Partagez| .

[ RP EVENT ] Un enfer sur terre ? [PV Berry Pines ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 22/05/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Béhémopholie
Habitat : Cabane en bois
Métier : Herboriste
Soras : 36

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/20
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShiroLun 3 Juil 2017 - 2:41

* Le soleil l'écrasait littéralement, ses rayons voraces s'insinuaient à travers ses paupières, passant la misérable défense que le démon tentait de mettre en œuvre pour éviter d'être aveuglé. C'était peine perdu, aucune ombre à proximité, ni quelconque endroit où s'abriter, c'était littéralement l'enfer. Assis sur un banc de sable recroquevillé sur lui-même, Shiro subissait le temps plutôt qu'autre chose : la chaleur étouffante le faisait suffoquer et rendait son costume terriblement inconfortable, la sueur agrippant les morceaux de tissu comme si sa peau ne voulait faire qu'un avec ses vêtements. Il était toutefois hors de question de même ne serait-ce que penser à se déshabiller et exposer ainsi son corps quasiment nu à l'air libre sous le regard des autres alentours. Car oui, le démon se demandait encore comment il avait pu se mettre dans ce genre de situation : bloquer ici sur cette plage avec pour couronner le tout de nombreuses personnes dont il ne connaissait rien. Le démon n'avait souhaité en rien leur « compagnie », enfin on pourrais plus parler de cohabitation forcée plutôt qu'autre chose...

               Ah oui, ça lui revenait, il était uniquement là pour Berry. Il se mordit la lèvre devant cette faiblesse qu'il avait pour l'ange. Elle était venue le chercher dans son petit chez lui douillet, lui réclamant son aide pour une soit disante quête pour aider des poissons. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il avait vu en rêves ces fameux poissons qui voulaient qu'il vienne sur cette plage pour recréer des trucs, il ne s'en souvenait plus très bien à vrai dire. Bien que le démon prît ces rêves forcés comme une aubaine, il avait enfin pu dormir loin de toute souffrance et de cauchemars qui hantaient continuellement ses nuits épuisantes jusqu'au bout son esprit déjà fragilisé. Il s'était même mis à apprécier ses phases de sommeils, chose qu'il avait oubliée depuis des années, bien qu'il n'eût à vrai dire strictement rien à faire de la fameuse requête de ses « visiteurs ». Aussi lorsque l'ange vint toquer à sa porte, il refusa tout d'abord de s'embarquer dans une telle folie, après tout, il était loin d'être un expert en chantier de bac à sable et la promesse d'un trésor quel qu'il soit ne lui importait pas le moins du monde.

                  Mais à force d'insistance et de menace gentillette, le démon finit par céder à la demande de la jeune fille : préférant assurer au moins sa protection dans sa quête, si tant est qu'il était d'une quelconque utilité. Il ne fallait pas oublier non plus que c'était grâce à elle si Shiro arrivait à vivre beaucoup mieux que les années passées, son contrôle sur lui-même venait en grande partie du soutien de Berry, chose que le démon ne pourrait jamais s'acquitter. Chose étrange qui plus est, elle était la seule dont le démon supportait le contact, rendant cette personne d'autant plus précieuse à ses yeux. Ils avaient donc pris la route, non sans laisser son enthousiasme dans son lit, regrettant déjà amèrement la décision qu'il venait de prendre : lui aller sur une plage sûrement rempli de touriste pour jouer au sable ? Lui aller sur une plage, sûrement traversée de touriste, pour jouer au sable ? Et pourtant...

                  Il avait fait la traversée sur un bateau de tourisme, le démon qui aspirait à un minimum de tranquillité vit ses espoirs fondre les uns après les autres : le navire débordait littéralement de touristes plus excités les uns que les autres, réduisant la moindre parcelle de silence à néant. Même leur cabine, qu'il avait espéré priver, ils devaient la partager avec une famille possédant une ribambelle de mioches geignards. Autant vous dire que le démon rêvait de tout sauf de rester sur cet enfer flottant. Une fois à quai, ils avaient rejoint la plage sous le soleil de plomb qui semblent-il avait lui aussi décider de pourrir la vie au jeune homme. Si ce n'avait pas été pour elle, Shiro se serait déjà enfui en courant en quête d'un lieu dénué de maillots de bain ou de sandalettes. Il eut un sourire moqueur à l’idée qu'il pourrait lui aussi porter ce genre de.... Guenilles ? À vrai dire, il ne savait pas trop comment les qualifier, répugnant l'image même de se voir ainsi vêtu. Depuis il était assis, la tête entre les genoux, attendant un quelconque miracle qui le sortirait de sa torpeur, il gardait simplement à l'esprit la sécurité de l'ange qui ne semblait pas gêner plus que ça par son environnement, au grand désespoir du démon qui soupira pour la deux centième fois. *

« Mais dans quoi je me suis encore embarqué moi... Faites que je rentre rapidement par pitié... »

Inventaire:
 

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 28
Soras : 40

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
PNJsVen 21 Juil 2017 - 20:54

[ En l'absence de Berry, le staff intervient. ]

La plage était bondée et il n’y avait que des inconnus partout. Ô Joie.

J’avais embarqué sur un navire, direction l’archipel, après avoir fait pas mal de rêves un peu fous. Comme de nombreuses personnes dans mon entourage en fait. Et puis un jour, j’ai fini par craquer et claqué mes économies dans un billet et un équipement minimal, et hop, à l’aventure compagnons, je suis parti vers l’horizon.

J’aurais bien voulu rester au lit c’la dit, vu le piège foireux que c’est au final. Des génies, un faux trésor, et tout ça pour quoi ? Faire des pâtés de sable moisis ou finir à glouglouter avec les poissons.

Allez mon gars, prends ton courage à deux mains et trouve-toi un partenaire aussi paumé et désespéré que toi pour vite finir ces conneries. Et ensuite, t’iras te descendre une bouteille d’hypervodka quelque part pour oublier que t’as eu la mauvaise idée de te fourrer dans ces draps.

En regardant à droite et à gauche, j’étais déjà un peu fichu. Plein de gosses, des jeunes, des adultes qui visiblement se connaissaient au moins un peu tandis qu’moi, rien, nada, pas un seul visage connu… Ou pas. Un gamin aux cheveux blancs était posé, tout seul. V’là mon occasion d’me tirer d’ici, si ça passe. Mon sac sur l’épaule, chemise à moitié boutonnée, j’inspirai avant de m’approcher du gamin, comptant avant tout sur la solitude et sur mes beaux yeux dorés pour obtenir une réponse positive.

Salut toi ! On dirait qu’on est piégés par ici, à moins de faire des châteaux de sable. J’connais personne et t’es tout seul, ça te tente qu’on bosse ensemble ?

Fallait juste espérer qu’il soit pas trop asocial et un peu doué de ses mains, parce que je ne ferais pas tout le travail, c’était clair. Okay, j’suis en fin d’études d’architecture, mais là, on aurait jamais cru que je puisse être un de ces hommes sérieux, en costard et qui parlent avec classe. Cet Ameth-là est resté bien planqué au travail, pour laisser place à la personne que je suis en vacances. Ouais. Les vacances que j’aurais dû avoir à me prélasser ou à effectivement chercher un vrai trésor, pas c’te parodie de vacances ici.

Tu peux m’appeler Ameth. Et toi, t’as un p’tit nom ?

Ouais je sais, j’suis un grand bavard quand j’suis face à des inconnus et que ça me stresse. Faut dire que ça me rend assez bon vendeur au travail, mais un peu casse-bonbons en dehors, y paraît. Une main dans la poche, l’autre qui tient mon sac, je regardais le jeune d’un air tranquille et relax, espérant qu’il réponde favorablement à mes questions et qu’on puisse rapidement s’y mettre pour se tirer au plus vite. En plus tout ce soleil, ça me donnait mal aux yeux.

[ Information : Ameth a l'air humain mais ne l'est pas. Seules choses visibles: il est un peu plus âgé que Shiro, a les yeux dorés derrière ses lunettes de soleil et un look à mi-chemin entre l'aventurier et le vacancier. ]

Inventaire:
 

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 22/05/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Béhémopholie
Habitat : Cabane en bois
Métier : Herboriste
Soras : 36

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/20
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShiroLun 24 Juil 2017 - 23:16

* Le démon était perdu dans ses pensées, occupé à se morfondre lui-même sur l'inconfort de sa position. Il ne voulait pas être là, sur cette plage avec ce soleil à la noix qui lui tapait sur le crâne. Si seulement l'ange ne l'avait pas attiré ici, il pourrait se prélasser dans un petit bosquet coupé de tout, seul avec lui-même. L'impatience le gagnait, il en avait marre de cette attente interminable, qu'est ce qu'elle foutait cet ange encore. Shiro leva la tête, il est vrai que ça faisait un moment qu'il n'avait pas sentir sa présence, peut être était-elle parti plus loin, peut être que non : en soit pour le moment ça agaçait plus le jeune homme qu'autre chose. Ainsi, elle l'amenait ici, limite de force, et le laissait moisir ici sur cette plage avec plein d'inconnu alentour ? Il ravala un juron, voilà que l'énervement le gagnait, il s'était encore fait mener par le bout du nez, quel naïf, il faisait !
Shiro inspira profondément, tentant de se clamer. Les battements de son cœur se mirent à diminuer petit à petit, tout émotions négatives coulaient hors de lui tel un léger cours d'eau. En un soupir, le démon redevint maître de lui-même, son masque impassible de nouveau en place. *

       Salut toi ! On dirait qu’on est piégés par ici, à moins de faire des châteaux de sable. J’connais personne et t’es tout seul, ça te tente qu’on bosse ensemble ?


          * Il se reconnecta avec difficulté avec son environnement, éblouis quelque peu par les rayons de lumière réfléchis par l'océan, ce qu'il n'aimait pas ce foutu soleil. Un homme qui lui était inconnu se tenait fasse à lui, étonnamment, il ne l'avait pas senti, encore une fois son introspection lui jouait encore des tours. Shiro se releva quelque peu faisant face au nouveau venu, celui-ci avait un look plutôt décontracté : lunettes de soleil, tenu vacancières, tenu typique d'une personne allant sur une plage de sable fin en soit. Le démon resta tout de fois sur ces gardes, la vie et son expérience lui criait de ne faire confiance à personne hormis quelques rares exceptions. *

      Tu peux m’appeler Ameth. Et toi, t’as un p’tit nom ?

         * Le comportement presque familier de cet homme rendait Shiro quelque peu nerveux, mais il est également vrai que les personnes de nos jours accordaient de plus en plus peu d'importance à ce qui avait trait à la bienséance. Sur ce point, son père avait été d'une intransigeance totale, chose qui semblait être restée gravé en lui. Il s'inclina quelque peu devant l'inconnu en signe de respect, affichant ce visage froid et impassible qu'il maîtrisait si bien. *

  « Enchanté, je ne crois pas vous connaître.. Je suis effectivement seul à mon grand regret, ma camarade étant sûrement parti vaquer à d'autres occupations sans m'en informer... »

     * Il n'aimais pas trop ça, révéler ainsi tant de choses sur lui-même, sa situation à un parfait inconnu, après tout cela pouvait être n'importe qui, qui pouvait affirmer ces intentions : bonne ou mauvaises d'ailleurs. Toutefois, c'était une occasion en or pour lui, cet homme pourrait lui permettre de quitter plus rapidement cet endroit et au diable cet ange qui n'avait pas su rester avec lui, sa patience avait des limites. *

      « Vous pouvez m'appeler Shiro, ce sera tout. Il semble effectivement que l'on soit bloquer ici, ça ne serais pas pour me déplaire de quitter cet endroit fort déplaisant... »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 28
Soras : 40

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
PNJsMar 25 Juil 2017 - 12:08

Ouah, visiblement ce mec est coincé en plus de s’être fait prendre au piège sur cette île. Génial, je sens déjà que ça va être la grosse ambiance. Mais bon, pris pour pris, j’vais pas cracher sur l’opportunité. A pégase donné on n’regarde pas les dents, il paraît.

Shiro. Un nom qui m’disait rien. Pourtant ça a pas l’air super original. Alors qu’avec des cheveux pareils, on sort du lot. Bon, j’peux parler avec mes yeux dorés, mais c’est quand même plus simple de mettre des lentilles qu’une perruque. Bref. Dans tous les cas, nous voilà compagnons de fortune et ça s’annonce marrant comme une porte de prison.

Dans c’cas, allons-y ! Tout l’monde va se précipiter sur les bords, mais j’pense que le mieux si ça t’dérange pas de charrier du sable c’est de se mettre un peu à l’abri des vagues sur la partie surélevée là.

Et voilà que j’commence à faire des plans dans ma tête en désignant l’endroit du doigt, avant de commencer à m’y rendre sans trop l’attendre. M’enfin du sable et des cailloux, ça vous fait pas de quoi faire un palace, et l’enthousiasme évident de mon comparse augure bien tiens. Mais bon, improvisons gaiement, c’est un peu ça la vie d’aventurier !

Hey Shiro, tu t’y connais en château de sable ? Parce que j’imagine qu’un gros tas de sable mouillé avec un drapeau planté dedans c’est pas exactement c’qu’ils attendent...

En marchant tranquillement, j’arrive vers une sorte de mini falaise qui surplombe le reste de l’île, à quoi, trois ou quatre mètres du reste de la plage et de la mer quoi. Rien de fou, mais assez pour éviter que notre futur chef d’oeuvre se fasse engloutir par une vague plus audacieuse que les autres. Sauf que le sable est bien sec et chauffé par le soleil, et j’ai pas de seau, donc ça va être super pratique pour la base de la construction si il faut transporter l’eau à la main. Génies en macramé ouais, à piéger d’innocents idéalistes sur une plage sans matos.

J’vois que les autres groupes se répartissent la plage, et certains commencent déjà à s’organiser. Personne veut finir ses jours vingt mille lieues sous la mer j’imagine ! Moi non plus de toute façon. Mon sac par terre, une main dans mes cheveux roux, je contemple les perspectives qui s’offrent à moi et surtout, les ressources disponibles, en dehors de ce qu’on voit autour de nous. Pas grand-chose, faut dire que j’ai largement passé l’âge de ce genre d’activité aussi.

T’as de quoi transporter l’eau ou du sable mouillé ? Moi j’ai une bouteille d’eau et c’est à peu près le seul truc utile que j’ai pour ça.

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 22/05/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Béhémopholie
Habitat : Cabane en bois
Métier : Herboriste
Soras : 36

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/20
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShiroVen 28 Juil 2017 - 16:21

*  Le nouveau venu l'agaçait déjà, déjà que le démon n'était pas pour la sociabilisation de base, la présence de cet Ameth le mettait mal à l'aise. D'autant que celui-ci voulait visiblement donner « le chemin à suivre ». Il est vrai que Shiro ne donnait pas vraiment l'image de quelqu'un voulant quitter au plus vite cet endroit, mais cette facilité avec laquelle cet homme le tutoyait l'énervait.
            En soit ces idées n'était pas vraiment mauvaise : commencer ne serais-ce qu'une ébauche de construction sur la plage près de l'eau aurais été une erreur, à la première marée tout aurait été saccager. Le problème était l'acheminement des matériaux, faire des aller-retour pour de l'eau et du sable quelque peu humide allait prendre un temps fou. D'autant plus que l'endroit qu'il indiquait, une sorte de mini falaise qui surplombait la plage non loin les forcerait à grimper, ce qui au fur à mesure des aller-retour serait très fatiguant. Jetant un œil alentour, le démon chercha un endroit plus propice, un endroit où le temps, les ressources et le travail serait optimiser : il n'allait pas non plus se tuer à la tâche pour un vulgaire château de sable. Il repéra une zone sableuse un peu en contrebas à une dizaine de mètres de l'eau. Sans un mot, il se dirigea vers cette zone, observant attentivement les alentours : un peu plus loin, on voyait quelques palmiers peut-être qu'il pourrait trouver du bois ou des noix de coco qui sait. Ils pourraient possiblement trouver de la roche ou du moins quelques objets tranchants un peu plus haut, avec de la débrouille, ils pourraient probablement fabriquer quelques outils primitifs. *

            « Je pense que cet endroit sera mieux, bien qu'on soit plus proche de l'eau, on se fatiguera beaucoup moins pour ce qui est de la quête de matériaux. »


            * Shiro ne s'y connaissait pas plus en construction en règle générale. Bien sûr comme tout le monde, il avait appris l'histoire à l'école et avait des bases : murailles, douves, etc. De là à dire qu'il serait capable de le reproduire rien n'était moins sûr... C'est qu'il était bien plus doué avec un ordinateur lui. *


«  On pourrait commencer pat creusé une tranchée, qu'on pourra renforcer avec des morceaux de bois que l'on trouveras sûrement pas là-bas » * il cibla de la main les palmiers *
« Avec de la chance, on pourrait trouver des noix de coco et s'en servir comme récipient pour l'eau, enfin ce n'est qu'une idée. »

           * Sans vraiment attendre de réponse, Shiro sorti son bâton, seul réel outils qu'il avait sous la main et commença à creuser tant bien que mal une tranchée dans le sable. Il récupéra excédent et le mit de coter, cela servira pour la base du château, le sable était humide et se travaillait plutôt bien, une pelle ne serais pas du luxe, mais il devait faire avec ce qu'il avait sous la main. Il ne consulta pas plus son compagnon d'infortune, convaincu qu'il trouvera bien quelque chose à faire de lui-même. *

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 28
Soras : 40

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
PNJsDim 30 Juil 2017 - 11:31

Tant pis pour le château domanial en haut de la falaise. Visiblement Shiro n’était pas de mon avis et puis bon, comment on aurait fait, hein ? Ahlalala Ameth, de belles idées, rarement réalistes. On t’la reproché à l’école, v’la q’ça t’reprend ici aussi.

C’la dit, le p’tit aux cheveux blancs avait de la suite dans les idées et une fois arrivés à l’endroit désigné par mon comparse, je dépose mon sac et soupire. Fouillant dans ma poche, je trouve des trucs useless – des bouts de papier – mais finit par mettre la main sur deux objets : mon briquet de secours et mon couteau suisse. Ah, ça ça peut servir.

Puisque Shiro est occupé à faire la base on dirait, je m’en vais vers les cocotiers. J’me sens pas d’grimper là-haut façon chat mais y a deux noix qui sont par terre dont une un peu amochée. J’y glisse la lame et avec un effet levier bien maîtrisé, elle se fend en deux et …

Pouah, l’odeur ! Ca schlingue ce truc !

On dirait que la noix de coco a pourri sur place en tombant. Une horreur. Encore un truc à rajouter à la longue liste des raisons pour laquelle j’irais me bourrer la gueule après cette histoire. En forçant un peu, je la sépare en deux et jette négligemment la moitié abîmée pour garder l’autre. Quelques coups de lame plus tard, une grande partie du contenu est détaché et je la repose par terre pour ne pas l’abimer.

Il y a des palmes. J’en rassemble deux grandes et les entasse pour en faire une sorte de plateau. Puis je récupère une autre noix de coco et que je sépare elle-aussi. Cella-là est viable, et j’épargne le plus de substance blanche possible. On pourrait avoir faim après. Puis je reviens vers Shiro qui s’est bien affairé.

Si t’as une hache pour le bois, j’veux bien. Sinon va falloir se contenter d’ramasser ce qui traîne. C’est du solide. En attendant, voici trois contenants. Un pour creuser, deux pour l’eau, ça devrait l’faire !

D’un œil critique, je regardais les tranchées creusées. L’espace était bien délimité, c’était déjà ça. QU’est-ce qu’on pourrait bien y faire ? Un bloc avec des tours, et le reste juste dessiné ? C’est peut-être le plus facile à faire, et le moins chiant. Mais il va falloir des quantités titanesques de sable. Ou bien une structure moins pleine ? Mais va falloir construire en ayant une idée bien en tête et espérer qu’il n’y ait ni vent ni pluie. Et ça sera moins solide.

Vu les conditions, ça te dit un gros bloc de sable carré qu’on sculpterait comme un château après ? Sinon à la moindre pluie ça va tomber.

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ
Date d'inscription : 19/10/2015
Messages : 411
Race : Dieu
Pouvoir : Inconnu
Habitat : Inconnu
Métier : Dieu
Soras : 51
Avatar utilisé : /
Autre(s) compte(s) : /
Couleur de dialogue : /

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 100/100/100
PVs:
200/200  (200/200)
Inventaire & équipement:
Dieu du JeuJeu 31 Aoû 2017 - 21:32

Poséhid et Amphitrya regardaient les mortels s’affairer … d’un air suspicieux.

Mais il fallait avouer que sous la menace d’une noyade violente, ils mettaient du cœur à l’ouvrage. Certaines constructions étaient plus belles que d’autres, ou plus rapides, mais l’un dans l’autre…

Les deux génies s’approchèrent de l’équipe et se rendirent visible. Le temps était écoulé.

« Vous avez échoué … » La mer trembla, comme prête à passer à l’action. Néanmoins, ils n’avaient pas fini. « Cependant, un groupe a réussi à recréer notre magnifique cité. Vous êtes libres de repartir et de ne plus jamais revenir aux Ba’amas. »

Une sorte de frémissement parcourut la surface alors que les deux génies disparaissaient, se transformant en écume, laissant derrière eux les mortels piégés maintenant libre de repartir.

Ils avaient survécu à cette aventure !


~ Event Terminé ~

•••


Besoin de son intervention en RP ? Contacte le staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[ RP EVENT ] Un enfer sur terre ? [PV Berry Pines ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)
» L'enfer sur terre (Pv Johan ) Terminé.
» Je vis l'enfer sur Terre
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !
» [RP COMMUNAUTAIRE - EVENT] Quand la Terre gronde...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Bac à vrac :: Archives :: Anciens évents :: Îles des Ba'amas-