Partagez| .

Oyez, Oyez, écoutez à l'envi / Le fabuleux Estèl Inyoni ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 30/05/2017
Messages : 23
Race : Elfe (Lalafell)
Pouvoir : Somni
Habitat : Une auberge ♪
Métier : Troubadour / Ménestrel
Soras : 40
Autre(s) compte(s) : Lilà Inyoni • Zaniya Läkare
Couleur de dialogue : Bleu clair

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/40/55
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Estèl L. InyoniMar 30 Mai 2017 - 20:24


>> Estèl L. Inyoni
>> Le perso' en bref• Nom : Inyoni
• Prénom(s) : Estèl Lycoris
• Surnom(s) : Esset, Est’
• Âge : 32 ans
• Race : Lalafell (petit elfe)
• Pouvoir : Somni
• Taille : 1m 25
• Métier : Troubadour / Barde
• Habitat : A l'auberge du coin ♪
• Inventaire : Un harmonica, un sifflet, un mouchoir en tissu, un bâton de marche
• Autres : Estèl est homosexuel, né en Mars, signe Poissons, adore le melon et les noix de cajou, et rêve de s’acheter un ocarina. Voilà.

>> Et toi ?• Prénom/surnom et/ou pseudos : Lilà ~
• Âge : On ne demande pas ça à une dame voyons 8D
• Comment as-tu débarqué ici ? : J’sais plus, j’ai fait un rêve et … pouf !
• Ton avis sur le forum nous intéresse ! :
• Avatar utilisé : Un Lalafell du jeu Final Fantasy XIV
• Code du règlement : Shio souffle sur le code ♥

image prez
>> La musique a une puissance qui défie la politique. (Mandela)

Caractère
Il a toujours quelque chose à dire,
Toujours une histoire à offrir,
Il troque, il échange, il négocie,
Un repas, un toit pour la nuit.

Il aime la vie de nomade,
La tête dans les étoiles.
Il aime voyager, les balades,
Pieds sur terre, visage vers le ciel.

S’il souffre il ne le dit pas,
S’il est heureux, cela se voit.
S’il se fâche, ça s’entendra,
S’il adore, il le dira.

Toujours un compliment,
Mais un mensonge, rarement.
Parfois enjolivé, il a le verbe vrai,
Mais quand il faut il sait être discret.

Intrépide, justicier dans l’âme,
Il aide enfants, hommes et femmes.
Mais point de bravoure, il fuit,
Quand le danger vient au-devant de lui,
Il s’affole vite et craint beaucoup,
Mais ses amis il les soutient malgré tout.

Il a des défauts, ce petit,
Un peu lâche, un peu étourdi,
Opinion et idées sont bien ancrées,
Au point de parfois oublier d’écouter.

Mais il a le sourire facile,
Et la langue très agile,
Le cœur sur la main,
Il croit au Destin.

Pourtant il reste superficiel,
Car la vie a su être cruelle,
Rares sont ceux qui le connaissent,
Et plus encore à qui il se confesse,
La musique est son refuge, sa vie,
Il y noie son chagrin, ses soucis.

Trois choses pourtant qu’il ne peut supporter :
La cacophonie, la trahison et être ignoré.
Il partira, se vengera ou se fera remarquer,
Mais sa mauvaise humeur vous subirez.

Pour sa passion il a de la patience,
Pour les enfants, plein de tolérance,
En sa sœur il a toute confiance,
Et pour les autres, de la prudence.

C’est un homme d’art, de célébration,
Il aime les rires, il aime les fêtes,
Une soirée sans prise de tête,
Un moment de plaisir à l’unisson.

Pour finir, Estèl est plein d’espoir,
Il est mélancolique,
Et s’il broie du noir,
Il communiquera par la musique.
Physique
De teint clair et d’yeux bleus,
Mirez donc cet être curieux.
Petit, certes, mais le pied léger,
Mignon, oui, on ne peut le manquer.

De riches couleurs vêtu,
Avec ses oreilles pointues,
Son visage est certes enfantin,
Mais avec ses petites mains,
Il saura vous transporter,
Son sourire vous fera vibrer.

Trois étoiles tatouées,
Deux visibles, une cachée,
Paré de discrets bijoux,
Aux oreilles, autour du cou,
Il attire l’œil, l’attention,
C’est un coquet, petit dandy,
Toujours propret, lui,
C’est un joli garçon.

C’est un petit bonhomme,
Il est haut comme trois pommes,
De blanc, de bleu, vous le verrez,
De son bâton toujours accompagné.


Pouvoir & capacités
• Stats : 40/40/55

• Pouvoir : Le pouvoir d’Estèl est celui d’endormir les gens.
De préférence quand il joue d’un instrument.
Quelques notes et la fatigue se ressent,
Une mélodie et le sommeil s’installe pour un moment.

Il peut réveiller les endormis en inversant les notes.
Il peut prolonger le sommeil en répétant la mélodie.
Mais deux heures de sommeil c’est la limite.
Et la moindre fausse note brise la magie.

Si l’instrument est grand, plusieurs peuvent s’endormir,
Mais pour peu de temps, chacun une portion de l’effet.
Si l’instrument est petit, une seule dans les bras de Morphée,
Mais long est son repos, sans réveil pour l’en sortir.

Plusieurs fois par jour il peut user de son pouvoir,
Mais chaque utilisation le prive d’une heure de repos le soir.
Deux airs se distinguent de son répertoire :
L’un assomme, sans sommation, dès la fin de la musique,
L’autre endort progressivement, berçant la victime magique.

D’autres évolutions viendront avec le temps,
Il endort les gens, c’est tout pour l’instant.
En cas d’urgence, une note aigue de sifflet,
Et la magie perd son effet.


• Capacités : Estèl est un p’tit bonhomme très endurant,
Il peut marcher ou courir pendant longtemps.
Sa taille est un handicap mais il compense largement,
En tenant bien plus longtemps que les « grands ».

Il se bat au bâton ou au corps à corps, mais
Il a une excellente vue et un équilibre parfait
Donc il est un tireur de qualité,
Pour peu que l’arme lui soit adaptée.

Les changements de température l’affectent peu,
Mais il se peut qu’il boîte les jours où il pleut.
Sa santé est de fer, mais ses humeurs varient,
Il retient les visages mais les noms, eux, s’oublient.

Il ne parle qu’en vers, c’est involontaire.
Il s’oriente facilement, rarement il se perd.
Il a un féroce appétit et le palais gourmet,
Mais ne tient pas l’alcool, ni le café.

Pour se sortir des situations délicates,
Il a une technique spéciale d’yeux adorables,
Et si tout échoue il reste la fuite,
Mais cette technique-là est presque imparable.



Histoire
Leur famille n’avait rien de remarquable, si ce n’est leurs enfants,
Des bambins admirables, qui faisaient la joie de leurs parents.
Des cinq marmots, trois filles, deux garçons, il était l’aîné,
Du bien-être de ses frères et sœurs il avait la responsabilité.
Manù voulait servir son pays, avait le coeur plein de bataille,
Zùrye était de faible constitution et rêvait de solidarité,
Cléa était docile, voulait mariage, enfants et famille,
Lilà la plus jeune, honnête, refusait de se plier à la société.

Sa plus jeune sœur fut admise en Redressage, et l’unité familiale brisée,
La fratrie grandit, affirmant chacun leurs personnalités différenciées,
Et bientôt Estèl fut le seul lien qui les maintenait unis, hors leurs parents,
Solide pour eux, alors qu’en secret il rêvait d’un avenir plus grand.

Estèl aimait la musique, qu’il pratiquait depuis son plus jeune âge,
Mais Manù et Cléa, les plus terre à terre, n’en voyaient pas l’usage.
Fort de ses études, l’aîné souhaitait pratiquer pour gagner sa vie,
Mais cette année-là, la politique artistique du régime se durcit.

Il avait été difficile de grandir dans une famille avec une Redressée,
Il avait été difficile de respecter les cadres et les lois qui étaient imposées,
Mais quand on lui refusa de faire ce qui le passionnait, Estèl,
Eut dans l’idée de rejoindre ceux que l’on appelait Dissidents, les rebelles.

Manù à l’époque entra dans la milice, et pour parfaire son intégration,
Pour montrer son dévouement devait faire preuve de la plus haute implication.
Il soupçonnait son frère d’animer un réseau d’artistes, et ce fut l’occasion,
Il espionna son frère, le suivant,  et commit sa première trahison.

Aucune preuve formelle contre Estèl, mais son réseau démantelé,
L’âme blessée, sous couvert de ses études, il décida de voyager.
Un an de démarches pour pouvoir légalement partir, une année de galère,
Pour qu’enfin Estèl puisse, sous de nombreuses conditions, passer la frontière.

Une fois à l’étranger, Estèl demanda asile, et abandonna famille et études,
Il commença à travailler, utilisant ses gains pour financer, avec mansuétude,
La rébellion qui couvait en son pays natal. Devenu grand musicien,
Il menait des campagnes, accusait, se posait comme témoin.

Mais un jour un courrier lui parvint, et Estèl, inquiet, revint,
Car la lettre annonçait la mort de sa sœur Lilà, et celle de Zùrye.
La maladie les avait emportées, selon les dires de Cléa.
Après nombreuses tergiversations, en mémoire de ses sœurs, il rentra.

Le gouvernement l’avait placé en tête de ses ennemis publics,
L’un des principaux soutiens financiers des opposants politiques.
A peine fut-il sur le sol de son pays natal, il fut arrêté,
Et nulle action d’ambassade ne put le protéger.

Interrogé, questionné, il subit mille tourments,
Pour qu’il révèle les noms, les plans, de tous les Dissidents,
Mais il refusa de parler, autrement que par insultes variées,
Résistant vaillamment aux techniques, à tous ses geôliers.

Mais un jour entra dans sa cellule une silhouette familière,
Et Estèl n’en crut pas ses yeux quand il reconnut son frère.
Tout décoré, le port altier, les yeux froids, Manù était devant lui,
Et prit plaisir à lui raconter comment Lilà, rebelle aussi, avait péri.

Il lui parla des autres, Zùriye et Cléa, mais elles avaient choisi,
D’entrer dans le moule, se taire, se soumettre à leurs maris et au Parti.
Leurs parents décédés, deux sœurs disparues, ils n’étaient plus que trois,
Mais devant lui se tenait celui, fier de ses prouesses, à qui il le doit.

Il vit rouge, faisant fi des blessures et des conséquences, il se jeta sur Manù,
Ils échangèrent des coups, mais Estèl était faible et se savait déjà vaincu,
Il tomba, mortellement blessé ; aine et torse béants, du sang s’échappait,
Estèl le musicien, la star à l’étranger, dans une mare rougie sentit la vie le quitter.

« Quelle magie est-ce donc, moi qui ai succombé,
Et me retrouve ici, tout de lumière nimbé ? »
L’ombre reflua, ainsi que la douleur ; la silhouette blanche sourit,
Jamais ne répondit, mais une main délicate fut tendue vers lui.

Estèl l’attrapa et le monde revint ; le premier souffle lui permit de renaître.
Il reprit ses esprits et scruta l’horizon. Ce n’était pas le pays qui l’avait vu naître.
Ni son corps d’origine ; mais qu’était-il arrivé, que s’était-il passé ? Il avait rétréci,
Se sentait différent, mais le plus important, sans comprendre comment il était en vie.

Les semaines s’écoulèrent et il découvrit par hasard son pouvoir, en chantant.
Difficile pour lui de s’adapter à ce monde étrange, il choisit une vie de nomade,
Se faisant connaître, il parcourt les villes. De semaines, en mois, cela fit un an,
Quand de passage à la Capitale un nom l’interpella. Lilà serait-elle en ce monde ?




A vos critiques je me soumets; tout ce qu'il faudra, je corrigerai ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 568
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6251
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioMer 31 Mai 2017 - 20:13

Re-bienvenue ! ♥

Je ne vais pas te répéter le blabla habituel du profil et de la feuille de personnage, je crois que tu sais déjà ce qu'il faut faire ~
Et comme je n'ai rien à redire sur ta fiche, tu as direct mon accord pour la validation ♥ Tu connais le blabla habituel ensuite ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 275
Soras : 174

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/50/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Mary PandémoniaLun 5 Juin 2017 - 17:04

ACH ACH, BONCHOUR /paf/

Bon, bah je viens te lire ta fiche (Surpriiiise 8D) et je trouve pas grand chose à redire, à part que t'as bien du galérer à tout faire en vers et en rimes et... Purée, c'est beauw **

Bref, du coup, pour une fois, je vais un peu boser, et je vais utiliser mon pouvoir ultime...




VALIDATION NO JUTSU !
>> Par Mary le modo ninja - Félicitations !

Félicitation, tu es validé(e) !
Tu peux aller faire ta demande de logement et de métier ! Tu peux aussi évidemment demander un rp si jamais tu n'en as pas ! N'oublie pas de passer par les quêtes, qui sait, il y en a peut-être des intéressantes ! Ne t'en fais pas pour le recensement de ton pouvoir et de ton avatar, les admins s'en occupent ! Tu peux aussi aller faire un livre de vie pour retracer les relations et les aventures de ton personnage ! Ah, dernière chose, tu peux noter toutes les évolutions de ton personnage sur un journal d'évolution !
Amuses-toi bien parmi nous !


•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oyez, Oyez, écoutez à l'envi / Le fabuleux Estèl Inyoni ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Oyez, Oyez! Un révolutionnaire à besoin d'aide!
» Oyez ! Oyez Siths et Sithes !
» Oyé oyé bonne gens !!
» Oyez, oyez, yodelali. (rupture de stock)
» Oyez Oyez le mythe de Deirdre et des douleurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Le début :: Le personnage :: Prez's :: Prez's validées-