Partagez| .

Illusions & Epreuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingSam 6 Mai 2017 - 10:15

Mon esprit tourmenté par les différents actes de vandalismes que j'avais observé, notamment celui du dragon. Je ne pus m'empêcher de songer à Kukai à nouveau. Était-il prêt à se battre jusqu'à la mort face à un monstre dont on sait parfaitement qu'il n'y survivra pas ? Pourquoi donc me posais-je ce genre de questions, je me faisais du soucis ? Certainement oui. Redressant mes yeux lentement vers l'horizon, je m'avançai vers une rue menant à l'Académie... Je pris une légère inspiration et serrai les poings en revoyant l'horreur de certaines scènes qui me revenaient en mémoire... Revoyant une ange se tordre de douleur sous le pied d'une enfant perdue dans la plus putride folie... Je ne pus m'empêcher de serrer les mâchoires. Mon corps se contracta. Mon visage se déforma en une grimace froide, pinçant mes lèvres entre elles. Je ne pus m'empêcher de soupirer longuement. Observant plus loin certaines personnes marcher... Mon visage était encore plus impénétrable que d'habitude.

Je me souvins d'un meurtrier désirant tuer une ange à travers les ruelles... Les démons se faisaient plus virulents que d'habitude. Plus incontrôlables encore que d'habitude... Redressant mes yeux lentement vers les cieux, mon visage figé dans l'horrible passé qui ne cessait pas de me serrer le cœur. Et cette ombre... Je l'avais sentie près de moi... Prête à me détruire... Prête à me serrer entre ses doigts...  

Sentant comme un élancement dans mon bras gauche, j'eus le réflexe de serrer ma main métallique... Comme si je me souvenais de la douleur que j'avais ressentie... Comme si ma main était à nouveau présente sous le métal...

Tournant mon visage vers un bruit suspect. L'ombre. Posant ma main sur la garde de mon épée, j'eus le premier réflexe de poursuivre l'homme au loin. J'étais certain que c'était la même personne et pourtant... Arrivé dans un cul de sac, je ne pus que faire volte-face et retourner sur mes pas, le visage tourné vers le bas... Je pensais pourtant... Non. J'étais certain d'avoir vu ses yeux... Des yeux inhumains... Non... Il faut croire que dormir la nuit est un assez bon investissement pour moi... Cela faisait quelques jours que je ne dormais pas bien du tout... Serrant les poings, j'avançais vers l'Académie. M'arrêtant finalement dans une rue plus loin. Je souris en voyant au loin, l'hybride chat. Finalement je n'avais pas besoin d'aller jusqu'à l'Académie dirait-on...

Sans faire aucun bruit, j'avançais jusque derrière-lui... Mes pas se faisaient plus proche... Je levai ma main doucement au-dessus de son épaule avant de la poser dessus. Mon visage afficha un léger sourire.

« Kukai, comment vas-tu ? »

Tiens donc... Je l'avais tutoyé. Je tutoyai toujours mes hommes d'ailleurs. Observant mon homologue, je souris légèrement. Retirant ma main de son épaule, je dis de ma voix sérieuse :

« Alors, Soldat. J'espère que cette ardeur ne s'est pas éteinte et que tu es prêt à me montrer tes compétences aujourd'hui. »

•••



Dernière édition par Ren Hellsing le Lun 5 Juin 2017 - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 153
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : J'en sais vraiment rien. En vrai j'ai tapé homme neko cheveux noirs sur google image, j'ai cliqué et pouf. mais sinon voilà la source originale https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/1f/d7/c0/1fd7c0674513553c218b464c0b2c36dc--hair-ideas-anime-neko.jpg
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMer 10 Mai 2017 - 22:24

ft.
HELLSING Ren
Illusions & épreuves
ft : Ren Helsing
Et bah, quelle matinée. J’ai super bien dormis moi. Je me suis levé tôt et j’ai remarqué qu’on était en plein weekend. Ça veut dire que c’est aujourd’hui le grand jour, je vais voir man capitaine aujourd’hui. Comme c’est génial. Ah au fait, je ne vous ai pas encore dis où est ce que je me trouvais. Et bah je suis en ville figurez-vous. Sur la grande allée plus précisément.  Il y’a un monde fou ici, je vois les gens en train de marcher avec un objectif en tête ou non, des enfants et des adultes. Il fait un beau soleil, mais ce n’est pas pour autant que je vais changer mes habitudes. Je porte toujours mon haut de costume et mon jean. Et aujourd’hui, j’ai mon katana dans son fourreau qui est lui-même dans son sac attaché à mon dos.

Je marche tranquillement vers la caserne, et je prends bien mon temps pour regarder tous ce qui se passe autour de moi. Les gens. Certains sont dangereux, et ceux-là, je dois les avoir à l’œil. Aucun, j’ai bien dis aucun innocent ne dois souffrir. Ça doit être pour cela que j’ai décidé de rejoindre la garde. Il faut que le peuple soit protégé. Et quitte à en mourir, je ceux que ce rêve soit une réalité. Comme ça, je vais pouvoir défendre la mémoire de Lila et montrer à la déesse qu’elle a eu tort de me choisir au lieu d’elle.

Ahhh, ils sont beaux ces oiseaux, ils me donnent faim… je m’égare, j’ai le regard dans le vide mais, je reviens assez vite à la réalité, quand une main, celle du capitaine Ren me touche l’épaule. Ah, il me demande si je vais bien. Bah encore heureux que j’aille bien, même si Lila n’est pas là, ça ne m’empêche pas d’être en bonne santé.

« Oui capitaine, et bonjour capitaine, pardonnez mon indiscipline pardon. »

Je lui fais un salut martial japonais comme la tradition l’oblige mais aussi parce que je viens quand même de manquer de respect au capitaine. Quelle honte, je vais le décevoir sans même commencer. Il me demande ensuite si je suis toujours prêt à faire mes preuves. Je n’hésite pas à relever la tête et à lui faire un grand sourire motivé. Je serre le poing devant lui et je lui dis avec ferveur.

« Oh que oui capitaine, je suis on ne peut plus prêt. Je vais tout faire pour vous satisfaire capitaine. Je vous le promets. »
.

•••



Dernière édition par Kukai Sawaka le Lun 22 Mai 2017 - 18:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingVen 12 Mai 2017 - 10:40

Observant le jeune hybride chat, je l'observai... Un homme aussi grand que lui serait soit un atout... Soit une faiblesse dans la garde. La plupart de mes hommes sont bien moins grands que moi mais lui... Ouah. Il est immense. C'est une qualité. Une très grande qualité. Redressant le visage vers Kukai, ce dernier me salua en s'excusant, puis s'inclina comme s'il m'avait manqué de respect. C'est avec un air froid que j'accueillis cette performance bien trop respectueuse. Je ne lui montrais absolument pas mon amusement pour le respect presque trop présent dont il faisait preuve. À croire que Kukai était né dans un bain d'honneur... enfin, je m'égare. Je détaillai le grand gaillard face à moi en souriant un instant, puis faisait disparaître cet amusement lorsque l'hybride redressa le visage. Tout d'abord, je voulais le tester vis à vis d'une chose essentielle. L'instinct. En observant une foule, il se fallait d'avoir des pressentiments quant aux différents hommes et femmes passant. J'avais reconnu un grand nombre d'anciens prisonniers à travers la foule, j'allais bien voir si ce jeune apprenti pouvait en déceler certains.

Trois épreuves. L'Instinct. La Stratégie. Le Combat. Ma manière de recrutement était parfois bien trop complexe pour les nouveaux, mais moi, elle me permettait d'avoir des hommes de qualité à mes côtés lors d'une attaque. La Stratégie était l'une des moins importantes, je préférai que les nouveaux se contentent de l'instinct avant tout. La stratégie s'acquiert avec l'expérience... Fermant un instant les yeux, je pris le soin d'observer Kukai dans les yeux.

« Tu passeras trois épreuves et après ces dernières, j'évaluerai tes compétences et te dirai ce que tu dois améliorer. »

Me remémorant les paroles de Kukai, je ne pus retenir un léger sourire amusé...

« Ne t'en fais pas pour ta discipline, tu es celui qui en fait le plus preuve ici, de nous deux. »

Observant ensuite la foule, je passai ma main devant la grande assemblée qui marchait à côté de nous. Je posai ma main sur la garde de mon arme instinctivement en songeant... Réfléchissant à mes paroles... je finis par désigner d'un signe de tête, trois personnes discutant entre elles.

« Vois-tu ce groupe de personnes, au loin ? Bien. Maintenant, à ton avis, laquelle de ces personnes à déjà fait un crime ? Je te laisse le temps nécessaire pour réfléchir, mais concentre-toi sur ton pressentiment premier sans te fier aux apparences. C'est difficile, je sais. »

Je croisai les bras sur mon torse en observant mon disciple.

HRP:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 153
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : J'en sais vraiment rien. En vrai j'ai tapé homme neko cheveux noirs sur google image, j'ai cliqué et pouf. mais sinon voilà la source originale https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/1f/d7/c0/1fd7c0674513553c218b464c0b2c36dc--hair-ideas-anime-neko.jpg
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaVen 19 Mai 2017 - 22:31

ft.
HELLSING Ren
Illusions & épreuves
ft : Ren Helsing
Eh bien… je suis plus discipliné que le capitaine ? comme c’est étonnant. Je ne pensais pas que je pouvais être aussi discipliné, le capitaine a tellement de charisme et tellement de présence, on voit bien que c’est une personne importante. Je suis fière de travailler pour lui. Mais c’est vraiment un grand honneur qu’il me fait là, c’est incroyable à quel point il est gentil pour un homme si… fort. Ça ne m’étonne pas que je l’admirasse déjà dans les livres d’histoire, j’ai hâte de me battre à ses côtés et de lui montrer mes compétences. Il va être fière de moi, j’en suis certain.

« Merci capitaine, vous me faites un grand honneur capitaine, je suis fière de pouvoir me battre avec vous capitaine. Merci capitaine. Je ne vous décevrais pas capitaine, je suis prêt à tout pour réussir l’épreuve capitaine. »

Bon alors, voyons cette épreuve. Une sorte d’épreuve qui est censée faire travailler mon instinct… mhhhh. Assez intéressant. Je dois avouer que ce genre de défi me plaît. Il va falloir que je sois vigilant. Il faudra que je sois impeccablement parfait dans mon raisonnement. Ça va être difficile. Mais c’est bon, c’est quand même la garde de l’empire tout de même, on n’y entre pas comme cela. Mais je sens que je vais réussir. Mais avant, je dois poser une question au capitaine.

« Excusez mon impolitesse capitaine, mais je me pose une question, comme je suis élève à l’académie, je fais comment si je suis pris dans la garde ? Je dois finir mon année avant de vous rejoindre. »

Une fois la réponse de mon capitaine, j’acquiesce et je commence mon travail sans aucun bruit. Je scrute le groupe et mon regard s’éclaire, je pousse un grand sourire et j’essaye de me retenir pour ne pas éclater de rire mais…

« HAHAHAAAHHAAAAAHAAAHHAAAHAHAHAIHIHIHIHIHIHAHAH…OuH…OUh…Pardonnez-moi, mais j’en connais deux dans cela, et ils sont criminels... »


J’arrive un peu à me calmer et je reprends un rythme normal de parole.

« Pardonnez encore mon comportement, mais comme je le disais, j’en connais deux. Ce sont les deux démons. Ils sont frères et ils ont commis plusieurs meurtres et une tentative de meurtre. Si le plus grand à un bras en moins, c’est parce que je le lui ai coupé quand il a tenté de me tuer quand je l’ai empêché de tuer un pauvre loup-garou innocent. Ce n’était même pas la pleine lune en plus, et c’était le jour de notre rencontre. Donc voilà capitaine, vous avez vos deux criminels qui par ailleurs si j’en crois nos lois, devraient encore être en prison. Quelqu’un a payé leur caution ? »

C’est étrange tout de même, leur caution devrait être très chère vu leur crimes impayés… je me demande si leur patron a eu l’audace de payer la garde. Pourtant c’est un parrain de la pègre, il y’a tout un tas d’autres gros bras et bien plus compétents, je pense donc à une évasion, ais pour cela, il faudrait me dire si quelqu’un a payé leur caution.

•••



Dernière édition par Kukai Sawaka le Lun 22 Mai 2017 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingLun 22 Mai 2017 - 13:02

Alors que les paroles fusaient autour de nous, que les passants marchaient sans vraiment se préoccuper de ce qui se tramait non loin, je pris une courte inspiration en écoutant mon apprenti. Définitivement, ce jeune homme était bien trop à cheval sur les règles et les principes, cela ne m'étonnerai pas qu'il soit japonais. Ces hommes ont une loyauté incomparable et un sens des armes des plus incroyables. Étant américain, mon sens de l'honneur est moindre. En effet, je préfère protéger le peuple que les dirigeants et transgresser l'ordre lorsqu'il me paraît dénué de sens. La tyrannie me revint alors à l'esprit et un frisson de dégoût se glissa au creux de mon dos. Un sourire léger aux lèvres, j'étais pensif. Songeant aux questionnements de Kukai, je lui répondis assez rapidement.

« Eh bien, je suis plus en faveur des études, aussi, voilà ce que je te propose, en dehors des heures scolaires, tu pourras venir t'entraîner à la caserne. Si tu as besoin d'une autorisation, n'hésite pas à me demander, j'avoue ne pas trop savoir comment se déroule l'enseignement dans l'Académie. »

Encore quelque chose à changer, j'avais tendance à beaucoup trop protéger la ville et ne plus avoir de temps pour m'intéresser à d'autres choses comme par exemple l'Académie, l'Amour, que sais-je ? Selon moi, les études sont importantes et il ne faut certainement pas les arrêter d'un coup de tête. Quant à l'amour, selon moi, c'est en réalité une force et une faiblesse à exploiter... Que ferai-je si j'avais à choisir entre l'amour de ma vie et la ville ? Vivre en ayant commis l'erreur la plus immense de ma vie ou avec un simple meurtre moindre ? Ce genre de questions ne devraient pas se poser, absolument pas.

Le rire de Kukai me tira de ma rêverie et c'est avec un haussement froid de sourcil que je l'accueillis. Un fou rire nerveux sans doute mais qui eut l'effet inverse chez moi, je n'aime pas trop me faire repérer surtout dans une si grande rue. Entouré de dizaines voire même de centaines de gens. Peut-être suis-je trop « coincé » pour rire en public ? C'est possible... Voire certain. Sans un mot supplémentaire, j'écoutais les paroles de Kukai, après que ce dernier se soit calmé.

Ainsi donc en connaissait-il deux. Le troisième n'était pas vraiment innocent non plus. La seule chose qui me dérangeait était la suivante, j'avais demandé de l'instinct et non pas de la mémoire. Serrant un peu les mâchoires en observant les énonciations des crimes de ces deux « CITOYENS », je pris un instant pour me calmer. Pour desserrer les poings, les mâchoires, les paupières, serein, je soupirais avant de porter mon regard vers mon apprenti.

« Je ne sais pas comment ces deux-là sont sortis sans avoir passé de moments en prison, je ne suis pas vraiment dans l'aspect administration de mon travail. Sans doute quelqu'un les a fait sortir en payant, mais dans ce cas, je ne sais pas qui c'est. Il faudrait que je tire cela au clair tout de même. »

Tournant mes yeux vers Kukai, d'un air sans aucun doute perplexe, je pris un instant pour réfléchir...

« Quoiqu'il en soit... Nous allons pouvoir passer à la prochaine épreuve. »

Je lui fis signe de me suivre pour que nous allions dans une ruelle plus loin afin de ne pas gêner la circulation des diverses personnes. Je me tournai face à lui, dans une impasse. Dos tourné vers le mur, Kukai était du côté de la rue passante. Redressant mon visage et mes yeux dorés vers l'hybride, je pris ma longue épée avant de me mettre en garde. L'éclat de la lame étincelait au soleil, suivit de mes yeux qui brillaient d'une lueur sombre. Sans un mot et voulant tester la rapidité de mon élève, je m'élançais pour l'atteindre à l'épaule, bien entendu, s'il ne réagissait pas, je bloquerais ma lame pour éviter qu'il ne soit atteint par mon attaque rapide.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 153
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : J'en sais vraiment rien. En vrai j'ai tapé homme neko cheveux noirs sur google image, j'ai cliqué et pouf. mais sinon voilà la source originale https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/1f/d7/c0/1fd7c0674513553c218b464c0b2c36dc--hair-ideas-anime-neko.jpg
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMar 23 Mai 2017 - 9:47

ft.
HELLSING Ren
Illusions & épreuves
ft : Ren Helsing
Tiens, à ce que je vois, mon capitaine est bien trop sérieux pour rire à tous bout de champ. Je devrai peut-être prendre exemple et me calmer. C’est vrai que je suis plein d’énergie. Bon, au moins je suis content de savoir que je peux continuer mes études. C’est déjà ça, au moins, l’administration me fera monter plus rapidement en grade. Et donc je pourrais avoir un salaire qui va me permettre de vivre paisiblement. C’est donc pour cela qu’il va falloir que je me montre digne pendant mes entrainements. Et il faudra aussi que j’apprenne à me servir correctement de mes armes magiques.

Mon capitaine n’a pas l’air de m’en vouloir. Ça doit être une bonne chose, j’espère qu’il est fier de moi. Ce qui est bien avec lui, c’est que malgré son air froid, il a un cœur en or, c’est une personne plus qu’honorable. Il aime protéger quitte à avoir des lacunes dans d’autres domaines. Il faut aussi savoir que mon capitaine est fort, mais vraiment fort, je parle de la force de cœur. Il est respectueux et amical aussi. En bref, c’est un homme bon. Il me parle avec respect malgré son grade bien plus élevé que le mien.

Je sais bien que ce que j’ai fait n’a strictement rien à voir avec l’intuition vu que c’est un travail de mémoire. Donc, sans vraiment faire attention à ce qui se passe autour, je regarde encore le groupe et je vois une chose qui me perturbe. Le troisième homme qui discute avec eux, il a une capuche en plein soleil, comme s’il se cachait, c’est peut-être juste un style mais bon, ses regards constants vers l’extérieur et ses mains dans les poches m’indiquent qu’il doit bien cacher quelque chose, de plus, il vient de glisser une chose dans la poche du plus jeune des frères démons. Et mon instinct me dit que ce n’est pas de l’herbe à chat.

Mon capitaine me dit que l’on va pouvoir passer à la seconde épreuve, mais, je ne l’écoute plus, je sors rapidement mon katana de son sac et l’accroche à ma ceinture à une vitesse folle et d’un bond, je dégaine cet lame et je me poste accroupi entre les trois malfrats. Je pose ma lame au niveau du cou de l’homme à capuche et je pousse un sourire, avant de lui dire.

« La drogue c’est mal mon grand… allez, passe-moi le sucrelune, je le mettrai en pièce à conviction à la caserne. »

Je me tourne ensuite vers les deux démons et leur fait un sourire presque amical, mais tout de même avec un ton moqueur.

« Eh Bien, ça ne fait pas si longtemps, les gars, je vous avais dit d’aller vous enfermer pourtant non ? Je vous aurais bien pardonné si au moins vous ne faisiez plus de bêtises, mais là, c’est râpé. Je tue qui en premier ? »

Evidemment, je ne compte pas les tuer, juste les arrêter, mais ce coup de pression va m’être très utile.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingVen 26 Mai 2017 - 9:22

Tiens, il ne m'avait pas écouté. Si cela n'en tenait qu'à mon esprit d'ordre et de loyauté, j'aurai certainement remis Kukai à sa place. Observant attentivement ses gestes en restant en place, je croisais les bras sur mon torse. Écoutant de loin la conversation... Attendez, il venait de sortir un katana en une fraction de secondes ? C'était … Assez surprenant. Il semblait avoir également changé d'expression. J'étais silencieux, m'approchant du groupe de délinquants. J'écoutais Kukai en silence, la menace n'est pas une des choses que j'emploierais mais la plupart de mes collègues, eux, l'utilisent. Un des démons, qui semblait visiblement énervé par cet hybride BIEN TROP ENVAHISSANT, m'aperçus et en profita pour tenter de retourner la conversation en leur faveur.

« Est-ce qu't'es en train de nous menacer de mort, en pleine rue, là ? »

Personnellement, si j'avais entendu cela sans même savoir les trafics que faisaient ces hommes, j'aurais certainement tourné mon attention vers celui qui les menaçait en premier. Mais sachant toute l'histoire, je n'en fis rien. Je me contentais d'observer de mon air froid. Cette fois, c'est un visage presque rancunier qui s'afficha, un visage glacial. Aucune émotion ne passait dessus. Légèrement en retrait par rapport à mon apprenti, je ne pris pas la parole.

« J'pense pas qu'le capitaine de la garde apprécie vraiment c'que tu dis.
-Ne parlez pas en ma faveur, je sais faire mon travail. »

L'autre démon pesta silencieusement en comprenant que je connaissais Kukai, il fit un signe léger de tête pour s'éloigner alors que le trafiquant de drogue était arrêté. On ne voyait presque pas son visage sous sa capuche... Observant les tueurs multirécidivistes s'éloigner, je n'eus d'autre choix que de murmurer à Kukai.

« Arrête-les. »

Une voix extrêmement sombre et haineuse envers les deux démons, je n'avais pas donné d'ordre plus précis. Juste « Arrête-les » rien de plus. Rien de moins, je ne pouvais être plus clair. Observant l'autre criminel, je posai une main sur son épaule, silencieusement.

« Trafic de stupéfiants. »

Sans doute Kukai était-il en train de faire son travail, mais les deux démons ne semblaient pas se laisser faire. Ils essayaient en vain de protester.

« Vous n'avez rien contre nous ! »

Observant Kukai, je lui signalais d'une voix forte et extrêmement sérieuse de façon à ce que ce soit un ORDRE.

« Ne leur coupe pas une autre partie du corps. Fais ça dans les règles de l'art. »

Soupirant un peu... Je laissais Kukai les poursuivre.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 153
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : J'en sais vraiment rien. En vrai j'ai tapé homme neko cheveux noirs sur google image, j'ai cliqué et pouf. mais sinon voilà la source originale https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/1f/d7/c0/1fd7c0674513553c218b464c0b2c36dc--hair-ideas-anime-neko.jpg
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaDim 28 Mai 2017 - 18:03

ft.
HELLSING Ren
Illusions & épreuves
ft : Ren Helsing
« Est-ce que vous êtes en train de nous menacer de mort, en pleine rue là ? »

Haha, il croit vraiment pouvoir me faire baisser ma garde avec ce genre d’argument ? Alors qu’il n’est pas vraiment en position de répondre et qu’il sait très bien que je pourrais lui couper son dernier bras. Ah mais quel idiot je vous jure, ce n’est pas croyable à quel point les gens sont capables de dire des sottises pareilles. Il n’est vraiment pas en position de parler là, je pousse un peu plus ma lame sur la gorge du dealer sans le couper, juste assez pour mettre un peu plus de pression. J’esquisse un grand sourire carnassier et je lui réponds.

« T’es vraiment un train de dealer en pleine rue là ? »

Ohhh, qu’il est mignon à utiliser mon capitaine comme argument, je sais qu’il approuve parfaitement ce que je fais. Il sait que je suis impulsif, depuis notre rencontre, il sait que je ne suis pas du genre à aller chercher midi à quatorze heures. Je me lève un peu vers lui en attendant que mon capitaine termine sa réplique et je décolle mon arme du cou du dealer, de toute façon, je sais que mon capitaine va l’arrêter.

« Arrête-les »

Clair, simple, précis, autoritaire. C’est un ordre. Je pousse un sourire encore plus grand et j’attends le bon moment histoire de m’amuser un peu. Quoi ? Je n’ai pas le droit de prendre un eu de plaisir dans mon travail ? Eh bah je le fais quand même. Le dealer se fait bel et bien arrêter par Ren et je vois les deux démons tenter de fuir en disant

« Vous n’avez rien contre nous ! »

J’attends qu’ils franchissent quelques mètres histoire de me donner un peu de défi… franchement ils sont vraiment lents ces deux gros lards. Mon capitaine me donne un autre ordre -qui je pense était à la fois autoritaire, mais aussi humoristique- qui est de ne pas le découper, je tire légèrement la langue à mon capitaine avec un clin d’œil et je me mets enfin à courir une fois que mon arme est rengainée. Je me sers de mon bras gauche pour me propulser toujours à ras du sol et je profite de ce léger envol pour m’appuyer contre un tonneau et me propulser encore plus, vers là-haut, j’agrippe ensuite l’un des murs de la grande allée et je donne une forte impulsion sur ma jambe pour foncer droit sur l’un des démons qui vient s’écraser sur le sol.

Je lui assène ensuite un bon coup de poing sur le visage en lui éclatant la tête sur le sol pour l’assommer quelques minutes et je cours ensuite vers l’autre démon que je rattrape plus vite encore. Mais celui-ci arrive à se défendre, il me donne un bon coup de poing qui m’envoie valser sur le sol terreux de cette allée. Je me rattrape avant de finir plaqué contre une vielle dame. Je sors mon arme car il m’a attaqué et donc j’ai le droit de ma défendre cette fois-ci.

Il ne réfléchit à rien et me donne un nouveau coup de poing puissant je que pars avec un grand

« ARRGHHHHGROUAAAAA !!!!! »

Mais qu’il est con. Il donne un coup de poing en plein sur ma lame, je n’ai rien fait cette fois, bon, son bras n’est pas coupé, ça va encore je pense que mon capitaine pourra me pardonner ma faute. Maintenant il est tout rouge de sang.

Bon, je lui donne un bon coup sur la tête avec le dos de mon katana pour l’assommer et je vais arrêter les démons. Une fois ramenés à mon capitaine, je lui dis.

« Je suis désolé pour celui-là capitaine, il a frappé mon katana, je n’ai pas fait exprès pardon. Mais j’ai voulu protéger un peu ma tête. »


•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingLun 29 Mai 2017 - 19:29

Contrairement à Kukai, je n'étais pas aussi impulsif, pas aussi téméraire. Il ferait certainement un très bon soldat, mais un très mauvais capitaine. Pas vraiment méchant comme pensée, mais belle et bien réaliste. Il ne fallait pas qu'un tel homme dirige une garnison sous peine de la mener à sa perte. Son impulsivité me ferait presque trembler de peur si seulement j'étais émotif. Or, dommage, je ne l'étais pas. Observant du coin de l'oeil mon apprenti agir, je ne lâchai pas le dealer qui se trouvait entre mes doigts. Observant Kukai laisser de la distance entre eux, j'eus presque un élan soudain de peur. Il n'allait tout de même pas... Oh pitié... Incorrigible. Un homme aussi concentré sur l'honneur pouvait-il être si violent en si peu de temps ? Ce n'était pas normal. Pas normal du tout... Du tout... Je continuais de l'observer, mon regard perçant parvenait à entrapercevoir les mouvements de l'hybride. Je le vis se battre, tomber, se relever. Mon esprit était complètement absorbé par ce combat, avec un peu de chance je parviendrai à pouvoir l'évaluer sur ses compétences physiques sans avoir à me battre contre lui. Ce serait tout de même une chose regrettable de devoir retourner mes armes contre lui.

Poussant un soupir profond, j'eus un sourire léger en entendant le dealer bredouiller quelques mots. Je n'écoutais pas, je me contentai de le maîtriser, de le plaquer contre le mur et de lui placer les mains dans le dos de façon à pouvoir le lier avec des menottes pouvant annuler la magie potentiellement utilisable par le criminel. Une fois lié, j'observai Kukai approcher avec les deux mécréants. Observant le pauvre poing ensanglanté du démon, j'abaissai le regard en hochant négativement la tête. Je tendis deux autres paires de menottes à Kukai pour qu'il les utilise. J'avais pu entrevoir la danse macabre de mon disciple. C'est après un moment que je finis par demander, d'une voix sérieuse et froide, respectueuse tout de même.

« Y a-t-il quelque chose que tu voudrais me dire, Kukai ? »

J'annonçai, enfin, demandais cela pour savoir s'il avait un véritable problème vis à vis de ses impulsions. Je plissai les yeux un instant en prenant le temps d'observer les corps comateux des deux délinquants. Poussant un long soupir, je tournai mon regard vers l'hybride. Mon regard était sérieux, il ne cillait pas. J'étais toujours aussi froid lorsque je faisais mon travail et ça ne changerait certainement jamais.

« Comment as-tu ressenti ce combat ? Facile je présume ? »

Alors que j'observai les autres autour de moi, je fis signe à quelques uns de mes hommes d'approcher afin de débarrasser les criminels de cet endroit et ainsi de ne plus gêner les allées et venues des habitants et marchands. Je pris un instant pour observer le chat. Euh... L'hybride. Je n'allais tout de même pas commencer à vulgariser intérieurement l'image de mon élève... Non.

« Enfin, qu'importe. Ne t'en fais pas, je respecte certes mes adversaires mais le self-défense est encore plus important. J'aurai quelques questions à te poser vis à vis de ce combat... Notamment celles-ci : Aurai-tu été capable de te battre sans tes katanas ? Aimes-tu te battre ? Et enfin, as-tu toujours été aussi impulsif, dis-moi... ? »

Ce n'était pas forcément une critique, je cherchai à analyser la personne que j'avais prise sous mon aile et ce, peu importe ce qu'il fallait que je pose comme question. Il était plus important pour moi de savoir avec qui je me battais plutôt que de devoir l'apprendre en pleine action. Il vaut mieux connaître ses amis.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 153
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : J'en sais vraiment rien. En vrai j'ai tapé homme neko cheveux noirs sur google image, j'ai cliqué et pouf. mais sinon voilà la source originale https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/1f/d7/c0/1fd7c0674513553c218b464c0b2c36dc--hair-ideas-anime-neko.jpg
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMer 31 Mai 2017 - 19:48

ft.
HELLSING Ren
Illusions & épreuves
ft : Ren Helsing
Je crois bien que mon capitaine est furieux contre moi là. Pourquoi il faut toujours que… non, je ne dois pas y penser. Il ne faut pas que j’admette de vivre comme cela. Je vais éviter de parler tient, ça ne sera pas plus mal. J’attrape les menottes que mon capitaine me passe et j’attache les deux démons sur un poteau avec ses menottes pour qu’ils évitent de fuir et que je puisse éviter de faire plus de mal encore.

Il faudra bien que je lui dise un jour, mais j’ai trop honte. J’ai honte de ce que j’ai en moi, j’ai honte de ce que cette chose me pousse à faire. Je suis de nature calme… mais quand c’est… Lui, qui prend le contrôle… non Kukai, arrête d’y penser. Arrête de penser à ça. Oh non, mon capitaine me regarde avec cet air froid… il est vraiment fâché cette fois. Je dois l’avoir déçu. En même temps je le mérite. J’aurais pu ne pas sortir mon arme et me prendre un autre coup, j’aurais pu encaisser. Pourquoi je suis comme ça ? Je n’arrive plus à me comprendre moi-même.

Je commence à me sentir mal, comment mon capitaine fait-il pour continuer de me supporter. Je n’arrive même pas à me supporter tout seul. Il faudrait que je sois plus comme lui. Il faut que je sois comme mon capitaine. Plus calme, plus réfléchis, plus… sage. Il faut que j’arrête de penser à ce que j’ai. Cette maladie. Il faut que j’arrive à la faire partir. Il faut que je puisse être toujours calme.

« Y a-t-il quelque chose que tu voudrais me dire, Kukai ? »

Oh non capitaine, pourquoi ? Pourquoi cette question ? Pourquoi me demander si j’ai quelque chose à dire ? J’ai bien trop honte pour répondre, je me contente simplement de baisser la tête et d’émettre un « nya » accidentel qui me rends tout rouge de honte, je mets tout de suite mes mains sur ma bouche et bisse les oreilles. Mais quelle honte. Pourquoi faut-il que je m’humilie encore tout seul, n’étais-je pas déjà assez honteux de ne pas avoir réussis à me contrôler ?

« Comment as-tu ressenti ce combat ? Facile je présume ? »

Non, pas ce genre de question s’il vous plaît… vous n’imaginez pas à quel point je me sens coupable. Je n’ai pas fait exprès. C’était un accident. Pardon. C’en est trop, je ne peux même plus le regarder dans les yeux. Je ne peux que les fermer maintenant. C’est de mes yeux clos que je lui demande pardon, non sans m’enfoncer encore plus en parlant ma langue natale.

« Go…gomen »

Qu’est-ce que je disais, je suis vraiment un type pitoyable. Bon, perdu pour perdu, autant tout avouer. Mais je n’arrive pas à parler, j’ouvre la bouche et fait quelques bruits mais aucun mot dans n’importe quelle langue. Je ramène ma queue vers mes mains et me met à la saisir comme si c’était une peluche. Je m’assois sur un tonneau qui traine là, toujours la tête baissée. Je suis vraiment incorrigible. Pourquoi faut-il toujours que je perde ce foutu contrôle ? Maladie de mes deux !

« Enfin, qu'importe. Ne t'en fais pas, je respecte certes mes adversaires mais le self-défense est encore plus important. J'aurai quelques questions à te poser vis à vis de ce combat... Notamment celles-ci : Aurai-tu été capable de te battre sans tes katanas ? Aimes-tu te battre ? Et enfin, as-tu toujours été aussi impulsif, dis-moi... ? »

Bon, là je n’ai plus le choix, il faut passer aux aveux. Je dois tout lui dire. Mais comment lui répondre sans qu’il puisse me voir comme un monstre ? Je peux peut-être lui donner les réponses qu’il veut dans l’ordre, ce serait déjà une bonne chose ça. Ensuite, il faudra voir ce qu’il va se passer, je ne peux pas désobéir ou fuir la question du capitaine… ce serait un gros manque de respect.

« Je…je suis vraiment…désolé de ce que j’ai fait…je…je ne veux plus faire la même erreur mais…bon…je dois répondre aux questions. Euh…pour la première, en effet, j’aurais pu me battre sans mon katana, mais disons que j’utilise mon arme pour garder une âme et ne pas devenir bestial durant le combat, c’est grâce à la philosophie guerrière que j’arrive à tenir. Je serai bien plus fort sans mon arme, mais bien plus dangereux. Pour la deuxième question… je ne sais pas vraiment comment la prendre. Je déteste la violence gratuite, mais j’aime me battre pour mes convictions, mais… je ne fais pas exprès de m’emporter. Et pour la dernière question…je…je suis… je suis malade… ça remonte à l’époque où j’étais sur terre. Je n’étais pas… comme ça… un monstre avant. C’est à cause de ce que les gens me faisaient…. Mon corps n’a pas pu supporter la somme de ma douleur physique et émotionnelle… et…ça m’a rendu malade… sur terre on disait juste que j’étais complètement taré… C’est à mon arrivée ici que j’ai su que c’était une maladie… Je ne fais pas exprès, je suis doué d’une grande réflexion mais c’est quand ce… démon prend le contrôle… C’est pour ça que je garde toujours mon katana, avec les mains, c’est plus bestial. Pardonnez-moi, j’aurais dû vous l’avouer plus tôt… »

C’est bon, je peux dire adieu à mon poste. Franchement, je ne crois pas que je peux me faire accepter avec une maladie pareille. Bon, c’est vraiment mort pour moi.

HRP:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingJeu 1 Juin 2017 - 21:02

Il semble vraiment s'en vouloir... Il ne répond d'ailleurs pas à mes questions. Il se contente de pousser un miaulement qui me fit presque esquisser un sourire. Ou du moins, qui aurait pu me faire esquisser un sourire seulement si mon apprenti avait su se tenir durant ce combat. Oh, Ren, Ren... Mais qu'est-ce que tu as choisi encore comme disciple ? Un monstre ? Un démon ? Un hybride complètement fou ? Pour le moment, je le considérais encore comme mon apprenti. Il serait inconcevable pour moi de juger un homme sans l'avoir vu à l'oeuvre... Mais Kukai, je l'avais vu faire. Je l'avais vu se battre comme un homme. Son honneur était intouchable, sauf lorsqu'il faisait de pareilles choses. « Nya ». Par exemple. Ou bien... Je l'observai se toucher doucement la queue ainsi, comme si c'était un véritable instrument l'empêchant de stresser pour un oui ou pour un non. Cette fois, cette bouille triste, vraiment coupable me fit presque sourire... Un sourire s'étira presque sur mon visage. Si j'étais une femme, cela ferait certainement longtemps que je l'aurai pris dans mes bras et que je l'aurai doucement serré dans mes bras en le réconfortant. C'était mal me connaître de penser que je pouvais faire cela... Pour le coup... Je frémis un peu en l'observant caresser sa propre queue. Pourquoi ? Oh, vous le savez certainement, c'était assez gênant comme situation, mais je ne montrais absolument pas ma gêne.

«   »

Je ne disais rien du tout. Je me contentais de me taire. Je le laissais m'expliquer absolument tout, sans parler. Je fermai les yeux. Croisant les bras sur mon torse. Le silence se faisait de plus en plus grand après l'avoir entendu m'expliquer tout cela... Ce pourrait-il que ce soit une double personnalité ? Une chose comme cela ? Non... ça ne pouvait pas... Oh pitié... Non... Un fou ? C'était possible ? Une maladie, oui, mais pouvait-on la contenir ? Une épreuve supplémentaire allait s'ajouter, je le savais... Il fallait que j'en ai le cœur net. Il fallait que je songe à tout cela. IL FALLAIT que je fasse en sorte que cette puissance ne se retourne pas contre le monde entier sans raison. Il fallait impérativement que je protège le peuple de ce potentiel danger ambulant. Mon visage était devenu sombre. Renfrogné. Mes mâchoires étaient serrées.

« Te rends-tu compte de l'importance capitale de ce que tu m'as caché ? »

Ce furent mes seuls mots pour l'instant... Je serrai les poings... Mon corps se crispait peu à peu en une violente tétanie qui me fit atrocement souffrir durant quelques secondes. J'étais énervé. Lorsqu'on m'insultait, je ne réagissais pas. Mais lorsqu'on mettait en péril la protection de la ville... Je ne pouvais en général pas contenir mes sentiments, mes émotions explosaient en mon cœur. Je pris un instant pour observer Kukai.

« Explique-moi ce qu'est cette maladie. »

Un ordre. Clair. Net. Précis. Pas de possibilité de revenir en arrière. Pas de possibilité de fuite ni de discuter. On ne contredit pas le Capitaine. Pas quand il est plus froid que d'habitude. Pas quand il est TROP SERIEUX. Je serrai les muscles.

« Avec un peu de chance, nous pourrons corriger ou du moins faire en sorte que cette maladie soit contrôlée davantage au son même de ma voix. Je te laisse une chance de te rattraper, j'espère que tu en es conscient, Kukai. »

J'étais bien trop cru avec mes mots, mais je ne pouvais dire autre chose.

« De toute façon il faut que je réfléchisse à tout ceci. »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 153
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : J'en sais vraiment rien. En vrai j'ai tapé homme neko cheveux noirs sur google image, j'ai cliqué et pouf. mais sinon voilà la source originale https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/1f/d7/c0/1fd7c0674513553c218b464c0b2c36dc--hair-ideas-anime-neko.jpg
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaVen 2 Juin 2017 - 9:38

ft.
HELLSING Ren
Illusions & épreuves
ft : Ren Helsing
Bon, c’est la fin, là j’ai vraiment déconné. Sérieusement, je n’aurais pas pu lui dire avant ? Mais bien sûr il faut que je fasse le con comme à chaque fois. Il faut vraiment que je puisse me contrôler. Mais pourquoi je n’y arrive pas ? on dirait que ce n’est pas moi. Je ne sais pas comment faire pour m’en sortir. Je suis vraiment dans la galère mais j’aurais dû en parler plus tôt, maintenant, mon capitaine est en colère contre moi. Je ne peux plus tenir comme ça, je n’arrive même pas à rester digne. Je vois ses mâchoires serrées, sa voix qui s’endurcit, la sévérité qui augmente, je l’ai vraiment mis hors d’état, quelle honte.

« Te rends-tu compte de l’importance capitale de ce que tu m’as caché ? »

C’est vrai, je m’en rends compte, mais je n’arrive même plus à faire le moindre son, même les miaulements accidentels ne viennent pas. Je suis muet, silencieux. Je baisse encore la tête et me crispe sur moi-même. J’ai tellement honte, je ne peux même plus penser à être logique. Et je commence à être triste. C’est vrai, j’aurais pu mettre en danger bien plus de monde. Pourquoi est-ce que je n’ai pas été guéri à mon arrivée ici ? je voudrais pouvoir faire machine arrière. Mais je ne peux pas. Je ne peux pas remonter le temps et faire de mon mieux pour aller me contrôler. J’ai beau faire tous les exercices de relaxation, il est toujours là, quelque part. toujours, ces symptômes. La rage, la colère, la violence, le sadisme, le vœu de sang, de meurtre. Pourquoi est-ce que je suis comme ça ?

« Explique-moi cette maladie. »

Encore un ordre. Toujours impossible à dévier, je ne peux pas mentir, je n’aime pas ça. Je ne peux pas me cacher, je suis démasqué, je ne peux pas fuir, j’ai trop peur. Mon capitaine est bien trop sérieux. Il est vraiment en colère contre moi. Je ne pense pas qu’il ait envie de me garder dans ses rangs. En même temps, je ne mérite pas ce titre, le titre de soldat. Comment être soldat si on n’arrive même pas à se contrôler ? J’ai beau être malade, c’est mon problème et je devrais être capable de gérer cela tout seul. Je n’arrive toujours pas à parler, je le laisse continuer de s’exprimer.

« Avec un peu de chance, nous pourrons corriger ou du moins faire en sorte que cette maladie soit contrôlée d’avantage au son même de ma voix. Je te laisse une chance de te rattraper, j’espère que tu en es conscient Kukai. »

J’arrive à hocher légèrement la tête pour lui signifier que j’ai compris ce qu’il m’a dit. Mais je reste crispé, j’ai toujours du mal à parler.

« De toute façon il faut que je réfléchisse à tout ceci. »

Bon aller, il faut que je réponde à son ordre, je dois lui, il y’a peut-être une chance pour que je puisse intégrer la garde. Aller Kukai, bouge-toi un peu !

Je rouvre les yeux mais je garde la tête baissée et je mets moins de pression sur les pulsations que je porte à ma queue.

« Euh…ma maladie… elle s’appelle… le trouble explosif intermittent…. Elle… elle fait son apparition à cause…d’un choc… un choc mental, émotionnel ou physique intense… dans mon cas, c’était le trois d’un coup…c’est une maladie qu’on ne peut pas guérir, mais on peut la calmer. Je… je dois faire des exercices de relaxations et travailler mon mental pour ne pas exploser…à la moindre agression. Je…certains patients doivent prendre des psychotropes… pour lutter contre cette maladie… apparemment, je n’en ai pas eu besoin, mais c’est…grâce à la notion d’honneur que j’arrive à tenir… et…certain pensent que je suis quelqu’un de bien dans le fond mais je ne sais pas si c’est vrai…vous en pensez quoi ? »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingSam 3 Juin 2017 - 11:07

La colère en mon cœur n'arrivait à se traduire que par une intense crispation corporelle, une violente envie de renvoyer l'homme que j'avais accepté parce qu'il avait le moral bien plus bas que terre. Cet homme en qui j'avais mis un semblant de confiance aussi infime soit-elle venait de la réduire à néant en contredisant un de mes ordres aussi catégorique soit-il. Il fallait que je parvienne à maîtriser Kukai. Pas n'importe quel moyen. Il fallait que je tourne cette maladie en une force. Il fallait que je parvienne à dompter ce monstre. Kukai, d'ailleurs, ne bougeait plus. Il était paralysé, par de la peur ? De la tristesse ? De la honte ? Qu'importe, pour moi tout ici n'était que mensonge à présent.

Il parvint à hocher la tête. Il était conscient que je lui offrais une chance. Il fallait que ce soit quelque chose que je pouvais contrôler, canaliser. Il fallait que ce soit autre chose qu'une double personnalité. Un trouble pareil serait davantage dangereux et difficile à calmer. Alors voilà, je pris un instant pour me taire doucement. Je ne disais plus rien un long moment, imaginant quel genre d'horreur Kukai avait pu faire. J'imaginais, à tort, que l'homme en face de moi avait pu commettre l'irréparable dans pouvoir se contenir.

Kukai finit enfin par m'énoncer les explications que j'attendais. Je fermai les yeux en l'écoutant... De fortes émotions pouvaient l'induire en erreur ? Des chocs physiques... ? Il fallait que cela se calme. Il fallait absolument dompter ce monstre intérieur. Il fallait que j'y parvienne. Si je n'y parvenais pas... Il faudrait que je renvoie mon disciple. Cela me brisait le cœur d'avoir promis quelque chose à quelqu'un. Mais cette personne n'étant pas honnête avec moi, avais-je eu raison d'être ainsi acculé pour refuser ?

Qu'importe.

Je finis pas détendre les muscles de mon dos avec difficulté. Je parvins enfin à desserrer la mâchoire. Il était indéniable que ce jeune homme... Ne VOULAIT pas tuer au premier abord. Sinon il ne se serait pas approché tant de moi ainsi. Il voulait faire honneur, je sentais que cette force pouvait à la fois se changer en puissance incommensurable mais également en horreur. Un long silence suivit. La tension était palpable.

« Je ne doute pas que tu sois une mauvaise personne, ta culpabilité en ce moment-même me le prouve. Je ne doute pas que tu sois violent de nature. J'accepte de croire que c'est une maladie. J'accepte de te croire. De t'accorder à nouveau ma confiance. Mais il faut parvenir à faire une chose. Une seule avant que je puisse te réengager. Il faut que nous parvenions à contrôler cette force en toi. Pour cela, tu pourras venir hors des cours pour me retrouver un jour, sur un toit de bâtiment. Afin que le calme de la ville ne s'entende pas. Et c'est là-bas que nous procéderons à une méditation. Si bien entendu tu acceptes les conditions que je viens de te poser. Malheureusement, si tu ne l'es acceptes, il faudra que nous mettions à terme au possible poste que je te propose au sein de la garde. Maintenant... Kukai... Il va me falloir continuer ma ronde. Nous nous retrouverons un dimanche, là où je t'ai indiqué. Il me faut du temps pour réfléchir aux exercices que je vais de faire faire. »

Sur ce... Je m'éloignai lentement de lui. Ma voix forte s'éleva à nouveau.

« Et ne pense pas au Hara-kiri. »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 153
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : J'en sais vraiment rien. En vrai j'ai tapé homme neko cheveux noirs sur google image, j'ai cliqué et pouf. mais sinon voilà la source originale https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/1f/d7/c0/1fd7c0674513553c218b464c0b2c36dc--hair-ideas-anime-neko.jpg
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaDim 4 Juin 2017 - 21:51

ft.
HELLSING Ren
Illusions & épreuves
ft : Ren Helsing
J’ai peur, peur de mon capitaine, peur de sa colère, je suis totalement paralysé. Je tremble comme une feuille au vent et j’ai des frissons sur tout le corps, sa colère le rend imposant, et bizarrement cela ne me donne pas de crise, mais ça me fait peur. Je ne sais pas ce qu’il va me faire. Il est très furieux contre moi. Je n’arrive plus à penser correctement. J’ai peur, c’est vrai, mais pas seulement, j’ai honte de moi, de mes actions, de ce que j’ai pu faire. De ma maladie, d’avoir eu ce choc dans mon enfance. De m’être fait agresser sans me défendre. J’ai honte. Je ne sais pas si je mérite de vivre.

Mais je vais quand même me pousser à vivre, je vais m’obliger à rester en vie car il le faut. Même si je suis malade. Je garde cette lueur d’espoir pour un jour être capable de protéger sans mettre en danger les autres. Il faut que je puisse être le bouclier du peuple. Mais pour l’instant, je reste paralysé. Par cette même peur, j’ai trop peur de mon capitaine. Il doit vraiment me haïr. J’en ai peur. Il va me tuer ? Je n’ose même pas lever la tête. Il ne faut pas que je le regarde. Sinon je vais fondre en larmes. Je ne peux plus rien faire, je n‘ose plus rien faire.

« Je ne doute pas que tu sois une mauvaise personne, ta culpabilité en ce moment-même me le prouve. Je ne doute pas que tu sois violent de nature. J'accepte de croire que c'est une maladie. J'accepte de te croire. De t'accorder à nouveau ma confiance. Mais il faut parvenir à faire une chose. Une seule avant que je puisse te réengager. Il faut que nous parvenions à contrôler cette force en toi. Pour cela, tu pourras venir hors des cours pour me retrouver un jour, sur un toit de bâtiment. Afin que le calme de la ville ne s'entende pas. Et c'est là-bas que nous procéderons à une méditation. Si bien entendu tu acceptes les conditions que je viens de te poser. Malheureusement, si tu ne les acceptes, il faudra que nous mettions à terme au possible poste que je te propose au sein de la garde. Maintenant... Kukai... Il va me falloir continuer ma ronde. Nous nous retrouverons un dimanche, là où je t'ai indiqué. Il me faut du temps pour réfléchir aux exercices que je vais de faire faire. »

C’est bien trop. Je n’y crois pas… il… il me pardonne ? Il me croit ? Je n’arrive plus à me contenir, cette fois… je fond vraiment en larmes, je me recroqueville sur moi-même et me tient bien les jambes. Ma queue fait office de barrière qui se colle à mes jambes et mes oreilles sont plus que rabattues et j’ai les yeux fermés. Je respire maintenant par à-coups et quand il me fait sa proposition pour m’aider. Je m’arrête net. Je ne bouge plus et je commence à hocher la tête. Je suis d’accord avec ce qu’il me dit, mais je n’ose toujours pas prononcer le moindre mot. Alors j’hoche la tête. Et je la laisse partir, lui la tête haute, moi la tête basse.

« Et ne pense pas au Hara-kiri. »

Je continue d’hocher la tête pour lui affirmer que j’ai compris. Moi je reste ici, loin de lui toujours seul en pleurant dans mon coin. Je suis vraiment un vrai pleurnichard


•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Illusions & Epreuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [CE2] - Première Epreuve
» EPREUVE ORALE DE METAMORPHOSE (COEFF 2)
» Epreuve d'enigme
» Epreuve de Graphisme sur le thème de Rol
» Epreuve de Dante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: La Capitale :: Le centre-ville :: Grande allée-