Partagez| .

Un rendez vous... Dangereux? [PV Laeva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/05/2017
Messages : 33
Soras : 340
Avatar utilisé : OC par @Panda_girl_.
Autre(s) compte(s) : Airi Buraindo
Couleur de dialogue : #FAFAFA

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 57/57/57
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KyomaLun 12 Juin 2017 - 13:28

Comme tous les jours, je suis assis dans mon bureau près de l’infirmerie. Comme tous les jours, je regarde par la fenêtre, l’air pensif en me demandant a quel moment ils me donneraient du matériel digne de ce nom. Comme tous les jours, je regarde les gamins en bas, faire leurs récrés entre deux cours, discutant par petits groupes, masse informe et grouillante de gosse se réunissant par âge et classe sociale, par mentalité, par besoin. Comme tous les jours, j’exprime pour moi-même le dégoût que ces gosses, malaxer par leur société, m’inspirent. Comme tous les jours finalement, je me sens bouillonner de la rage de celui qui pourrait tout changer, mais que personne n’est près a écouter pour de bon.
Je ne peux pas collaborer avec ce monde.
Mais avant d’entamer ma prise de contrôle.. J’ai besoin de Pions.

Voilà un moment qu’il ne se passe pas grand chose côté travail.
Il m’arrive bien de recevoir un ou deux gamins qui viennent me demander conseil pour repartir aussitôt. Personne qui ne me pose de vrais défis, personne qui ne puisse m’être utile, personne que je puisse manipuler a mon avantage.
Un jour, j’ai espoir de me trouver un ou deux gamins intéressants dont je peux me servir si possible. Ou qui n’ont.. Pas une personnalité de PNJ.
Et justement, j’ai un rendez vous. Après une brève consultation du dossier de la demoiselle, je peux déjà dire qu’elle aura sans doute des choses à me dire, ou qu’elle ne sera pas.. “Normale”. Une gamine a problème.
Et moi, j’aime les gamines à problème.
Je jette un œil a l’horloge numérique au fond de la pièce, derrière le canapé. 14h57.. Elle ne devrait sans doute pas tardé.
Je range rapidement quelques affaires sur mon bureau, puis m’allume une cigarette en ouvrant la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 150
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 455
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaLun 12 Juin 2017 - 17:27

Ce n'est pas vraiment quelque chose que j'ai souhaiter. Ça à plus été constamment imposer. L'infirmière est du genre à beaucoup insisté pour que je passe voir ce sois disant psychologue. Je sais même pas ce que veux vraiment dire ce mot, mais cela ne m'inspire aucune confiance. Je n'ai, à vrais-dire, aucune envie d'aller voir ce que c'est. Mais plus j'essaye d'ignorer, plus on s’obstine pour que j'y aille. Et maintenant j'ai un rendez-vous que je n'ai même pas demandée : Est-ce l'infirmière ou Onee-sama l'auteur de cette mauvaise blague ?

C'était une journée parmi tant d'autres. Longue et ennuyante. Lassante, avec toujours deux trois abrutit pour parler d'elle dans son dos. Ce matin, elle avait ouvert les yeux à 7 heure. Il lui était impossible de se rendormir complètement, c'était surement à cause des bruits qui commencent à se produire dans les couloirs, dans une heure c'était les cours. Une heure... chiant... Mais c'était pas le bruit qui l'avait réveillée de si bonne heure, mais une sorte de cauchemar qui perdait de son sens à force de repasser en boucle chaque nuit. C'est alors d'humeur un peu gronchonne qu'elle c'était réveiller, pestant contre ses nuits. Les choses auraient peut-être été plus simple si en plus de ça, elle ne s'était pas également réveiller à 3 heures du matin dans la nuit pour la même raison.

Après s'être levée et habiller, elle se trouvait dans les couloirs, trainant les pieds et se trimbalant avec son sac de cours sur son dos. Les jours se ressemblait trop, elle voulait... faire quelque chose d’excitant, quelque chose qui existerait et enivrerais son esprit comme cette nuit là, avec le concierge. Sa faisait trop longtemps déjà que le rouge n'avait pas fleurit de nouveau. Mais en plus de l'absence de cette couleur sanglante, la monotonie était surement ce qui lui faisait le plus de mal ces derniers temps. Même sa cage n'était pas aussi monotone que ça. Onee-sama disait qu'elle était un peu plus libre aujourd'hui qu'elle ne l'était avant, mais Laeva ne partegeait pas cet avis. Elle était à ses yeux comme piéger et enfermé dans un perpétuel recommencement amer et dénuer de sens. Au final, elle avait complètement abandonner d'essayer de suivre les cours, elle se balançait sur sa chaise, la faisant grincer toute la journée, énervant ainsi certains professeur, ou sois elle dormait, ou bien dessinait dans ses cahier de cours. Mais une chose était sure, elle n'écoutait pas ce qui à ses yeux étaient bien trop ennuyant...

Mais aujourd'hui, son regard semblait se poser sur le tableau, au pardon, excusez moi, elle regarde plus précisément la petite horloge juste au dessus tout en rouspétant et marmonnant des jurons. Les professeurs n'entendent pas, puisque la démone s'installait à chaque fois au fond de la classe, comme ça personne ne la regarde dans son dos. Elle seul observe tout le monde, surveillant quiconque s'amuserait à se retourner pour lui jeter une potentiel boulette de papier.

14h50... le cours se termine. Après il n'y a plus rien, juste du temps libre, du moins c'est le cas pour les élèves de la classe à Laeva. Mais cette dernière devait aller à un endroti qu'elle avait pas forcément envie de visiter. Ça l'agaçait, la gonflait, elle restait à son bureau dans la classe, pestant encore et faisant passer sa main sur sa joue en levant les yeux au ciel avant de voir que la professeur la regardait dans les yeux. Illico, la démone prit ses affaires et fuyat la salle de classe pour éviter d'avoir une remarque de la part du professeur. Elle en avait marre qu'on lui tire les oreilles à lui dire de faire des efforts pour s'intégrer, ou bien suivre le cours...

Une fois dehors, elle plissât les yeux, trop de lumière cette fois... jamais contente visiblement. Puis en plus elle devait traverser la court remplie groupe d'élève qui discutes et rit ensemble. Elle devait faire ça toute seule. Elle était comme une tâche dans la court de récréation, une tâche bien visible comme une tâche de sang de par la couleur rouge de ses vêtements. Mais avait-elle vraiment envie d'y aller. Elle se disait qu'au pire, elle pourrait ne pas venir et prétendre plus tard qu'elle ne savait pas ou se trouvait le bureau... Ou bien peut-être arrivé en retard pour comme ça être emmerdée un peu moins longtemps...

Non... elle avait aucune envie de traverser cette court remplie de gens répandant des rumeurs sur le possible retour de tayou et le meurtre d'il y a quelques jours. Ce sont tous des... des... des espèces de..... elle n'avait pas de mot. Au finale c'était plutôt elle l'espèce de truc bizarre dans cette école. Finalement une sonnerie retentis et la cours fue déserté. 15h... Elle était officillement en retard cette fois. Mais n'étant pas vraiment pressée, ni ayant l'envie de venir à son rendez vous, elle entrepris d'aller plutôt à son dortoir et de dormir. C'était ce qu'elle aurait si grand dieu... il n'y avait pas un petit gros d'élève sortant de l'infirmerie qui venus lui casser les pieds pour lui dire que Zaniya, allias la gentille infirmière d'amour qui lui à visiblement coller ce rendez-vous de merde, voudrait bien la voir.

Bon et bien visiblement... l'option "Rentrer dans se chambre et dormir" n'était pas disponible. En fait elle n'avait pas vraiment le choix, elle pourrait bien envoyer chier l'élève mais elle redoutait des représailles de l'infirmière la prochaine fois qu'elle examinerait ses ailes... C'est d'un pas des plus nonchalant qu'elle se rendit à l'aile saphir. Du coup de l’œil, elle crut apercevoir l'infirmière épier le fait de si elle allait enfin rentré dans le foutu "bureau" ou "cabinet" du psychologue...  Il était 15h10... autant dire qu'elle avait prit son temps pour venir quand elle ouvrit lentement la porte menant au cabinet du psychologue scolaire. La première chose... c'était une vague odeur de cigarette. La seconde... c'était le bruit de la porte qu'elle ouvrait tellement lentement et avec tellement peu d’assurance que celle-ci en grinçait. Puis là, sur le coup, idée de génie. C'est la première fois qu'elle le voit, donc, il doit probablement pas la connaitre de gueule ! D'un ton alors pas des plus convaincant après avoir ouvert la porte. La démone s’exclamât.

-Laeva viendra pas... elle... heu... elle est malade....

Mais Laeva n'était pas calculer le fait que si son dossier décrivait un minimum ses ailes, elle serait directement cramer...

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/05/2017
Messages : 33
Soras : 340
Avatar utilisé : OC par @Panda_girl_.
Autre(s) compte(s) : Airi Buraindo
Couleur de dialogue : #FAFAFA

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 57/57/57
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KyomaMer 14 Juin 2017 - 20:34

Deux minutes.. Trois.. Puis rapidement, la dixième. Je savais que la gamine prendra son temps. J’ai déjà pris soin d'interroger les collègues a propos de la fillette, et ils ne semblaient pas se tarir d’insulte et d’irrespect envers elle. Une forte tête plus ou moins, mais.. Pas comme on l'entendra.
“Aucun respect..” “Elle devrait plus craindre et respecter ses aînés..” “Rarement vus une gamine aussi insupportable et irrespectueuse..”
Dans ce cas, je me demande comment elle a pu entrer dans l'établissement si elle est si nulle que ça. en même temps, si les profs étaient respectables, ils seraient respectés. Tous des bobos mous du cul saucé sucé jusqu'à la moelle. Tu m’étonnes qu'y en ai qui vous chie a la gueule…
Arf.
Au moment où j’écrase ma cigarette, la porte de la pièce s’ouvre. Encore une qui ne frappe pas?
Et elle se la joue timide après ?
Et elle ne porte même pas l’uniforme ?

Meh.
Je scrute la gamine après l’avoir laissé parler. C’est elle. Évidemment que c’est elle. Aucun doute. Même si je n’avais pas eu sa photo dans le dossier, je l’aurais reconnu. J’ai plus de 80 piges, elle me prend déjà pour un con ? Enfin bref. Je lui souris gentiment, en mettant les mains dans les poches de ma veste de scientifique.


Aha.. Bien essayer ma grande, mais reconnaître les mensonges, ça fait aussi partie de mon métier.

Je lui montre du doigt le grand fauteuil de la pièce, puis m’assois sur ma chaise de bureau.

Allez, prend place, je sais bien que ça te saoule, mais plus tôt, on va commencer, plus tôt, on aura terminé. Je vais essayer de pas trop te faire chier, je ne touche pas un salaire pour la même raison que les profs, mon travail est différent.

Paf, on tape sur les collègues. Ça fait plaisir, et ça met la plupart des gosses en confiance. De toute façon, je ne peux pas les piffer. Je fais mine de lire quelques papiers tandis que je la laisse s'installer à son rythme.

Avant de commencer, parle-moi vite fait de toi. Des trucs a dire ? à partager? Des trucs que tu penses? ce que t’aime ou que t’aime pas ?
Enfin bref, ce qui te passe par la tête quand tu penses a toi en temps que personne.


On commence simplement. Pas trop risqué, on teste, on s’amuse, on n'y va pas à pas, on commence par la laisser dire ou non ce qu’elle veut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 150
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 455
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaJeu 15 Juin 2017 - 6:41

Une légère grimace sur son visage, bien sur que ce mensonge ne passerait pas, mais à l'instant où il posât son regard sur elle, c'étaient comme si son corps se laissât vaguement entraîner par une faible vague de colère. Elle n'aimait pas ce regard sans pouvoir s'expliquer vraiment pourquoi. A vrais dire, elle n'aimait aucun regard à partir du moment ou il se posait sur elle. C'était comme une sorte de jugement. Puis sa gorge se serait aussi, l'odeur du tabac, quand bien même il fumait à la fenêtre ouverte était malgré tout présente.

Mais Laeva était loin d'être dans le modèle de la perfection. Il n'y avais pas eu de bonjour, ni de frappe à la porte avant qu'elle n'entre. Juste son mensonge qui ne tenait pas du tout la route, comme si tout ce qui était code sociaux était inexistant ou inutile. Comme si elle n'avait pas cette subtilité inné à converser en prenant des pincettes et en employant le mot bonjour, merci, ou au revoir au bon moment.

Si un truc titillât bien Laeva, c'était que le psy expliquait que son travail était différent de celui-ci d'un prof sans vraiment expliquer exactement ce qu'étais son travail. Il pouvait pas faire plus simple ? Plus clair ? Déjà que sa blouse était déjà suffisante pour que Laeva ne l'apprécie pas forcément et que son premier regard, pouvait bien être un prétexte pour ne pas le porter dans son cœur, il fallait en plus qu'il face de l'implicite...

Dévisageant le fauteuil, la démone semblait pas avoir envie d'aller s'installer dessus. Ce dernier était surement trop près du bureau du psy à son gout. Ou bien c'était comme si il marquait un point de non retour. Lors d'une fraction de seconde, Laeva regardait la porte derrière-elle avant de marcher d'un pas lent vers le fauteuil qu'elle avait presque envie de pousser jusqu’à le coller au mur opposé à celui-ci du bureau du psychologue. C'était un peu comme quand elle préférait aller au fond de la classe plutôt que devant.Et la , dès l'instant où elle osât enfin s’asseoir sur ce vieux fauteil tout pourris et miteux, gardant son sac sur les genoux, les questions commencèrent déjà. Un léger grognement émanait déjà de la bouche de Laeva. C'était un... "interrogatoire" ?

Après avoir fait le tour de la pièce au moins trois du regard, la démone cherchant bien évidement quelque chose à dire... Laeva ne trouvat rien qu'elle n'est spécialement envie de partager à par potentiellement ce qu'elle pensait actuellement du psychologue et de la pièce. Mais elle se disait que cela ne ferait que rendre ce dernier plus emmerdant si cela devait vexer ce dernier. Quoique... au pire il n'aurait qu'a s'en mordre les doigts. Après avoir poser son regard sur l'horloge, comme si elle comptait garder ses yeux rivé sur l'heure qui passe dans cette pièce elle exprimât tout ce que visiblement elle n'aimait pas dans la pièce.

-... Je viens pas ici... de mon plein gré. Fait trop chaud dans cette pièce, il y a trop de lumière qui passe par la fenêtre, j'aime pas la couleur blanche des murs et de votre blouse. Je n'aime pas votre blouse tout court à vrais dire.... ça pue dans la pièce, quand bien même la fenêtre est ouverte...
....
-J'avais pas d'autre idée sur ce que je pourrais racontée...

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/05/2017
Messages : 33
Soras : 340
Avatar utilisé : OC par @Panda_girl_.
Autre(s) compte(s) : Airi Buraindo
Couleur de dialogue : #FAFAFA

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 57/57/57
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KyomaMar 20 Juin 2017 - 20:21

Lentement, calmement, je regarde la gamine s'installer comme elle le désire.
Elle semble vouloir prendre son temps? Qu’a cela ne tienne, j’ai tout le mien.
Je la vois regarder mon fauteuil avec un certain mépris.. Ou dégoût ? Gosse de riche a la con avec leur mobilier de luxe.. Il est très bien mon fauteuil ! Enfin. Elle a peut-être d’autres raisons.

Je la regarde balayer la pièce de l’œil. Il n’y a pas grand chose a y voir, et je peine a savoir si elle est curieuse a propos de son contenu, si elle cherche quelque chose a dire qui ne la concerne pas, ou si elle veut juste gagner du temps. Peut-être les trois , qui sait..

Elle n’a pas l’air très enclin a la discussion, et en même temps, je la comprends. Mais j’ai un travail a faire. et un qui n’est pas facile. Écouter, et conseiller sans donner de jugement, c’est plus dur qu’on pourrait le croire. Mais bon.
Ah?
A ma grande surprise, et pour mon plus grand plaisir, elle me parle.
Ce n’est pas vraiment quelque chose auquel je m’attendais, mais je ne vais pas me plaindre. Au contraire même.
Je l’écoute avec un sourire qui se veut - et qui est donc, car je suis un génie - rassurant, puis m’adresse a elle avec calme et désinvolture.


Je vois. Pour ce qui est de la fenêtre, je compte la fermer et mettre la clim quand l’odeur se sera dissipée, désolé pour ça.

Je lâche un petit rire amuser.


Ahh, désolé, mais je ne puis rien faire pour toi pour ce qui est du reste.

Enfin si; je peux t’arracher les yeux, les laver a l’acide et peut être que tu te rendre compte du style divin de ma veste. Hein? Putain de gosse ça m’énerve ça.. Aucun sens de l'esthétique là ! Avec ta putain de robe dégueulasse ! Et puis il est ou ton uniforme bordel a cul ? J’vais t’en coller une moi t’vas pas comprendre….
Ne pas aimer ma veste… Nas mais j’vais la crever en vrai.

Du calme.
Je continue de sourire avec l’air de ne pas y toucher, ni moqueur ni condescendant.

Je suis content que tu ai commencé si vite a parler. Merci beaucoup pour ça. Plus vite, tu me répondras, et plus vite, tu seras libre de faire autre chose de toute façon !

Je jette un coup d’œil a mes fiches, faisant mine de ne pas les connaitre par Coeur, puis revient a elle.

On m’a beaucoup parlé de toi comme d’une élève… Pas Intéressée. Perturbée, voir perturbante. Et mes collègues ne tarissent pas de méchanceté à ton sujet. Les élèves non plus ne semblent pas beaucoup t’aimer. Et c’est pour ça que j’aimerais écouter ce que tu penses de ça. J’ai appris personnellement que la masse avait souvent des avis stupides, aussi ta version m'intéresse beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un rendez vous... Dangereux? [PV Laeva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Académie Seïka :: Aile Saphir-