Partagez| .

/!\ Un nouvel épéiste fait place. /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 10/07/2017
Messages : 26
Race : Demi-Dieu (parent humain)
Pouvoir : Invocation d'armes
Habitat : Académie
Métier : Étudiant
Soras : 720
Avatar utilisé : Un fan-art que j'ai trouvé sur google image.
Couleur de dialogue : J'écris en #990000 normalement.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
MishukiLun 31 Juil 2017 - 3:37

Chiant...

Mon réveil sonne, qu'es-ce que c'est désagréable... je l'éteins en posant violemment ma main droite sur cette boîte à bruits pour l'éteindre mais elle va recommencer dès le lendemain, encore et encore. Un réveil c'est très monotone, comme ma vie au lycée, tout comme cette journée de cours qui était encore ennuyeuse et sans intérêts pour moi, je n'y ai rien appris et je me suis ennuyé pendant de très longues heures, seul, sans une personne me calculant, encore une fois. C'est extrêmement lourd de revivre une deuxième fois toute sa scolarité, en soit avant j'étais un adulte de 25 ans, je n'ai rien à faire ici... Il n'y a pas de programmes pour les gens non-natifs? Suis-je bête, j'ai recommencé à partir de zéro, évidemment que c'étais impossible pour moi... C'est ennuyant mais autant "profiter" de ma seconde jeunesse, surtout que de nature je suis gâté, j'ai la chance d'être un Demi-Dieu, c'est pas donné à tout le monde. Bon je vais me calmer, après je vais devenir prétentieux et c'est pas trop mon genre de l'être...

Je soupire, ma journée de cours s'est enfin terminé et je n'ai pas de devoirs à faire pour le lendemain, j'ai réussi à m'avancer pour un petit moment, ça veut dire que je suis "libre". En me baladant dans les couloirs du lycée dans l'optique de regagner ma chambre, je vois une affiche présentant le club de kendo qui a ouvert il n'y a pas trop longtemps, apparemment ils recrutent encore. Je lisais attentivement, bien sûr que ça m'intéresse, j'adore les armes puis il faudrait que je fasse au moins une activité sportive, histoire d'être en meilleur condition, ça peut toujours être utile. Sur cette affiche y a tout de dis, les horaires sont de 19h00 à 21h00 et le programme a l'air très chargé. En soit je veux juste apprendre à savoir comment utiliser une arme parce que c'est bien beau de savoir en invoquer et en balancer sur les gens mais sans savoir en manier ça sonne de suite moins classe... Mais bon! Il n'y a pas le choix, rien n'est rose dans la vie... malheureusement.

Je regarde en haut, face au mur, il y a une horloge d'accrochée, l'heure indiquée est 18h27. J'ai l'habitude de manger aux alentours de 19h00 mais si je veux pouvoir participer à ce club il faudra que je mange un peu plutôt... hm c'est une mauvaise idée, je serai en pleine digestion et je n'ai aucunes envies de vomir là-bas. Mes petites pâtes à la carbonara attendront un peu plus. Je vais juste rapidement dans ma chambre grignoter un petit peu, quelque chose de sucré pour ne pas arriver le ventre vide et faire un malaise au club, se serai gênant et embêtant...

Bon, j'ai bien mangé ce qu'il faut et je me suis hdyraté, maintenant je sors de ma chambre et je me dirige au gymnase, c'est dit que c'est ici que les cours auront lieu. Je me trouve face à la porte, à 18h59 précisément, j'inspire un coup pour soupirer longuement, ça m'embête un peu de participer à une activité avec des gens mais je dois faire ça pour mon propre bien, je suis sûr que mon expérience me sera utile pour plus tard.

Je ne tarde pas à toquer tout simplement, juste pour faire savoir aux gens à l'intérieur que je vais entrer... 'fin ils sauront pas que c'est moi mais ils se douteront que c'est un intéressé j'imagine. J'entre donc dans le gymnase en refermant derrière moi puis je regarde tout autour de moi, c'est rare que j'entre dans ce genre de lieu, uniquement quand ma scolarité m'y oblige...  en soit il n'y a rien de spécial, ça se voit qu'ici on fait du kendo, il n'y a rien d'autres à ajouter, je me sens juste perdu et pas à ma place. J'observe juste les personnes qu'il y a à l'intérieur, il y a juste une sorte d'homme-chat qui a retenu mon intention mais sans plus. Et dire qu'avant si on m'avait dit que les démons, les hybrides et les dieux existaient j'aurai ris et pris mon interlocuteur pour un idiot... grave erreure décidément.

Je ne sais pas trop quoi faire, j'ai pas non plus l'air d'être facile à approcher mais ça se ressent que j'ai envie de participer à cette activité et que l'âme du passioné prend un peu le dessus. Je fais juste quelques pas en avant histoire d'être un peu mis en avant afin qu'on me repère et qu'on vienne vers moi même si ma présence est proche à celle d'un fantôme, c'est-à-dire inexistante...

Je soupire encore, je patiente et la patience n'est pas trop mon fort, j'attend juste que quelqu'un me remarque et vienne vers moi pour que j'intègre le club... Je sens que je vais suer un peu plus que d'habitude.


Dernière édition par Mishuki le Mer 2 Aoû 2017 - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMar 1 Aoû 2017 - 0:24

18 heures, enfin la fin des cours. Je sors en dernier comme à mon habitude, en même temps, organisé comme je suis, il est difficile de sortir en premier. Je salue le professeur de sciences avant de repartir vers le complexe sportif, la leçon commence à 19 heures, il va falloir que je me dépêche. Mais je suis toujours étonné du nombre d’adhérents au club, seulement trois… c’est peu, vraiment peu, je voudrais que quelqu’un vienne ce soir.

Bon, ce n’est pas vraiment le moment de rêvasser, il faut que je passe de suite à ma chambre pour prendre un repas rapide, riz dinde, sauce au champignon et une omelette aux lardons de poulet. Ensuite, je laisse mon uniforme contre mon Hakama et mon Keikogis. Ensuite, je mets mon boken et mon Shinaï dans mon sac, le reste de l’équipement pour les élèves est déjà dans le complexe, il faut juste que j’installe la salle.

18h30, la salle est fin prête, je vais commencer mon échauffement personnel et mon petit entrainement solo au katana, je vais m’arrêter à 18h50, comme ça, je serais prêt pour accueillir les élèves qui viennent toujours cinq minutes à l’avance.  

Je commence par mes petits mouvements afin de commencer par chauffer le tout avec des coups simples dans le vide, rien de spectaculaire, mais de quoi bien préparer mon corps et mon esprit.

Oh, voilà les premiers.


- Salut Alphonse ! Alors ? Bien ta journée ?
- Tranquille Kukai et toi ?
- Bof, un peu chiant mais bon, je ne fais pas de magie donc je peux pas tout apprendre. Bon allez, on commence maintenant, tu t’es échauffé avant de venir ?
- Qu’est-ce que tu crois, je veux commencer maintenant !!
- Hey attends, il faut que les autres arrivent.


Quand tout le monde est là, on commence, je leur fais faire un échauffement simple et une fois qu’il est fait, je commence à former des groupes de duels, je m’assure qu’aucune armure n’est défectueuse, et je les fais se battre, des coups verticaux pour commencer, ils apprennent à une vitesse, c’est fou. Je n’ai pas vu le temps passer avec eux. Ils progressent à une vitesse folle.  

Soudain, on frappe à la porte, celle-ci s’ouvre et je vois un élève un peu paumé mais qui a l’air de savoir ce qu’il fait, comme s’il découvrait un monde qu’il cherchait, c’est peut-être un nouvel élève pour moi, ce serait bien, comme ça, il y’aurait un nombre pair et je ne saurais pas obliger de faire les duels pour égaliser. Et puis, cela me plaît de voir de jeunes motivés. Je le laisse prendre ses repères avant de comprendre qu’il n’a pas l’intention de se faire remarquer, mais c’est déjà un peu trop tard, quand on tape à la porte en même temps…


- Yo !!! Alors ça va ? Tu viens faire une séance d’essai ? Ça fait plaisir de voir des arrivants, alors dis-moi, avant que l’on commence, je voudrais avoir deux trois infos, rien de vilain je t’assure, c’est juste pour savoir ce que je vais pouvoir te faire faire. Quel est ton nom, ton âge et est-ce que tu maîtrise une forme de magie quelconque ? Si oui, laquelle ? Au passage, pardonne-moi, mais je suis si excité de voir une nouvelle tête se présenter que j’en oublie la politesse de base. Je m’appelle Kukai Sawaka et je suis le fondateur de ce club doublé du sensei.

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 10/07/2017
Messages : 26
Race : Demi-Dieu (parent humain)
Pouvoir : Invocation d'armes
Habitat : Académie
Métier : Étudiant
Soras : 720
Avatar utilisé : Un fan-art que j'ai trouvé sur google image.
Couleur de dialogue : J'écris en #990000 normalement.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
MishukiMar 1 Aoû 2017 - 1:06

Je regardais ce qu'ils faisaient, on dirait que c'était des combats d'entraînement, c'est sympas ça, j'aimerai bien en faire. N'empêche ils sont très peu, ils sont seulement 4 personnes dans le club, j'aurai pensé qu'il y avait plus de membres dans ce genre de club, peut-être que les gens ne sont pas intéressés par ça, pas de bol. En plus pour les entraînements ça doit être compliqué, si le prof est parmi eux, les entraîneemnts doivent être compliqués à 3 seulement, heureusement que j'arrive, comme ça on sera pair.

Il n'a pas fallu longtemps pour que quelqu'un vienne vers moi, vu le nombre de personnes qu'il y a ici, j'imagine que je ne suis pas passé inaperçu en toquant et en entrant dans le gymnase. C'est l'homme-chat qui vient vers moi, il a l'air content que quelqu'un veuille s'inscrire ici, j'imagine que c'est normal. Pour moi, son arrivée est plus une surprise qu'autre chose. J'ai pas du tout l'habitude qu'on s'adresse comme ça à moi, comme si j'étais un pote sauf que non, chaton, il faudra faire plus d'efforts pour être intime comme ça avec moi.

Salut... je suis venu pour une séance d'essai et... je vais bien, merci. 

J'ai toujours autant de mal avec les gens et je ne sais jamais quoi répondre quand on me demande si ça va bien, je dis toujours oui alors que non je ne vais pas bien, mais ça sert à rien de dire non, soit on s'en fiche, soit on te pose des questions ennuyante en croyant pouvoir aider... autant dire oui pour éviter tout ça, c'est une économie de temps. J'espère qu'il va pas prendre mal le fait que je suis souvent froid et que mon visage est renfermé voir inexpressif selon les situations, même si ça s'atténue un peu par l'excitation de venir ici. Je devrai tout de même avoir l'air renfermé.

 Il commence une sorte d'interrogatoire pour savoir ce que je peux faire ici, c'est assez ennuyant... J'imagine que c'est une étape obligatoire mais ça reste ennuyant... Je soupire et lui répond.

Mishuki, j'ai 19 ans et... non je ne sais pas utiliser de la magie, je suis un simple humain.

Dès le début il arrive à me poser des questions embêtantes. J'ai réussi à me rattraper tout de même, je n'ai jamais utilisé mon pouvoir ici et je compte le garder secret. De toute façon il y a juste une petite partie de la direction qui le sait mais les élèves ne le savent pas. Il est hors de questions qu'ils découvrent mon pouvoir et qu'ils sachent que je suis un Demi-Dieu, surtout un enfant d'un Dieu de la guerre, j'imagine même pas le bordel, ça briserai mon quotidien tranquille et monotone. Me faire appeler Mishuki ne devrais pas être un problème, j'ai tendance le divulguer à n'importe qui, encore une fois, peu de personnes savent comment je m'appelle vraiment, on va dire que c'est réservé principalement aux intimes.

Visiblement j'ai eu bien raison d'être un peu intrigué par lui, ce Kukai est le fondateur et le professeur. Je remarque sans grandes surprises qu'ils sont dans une tenue adaptée pour ce sport, je devrai demander où je peux me changer pour mettre ça, je suis sûr que ça m'ira bien.

C'est où que je peux avoir cette tenue? J'imagine que ma tenue d'étudiant n'est pas adaptée pour le kendo...

Bon, ça a commencé mal mais j'ai réussi à me rattraper, avec un peu de chances il sera comme tout le monde et n'y verra que du feu sans demander plus de détails derrière. J'ai hâte que mon entraînement commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMar 1 Aoû 2017 - 22:03

Eh bien, il n’a pas l’air très social celui-là, je pense que je vais avoir besoin de le recadrer un bon coup pour qu’il comprenne que ce n’est pas un « Club Med » ici. Je ne suis pas le fondateur pour rien, mais bon, passons, il a le droit d’être froid mais je sens qu’il n’a pas compris toutes l’importance de la situation, en même temps à toujours sourire, voilà ce qui arrive on nous prend toujours pour un con.

Je prends donc un air, plus sérieux, j’arrête de rendre ma voix un peu plus aigüe pour laisser place à ma vraie voix, une voix très grave, qui peut toujours descendre dans les octaves sans le moindre effort, ma voix, je n’aime pas trop l’utiliser à tout bout de champs, peut-être à cause des moqueries du type « Hey, tu me fais un ASMR ? ». J’arrête de sourire, je le regarde droit dans les yeux et je m’impose par mon mètre 91. Je ne compte pas lui faire peur, juste, je compte lui faire comprendre que le sérieux est obligatoire pour la sécurité de tous dans ce club.

«
Je sens que tu n’as pas très bien compris ce que je t’ai dit, pardonne-moi, je me suis mal exprimé. Je me fiche de savoir comment tu te portes niveau moral, même si ça a son importance, je veux savoir comment tu te portes physiquement, parce que crois-moi. Tu vas en chier ici, au bout de deux mois seulement, tu finiras avec un esprit tous aussi sculpté que ton corps tu auras pecs et abdos à profusion si tu fais ce que je te dis, tu pourras maîtriser un voire deux katanas quand j’aurais moi-même appris la double escrime.

Mais je te préviens, c’est très difficile, l’entraînement, c’est tout le temps, même dans l’alimentation, il te faudra manger sainement, passer à 4000 calories par jours au moins vu ta carrure, 21 grammes de protéines, 30 grammes de glucides, 15 gramme de magnésium, tout cela à chaque repas. Crois-moi, si tu n’as pas une bonne forme physique, il y’a de gros risques pour ta santé.

Donc, pour ces raisons, il faut que je puisse avoir ton état physique pour savoir ce que tu vas pouvoir faire, si tu fais un truc que tu ne peux pas faire, tu risques de finir à l’infirmerie voire entre quatre planches. Donc je repose ma question. Est-ce que ça va ?

Sache que pour ceux qui s’inscrivent, même s’ils ont répondu à mes questions, j’ai accès aux dossiers personnels, et même si tu ne seras pas verbalisé dans le cas où tu mentirais, je préfère te prévenir, toutes vos vies sont sous mon autorité, je suis responsable de chaqu’un de vous, que vous soyez-majeur ou non. Alors que ce soit bien clair, je ne tolèrerais aucune chose qui pourrait mettre en danger ne serait-ce qu’un minimum.
»

Bon, j’ai été sérieux sur le coup, il devrait comprendre que je ne suis pas du genre à rigoler comme cela.

Bon, il va falloir qu’il sache où est l’armure, je vais lui donner, mais pour aussi lui faire comprendre une chose grâce au poids de l’armure.

«
La tenue ? Oh, tiens, je vais t’en chercher une.
»

Trente secondes plus tard, je reviens avec une armure qui peut-même résister à la magie. On ne sait jamais, je lui ferais confiance quand j’aurais lu son dossier.

«
Tiens attrape, une fois que tu l’auras enfilée, je vais te montrer comment égaliser son poids. Bon, une fois cela fait, on va commencer à t’échauffer. Tu as bien mangé ?
»

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 10/07/2017
Messages : 26
Race : Demi-Dieu (parent humain)
Pouvoir : Invocation d'armes
Habitat : Académie
Métier : Étudiant
Soras : 720
Avatar utilisé : Un fan-art que j'ai trouvé sur google image.
Couleur de dialogue : J'écris en #990000 normalement.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
MishukiMer 2 Aoû 2017 - 0:01

Il prend un air et une voix plus sérieuse, limite il veut m'intimider, sauf que ça marche peut-être sur les autres, mais surtout pas sur moi... Je commence déjà à soupirer, ça promet déjà d'être ennuyeux. 

Il me raconte un long discours, c'est chiant, à la base je suis venu ici pour m'entraîner, pas pour faire causette. J'ai au moins la politesse de l'écouter... Avec un sourire en coin. De joie? Non, plus le genre de sourire que j'ai quand on commence déjà à me saouler comme il est en train de faire. C'est ennuyant tout ça... J'en ai marre... 

De ce que j'ai compris, il n'en a rien à faire de mon état moral, que je vais en baver, que si je l'écoute je maîtriserai le maniement d'une arme voir deux à la fois, qu'il se prend un peu pour ma mère en me prenant légèrement pour un imbécile et qu'il connaîtra ma nature si je m'inscris... C'est chiaaaant... Il me gonfle.

À la fin de ce discours je soupire encore une fois. Par la même occasion, moi aussi je le regarde droit dans les yeux et je me souviens d'une certaine expression que j'avais quand j'étais sur Terre, c'est-à-dire que beaucoup de choses pouvaient se lire sur mon visage: j'en ai rien à faire de tout, je méprise les gens et les regarde de haut, limite avec de la haine, en ayant l'air sérieux avec un regard glacial. C'est exactement cette expression que j'ai actuellement, malheureusement... Je lui répond encore plus froidement que la dernière fois, au moins il saura qu'il m'a énervé. Cependant je ne crie pas, de toute façon c'est pas mon genre, même en étant énervé à moins que je le sois vraiment mais ça c'est autre chose. 

Il ne me semble pas avoir parler de mon moral et je sais très bien que ça ne sera pas de tout repos, je suis pas venu ici pour faire de la lecture, je suis là pour apprendre à manier un katana, même ça c'est trop demander? 'fin je sais pas faut arrêter d'être abruti à un moment, vous êtes tous pareil, incapable d'évoluer. je me mordille l'intérieur de la joue et je serre mes deux poings malgré ma faible force avant de reprendre. Par contre mon esprit est assez sculpté comme ça, j'ai juste besoin de la partie physique, si je suis au mauvais endroit je pourrai partir, dommage, je croyais qu'ici c'était un club de kendo, ça avait l'air d'être sympas. je prend une légère pose, il faut que je me calme un peu, parce qu'il commence déjà à me taper sur les nerfs et ça, c'est très rare. Au passage, t'es pas ma mère à ce que je sache et de toute façon, même ma mère n'a pas ce qu'on appelle "autorité" sur moi, qui est utilisé pour faire genre alors qu'au fond ça attire plus de la haine que le respect. comment tu veux te calmer avec ça, j'en suis sûr qu'il en fait exprès... mais j'en peux plus de tout prendre sur moi, il faut que ça dégage un moment, ces émotions inutiles, qui m'empêche de raisonner clairement et raisonnablement.  Je mange sainement, je n'ai pas besoin de programme, je compte pas me bodybuilder. Puis je t'ai déjà dis que j'allais bien, t'es sourd ou tu te répètes?! Je pencherai pour la deuxième option, se serai bien con pour un chat de rien entendre n'es-ce pas? Puis écoute, je n'en ai rien à faire que tu consultes mon dossier, de toute façon il me semble que tu n'as pas l'autorisation de divilguer des infos privées et encore heureux. Ah puis c'est surtout pas toi qui va être responsable de ma vie, je me suis toujours débrouillé seul et je me porte très bien comme ça. Alors je te préviens tout de suite, crois pas que tu es responsable de moi, je suis assez assez grand pour ne mettre en danger personne, moi y compris.

Il commence déjà à me faire péter un cable alors que je viens juste d'arriver, je vais pas l'apprécier, je le sens. Je suis juste venu m'entraîner à manier une épée, même ça c'est trop demander?! Bon... faut que je me calme un peu, ça ne sert à rien de vider son sac comme ça, je ferme les yeux et je prend une grande inspiration et je soupire un bon coup, mon visage est redevenu comme il était à mon entrée ici et j'ouvre de nouveau mes yeux. 

Il va me chercher une tenue, au moins je vais pouvoir commencer l'entraînement, je sais pertinemment que ça ne sera pas simple et que je suis une quiche niveau physique mais je suis suffisament motivé pour y remédier. Une fois que tout ça sera fait, je serai inarrêtable.

Bref, j'attrape l'armure avec un peu de mal, elle est assez lourdre à porter je trouve. Je discute pas et je l'enfile immédiatement avec un peu de mal mais j'y arrive quand même. Il me pose encore une question, c'est qu'il n'en a jamais assez dis donc.

Quelque chose de sucré, si je mangeais un vrai repas, je serai en pleine digestion et je vomirai à coup sûr. Je mangerai mon repas du soir après l'entraînement.

Qu'il ne vienne pas encore m'embêter, je veux juste passer à l'entraînement, je suis prêt, c'est maintenant ou jamais. Suivant comment l'entraînement se déroule, je verrais si je l'intègre ou non, en tout cas se sera sûrement pas pour raison d'affinités, clairement pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaMer 2 Aoû 2017 - 23:48

Quelle tête de con celui-là, je sens que je vais vite avoir à la recadrer et dans le bon sens, j’ai bien vu la manière qu’il a de ma dévisager quand je lui parler, il n’est pas au courant qu’ici je suis le prof ou quoi ? Je lui ai dit pourtant. Et ce sourire en coin… il m’énerve au plus haut point ce sale gosse. Je sens qu’il ne va pas faire long feu ici, et pire encore, je sens que c’est un des seuls contre lequel je vais avoir beaucoup de mal à contenir le monstre.

Et là il me regarde de haut en plus, ce genre d’air supérieur alors qu’il n’est encore rien ici, il est de trop bonne naissance pour nous ou quoi, de toute façon, s’il n’est pas content, il n’a qu’à se barrer, ça m’évitera des soucis.

Calme toi Kukai, ne viens pas commettre un meurtre ici. Tu te l’es juré, pas de meurtre dans ce monde.

Mhhhh, moi ça me démange de lui en flanquer une belle, tu verras, il sera sur le cul une fois qu’il aura bien compris sa douleur, ce p’tit bourge peut bien aller sa faire mettre, il n’aura qu’à appeler sa petite maman au secours et on lui fera subir le même sort aussi.

Mais ferme-là, c’est un gosse, et je t’ai dit que je ne voulais plus de revoir.

Tu as déjà oublié ? Je suis toi, et tu es moi, je ne suis qu’à la base, qu’un trouble comportemental, je ne suis même pas censé pouvoir te parler. Ahh la Déesse, une vraie sadique hein ? Regarde un peu comme tu le contre moi…enfin…contre toi.

Et le voilà qui se met à l’ouvrir sa grande bouche, il va me faire ce foutu discours d’ados trop attaché à sa petite Independence et tenter de « me remettre à ma place ». S’il tente ça…

« Il ne me semble pas avoir parler de mon moral et je sais très bien que ça ne sera pas de tout repos, je suis pas venu ici pour faire de la lecture, je suis là pour apprendre à manier un katana, même ça c'est trop demander ? 'fin je sais pas faut arrêter d'être abruti à un moment, vous êtes tous pareil, incapable d'évoluer. »

Oh merde, voilà un truc que je ne vais pas pouvoir tolérer. Ses motivations ne sont pas du tout celles attendues, il n’a qu’à aller s’inscrire dans un club de tir pour une arme, et pour une arme blanche, il peut aller sa faire foutre. S’il veut juste apprendre à charcuter des gens, c’est hors de question que je lui enseigne quoi que ce soit. Il doit avoir une bonne raison derrière, sinon, je ne le prendrais pas du tout. Je sens que je vais le…

« Par contre mon esprit est assez sculpté comme ça, j'ai juste besoin de la partie physique, si je suis au mauvais endroit je pourrai partir, dommage, je croyais qu'ici c'était un club de kendo, ça avait l'air d'être sympas. »

Et en plus il se permet d’insulter le club, tu veux que je te dise, va te…

« Au passage, tu n’es pas ma mère à ce que je sache et de toute façon, même ma mère n'a pas ce qu'on appelle "autorité" sur moi, qui est utilisé pour faire genre alors qu'au fond ça attire plus de la haine que le respect. »

Mais bordel il fait semblant de ne pas comprendre ou bien ? Je lui ai dit que j’étais le seul maître ici et qu’il le veuille ou non, sa vie m’appartient ici, je suis responsable du moindre accident qui arrive en ces lieux dans cette heure-ci. Bordel, s’il continue…il va me pousser un commettre un acte qui va risquer de faire fermer le club.

« Je mange sainement, je n'ai pas besoin de programme, je compte pas me bodybuilder. Puis je t'ai déjà dit que j'allais bien, t'es sourd ou tu te répètes ?! Je pencherai pour la deuxième option, se serai bien con pour un chat de rien entendre n'est-ce pas ? Puis écoute, je n'en ai rien à faire que tu consultes mon dossier, de toute façon il me semble que tu n'as pas l'autorisation de divulguer des infos privées et encore heureux. Ah puis ce n’est surtout pas toi qui va être responsable de ma vie, je me suis toujours débrouillé seul et je me porte très bien comme ça. Alors je te préviens tout de suite, crois pas que tu es responsable de moi, je suis assez grand pour ne mettre en danger personne, moi y compris. »

Oh bordel et il rejette même cette partie essentielle de l’entraînement, il ne sait pas ce que signifie « en chier » apparemment. Bon bordel là il est vraiment parti trop loin, je n’arrive même pas à me retenir et…oh non, pas toi…non !

Et si, tu t’es laissé avoir, regarde, je contrôle tout hihi !!!

Sans Hésitation, je l’attrape par le col et le soulève, malgré l’armure en plus, sans beaucoup de difficulté, il faut dire qu’il n’est pas très lourd. Pris de toute ma rage, je lui crache dans un hurlement bestial.


« FERME TA GRANDE GUEULE !!! ESPÈCE DE PETIT CON TU VA VOIR CE QU’IL EN COÛTE DE NE PAS RESPECTER LE CLUB, ICI ON S’ENTRAÎNE AVEC LE PLUS GRAND DES RESPECT ALORS ECOUTE MOI BIEN.

JE SUIS TOUT SAUF TA MÈRE, ICI, JE SUIS TON MAÎTRE ! C’EST MOI QUI DONNE LA CADENCE, C’EST MOI QUI GÈRE TOUT LE MONDE, QUE TU LE VEUILLES OU NON, CE N’EST PAS TOI QUI VA ME FAIRE CHIER AVEC SES AIRS SUPÉRIEURS, SI TU VEUX, TU PEUX MÊME APPELER TA MAMAN CHÉRIE, ELLE PEUT-ÊTRE N’IMPORTE QUI, MAIS LAISSE MOI TE FAIRE COMPRENDRE UNE BONNE CHOSE, JE T’INTERDIS D’INSULTER ENCORE UNE SEULE FOIS CE CLUB, TU N’AS AUCUN DROIT ICI ET QUE TU LE VEUILLE OU NON, JE GÈRE TA VIE ICI ! ET BORDEL, C’EST QUOI CES MOTIVATION QUE T’AS ? MAÎTRISER UN KATANA ET C’EST TOUT ? BORDEL CE N’EST PAS LE BUT DE CE CLUB. OUI ON A L’AVANTAGE DE FAIRE CA MAIS MERDE J’EN AI RIEN A FOUTRE DE TON MENTAL SCULPTE ! TU FAIS CE QUE L’ON TE DIT ET C’EST TOUT ! T’AS QU’A TE BARRER SI TU N’ES PAS SATISFAIT !!! OSE ENCORE UNE FOIS ME MANQUER DE RESPECT PETIT CON ET TU VERRA UN TRUC QUE JE CACHE DEPUIS TRÈS LONGTEMPS, UN DÉMON QUI NE CHERCHE QUE MORT ET DESTRUCTION !!!
»

Une fois ce discours plus ou moins enflammé balancé, je le jette avec violence sur le tatami et…

Bordel dégage je t’ai dit !!! C’est…

« AHHH, bordel, sors de là !!!, Tu me…Fais mal… »

Je suis à genoux, en train de me tenir la tête, presque sur le point de m’arracher les cheveux, je ne contrôle plus, tout ce chemin pour rien ? Non ! Je ne dois pas…perdre.

« Je vais…tuer… »

« NON ! Dégage de là !!!, Armfh !!! Je…non tu dois…partir…je ne vais pas te laisser sortir…Ne bouges…pas. »

Je ne sais pas combien de temps je vais encore pouvoir tenir, et merde moi qui étais l’exemple parfait ici, un maître qui écoute ses élèves et qui admirait leur courage et leur détermination. Mes yeux change encore… mes pupilles se dilatent et reprennent leur place comme un œil de chat, mais ça recommence, ça se dilate, ça se remet en place. Voilà, bordel, à cause d’un sale gamin qui m’as fait perdre mes moyens, le club va peut-être fermer…sauf si je résiste. La douleur est insupportable, je le sens, là, sous ma peau, prêt à bondir pour tuer.  

« AHHH ! Non ! Ne…ne… »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 10/07/2017
Messages : 26
Race : Demi-Dieu (parent humain)
Pouvoir : Invocation d'armes
Habitat : Académie
Métier : Étudiant
Soras : 720
Avatar utilisé : Un fan-art que j'ai trouvé sur google image.
Couleur de dialogue : J'écris en #990000 normalement.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 20/60/60
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
MishukiSam 5 Aoû 2017 - 3:30

Je m'étais un peu calmé, fallait que je déballe mon sac mais apparemment, je m'en suis pris à la mauvaise personne... Tant pis. L'homme-chat a l'air de ne pas avoir apprécié ce que je viens de lui dire, je comprend, j'aurai pas accepté ça non plus. Il m'a tout de même surpris quand il m'a soulevé, non pas pour sa force, je suis très léger, ça doit être simple j'imagine. Je suis juste surpris de son acte de violence dans son propre club et surtout, en tant que maître. 

Il me tient bien par le col et commence à m'hurler dessus, je ne comprend qu'un mot sur deux mais j'arrive à deviner ce qu'il me dit. 'fin vu comment il est énervé, je ne vais pas me torturer l'esprit à déchiffrer tout ce qu'il me dit. 

Pendant son discours je me sentais mal. Mal pour lui, d'ailleurs j'avais un sourire de compassion pour lui, juste pour ça je pourrai porter plainte au directeur pour violence envers autrui, surtout que c'est le maître et le prof de kendo, il doit montrer l'exemple à ces élèves en étant maître de lui même au moins. Vu qu'il a la chance que je ne suis pas un connard à ce point là, je ne le ferai pas, je préfère attendre et voir ce qui va se suivre. À la fin de son discours je lui dis un seul mot, qui résume entièrement ma pensée.

Pitoyable...

À ce moment là, il me jette violemment au sol. Heureusement que c'est des tatamis, du coup j'ai moins mal lors de la chute, j'ai l'armure aussi qui absorbe un peu le choc. C'est qu'il a de la force le petit chat, 'fin bon, je me relève tout de même, avec un petit peu de mal vu l'armure que je porte, c'est qu'elle pèse son poids. 

En me relevant, je le vois à genoux en train de sortir des paroles sans aucuns sens et qui se contredisent en plus de ça. Il a peut-être un problème dans sa tête, une double personnalité je sais pas vraiment ce qu'il a, et à vrai dire, j'en ai rien à faire en plus je ne m'y connais pas trop. Je ne fais que de le regarder, en vrai... Il me fait de la peine. Il n'avait pas l'air agressif voir méchant et il risque de tout foutre en l'air pour cette altercation qui n'a pas lieu d'être. Après ça je pense que je partirai, je peux très bien apprendre à manier une arme tout seul. Pourquoi je voulais m'entraîner en communauté alors? Ça ne me ressemble pas, et ça ne devrai pas se produire.

Je ne sais pas trop pourquoi mais je me vois un peu en lui, comme si au fond de lui, quelqu'un criait à l'aide, qu'on lui tende une main. Tout ça me fait de la peine, j'avance vers lui, je m'abaisse pour être au même niveau que lui et je lui tend ma main gauche. J'ai l'impression d'être l'adulte que j'étais face à un enfant démuni qui crie simplement à l'aide... Pfff... Je vais mettre mon peu de fierté de côté et j'essaye de le raisonner, toujours en étant inexpressif mais en étant plus adulte cette fois-ci.

Je sais pas ce que tu as mais calme toi. Ça m'ennuierai que ton club se ferme. je suis trop maladroit, c'est pas comme ça qu'il faut faire je suppose. Je me relève, toujours en lui tendant ma main. Bon, relève toi et calme toi. T'es censé être le maître non? Tu montres le mauvais exemple à tes élèves là, alors ressaisis toi, je te connais pas mais ça n'a pas l'air de te ressembler donc si t'as un problème avec toi même, règle le vite et reviens à toi. 

Je suis pas doué pour aider les gens mais au moins j'aurai fais de mon mieux. Plus qu'à voir comment ça va tourner. N'empêche il a vraiment l'air de se battre contre lui même... Étrange. J'aurai bien tenter d'offrir mon aide mais je suis mal placé actuellement pour le faire. Malheureusement pour lui, je ne pense pas que ça se produira. Pourtant il aurait simplement à se battre contre lui même, gagner et l'enterrer vivant, ou bien, en acceptant qui il est et ne faire qu'un avec ce qu'il est tout en se maîtrisant. Ah la la la... Je soupire, j'imagine que tout ça est simple à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 155
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaSam 12 Aoû 2017 - 1:28

Ça fait toujours aussi mal, chaque fois qu’il tente de revenir, la douleur ne cesse pas, je ne m’y accoutume pas du tout. D’un certain point de vue ce n’est pas si mal, si je m’habitue au démon, il va prendre plus de contrôle alors qu’il faut que ce soit moi qui le contrôle. En plus, ce gosse à raison, je suis le maître ici et pourtant, je suis pitoyable à me tordre de douleur dans tous les sens et à dire que j’ai une envie folle de tuer. Je dois me contrôler, rester moi-même.

Alors Kukai, tu comptes continuer de lutter encore longtemps ? Laisse-moi faire, tu vas voir…

Jamais, tu ne sais toujours pas que je n’ai aucune intention de te laisser le contrôle ou quoi ? C’est moi qui commande et personne d’autre. Est-ce que c’est bien clair ? je en suis pas comme toi et je ne serais jamais comme toi, je suis le chef de ce club et crois-moi, je le serais toujours et nous serons même dans les compétitions nationales. Alors écoute moi bien, je ne te laisserais jamais le contrôle.

C’est après ce grand discours interne que j’arrive à reprendre le contrôle de ma respiration, je plaque mes poings sur le sol et mes genoux. Je tremble toujours, mais je me relève, je commence à avoir moins mal, c’est déjà ça. Il faut que je continue dans cette volée, il ne faut absolument pas que je cède, il faut que je continue d’être ce fameux maître de moi-même.

Ce que me dit le nouveau ne me plaît pas, mais je dois admettre qu’il a raison, je montre le mauvais exemple.

Cette seule pensée m’aide à reprendre plus d’esprit et de force pour me remettre debout. C’est d’ailleurs au bout de cinq minute de lutte que j’arrive à me relever entièrement, me tenant encore l’œil qui continue de ma faire mal.

« J’espère que je ne t’ai pas fait trop peur… J’ai un problème en effet, c’est…assez compliqué. Enfin bref, vu que nous sommes en parti calmés, resserre ton armure, on va commencer. »

Je sais que ce n’est pas la meilleure transition à faire, surtout que j’ai dû en choquer plus d’un et que j’ai encore mal. Mais un peu de sport et de méditation devraient m’aider. Allez, il faut qu’on se bouge, on a déjà perdu trop de temps.

Je reprends mon boken et me plaque contre un mur et là, je pense qu’ils ne s’y attendent pas mais…

Je me mets un gros coup de poing dans le ventre pour deux raisons : la première, me réveiller un peu plus, la seconde, il faut que je me concentre sur ce point précis et c’est en ayant mal que je ne vais pas oublier qu’il faut que je me concentre. J’avance ensuite vers les élèves et je leurs dit, enfin de manière forte tout de même.

« ALLEZ, on va commencer par une trentaine de pompes, et si l’un de vous rate, il devrait faire cinquante abdos. Une fois fait, on va commencer les combats ! »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

/!\ Un nouvel épéiste fait place. /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'arme de la dialectique n'aurait pas donné des résultats +
» La lumière fait place aux ténèbres, le danger nous guette. [PV Lee - Libre]
» Moi et tous mes produits dérivés Bob l'éponge...
» Un nouvel épéiste sort de la brume sanglante ! [en cours]
» QUE FAIT L'ETAT?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Académie Seïka :: Aile Rubis :: Complexe sportif-