Partagez| .

Deux façons d'être nouveau... [PV SAYUKI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/05/2017
Messages : 44
Soras : 40
Avatar utilisé : OC par @Panda_girl_.
Autre(s) compte(s) : Airi Buraindo
Couleur de dialogue : #FAFAFA

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 57/57/57
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KyomaDim 21 Mai 2017 - 20:05


Tôt.
Pour la première fois depuis un bon moment, je me suis levé aux aurores. Ces derniers temps, je dors beaucoup. C’est pas fréquent venant de moi. M’enfin bon, c’pas très grave.
Je suis donc devant le portail de l'académie. Attitude travaillée, expression sérieuse, mais pas trop..
Je fouille dans mes poches sans trouver mes clopes, puis pousse un vague soupir. J’ai dû les oublier. Voilà qui vas encore me tendre.
Le bâtiment est assez grand, et bien que je l’aie déjà vu, je le trouve toujours assez imposant.
..
Non. Assez sympa.
Mieux.
La façade est grande et blanche, l'académie forme un genre de U.. Je sais que ces structures ont un nom, mais je ne vais pas non plus faire l'effort de m’en rappeler tant que je n’en aurais pas besoin.
Je jette un coup d’œil. Il n’y a pas grand monde, mais c’est sans doute normal, je ne crois pas que les cours ai déjà commencer.
Je vois quelques groupes de gosse discuter et rire entre eux.. Il y a l’air d’avoir peu de solitaires. Ça veut peut-être dire moins de travail pour moi ? Enfin.. Connerie, je sais parfaitement que c’est plus dans les groupes que les vrais problèmes apparaissent.
J’aime les groupes. J’aime les gamins. En fait, j’aime les problèmes. Il est toujours facile de planter les graines du conditionnement dans des esprits fertiles comme ceux des groupes de gosses.
Et c’est encore plus facile avec les gosses a problème.
Je n'aime pas beaucoup les gosses heureux. Enfin, je ne crois surtout pas vraiment à leurs existences. Ils sont imbus de cette sorte de certitude que leur jeunesse est belle et insouciante. On leur a fait bouffer ça toute leur vie. "Profite de ta jeunesse, c'est la plus belle période de ta vie" Qu'ils disent. Et ils le font ces abrutis. Ils profitent de leur jeunesse, ne travaillent pas trop en attendant, et plus vieux, ils deviennent de bons petits moutons avec un diplôme pourris qui travaillent pour ceux qui on comprit que la jeunesse, on l'avait toute sa vie tant qu'on la laisse de côté au début de celle-ci...
Si quelqu’un peut lire dans mes penser, je vais passer pour un mec louche, je ferais sans doute mieux de me calmer ?
Bref. Quelques pas vers le bâtiment, et déjà quelques personnes me regardent avec curiosité. Les élèves sont au taquet ici.
Cela dit, ils sont loin, ils doivent penser que je ne les ai pas vus ?
Je me demande pourquoi il n’y a personne près de l'entrée.. Cette académie est plutôt extravagante. Ça me plaît !

Enfin bon. Je place a nouveau mes mains dans mes poches, continue de sourire, fait fit de mes pensées, et je reprends ma marche a pas lent, mais assuré, analysant mon environnement tant que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéLun 22 Mai 2017 - 19:35

Aujourd'hui, je vais à l'Académie, pour la première fois. Il fait une température normale, heureusement d'ailleurs. Car la chaleur trop élevé me donne une migraine pendant 3 jours. Les migraines c'est énervant ! Je suis nouvelle ! Je stresse ! Si je me souviens bien je dois aller dans la chambre 2-F  et je serais avec d'autres filles dans cette chambre, malheureusement, je ne connais personne dans cette Académie. Mais où est-ce dortoir ? Je suis devant le grand portail, en train d'admirer  la grande Académie !  Elle est  tout simplement, magnifique ! Je franchis le portail après quelques minutes à le regarder. Heureusement, il n'y a pas grand monde. Il y a quelques bandes et pas beaucoup de personnes seules. Je vais avoir du mal à m'intégrer ici. Je le sens. Les groupes ont l'air de bien s'amuser. Je porte mes rollers rouges et noirs que j'adore à mes pieds. Je ne marche donc pas je roule. J'ai l'impression que quelques personnes me regardent bizarrement. Sans doute à cause de mes rollers à mes pieds ? Mais bon je déteste marcher. Et personne ne pourra me faire aimer marcher.

J'ai envie de rentrer chez moi. Je serre très fort ma valise. Je ne sais absolument pas où sont les dortoirs. Bon ben.. Je vais devoir demander à des personnes. Mais je n'ai pas le courage d'aller voir les personnes. Je regarde au alentour pour voir si il n'y a pas quelqu'un du personnel pour m'aider à trouver ma chambre. Mais je ne demanderai surtout pas à des autre élèves. Surtout pas.

Y'a personne du personnel, que des élèves. Je me met dans un coin et attend que quelqu'un du personnel arrive. J'observe en même temps le paysage. C'est splendide. Ça a l'air hyper... grand ! J'arriverais jamais à me repérer dans ce gigantesque bâtiment ! Ou alors dans très très très longtemps.

Je vois un adulte arriver, ça doit être quelqu'un du personnel. Il a les mains dans ses poches, il sourit et il marche assez lentement. Je prend mon courage à deux mains et je roule dans sa direction pour aller lui demander si il sait où se trouve mon dortoir. Je ne sais pas exactement de quoi il s'occupe, si il est prof, infirmier ou je ne sais quoi...

Arrivé devant lui, je souris timidement en me touchant les cheveux stressée.

"Monsieur. Où est le dortoir 2-F ?" 

Je dis cela avec une voix pas non plus très rapide mais quand même rapide, stressée comme y'a pas. Je ne peux pas prononcer plus de mots. Si j'étais capable d'en prononcer plus je me serais adressée plus poliment avec une voix plus calme. Mais bon. Qu'est-ce que ça va faire ? Il ne va peut-être pas forcément me gronder. Et puis, je viens juste d'arriver, il doit être indulgent avec moi et ne pas me crier dessus comme un gros malade.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/05/2017
Messages : 44
Soras : 40
Avatar utilisé : OC par @Panda_girl_.
Autre(s) compte(s) : Airi Buraindo
Couleur de dialogue : #FAFAFA

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 57/57/57
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KyomaMar 23 Mai 2017 - 6:37

Maintenant que j’y pense, je me demande pourquoi on “pense” a haute ”Voix” .
La plupart du temps, quand on pense, sans y réfléchir, on est beaucoup plus rapide que lorsqu’on prend le temps de se formuler ses pensées dans la tête.. Pourtant, et même en sachant que c’est inutile, je me sens un peu obligé de le faire.. Être en accord avec soi-même, c’est quelque chose de compliquer.. Surtout quand c’est moi, ce, "soi-même".
Tandis que je m'approche de l’édifice, j’écoute l’air de rien les conversations des élèves qui passent à porter de mon ouïe.
Pas beaucoup d'intérêt, je pense. Je retourne à l'écoute d’une voix qui me plais beaucoup plus, la mienne. Enfin.. Ma voix intérieure. Mais elle est parfaite, car c’est la mienne.
Cet bâtiment est grand pour sûr. J'esquisse un sourire malicieux en me demandant quels secrets il cache. Sans doute que lors de mes temps de pauses, j’aurais l’occasion d’y fouiner un peu?~ Ah~ Ma curiosité me joue encore des tours. Je suis vraiment le pire psy qu’on puisse trouver pas vrais ? M’enfin.

Je continue de vaquer a mes penser alors que j’entends des bruit de roulettes, suivit d’une question.

"Monsieurr. Où est le dortoir 2-F ?"

J’écoute plus attentivement. Le sol est fait en un genre de brique, mais la texture est plus douce, donc les roues sont un peu silencieuses. Si a la voix, je peux deviner que c’est une fille, avec le bruit je dirais qu’elle ne doit pas faire plus de 65 kg.. Et encore, ça me semble beaucoup. Je me tourne vers elle, un grand sourire sympathique au lèvres.

Elle n’a pas l’air d’une mauvaise gamine. Les joues légèrement rosies. Mais ce n’est pas du maquillage ? Une timide? Ou peut-être qu’elle a trop chaud. Il fait bon, donc si c’est le cas, elle ne doit pas aimer la chaleur ?
Ses cheveux sont d’un rose assez mignon en somme, je me demande si c’est une couleur. J’ai vu des types avec des cheveux vert et bleu qui étaient naturels, alors rien ne me permet de deviner pour elle. Elle a l’air de ce genre de personne gentille, mais un peu effacer. Du genre cool avec tout le monde et tout.
Ce genre de personnes est appréciable, mais ce n’est pas en étant bon tout le temps qu’on s'obtient un avenir. Je n’aime pas ceux qui pensent aux autres avant de penser a eux. C’est d’une hypocrisie sans nom. Je hais ces gens. Soyez honnêtes, en temps que mortel, vous voulez simplement plus, me prenez pas pour un con.
Enfin. Je dis ça, mais il y en a bien qui on été suffisamment abruti par notre société pour penser que ça pouvait réellement mener quelque part. J’aime bien ceux là. Ils veulent changer les choses a leur manière.. Qui est très mauvaise bien sur, mais ils sont tellement manipulables..

Ouais.. Je pars loin, elle a pas non plus l’air du type de fille a se sacrifier pour ses amis. Je la regarde de haut en bas, toujours avec le sourire.
Ses rollers la rendent plus grande, je ne suis pas bon pour les tailles. En tout cas, elle doit faire du C.
..
Il faut vraiment que j'arrête de réfléchir, ça fait une seconde que je la regarde sans lui répondre, je vais paraitre bizarre.
Je lui lâche donc d'un ton enjoué et joyeux, en passant une main a l'arrière de ma tête

Et bien et bien, on dirait que je ne suis pas le seul a m’être paumé ici hein ? On a une excuse, le bâtiment est sacrément grand !
Tu es nouvelle ? Quel est ton nom ma grande ?
Tu roules bien cela dit ! je ne t’ai pas entendu arriver !


Maintenant que j’y pense, elle ne semble pas connaître la politesse. Ses yeux me regardent trop directement, je suppose qu’elle est un peu perdue, ça doit être le stress.
Je décide de faire le premier pas, et de sortir ma main de la poche, que je lui tends amicalement.

Je suis Kyoma! Nouveau de l'équipe d’éducation ici! Je vais être psy ici! Et toi?

Je suis bon acteur, je l’ai toujours été. À moins d’avoir une magie puissante, je ne pense pas que l’on puisse discerner ma comédie. Et puis, je pense je pense, mais parler n’est pas si désagréable que ça, et puis, ça me fera passer le temps.
Je vais essayer de prendre un peu mon temps.

Et puis, un psy doit être sympa de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéMer 24 Mai 2017 - 15:02

“Et bien et bien, on dirait que je ne suis pas le seul a m’être paumé ici hein ? On a une excuse, le bâtiment est sacrément grand !
Tu es nouvelle ? Quel est ton nom ma grande ?
Tu roules bien cela dit ! je ne t’ai pas entendu arriver !”


L'adulte a dit cela avec un ton enjoué et joyeux. Il met sa main derrière sa tête. Il a l'air de vouloir engager la conversation, dommage pour lui, quand je connais pas beaucoup une personne j'ai tendance à faire des phrases le plus court possible. Je m'éloigne de quelques petits millimètres de lui, mon visage reste neutre, sans aucun sourire.

"Oui et oui, je suis nouvelle. Mon nom est Sayuki."

Je soupire un petit peu en serrant bien ma valise, de peur que l'adulte fouille dedans ou me la prenne. Je garde mon visage neutre sans émotion, ni sourire, ni colère, ni pleurs. J'observe l'adulte, vu son accoutrement on dirait un scientifique ou alors un truc du genre. Je ne déteste pas plus que tout les scientifiques mais j'aime pas énormément. Surtout que la plupart que j'ai rencontré dans mon ancienne vie sur Terre et ici étaient des fous.

Tout d'un coup, l'homme enlève sa main qui était dans sa poche et me tend la main. Je fais rien et je le regarde bizarrement, je n'ai pas l'habitude de serrer la main de quelqu'un dès la première rencontre.

“Je suis Kyoma! Nouveau de l'équipe d’éducation ici! Je vais être psy ici! Et toi?”

Ah. C'est un psy. Ceux qui s'occupe d'essayer de régler nos problèmes, de nous consoler. Lui aussi est nouveau. En tout cas, il ne me verra pas souvent. Je n'aime pas trop trop parler de mes problèmes et encore moins les dire à des adultes. Encore le dire à des amis proches ça va mais  le dire à des adultes, là non. Je me rend compte que je peux paraître désagréable et que je dois faire des efforts pour m'intégrer. Je lui serre enfin la main en faisant un sourire un petit peu forcé, mais au moins je fais l'effort de sourire.

"Enchantée. Je vais être élève ici. Avez-vous un plan de l'Académie ?"

Pitié qu'il ait un plan, comme ça je pourrai lui demander de me le prêter et cela me sauvera la mise, je n'aurais donc pas besoin de me balader en rollers pendant des heures et des heures dans l'Académie pour trouver juste un dortoir. Heureusement que j'ai mes rollers car si il n'a pas de plan avec mes rollers j'irai plus vite qu'à pieds. Mais quand même, je n'ai pas envie de devoir rouler dans tout le bâtiment juste pour trouver un pauvre petit dortoir. Après je pourrais demander à des personnes que je croiserai mais voilà. 

Je suis timide quand je ne connais pas les personnes, cela me demande un grand effort de leur poser une question. Les autres élèves de l'Académie ont d'autres choses à faire que de m'indiquer mon dortoir je pense. Et puis, là, j'ai qu'une envie rentrer chez moi.

"Pouvez-vous m'aider à rechercher ma chambre si vous plé ?"

J'ai dit ça sur un ton un peu paniqué, rapide, j'ai mal prononcé "s'il vous plaît". Mais bon.. Un psy n'est pas pareil qu'un prof. Un psy s'est pas sensé nous apprendre des tas de trucs comme la politesse et tout s'est sensé nous aider à aller mieux..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/05/2017
Messages : 44
Soras : 40
Avatar utilisé : OC par @Panda_girl_.
Autre(s) compte(s) : Airi Buraindo
Couleur de dialogue : #FAFAFA

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 57/57/57
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KyomaMer 24 Mai 2017 - 17:49

Je me rends compte, un peu tard, sans doute, que si j’ai porté attention au physique global de cette fillette, je ne me suis pas vraiment concentré sur son visage. Elle est jolie pour son âge, et elle pourrait avoir du succès plus tard. Si elle n’en a pas déjà en tout cas. Maintenant que j’y pense, je n’ai pas rencontré beaucoup de personnes “laides” ici..
Je me demande pourquoi.. Les dieux de ce monde ne me semblent pas être des soumis de notre système, avec cette image de perfection et tout, mais.. Bah. Je suppose que la magie corrige bien des défauts.. je vais voir d’un autre oeil les gens maintenant.

Urf. Je ferais mieux de ne pas y penser et de simplement me dire que ce monde, il est beau, comme dirait un type.
Enfin, je dis ça, mais.. Elle a semblé plutôt méfiante envers moi. Et même maintenant elle ne semble pas très disposée a parler. Je me demande si c’est un timide, une chieuse, ou une gamine qui est plus intéressante qu’il n’y paraît..
Peut-être les trois qui sait.
BON ! Je dois me montrer sympa. Un plan ? Je n’en ai pas bien sûr. Par contre, ce que j’ai, c’est une tête.
Je ne suis pas née de la dernière pluie, et je prévois mes actions bien à l’avance. En d’autre terme, je connais par cœur les plans de l’école.
Plus ou moins.
Je lui ai dit que j'étais paumée pour paraître plus cool comme mec. Si je lui dis ça maintenant ça n’ira pas.
Ah. Il me semble avoir lu quelque chose sur le site.
Ils doivent avoir un plan au rez-de-chaussée du bâtiment principal. Ça me semble logique ?
Après lui avoir serré fermement et amicalement la main, je lui réponds avec un sourire un peu embarrassé, mais une voix assurée.

“Et bien, pardonne-moi, j’ai bien peur de ne pas avoir ce que tu cherches.. Mais logiquement, il devrait y en avoir un a l'entrée, on va jeter un coup d’œil?! “


Elle s’est présentée. “S’il vous plé”? Elle a des problèmes de locution ? Ou simplement la flemme ? Ou alors je sais pas trop. Je devrais arrêter de réfléchir hein..
Non. Mauvaise idée.
Je mets la main dans ma poche, et le sort, vivement, faisant voleter quelques particules provoquant de petites étincelles autour de moi, et alors qu’elle retombent, je pose une main sur ma hanche, l’autre cachant a moitié mon visage, avec une posture vaguement féminine..
Si j'étais dans jojo’s bizarre adventure, je serais actuellement le personnage le plus cool.. C’est fou comme je m’aime !
Je lui annonce, brillant de mille feux d’une voix grave et sure, dans laquelle je fait résonner toute mon expérience, et ce qui me sert de bonté. Mon style est absolu. Je suis génial bon sang… Si j'étais une gonzesse, je m’épouserais sur-le-champ. Enfin, même si j’étais un mec, je m’épouserais. Enfin, je suis un mec.. Enfin, j'me comprends.

Mais bien sûr ma grande ! Nous chercherons, nous trouverons, et nous vaincrons ensemble !
Je me mets de dos, dans une posture dramatique, jetant d’un geste rapide une nouvelle poignée d’étincelle.
Alors oublie tes inquiétudes, et soit prête à te voir contentée de par mes actes.. Car je suis là pour t’aider !

Putain, c’est beau.
Je me racle la gorge, me retourne et lui souris largement, les mains de nouveau dans mes poches

Allons voir le plan!
Ceci mis a pars, a quel genre d’année tu t’attends ? Joyeuse ? Triste ? Ennuyeuse ? Tu cherches le frisson, la passion ?!
Ou peut être l’amour qui sait, a ton âge !
Ahhhhhh jeunesse cruelle ! Tant de chemin attrayant, et pourtant une seule route à choisir..
Pardonne-moi, je suis curieux, ne t’oblige pas à me répondre si tu n’en as pas envie !


Je commence a marcher vers l’entrée pour trouver le plan, par curiosité autant que par besoin. J’adapte mon allure a-t-elle, en supposant qu’elle me suive..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
InvitéSam 3 Juin 2017 - 12:12

Kyoma me dit d'une voix assurée :

“Et bien, pardonne-moi, j’ai bien peur de ne pas avoir ce que tu cherches.. Mais logiquement, il devrait y en avoir un a l'entrée, on va jeter un coup d’œil?! “

Alors comme ça, il y a un plan à l'entrée. Bon je vais donc aller y jeter un coup d’œil avec lui. Je lui répondis avec une assez petite voix et un petit sourire très petit.

"Okay."

N'empêche ce psy paraît un peu... bizarre. Il met sa main dans sa poche puis ensuite ressort sa main pour faire voler quelques petits trucs bizarres qui font apparaître des étincelles autour de lui. Il met ensuite sa main sur sa hanche. Franchement, il est vraiment bizarre.

“Mais bien sûr ma grande ! Nous chercherons, nous trouverons, et nous vaincrons ensemble !”

On dirait un personnage dans les séries d'aventure qui m'aurai emportée avec lui alors que je voulais rester tranquillement chez moi. Il a dû regarder trop de séries d'aventures périlleuses quand il était jeune lui. Je m'écarte un tout petit peu de lui avec ma valise, méfiante. Il se met ensuite de dos dans une posture bizarre et jette à nouveau une poignée du truc bizarre d'il y a quelques instants.

“Alors oublie tes inquiétudes, et soit prête à te voir contentée de par mes actes.. Car je suis là pour t’aider ! “

Étonnée par ses gestes et ses paroles, je reste figée à le regarder avec des yeux comme des soucoupes et la bouche un peu ouverte. Ensuite, il se retourne et me sourit avec ses mains à nouveau dans ses poches. Je suis sensée lui répondre quoi à ses paroles et gestes bizarres ? Je referme ma bouche et mes yeux ne doivent plus ressembler à des soucoupes à présent.

“Allons voir le plan!
Ceci mis a pars, a quel genre d’année tu t’attends ? Joyeuse ? Triste ? Ennuyeuse ? Tu cherches le frisson, la passion ?!
Ou peut être l’amour qui sait, a ton âge !
Ahhhhhh jeunesse cruelle ! Tant de chemin attrayant, et pourtant une seule route à choisir..
Pardonne-moi, je suis curieux, ne t’oblige pas à me répondre si tu n’en as pas envie ! “


Euh... Je ne sais moi même pas à ce que je m'attend comme année scolaire.  Bon, je dois quand même lui répondre.

"Je sais pas trop. Je m'attends peut-être à une année un peu... différente, spéciale."

Après avoir dis ça je lui fais un sourire un peu plus grand que ceux d'avant. Kyoma le psy commence à se diriger vers l'entrée pour aller voir le plan. Je le suis en tenant fermement ma valise en essayant de ne pas aller trop vite. Etant donné qu'il adapte sa vitesse à moi.

Arrivée à l'entrée, j'aperçois le plan. Kyoma ne s'est pas trompé ! Il y a bien le plan. Je me dirige vers le plan puis je lâche ma valise pour observer attentivement le plan. Je n'y comprend pas grand chose au plan mais quand même un peu. Je met mes mains derrière mon dos puis dit à Kyoma d'une voix moins froide que toute à l'heure.

"Merci de m'avoir accompagnée jusqu'ici. Maintenant on peux aller se diriger vers les dortoirs ?"

Je reprend ma valise puis reregarde le plan une dernière fois pour bien me souvenir de où se trouve les dortoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/05/2017
Messages : 44
Soras : 40
Avatar utilisé : OC par @Panda_girl_.
Autre(s) compte(s) : Airi Buraindo
Couleur de dialogue : #FAFAFA

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 57/57/57
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KyomaDim 4 Juin 2017 - 14:49

Petit a petit, je me rends compte je que me détend un peu. Maintenant que j’y pense, ça fait longtemps que je n’ai pas été tranquile a ne rien faire de “mal "..
Même moi, j’ai besoin de repos.
La gamine me regarde un peu bizarrement, elle doit me prendre pour l’original que je suis, sans doute.
Mais bon, je m’amuse écoute.
Elle me répond a nouveau. Sa voix est plutôt basse, et elle fait des phrases courtes. Il n’y a pas de réels problèmes, mais c’est vaguement gênant.
Surtout qu’elle me regarde avec des yeux grands ouverts, l’air de se demander sur quel genre de clown elle est tombée..
Bah.
Pas un réel problème..
Je décide de ne pas laisser le silence s'installer, autant pour moi que pour elle.
Lentement, avec cérémonie, je lève l’index de la main droite vers le ciel, avant de le pointer brusquement dans la direction du grand bâtiment.


BIEN! ALLONS-Y!

Elle me suit, pas vraiment vite, mais pas trop lentement non plus.. C’est à se demander qui adapte sa vitesse a qui..
Je trouve sa réponse plutôt intéressante.
Celle d’une personne qui aurait .. Des attente, mais qui saurait se montrer réaliste.


Spéciale hein ?
ce n’est pas tout le monde qui aime passer hors des sentiers battus, et bousculer ses habitudes. C’est une bonne chose selon moi.
Je te souhaite en tout cas, de l’avoir, cette année spéciale.


Je la vois me sourire plus largement. Ça fait toujours plaisir.. Elle semble aussi vaguement moins froide.
Je fais mine d’observer le plan, puis hoche la tête, toujours souriant avec une certaine malice


Allons-y donc.. Je vais t’accompagner jusqu’a la cours principale, et tu pourras rejoindre facilement les dortoirs des filles de là.
Ça te va ?


J’attends qu’elle réponde avant d’y aller.
Je suis de moins mauvaises humeurs qu’il y a peu de temps, ça fait toujours du bien de ne pas se mettre la pression pour tout et n’importe quoi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Deux façons d'être nouveau... [PV SAYUKI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Académie Seïka :: Cour intérieure :: Grand portail-