Partagez| .

Deux malades ft Laeva Pandémonia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaJeu 27 Juil 2017 - 18:28

Aujourd’hui, j’ai pris la décision d’aller voir la plaine aux fleurs noires. Il parait que c’est un endroit magnifique avec une très grande histoire derrière, cela pourrait m’aider pour le chapitre théologique des cours d’histoire. De plus, j’ai besoin de me resourcer un peu, donc quoi de mieux que de faire d’une pierre deux coups ? et comme toujours, j’y vais à pattes, oui bah j’ai toujours autant le mal de transport, alors même si c’est plus long, je préfère cette méthode moins risquée, et au moins je peux profiter pleinement du paysage qui m’est offert.

Donc, une fois que je suis arrivé dans cette plaine, j’ai tout de suite senti cette force historique, cette grande bataille passée, entre la Déesse et les Jumeaux. Maintenant que j’y pense, j’aimerais bien affronter la déesse moi aussi, cela pourrait être un combat assez intéressant. Mais avant de penser gros, il va falloir que je me pose et que je sois pleinement guéri, je peux enfin bouger comme je le veux, mais je dois faire attention, je reste assez fragile, je pense que dans deux mois, cela devrait être plus calme, donc je serais fin prêt dans un an, en attendant, plus de dragons ni de pensée à combattre un ennemi imbattable.

Pour ce voyage, j’ai pris ame no Murakumo avec moi, je pense qu’il va falloir que j’apprenne à bien me servir du pouvoir de cette arme. Je sais que je peux balancer de puissants jets de lumière avec alors il serait vraiment temps d’apprendre à m’en servir avant d’avoir un accident. Je sais déjà comment activer le pouvoir de l’arme, la direction et la puissance, mais ce n’est pas suffisant, il faut que je puisse avoir une connaissance interne à cette arme.

Maintenant que j’y pense, cet endroit est bien dégagé, je crois que c’est le moment de commencer un bon échauffement avant de commencer à m’entraîner plus sérieusement. Et aussi, il serait bien que j’arrive à faire entrer le club de kendo en position nationale, il serait sympa d’avoir un grand trophée dans le couloir de l’aile rubis.

Je commence par quelques squats, une petite dizaine de pompes et cinq minutes de trot, ensuite, je chauffe les articulations puis je passe sur l’étirement. Décidément, l’étirement est bien la seule partie que je n’aime pas dans le sport. Une fois que l’échauffement est fait, je passe à l’entrainement en lui-même. Je sors mon sabre de son sac, je l’attache à ma ceinture, puis j’enlève mon haut, je le pose dans mon sac de sport et je fais des mouvements assez gracieux de coups normaux. Puis, je vais de plus en plus vite, encore plus vite, toujours plus vite. Enfin, j’ai atteint ce fameux niveau, le point entre la grâce, la vitesse et l’efficacité du mouvement. Un coup parfait. Et là, je balance l’énergie de la lame dans les airs.

Cette lame de lumière est vraiment très puissante, impressionnante même, heureusement que je ne l’ai pas fait sur le sol, sinon, j’aurais fait du mal à cet endroit historique.

Au bout d’une bonne heure d’entraînement, me voilà bien chaud pour y aller plus fort, sans trop me forcer, mais assez pour me lancer un défi, mais, avant même de commencer, j’entends un bruit assez bizarre, je ne saurais pas vraiment reconnaitre la nature de ce bruit, mais il faut que j’aille voir cela.

Une fois que je suis arrivé à la source de ce bruit, je vois une jeune fille se battre -du mieux qu’elle peut, même si je dirais que ça n’a pas vraiment l’air super efficace- contre une bande de gobelins. Sans même avoir la moindre hésitation, je fonce tête baissée sur cette bande et je remarque qu’ils sont bien plus nombreux que je le pensais. C’est assez étrange tout de même. Tient, je la reconnais, c’est la fille qui était avec moi lors de la quête avec le dragon, elle est aussi à l’académie, Laeva Pandémonia je crois. Bon, trêve de rêveries, je dois me défouler sur ces bestioles.

Je commence par tourner sur moi-même et je découpe deux gobelins puis je saute sur l’un pour le transpercer, je reviens vite vers Laeva pour commencer une charge.

" Vous n’avez pas honte de vous en prendre à une gamine !!?? Je vais vous détruire pour ça !!! "

Et donc, comme vous pouvez le deviner, je me suis mis à sauter sur un maximum de ces bestioles et à les découper en rondelles avec cette même technique de grâce vitesse et efficacité. Puis, pour finir, un coup horizontal que j’utilise pour libérer une lame de lumière sur trois de ces bêtes. Une fois cela fait, je saut encore vers Laeva comme pour la couvrir et je lui dis.

" Attention Laeva, c’est dangereux, et on est loin d’avoir fini, il y’en a d’autres qui arrivent. Prépare-toi. Ça va être difficile."

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaDim 30 Juil 2017 - 13:50

Une situation inattendue. Depuis quand était-elle à sortir dehors ? A ce risquer aux ennuis en face de quelque monstres ? Le dénommé Kukai croyait bien faire. Il pensait voler au secours d'une petite fille en détresse, mais ces derniers temps... cette version des choses que tout le monde avait. Ce regard que tout lui portait, agaçait et étouffait de plus en plus la démone qui cherchait à se prouver à elle même qu'elle pouvait être le cauchemar de ses ennemis. Ainsi... quand le neko s’approchât de trop et osât coller son dos à celui de la démone, une explosion retentit et des flammes jaillir saccageant l'endroit. Le sol face à la démone venait de littéralement exploser, libérant un jet de flamme effrayant qui embrassât quelque gobelins et en fit fuir certain.

Son regard... son regard était cruelle, elle serait les dents, grognait, jusqu'a ce que pleine de rage, de folie et de colère, elle se retourne frappant celui qui voulait l'aide avec ses ailes prismatique en se retournant.

-C'EST TROP DEMANDER DE NE PAS AVOIR L'AIDE D'UN PARASITE QUI CROIT QUE JE SAIS PAS ME DÉFENDRE ?!!!

Elle hurlait tellement fort, même les gobelins la craignait dans son état de colère des plus excessif, à hurler à n'en plus reprendre son souffle, la haine dans son regard exorbité par la colère, la salive dégoulinant de ses dents bien visible qui était comme un avertissement à cette rage qui s'emparait d'elle. Elle était tout simplement folle furieuse, et cette scène démontrait que certaine rumeur s'avérait peut-être fondée. Une rumeur comme quoi la démone n'était pas toujours des plus dociles et pouvait se montrer des plus... agressive, à son regard, on aurait presque pue lire qu'elle n'avait qu'une seule envie, sauter à la gorge du néko.

Elle en avait mare d'être prise pour une gamine... Depuis qu'elle avait tuer, quelque chose de monstrueux venait tout simplement de se réveiller et il n'était plus question pour elle de rester dans l'ombre d'autrui. Derrière elle, les flammes de son sort et des gobelins qui... fuyait tellement qu'elle avait du percer les tympans des grandes oreilles de ses bestioles.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaDim 30 Juil 2017 - 18:28

Pendant le combat, quand je me suis collé à elle, cette démone à fait une grosse explosion pour tous les repousser. Heureusement que je suis rapide, sinon j’aurais été blessé. Tous ce que ne veut pas Mme Läkare, et moi non plus d’ailleurs. Bon, ce n’est pas grave, même avec le dragon, j’avais compris qu’elle était du genre à péter les plombs, mais moins que moi. Si elle ne se calme pas, je vais finir par me mettre en colère. Quoique, ça pourra la calmer au moins, c’est toujours ça de pris.

Je recharge sur les gobelins restants et je les charcute tous sans la moindre exception. Quant au survivant, je plante mon arme dans le sol et je l’assène de coups de poings d’une violence qui m’étonne moi-même, et merde, il est en train d’arriver. Je n’arrive plus à contrôler la force des coups

Quoi Kukai ? Tu pensais que je t’avais oublié nuhuh ! Qu’est-ce que tu crois ? Je vais te faire craquer, tu le sais bien et tu vas même m’appartenir, même si tu ne le sais pas encore. Prépare-toi, c’est tout.

Oh la ferme, comme je te l’ai dit, c’est mon cops et pas le tien, c’est mon âme et pas la tienne, va crever ordure !

Tu vas avoir besoin de moi aujourd’hui, je le sens.

Et comme si ce n’étais pas suffisant, elle est toujours en furie cette gamine une fois que je suis revenu vers elle, elle commence à me gueuler dessus avec une grande violence qui, en plus de me casser les oreilles, m’énerve.

- C’EST TROP DEMANDER DE NE PAS AVOIR L’AIDE D’UN PARTASITE QUI CROIT QUE JE SAIS PAS ME DÉFENDRE ?!!!  

Elle me frappe avec ses ailes de cristal, je vais me blesser si elle continue comme ça. Bon…plus trop le choix.

J’agrippe une aile par main, je les tire de toutes mes forces vers moi et je donne un puissant coup de boule à la démone.

Nuhuh, j’avais raison ! Je suis là et je contrôle c’est bon, donne-moi…

Non, cesse de me harceler avec tes conneries je ne te laisserais Ri...Ahhh

Et me voilà, ah enfin, je vais l’exploser cette gamine, elle va comprendre qu’il ne faut pas venir m’embêter ou tenter de me frapper, surtout quand à la base je suis venu donner un coup de patte !! Quoi ? Encore lui ? Il est teigneux voyons.

Laisse-moi… tranquille.

Je suis au sol, à genoux, en train de lutter corps et âme contre cette bête qui est en moi. Il faut que je puisse résister, encore un petit peu.

J’attrape Laeva par le cou, et je commence mon discours effrayant… des plus enragé, elle fait peur… mais dans mon état, nul n’est pire que moi. Je suis le démon intérieur, mais aussi Kukai, c’est mon corps, je garde encore mon esprit, comme il le fut pour éviter que je craque. J’arrive à soulever la petite à une bonne hauteur pour que ce soit très effrayant, je sers assez pour éviter qu’elle s’en aille, mais je laisse un peu de lest pour qu’elle puisse respirer.

- LAISSE-MOI TE DONNER UN BON CONSEIL GAMINE !! SI TU NE VEUX PAS QUE LES CHOSES EMPIRENT, TU TE CALME C’EST CLAIR ?!!! EN MOI IL Y’A UN FOUTU DEMON PRÊT À TOUT POUR SORTIR ET TOUT DETRUIRE SUR SON PASSAGE !!! ALORS SI TU NE VEUX PAS QUE JE LE LIBERE ET QU’IL BOUFFE TON ÂME PUANTE TU VA TE CALMER !! SI TU NE TE CALME PAS JE NE POURRAIS PAS TENIR ET IL VA SORTIR !!!

Je finis par la laisser tomber en sentant le démon en moi retenter de sortir. Non ! Il n’a pas le droit, il doit rester là, sans bouger. Ça fait mal.

- AHHH ҪA FAIT MAL BORDEL !!!  NE…NE SORS PAS !!!

Il faut que cela ce calme, sinon, il va sortir.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaDim 30 Juil 2017 - 23:00


Va-tu encore en laissez un autre te frapper ? En laisser un autre faire du mal à tes ailes déchues ? TUE LE ! TUE LE LUI AUSSI ! Ils méritent tous de mourir ! De pourrir ! De moisir dans les entrailles d'un enfer sans nom et oublier de tous !

Le désir de détruire cette barrière, cette limite imposer par la raison ce fait de plus en plus grande. Cette Laeva devenue folle, piéger dans le passé, torturer, pleine de colère et de rage hurlait vengeance pour son corps mais aussi ce nouveau qu'elle ne pouvait protéger. Car cette même Laeva était également une enfant, une peureuse qui ne savait pas mentir ni se défendre. Deux facettes séparer qui se déchirent. Mais l’innocence c'était rendue depuis un moment. L'appel de la haine était plus fort que tout.

Ce garçon qui se croit dangereux avec un pseudo démon. Ce garçon qui te frappe d'un coup de boule et qui te prend par les ailes et serre ton cou... Massacre le ! Fait le souffrir ! Arrache lui les ongles ! Brûle lui les yeux ! Étrangle le avec ses propres tripes ! Fait lui regretter de ce croire le centre du monde ! Manifeste toi ! Hurle enfin ta douleur, fait donc comprendre à tous ces parasites que toi aussi tu souffre,
toi aussi tu te noie dans ta douleur ! Attrape donc ma main, Saisie toi de cette bouée. De cette épée ! De cette lame enchantée qui, par un coup du destin, est arrivée entre tes mains pour que tu puisse te venger et déferlée toute cette souffrance qui t'a tuer et te donne envie de les égorger !


Onee-sama... ma soeur... que dirait-elle.

T'a t-elle déjà dit quelque chose avant ? Mary est faible ! Mary nous ignore ! Mary est aveugle et croit stupidement que tu es heureuse ! Crois-tu que tu l'es ? Pense tu sincèrement qu'elle à fait quelque chose pour écarter tes torpeurs et tourment ?! Cette démone est une torture ! Toujours à choisir les mauvais mots, à être absente, à s'intéresser plus à des gobelins qu'a tes souffrances ! Cesse de toujours te reposer sur son soutien inexistant et massacre cet imbécile qui se dresse face à nous !

-Personne.... personne... N'A LE DROIT... DE TOUCHER.... AUX AILES DE LAEVA !!!!

Ma tête... elle fait mal, elle bourdonne, j'ai le vertige, ce coup de tpete qu'il m'a mit, ça fait trop mal. Je pense pas que ce sois une bonne idée... Ca fait mal... surtout... aux niveaux des cornes...

Sous prétexte que tu as mal tu abandonne ?! Laeva t'interdit de faire ça ! Laeva t'interdit de rebrousser chemin ! Tu n'a pas le droit ! Tu sais bien qu'ELLE ne bougera pas le petit doigt pour t'aider. Tu es juste une chaîne à ses pieds, une chaîne qui traîne un boulot trop lourd à ses yeux ! Elle n'a qu'une envie, que tu sache enfin montrer les crocs pour ne plus avoir à te surveiller ! Et encore... elle ne te surveille même plus du tout depuis le temps ! Tu es abandonnée, tout seule, perdue au milieu d'une plaine, et tu espère avoir de l'aide ! La seule aide que tu as, c'est toi même. Personne ne viendras te chercher sur cette plaine tout comme personne est venu nous aider dans la cave... tout comme personne est venu nous aider quand ils t'ont fait du mal.

-LAEVA EN A RIEN A FOUTRE DE TES PROBLÈMES ET DE TON STUPIDE DÉMON DE PACOTILLE ! LAEVA EN A ASSEZ D’ÊTRE IGNORER ! FRAPPER ! SURPROTÉGER ET PRISE POUR UNE ABRUTIE !!!!

Se fourreau dans son dos, elle passât ses deux mains derrière elle, sortant une lame bien trop grande et trop lourde pour sa faible constitution un katana envelopper de flamme alors que ses yeux semblait s'embraser. La pupille d'un blanc immaculée devenu d'un noir ébène des plus sinistre qui contrastait énormément avec les pupilles couleurs de feu de la démone qui était en pleine démence. Cette lame était beaucoup trop lourde, à peine sortie qu'elle traînait au sol, elle peinait à la soulever, mais semblait visiblement vouloir se battre avec cette lame alors qu'elle ne savait clairement pas s'en servir. Du moins c'était visuellement. Car la magie des flammes qui l'englobait était des plus faciles à contrôler pour la démone. Un râle, elle essayait de soulever son arme, elle avait un très mauvais équilibre avec celle-ci, donne un coup en s'élançant au corps à corps avec serait sa plus grande erreur...

Il est plus fort que toi Laeva.... il va te contrer... il pourrait même te couper les ailes si tu t'approche trop près.... et tu ne t'en ai même pas servie avant...

Assez ! Assez ! J'en ai assez de cette peureuse ! De cette Laeva pleurnicheuse ! Elle m'emmerde ! C'était moi avant ! Et elle ne m'a attiré que des problèmes ! C'est de sa faute ce qui nous arrive ! Je vais pas l'écouter je vais...

La démone voulue lever le katana comme si c'était une épée surement pour abattre sur le neko qui avait oser la toucher à cet endroit assez sensible qu'était ses ailes. Mais le poids de l'arme eu raison de la démone qui perdit l'équilibre et tombât comme une merde sur le côté... Même en colère, elle trouvait le moyen d'être ridicule malgré elle. Elle abandonnât donc le katana dans l'herbe pour plutôt se jetée sans réfléchir sur le jeune homme bien plus fort et muscler qu'elle physiquement l'agressant de tout les manières en le mordant très fort au niveau du coup, en plantant ses ongles dans ses bras et en donnant des coups de genoux dans le ventre du néko. Lui déchirés la chair sur ses bras, mettre ses muscles à vif à tel point qu'il aurait trop mal ou porter son arme. Sur un terrain ou elle avait aucune chance, la folle s’élançât, un terrain ou seule la force physique comptait. Mais bon, le problème était que dans son état tout se faisait bêtement par instinct et non pas par réflexion...

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaLun 31 Juil 2017 - 1:40

Ahhh, je ne sens plus…la force. Je dois…gagner, il ne doit pas venir, ce serait un désastre, je n’ai pas encore tué dans ce monde, enfin pas d’être humain. Mais là, ça me fait penser à ce chapitre avec Aeeryn. La pauvre à vraiment dû avoir peur.

Mais bon, je ne suis pas là pour me souvenir mais pour me battre, il faut que j’arrive à le contenir. Mais c’est presque impossible, même mes yeux, je les sens, je sens que mes pupilles se dilatent et se reforment encore et encore. J’enfonce mes doigts dans le sol comme pour m’attacher à quelque chose, je sens vraiment que la bête veut sortir, mais je ne veux ni l’écouter, ni lui obéir. Je ne bouge même plus et avec Laeva qui me re pique une crise de rage. Je sens que ça va être difficile, mais avant de penser à elle, il faut que je m’en sorte, je ne pourrais pas l’aider si je continue dans cette voie.

Alors Kukai, tu résistes encore à ma force ? Tu n’as pas honte, enfermer quelqu’un comme ça ! Tu vas voir, je vais continuer de pousser et te faire souffrir comme tu n’as jamais souffert, tu vas avoir très mal, tiens, et si je commençais par l’abdomen ?

AHHH non, Itaii, Yame… Ahhh, je…CASSE-TOI !!!

Je commence à me frapper le ventre pour le faire fuir et ça à l’air de marcher, je me fais certes un peu mal mais c’est déjà moins douloureux. Bon, là j’en ai plus que marre, il va vraiment finir par me tuer si je le laisse encore comme cela. Allez Kukai, détends-toi. Tout doux…voilà calme.

Quoi ? Tu crois vraiment que ça va marcher ? écoute moi bien sale petite ordure faiblarde, je suis le chef c’est bien clair ? C’est moi qui vais contrôler ton sale corps pour le rendre encore plus fort et pour finir, je vais le détruire une fois que tout le monde sera mort. Ouiiii, même Airi, je vais la tuer Kukai, je vais la tuer !!!!

Quoi ? Alors ça, c’était la dernière chose à dire je peux te l’assurer, j’en fais le serment sur mon honneur, je vais te détruire, je vais tellement te contenir que toute trace de ton existence ne pourra même pas apparaitre. Je vais tout contrôler, c’est moi le chef est-ce que c’est clair ?

Bon, cette fois, je dois faire corps avec moi-même, la voilà la solution, je dois me connaître à l’intérieur, je dois faire corps avec mon esprit, avoir l’intégralité du contrôle, il ne pourra plus rien faire si je ne lui laisse plus la moindre place, c’était si évident, mais l’exercice n’est pas facile.

Et voilà qu’elle se jette sur moi le démon, vite, il faut que je puisse esquiver avant, allez Kukai. Esprit, corps, esprit, corps, esprit, corps, esprit… Faire corps avec soi. Doucement, laisser aller la force, garder le contrôle, laisser venir l’énergie, garder la réflexion, laisser venir la détermination, faire fuir la rage.

Elle approche dans les airs, encore un peu, juste un petit peu, attend le bon moment, calmement, ferme les yeux, tu sauras quand sauter, calme toi, du…calme.

C’est parti

Elle est là, et d’un coup, je disparais, j’ai sauté en arrière avec toute la force que me donne le démon, mais, toute la sagesse de mon maître. Je me contrôle enfin, c’est sensible, il est toujours là, mais je le tiens, et je dois continuer comme cela. Il faut que je continue cette maîtrise de soi.

Quand elle sort son arme, je rengaine la mienne et je me mets dans une position de combat rapproché à main nues, le bras gauche dans le dos, le bras droit retourné vers là-bas, tendu vers elle. Mon regard déterminé et calme. Concentré, je suis concentré. Elle ne sait pas se battre, c’est évident. Mais je sens une chose en elle, ce n’est pas une simple rage, mais comme…une détresse ? Je comprends seulement maintenant ce que voulais me dire le capitaine Ren. Calme, faire son travail comme il le faut. Et mon travail, c’est d’aider Laeva, pas de la surprotéger, pas de la dorloter. Mais de lui faire comprendre qu’elle n’est pas seule. Tous ce que j’espère, c’est qu’elle ne me fera pas craquer. Si je craque, il sort, s’il sort, s’en est fini de nous deux.

Bon, elle tombe, elle n’arrive vraiment pas à utiliser son arme, c’est plutôt une aubaine pour moi. Je la fixe encore, elle me saute dessus mais avant qu’elle ne me touche, j’esquive et lui attrape le bras, je commence un ippon, c’est-à-dire que je place le creux de mon coude à son aisselle et je serre fort, et ensuite, je fais un tsoïnagae, c’est-à-dire que je colle mon dos à son abdomen, je me courbe vers l’avant et je fais balancer ma jambe pour la jeter sur le sol, une fois cela fait, je lui attrape les bras, je m’accroupis au niveau de son abdomen, pour la bloquer et au bout d’une bonne trentaine de secondes, quand je vois un passage, je me mets vite à genoux, je continue de la maintenir, et je tente une chose risquée, je la met à genoux aussi, en face de moi…décidément, elle n’est vraiment pas forte…bref.

Je vois toujours la rage en elle, cette rage qui ne fait que de crier « À l’aide ! » je vais répondre « Je suis là »

Je lui lâche les bras et tout de suite, je la saisis au corps et je la serre dans mes bras, malgré ce qu’elle fait, je pose ma main sur sa nuque et je commence à adoucir le tout, je serre un peux ma main sur l’arrière de son crâne et je desserre encore et encore, comme une caresse.

« Je suis là, ça va aller, je ne vais pas te protéger, non, je vais t’aider, te rendre plus forte, et t’aider à devenir meilleures, n’écoute plus l’enragée, écoute celle qui a cette timidité, cette pudeur, car celle-là à vraiment souffert et celle-là peux comprendre, pas celle qui fait du mal, celle qui fait du mal est là pour la cacher, mais je suis là. Celle qui fait du mal n’as plus besoin d’être là. Je suis là »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaLun 31 Juil 2017 - 13:28

Débat-toi ! Débat toi ! Bon sang tu ne sais rien faire ! Toi et ton stupide corps de traîne-misère ! Même un gobelin imposerait plus de résistance !

Violemment jetée au sol, mon dos me fait un peu mal alors que mes ailes remuantes dans la terre soulève un nuage de poussière. Serrant les dents, grognant, Laeva tentait en vin de repousser ses limites pour remporté ce combat qu'elle refusait de voir perdu d'avance.

Fait quelque chose ! Relève toi bon sang ! Tu te tortille parterre comme un vermisseau ! Balance lui tes ailes au visage avec un peu de chance tu l’empalera avec un cristal !

Néanmoins cette idée des plus lâches tombât vite à l'eau, lorsque en s'accroupissant au niveau de son abdomen, l'homme chat appuyât ses genoux un peu au niveau des ailes pour qu'elle arrête de les agités.

Tes jambes bon sang ! Tes jambes ! Fait quelque chose d'utile bordel ! Arrête d'être aussi similaire à une poupée de chiffon.

Ça sert à rien... ça sert à rien... nos jambes se balancent, bougent et remues dans le vide, impossible de le frapper oud e le repousser ainsi. Elles sont si lourdes, les bouger ainsi pour rien m'épuise... Laeva à perdue et c'est tout... encore une fois....

Tu m'emmerde ! Tu sert à rien ! Nous aurions mieux fait de rester dans notre petite cave ! On aurait été moins emmerder ! Non... on aurait mieux fait de pas être venue au monde. Chiée de déesse ! C'est ça faute à elle ! Mais tu n'es pas foutue de te débarrasser d'un microbe, comment sommes nous censée jeter à terre cette maudite déesse hein ? C'est ta faute ! Toujours ta faute !

Épuisés, ses jambes retombait lourdement au sol, soulevant un léger nuage de poussière, ses yeux se fermait alors qu'elle serrait toujours les dents, pleurant légèrement face à cette situation où elle était impuissante. A se débattre en vain elle n'avait presque plus de force.

-L...Laeva à perdue..... j'ai... j'ai perdue.....

C'est le moment ! Cet idiot il nous redresse ! Suffirait de lui placer un bon coup de têt et puis... et puis après tu te relève et fait pleuvoir sur lui une déferlante de coup de plein aux visages : Il va voir ce salle chat de malheur ! Personne touche à nos ailes ! Absolument personne !

Non... L.. Laeva à trop mal à la tête. Elle bourdonne, elle tourne, je vois tout flou et tu me fait mal au crâne. Laeva... nous... je.... oui je.... je fais mal au crane de Laeva.... ha non... ça doit être autre chose....

Petite idiote ! Si c'est pas toi c'est lui qui va te frapper ! Tu attends quoi ! Qu'il te fasse un câlin et t'offre des spéculoos ?! C'est ni Onee-sama ni Ferberon ! Alors tu va lui arraché les yeux tout de suite !!!!

Un câlin.... Les veines de rages sur le visage de Laeva furent moins marqués et distincte. La réaction du néko avait prit de cours la démone qui se retrouvait enlacer sans vraiment savoir pourquoi. Et les paroles étaient réconfortante.

Mais ! Mais ! Quoi ?! D'ou qu'il fait ça ?! Il n'a pas le droit ! Et puis c'est trop tard pour proposer de l'aide ! Ferberon t'a déjà promis qu'il te rendrais tout aussi forte aussi ! Tu n'as pas besoin de cet imbécile en plus à trainer dans tes pattes !

MAIS FERBERON NI ONEE-SAMA NE SONT PAS LA EN CE MOMENT ! JE VEUX..... je veux....

Après quelques petites secondes de résistance face à ce geste. La démone semblait commencer à bizarrement, se blottir, s'appuyer un peu plus fort contre le neko tout en tremblant légèrement et en gardant ses bras totalement immobiliser . On pouvait néanmoins toujours la sentir nerveuse, tremblante, excitée, mais surement moins. Les frissons provoqués par la colère était maintenant seulement provoqué par une certaine tristesse qui éclatât de nouveau. Juste quelques petits sanglots alors qu'elle gardât les yeux fermés. Le paysage tournait trop et était un peu trop flou à son goût pour les garder ouvert. Ce petit tours dans les airs quand elle fut soulever l'avait assez désorienté. Elle avait surement jamais du faire de montagne russe de sa vie. Que ce sois celle-ci ou celle antérieure.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMar 1 Aoû 2017 - 2:02

Eh bien, je ne pensais vraiment pas faire le bon choix à vrai dire, mais ce que j’ai fait est fait ; je ne peux pas revenir en arrière, surtout que cette fois, c’était le bon choix, cette étreinte et ces paroles…c’est vrai, elle a résisté au début, mais elle a fini par accepter, je pense que j’ai fait ce don elle avait besoin. Il lui faut quelqu’un pour lui venir en aide, pour le rendre mentalement et accessoirement physiquement plus forte. Pauvre gamine, tu as dû en voir des choses…tu me fais penser à moi. On est deux à avoir douillé.

Maintenant que j’y pense, il va falloir rentrer à l’académie. Mais avant, je vais profiter de ces quelques jours qu’il me reste pour veiller sur elle et faire en sorte qu’elle parvienne à se sentir mieux. Mais je veux continuer ce câlin, il est agréable, c’est vrai, même avec une personne que j’ai failli tuer. Foutu démon, la prochaine fois que tu tentes de sortir, tu vas le regretter amèrement. Tient, mais c’est qu’elle en pleure. Décidément, elle a vraiment besoin qu’on l’aide.

Il va falloir que je pense à lui demander aussi, si elle a déjà rencontré des personnes qui ont voulues l’aider, comme cela j’aurais une petite idée de l’approche que je devrai avoir avec elle.

« Ça va aller, ne pleures plus, je suis là. Bon, il n’y a plus de gobelins, on a plus à se battre, dis-moi, ça va aller ? Si tu veux, on peut aller prendre une glace ou autre chose dans le village juste à côté. Ensuite, j’aurais des questions à te poser. La première, est-ce que quelqu’un t’a déjà aidée ? Si oui, qui ? Désolé, ce n’est pas le moment, je ne devrais pas poser ce genre de questions. Là, là ça va aller, cesse de pleurer, ça te rend moins mignonne. Hihi. »

Kukai tais-toi, tu vas empirer les choses. C’est vrai, je devrais me taire et agir plutôt. Je la prends donc dans mes bras, comme une enfant qui vient juste de s’endormir et je prends son sabre que je range dans mon sac de sport avec mon autre katana. Je pose la petite Laeva pour mettre mon sac à mon dos et je la reprends dans mes bras. Calmement et protecteur, je marche dans cette plaine aux fleurs noirs, je retrouve la route et je prends le chemin du village.

Je reste calme et je montre que je suis bien là pour aider cette pauvre petite, enfin, surtout l’aider à extirper ce démon qu’elle a aussi en elle, cette autre Laeva. Elle va mener le même combat que moi, un combat difficile et éprouvant, mais nécessaire. Je sens que le travail sera complémentaire, un bienfait pour elle, mais aussi pour moi.

Bon, nous voilà enfin au village, je continue de la porter et je vais jusqu’à l’auberge où je paye une chambre pour deux, on va commencer l’entraînement demain et ici. Tient, il faudrait que je lui en fasse part, ce serait mieux je pense.

« Au fait Laeva, nous allons passer la nuit ici si cela ne te dérange pas, vois-tu, il faut que je t’aide au plus vite mais il se fait tard, tu dois te reposer un peu et surtout bien te nourrir. Je sais bien que tu ne te considère pas comme une gamine, et je me doute bien des choses que tu as pu endurer ou même faire, il n’a rien que tu as fait que je n’ai déjà fait en pire crois moi.

Et sache que lorsqu’on se rends compte, c’est vrai que c’est une libération mais avec le temps, le soulagement devient une culpabilité, et je t’assure que c’est le pire de tous les ressentiments. C’est pour cela que dès demain, je vais commencer à t’enseigner des techniques qui vont te rendre plus forte, aussi bien physiquement que mentalement. Et tu verras, tout ceux qui te causent des ennuis vont, non seulement, te craindre car tu seras plus forte qu’eux, mais également te respecter car tu auras survécu à leurs mépris
. »

Bizarrement, je me sens maintenant responsable de cette enfant. Et pourquoi je n’arrête pas de dire enfant alors qu’elle doit bien avoir quoi ? seize ou dix-sept ans. Ce doit être à cause de son comportement et de la manière dont elle est perdue. Possible.

Je paye aussi le repas qui se déroule à l’auberge, une fois à table, je commande une assiette de spaghettis bolognaise…quoi, ce n’est pas parce que je suis japonais que je ne mange que des sushis ou des ramens.

« Alors Lae, tu veux manger quoi ? »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaMar 1 Aoû 2017 - 3:35

Une glace... mine de rien cette idée me donne l'eau à la bouche. Je peux imaginer ce stéréotype dans mon esprit, cette jolie image d'un marchand de glace avec sa petite camionnette toute coloré. Il est tout souriant, autour de lui les enfants sont contents... les... enfants... qui sourient, s'amusent et vivent bien heureux et sans souffrance.... les.... les...

DIEU QUE JE HAIS LES ENFANTS RHAAAA !!!!

Je.... suis... pas... une gamine.... ggnnn....

Précisément ! J'aimerais bien que tu sois pas une gamine et pour une fois je suis d'accord avec cet abruti ! Arrête de chialer tu m'exaspère ! Et t'avise pas de lui raconter ta vie sous prétexte qu'il te le demande ! Il t'a frapper ! Il à rien à savoir ! La seule chose qu'il à savoir... C'EST QU'IL EST QU'UN MERDEUX QUI MÉRITERAIT DE CREVER !

Mais.... il m'a proposer une glace quand même... c'est pas méchant...

Oui, oui, oui... tu as raison... je me suis trompée visiblement... c'est qu'une salle raclure de pédophile et tu es en train de le laisser te porter comme si tu étais son trophée !!!

Arrête... silence... tait-toi, la ferme... laisse moi tranquille. Le simple fait de rester debout alors qu'il trifouillait dans son sac, j'ai sentie mon dos qui me faisait mal... Ce n'est peut-être pas si mal qu'il se donne la peine de me porter...

Et à qui la faute ce mal de dos ?! C'est peut-être de la mienne ?! Il est vrais que j'adore me jetée parterre comme un misérable asticot et essayée toute seule de nous casser la colonne vertébrale. Ça fait craque, puis après on lâche un râle et il ne reste plus qu'a ramper. Et puis d'ou se permet-il de nous désigner ainsi : enrager ?! Qui donc à le cou rougit par une étreinte qui aurait pu être mortelle ?

Non... ça.... ça ne doit pas être aussi grave que ça.... j'a... j'arrivais à respirée malgré tout... enfin je crois que j'avais pas trop de difficulté quoi que....

Pas... pas de question. Et puis entre essayer et réussir.... la réponse peut-être très différente. Mais Laeva n'a aucune envie d'en..... d'en parler....

...Plus tard....

Nous ne marchons.... enfin plutôt... il ne marche pas en direction de l'académie j'ai l'impression. Tu aurais mieux fait de partir de ton côté plutôt que de bien vouloir te laisser porter ! Il va peut-être t'emmener dans des broussailles... après tout c'est vrais qu'une plaine, c'était pas le meilleur endroit pour caché un cadavre. Surtout un cadavre aussi voyant que toi avec ta robe et tes ailes extravagante !

Non.... il... il y a un village, ce n'est pas une forêt.

Mais il se fait tard espèce d'idiote ! Tu vas dormir où hein ?! Tu te souviens de ce que t'a dit la petite voix. Tu sais la petite vois qu'on appelle aussi : Conscience. Et bien elle à dit : Pédophile !

Intriguée... Laeva regardait le neko qui la portait, et il annonçait que maintenant ce qu'il allait faire ! Ce qui eu le don de faire irrisser quelques cheveux sur la tête de la démone qui ne savait ou se mettre. Dormir dans un endroit où elle n'avait pas l'habitude de dormir... bon sang... la première fois dans les dortoirs de l'académie n'était pas des plus joyeuse, quand bien même sa soeur était là. Mais cette fois... on pouvait pas vraiment dire que Kukai était encore une personne en qui elle avait toute confiance pour songer dormir dans la même pièce que ce drôle de personnage. Et puis il y eu se passage du repas. Quand bien même la chaise était confortable, Laeva n'était pas à son aise. Elle regardait à droite et à gauche. Et puis....

Entrainement... Entrainement.... il t’entraîne dans les ennuis plutôt oui ! Hey la pleurnicheuse ! T'y pense à ta sœur encore là !? Elle va réagir comment en voyant que tu n'es pas là ?!

-Tu es en train de dire que c'est à Laeva de changer et pas aux autres. Ceux qui la piétine et lui rit au nez peuvent continuer leurs actes perfides sans ce soucier des conséquences ? Et.... et pourquoi nous sommes ici... c... ce n'était pas possible de... rentré à temps à....

Rentré à temps en enfer ! C'est vrais que c'est mieux cette pseudo académie ou tout le monde te piétine comme tu dis. Mais ça, c'est car tu m'écoute pas ! Si on avait fait comme l'autre jour, c'est à dire exploser la tête de chaque élève chaque soir, et bien il y aurais beaucoup moins de problème ! Regarde moi en plus tout ces gignoles de clients dans l'auberge, avec leurs petits yeux, tous à te dévisager...

J'eu un léger sursaut, en me tournant légèrement, balayant la salle du regard je vis certains clients me dévisager. Je ne pue retenir quelques tremblements. Pourquoi ?! Pourquoi me regarde ton ainsi même dans cet endroit ?!

Pourquoi il te regarde ?! Haha ! Je suis sure que tu as des marques ! Une jolie sur le coup, et une sur la tête pour le coup de boule ! Va savoir, nos ailes sont peut-être encore toute tordues ! Et d'ailleurs, tes ailes sont déjà un motif bien suffisant pour te considérez, toi, petite pleurnicheuse de bête de foire !

Hein ? Quoi ?! Ce... ce que Laeva... non... enfin je... ce que je veux... manger... je...

Choisis bien.... je sais que c'est tentant de demander à manger de la mort au rat, mais je ne pense pas que ceci soit très... vivifiant... Et enfer, cette odeur, ça m'agace, ça m'irrite le nez. L'odeur de la sauce bolognaise sur ces stupide spaghetti me dégoutte ! Rien que la mixture. Arg... et en plus je vais être au première loge pour le voir manger ce porc. J'espère qu'il fait pas parti de ces idiotes qui font un bruit absolument dégueulasse en aspirant leur spaghetti un par un....

Je... je prendrais de... heu... juste... juste de la soupe...

Pfff.... il paye le repas et tu choisis le plat le plus nul et pas cher qui soit. t'aurais pu faire l’effort de lui faire payer plein peau sur la bouffer au moins pour frapper son porte monnaie. Il t'a bien défigurer après tout au vus de comment on te regarde !!!

Après avoir dit ce qu'elle souhaitait pour le repas, la démone mit ses mains sur son visage,baissant la tête, se crispant un peu, n'était visiblement pas vraiment à l'aise. Et essayant de se donner un peu de détermination et d'entrain en justifiant de manière totalement ridicule son choix.

-C'est pas car je veux pas que tu paye trop cher le repas... c'est.... juste... juste que je suis habitué.... à... à manger ça.... enfin si on peux dire manger....

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMer 2 Aoû 2017 - 2:11

 Eh bien, il faut croire que Laeva a vraiment un appétit d’oiseau, ou alors elle ne se rends pas vraiment compte que demain sera une journée chargée. Bon, elle a fait son choix. Et si elle me dit qu’elle a l’habitude de prendre de la soupe…après tout, je ne vais pas m’y opposer, je lui ai dit qu’elle pouvait prendre ce qu’elle voulait.

« Bon, si tu as l’habitude, fais comme tu veux, mais, même si je me répète, sache que la journée de demain sera difficile, il faut prendre des forces, tu veux un morceau de pain. Oh, et…n’ai pas peur du regard des autres, comme je te l’ai dit, je vais te rendre plus forte. Et, pour répondre à ta question, oui, c’est à toi de changer, à Laeva, laisse les autre dans leur ignorance, sans qu’ils ne se préoccupe des conséquences, ils seront sur le cul quand ils verront quelle force tu auras eu, et crois, moi, ils changeront dès qu’ils auront compris. »

Une fois que l’assiette est sur la table, je commence à enrouler mes spaghettis autour de ma fourchette, et une fois terminé, je commence à la mettre en bouche, je mâche peu avant d’avaler. Cela donne deux avantages, le premier, je ne fais aucun bruit en mangeant et donc c’est plus agréable, ensuite, je peux manger plus et donc gagner, un maximum d’énergie. La viande me donne toutes les protéines dont je vais avoir besoin, les pates me donnent les glucides, et…merde. Y’a pas de poisson donc pas de magnésium, ni de calcium. Bon, je commanderais un verre de lait en dessert.

Toutes les cinq bouchées, je m’essuie avec la serviette qui est fournie. Et oui, j’ai beau être à moitié-chat, je sais manger proprement, et avec savoir vivre.

Une fois le dessert pris, je débarrasse la table et regarde Laeva. Elle est vraiment perdue la pauvre. Bon, la table est débarrassée, et la nuit arrive. Il faut que nous allions nous coucher.

« Bon Lae, il se fait tard, demain va être une longue journée, on devrait aller se coucher. »

Une fois que nous sommes arrivés dans la chambre, je tire une sale tête, un peu comme si je venais de recevoir une mauvaise surprise. Et en cas de mauvaise surprise, je suis servi. J’ai commandé une chambre pour deux, et en effet, c’est une chambre pour deux, mais pour un couple. Il y’a un lit double. Sérieux ? Hors de question que je dorme dans le même lit qu’elle. Bon, pas trop le choix…

Pour moi, nuit blanche. Je ne vois pas d’autre solution, tiens, cela me permettre d’aller lui acheter un baume pour apaiser sa douleur, c’est vrai, je n’y ai pas été de main morte.

« Euh ; Laeva, je t’assure, je ne vais pas partager ce lit avec toi, tu y dormiras mais…j’ai des choses à faire cette nuit, il ne faut pas que je dorme donc repose-toi, oh et, petit conseil, prends une douche bien chaude, ça va apaiser la douleur. Oh et, ne le prends pas mal, mais… ne sors pas, il y’a des loups-garous dans la région et…regarde la lune. Tu comprendras. Ah et au fait, il y’a un kimono dans mon sac, tu peux t’en servir comme pyjama si tu le souhaite.

Une dernière chose, je suis désolé pour tout à l'heure, ce n'était pas moi. Comme je te l'ai dit, j'ai un démon en moi et...non désolé, je...je n'ai pas le droit de...enfin...c'est à moi de te rendre plus forte, je n'ai pas le droit de dire ça. Pardon. Bon, j'y vais, je serais de retour dans un maximum de vingt minutes.
»

Une fois cela dit, j’enlève mon haut et je le plie, je desserre un coup mon pantalon et je me transforme en chat sous ses yeux…mais qu’est-ce que vous pensiez bande de pervers ? Je sais bien qu’elle a un an de moins que moi mais non. Hors de question !

Une fois transformé en chat, je resserre mon collier et je plis le reste de mes vêtements comme je le peut et je saute par la fenêtre. Une fois sortis, je me dirige vers la maison de l’apothicaire et je lui prends une poudre et un liquide. Je ferais le baume moi-même dans la chambre.

Quand je commence à rentrer, j’entends le cri des loup-garou. Il va falloir que je me dépêche de rentrer. Bon, mon voyage n’a duré que dix minutes, mais il ne faut pas que Laeva soir en danger, je dois aller le retrouver au plus vite, et soigner ses blessures par la même occasion.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaMer 2 Aoû 2017 - 5:15

Le repas se passait plutôt dans le silence. Laeva gardait ses habitudes de cafétéria, elle regardait son plat et pas autre chose. Évitant le regard des autres clients et même celui de Kukai. Elle était en quelque sorte dans sa bulle impénétrable ou elle s'arrangeait pour faire le moins de bruit possible. Pour dessert, elle fit encore la simplicité, une petite pomme rouge et la même boisson que le neko. Un verre de lait. Un verre de lait... pour le neko, c'était surement à cause de son côté félin, mais pour la démone, loin de la blague facile qui serait de dire qu'elle est soupe au lait... le lait... c'était... Hmmm... une chose qu'elle n'avait pas forcément eu dans son enfance. Et comme un tic dont elle même ne comprenait le sens, elle appréciait cette boisson, comme un bébé aime le lait maternelle de sa mère. Ce lait qui démontre l'affection qu'une mère porte pour son enfant et que la démone n'avait pas eu l'occasion de connaitre l'ors de cette nouvelle vie.

Laeva entrais la deuxième dans la chambre. Pour elle, la pièce était vide et froide. Impersonnel, trop propre, sans aucune odeur familière. Tout semblait trop bien plier, trop bien ranger... Quand ses yeux se posèrent sur le lit, elle ne pu s'empêcher de porter sa main à sa tête, ayant l'air tout aussi dépité que le neko. Dans sa tête, elle eu comme l'impression d'entendre un rire lugubre et macabre, un rire moqueur et provocateur. Un rire qui semblait se manifester pour délivrer un seul et unique message.

Laeva y avait penser. Tu n'a pas écoutée.

Après quelque instant, il était partie, laissant la démone seule et quelque peut désorienté. Devait-elle faire comme il disait ? D'un pas lent et pas très sure d'elle elle se dirigeât vers la salle de bain, en ouvrit la porte et entrât dans cette espace quelque peu froid et sans fenêtre à l'inverse de la chambre. En passant devant un miroir, elle ne pue s'empêcher de réaliser une chose.

Une marque ! Je l'avais dit ! Une grande marque, rouge et hideuse, autour de ton cou ! On ne voit que ça !

La démone passât sa main sur son coup, les yeux grand ouvert, et oubliant petit à petit la fenêtre ouverte par laquelle le jeune homme était sorti. La porte avait-elle été fermé à clef ? Aucune idée elle n'y réfléchissait pas. Certaine chose habituelle pour certain ne semblait guère être de splus évidente pour elle. En même temps, quand à ses yeux il est évident qu'elle mérite de dormir parterre et pas ailleurs, on pouvait bien voir qu'il y avait un problème. L'idée de prendre une douche, déplaisait toujours autant la démone, elle n'aimait pas vraiment l'eau en général et ne savait toujours pas se débrouille comme il faut avec le robinet d'eau chaude et d'eau froide. Pourtant, elle était bien salle, couverte de terre avec cette bagarre sur la plaine, elle n'avait pas réellement le choix.

Plus tard, ses vêtements étaient retirés, sur le lit, et dans la salle de bain, on pouvait entendre quelque cris de surprise. Trop chaud, trop froid... une véritable bataille avec les robinets et les jets d'eau. Puis il y a aussi l'eau dans les yeux qui picote et agace, le savon qui glisse entre les mains, les ailes qui se cogne dans l'espace clos et restreins de la douche.  Elle ne restât pas bien longtemps là dessous, c'étant rincer à la va vite à coup de jet d'eau chaude et froide, elle était rapidement sortie de la cabine paniquée par cette chose banale de la vie courante. Sa picotait au niveau des plaies, puis... non.... le contact de l'eau sur sa peau, elle pouvait pas vraiment l'expliquer, elle n'aimait pas ça. Enroulée dans une serviette, elle quittait alors la salle de bain. Elle préférait dire que selon elle, elle était laver, quand bien même elle avait passer un temps ridiculement court sous le jet d'eau pour être réellement propre comme il se doit.

Mais, l'idée de se retrouver dans les vêtement du jeune homme, même un kimono qu'elle n'avait aps vus le porter la déranger, et puisque qu'elle avait plusieurs couche de vêtement avec sa robe, la démone préférât se contenter de remettre ses sous vêtements qui, en sois, n'était pas très dénuder et n'était pas trop coller à son corps.

pwet:
 

Elle se dirigeat finalement, vers la fenêtre qui était toujours ouverte, posant une pain sur la poignée et prête à la fermée, avant de finalement se rappeler que, si ça se trouve, le neko repasserait par là pour rentré. Mais...

Pourquoi laisser cette fenêtre ouverte ? Au contraire ferme là. Tu as presque rien sur toi, tu vas attraper froid ! Puis entre nous, mieux vaut qu'il reste dehors ? Il est dangereux pour nous Laeva ! C'est de sa faute pour ton coup ! Et il t'a même demander de prendre une douche ! UNE DOUCHE !
Et maintenant tu es toute tremblante et tremper. Totalement à la merci de n'importe quel danger dans ton état. Ferme cette fenêtre petite Laeva.... tu vas attrapée froid.... et puis ce n'est pas prudent de la laisser ouverte avec ces loups garous, qui rode... tend l'oreille... écoute... tu entend cet hurlement à l'horizon ?


La pleine lune, oui bon sang. Quelle bêtise de s'être douchée avec la fenêtre ouverte ! Sans plus hésiter, la démone refermât la fenêtre et prise d'une vague de panique ouvrit l’armoire et regardât sous le lit pour voir si il n'y avait aucune bête féroce qui serait rentré dans la chambre pendant qu'elle était  en train de prendre une douche... Mais il pouvait également y avoir rien du tout dans la chambre. Elle était simplement, plongée dans une certaine paranoïa maintenant qu'elle avait pleinement conscience du danger que pouvait représenter un loup garou.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaVen 4 Aoû 2017 - 14:22

Il faut vite que je rentre, les créatures de la nuit arrivent de plus en plus nombreuses, il ne faut pas que je me fasse remarquer, une seule morsure d’un loup-garou me rendrait encore plus malade que maintenant et ce n’est pas ce que je veux, de plus, je me transforme déjà en chat, je ne veux pas ressembler à un loup. J’ai réussi à accrocher tous les ingrédients qu’il faut pour le baume à mon collier. Et au passage, j’espère qu’aucune créature n’est entrée…

Cette seule idée me fait frissonner et me pousse à aller encore plus vite dans ma course pour retourner à l’auberge. Heureusement qu’elle n’est pas très loin. Allez Kukai, va plus vite ! J’arrive à voir l’un d’entre eux, un homme-loup, avec un poil plus noir qu’une nuit sans lune. Des yeux jaunes vifs, des longues griffes, et de longs crocs. J’arrive de justesse à retourner à l’auberge, je saute sur le mur et grimpe avec facilité et discrétion à la fenêtre que je traverse…enfin, que je tente de traverser. Laeva a fermé la fenêtre. Bon, je ne peux pas vraiment lui en vouloir, elle n’est pas stupide et si un loup-garou entre ici elle est mal.

Mais de mon côté, un dilemme arrive. Sois, je me retransforme et je prends forme humaine pour utiliser le loquet de mon collier qui va me servir de crochet pour ouvrir la fenêtre, mais je serais nu devant elle…sois, je reste comme ça et je risque de me faire bouffer. Bon, je pense que le choix devrait être simple. Je devrai aller me rhabiller assez vite. C’est tout.

Une vague de vapeur s’empare de moi et je me retrouve sous ma forme de neko. Je crochète la serrure et j’ouvre la fenêtre et entre tout de suite avant de vite la refermer. Je vois Laeva devant moi et, un peu rougissant à cause de la gêne occasionnée, je lui demande :

« Euh Lae…tu pourrais te retourner le temps que je m’habille s’il te plaît ? »

Une fois que je suis habillé, je vais dans la salle de bain pour aller préparer le baume. Je prends de l’eau, les poudres et je les mélange avec une baguette de bois. Une fois le baume prêt, je retourne vers elle lui demande gentiment de se retourner pour que je puisse lui appliquer le baume sur ses plaies, au passage, le fait qu’elle soit en sous vêtement est plus pratique, de ce fait, je n’ai pas besoin de lui enlever le kimono pour la soigner.

Je le lui applique sur les bras, le dos et le cou avant de passer un peu sur les ailes. Je fais attention à ne lui faire aucun mal, il serait dommage de la blesser encore plus. Elle doit vraiment penser que je suis un sale pervers maintenant, ou alors, elle a compris que je n’ai pas trop eu le choix plutôt que de mourir. Et si je meurs, je ne vais pas pouvoir l’entraîner demain. Bon, j’ai terminé d’appliquer le baume. Je porte encore une fois la petite démone dans le lit et je lui mets la couverture. Il faut qu’elle dorme.

« Ne t’en fais pas, je vais monter la garde toute la nuit. Tu peux dormir tranquillement, je ne vais pas dormir ne t’en fais pas. S’il il y’en a un qui rentre, je vais l’éclater ave ame no Murakumo. Allez, bonne nuit. »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaJeu 10 Aoû 2017 - 20:36

Je n'aurais pas du fermée la fenêtre. Non... Laeva aurait peut-être pas due.... La démone c'était retourné, laissant le neko se rhabiller. Elle s'éloignait légèrement, quelque peu intimide et mettant ses bras tout autour d'elle. Elle était de moins en moins à l'aise et cela pouvait se comprendre. A cause de plusieurs raison, elle était assez nerveuse. Cette pièce qui lui était inconnue dans laquelle elle allait devoir dormir, la rpésence de loup garou, la présence du neko en lui ême, le fait qu'il soit revenu dans la chambre totalement à... poils.... cette fichue histoire de douche qui l'avait quelque peu mise mal à l'aise également. Enfin rien n'était vraiment là pour la rassurer et encore moins ce que préparer le neko de son côté dans la salle de bain.

Ce bruit.. ce bruit qui écrase. Sproutch Sproutch... ça agace, que fait-il ? Sproutch Sproutch, ça écrase, ça broie, il pourrait en faire de même avec toi...

Sproutch Sproutch... hey... c'est... c'est très rassurant comme bruit pour Laeva. Non... moi non plus j'aime pas ça... Laeva n'aime pas... La démone se recroquevillait donc dans un coin de la chambre jusqu’à ce que les bruits cessèrent et que le neko sortir de la salle de bain pour se diriger vers elle avec une mixture étrange. Une sorte de pommade en laquelle la démone ne savait pas trop si elle pouvait avoir confiance. Timidement elle s’exécutait, mais... on pouvait malgré tout lire dans ses yeux et sentir à travers ses légers tremblement qu'elle n'avait pas totalement confiance. S’étend la pommade sur sa peau, elle grimaçât légèrement en ayant un petit sursaut.

-Ha... c'est... c'est froid...

Les plaies.... nos ailes.... ta peur.... notre douleur... ma colère... Haar... trop près, qu'il enlève ses mains ! Je veux les arrachées ! Les coupés ! Qu'il cesse de nous toucher ! Ses mains, elles glsisent dangereuse sur sa gorge, comme un serpent visqueux qui s'enroulerait autour. Mort ! Mort ! Mort au serpent ! Mord ! Mord ! Mord jusqu'au sang !

Sa mâchoire se crispe, elle était visiblement loin d'être ravie d'être ainsi touchée de toute part ainsi. Elle serait la mâchoire, ça se voyait, tout comme elle serrait les poings. Mais les choses n'allèrent pas plus loin que ça, elle restât juste dans cette position sans pour autant essayer quoique ce soit contre le dénommée Kukai. M'enfin jusqu’à ce qu'il se mit à retoucher à ses ailes. La... la démone ne cachât pas ses impressions et lâchât un léger grognement. Et sur ce moment, tout son dos était crispée, faisant ressortir parfaitement les muscles existant à la base des ailes et supposer les manœuvrer.

-L...Les ailes à Laeva...gnn... j'... j'aime pas... qu'on touche à mes ailes....

Ha.... voilà ce à quoi se résumait les quelques mots de Laeva : Pas contente, pas contente. Bon et bien sur, le merci pour le baume... et bien était vraisemblablement passer à la trappe, mais en même temps, la démone avait surtout perçu la chose comme un trèc mauvais moment à passer, et se retrouver au contact du lit et d'une couette lui semblait plus appréciable que de se retrouver dans les mains sur neko. Donc une fois poser dans le lit, elle se résignât enfin à lâcher un merci qui avait plus l'air forcer qu'autre chose. Bon... autant dire que cette robe ridicule rouge et à ruban ne collait pas vraiment à son caractère. Cette robe donnait un côté mignon, presque docile, mais bon sang... qu'est ce qu'elle était farouche avec les personnes qui était autre que sa soeur.

Bonne nuit ?! Il nous souhaite bonne nuit ?! On dort à un endroit qu'on connait pas ! Il y a de sloups garous ! Et ce NEKO VA RESTER PLANTER DBEOUT A COTE DU LIT SANS DORMIR ?! IL EST HORS DE QUESTION QUE LAEVA FERME UN OEIL ! LAEVA NE DOIT PAS ! LAEVA TU NE DOIS PAS ! Et puis... gnn... fichue couverture !!!! Sa colle à la peaaauuuu avec son fichue beaume !!!

1 mouton... 2 moutons.... 3.. 4,5,6,7,8,9... 5 646 546.... hmmm... bon même rendus à ce décompte ci. La démone n'avait juste pas fermer les yeux, et en fait, elle fixait depuis tout à l'heure le néko dans les yeux tout en ayant monter la couverture jusqu'en haut de son nez. Bon et elle remuait un peu aussi, car visiblement elle n'était pas très enchantée par le fait que la couverture et même le dessus de lit lui colle à la peau.

J'aurais du la lui faire bouffer sa pommade... en plus ça picote.... gnnn

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaLun 14 Aoû 2017 - 19:47

La nuit est toujours aussi sombre, eh bien, je pense que nous avons bien fait de rester dans l’auberge, à vrai dire, je sais que les loups-garous sont sensibles à l’argent…enfin d’après ce que l’on m’en a dit sur terre… ici je n’en sais rien. Ce qui est bien dommage, mais bon, je pense qu’Ame no Murakumo fera l’affaire, j’ai surtout peur pour Laeva, elle est blessée, ça va être difficile pour elle de fuir, surtout que ces bêtes-là courent vites.

Je sens bien que cela ne lui a pas fait plaisir quand je lui ai appliqué le baume, mais bon, demain elle sera remise sur pieds et pourra gambader comme elle le souhaite. Mais avant, il y’a une chose que je devrai lui dire.

« Euh Lae… je suis vraiment désolé pour tout ce que je t’ai fait aujourd’hui. Je n’aurais pas dû cogner si fort. Ah tu dois m’en vouloir à mourir hein ? je sais qu’il y’a de fortes chances que tu ne me pardonne jamais, mais disons que pour rembourser la dette de sang que j’ai avec toi, je suis prêt à t’entrainer autant qu’il le faudra. C’est donc pour cela que je te demande de m’accorder ton pardon, je sais bien que me pardonner n’es jamais chose aisée, mais je pense que j’aurais l’esprit un peu plus libre.

Bon, maintenant que je me suis adressé à Laeva, je vais parler à l’autre, celle dont je ne connais pas le nom mais qui tente de te contrôler tout le temps et à tout bout de champ. Je suis Kukai Sawaka, et j’ai moi aussi un sale con qui tente de prendre le contrôle à tous bout de champ, et crois-moi, je suis bien assez fort pour l’étaler, certes, c’est difficile, mais je te promets que je vais aider Laeva à t’exterminer et à te réduire à néant, crois-moi j’y arriverais et crois-moi, tu ne la contrôleras plus, je suis comme toi, ce monstre veut lui aussi détruire toute forme de vie, en particulier la déesse. Alors fait moi confiance, je vais t’exterminer.

Bien Laeva, comme tu l’as remarquée, j’ai moi aussi compris que ce n’étais pas vraiment toi qui me frappait tout à l’heure et j’aurais une petite question sur tes ailes, est-ce que tu refuses qu’on les touche parce qu’une personne t’as fait du mal à cet endroit-là ? Pardon ça ne me regarde pas.

Bon, essaie de dormir même, je me doute qu’elle ou il te dit de ne pas dormir parce que je vais te faire du mal, que je vais te kidnapper, ou encore des choses que je ne citerais pas. Mais crois-moi, je n’ai aucune intention de faire ce genre de choses, je ne suis pas le méchant ici, ce n’est pas toi non plus. Alors si tu ne veux pas dormir, ne le fait pas, mais tout de même je te conseil d’essayer un peu, tu vas voir, la journée de demain est très chargée, il faut dormir. Mais si tu ne le fais pas, je suis ouvert à la conversation, ça va me permettre de passer le temps.
 »

Une fois ce petit discours un peu trop long terminé, je tourne le regard vers la lune et esquisse un sourire qui mourrait néanmoins trahir une forme d’inquiétude, après tout je suis entouré de lycanthropes, il y’a de quoi flipper un peu non ? Et étrangement, ou peut-être pas étant donné que c’est la nuit, la température baisse, j’ai froid, pourquoi est-ce que je suis toujours aussi frileux, il va falloir que je règle ça un jour, mon katana est toujours dans son fourreau, mais je le tien entre mes jambes, je me mets sur la chaise dans une position fœtale, ma queue resserre mes jambes et mes oreilles sont baissée, je commence à trembler doucement. Je reste cependant concentré sur dehors et aussi sur Laeva pour veiller à ce qu’il n’y ai aucun danger.

Il fait froid…

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaVen 18 Aoû 2017 - 15:15

"je vais parler à l’autre"

C'était ce qu'il avait dit et également ce qui intriguait la démone qui en sois 'navait rien demander. Ce que venait de lui dire le neko semblait flou, incompréhensible et puis, elle n'avait jamais demander à être entraîne.

Sans moi... tu serais incapable de dire non. Il est en train de faire ce qu'il veut de nous. Pourquoi ses mots auraient plus de valeur que les miens ?

Prendre le contrôlé ? Exterminer ? Que veut-il dire ? Laeva ne comprend absolument rien. C'est qui l'autre ? Je ne vois que nous deux dans la pièce....

Laeva ne va quand même pas l'écouter et le croire ? Laeva t'a t-elle fait du mal ? Lui est une nuisance. Qui de nous deux à tuer cette ordure l'autre jour ? Et pourquoi NOUS avons fait cela ? Je m'appelle Laeva, nous nous appelons Laeva. Et lui est un fou dangereux qui actuellement est armé à quelques pas de toi alors que toi, tu n'a rien sur toi. Il n'a même pas rendu ton arme ! Il veut la garder pour lui seul ! Hitatsu ! Reprend Hitatsu ou il nous le volera !

Avec toutes ces histoires, je commence à avoir mal à la tête, les idées se mélange et changent constamment. Elle s'entremêle et malgré tout je.... je lui faisais pas confiance.... je n'arrivais pas à... le croire ? C'est comme si dans ma tête j'entendais le mot "mensonge" en boucle. Pourtant, je n'arrive pas à me rappeler de quand êtes qu'on m'a mentis pour que j'en fasse une obsession pareille...

Il t'a fait du mal... forcément... il ment qu'importe ce qu'il dira. Ça fera comme nous le savons si bien. Comme lors de ce jour horrible. Il ne fait que te vendre du rêve pour plus facilement nous briser. Laeva n'est pas idiote cependant. Nous ne sommes plus des idiotes n'est-ce pas ? Nous a t-on rendu nos parents ? Avons nous retrouver ne serait-ce un instant le sourire ? Nous sommes condamnés si nous ne laissons entourlouper par des mensonges. Il nous veut... que du maaallll ! Il veut nous séparés ! Non ! LES SÉPARATIONS SONT TROP DOULOUREUSE !!! JE NE VEUX PAS LAEVA VEUT PAS PERDRE LAEVA. Laeva ne veut pas perdre la raison encore une fois !!!

Je gémit je grogne, j'arrive pas à m'endormir, et finalement je me redresse secouant la tête, et assise sur le lit en grommelant. Je l'ai regarder durant de longues secondes si ce n'est pas des minutes. C'est vrais... c'est vrais qu'il m'a pas rendu Hitatsu ! Le voleur ! Heureusement que j'y est penser !

-Rend... rend moi mon... mon katana. Hi.. Hitatsu ! Ce n'est pas à toi, c'est à moi ! C'est... c'est pas juste  de... de me laisser sans quoi me défendre une... une nuit de plaine lune !

Que ce sois pour massacré des loups, des chiens ou bien.. des chats....

-S'il... s'il te plait.... et... et puis aussi ne... ne refait jamais ça ! C... ça m'a donner mal à la tête tes paroles et... et puis j'ai absolument rien compris !

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaLun 21 Aoû 2017 - 23:54

J’ai vraiment très froid. Je ne sais pas si c’est moi ou si c’est la température de la pièce, mais à en juger par la posture de Laeva, je pense que ça vient un peu de moi. Il est vrai que j’ai toujours été frileux, mais à ce point ? Non je ne pense pas. Je dois être stressé par quelque chose…mais quoi ? peut-être la responsabilité que j’ai avec Laeva et le fait qu’elle soit un peu comme moi. Enfin bon, je sais que pour moi c’est ma maladie qui s’est je ne sais comment personnifiée à mon arrivée dans ce monde.

Pour elle, je ne sais pas exactement. Mais ce que je sais, c’est qu’en elle, il y’a une personne qui lui parle ou qui la contrôle enfin quelque chose qui est comme moi. Et ça, je ne vais pas l’éradiquer, mais au moins tenter de mettre Laeva à mon niveau de maîtrise. Je sais bien que ça m’a pris deux longues années pour y parvenir et il est encore très fort mais je suis sur la bonne voie de mon côté. Elle fera certes le gros du travail. Je ne vais que lui donner des méthodes, la rendre aussi physiquement plus forte pour rendre inutile le démon en elle et pour finir…je ne sais pas. On est dans la même académie après tout, alors bon, is elle se met à avoir besoin d’un coup de main…bon, vu la posture judiciaire dans laquelle elle est en ce moment en même temps. Je devrais essayer de la faire sortir de prison si elle se fait enfermer…mais comment ? Je ne peux pas faire un truc illégal non plus…bon ! Ce n’est pas le moment de penser à ça. Bordel j’ai froid.

Elle doit vraiment me haïr quand même, j’ai encore tapé bien trop fort. J’espère qu’elle me pardonnera un jour…

Pour en revenir à elle, je ne comprends toujours pas pourquoi chaque fois que je lui demande si elle veut bien me pardonner, elle ne répond pas à cela. Elle est sûrement un peu timide. Bo, ce n’est pas grave, je vais lui redemander plus tard. Au moins, je serais sûr. Elle n’a vraiment pas l’air d’avoir sommeil, c’est dommage, il va falloir être en forme demain. Ha ! C’est moi qui pense ça mais pourtant c’est moi qui fait une nuit blanche en position fœtale et qui lutte contre le froid.

Je tremble vraiment comme une feuille mais sérieux qu’est ce qui se passe ? Et tiens voilà qu’elle me parle, je ferais bien d’écouter ce qu’elle a à me dire.

« Rends… rends moi mon… mon katana. Hi… Hitatsu ! Ce n’est pas à toi, c’est à moi ! C’est… c’est pas juste de… de ma laisser sans quoi me défendre une… une nuit de pleine lune ! »

« S’il…s’il te plaît… et… et puis aussi ne… ne refait jamais ça ! C… ça m’a donné mal à la tête tes paroles et… et pis j’ai absolument rien compris ! »

Tiens ! Pourquoi est-ce qu’elle bégaie comme cela ? Elle à froid aussi ? On ne dirait pas pourtant… ce qui est un peu plus étrange, c’est qu’elle me demande son katana. Elle doit vraiment être fatiguée pour ne pas l’avoir vu, juste à côté d’elle. Vraiment étrange. C’est peut-être le fait que j’ai super froid qui me fait cet effet.

Toujours en restant en position fœtale, tremblant de partout…non vraiment cette fois y’a un truc c’est sûr, je ne peux pas avoir si froid comme ça. Mais impossible de savoir si c’est la température ou moi moi-même. J’arrive tout de même à pointer du doigt son katana qui n’est pas plus loin qu’à côté de son oreiller à arrive à bredouiller ces quelques mots.

« Tu…tu sais, si…brrr…si tu veux me tuer avec ça, vas-y…mais je te préviens. Cette…brrr…cette arme est très lourde, tu risques de te blesser…laisse-moi…t’apprendre…brrr. Au fait…tu…enfin, c’est moi ou…brrr…tu n’as pas…froid ? »

Tiens et maintenant que j’y pense, il va falloir que je lui demande si elle a accepté de me pardonner, je sais que je lui ai déjà demandée mais elle ne m’a toujours pas répondue et cela commence à me perturber.

« Je te l’ai…demandé plusieurs…fois…brrr…mais…est-ce que tu veux bien me…pardonner pour…tout à l’heure ? »

Avant de recevoir une réponse…enfin si je suis destiné à en recevoir une, je fais tomber mon katana de la chaise sur laquelle je suis posté et me mets à tomber à mon tour, je n’arrive pas à me rattraper et finis sur le sol, à trembler comme une feuille. Mais qu’est-ce qu’il m’arrive ? Pourquoi et ce que je n’arrive pas à me lever ?

Alors Kukai on a froid ? hunhunhun Vois comme tu es faible, avec me force, tu aurais même peut-être un peu plus chaud…ou pas. Mais tu sais, elle t’en veut à mort celle-là elle veut te tuer je le sens et crois moi, c’est bien elle pas « l’autre » je suis le seul « autre » de ce monde et je suis en toi…non, je suis toi hunhunhun. Mais dis-moi…

NON TOI TU LA FERME !!! TU AS TORT ET C’EST TOUT ET MÊME DANS L’OPTIQUE OÙ T’AURAIS UN MINIMUM RAISON, JE SAIS ME DEFENDRE.

Dans ton état ?

Je dois avouer qu’il marque un point, là, mais non, je ne dois pas me laisser faire par cette ordure, au pire si elle m’attaque, je trouverais un moyen de me défendre mais non, pas lui.

Mais sérieusement, je n’arrive pas à m’arrêter de trembler, un peu comme ces enfants qui ont oublié leur bonnet un jour de neige… j’ai trop froid.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaMar 22 Aoû 2017 - 1:08

Il a l'air d'avoir froid... Tant mieux pour lui ! Peut-être que qu'ilf ait vraiment froid. Peut-être que c'est cette lame ardente... Si tu songe à le réchauffer, je proposerait que nous nous y prennions en l’empalant... Est-ce que Laeva lui en veux encore.... Laeva ne saurait répondre. La question est difficile. Mais Je me suis trompée, il ne comptait visiblement pas me le voler. .. Idiote... Laeva est une idiote. La gentillesse est une grande faiblesse..... un démon ou une démone gentille, ça devrait pas existé.


Le regard de Laeva c'était enfin poser sur Hitatsu, rangée dans son fourreau et dégageant une douce et agréable vague de chaleur autour d'elle. Juste à sa porter de main, elle fixait un moment le katana ne sachant pas trop quoi répondre. Surement qu'elle culpabilisait un peu d'avoir imaginée que le neko tentait de la voler. Un silence assez lourd s'en suivit. Finalement réaliser que 'larme était juste à côté d'elle semblait l'avoir prise de cours, et elle détournât légèrement la tête, fuyant le regard du jeune homme, honteuse.

-Lae... Laeva n'avait pas vue.... Laeva à... penser à autre chose....

Puis vin un moment ou elle se mordillat la lèvre inférieur, tout était si brouillon dans sa tête, faire une choix était loin d'être quelque chose de facile pour elle. Au bout d'un moment, elle marmonnat faiblement.

-L...Laeva...a...accepte les... les excuses de... de Kukai... mais... mais Neko doit pas croire que j'ai confiance pour autant !

Excuse... excuse.... ce malentendu méritais aussi des excuses... naïvement, la démone penssait que réchauffer celui qui lui avait malgré tout laisser occuper à elle seule le lit tout entier était comme... un bon moyen de... effacer ce malentendu. Mais néanmoins... quelque chose n'allait pas...

Il est hors de question que je lui passe Hitatsu, on est hors de question qu'on lui donne cette arme. Ce n'est pas pour réchauffer ! C'est là pour tuer et découper ! Alors si tu tiens temps à lui la prêter, enfonce la dans gorge ou sois découpe le en deux à la verticale !

Quelque chose... quelque chose pour réchauffer mais quoi... Fermement agrippée au fourreau dans lequel Hitatsu était rangée, la démone jeta la couette du lit sur Kukai pour se contentée de restée seulement allongée sur le matelas avec le katana pour se réchauffer, tendis que la couette pourrait servir au neko...

Pour sur... l'exhibition est la meilleur solution...

Laeva en à marre, ça lui colle à la peau.... et c’est trop lourd et épais....

Une manière comme une autre de la passer, en prétendant qu'on en veux pas. Elle n'avait pas envie que Kukai s'imagine que cette couette était signe d'une confiance instaurer. Loin de là... car après tout elle avait choisis le mauvais confort qu'était de dormir à côté d'une arme plutôt que sous une couette.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaSam 2 Sep 2017 - 20:58

Et bah, la température n’est pas prête de baisser. Ou alors ça vient de moi. Et avec son arme qui la réchauffe, impossible de savoir si c’est dehors ou moi… mais si ça vient de moi, j’ai une bonne raison de stresser… c’est peut-être...ah mais oui en effet. Peut-être cela. Vu que les chiens courent après les chats, j’ai peut-être une peur naturelle des loups-garous qui est bloquée par ma fascination pour ces créatures et donc, je n’ai pas la réaction appropriée. Un peu comme ces gens qui ont 40 de fièvre mais qui ont l’impression de geler sur place… sauf que 40°, c’est ma température normale. Donc, est-ce que c’est mon corps qui me préviens que quelque chose ? Je ne le pense pas. Ou peut-être que si, en réalité, c’est impossible de la savoir.

J’aurais raison si je n’ avais pas une ouïe surdéveloppée. Merci ma nature. Elle n’est pas si méchante que ça la déesse au fait.

Eh bien grâce...ou à cause de cette ouïe, j’arrive à entendre des bruits de pas. Lourd, pas un pied, mais une patte, une créature digitigrade. Il y’en a un qui approche. Quelle créature fascinante tout de même. Si puissante, presque indestructible. Et pourtant, si faible face à l’argent ou à autre chose encore. Mais mon seul espoir ici, c’est ame no Murakumo. En encore, je pense que la forte lumière ne va que le dissuader de m’attaquer, mais ce sera déjà ça.

Il faut que je garde mon calme. Il ne faut pas que je cède à ce froid qui me tiraille. Non. Il faut que je me lève et que je dégaine mon arme, sinon, on va être condamnés…maintenant que j’y pense, je me rappelle avoir lu une légende dans la bibliothèque de l’académie…il disait que les loups-garous avaient certes, une grande faiblesse face à l’argent, mais aussi face au feu, je pense savoir qu’Hitatsu possède un enchantement de brasier. Ce qui pourrait nous être utile. Mais jamais Laeva ne voudra me le prêter, et elle sait à peine se battre si ce n’est pas donner des coups avec un peu de force dans les mains.

Il va falloir que je fasse approche le monstre de moi pour faire en sortes qu’elle puisse au moins charger un coup magique.

Alors c’est ce que je fais, soulever par cette seule pensée, je trouve la force de contracter mes muscles et de me lever. Au moins la couverture a réussi à me réchauffer assez pour que je puisse penser comme il le faut. L’autre danger, maintenant, c’est avec Laeva et moi. Il ne faut pas que l’on se laisse emporter par cette frénésie de violence qui nous définis.

De plus, le fait de me bouger pourrait me réchauffer un peu plus, ce qui arrive à me motiver assez pour me redresser encore. Petit à petit, je me lève, je sors de cet état minable et faible à un état plus fort.

Je pose la couverture sur le lit et m’empresse de dire à voix basse :

« Lae ! Il faut se lever. Il y’en a un qui arrive, il n’est pas loin, dans le couloir ou un peu plus… »

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase que des cris retentissent au niveau de la salle de restauration de l’auberge. Maintenant que j’y pense, il devrait y avoir des mesures de sécurités pour les loups de cette régions…à moins que…enfin bref. Pas le temps de cogiter encore. Le monstre s’est déjà mis à attaquer. Il faut aider ceux qui sont en danger, si je ne fais rien, ils risquent de tous mourir. Mais il faudra que je fasse attention. Si je me fais touchais, j’aurais un sors bien pire que la fureur de Mme Läkare.

« Tu penses que tu peux venir ? Prend Hitatsu. Si tu viens avec moi on va devoir se battre. »

Mais d’un autre côté, si elle ne vient pas, je serais obligé de rester avec elle. Je suis malgré moi responsable d’elle par ma faute. Il faut que je veille sur elle en priorité. Mais je ne peux pas laisser des gens se faire massacrer. Puis je commence à ressentir encore ce froid qui maintenant je le sais, vient de cette peur cachée.

« Laeva s’il te plaît, on ne peut pas laisser ces gens se faire dévorer. Promis je veille sur toi. »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaSam 2 Sep 2017 - 22:21

Sans la couverture oui... oui c'était beaucoup mieux comme ça, durant ce bref instant où aucun autre échange se fit, la démone commençait petit à petit à trouver le sommeil. Ha... il était pas si mal ce lit en fait... l'oreiller était tout doux, je m'y frotte la joue et Laeva commence à avoir les yeux lourds. Je vais enfin pouvoir...

dormir ? C'est ce que tu espérais. Tu espérais vraiment pouvoir dormir aussi tranquillement une nuit de pleine lune ?! Pire encore à côté de cet imbécile à oreille de chat ? Pathétique pitoyable et petite sotte ! Tu ferais mieux d'ouvrir tes yeux Laeva ! Tu m'agace, t'a naïveté n'a d'égale que ta stupidité !

Je crois qu'on m'appelle... il me parle le néko ? Pourquoi ! Je commençais tout juste à m'endormir ! C'est pas lui tout à leur qui nous sermonnait pour que Laeva s'endorme ? Laeva veux... dormir....

-Gnn..L..Laeva veut dormir... c... ce quelqu'un il... il attendra demain buh....
j... je commençais... tout juste à trouver sommeil.... gnnn....


Un cris, puis un autre, des hurlements, et voilà que je sursaute et cogne ma tête contre celle du néko. Non mais c'est pas "quelqu'un" ça... c'est un LOUP GAROU ! Idiot ! Idiot néko ! Il aurait pu le dire plus tôt ! Paniquée, j'ai attrapée le fourreau dans lequel se trouvait Hitatsu par... pur réflexe.... Du moins je 'lai prit en tant qu'arme et non pas en tant que mini chauffage cette fois !

Et bien voilà... on progresse... on se mettra peut-être enfin d'accord sur un point : BIEN ÉVIDEMENT QUE C'EST UN IMBÉCILE ! Il n'apporte des problèmes que depuis tout à l'heure ! Et cesse de gardé ce fichu Katana dans son fourreau, es-tu aussi débile que lui voir pire ?! Sort cette lame de son fourreau bon sang ! A moins que tu n'es peur de te couper avec ? C'est sur qu'avec ses bras aux allures de brindille tu dois pas savoir porter grand chose. Alors manier ceci comme il faut, tu en serais purement incapable.

Et cette voix... cette voix cruelle... si cruelle... elle est revenue à l'assaut. Et voilà qu'il me parle comme cette fichu voix. "Prend Hitatsu ! Fait si ! Fait ça ! Il faut se battre !" Je... je ne veux pas me battre ! arrêtez avec ça !

-Je.. gnnn...n... non... m... mais.... po... se... se battre ? M... Ma... co... comment ?

Lève tes fesses Laeva plutôt que de bégayer comme une attardée. Nous n'avons pas de temps à perdre avec ses pleurnicheries ! Donc tu ferme un peu ta bouche qui ne sait que se plaindre, tu cesse de suite de chialée et nous nous battons, au côté d ecet imbécile hélas, mais il semble nécessaire d'agir ainsi pour ne pas se faire dévoré...

Se battre, se battre... encore se battre ! Laeva n'aime pas se battre ! Et se battre pour quoi ? Pour qui ? Pour ces personnes qui regardaient si méchamment Laeva et ses ailes ? Je n'en ai aucune envie !

« Laeva s’il te plaît, on ne peut pas laisser ces gens se faire dévorer. Promis je veille sur toi. »

Ho qu'il n'en rajoute pas lui ! Il nous gonfle avec sa charité. Et d'ou qu'il nous inclus dans son on !
Il n'est pas le nombril du monde non plus ! Je vais le remettre à sa place non mais ho ! Puisque Laeva, idiote comme elle est est pas foutue de l'envoyer dans les roses ! Que ce sois physiquement ou bien verbalement !


-"On ne peut pas ?"un sourire mauvais, ignoble, cruel accompagner d'un regard qui semblait méprisée la vie de quiconque le croisait "Ce serait plutôt "TU NE VEUX PAS""

Pour ma part, je m'en contre fiche de ces gens, ils nous emmerdes. Dès qu'on à poser le pied dans l'auberge ils ont observer ce qu'ils appellent étranger comme si nous étions nous mêmes les bêtes de cette pleine lune qui commence à me taper sur les nerfs ! Et si ce Neko n'est pas content il n'avait qu'a ramenée Laeva à l'académie plutôt que de nous avoir emmener ici pour faire je ne sais quoi ! Et toi Laeva si té pas contente t'a qu'a arrêter d'être une sinitre emmerdeuse qui ne veut pas écouter les bons conseils que je lui prodigue !

-P..Pardon.. c'est... c'est pas ce que Laeva voulait dire... enfin si... enfin je voulais pas le dire... L..Laeva va... va suivre Kukai... et... et éviter de parler...

Oui... éviter de parler... ça t’éviteras de nous faire dire d'autres conneries de ce genre... Et j'espère que par suivre, tu sous entend de le suivre dans le dos et de le poignarder dès qu'il nous aura débarrasser du problème numéro 2, à savoir ce fichu loup garou... har... comme si on pouvait avoir confiance en qui que ce sois... de toute façon, si les choses dérape, j'espère que nous serons toute deux d’abord pour nous enfuir en le laissant crever tel l'imbécile qu'il est... Pff... sauver les autres... comme si ces paysans en ferait de même si c'étaient nous qui nous ferions bouffer le visage.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaVen 8 Sep 2017 - 0:03

Bon, c’est le moment, je suis terrifié, c’est vrai, mais il ne faut pas que je m’arrête, l’important restera de ne pas se faire toucher. Mais avant, il faut que je voie un truc avec Laeva…

« Pas la peine de me présenter tes excuses pour l’instant, je sais ce que tu ressens. Pardon, je ne pouvais te le dire plus tôt, je viens juste de m’en rendre compte. Mais aussi, je sais que tu dois avoir peur, mais il ne faut pas se laisser abattre, et surtout ne pas se laisser toucher par ces bêtes, qui sait quel genre de venin ils peuvent avoir. On va prendre cet événement comme le début de ton entraînement tiens. Non Laeva, l’important, c’est que tu restes à la fois assez éloigné du loup-garou mais assez proche de moi pour être en sûreté. Bon, on a plus le temps de tergiverser, des gens meurent. »

Je passe ensuite la porte sans faire de bruit et je dégaine mon katana, je concentre assez de puissance pour faire briller la lame et augmenter sa température, c’est toujours ça de pris. Une fois que la lame est assez lumineuse…elle l’est même beaucoup, c’est bizarre…sans doute une poussée d’adrénaline ou un truc dans le genre. Enfin bref pas le temps de voir plus loin que ce gros tas de poils qui commence à lever la main, ou patte ça dépend du point de vue, en direction de l’aubergiste.

Je tourne alors sur moi-même et je donne un gros coup de mon sabre dans le vide. Uns grande lame de lumière jaillit de ma lame qui reprend de suite un couleur de métal et se dirige avec une vitesse fulgurante en plein sur le loup. Il se met à valser au loin, plaqué contre le mur qui se fissure sous le choc. Mais comme je le pensais, c’est très loin d’être suffisant pour une bête à proprement parler invincible sauf face à l’argent ou au feu.

Il se lève et, m’ayant vu, il commence à me charger. J’ai à peine le temps de ma calmer pour me contrer et charger ma lame qu’il est déjà là. J’ai tout de même réussi à ne pas être encolère. Je reste stoïque, impassible. Sans la moindre émotion qui se dégage. J’ai bloqué son coup avec mon sabre chauffé de lumière. Il ne m’a pas touché, mais il est déchainé, et j’arrive à distinguer une forme d’humanité dans la forme de son attaque. Une bête sauvage aurait simplement retenté un coup, puis un autre, et je les aurais tous bloqués puis ensuite esquivé pour trancher le dos. Masi lui non. Il use de sa force pour me pousser. Contre un mur et il approche ses crocs de moi. Il ne veut pas me manger mais me tuer.

Mon calme est de plus en plus difficile à contrôler. Je n’arrive plus à être stoïque, l’énervement peut enfin se lire sur mon visage, mais ce n’est pas encore trop grave. Ce qui m’inquiète le plus, c’est la force de cette bête. Il est si fort que je ne suis presque pas ralenti par la parade continuelle. Au bout d’une seule seconde, je cesse de forcer sur mes jambes pour rapidement lui glisser dessous. J’arrive derrière lui et lui tranche les ligaments au niveau des genoux.

J’ai donc réussi à la couper ? Ça voudrait dire que je peux la blesser ?

Ah bah non au fait…

Il se régénère aussi vite que ce héros de comics griffu que j’admirais un peu sur terre…Wolverine si je me souviens bien. Je viens de le couper et il a déjà presque fini de se régénérer…je sens que j’ai vraiment besoin de feu…mais la pauvre…elle sait à peine se battre…tiens j’ai une idée…

J’attends que le loup-garou se soit retourné et qu’il tente de me donner un coup de griffe pour esquiver en me baissant sur le côté puis, je fais un bond en arrière, me raccroche au mur pour bondir derrière le monstre. Je charge ma lame et use de toute la force que j’ai pour l’empaler et en même temps, libérer une lame d’énergie. Une fois fait, je serre de toutes mes forces, dirige le loup vers Laeva et lui crie :

« ALLEZ !!! BALANCE-LUI UNE LAME DE FEU OU UN TRUC DANS LE GENRE MAIS CRÂME CET ABRUTI !!! »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaSam 9 Sep 2017 - 13:10

Le sang, les griffes du monstre en était recouverte tout comme il ne coulait depuis sa gueule. Un monstre hideux créant une scène de violence et de désolation. Encore une fois, l'horreur envahissait les yeux de la démone, tout comme lors du sinistre jour de ce banquet de printemps. Les cris étaient puissant et envahissant, mais ces cris étaient-ils réel ? N'était-il pas la remonte d'un souvenir ? Une simple imagination ? La vue de Laeva se brouillait, l'auberge prenait des allures d'extérieur de ville. A travers cette auberge ravagée, elle croyait voir une grande place en pavé sur laquelle il y avait beaucoup de sang, de tripes, et de chair arrachée. Une explosion... des flammes les avaient tous emporté puis la voix du neko la fit sortir de ses pensées.

Le feu... oui le feu.... terrible... celui qui se propage une fois qu'une pompe explose, celui qui grignote les corps tout en les noircissant. Celui qui, libéré cause des vicitimes et des morts. Le banquet... le banquet...

Te souviens tu de ce banquet ? Prise de colère tu à déclenchée un véritable incendie. Ce feu si grand, si intense, représentant ta colère à tuer les blessés ayant survécu à l'attaque de Tayou. Certains sont morts brûler vif par TA faute. D'autre son mort asphyxier par NOTRE fumée. Pourquoi hésiter Laeva, toi qui à déjà tuer ? Aurais-tu peur de tes flammes ? En es-tu incapable, doit-je le faire à ta place ?

Ce monstre, ignoble, empaler sur la lame du neko et présenter face à la démone, s'agissant hurlant et referment de manière répétitive et violence sa mâchoire pleine de bave et de sang. Et la démone tremble, tremble d etout son être, ne tenant plus si bien sur ses jambes. Pourtant Hitatsu doit être levée et s'abbatre. Mais une fillette en à t-elle réellement le courage ?

Une meurtrière cependant.... n'aurait aucune raison d'hésiter.

Dégainée de son fourreau, la lame de feu Hitatsu était des plus incandescente. Le visage de l'enfant effrayée est partie une fois les flammes liberé, ce visage avait changer, il était devenu cruelle, souriant, fou à lier et remblant de frénésie et d'excitation.

Ce soir, j'en exécute un de nouveau.

Porter Hitatsu était diffile, mais ça n'empêchat par la démone d'essayer de soulever la lame à quelques centimètres au desssu du sol pour donner un coup verticale en direction du loup dans le vide. Dans la lame de l'épée, retouchat le sol en planche de bois, celui-ci se fissurat, libérant des flammes qui s'élancèrent vers la bête. Elles étaient si effrayantes, ont aurait crut que les flammes riait comme des hyène, le loup garou en souffrirait surement très sévèrement, mais la personne cachée derrière pouvait-elle se considerer à l'abrit de ses flammes.

Deux... kss kssss deux pour le prix d'un ça serait tellement amusant !

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMer 20 Sep 2017 - 20:21

Il faudra bien admettre, mon cher Kukai, que tu es un idiot…tu vas mourir.
Ta gueule toi ! Tu sais aussi bien que moi que je ne vais pas mourir, elle n’a même pas encore levée son arme, j’ai du temps devant moi.
Maintenant que j’y pense, il va falloir que je me presse aussi, je ne suis pas assez fort pour retenir un tel monstre, et si je continue, je vais devoir libérer celui qui est en moi…à moins que ce ne soit déjà fait. Bon, pas le temps de penser à ça, je pense que si j’enfonce ma lame plus profondément, je vais pouvoir le tenir un peu plus longtemps. Mais j’aurais plus de mal à la retirer aussi, sauf si…

Ohhh Oh Ohhh, je vois que tu t’énerve, hihi, allez, fais-moi sortir un coup… tu vas voir… ça va être drôle !

JE T’AI DIT DE FERMER TA GRANDE GUEULE !!!
Je vais le gérer moi-même, et ce n’est pas toi qui va…au merde…

La flamme de la lame est venue vers moi, toute bruyante et hurlant et à cause de ma dispute avec cette enflure, je n’ai rien capté, oh non, là je suis dans la merde ça va faire mal, très mal. Vite, une réaction, une pulsion, un réflexe. RAPIDE, VIF, AGILE J’SUIS UN NENEKO BORDEL ALLEZ KUKAI SAUTE !!!
Dans un élan de stress, j’enlève la lame toute chaude du corps du loup et je bondis du plus haut que je le puis et je vois le pelage nocturne du monstre roussir, j’entends ces cris, un mélange de douleur et de rage. Je m’accroche à la poutre au plafond et je me laisse ensuite tomber devant le loup-garou. Une fois posé, je sens une vive chaleur sur moi. Je remarque alors que j’ai pris feu moi aussi ma veste et mon collier…mon collier…mon…COLLIER !!!!!

J’enlève mes vêtements du haut rapidement et me défait, malgré mon envie de mon envie de le garder, mon collier.

Je me retrouve torse nu, ayant sur moi les marques du passés, muscles entraînés, cicatrices, certaines par ma connerie d’autre par le dragon. J’ai un regard de feu, vers le loup qui s’agite dans tous les sens, tentant d’éteindre les flammes qui font bien heureusement effet sur lui.

Mais ce n’est pas assez, à cause de lui, mon collier est bousillé, le collier que Lila m’avait offert, mon dernier souvenir d’elle. Il va payer…

« TOI !!! TU VAS CREVER !!! MON COLLIER !!! TU VAS M’LE PAYEEEEER !!! TU AS OSEEE LE DETRUIRE !!! MOUAHHHHH !!!! »

Je lui fonce dessus sans la moindre hésitation, ma lame se charge de lumière, elle est encore plus chaude qu’avant, elle est littéralement brûlante, tant mieux, je vais le cramer. Je n’en ai rien à foutre s’il est humain dans le fond qu’il crève !

Une fois assez près de lui, je ralentis, je contracte mon bras à fond presque à la déchirure et je donne un coup des plus violent sur la gueule du loup. Je lui donne ensuite des coups puissant, rapides, sur tout le corps, la lumière de ma lame crée un reflet des plus spectaculaire, le sang du monstre gicle sur moi. Il n’a même pas le temps de me toucher. Je lui tranche les inducteurs, la gorge et lui enfonce la lame brûlante dans l’abdomen.

Une fois ma lame retirée, je donne un grand coup dans le vide pour donner une vague de lumière incandescente en plein dans le mille. Il virevolte en plein dans le mur de planches qui se brise et donne accès à une autre salle. Mais rien à faire, je fonce encore plus vite et je me le finis à la main. Je l’assène de coups de plus en plus forts, j’ai l’air infatigable. Cet enfoiré va payer. Il tente de me donner un coup de griffe que j’esquive sans peine et je recommence à la frapper, mes coups ne lui font presque pas d’effet, mais ils sont assez puissants pour l’empêcher de me mettre des patates à tout bout de champ.

Une fois que cette frénésie fut terminée, j’ai repris ma lame et elle s’est remise à briller. J’en ai profité pour lui mettre des coups brûlants, encore et encore.

Au bout d’une bonne poignée de minutes, j’ai arrêté de le frapper. Je suis fatigué, je vais rendre la main à Kukai, il ne va rien comprendre…mais je pense que pour une fois, il sera d’accord avec moi…ou pas…MOUAHAHAHAHA !!!!!!


Quoi ?! Qu…qu’est-ce…que j’ai fait ? Non, ce…ce n’est pas moi…je…je…désolé…

Au fait…non.

Il a détruit le seul souvenir de la personne qui a partagé ma vie…Lila…elle aurait honte de moi mais…j’ai fait mon deuil récemment et voilà qu’on en remet une couche.

Ah, je suis crevé je…non !

C’est impossible j’ai encore laissé le contrôle mais. Non je ne peux pas me permettre de laisser cette dépouille comme cela…mais pas tout de suite, je vais juste me contenter de retourner auprès de Laeva.

Je fais mon demi-tour, je n’ai plus assez de force pour porter mon arme convenablement alors je la fais traîner sur le sol. Je marche lentement vers elle, l’air fatigué, presque éteint. J’arrive devant elle, ayant une larme de sang…pas le mien. Mais celui de la bête. J’ai fait une vrai boucherie…comme ce jour où…je suis mort.

« Lae…Laeva-kun…Go…gomen asaii. »

Une simple excuse pour un tel carnage, avant de tomber encore devant elle. Mais pas de froid cette fois…mais de cette sensation de…vide total.

Qu’est-ce que j’ai fait bordel ?

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaDim 12 Nov 2017 - 16:34

Rouge rouge rouge... mais il est encore debout. Il a l'air fort en colère, voilà qu'il a massacrer le loup, hurlant sa rage sur ce dernier. Mais ne se tromperait-il pas de personne cet idiot ? D’où proviennent les flammes ayant ravagé son collier ? Qui les a créer ? C'est amusant de le voir souffrir... son visage se plut sous une expression de colère et de tristesse mélangée. Néanmoins, je me demande bien ou on va pouvoir dormir maintenant. Je me sens fatiguée, n'est-ce pas que nous le somme Laeva ? Kyufufu... nos jambes tremblent tenir debout depuis tellement difficile quand sur nos épaules on ressent le poix de la fatigue.

Carnage, c'était le mot, la personne devant moi était... effrayante, couverte de quelques brûlures, de griffures et de sang. J'avais l'impression d'avoir fait une bêtise, d'avoir déclenché quelque chose qui n'aurais pas du se produire, il semblait tellement enrager pour un certain collier. Je fis quelque pas en arrière, regardant autour de moi, je ne pue m'empêchée de déglutir. Les autres personnes qui occupaient l'auberge lors de ce carnage étaient toute pour la majorité téroriser, tandis que d'autres étaient morts et réduis à l'état de charpie. Le, par ma faute étais en train de se propagé. Laeva à encore fait une bêtise... Laeva ne sait faire que ça, des bêtises ! Les gens hurlaient au feu.

-Il.. il faut... sortir... je....

Le neko semblait pas vouloir écouter la démone qui, contrairement à son alterégo, se sentais un peu coupable de ce carnage. Ne pouvant fair ebouger Kukai, elle s'élançat alros dans les flammes pour tenter de retrouver le collier, ou du moins ce qu'il en restait. La fumée brouillait sa respiration e tlui coupait la respiration. Dans l'incendie se propageant on pouvait entendre le bois craquer et le démone tousser faiblement. Une silhouette semblait chercher à ressortir de cette nuée de flammes dévorantes, elle n'était pas sure d'avoir trouver, elle avait pas très bien vus ce qu'elle avait ramasser.

Salle stupide Neko, tu ne lève même pas le petit doigt, tu reste en boule alors que tout prend feu.
T'a vraiment de la merde au yeux !!!

-Hey le chat-con ! C'est MES flammes, qui ont bousiller ton collier !! Viens chercher ce qu'il en reste si t'y tiens tant !!!!


Une main devant sa bouche, un sursaut, c'était pas vraiment ce qu'elle voulait dire, elle voulait plutôt... heu... le prévenir... lui dire de faire attention au flemme. De peur que le neko se mette en colère contre elle, Laeva se mit à courir hors des flammes, tout en ayant ce qu'ilr estait du collier de Kukai dans l'une de ses mains et quittât le bâtiment.

•••



Dernière édition par Laeva Pandémonia le Lun 13 Nov 2017 - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaLun 13 Nov 2017 - 12:23

C’est agréable cette chaleur. C’est chaud, douillet un peu comme un lit. J’aimerais bien rester ici encore un peu. En plus, c’est de plus en plus chaud, de mieux en mieux. Pas comme le froid de tout à l’heure. Il faut dire que j’avais vraiment froid. Pour quelle raison d’ailleurs ? je ne sais plus. Et je m’en fiche un petit peu à présent, je veux continuer de me reposer. J’en aurait bien le droit non ? Enfin…pourquoi ? Pourquoi est-ce que j’ai l’impression d’avoir fait quelque chose de fatiguant ? Cela n’a aucun sens. Je ne sais même pas pourquoi. Il doit bien y avoir une bonne raison pourtant non ? C’est tout de même fou. Mais bon, je pense que le mémoire va bientôt me revenir. En attendant, je vais encore roupiller un peu.

Mais au fait, non, je ne peux même pas me reposer à ce que je constate, je suis bien trop perturbé par des dizaines et des dizaines de pensées. Impossible de trouver le sommeil dans ces conditions. Sommeil tiens. J’en aurais bien besoin en ce moment vraiment. Mais pourtant, il y’a ce « je ne sais quoi » qui m’empêche de tomber dans les bras de morphée. Et la chaleur monte encore, ça en devient même plutôt désagréable. C’est trop chaud pour être confortable. Je ne me sens plus si bien maintenant. Non vraiment c’est bien trop chaud pour moi là mais bizarrement, je ne veux toujours pas sortir de…sortir de quoi ? Je suis où au fait ?

Alors mon imbécile favori… on commence à être perdu ? tu veux que je te dise où est-ce que tu te trouves ? Hun ? Allez réponds-moi espèce de faible.

Toi… mais bordel qu’est-ce que tu as fait encore ? C’est toi qui m’as mis dans cet état-là ? Réponds-moi allez, et que ça saute !

Du calme du calme mon grand…alors, par où commencer…Ohhh je sais, je n’ai même pas besoin de t’expliquer au fait, passe-moi simplement ton collier.

Mon collier…mais pourquoi est-ce que tu voudrais…oh merde il est où ? Où est passé mon…ah…

Je sais ce qu’il s’est passé, c’est bon, je me rappelle de tout, Laeva, le loup…que cet imbécile à exterminé… Et dire qu’il fallait que Laeva dorme, où est-ce qu’elle pourra dormir cette nuit ? enfin bref, il va falloir que je me lève. Mais ça veut dire que je suis dans l’auberge ! Alors qu’elle est en feu ! Laeva est en danger ! Je dois aller la sauver. Allez Kukai bouge-toi les fesses. Qu’est-ce qu’il t’arrive ? tu es rouillé ou quoi ?

J’entends un bruit venir de l’extérieur, peut-être pas l’extérieur de l’auberge, mais plutôt à l’extérieur de ce qui semble être mon rêve. C’est la voix de Laeva, elle dit que c’est elle qui a détruit mon collier. C’est elle avec ses flammes. Oui mais, je me suis déjà vengé, et par sur elle. Et, tout bien réfléchis, ce n’est pas la faute de Laeva mais plutôt celle du loup. Il n’avait qu’à respecter les lois sur la lycanthropie et basta. J’admets donc que je suis en règles. Après tout, je l’ai tué…enfin je ne sais même pas s’il est mort vu comment il se régénère, ça va juste lui prendre bien plus de temps…

Quoiqu’il risque de mourir dans un immeuble en flammes. Mais là je ne peux pas. Priorité sur Laeva.

Les mots de Laeva ne m’ont pas plus c’est vrai, mais ils ont eu l’avantage de me guider vers la sortie de mon rêve j’ai réussi à ouvrir les yeux, enfin…

Je n’arrive pas à croire que je me suis endormi dans une auberge en flammes. C’est vraiment incroyable…bon enfin bref. Ce n’est pas le moment de philosopher. Je vois les flammes dévorer un peu tout ce qu’il y’a dans l’auberge. Et là…je ne sais par quelle incroyable poussée d’adrénaline ou de cortisol, mais j’ai réussi à me lever super vite. Je scrute l’endroit d’un œil vif et je me fais un plan d’évacuation risqué. D’abord, attraper Laeva, comme ça, on ira à la même vitesse, ensuite, retourner dans la chambre prendre au moins Murasame pour aller éteindre l’incendie. Ensuite sauter par le fenêtre et déposer Laeva et pour finir, dégainer Murasame pour faire pleuvoir et balancer les lames d’eau.
Elle ne va pas aimer…moi non plus d’ailleurs… une neko qui manie un katana qui fait pleuvoir et qui balance de l’eau…nan mais sérieux j’étais bourré à ce moment-là ou quoi ?

Bon allez, c’est parti pour une course que je vais qualifier sans mauvais jeu de mot par l’adjectif « infernale ». Je commence par foncer sur Laeva…qui n’est plus là…elle est déjà sortie. C’est une bonne chose, je vais pouvoir courir encore plus vite. Je mon ce qu’il reste des escaliers et je rentre dans la chambre. Les flammes on presque tout dévorées. Sauf murasame, en même temps c’est dur de foutre le feu à l’eau. Je rengaine donc Ame No Murakumo dans son fourreau que je m’accroche au dos et je saisi Murasame avant de sauter par le fenêtre. Je tombe sur le sol sur mes jambes et je me retrouve à côté de Laeva, elle a l’air d’avoir survécu. C’est une bonne chose.

Je pose Murasame sur le sol et brise le loquet inamovible que j’avais placé…en même temps c’est mon arme la plus puissante donc bon…

Une fois ce loquet brisé, je dégaine l’arme et le tonnerre gronde aussitôt. Visiblement, la magie m’épatera toujours autant. La pluie tombe fortement, ce n’est pas non plus un déluge mais il pleut des cordes. Pour accélérer le travail de cette forte pluie, je donne des coups dans le vide en direction du ciel et vers l’auberge. Pour une fois, je fais une bonne action.

Au bout de cinq minutes, l’incendie s’est arrêté, les survivants nous on applaudis, Laeva et moi, et je pense que le loup-garou est mort…il n’est pas sorti. Je rengaine alors mon arme au plus vite…je déteste la pluie…mais c’est efficace.

Je me laisse ensuite tomber en arrière, dans la pelouse, elle est froide et mouillée, mais là je suis crevé. Mais j’ai encore assez d’énergie. Pour demander d’un ton assez calme à Laeva :

« Au fait, on est d’accord ? Je suis totalement con. »

J’ai promis de l’entrainer et on a détruit une auberge, j’ai tué un être vivant et elle n’a même pas pu dormir.

« Sinon, juste pour savoir, est-ce que tu vas bien ? Tu ne t’es pas blessée ? Ou alors Tu n’as pas pris trop de fumée ? »

Enfin, on va pouvoir se reposer…enfin, si elle ne s’est pas blessée évidement.  

Il va falloir qu’on rentre aussi, qu’est-ce qu’on va faire maintenant ? Je me lève et va parler au gérant qui fait parti des survivants.

« Euh Excusez-moi monsieur. Je vous présente mes plus plates excuses pour les dégâts que nous avons pu commettre, j’en suis vraiment navré. Mais voyez-vous, il y’a un problème, mon amie ici présente et moi-même n’avons nulle part ou passé la nuit. Auriez-vous une solution ? »

Bien naturellement cet homme qui venait à la fois de perdre femme foyer et travail m’a envoyé me faire voir. Je ne lui en veux pas en réalité. Je le méritais bien.

« Bon Laeva, on va devoir dormir à la belle étoile. L’avantage c’est que nous ne serons pas poursuivis étant donné que nous ne sommes indirectement pas responsables de la casse. Par contre on a nulle part où passer la nuit. Donc si tu es trop fatiguée, je veux bien te porter, je te dois au moins ça…et…ah merde…Putain là j’ai été con…Laeva…nos vêtements…enfin les tiens surtout, j’ai encore mon pantalon mais le reste…tout avait pris eux que je suis entré dans la chambre. On va devoir trouver une boutique…ce soir ou demain comme tu veux, je pairais pour les tiens aussi comme c’est ma faute. Mais je te laisse choisir, on va trouver une boutique tout de suite ou demain matin et donc je trouverais un endroit assez sûr pour que l’on puisse aller dormir ? »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 16/06/2016
Messages : 172
Race : Démon
Pouvoir : Flamme of Destruction
Habitat : Chambre 3-F
Métier : Élève à Seïka
Soras : 547
Avatar utilisé : Flandre Scarlet-Touhou EoSD
Couleur de dialogue : Rouge

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 10/65/70
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Laeva PandémoniaLun 13 Nov 2017 - 17:20

Pourquoi... pourquoi tout n'était que destruction. Petit à petit, Laeva commençait à comprendre les paroles du neko. Il y avait certaines chose qui lui échappait, des actes, des paroles. Des fois elle ne s'ne rendait même pas compte. Mais hélas, encore une fois, elle avait détruit quelque chose. Une auberge.... Il pleuvait, une pluie froide et désagréable.

-J'ai... j'ai encore détruit quelque chose... je... je voulais pas que... que toute prenne feu.... Laeva à encore fait une bêtise rhaaa....

Se cachant les yeux avec le dos de sa main couverte de suie et d'égratignure, elle pleurât doucement, très faiblement, tout en accumulant un peu plus d'épuisement et de culpabilité en même temps. Sa peau, au contact de la pluie glacée était pâle comme de la porcelaine. Dire qu'elle avait pourtant prit un bain chaud il y a quelque heures pour éviter les courbatures.

-Je... je suis désolé, neko pas être con... gentil... j'ai.... je voulais pas dire ça c'est pas vrais. Sans Kukai le loup aurait manger Laeva pendant qu'elle dort. J'ai.... j'ai.... j'auria spas du mettre le feu, on à pas d'endroit pour dormir, alors que ça reste une nuit de pleine lune, et le sol est humide et boueux et... et.... snif....

Laeva n'avait rien de très grave hormis ses mains qui étaient plus abîmer par quelques égratignure et des écharde de bois, elle serrait fermement quelque chose dans l'une d'elle, elle semblait avoir totalement oublier qu'elle avait ce collier dans la main. Quelque chose la préoccupait trop pour y penser. La culpabilité et cette impression d'avoir l'intérieur de son corps en train d'être dévoré par les flammes, les mêmes qu'elle avait provoquer. Surement était-ce la fatigue. Tout en sanglotant elle décidât de se blottir contre le neko. Le choix semblait vite fait entre faire les boutiques ou bien dormir...

-O..Onee-sama va... va être furieuse en apprenant que... que... que c'est moi qui à mit le feu à cette auberge... snif.... puis... puis la robe qu'elle m'a donner à brûler avec aussi.... je.... je.... je vois pas comment je... je vais pouvoir expliquer ça.... snif

•••



Dernière édition par Laeva Pandémonia le Mar 14 Nov 2017 - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMar 14 Nov 2017 - 15:30

La pluie s’est enfin arrêtée. C’est déjà un point positif. Heureusement que Murasame est magique, sinon, nous aurions dû passer le reste de la nuit sous la pluie. Bon, d’un point de vue physique et hormis la fatigue, elle a l’air d’aller bien. Quoique qu’elle s’est un peu blessée la main. Je vais aller la désinfecter et ça va guérir tout seul. J’espère juste que Mme Läkare. Quant à moi, c’est à peine plus important. En même temps, on peut dire que j’ai foncé droit dans la gueule du loup. Mais ce n’est pas si grave, j’ai déjà connu pire…Brrr foutu Dragon. Et puis il ne m’a pas assez griffé pour me blesser…et puis je ne pense pas qu’un loup puisse baver des pattes. Je pense aussi que si j’avais été atteint, je l’aurais senti. On dit que ce venin est des plus douloureux alors bon…ça devrait aller pour moi. De plus comme je suis un neko, je guéris très vite donc si tout ce passe bien, Mm Läkare ne verra pas que je me suis blessé. C’est rassurant. Elle fait peur cette infirmière. Mais elle est sympa dans le fond.

Oh…pauvre Laeva, elle doit s’en vouloir à mort. Et moi, je ne suis pas très fort pour les discours. Et en plus elle est crevée. Probablement plus que moi…ce qui est étonnant. Je sens que je vais être obligé de faire nuit blanche. Rah et j’ai un contrôle dans deux jours en plus fait chier. En maths en plus. Bordel déjà que je ne sais pas compter… bon Kukai ce n’est pas le moment de penser à ça, tu as mieux à faire. Et puis c’est fini.

Je commence à accompagner Laeva dans l’étreinte qu’elle me fait. Tiens, je ne pensais pas qu’elle pouvait me pardonner aussi vite. Et voilà qu’elle me demande pardon en plus. Mais enfin je ne lui en veux absolument pas. Je me baisse aussi à sa hauteur et commence à lui faire ce fameux geste que l’on qualifie de « patpat » que je vais accompagner d’un sourire qui démontre la plus grande sympathie.

« Allons, Allons Lae… ça ne sert à rien de pleurer voyons. Tu sais, je ne t’en veux absolument pas. Tu sais je suis un neko hein ! Et comme tous les chats, je suis plutôt con c’est vrai. Et c’est plutôt à moi, non pas de te remercier, mais plutôt de te féliciter. Tu as réussi à prendre ton courage pour te battre contre une créature bien plus forte que toi. C’est la preuve d’une très grande force de cœur. Alors du fond du cœur, je te félicite. Tu as déjà plus de mérite que je n’en aurais jamais. C’est vrai mon collier à brûlé par tes flammes, mais s’il n’y avait pas eu le loup-garou, je ne l’aurais pas perdu.

D’ailleurs, peut-être que je t’ai sauvé de lui d’une manière indirecte, mais tu m’as clairement sauvé de lui. Qui sait en quelle genre de pâté j’allais être réduit. Certes tu as foutu le feu, mais j’ai réussi à l’éteindre non ? De toute façon, si je me rappelle bien de ce que j’ai lu, un loup-garou doit obligatoirement s’enchainer de lui-même pendant les nuits de pleine lune. Mais cette région est connue pour regrouper des personnes qui ne veulent pas se faire attacher. C’est pour ça qu’ils trainent dans la forêt. Donc légalement, on ne risque pas grand-chose pour ça.

Et ne t’en fais pas pour Mary, je suis sûr qu’elle va comprendre. Elle ne t’en voudra pas, ou alors très peu.

Alors sèche moi ces larmes…ou pleure un bon coup, comme tu veux, réchauffe-toi avant de tomber malade et si tu ne veux pas marcher, je vais te porter. Tu garderas Hitatsu près de toi pour que l’on ne meure pas de froid et en attendant, je vais nous trouver un abri pour la nuit.

Juste avant de partir au fait, je voudrais te dire deux choses.

La première, vu que maintenant tu as réussi à affronter plus fort que toi, si tu veux me tuer, fais-le par en face et sans que je dorme, réveille-moi avant au moins.

Ensuite, Est-ce que tu me fais confiance ?
»

Cette dernière peut paraître étrange certes, mais si elle n’a aucune confiance en moi, je vais avoir un peu plus de boulot que prévu. Il est capital qu’elle me fasse confiance, et sincèrement.

Il ne faudra pas que j’oublie d’aller acheter des vêtements demain matin. Vu sa posture, je crois qu’elle va choisir de dormir.

« Bon Lae. Demain juste après avoir acheté des vêtements pour nous, j’irais te prendre de quoi te soigner, ne t’en fais pas pour moi, je me régénère assez vite. Ah et aussi, si tu veux dormir, n’hésite pas, j’ai encore assez d’énergie pour te porter sur une belle distance. Par contre ne fais pas tomber Hitatsu, on va mourir de froid sinon. »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Deux malades ft Laeva Pandémonia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Continents :: Continent Neeas :: Plaine des Fleurs Noires-