Partagez| .

Vacarme et bousculade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 06/06/2016
Messages : 79
Soras : 105
Couleur de dialogue : #0099cc

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 55/ 30 / 00
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KalypsoMer 19 Juil 2017 - 23:48


  • On ne sait plus le temps qui passe, il passe juste et le bruit de la ville s'accentue au fil de la journée. Notre homme-poisson avait terminé son service, nocturne. Cela ne le dérangeait pas de travailler de temps à autre le soir vu sa vie. Mais du coup il n'avait pas pu dormir. Son auberge habituel n'ouvrait pas les portes le matin, et s'était retrouvé à la rue comme qui dirait. Sa vie de vadrouilleur était parfois un peu compliqué. Aujourd'hui il traînait les pieds dans la ville. Il portait un petit sac, sa lance et était habillé légèrement. Il portait juste une espèce de petite veste marine qui couvrait son torse. Il était assit sur un banc et regardait les gens passaient depuis un long moment.

    La fatigue l'empêchait de réfléchir et de bouger. Il lâcha un énorme bâillement et une petite larme. Quel jour on était? Il n'en savait plus vraiment. Il se reposait de sa longue nuit tout en observant son entourage. Avachi sur son banc, seul. Qu'est ce que c'était ennuyant. Il croisa le regard d'une jeune fille, il lui fit un clin d'oeil. Elle ne sembla pas réceptive et baissa la tête immédiatement avant de partir aussitôt. L'homme-poisson lâcha un soupire. Décidément, elle ne reconnaissait pas sa beauté océanique. Il pesta intérieurement en se levant et s'étira tout en se parlant à lui-même.

    « Et si on cherchait de quoi grailler ? »


    Aussitôt dit, aussitôt fait. Une pomme à la main, qu'il acheta à un marchand juste à côté. Ce n'était pas le plat du siècle mais ça permettait de se caler, puis les bons fruits, il n'y avait que ça qui pouvait le combler. Il rigola, sa malchance ne semblait pas encore être tombé jusqu'à qu'il trébuche sans se faire tomber. Il poussa deux personnes sans le faire exprès et sa lance bien que la pointe était enveloppé dans du tissu cogna quelqu'un quand il se remit droit.

    « BON SANG ! Qui a laissé son sac ici ? Bordel ! »


    Il râlait. Il aurait du faire attention où il marchait, mais en effet quelqu'un avait laissé son sac près d'un petit muret. Il se retourna déconcerté tout en se grattant les cheveux. Il avait attiré un peu l'attention. Il incendia du regard l'individu avant de tourner aussitôt les talons en continuant dans une rue un peu étroite. Un peu énervé, il avait une démarche rapide. Il a peut-être bousculé des dames et des monsieurs, mais cela ne l'avait pas perturbé pour autant. Un pot de fleur s'écrase devant lui, ce qui le stoppa net. Une colère qui monta au quart de tour. Il attrapa la première personne qu'il croisa.

    « Tu as vu qui a fait ça ?! Je vais le tuer. C'est pas possible qu'on me casse la journée autant ! »


    Il attrapa sa lance et la pointa vers la fenêtre d'une bâtiment en gueulant comme un demeuré.

    « Hey toi là haut ! Viens  là m'affronter! J'en suis sûr que tu as fait exprès ! »

    On pourrait dire que les embrouilles venaient à Kalypso, mais sur ce cas...Kalypso cherchait les ennuis car il ne réfléchissait même plus à ses actes et parole tellement la fatigue et l'énervement l'avait atteins. Bon sang, si il pouvait juste dormir un peu...ou juste retourner à la mer pour un moment. Ça lui ferait un grand bien.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 22/05/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Béhémopholie
Habitat : Cabane en bois
Métier : Herboriste
Soras : 36

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/20
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShiroJeu 20 Juil 2017 - 4:25

* La nuit couvrait d'un linceul bienvenue la ville, tapissant les rues de son obscurité, elle était plus qu'attendue par le démon. Elle mettait fin à une journée des plus compliquée, stressante et angoissante. Cela faisait maintenant quelques jours que Shiro était arrivé à la capitale, dérivant entre les différents type d'architecture. Sans vouloir se l'avouer, il était presque émerveillé par ce qui l'entourait : le vieux côtoyait le jeune au détour d'un quartier, on pouvait avoir l’impression de se balader sur une frise chronologique grandeur nature, traversant les époques aussi aisément que pouvait l'être un pas en avant. C'était une expérience déconcertante mais tout aussi fascinante, le jeune homme aurait pu l'apprécier s'il n'y avait pas eu autant de personnes. Des inconnus à ne plus pouvoir les compter qui grouillaient sur les avenues et Shiro qui se retrouvait au milieu. Ces derniers jours ont vraiment été une épreuves pour lui, tout seul perdu au milieu de cette foule : plusieurs fois il se sentit disparaître, absorbé par la multitude d'âmes environnantes. Un peu comme si il n'arrivait plus à s'identifier réellement. Autant vous dire, que la pression était presque intenable : un stress constant l'habitait, son costume collant à sa peau à force d'avoir la peur qui coule le long de son corps.

          Aussi le soir venant, il accueillait la douceur de la pénombre avec satisfaction déambulant à travers des rues désertes, hormis quelques fêtards ici et là. Il préférait de loin cette atmosphère de quasi solitude, c'est ainsi qu'il se sentait le plus serein , qu'il arrivait à être le plus à même de se contrôler et d'apprécier son environnement.
Il avait décidé de retourner, au lieu qu'il avait visité la veille, un petit quartier style «  steampunk » qui l'avait fortement intrigué. Pour lui ce style avait toujours été de l'ordre de l'imaginaire, comme un mode vie fantasmé. Hors ici, tout était bien réel, ce qui rendait la chose d'autant plus captivante. Il commençait d'ailleurs à pouvoir se repérer à peu près, se rappelant à quel coin tourner sans devoir de nouveau interpeller quelqu'un pour demander son chemin.

    Toutefois, quelque chose troublait quelque peu son moment de tranquillité, un inconnu semblait brailler sans vergogne, exprimant sa frustration sans vraiment de gêne. Sûrement encore un soiffard qui n'a pas su se stopper avant le fameux verre de trop. Le démon fit tout de même un léger sursaut lorsqu'un pot de fleur se brisa non loin de lui, visiblement les gens ne savaient pas vraiment prendre soin de leurs affaires, mais bon ce n'était pas vraiment son problème. Sans vraiment savoir le pourquoi du comment, il se retrouva agripper par un inconnu qui lui hurlait presque au visage des menaces infondées.
Toute trace de jovialité disparut instantanément, tout son corps hurlait de dégoût face à ce contact spontané ; Il repoussa presque aussi vite l'inconnu, assez brusquement, mettant fin à ce moment fort déplaisant. Une tension était devenue palpable, les yeux du démon étaient parcourus de faibles lueurs rougeâtres fugaces, bien qu'il aurait fallu le fixer un moment pour pouvoir le déceler. *

    " Ne me touche pas ! "

* Le ton était sec, agressif, presque autoritaire. Une fraction de seconde plus tard, la peur le saisit, prenant son visage entre ses mains, il prit de grandes inspirations à plusieurs reprise, tentant de se calmer. Décidément ce n'était pas vraiment sa journée non plus, il se tourna vers le jeune homme vêtu d'un accoutrement des plus singulier à ses yeux.
*
    " Pardonnez ma rudesse, mais à l'avenir réfléchissez avant d'empoigner quelqu'un de la sorte. "

        * Shiro espérait que cela réglerait rapidement le problème et qu'il pourrait rapidement vaqué à ses occupations en solitaire, il ne manquerait plus que cet étranger lui cherche des noises... *

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 06/06/2016
Messages : 79
Soras : 105
Couleur de dialogue : #0099cc

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 55/ 30 / 00
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KalypsoSam 22 Juil 2017 - 16:04

  • Une agressivité sans pareil. Il avait envie de se bagarrer. Pourquoi la malchance lui tombait dessus, et plusieurs fois. Ah ce crétin au pot de fleur, il va lui faire sa peau si il daigne montrer sa face. Cet enflure en haut dans son appartement. Il avait accroché ce gars dans la précipitation et l'énervement. Sans se rendre compte de qui il était, juste pour lui demander agressivement si il avait vu un truc. Il ne voulait pas qu'on le touche et cela s'était senti dans l'intonation de sa voix. Quel gars bizarre.

    Vénus était un tactile, quelqu'un qui ne réfléchit pas et dont la proximité avec les gens ne le gênait pas plus que ça. La lance toujours pointé vers le haut et n'ayant aucune réponse d'en haut. Il la remit à contre cœur à sa place. Il regarda la personne qu'il avait interpellé, écoutant à moitié ce qu'il disait. Il l'avait quand même poussé. Quelques secondes et cette personne l'agaçait déjà. Sur le coup Vénus était trop préoccupé à savoir à qui appartenait cette connerie de pot de fleur. On ne peut pas réfléchir deux fois plus quand on a la fatigue accumulée de la veille.

    « Quoi...qu'est-ce tu dis ?! »

    Il se tourna vers cette personne...deux cornes, des yeux sombres une apparence assez terrifiante et peu attirante aux yeux du triton qui ne jugeait que beaucoup trop par le physique. Il tourna la tête peu intéressée par cette personne. Toujours énervé, notre cher homme poisson donna un coup de pied contre le trottoir, agacé.

    « Bordel ! »

    Un : bordel il en a marre. Deux, bordel...ça fait mal un trottoir à l'orteil ! Une multitude de micro-expressions venaient de traverser son visage. Plus jamais il ne s'emporterait dans la colère inutile. Oh qu'est ce qu'il en avait marre et qu'est-ce qu'il avait mal. Puis qu'est ce qu'il avait ce démon...pourquoi il avait l'air aussi bizarre. Raaaah. Kalypso avait juste envie de cracher son venin.

    « Calme-toi le démon ! C'est pas une raison de pousser comme ça alors que je te demandais juste un vulgaire truc...Pff ! En plus ce n'est pas comme si tu m'étais d'une certaine aide là... »

    Il marqua une pause agacé, claquant sa langue et chercha à se calmer en tenant toujours fermement sa lance. Il frappa le sol avec, haineux.

    « C'est bien ma journée! Aucune chance et je tombe sur un démon inutile. »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 22/05/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Béhémopholie
Habitat : Cabane en bois
Métier : Herboriste
Soras : 36

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/20
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
ShiroMer 26 Juil 2017 - 2:39

*  L'air était chargé d’animosité, si paisible il y a quelques instants pourtant. Shiro regrettait déjà d'avoir croisé la route de cet énergumène. Celui-ci semblait imbu de lui-même sans réelle gêne, dénué de tout ce que l'on pourrait appeler « comportement décent ». Voilà qu'il vociférait contre le démon, traitant celui-ci comme un moins-que-rien, déversant sa rage sans autre forme de retenu. Lui d'aucune utilité ? Et depuis quand l’hypothèse même que cela soit possible que le démon veuille un tant soit peu bouger le petit doigt pour lui, avait été évoqué ? Un agacement de plus en plus grandissant le tenait, mettant ces nerfs à l'épreuve : c'est que l’agressivité de l'homme était pour la moins contagieuse, et une partie du cornue en était pour le moins loin d'y être insensible.

                 En temps normal, Shiro aurait passé son chemin faisant fit de la provocation plus qu'évidente, mais le claquement de la lance le figea sur place. Sa main avait instinctivement saisi son bâton prêt à parer la moindre action hostile. Il avait agi par instinct, ne cherchant pas vraiment l'affrontement, son entraînement de sa vie terrienne mouvant son corps sans réel contrôle de sa part. Il devait se l'avouer, une partie de lui-même souhaitais lui rabattre le caquet, lui qui avait oser le toucher sans pour autant chercher le moindre du monde à s'excuser ! Il reprit néanmoins une pose neutre une fraction de seconde plus tard, tentant de dénouer ces muscles tendus : ce n'était pas lui, un combat n'apporterais rien de bon surtout en ville.
                  Un observateur aurait pu trouver la situation cocasse en voyant le démon changer de posture aussi rapidement, tel un indécis devant un choix cornélien. Le démon inspira profondément évacuant sa rancœur. *

« Je vous trouve bien effronté pour quelqu'un qui se permet de déranger ainsi de parfaits inconnus. Vous aidez ? Laissez moi rire, je vous pris, en quoi devrais-je daigner vouloir aider une personne qui ne prend point la peine de s'excuser ? Vous êtes d'un pathétique. »

         * Le démon allait un peu loin, il le savait, mais il sentait toujours le dégoût de ce contact qui l'imprégnait au plus profond de son âme. Se rendait-il juste compte à quel point cela pouvait être désagréable et d'un inconfort sans nom ? Encore une fois il coupa court au flot d’émotions qui l'envahissait, cette situation allait devenir dangereuse s'il elle s'éternisait, Shiro s'en rendait maintenant compte : un grand défi allait l'attendre sous peu. *

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 06/06/2016
Messages : 79
Soras : 105
Couleur de dialogue : #0099cc

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 55/ 30 / 00
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
KalypsoDim 6 Aoû 2017 - 18:49

  • Pathétique? Lui? Quelle rigolade. Il était l'ultime, celui qu'on enviait, celui qui plaisait, en aucun cas un être pathétique. Le triton de l'océan en oubliant même sa première mésaventure. Serrant le poing, il n'aimait pas du tout qu'on touche à son égo, doublé de son manque de sommeil. Le fait que ce démon lui répondre de cette façon lui déplaisait aussi. Encore tout pour l'énervé. Bon sang...est-ce qu'il avait pris son paquet de clopes au moins ?! Il essaya de prendre une respiration assez longue. Évitant le regard du démon. Penser à autre chose était primordiale, mais tellement impossible qu'il en revint vite à la charge. Il avait quand même cherchait le combat en prenant son vulgaire baton, ce démon !

    « Hey ! Primo...Je ne suis pas péthé...pathétique ! Hummf ! »

    Sa langue avait fourchée. Horreur ! Il secoua sa tête légèrement, donnant un regard froid au démon cette fois-ci. Il fallait qu'il tombe sur une personne incapable de venir en aide à quelqu'un en plus. Il garda un minimum de sang froid, bien qu'intérieurement il était plutôt explosif. Kalypso avait juste envie de le mettre au sol, mais sa condition physique était assez limite vu son état de fatigue.

    « Deusio, démon ! Tu devrais savoir que tu ne devrais pas te montrer agressif et tenter un combat en centre-ville ! »

    De par sa profession de garde-côte, Vénus en savait un peu sur les réglementations,surtout après s'être fait arrêté plusieurs fois en ville pour exhibitionnisme alors qu'il était juste dans des situations particulières dû à sa nature de triton. Kalypso s'arrêta un petit moment, décrocha de son sac à dos une petite clope qu'il garda dans sa main. Il était toujours énervé.

    « Je te trouve bien à fleur de pot pour un démon ! Je n'ai jamais cherché à me battre, mais juste à trouver ce coupable de @&#$ de £§#°+ !! »

    Il avait un petit feu dans sa poche et alluma sa cigarette. Il cracha une bouffée d'air chargée et grisâtre de toutes ces particules nocives pour les êtres-vivants qui arriva bien entendu sur le démon.Etait-ce fait exprès? Bien sûr que non...Kalypso n'était pas un timbré à ce point là...mais voyez-vous son niveau de chance est plutôt bas. Les ennuies arrivent tout seul à ce jeune homme-poisson.

    La première bouffée de ce poison, rien que ça lui avait suffit à gagner un peu plus en sang froid. Il la garda entre ses dents, et continua à grogner, un peu moins forte.

    « Alors calme tes ardeurs démon, je ne te demandais pas la lune non plus ! Si tu veux vraiment un duel, on peut régler ça dehors...»


•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Vacarme et bousculade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bousculade Technologique... [Musashi]
» Bousculade à gros bras ! PV
» Une Petite Bousculade ?
» Bousculade et question de mariage -PV-
» Bousculade pas très professionnelle{Elvire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: La Capitale :: Le centre-ville :: Grande place-