character) fait par mon amie @panda_girl_. allez voir son insta, ça en jète!
• Code du règlement : [i]Lilà remplace le code par un cookie ♥ |/i]
image prez
>>Tant que les dieux seront au dessus, être roi ne me suffira pas.

Caractère
Kyoma est.. Urf.
Kyoma.
... Oui. Il est particulier a ce point. Enfin bon. Cela n’est pas suffisant n’est-ce pas?
Kyoma n’est pas n’importe qui.. Et il le sait. Il est charismatique, fort mentalement, intelligent, tout lui réussit tout le temps, et en plus, il était leader de la résistance presque adulé par ses compagnons... Alors forcément, il a pris la grosse tête.
Kyoma est un homme d’une grande éloquence. Il porte toujours un sourire souvent narquois, légèrement provocateur, et cela lui va diaboliquement bien. Il est aussi espiègle et porte une très grande importance aux apparences, et aime se faire remarquer.
C’est un homme qu’on ne peut ignorer, et qu’on ne peut qu’aimer... Ou presque.
Il fait toujours bonne figure. Tête haute, corps droit, et insuffle le courage dans le cœur des hommes les plus désespérés en quelques mots.
Bien entendu, il est aussi un bon manipulateur, tout ça, pour la gloire et la beauté d’un mot qu’il adule sans même être sûr du sens de ce dernier... “Justice”.

Il est foncièrement bon, toujours généreux, aide les opprimés et ceux qui ne peuvent être soutenus. Il se bat pour le bien de l'humanité, et uniquement pour ça. Un homme bon désintéressé, et fier. Un modèle pour toute la jeunesse, pour tous les hommes. Un idéal de perfection humaine à atteindre en somme.
Enfin... C’est ce que les gens croient.
En réalité, il est obsédé par le pouvoir. Il aime le pouvoir. Est fasciné par la puissance. Il est égoïste au possible, et chacun de ses actes a pour but -aussi bien à court qu’à long terme - de prendre le plus de pouvoir possible. C’est un homme trop parfait pour être honnête, et les plus paranoïaques auront tendance a se méfier de lui.. A raison, car il peut parfois se montrer plus effrayant encore, que le voile de la mort lui-même...

Il fantasme (presque littéralement) sur les vestes de scientifique,et ne peut pas résister a l'attrait de ces dernières.
Il semble vouer une grande importance à ses propres blouses, et personne ne l’a vu retirer volontairement une de ces vestes de scientifique devant d’autres en tout cas.
Derrière cette veste d'assurance et d’impertinence, cela dit, se cache un autre Kyoma. Peut-être le verrons nous plus tard..
Physique


Bien que Kyoma soit plutôt beau garçon, son physique n’est pas vraiment en harmonie avec son caractère.
Des yeux sombres, des cheveux châtains couper courts.. Et un teint pâle. Non pas une pâleur pure et belle comme l’on peut voir chez certains, mais un teint vaguement livide, maladif souvent, de grosses cernes marquant presque en permanence son visage, aux traits généralement tirés par la fatigue, propres aux hommes se tuant au travail. Cela ne lui empêche pas d’aborder presque constamment son fameux sourire. Du moins quand il ne travaille pas. Personne ne se souvient vraiment l’avoir déjà vu prendre un air grave même dans ses pires moments, et ses amis s’accordent tous sur le point qu’un Kyoma qui ne sourit pas pendant plus de cinq minutes lors d’une crise quelconque est un signe annonciateur plutôt fiable de la fin du monde imminente.
Il dort peu, très peu, et bien qu’il soit habitué au manque de sommeil, ça finit par se remarquer. Il lui arrive d’être trop fatigué pour continuer à son rythme infernal habituel, et il se mettra un peu a dormir n’importe où pendant un moment pour récupérer.

Cela mis a part, il est assez grand et plutôt maigre, et on le verra souvent adopter une attitude parfaitement extravagante. Il reste cependant droit et fier, dans une posture de meneur né, car c’est ce qu’il est.

Pour terminer..
La voix de Kyoma est une voix grave, au ton fort et à l’effet puissant. Une voix de basse intimidante lorsqu’elle doit l’être, rassurante le reste du temps, donnant un impact unique a ses discours.. Une voix parfaite pour lui en somme.
~


Pouvoir & capacités
• Stats : 57/57/57

• Pouvoir : Magie divine:protection ;
Le pouvoir divin de Kyoma est, pour le moment, très défensif, et il lui faudra beaucoup d’entraînement pour en changer l’utilité première. Il peut protéger l’équilibre, et il n’a pas encore reçu le pouvoir de le faire régner.
Pour le moment, Kyoma peut générer des boucliers de lumière quasi-indestructible. Ces boucliers sont extrêmement puissants et prennent la forme d’un cube, d’un mur ou encore d’une sphère de lumière, passant a travers la matière si besoin. (ainsi, Kyoma sera protégé aussi bien au-dessus qu’en dessous, même des agressions provenant du sol)
Le bouclier peut durer jusqu'à deux tours de protection “parfaite”.
Au-delà, Kyoma pourra payer 15 PVs par tours pour le garder en état.
Si le bouclier est attaqué, Kyoma a deux possibilités.
Le garder en protection ou l'annuler au premier tour.
S’il choisit cette seconde option, l’énergie accumulée dans le bouclier pourra être libérée de deux façons ; la première émettra une onde de choc repoussant tout ce qui se trouve a l'extérieur du bouclier avec la même force reçue par le bouclier s’il s’est fait frapper.
Donc un coup d’épée dedans ne fera pas d’onde de choc puissante, mais un dragon crachant du feu sur le bouclier quelque secondes devrait être en mesure de faire tomber quelques arbres.
L’onde en elle-même ne fait pas de dégât, mais si elle est puissante, la projection et la chute pourront en causer. De plus, les ennemis de taille moyenne ou moins seront forcément déséquilibrés pour le tour suivant, se traduisant sur un malus de 1D10 lancé par Kyoma lors de sa prochaine action..

Ceci mis a part, le bouclier protège de tout type de dégât de la même façon.
Il ne peut pas faire plus de 6 bouclier par jour pour le moment.
S'il doit générer un bouclier supplémentaire, il devra sacrifier 15 pvs.


• Capacités : Kyoma est un mage relativement puissant pour une seule raison.
Sa nature semi-divine. Il est fils d’un dieu qui n’a pas l’habitude de laisser ses enfants en vie bien longtemps, celui de l’équilibre.
Ce dieu est l’un des plus dangereux et des plus important, car il veille à maintenir l’équilibre du monde lui-même.. Bien que personne ne sache vraiment ce que cela signifie. Il a pour habitude de ne pas laisser vivre ses enfants, sauf exceptions rares.. Et Kyoma est de ceux-là. Ni vraiment gentil, ni vraiment méchant, il a pour mission d’œuvrer pour ce qui lui semble être bon pour préserver le sens du monde.
Pour le moment, il a reçu le pouvoir de protéger l’équilibre. Plus tard, il obtiendra la force de se battre pour lui, et pour finir, celui de le crée.
À savoir : Kyoma peut déployer des ailes étrange a l’aspect irréel. Il peut voler un court instant avec, mais pas aussi longtemps qu’un ange ou un démon. Elles lui offrent cependant une grande maniabilité dans les airs, et lui permettent des sauts assez impressionnants sans avoir à déployer trop de force. Ses ailes semblent fragiles, et sont intangibles. Un esprit peut, cela dit, les attaquer. (s’il le fait, il doit le préciser dans son tour. Les ailes ont 10PVs. Une fois détruites, elles ne peuvent être réutilisées dans le RP en cours, et Kyoma perd 5 en esquive et en attaque.)

Hormis cela, il est un trader et informaticien de génie.. Enfin, il est un génie dans des tas de chose,
Mais surtout dans le trading et l'informatique.



Histoire


Je ne vais pas trop m’étendre sur le sujet. Je suis né dans une famille assez prestigieuse, et il suffisait de connaître mes parents pour savoir que j'étais destiné a faire de grandes choses. Mes vieux n’étaient pas spécialement méchants, juste avantagés par le système, alors, ils ne s’en plaignaient pas. Tout comme moi d’ailleurs. Mon père était juge, ma mère, une des rares femmes politiques du système, était ministre.
Ils leur arrivaient d’être fermes, mais.. Ils m'ont poussé à aller plus loin. Enfin.. Si cela est possible, car mon génie n’avait pas besoin d’être tant cultivé pour éclater au grand jour.

J’ai fait quelques efforts, - ridicule cela va de soi- et mon éducation plus que correctes, mes manières parfaites, et mon cerveau supérieur a vite fait de moi un génie respecté de mes pairs.
Je donnais des conférences à 25 ans, devant des amphithéâtres remplis d’homme de science renommés, et je suis vite entré dans un laboratoire prestigieux, tout naturellement.
En même temps.. Je suis beau gosse, intelligent, et éloquent, comment en aurait-il pu en être autrement ?
Bien évidemment, les filles commencèrent à me tomber dans les bras a cette époque, mais évitons les banalités, ou nous n’en finirons jamais. Je ne restais jamais bien longtemps en compagnie avec l’une ou l’autre. Je partais quand ça me lassait.
Quelques types ont bien essayé de s’en prendre à mes travaux, vers mes trente ans, il me semble, mais je finissais toujours par les ridiculiser ! Ils finissaient tous plus bas que terre, souvent obligés de quitter l’institut où ils travaillaient.

Enfin. Peut importe la raison, j’ai l’impression qu’au bout d’un moment, j’ai fini par énerver plus de gens que je ne le pensais. Sans doute mes supérieurs aussi se sentaient menacés par mon intelligence hors du commun, et mon ego surdimensionné, il paraît.. Vous y croyez à ça vous ? Moi.. Un “ego surdimensionné” .. Je suis simplement réaliste !
Enfin. Le fait est qu’ils m’ont fait porter coupable d’un meurtre d’une de mes ex petites amies, et que je fus obligé de m'enfuir. Moi. Un des plus grands cerveaux. Que dis-je, un des plus grand ? LE plus grand cerveau de cette fichue cité, rabaissé à fuir dans les égouts pour survivre.

Au final, j’ai été invité à rejoindre la résistance… Je n'avais pas trop le choix, donc j'acceptais. Enfin.. Plus ou moins. Mon mentor m’apprenait deux ou trois trucs sur la résistance, et j’eus l’idée de donner les informations que j'avais à la police, pour regagner dans l'estime du gouvernement.. Et c’est ce que je fis.
Finalement, la petite base où j'avais été recueilli avait été rasée, et je pensais pouvoir reprendre ma place prestigieuse au laboratoire, mais quelle ne fut pas ma surprise quand, une fois mon information vérifiée, et les mesures prises, ils s’en prirent à moi.. J’ai réussi à m’enfuir, et comme les résistants ne savaient pas que je les avais trahis, ils me laissèrent les rejoindre à nouveau, en temps que dernier survivant de l’attaque de l’endroit d'où je venais..

Quand j’y pense, j'étais un sacré crétin à l’époque..
Et c’est à peu près à ce moment-là que j’appris à faire profil bas. Et que je me suis assagi.

Je passais alors quelques années a grandir avec la résistance. J’appris a respecter mes camarades, et je pus voir le côté sombre du monde où je vivais.. Enfin.. Plutôt, maintenant, je me rendais compte de ce que ça faisait d’y être.
J’avais toujours été dans la lumière, et l’idiot que j’étais avait du mal à supporter d’être plongé dans l’ombre à jamais.. Alors il a retourné sa veste.
J’ai pu prendre le contrôle d’une base à force de manipulation et de diplomatie, et je finis par la mener relativement bien. Rien à signaler sur une certaine période, et si me battre pour ces gens m'ennuyait, si je voulais vivre tranquillement, c’était la meilleure chose à faire.

Jusqu'à ce que je trouve - aux alentours de mes 35 ans - une jeune fille, à moitié morte dans un caniveau. Je ne sais pas ce qui m’a pris.. Mais j’ai voulu m'en occuper. Je l'accueillis dans la base dont j’avais la responsabilité..
Maintenant que j’y pense, peut être qu’avoir quelque chose à protéger m’aiderait à m’intéresser à mon “travail”. J'élevais donc l’enfant comme ma propre fille, et elle sembla s’attacher a moi malgré sa cécité. Je lui ai enseigné tout ce que je sais, et elle en apprit encore davantage.. Elle était intelligente, et c’est mise a adopter un comportement élégant qui me plaisait beaucoup, et elle m'épargnait beaucoup de travail à partir de ses 18 ans, car déjà, ses stratégies n’étaient pas celles que n’importe quel amateur aurait pu imaginer.. Et elle était douée pour démasquer les traitres.
De plus, son attitude effacée était parfaite pour moi. Elle ne risquait pas de vouloir prendre ma place un jour ou l’autre.. Je pense avoir réussi son éducation.

Les années passèrent, et je continuais de mener ma petite armée comme il fallait. Les gens m'aimaient bien, je me débrouillais, et ne perdais que peu d’hommes.. Tout se déroulait bien.

Cela dit, ça n’a pas duré très longtemps. Le gouvernement avec qui je fus attaqua notre base un jour, si brusquement que nous ne les avions pas vus arriver.. Enfin presque. Airi m’avait prévenu un peu à l’avance de ce qui allait se passer. Je lui a fait confiance, et j’ai bien fait, car quelques minutes avant que j’aie ordonné à mes hommes de prendre leurs armes, une explosion retentit, suivie d’une autre, puis d’une troisième, et finalement, des hurlements et des coups de feu.

Oh. Ce n’est pas vraiment intéressant à raconter. Pour faire bref, j’ai perdu Airi dans la panique générale, et j’ai pris quelques hommes avec moi pour la trouver.. Elle m’avait dit qu’elle serait sans doute en salle de repos.. Qu’était-elle allée faire en salle de repos bon sang ? Enfin. Elle n’était pas “ma fille” pour rien.. Sans doute avait-elle une raison.

Au détour d’un couloir, proche de notre destination, une fusillade s’engagea. Nous allions nous débarrasser de ces types quand Airi traversa le couloir en plein milieu, l’air déboussolée et paniquée.. Et c’est là que je me rendis compte d’une chose.. Je m'étais beaucoup trop attaché a-t-elle.
Je hurlais son nom, elle se fit abattre rapidement, et je réalisais l'étendue de mon erreur. Si je n'avais pas décidé d’aller la chercher, j'aurais pu m’enfuir et prendre le contrôle d’un autre camp de résistant. Mais là... J’avais mis ma vie volontairement en péril pour la première fois.. Et cela me déplaisait grandement. Je fus tué à la deuxième vague, d’une balle dans le dos alors que je laissais mes camarades combattre à ma place pour sauver ma vie. Mais j’ai échoué à nouveau.. Et je dois bien admettre avoir ressenti une pointe de regret dans mon dégoût face à la mort. Je finis par me vider de mon sang, tandis que ceux qui me croyaient être leur ami et chef bien-aimé hurlaient mon nom. Cette tristesse qu’ils ressentirent au moment de ma mort.. Je crois que je l’ai aimée. Je commençais à voir noir quand je me rendis compte d’une chose. Si tout était à refaire, j’aurais aimé, si possible passer du côté des “gentils” pour rattraper mes erreurs.

Je me levais péniblement. Je n'étais pas trop sûr de ce que je ressentais.. Avais-je mal partout, ou l’impression de ne plus sentir mon corps.. Deux impressions encore plus désagréables quand elles sont mises ensemble.
Je me trouvais dans un endroit parfaitement vide, et peu importait où je regardais, j’avais l’impression de fixer une infinité de ténèbres.. Sans rire, je suis sûr que si j’avais été a l’envers, je ne m’en serais pas aperçu. Pourtant, je me voyais clairement… Comme dans un jeu avec des lumières boguée sur un personnage !
Enfin. C’est quand je me demandais si j'étais en enfer que la silhouette apparut. Elle était éblouissante, et trop floue pour que je puisse vraiment comprendre de quoi il s'agissait.. Tout ce que je savais, c’était que cette chose dégageait une pression énorme, et que je me trouvais plutôt intimidé devant ce truc. Finalement, la forme se clarifia, et je me retrouvais devant quelque chose semblable à une personne, sans traits ni visage... Juste les contours.

Je m’apprêtais à parler quand une voix, ne semblant pas appartenir à un homme ou une femme. Ou même quelque chose d’humain, me coupa dans mon élan.

“Toi qui as vécu pitoyablement, à te cacher comme un vers..
Toi qui es mort comme tu as vécu, sans aucun honneur..
Toi qui, enfin, à sa mort à chercher la rédemption..

Estime-toi béni…”

Je fis fi de mes peurs à ce moment la..
Enfin.. Non. Plutôt.. Deux impressions encore plus désagréables quand elles sont mises ensemble.

Pardonnez mon impertinence, cela dit, pourriez-vous clarifiez vos propos, je vous prie ?..

Et ce truc m’ignora totalement.. J’vous jure, les dieux de nos jours.. Aucune politesse.

“Tu a de la chance, car tu a attiré l’attention de celui qui sera ton père ...

Cela dit, je me dois de te poser une question. Penses-tu être capable de mourir pour le bien de ton monde, et non uniquement pour ton propre bien être ? “

Une bonne question. Même maintenant, j’avais l’impression que mes dernières pensées avaient été lancées en l’air..
Ma foi, je ne vois pas beaucoup de choses dont je ne suis capable quand je m’y met.

Elle reposa sa question, exactement de la même façon.

“Penses-tu être capable de mourir pour le bien de ton monde, et non uniquement pour ton propre bien être ? “

Elle m’avait pris au dépourvu.. À moins que je me trompe ? j’essayais à nouveau en gardant consistance, bien que la pression fût difficilement supportable.

Et bien.. Comme je viens de le dire, je pense que..
Je fus de nouveau interrompus.
“Penses-tu être capable de mourir pour le bien de ton monde, et non uniquement pour ton propre bien être ? “

Décidément.. Ce truc n’était pas idiot. Ca me fit doucement sourire. Je fermai les yeux, et répondis après un vague soupir..

“[color=#D8D8D8Et bien.. On peut dire que vous n’êtes pas facile à avoir hein ?
Oui. Oui, j’en suis capable.[/color] “

“Bien”.
Et avant même que je ne puisse m’en rendre compte, tous mes souvenirs disparurent un long moment.

---
Me voilà quelque temps plus... Tôt. Plus tôt. J’avais dix ans quand mes premiers véritables souvenirs me sont revenus, et même si tout me revenait très lentement en tête, je commençais déjà à me poser des questions. Ma mère était une belle femme plutôt bourgeoise et assez belle, je dois bien l’admettre. Une femme gentille bien qu’un peu stricte sur les bords, pas grand chose à dire sur elle. J’ai, là aussi, été bien éduqué, mais mon comportement de la Terre reprit lentement le dessus sur celui que j’avais acquis ici. J'étais, apparemment, le fils d’un des dieux de ce monde ! Et qui plus est, un des plus respectés dans le panthéon.. Parfait pour moi ça ! C’est quand j’ai eu 11 ans qu’il m'apparut en rêve pour me dire que bientôt, moi aussi, je devrais protéger l’équilibre.. Et ma promesse me força d’accepter.

L'apogée de ma puissance fut à mes 28 ans. Ce jour, je devais m’occuper d’un ange qui avait pris le pouvoir dans une petite ville. Les habitants vouaient une telle ferveur à leurs dieux et à leur bien-être qu’ils en perturbaient presque l’équilibre de leur monde. Enfin.. Indirectement. Disons simplement qu’ils auraient pu devenir gênants dans le futur..
J’ai décidé d’intervenir. Je suis allé me battre contre cet ange. Il était puissant. Très en réalité. Le combat fit rage quelques jours. Je ne me souviens plus bien, j’ai pris quelques mauvais coups ; mais ce n’est pas ce qui était important. Quand tout fut terminé, la ville avait été annihilée.. Et mon adversaire était en train de se désagréger devant moi. Alors que je pensais avoir simplement résolu un problème de plus, un homme. Ou du moins, ce qui semblait être un homme. Plus ou moins, apparut devant moi. Vu son Aura, il était simple de comprendre qu’il s’agissait d’un dieu. Je le saluais respectueusement.
“Et bien et bien ! Que vient faire un dieu devant un humble combattant de l’équilibre ? “
Il tendit la main vers moi.

“Pourquoi.. As-tu tué mon fils, et mes fidèles…”

Et il projeta vers moi un genre de rayon plutôt violent. Qui brisa mon bouclier divin rapidement.
Il s’approcha de moi tandis que j'étais a terre. Il avait pris forme humaine et son visage était déformé par la haine et la rancœur.
“J’avais des projets pour lui.”
Je souris. Je ne tenais même pas plus d’une seconde devant un dieu. Alors qu’il semblait près à me détruire, mon père vint l’interrompre. Leurs discussions et leurs disputes durèrent longtemps. L’un soutenant qu’il ne fallait pas laisser ses enfants faire n’importe quoi. Et l’autre disant exactement la même chose. J’avais fait mon travail et protéger l’équilibre, mais j’avais empêché un dieu de faire le sien, et la lumière avait perdu du terrain. Au final, les dieux parvinrent à un accord. Pour préserver une bonne entente entre dieux, et pour éviter de créer une guerre entre l’équilibre et la lumière, il fut décidé qu'une grande partie de mon pouvoir serait scellé en moi pour un moment, le temps que je serve suffisamment la lumière, à chaque action pour les dieux du jour et du bien, un peu de mon énergie sera rendue.. Autant dire qu’en plus de devoir continuer mon travail pour garder l’équilibre, servir plus un coté que l’autre ne me faciliterait pas la tâche.. Finalement, une fois l’accord conclu, mon père et son collègue me laissèrent au milieu des ruines encore fumantes d’un village loin de tout… Et j’allais devoir rentrer à pieds.

Deux ans plus tard environ, j'entendis parler d’une forte hausse de criminalité dans une capitale sur un autre continent, et je décidai que c’était le lieu idéal pour faire d’une pierre de coup, mon travail, et ma dette donc..



M’y voilà.
C’est un peu là ou je suis. J’ai passé il y a quelques jours l’examen d’entrée pour devenir psy dans la prestigieuse académie de la ville, et je suis assez fier de moi. J’ai un travail bien payé, une certaine reconnaissance sur les environs de par mon poste prestigieux et respecté, beaucoup de temps vu que ma matière n’est pas très longue.. Et je peux même jouer le héros, a mes heures perdues ! Tout semble plutôt bien se passer en fait.

Je m'y suit fait une petite fortune grâce a mes compétences en trading, et je songe en ce moment à m'acheter un bateau. Pour la frime simplement.


Je me suis enfin décidé, c’est là que je veux vivre. Je pense que je devrais m’y faire.
On me dira sans doute que j’ai des choses dans la tête, que je ne suis pas là simplement par plaisir d’aider les autres… Et à ces gens, je leur répondrais..
“Ouaip!”

Et me voilà donc à commencer ma nouvelle aventure, à 30 ans. Mieux vaut tard que jamais. J’ai bon espoir que je parviendrai a faire beaucoup dans cette ville, et pour ces gens.
Et avec un peu de chance, je pourrais même tenir ma promesse. Enfin. Seul l’avenir me le dira, je présume. D’un pas assuré, je pose un pied sur mon nouveau lieu de travail, quelques valises en mains.

Mon nom est Kyoma, et à partir d’ici, je vais faire respecter la loi.. Et la loi ? C’est moi !




Dernière édition par Kyoma le Ven 19 Mai 2017 - 20:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 502
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniVen 12 Mai 2017 - 20:05

Hellow Kyôma, et bienvenue parmi nous o/

Nous nous sommes penchés sur ce que tu as écrit et voici les points qui nous dérangent le plus :

- Pouvoir : même pour un demi-dieu, c'est un peu trop fort. De fait nous te proposons quelques modifications.
-> Un bouclier quasiment indestructible ? D'accord. Mais une fois posé, il ne peut être bougé, donc pour attaquer, il faut l'annuler ou sortir de la zone protégée. Idem s'il le fait en volant.
-> Imposer une limite au nombre de boucliers générables par jour.
-> Pas de possibilité de briser le bouclier pour en absorber l'énergie et se régénérer

- Caractère : ton personnage est un fieffé hypocrite ou borderline double-personnalité ? Il faudrait clarifier car même si son aspect "bon" est un masque, un masque si parfait c'est ... assez incroyable.

- Orthographe et grammaire : c'est moi qui insiste, tu t'en doutes, mais vraiment il y a trop de fautes, surtout si tu veux jouer un membre de corps enseignant de l'académie.

Mais ton personnage m'intéresse beaucoup !

Alors fais vite tes modifications, qu'on puisse le voir en action ~

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/05/2017
Messages : 44
Soras : 40
Avatar utilisé : OC par @Panda_girl_.
Autre(s) compte(s) : Airi Buraindo
Couleur de dialogue : #FAFAFA

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 57/57/57
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KyomaVen 12 Mai 2017 - 21:22

Coucou couki toi!
Pour le bouclier, ça me semblait évident, un genre de dôme qu'il ne peu pas déplacer quoi =w= Mais ok!
Pas de regen? ça me semblait trop a moi aussi XD Mais qui ne tente rien n'a rien :3

caractère: C'est.. Juste le dernier des enculer? Le genre qui se surestime tellement, et qui se place tellement avant tout qu'il en devient terriblement mauvais~
Il est gentil en apparence ( ou en général) mais absolument TOUT ce qu'il fait ou presque a pour but de le servir d'une manière ou d'une autre.. Et le plus souvent, a atteindre le pouvoir XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 502
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniDim 14 Mai 2017 - 19:50

C'est encore moi !

Il faudrait réduire le nombre de boucliers par jour à 6.

Aussi, passe ta présentation sous Scribens et je te mettrais un avis positif ~ Voilà.

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/05/2017
Messages : 44
Soras : 40
Avatar utilisé : OC par @Panda_girl_.
Autre(s) compte(s) : Airi Buraindo
Couleur de dialogue : #FAFAFA

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 57/57/57
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KyomaVen 19 Mai 2017 - 20:16

Pizza!
Done =w=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 502
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniVen 19 Mai 2017 - 20:18

Dans ce cas, tu as mon avis positif ♥ !

N'oublie pas d'activer ta feuille de personnage et de compléter ton profil ~

Il te faudra juste l'aval d'un autre membre du staff et tu pourras être validé ! :)

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 579
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6561
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioVen 19 Mai 2017 - 21:49

Bienvenue !

N'ayant rien à dire sur ta présentation...




Validé !
>> Par Shio ~

Félicitation, tu es validé(e) !
Tu peux aller faire ta demande de logement et de métier ! Tu peux aussi évidemment demander un rp si jamais tu n'en as pas ! N'oublie pas de passer par les quêtes, qui sait, il y en a peut-être des intéressantes ! Ne t'en fais pas pour le recensement de ton pouvoir et de ton avatar, les admins s'en occupent ! Ah, dernière chose, tu peux aller faire un livre de vie pour retracer les relations et les aventures de ton personnage !
Amuses-toi bien parmi nous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Kyoma: Le type qui faut pas faire chier? C'est moi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ezio Bonvisi, le surveillant qui se prend un plaisir de te faire chier.
» Il faut savoir faire table rase du passé.
» Constitution de 1987:faut-il faire sauter quelques verrous ?
» Il ne faut pas faire traîner les angines [Livre I - Terminé]
» C'est dégradant... Mais il faut le faire ! Fallait pas salir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Le début :: Le personnage :: Prez's :: Prez's validées-