Partagez| .

Yare yare...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 19/06/2017
Messages : 5
Race : Esprit
Pouvoir : Dimension slash
Habitat : Le monde
Métier : Hum...
Soras : 15
Avatar utilisé : Baiken

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 0/60/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
NihoLun 19 Juin 2017 - 13:05


>> Niho
>> Le perso' en bref• Nom : ???
• Prénom(s) : Niho
• Surnom(s) : ???
• Âge : 32 ans physiquement
• Race : Esprit
• Pouvoir : Dimension Slash
• Taille : 1m74
• Métier : Le chômage des esprits
• Habitat : Le monde
• Inventaire : Un katana, une pipe, Sac, une pierre spirituelle
• Autres : Ici vous mettez quelques petits trucs en plus sur votre personnage (facultatif)

>> Et toi ?• Prénom/surnom et/ou pseudos : MadArchitect... ou connard comme vous voulez, je m'en fous en fait
• Âge : 16 ans depuis 4 ans maintenant
• Comment as-tu débarqué ici ? : Faut bien remplacer le soldat Kazuma
• Ton avis sur le forum nous intéresse ! : Il est par là, vous pouvez lui parler, il mord pas tout le temps.
• Avatar utilisé : Baiken (Guilty Gear)
• Code du règlement : Lilà remplace le code par un cookie ♥
image prez
>> Don't waste your life, kids

Caractère
Niho est un grand mystère pour elle même, elle n'arrive pas à se souvenir de sa vie passée et pourtant, son instinct lui se souvient d'absolument tout. Elle « sait » qu'elle était une grande guerrière par le passé et aussi qu'elle avait mené un grand nombre de bataille, mais aucun moyen d'en savoir le but, ni l'issue... si ce n'est la raison pour laquelle elle est à présent un esprit condamnée à errer dans ce monde. Cette sorte d'impression lui à laissé un goût amer en ce qui concerne les combats, elle les évites le plus souvent possible clamant que si son corps ce souvient des combats qu'elle à précédemment mené dans sa vie même dans la mort, cela voulait dire qu'elle était loin d'en être sortie indemne avant de mourir. La samurai n'a cependant pas totalement abandonné le combat pour autant puisqu'une force qui la dépasse l'incite toujours à s'entraîner pour ne pas perdre la main. Etant morte et se considérant sans aucun problème comme tel, la samurai ne se considère donc ni comme une femme, ni comme un homme bien qu'elle utilise par habitude le féminin en parlant de sa personne. Mise à part ces détails, Niho est une personne assez calme et sympathique, elle n'a pas vraiment de problème en ce qui concerne la socialisation au contraire, elle parlera volontiers à n'importe qui. Tout cela est marié à son principal défaut, elle est très facile à vivre, elle se laisse volontiers porter par les événements et ne s'en plaint quasiment jamais peu importe le résultat. Elle porte sans même comprendre pourquoi un intérêt particulier à la vie, non pas la sienne mais celle d'autrui, qu'elle tentera de guider du mieux qu'elle pourra, ce qui est également un automatisme qui découle directement de son passé si brumeux.
Physique
Niho possède un visage plutôt agréable à regarder... quand elle n'a pas son expression neutre qui pourrait faire penser à n'importe qui qu'elle pourrait vous tuer, vous ouvrir le ventre pour dévorer vos entrailles... ou plus sérieusement quand elle n'a pas son expression extrêmement sérieuse. Une mauvaise habitude qui ne semble pas vouloir la quitter puisqu'elle ne sait même pas qu'elle arbore une telle expression au quotidien. Cela ne veut cependant pas dire qu'elle reste toujours bloquée à cette expression, même si elle n'est pas la personne la plus expressive au monde, elle a la même panoplie d'expression que n'importe qui... en plus atténué. Elle possède des yeux noisette clairs ainsi qu'une chevelure rousse, on dit d'elle qu'elle a une forte présence mais que cette dernière n'est pas vraiment des plus réconfortante quand on ne la connaît pas, probablement encore de part son expression neutre. Elle ne possède qu'un seul bras : le droit et ce depuis son « réveil » en tant qu'esprit ainsi que quelques cicatrices ça et là sur le corps. Corps qui est somme toute assez athlétique, témoignant de sa vie précédente. Enfin elle porte toujours son kimono ainsi qu'un kasa quand elle voyage.


Pouvoir & capacités
• Stats : 0/60/60

• Pouvoir : Dimension slash permet à Niho de distordre l'espace afin de trancher ce qu'elle souhaite (Pas n'importe quelle matière non plus, l'entaille provient de son katana donc ne peut couper que ce que ce dernier peu trancher) dans un rayon trois mètres sans avoir besoin d'être à portée donc. Elle doit feindre une véritable entaille avec son arme pour que le pouvoir se déclenche, l'emplacement où la taillade sera effectuée déformera quelque peu la vision que vous aurez de ce dernier ( de l'emplacement donc). Niho ne peut effectuer que deux taillades d'affilées pour l'instant à la suite de quoi elle doit ranger son arme dans son fourreau pendant trois minutes car la lame est fragilisée par le pouvoir (Mais regagne son tranchant d'origine après ce délais) et sa propre vision sera affaiblie temporairement après les deux utilisations (Vision floutée). Cela va sans dire qu'elle ne peut trancher que ce qui est dans son champs de vision.

• Capacités : Lors d'un combat, le corps de Niho est guidé par son instinct plus que par son cerveau, il lui arrivera même d'agir sans forcément le vouloir à une attaque. Mais elle n'est bien évidemment pas novice en terme de combat sans son fameux instinct puisqu'elle continue son entraînement de manière assidue. Elle est particulièrement rapide et agile et est capable de faire ce que n'importe quel autre être humain est capable d'accomplir et bien qu'étant un esprit, elle ne sait pas flotter car elle n'a jamais prit la peine de se servir de ce « corps » pour explorer de nouveaux horizons. Elle a vécue en tant qu'humaine même sous ses traits d'esprits ce qui veut dire qu'elle ne peut que marcher, courir etc... comme tout le monde, si bien sûr l'on oublie les capacités communes aux esprits quand ils ne sont pas matériels bien qu'elle puisse sauter un peu plus haut qu'un humain normal. Instinct combatif oblige, essayer de lui faire une surprise en la prenant dans le dos est une très mauvaise idée... sauf si vous êtes particulièrement intéressé par l'idée d'avoir une épée au travers de votre gorge.



Histoire

-Prologue-

Rapport : Oméga

RAS, cibles abattues, perte de l'unité Bêta, mon escouade à aussi été tuée durant l'opération.


Rapport : Alpha

Mission compromise, un soldat s'est mis à attaquer ses camarades en pleine opération, elle a été neutralisée... la capturer était impossible.

---------------------------------

Capitaine de l'escouade Oméga, Rebecca Stride, membre de la résistance depuis ses 17 ans, tu as enfin rencontré le destin qui tu attendais tant. Une seule et unique balle qui mit fin à toutes ces années de lutte qui t'avaient bien plus atteints que ce que tu ne laissait croire. Mais le destin joue parfois de biens curieux tours car c'est face a une apparition divine, une certaine silhouette féminine d'un blanc immaculé, une lueur inconnue... que tu te verras agir de ton propre chef pour continuer à vivre... ou peut-être ton destin t'avait-il forcé la main ? Tu te retrouve propulsée dans une nouvelle vie, amputée de tous tes souvenirs, Rebecca Stride n'a jamais été et ne sera jamais plus. Tu as été choisie pour accomplir de grandes choses... a toi de voir comment tu souhaite vivre ta nouvelle vie... et sache que je t'observerais avec grand intérêt.

---------------------------------

Je suis toujours restée dans ce village, un village en marge de la civilisation... accompagnée de cet homme qui avait pu me voir et avait supporté ma haine de l'humanité, et ce jusqu'à ce que je m'ouvre enfin. Il avait, la première fois, posé le pieds dans ma demeure, une maison à moitié détruite qui ne tenait debout que par miracle, par pure curiosité. J'avais fais la même chose que pour les autres, j'étais apparue, l'avait menacé et attendu qu'il s'enfuit mais...
Je ne savais pas pourquoi, mais je ne voulais pas quitter cet endroit, j'avais l'impression que ma place y était peu importe ce qu'il se passait à l'extérieur. Elle faisait partie d'un village... bien que ce dernier était un peu plus en contre bas et peu de gens osait s'aventurait jusque là, la raison ? L'endroit était possédé par un esprit malin, qui ne portait pas les vivants dans son cœur... et je ne peux pas dire que c'était faux, je ne voulais pas que qui que ce soit s'approche de mon antre, humain, animal, rien ni personne. Et pourtant... il n'avait pas prit ses jambes à son cou, je n'avais évidemment aucun intention de tuer qui que ce soit, ma réticence à combattre était déjà présente à cette époque et je ne sais comment, il l'avait comprit... j'étais de toute façon bien incapable de faire le moindre mal à qui que ce soit même si j'en avais eu la volonté, puisque je n'avais même pas de pierre spirituelle donc aucun moyen d'interagir avec quoique ce soit de matériel. Il avait fini par le comprendre pour au final se moquer de moi... il avait raison, un fantôme qui menace un vivant en sachant pertinemment qu'il ne peut rien faire est plutôt cocasse.... et ridicule. Mais ce même jour, il n'était pas resté, il avait « suivit ma menace » et avait tourné les talons pour retourner au village, je pensais en être débarrassée tout en ayant le sentiment qu'il allait apporter des problèmes... soit il allait rapporter aux villageois que je n'étais qu'un esprit inoffensif... soit il allait amener des témoins directement pour arriver à la première possibilité. Ma raison me hurlait de quitter cet endroit avant de le regretter là où mon corps me l'interdisait formellement... au final je n'avais évidemment pas bouger d'un pouce et j'avais eu raison. Il était bien revenu, seul, souriant, s'asseyant dans la seule pièce encore digne de ce nom et ne disant rien. J'étais là mais n'apparaissait pas devant ses yeux... ce qui ne l'empêchait pas de savoir que j'étais là... par je ne sais quelle sorcellerie. Il avait répété cette opération pendant plusieurs jours, qu'il pleuve, vente, que le tonnerre gronde... il était là, me parlant occasionnellement de ce qui se passait dans le village, ragots, événements annuels. Autant de temps qu'il perdait à me raconter l'évolution de village et dont je ne comprenais pas la raison... j'avais espoir qu'il finisse par abandonner... mais ce n'était pas le cas, il était toujours là, avec le même sourire... alors j'avais fini par vouloir en avoir le cœur net. Pourquoi ? Pourquoi il gâchait sa vie à venir ici tout un après midi durant uniquement pour parler seul ? Je ne sais pas à quoi je m'attendais... sa réponse était tellement évidente qu'elle ne m'avait même pas effleurée l'esprit : « Personne ne m'a dit d'arrêter et de partir ». Cette phrase avait eu l'effet d'un poignard... il avait eu raison et je ne voulais pas l'admettre, ces visites répétées... j'avais finis par les apprécier. En premier lieu, je m'éloignais de lui lors de ses visites... mais petit à petit, j'avais appris à savourer chaque moment, chaque mots qu'il prononçait. Cela lui avait prit une année entière... mais il avait réussit, il avait vu ce que je ne voulais pas voir : j'étais seule, sans mémoire, sans passé avec village qui me craignait. Mes escapades dans ce dernier n'avait duré que quelques jours après mon apparition en tant qu'esprit et c'étaient bien sûr toujours soldées par le même résultat, de la peur.
Mon nouveau quotidien était celui, la majeur partie de ma journée était fait de méditation et son arrivée marquait la fin de cette dernière pour savoir ce que le village devenait. J'ai toujours apprécié ce village, je ne sais pas pourquoi... je m'y étais réveillée en ne trouvant qu'une poignée de personne dans un champs de ruine désolé où la terre était imbibée de sang et un cimetière de fortune comportant une cinquantaine de tombes sans nom. Je ne dirais pas que ma vie était la plus intéressante, mais elle était sans aucun doute ce dont j'avais besoin, mon silence s'était changé en parole et mon visage impassible arborait des expressions diverses... bien qu'elles n'étaient pas des plus « proéminentes ». Bien qu'ayant parlé d'homme pour le qualifier... je dois avouer que ce n'était à l'origine qu'un jeune garçon de dix neuf ans, tout au plus. Je l'avais vu grandir et devenir un homme, cet imbécile avait même eu la mauvaise idée de m'amener sa femme, un moment qui fut plutôt amusant, elle n'était pas du tout à l'aise à l'idée de parler à un mort et cela ce voyait sur son visage, je crois qu'elle ne s'est jamais habituée à ça... mais il n'avait pas arrêté cette folie là. Il avait aussi amené ses enfants... petits-enfants... tout cela ne me rappelait qu'une seule chose... il était vivant... et le voir vieillir était difficile, je savais que je finirais par le voir mourir et je me sentais coupable, toutes ces années, il avait prit de son temps pour le passer avec moi... quelqu'un qui n'était plus concerné par le temps qui lui reste et qui en temps normal, aurait disparu depuis bien longtemps. Et c'est un beau jour d'été que ce vieux croulant était venu, seul, comme au bon vieux temps. Clamant que je ne vieillissais pas et qu'il trouvait ça rageant, il était devenu un vieux grincheux ou du moins c'est ce qu'il montrait. C'est ce jour qu'il me tendit juste avant de partir, une pierre, il savait très bien que j'étais immatérielle alors j'avais pris ça pour une moquerie avant d'à mon tour le railler sur le fait que son âge le rendait fou... et c'est comme ça que j'avais fini par me prendre la pierre sur le front... je n'avais même pas remarqué que j'avais été touchée jusqu'à ce qu'il me fasse porter mon attention dessus. Cette fameuse pierre était une pierre spirituelle, un artefact permettant à un esprit d'interagir avec le monde matériel... à l'époque je n'en connaissais pas l'existence... et je ne cherchais pas vraiment à me renseigner sur un moyen de redevenir matérielle mais lui... l'avait cherché... Et elle fonctionnait, j'avais passé des décennies entières sans pouvoir toucher quoique ce soit et pour la première fois depuis trop longtemps... je pouvais le faire. Suite à ça il me tendit une pipe, mimant tout d'abord l'action de la fumer avant que je la prenne pour en faire de même, j'avais l'impression d'avoir fait ça toute ma vie... tout en voyant pour la première fois cet objet... je pouvais à nouveau ressentir le monde matérielle... mais à quel prix ? C'est avec cette question en tête que je m'étais retrouvée à chercher sa demeure dès le lendemain dans le village... village qui avait changé, il était verdoyant, le souvenir que j'avais gravé dans ma mémoire de ce dernier avait l'air de n'avoir jamais eu lieu... Cela me prit beaucoup de temps avant de trouver la maison de ce vieux fou mais j'avais réussis... tout ça pour apprendre qu'il avait dépensé une fortune pour se procurer la pierre qui me permettait de déambuler dans le village sans susciter de crainte et tout ça de la bouche de sa femme... qui n'affichait plus la gène qu'elle avait gardé tout au long de sa vie mais plus qu'un sourire satisfait... que je ne comprenais pas. La seule réaction qui me parut acceptable fut de rendre la pierre en conseillant de la vendre pour en tirer quelque chose de mieux avant de me retirer dans mon antre mais... elle s'était retrouvée dans cet endroit le lendemain même... accompagnée par un vieillard un peu en colère... « Je n'ai pas passé dix ans à chercher cette pierre pour que tu me dise ce que je dois en faire, tête de mule !» qu'est-ce que je pouvais répondre à ça ? Et c'est en m'ordonnant de la garder qu'il était repartit et que je n'avais rien pu répliquer...
J'essayais tant bien que mal de me réhabituer à tout ça... sous les moqueries d'un vieux sénile mais j'y arrivais, doucement mais sûrement. Je préférais tout de même rester à l'écart du village, je m'étais faite une raison, je n'appartenais plus à cet endroit... à cette époque, ni même à la bâtisse où j'avais élu domicile d'ailleurs... mais je ne bougeais toujours pas. C'est alors qu'arriva le moment que je redoutais le plus, cet homme était arrivé à la fin de sa vie, il avait prit place dans le même cimetière que j'avais vu des années plus tôt à la seule différence que les tombes de cette époque, comportaient toutes des noms, mis a part quelques unes. La femme du vieil homme m'avait invitée chez elle, le regard mélancolique pour respecter les dernières paroles de son mari. Une épée, l'arme de cet homme, pour je ne sais quelles raisons, le vieillard avait tenu à me l'offrir à sa mort et c'est au même instant que je me rendait compte. Je ne savais rien de lui... comme il ne savait rien de moi... et pourtant nous nous comprenions, nous entendions... j'apprenais qu'il était devenu un guerrier mais qu'il n'avait pas voulu mourir sur le champs de bataille préférant fonder une famille et qu'il souhaitait que son arme ait une seconde vie, sans lui. Je n'y connaissais rien en épée et pourtant, mon instinct me disait que c'était une très belle arme, à laquelle avait été apportée énormément de soin. J'avais tout d'abord dans l'idée de refuser mais je m'étais dis dans le même moment qu'il serait capable de revenir des morts juste pour me faire la morale, alors j'avais accepté. C'est peu après cet instant, que j'avais fini par me détacher de tout ça, cette famille, le village... ils ne me rendaient pas visite et je n'allais pas chez eux non plus, mes escapades au village étaient toujours d'actualité... mais je n'apparaissais jamais devant les vivants, j'ai peut-être passé un siècle comme ça... voire plusieurs, observant l'évolution du village... et de cette famille que j'avais vu grandir. J'avais décidé de m'entraîner au maniement de l'arme que l'on m'avait offert, me perfectionnant au fil du temps en gardant le souvenir de cet homme , qui me permettait de ne pas redevenir aigrie comme j'avais pu l'être par le passé. Cette seule personne m'avait rendue meilleure et par la même occasion je m'étais rendue compte à quel point les vivants étaient éphémères. J'avais toujours eu l'impression de ne jamais devoir quitter le village depuis tout ce temps mais chacune de mes visites m'avaient prouvées qu'il était tranquille, même sans moi alors j'avais pu trouver la force d'enfin me dire que je devais voyager, je n'avais avec moi plus uniquement un passé brumeux, mais aussi la volonté d'un homme et puis... cette arme devait bien finir par voir du pays n'est-ce pas ?

Le pire dans tout ça... c'est que même si ce gamin m'a marquée à jamais... je ne me souviens plus de son nom ou de ses traits... je suis une horrible personne...




Dernière édition par Niho le Jeu 22 Juin 2017 - 14:24, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 91
Race : hybride (ange-esprit)
Pouvoir : Art
Habitat : échoppe
Métier : enchanteresse/alchimiste
Soras : 1322
Avatar utilisé : Satori komeiji (Touhou project)
Autre(s) compte(s) : Kyoma
Couleur de dialogue : #DF01D7

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Airi BuraindoLun 19 Juin 2017 - 19:17

Coucou coucou~ Un mec qui est pas du staf se tape l'incruste et te dit BIENVENUEEEE ^O^

Cela mis a pars, franchement, après t'avoir lus rapidement, je vois pas de problèmes avec ta fiches! les éléments de l'histoires sont la, les stats sont pas trop haute, le pouvoir est cool...
Tout petit hic, les esprits n'ont pas d'attaque!

Ils ont leurs formes matérielle, ou leur magie passe en attaque, et leur forme immatérielle, ou leur attaque passe en magie, y'a pas d'entre deux a moins que je me trompe.

Tu peut garder les mêmes stats, la même histoire ect, en disant que tu est genre de mort vivant ou un truc du genre, mais tu pourra pas avoir exactement ce perso avec un esprit!
Tu peux aussi inventer une espèce qui t’arrange, c'est un peu chiant, mais tu n'a pas la contrainte étant donner que c'est a toi de définir XD

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 569
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6251
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioMar 20 Juin 2017 - 21:59

Bienvenue ici ! :D

Après lecture de la fiche, nous avons ténus à relever quelques petites choses :

- D'abord, l'usage de ton pouvoir. Autant, en situation de combat, il n'y a aucun problème, dans le sens où trois minutes après deux utilisations sont décisifs (d'ailleurs, que se passe-t-il si ton personnage tente une 3e utilisation, ou utiliser son arme après les deux utilisation ?)
Néanmoins, ton pouvoir n'étant pas qu'un pouvoir de combat (toute matière tranchable par le katana pouvant par exemple être, soyons fous, du pain) une utilisation trop grande et prolongée "hors combat" du pouvoir de ton personnage (qui déforme la vision de l'endroit tranché, pratique pour faire des tours ou pimenter du background ou dissuader des racailles d'embêter quelqu'un par exemple) pourrait vider ton personnage de sa substance spirituelle magique ... Peut-être que plafonner le nombre d'utilisations à une vingtaine par exemple, toutes matières confondues, pourrait mieux encadrer l'utilisation hors combat sans empêcher ton personnage de s'amuser avec ce qu'il peut faire !

- Ensuite, il faut vraiment mentionner le passage avec la silhouette blanche (cf contexte). Dans ton cas, cela peut être un fragment de mémoire de ton personnage qui lui revient, ou au pire des cas tu peux le mettre sous hide, mais il doit absolument y figurer -étant donné que l'on insiste sur ce point avec tout le monde.

Voilà, c'est tout ce que nous avons relevé. Bonne chance pour les modifications o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 19/06/2017
Messages : 5
Race : Esprit
Pouvoir : Dimension slash
Habitat : Le monde
Métier : Hum...
Soras : 15
Avatar utilisé : Baiken

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 0/60/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
NihoMer 21 Juin 2017 - 12:21

Alors alors, je t'ai déjà dis merci Airi je vais pas recommencer déjà :D

Ensuite le pouvoir, donc pour ôter vos doutes, au delà deux utilisations, le pouvoir ne s'active juste plus et si jamais elle utilise son katana pendant le cooldown bah... il se casse.
Maintenant le pouvoir hors combat, sur ce coup j'ai pas compris en vérité... 'fin si mais ta proposition rend juste le pouvoir plus "puissant" hors combat en fait du coup bah je comprends pas. (Perso je suis pas contre(même plutôt pour) garder les deux utilisations pour tout en fait, si par exemple elle coupe deux tranches de pain avec deux taillades différentes et qu'elle s'engage dans un combat la seconde d'après bah elle pourra pas utiliser son arme).

Enfin pour la silhouette blanche, ça y est... bon j'ai pas dis silhouette blanche et je suis passé très vite dessus mais c'est cette ligne là "car c'est face a une apparition divine que tu te verras agir de ton propre chef pour continuer à vivre..."
A moins qu'il faille que j'utilise vraiment les mots "Silhouette blanche" et que je détaille plus la réaction du personnage, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vénérable
Date d'inscription : 23/04/2017
Messages : 107
Race : ┼ Humain
Pouvoir : ┼ Force surhumaine - Maniement de l'épée quasi parfait
Habitat : ┼ Caserne Militaire dans le Nouveau Quartier
Métier : ┼ Capitaine de la Garde de l'Infanterie
Soras : 995
Avatar utilisé : ┼ Raven (Blade Master) - MMORPG Elsword
Autre(s) compte(s) : ┼ SAK
Couleur de dialogue : #000099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie:
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Ren HellsingJeu 22 Juin 2017 - 14:16

Bien, après les différentes modifications, je suis fière de te donner un avis positif ! ~ ♠

Toutefois, tu dois attendre le second avis positif d'un Staffeux pour que tu puisses commencer à RP ! Patientes encore un tout petit peu ! ~

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 18/10/2015
Messages : 569
Race : Elfe
Pouvoir : Contrôle de l'eau
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Etudiante
Soras : 6251
Avatar utilisé : OC de moi o/
Autre(s) compte(s) : La & Raphael
Couleur de dialogue : Blue (#0000FF)

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 45/55/25
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShioJeu 22 Juin 2017 - 14:33

Les derniers détails ayant été vus... ~




Validé !
>> Félicitations !

Félicitation, tu es validé(e) !
Tu peux aller faire ta demande de logement et de métier ! Tu peux aussi évidemment demander un rp si jamais tu n'en as pas ! N'oublie pas de passer par les quêtes, qui sait, il y en a peut-être des intéressantes ! Ne t'en fais pas pour le recensement de ton pouvoir et de ton avatar, les admins s'en occupent ! Tu peux aussi aller faire un livre de vie pour retracer les relations et les aventures de ton personnage ! Ah, dernière chose, tu peux noter toutes les évolutions de ton personnage sur un journal d'évolution !

Amuses-toi bien parmi nous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yare yare...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Yare yare no Mi
» HAHAHA!! NERO-SAN EST DANS LA PLACE!! // ... Yare, Yare ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Le début :: Le personnage :: Prez's :: Prez's validées-