Partagez| .

Un départ vers l'espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 22/05/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Béhémopholie
Habitat : Cabane en bois
Métier : Herboriste
Soras : 29

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/20
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShiroLun 12 Juin 2017 - 3:34

* Une journée comme une autre s'annonçait aujourd'hui, le ciel était plutôt clair, le soleil perçant à travers les quelques nuages qui dérivaient sans but au grès du vent. Shiro s'était encore une fois levé tard, le soleil déjà haut indiquait qu'il devait être aux environs de midi voir plus. Il n'avait jamais été du matin et ce n'est pas aujourd'hui que ça allait commencer, sortant de sa cabane de fortune, il se dirigea, comme à son habitude, vers son petit lopin de terre. Il y faisait pousser essentiellement des plantes médicinales utiles pour fabriquer des concoctions diverses : breuvage de guérison, anti-maux de ventre ou bien encore une potion pour lutter contre les maux de tête. Son préféré restait toutefois celui qui lui permettait de passer des nuits sans rêves bien que les effets secondaires ne fussent pas des plus reluisants.

         Shiro eut un petit rire à cette pensée, combien de fois cette herboriste, qui lui avait enseigné son art, lui avait déconseillé d'utiliser cette potion : il est vrai qu'être constipé pour pouvoir dormir pouvait paraître complètement fou, mais heureusement pour lui, une autre potion permettait de régler ce problème. Quand bien entendu, il ne se trompait pas dans la concoction, ce qui, était un autre problème.

          Aujourd'hui était tout de même un grand jour après des années passées dans cette forêt, reclus n'ayant que peu de contact avec d'autres espèces. Bien que le premier contact avec un hybride ou un ange fût quelque peu difficile avant qu'il ne se rende compte lui-même qu'il était un démon. Avec le temps, Shiro finit par accepter en t'en soit peu ce fait aussi irréel qu'il était même encore à l'heure actuelle.

           Il avait décidé après, des mois passés à se poser les mêmes éternelles questions, à se diriger vers la capitale. À ce qu'on lui avait dit, c'était une grande ville où se trouvait une académie enseignant la magie et d'autres connaissances à des étudiants natifs ou non de ce monde. Des questions, il en avait à revendre : que faisait-il ici perdu sur ce monde, dans un corps qui n'était pas le sien ? Quel était ce monde folklorique où ange et démon se baladait parmi, dryade et tout autres créatures « bizarres » ? Mais par-dessus tout quelle était cette étrange malédiction qui semblait le frapper ?

            Par de multiples occasions, Shiro était pris par de violente douleur insupportable, possédé par une rage incontrôlée, il lui semblait qu'il devenait autre chose, bien qu'il n'ait juste que de vagues souvenirs de ce genre d’événements. Il se rappelait s'être réveillé de nombreuses fois au milieu d'un carnage sans nom, de nombreux arbres avaient été déracinés comme de vulgaires tiges, des cadavres d'animaux, ou du moins, ce qu'il en restait, jonchaient le sol remplissant l'air d'une odeur désagréable de sang. Au fur et à mesure, le démon avait été en mesure plus ou moins de détecter ces « crises » bien qu'il n'eût aucun contrôle dessus. Il avait constaté que dans la plupart des cas, sa colère ainsi que sa haine en était les principaux déclencheurs telle une expression physique de celle-ci.

             Il y avait de quoi avoir peur, le jeune homme pouvait à tous moment perdre les pédales et causer que destruction autour de lui. Aussi s'isola-t-il encore plus, déjà que peu sociable en temps normal, la solitude devint à la fois son quotidien et son fardeau ne tolérant que les rares visites de cette humaine qui lui avait enseigné les bases de l'herboristerie.

             Mais plus le temps passait, plus il voulait comprendre ce qui lui arrivait, il ne pouvait fuir indéfiniment ce genre de problèmes ainsi que son passé. Il avait érigé d'ailleurs une tombe symbolique derrière son lieu de vie en mémoire de sa défunte sœur. Il s'y recueillait chaque jour, ne sachant point s'il devait accepter sa mort ou bien continuer à croire au fol espoir qui le maintenait en vie parmi toute la vengeance à laquelle il aspirait. S'il était vivant pourquoi Lëva ne pourrait-elle l'être ? Après tout ceci pourrait être simplement un rêve des plus loufoques alors pourquoi pas ? Penser à elle était toujours douloureux, bien qu'il eût appris à faire avec, intégrant cette douleur en lui-même : lui rappelant constamment le prix de l'attachement aux personnes et de leurs pertes.

            Shiro regarda une dernière fois sa « maison », il avait eu la chance de garder cet endroit intact malgré les crises qu'il avait contracté non loin. Il ne reverrait ce lieu probablement pas avant un moment, mais il était décidé : être un ermite n'était définitivement pas pour lui. Il entreprit donc de se diriger vers cette capitale, tantôt à pied tantôt en compagnie d'une caravane de marchands, il arriva rapidement en vu de la cité. Il faisait une chaleur suffocante, bien que son costume, vestige de son ancienne vie était fait d'un tissu léger, le démon ne pouvait s'empêcher de regretter les fameux déodorants longues durées qui lui auraient évité un tel assaut d'odeur peu agréable.
C'était immense, arrivé à hauteur de ce qui semblait être un portail permettant l’accès en ville, Shiro resta bouche bée : l'architecture était... particulière : de multiples styles architecturaux se côtoyaient et se mélangeaient ici et là sans distinctions, on apercevait aussi bien des maisons datant de la renaissance avec plus loin des buildings et bâtiments en béton armé. Visiblement, il n'y avait pas que la population qui était singulière dans ce monde.

            Le jeune homme marchait ainsi sans vraiment faire attention aux alentours, admirant et s' étonnant de tant de singularité, aussi lorsqu'il bouscula un marchand se trouvant devant lui, il s'étala de tout son long au sol. Jurant entre ces dents, il se releva tant bien que mal s’apprêtant à s'excuser envers le marchand, qui se trouvait être un humain, quand celui-ci se mit à pestiférer après le démon. *

            " Nan, mais vous regardez jamais devant vous quand vous marchez ? Enfoiré de démon, retourner dans vos enfers à vous taper vos esclaves ! "* L'homme cracha au sol au pied de Shiro * " Vous me dégouttez tous autant que vous êtes, vous devriez tous crever ! " * Comme pour argumenter ses propos l'homme porta la main sur l'arme ornant sa ceinture, par réflexe Shiro sorti son bâton et se mit en position défensive, bien qu'il se demandait encore pourquoi cet homme se mettait dans cet état. *

             " Écoutez, je suis désolé, je regardais ailleurs et je vous ai malencontreusement bousculé, ne pourrait-on pas en rester là ? Il serait dommage que quelqu'un finisse blesser. "


* Mais visiblement l'homme ne souhaitait rien entendre et s'approcha de Shiro d'un air menaçant, *

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingLun 12 Juin 2017 - 15:16

Ce matin-là, j'avais été accueilli par le soleil qui m'avait éveillé à six heures. Redressant mon visage vers le haut, j'étirai mon corps, mon bras humain craqua, mon cou également et quelques crépitements vinrent torturer mon bras métallique. Ne m'attardant pas sur l'effet étrange de cette dernière sensation, je me levais, m'habillais afin d'aller travailler au plus tôt. La protection des habitants de la ville et de finalement toutes les personnes sensées, en ces lieux. Voilà mon quotidien, me lever et aller sauver le monde... C'est ainsi que je voyais mon travail auparavant, dans l'ancien monde, certains enfants m'appelaient superman. Mais ici, je reste avant tout le Capitaine de la garde, ni plus, ni moins. Ainsi, après avoir dégusté un bon petit déjeuner, après avoir prit une bonne douche, je pris le temps de saisir mon équipement puis d'aller au dehors. Certaines personnes me saluèrent respectueusement, je m'inclinai également, légèrement avant de commencer mon travail. Premiers ordres donnés ? Deux démons en fuite, deux criminels qui venaient de voler un honnête marchand sans doute d'ailleurs trop bavard.

Envoyant mes hommes les saisir à l'angle de deux rues, j'attendis le rapport de cette mission quotidienne. Une réussite. Les deux mécréants furent appréhendés. Peu après, je fis ma ronde dans les quartiers résidentiels, là-bas, nombres de gens me reconnaissaient simplement grâce à mon bras, d'autres à ma silhouette. Ainsi, étendant mon bras métallique qui pesait un peu sur mon épaule, des enfants s'approchèrent pour le poser tout un tas de question, sur mon bras. Ils me demandèrent si cela faisait encore mal... Je répondis que non. Puis ils me saluèrent avant de partir en courant, pour s'amuser plus loin. Observant un ballon fuser entre les trois enfants, je ne pus que soupirer nostalgiquement... Il y a une chose qui ne changera pas, j'aime toujours autant observer des enfants... Jouer entre eux. Après tout, selon moi, ce sont de véritables petites étoiles, des espoirs grandissant...

Bon, Ren, ça suffit maintenant. Reprenant mes esprits, j'allais lentement terminer ma ronde du matin vers le nouveau quartier. Le midi, je pris le temps de manger quelque chose de rapide, de simple. Puis, je reprenais la route, vers le portail. Le soleil tapait vraiment fort sur la ville aujourd'hui et, étant un humain comme les autres, je n'avais pas de prédisposition pour supporter une telle chaleur. La seule HORRIBLE chose qui m'arrivait... C'est que le métal de mon bras se dilatait. Ce qui me faisait atrocement mal à l'épaule. Décidant de faire une pause près de la fontaine pour tremper mon bras dans l'eau, j'en profitais pour mouiller mon visage, l'eau était potable... Et de toute façon, ce serait sec d'ici dix minutes vu cette chaleur...

J'allais lentement vers le Portail qui menait au reste du monde. Je vis l'altercation entre ces deux hommes. Un démon et certainement... Un humain. Après, je n'en savais rien, ce n'étaient que des suppositions... Un homme avec des cornes et un autre sans... le seul problème qui serra mon cœur était le suivant, l'un avait une arme et la braquait vers l'autre. L'autre avait un simple bâton. Si je n'intervenait pas, cette mascarade allait mal terminer. Je m'élançais alors vers eux deux. Je saisis le bâton de l'homme de ma main humaine et l'arme tranchante de ma main métallique, les yeux clos. Le contact entre les deux métaux grinça atrocement.

« Il suffit à présent. »

Tournant d'abord mes yeux vers le marchand, puis vers l'autre homme, je serrai les mâchoires, mon regard était froid. Sérieux, je ne voulais PAS que cela se reproduise. Je serrai les armes plus fort encore.

« Il est inutile de se mettre dans de tels états simplement pour une bousculade. L'auriez-vous fait si c'était moi le fautif ?
-N-Non, Capitaine... »

Je lâchai les armes lentement avant de poser ma main saine sur le pommeau de ma grande épée, silencieux, je les observai tour à tour. J'inspirais un peu avant de dire de ma voix froide :

« A présent, rangez ces armes. Si je vous vois vous battre en public, vous terminerez tous deux au Poste. Maintenant, serrez-vous la main et reprenez vos activités. »

Je soupirai un peu en osant imaginer ce qui se serait passé si je n'étais pas intervenu, certainement y aurait-il eu du sang dans la ville... Surtout qu'un marchand n'est jamais seul. Je tournai mon œil curieux vers l'inconnu. Le marchand, je l'avais déjà aperçu, mais jamais... L'autre...

« Pardonnez mon indiscrétion, mais êtes-vous nouveau en ville ? »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 22/05/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Béhémopholie
Habitat : Cabane en bois
Métier : Herboriste
Soras : 29

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/20
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShiroJeu 22 Juin 2017 - 18:51

* Un inconnu de plus au bataillon, c'était interposer entre le démon et le marchand, saisissant de chaque main les armes des deux parties. Le démon ne broncha pas, trop concentrer à conserver son calme : voilà qu'il venait à peine d'arriver qu'il se faisait déjà remarquer, la journée ne pouvait pas être pire. Il était surtout sidéré par la force du nouveau venu, il pouvait sentir la puissance qu'il dégageait à travers son bâton. Son instinct lui hurlait que cet homme n'était pas à prendre à la légère et qu'un combat contre lui serais à l'heure actuelle des plus rude. De plus, mis à part la puissance qu'il dégageait l'inconnu semblait imposer le respect auprès de l'humain, celui-ci l'avait gratifié d'un « capitaine « , cela devait sans doute être quelqu'un d'important ou du moins qui fait respecter les règles. Pas vraiment quelqu'un à se mettre à dos pour le coup.

       Le démon obtempéra donc et mis sont bâton au repos, bien qu'il n'eût aucune intention d'attaquer cet humain, il était plus judicieux de prouver sa bonne foi. Il refusa néanmoins de serrer la main du fameux marchand, répudiant par-dessus tout le contact physique avec les autres, sauf dans de très rares exceptions. Ce n'était pas vraiment un manque volontaire de respect, il ne pouvait tout simplement pas laisser cet humain le toucher : l'idée même lui en était insupportable.

        L'incident semblant clos, le démon tenta de s'esquiver, voulant fuir au plus vite cette situation qui le mettais trop en avant à son goût. C'était déjà un exploit en soit qu'il se soit rendu jusqu'ici, il était tout à fait inutile de rajouter un stress supplémentaire à son pauvre esprit torturé. Son espoir fut tout de même de courte durée, le soit disant capitaine avait visiblement décider de ne pas le laisser filer à l'Anglaise. Shiro se tourna de nouveau vers lui, affrontant son regard doré avec un regard neutre n'exprimant rien, comme il savait si bien le faire. C'est alors qu'il remarqua la main métallique de son bras gauche, cela le décontenança quelque peu, imaginant un instant quel avait pu être la cause de ceci. Avait-il perdu sa main dans un combat ? Une potentielle amputation ? Toutes ces questions lui venaient à l'esprit les unes après les autres, la prothèse étant devenu un certain sujet de curiosité pour le démon. Toutefois, si jamais il avait été intéressé, les personnes alentours n'auraient su le deviner, le jeune homme affichait une expression faciale des plus vide, ne laissant le loisir à quiconque de pouvoir lire en lui. *

« Effectivement, je viens juste d'arriver à cette,,,, euuuuhhhh,,,,, Capitale ? J'aurais aimé ne pas créer ce désordre, vous m'en voyez navrez. Sur ce, sans vouloir, vous manquez de respect, je vais à présent passer mon chemin. «

* Shiro avait le cœur qui s'emballait, il espérait sincèrement que le capitaine lui lâche la grappe et qu'il puisse faire ce pourquoi il était venu, pour repartir aussi vite. À vrai dire, il n'était pas des plus enjoué à ce faire questionner par un représentant de l'ordre, des souvenirs flous de pan de forêt dévaster et d'odeur de chair brûler lui revenait de façon fugace en mémoire. Non en effet ce n'était pas vraiment la meilleure idée du monde. Aussi, d'un signe de tête, le jeune homme tenta de nouveau de poursuivre son chemin. *

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingVen 23 Juin 2017 - 17:55

Heureux intérieurement d'avoir arrêté une situation périlleuse, je pus enfin détendre mes muscles qui étaient jusqu'alors très tendus. Observant les deux personnes tour à tour, je me crispai un peu en observant le... L'homme aux cheveux pâles refuser de lui serrer la main. Un comportement suspect, décidément en ce moment... je ne croise que cela. Je tiquais un peu en voyant un visage aussi peu expressif. Le mien était toujours aussi froid. Une mine sérieuse qui ne changeait jamais d'expression. J'observai l'inconnu, il m'expliqua qu'en effet, il venait d'arriver dans la Capitale. Serrant les mâchoires, son attitude me semblait de plus en plus controversée, je me mettais à douter de tout cela.

« Vous avez l'air bien pressé pour quelqu'un qui n'a encore jamais mis les pieds ici. »

Ma voix se voulait convaincante, sérieuse et surtout qui imposait le respect. Je fermai les yeux, songeant à mes paroles, droit. Je rouvris les yeux, tournant mon regard vers lui, je demandai :

« Comme si vous aviez peur que je veuille savoir qui vous êtes. Si vous voulez bien vous arrêter, je pourrais éventuellement vous donner ne serait-ce qu'un plan de la Capitale. »

Je m'avançais vers lui, je sortis de ma poche un plan, un sourire léger aux lèvres. Je le regardais de mes yeux dorés. Des yeux qui se voulaient à la fois curieux et gentils, pas inquisiteurs. Je ne voulais pas lui faire peur, tout de même.

« Puis-je savoir votre nom. ? »

Ce n'était pas vraiment une question... après tout lorsqu'un homme faisant partie de l'autorité demande cela... En général, peu ou de personnes osent le contredire. J'observai l'étranger, mon visage était à nouveau froid. J'étais derrière-lui, à portée de poing. Silencieux, calme et alerte.

« Loin de moi l'idée de vouloir jouer l'inquisiteur... Mais j'aimerai savoir d'où vous venez. »

Oups... Si, je SUIS un inquisiteur.

[HRP: Pardon, ma réponse est courte Q_Q]

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 22/05/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Béhémopholie
Habitat : Cabane en bois
Métier : Herboriste
Soras : 29

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/20
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShiroSam 24 Juin 2017 - 1:56

* Visiblement, l'humain ne semblait pas vouloir le laisser en paix, Shiro avait obtenu l'effet inverse de ses attentes, voilà qu'il se mettait à le questionner sans vergogne. Apparemment, l'homme semblait habituer à tenir son rôle de gardien des lois, pensant mériter respect et obéissance sans forcément le mériter : ce genre de personnes agaçait quelque peu le démon. Toutefois, il pourrait tourner cet intérêt soudain pour sa personne à son avantage : le garde pourrait le mener directement sur un tapis rouge vers cette académie, ce qui lui éviterait de questionner des inconnus et de susciter encore plus de curiosité envers sa personne. Il se décala quelque peu du capitaine, tachant de garder une certaine distance entre eux, pas qu'il ait une quelconque raison d'avoir peur de cette humain, mais on était jamais assez prudent. *


" Que de questions, vous ne prenez pas quatre chemins dites-moi. La politesse voudrait que vous vous présentiez le premier non ? Et il est vrai qu'avoir certaines indications pourrait m'être fort utile. Je me dirige vers une certaine académie, vous sauriez où je dois me diriger ? "

       * Shiro avait gardé le même air impassible tout du long, un peu comme son interlocuteur d'ailleurs qui semblait chercher le moindre signe qui lui donnerait une quelconque information sur le démon. Plus le temps passait plus le jeune homme se disait qu'il devrait vraiment faire attention à cet homme : il semblait habituer à mener des interrogatoires, des enquêtes et d'obtenir des réponses. Malheureusement pour lui, Shiro était loin d'être dupe et on peut dire qu'il avait déjà eu un aperçu d'un interrogatoire en règle. Il frémit quelque peu, il n'était pas vraiment le moment de repenser à ce genre de souvenirs désagréable, il devait garder la main mise sur ses émotions, ne rien laisser transparaître qui pourrait lui nuire. *

" Vous semblez occuper un poste important ici non ? Capitaine, c'est bien cela ? "

        * Il se devait de prendre les rênes de l'échange, orientant la discussion sur les sujets dont il pouvait parler théoriquement sans danger. Il avait pensé une minute à mentir, après tout l'homme n'irait pas forcement vérifié son identité, qui d'ailleurs ne connaissait sûrement pas de caractère « officiel », mais pourquoi se risquer dans une histoire fantaisiste quand il suffisait d'être honnête par parcimonie. Shiro espérait vraiment en terminer rapidement, récupérer les infos et partir vers cette académie sans plus tarder. Il continua de fixer le garde de son regard neutre et inexpressif ne laissant absolument rien transparaitre. *

HRP:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingMer 28 Juin 2017 - 10:39

Le visage de cet homme restait toujours autant impassible, impossible pour moi de déceler les mensonges, mais ce qui était certain, c'est qu'il me fallait vérifier les allées et venues des gens. Depuis peu de nombreuses créatures hostiles entraient et semaient la pagailles. Je me demande d'ailleurs comment elles pouvaient entrer ainsi, sans passer devant les gardes. Peut-être étaient-elles emmenées par d'autres créatures volantes qui les larguaient au-dessus de la ville ? Me voilà qui songe à d'horribles choses, dites-moi. Allons, il faut que je me calme et que j'efface cette idée de mes pensées.

Ce qui me frappe le plus face à cet homme... Enfin, cet homme cornu. C'est qu'il ne répond absolument pas à mes questions. Et ça a le don, non pas de m'agacer, mais de m'intriguer encore plus. Je posais ma main sur la garde de mon épée. Tentant d'analyser cet homme. Je secouais la tête lentement.

« Ren Hellsing, Capitaine de la Garde de la Capitale. Je n'aime pas vraiment que l'on tourne autour du pot pour poser des questions. »

Je pris un instant pour fermer les yeux et pour tâter mes cheveux de ma main humaine. Soufflant légèrement, je les rouvris ensuite. Laissant mes pieds crisser agréablement sur le pavé du sol. Je secouai la tête.

« J'apprécierai que vous répondiez tout de même à mes questions sans y réchapper. »

Je secouai la tête ensuite de gauche à droite en reprenant un air aussi froid que possible. Expliquant d'une voix calme, sérieuse.

« Il y a eu depuis peu des attentats à travers la Capitale, notamment près de l'Académie Seika. Donc pardonnez-moi, mais j'insiste. Quel est votre nom, d'où venez-vous et que venez vous faire à l'Académie ? »

Je me mis alors à marcher, à faire les cent-pas mais de façon très lente, on ne voyait pas encore que je songeais, que j'essayais de l'observer plus en détail afin d'en savoir le plus possible. Je m'arrêtais, de profil, face à lui, avant de me retourner et de lui montrer mon bras métallique, continuant de marcher en l'observant du coin de l'oeil.

« Il y a plusieurs Académie à travers le monde... Mais j'imagine que si vous êtes ici c'est effectivement pour Seika. »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 22/05/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Béhémopholie
Habitat : Cabane en bois
Métier : Herboriste
Soras : 29

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/20
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShiroDim 2 Juil 2017 - 16:07

* Shiro devenait de plus en plus agacer par cet homme, celui-ci ne semblait pas vouloir en démordre et continuait ces interrogations sans vergogne, cherchant apparemment à tout savoir du démon. Il était bien entendu hors du question pour le jeune homme de lui révéler quoi que ce soit, il le regardait de son regard vide, concentrer avant tout sur la maîtrise de ses émotions. En effet, l'attitude du capitaine, rappelait quelques souvenirs fort déplaisant au démon qui ne pouvait s’empêcher de ressentir de plus en plus de colère et de haine. Hors, dans le cas présent ce capitaine, aussi curieux et inquisiteur soit-il ne semblait que faire ce pourquoi il portait ce titre.
Inspirant un grand coup, le démon retrouva quelque peu le contrôle de lui-même, mettant fin au conflit intérieur qui l'habitait. *

" Enchanté, Capitaine, je me nomme Shiro " * Le démon s'inclina quelque peu en avant en signe de respect * " Et c'est tout ce que vous tirerez de ma personne, je trouve vos questions intempestives fort déplaisantes et déplacer. Bien que je comprenne leurs fondements, je ne puis accéder à votre requête. Comme vous pouvez le voir par vous-même, la seule arme que je pourrais avoir à disposition est ce bâton, croyez-vous vraiment que je viendrais ainsi dans le but d'avoir une quelconque intention hostile ? "

Il prenait un risque en conservant cette position, mais il était impensable pour le jeune homme de se dévoiler ainsi à un inconnu, avec un tel comportement qui plus est. Il le voyait du coin de l’œil faire les cent pas, peut être cherchait-il une quelconque faille ? Une faiblesse dans son contrôle presque parfait de son expression corporelle ? Si c'était le cas, grand bien lui fasse, le démon n'était pas prêt à lui faire ce plaisir de lui laisser la moindre opportunité.

 "Pour ma part, je ne connais pas vraiment les autres académies du pays, et je dois avouer en avoir pas grand chose à faire tant que les personnes présentes à celle-ci puissent répondre à mes attentes. Aussi, je vous prierais de bien vouloir cesser votre pseudo-intérogatoire injustifié envers ma personne, vous me faites perdre un temps précieux. "

*Ce n'est pas que Shiro était réellement pressé par le temps, mais c'était déjà un exploit en soit qu'il se soit diriger vers cette ville de son propre chef, aussi plus vite, il pourrait repartir, mieux il se portera. Qu'adviendrait-il s'il restait plusieurs jours ici, et qu'il perdait le contrôle de lui-même ? Cette simple pensée le fit frissonner, il avait déjà causé assez de mal comme ça, inutile d'allonger la liste des dégâts. Voilà que le capitaine mettait en avant son bras métallique, il semblait vouloir exprimer sa force à Shiro de manière purement subjective, comme s'il s'attendait à y recourir contre le démon : bien que répugnant utiliser la violence ou tout ce qui y a trait, le démon garda ceci à l'esprit prêt à réagir en cas de mouvement un tant soit peu hostile envers sa personne. *

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingLun 3 Juil 2017 - 10:41

Cet homme commençait aussi à m'énerver. Il avait le don de non seulement ne pas répondre à mes questions mais en plus se plaindre de mes questions. Et pourtant il gardait un visage impassible. Moi non plus, je ne changeais pas d'expression. Mais lui... On aurait dit qu'il faisait cela pour éviter de faire exploser quelque chose... Je me mis à soupirer... L'observant sous tous les angles, attentivement...

« Shiro, vous ne pensez tout de même pas que je suis si stupide que cela, si ? Ce n'est pas l'arme qui compte. Je ne suis qu'un humain, mais quelque chose me dit que vous cachez quelque chose. Je suis au courant que beaucoup de personnes ici ont des armes bien plus impressionnantes qu'un simple bâton. Des sabres... Des épées, des pistolets, des... »

Oh pitié pourquoi faut-il que je pense à ça maintenant ? Je déglutis un peu, secouant la tête vivement, essayant de passer à autre chose.

« Qu'importe. Tout ce qui compte, ce sont les pouvoirs des interlocuteurs. Je ne suis pas ici pour recenser le monde entier, mais pour faire en sorte que des événements fâcheux ne se reproduisent plus... Je... »

Je me sens mal... Vraiment mal. Mon regard est plus fuyant Je ne regarde plus autant mon interlocuteur, je me contente de regarder vaguement dans sa direction, légèrement vers le bas. Il faudrait que j'aille voir un psychologue pour cette histoire... de phobie. Rien que d'y penser... Le mot... La sensation... Je fermai les yeux.

« Pardonnez-moi... Vous avez raison, je vais vous laisser y aller... Je m'excuse de vous avoir fait perdre votre temps. Vous pouvez circuler... »

Mes collègues, plus loin, m'observaient, ils savaient ce qu'était cette expression sur mon visage. Ils savaient que je venais d'avoir un mauvais souvenir en tête. Moi, je me mis à trembler légèrement, un tremblement qui disparu lorsque je me mis à serrer le poing. Je déglutis. Puis m'éloignais un peu de ce... Shiro...

Il faut vraiment que j'aille consulter, ça va finir par me dévorer de l'intérieur... ça m'empêche même de faire mon travail... Je... Peut-être qu'il pourra m'aider ? Peut-être oui. Lui.

Enfin qu'importe... Je m'éloignais un peu de Shiro en essayant de ne pas montrer ma peur, mais des sueurs froides glissaient lentement le long de mon dos...

[HRP : Tu peux mettre un terme au RP si tu veux éè, sauf si tu comptes le rattraper (ce qui m'étonnerait xD)]

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 22/05/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Béhémopholie
Habitat : Cabane en bois
Métier : Herboriste
Soras : 29

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/20
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShiroLun 17 Juil 2017 - 17:16

* Ce capitaine semblait plus intelligent qu'il ne laissait paraître, voilà maintenant qu'il évoquait la possibilité qu'un potentiel pouvoir que pouvait posséder le démon représenterait un danger. En soit, le garde était totalement dans le vrai, qui s'est combien de personnes pourraient perdre la vie si Shiro perdait le contrôle de lui-même en pleine ville ? Il s'était posé cette question des centaines de fois, retournant le problème dans son esprit encore et encore : livrant un combat acharné contre sa peur, il en était arriver à la conclusion que, quoi qu'il pouvait faire ou penser, rien n'avanceras de lui même. Aussi avait-il après des mois d’entraînement intense de maîtrise de lui-même de faire ce voyage.
Néanmoins, le garde mettait de plus en plus mal à l'aise le démon, comme si celui-ci pouvait lire à travers sa façade impassible comme un livre ouvert. La nervosité le gagnait quelque peu, il venait à peine d'arriver que des ennuis se profilaient déjà à l'horizon, n'avait-il pas le droit d'avoir un semblant de chance de temps en temps ? Il respira un grand coup, il se devait de tenir bon et de prouver à cet homme qu'il ne représentait aucune menace imminente pour cette ville. *

" Écoutez, je vous le répète encore une fois, mais la seule arme que je puisse posséder, c'est ce vulgaire bâton de bois, je n'ai aucunement connaissance d'avoir en ma possession un quelconque pouvoir que l'on pourrait appeler de surnaturel, bien que mon apparence est déjà bien source d'interrogation pour moi… "


          * Une odeur de peur flottait dans l'air, très légère, mais Shiro pouvait la sentir. Le garde ne l'écoutait déjà plus, son comportement venait de changer du tout au tout comme par magie, il s'excusa et tourna les talons. Le démon resta pantois, presque bouche bée devant cette scène qui défiait toute logique. Un instant, il prit peur d'avoir dégagé une quelconque hostilité, il n'en était pourtant rien, sa maîtrise était parfaite, rien n'avait échapper à son contrôle. Alors pourquoi ? Cet homme aurait subitement eu peur alors qu'il menait un pseudo-interrogatoire déguisé ? Cela en était presque ridicule, voilà que le garde venait de perdre le peu de crédibilité que le démon lui avait accorder.

             Mais en soit, ceci arrangeait plutôt bien ses affaires, le garde s'éloignait de plus en plus, tentant vainement de cacher la peur qui dégoulinait sur son corps. Haussant les épaules, le démon reprit tranquillement sa route, ne se faisant pas prié, il n'aurait possiblement pas autant de chance à chaque fois. Il sourit intérieurement, trouvant cette situation presque comique : si tout le monde était ainsi, il allait rapidement pouvoir faire ce pour quoi il était venu et repartir aussi vite.

              Il arriva en vu du portail et passa celui-ci sans plus d'encombres, pénétrant ainsi dans la capitale. *


•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un départ vers l'espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un départ vers les étoiles
» [Au-Delà du Mur] Voyage vers l'espoir - Hermine / Hilda
» Départ vers un nouvel horizon
» Départ vers l'infini et l'au delàààààààààààààà
» départ assis...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: La Capitale :: Portail-