Partagez| .

Aléa d'un jour de pluie ○ Lanzoreig Y. Narimar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Date d'inscription : 13/08/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Cursed Body
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Mercenaire
Soras : 18
Avatar utilisé : 千夜QYS3 (https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=55779244)
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : Rouge Bordeaux
Hexa : #990000 / RGB : 153, 0, 13

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: H: 55/25/0 | D: 65/30/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lanzoreig Y. NarimarMer 27 Sep 2017 - 0:00

Il obtenait enfin ce pour quoi il avait accepté ce rendez-vous.

Lilà avait apporté avec elle des documents sur les différents événements importants qui s’étaient produits et qui avaient touché la capitale. Chacun de ces papiers contenait les informations de chaque situation et la demoiselle avait entrepris de parler directement des éléments principaux des diverses affaires.

Elle commença donc par parler de la fièvre de Samhain. Une liche semblait avoir exercé son pouvoir depuis un lieu dont le nom avait déjà échappé à Lanzoreig. Ses premières pensées furent une poignée de mot rabaissant à l’égard de cette créature qui n’avait pas su gérer la situation et qui avait sans doute été vaincue par un groupe d’aventuriers sûrement plus misérable les uns que les autres.

Il se retint de poser ces questions sur cet événement car Lilà lui avait dit que tout était inscrit dans les feuillets qu’elle avait apportés. Il voulait pourtant savoir tellement de choses… La puissance de cette liche, le déroulement du combat, ce lieu dont il avait oublié le nom, les noms des personnes ayant constitué le groupe chargé de trouver l’origine du problème, si c’étaient les mêmes à avoir trouvé la solution pour stopper cette fièvre, la race et le pouvoir de ces gens ainsi que leur rôle dans la société, et j’en passe…

Le démon voulait connaître tous les détails et il espérait bien que ces morceaux de papier contiennent tout ce qu’il voulait savoir. Il ne perdit pas une seconde pour se plonger dans les écrits lorsque Lilà ouvrit un des feuillets et le positionna de manière à ce qu’il puisse lire.
Il ne fut pas déçu par le contenu. Le document était chargé de renseignements sur la fièvre de Samhain. Des noms, des passages du combat, des descriptions du lieu. Une pluie d’informations qui lui procurait une satisfaction qui pouvait se lire dans son œil.

Pendant ce temps, les deux femmes avaient commencé à manger, laissant l’arme lire à sa convenance. Lyn avait mis un temps avant d’attaquer son plat. Elle avait été subjuguée par ce dernier qui pour elle ressemblait à un véritable festin de roi. Jamais elle n’avait eu autant de nourriture devant elle. Jamais elle n’aurait espéré avoir la chance de goûter un plat cuisiné comme celui-là. De fines larmes avaient coulé sur ses joues quand elle porta le premier morceau de sanglier à sa bouche.
La viande était tendre et juteuse. Sa cuisson était parfaite et la combinaison des fèves et des lentilles créait une véritable explosion de saveur dans sa bouche qui n’était que renforcée par les différentes épices présentes dans ce plat.

Son esprit était sur un petit nuage. Si l’on devait définir l’émotion qui pouvait se lire sur son visage on aurait facilement pu dire qu’elle ressentait bien plus que de la joie. Elle pouvait à peine se concentrer sur le papier que Lilà avait déposé sur la table. Et puis à vrai dire, tout cela ne l’intéressait guère. Elle était simplement venue pour profiter d’une compagnie différente de celle que Lanz lui apportait.

De son côté le démon absorbait chaque passage en mémoire, retenait chaque nom, relisait chaque phrase plusieurs fois histoire d’être sûr de l’avoir compris et de l’avoir mémorisé. Heureusement qu’il n’avait pas perdu la main. Toutes ces années passées dans sa grotte avaient beau l’avoir affecté et fait perdre en pratique, il connaissait toujours certains langages qui lui avaient été donnés d’étudier. Les plus complexes étaient passés à la trappe, comme l’elfique et le runique, mais les basiques et les plus simples étaient difficilement oubliables, même après un millénaire.

Cette langue ne lui était pas étrangère, loin de là. Il s’agissait de celle utilisée le plus couramment, celle qui permettait à tous les peuples de se comprendre malgré leurs différences. Même après toutes ces années, elle n’avait pas changé ou n’avait subi que peu de changements que Lanz ne discernait pas.

Il interrompit la dégustation des filles pour poser quelques questions à Lilà.

"Est-ce là toutes les informations que tu as pu récolter sur cette fièvre ou y a-t-il des choses que tu n’as pas noté ? Si c’est le cas, j’aimerais les connaître."

Lanzoreig voulait absolument tout savoir. S’il avait pu avoir les renseignements détaillés de chaque personne sur cette liste, allant jusqu’à indiquer le nombre d’orteils de chacun, il les aurait accepté avec plaisir. Tout pouvait avoir un sens et signifier quelque chose. Interdiction pour lui de se priver de la moindre info.

"Oh et, tant qu’à faire, connais-tu bien les Liches ? Leurs occupations habituelles, leur sociabilité ? Ce genre de choses…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 502
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniSam 14 Oct 2017 - 7:24

Lilà était relativement satisfaite de ce début de soirée.

Déjà, il lui semblait que Lyn appréciait le repas qu’elle lui avait choisi, et c’était un choix plus basé sur les éventuels besoins nutritifs de la rousse que sur le peu qu’elle savait de ses goûts - et pour l’occasion, elle se doutait bien que demander l’avis du démon n’aurait pas été très utile; il semblait considérer l’humaine comme quantité négligeable, plus ou moins, en dehors du support physique (et peut-être moral ?) qu’elle représentait. Donc la fée violette avait supposé qu’un repas à base de viande et riche en féculents serait le bienvenu. Et vu son air gaiement rêveur, oui, elle avait fait un bon choix.

Voir l’oeil parcourir les feuillets qu’elle avait amenés était un petit peu plus perturbant. La partie de Lilà qui ne cessait de découvrir les particularités de ce monde était un peu curieuse et appréhensive envers cette arme possédée. Mais majoritairement, elle aurait aimé en savoir plus sur Lanzoreig lui-même, et sur les raisons de leur duo.

Lilà profitait de sa salade tant qu’elle le pouvait, car le démon, bien que moyennement bavard et un peu rude, lui avait paru curieux; et bien assez tôt, les questions fusèrent, interrompant son repas. D’un geste gracieux, Lilà s’essuya les lèvres avec une serviette blanche prévue à cet effet pour ensuite commencer à parler.

Il s’agit déjà d’une synthèse assez solide des éléments vérifiables et vérifiés de l’évènement, Lanzoreig. Je dispose en effet de certaines informations supplémentaires mais je ne suis malheureusement pas libre de les distribuer comme bon me semble.

C’est après tout une question d’éthique professionnelle. Certains témoignages recueillis ne concernent que ceux qui les ont vécus et moi, et je ne vais pas trahir la confiance d’informateurs juste pour un potentiel allié.

Néanmoins, la fée était consciente que cette réponse ne satisferait guère le démon-épée. Elle ajouta donc, “Je peux cependant vous garantir que vous ne trouverez en ville aucune information supplémentaire fiable, et que la version que vous lisez est déjà plus détaillée que celle publiée dans les divers journaux de la ville.

Déjà, pourtant, l’attention du démon se focalisait sur la liche. L’ennemi. Sa suspicion sur la nature profondément guerrière de Lanzoreig, mais aussi sur son côté manipulateur et stratège se confirmait.

Il fait assez attention à ses paroles et centre son intérêt sur le défi de la victoire et le plaisir du combat. Quelque chose qu’il semble partager avec Lyn, d’ailleurs, dans une certaine mesure. Je me demande si Raphael est aussi dans cet état d’esprit ? Je ne crois pas. Ce n’est pas, je pense, une caractéristique propre aux démons; ou alors peut-être l’est-ce, mais exacerbé par ses longues et nombreuses années d’existence ? Tellement de suppositions possibles… et peu de temps pour y répondre, les confirmer, les infirmer, bref, en savoir plus. Peut-être que si je lui demande gentiment … ou pas …

La fée n’était pas tout à fait plongée dans ses réflexions; pas totalement. Elle posa sa serviette sur ses genoux d’un mouvement machinal et entreprit de répondre à la question posée le plus directement possible.

Les liches sont des créatures catégorisées comme maléfiques, souvent issues d’humains ou de pratiquants de magie humanoïdes ayant mal tourné et, ou, ça dépend des situations, vraiment, qui ont été réssuscités par nécromancie. Certaines liches sont solitaires, d’autres errent en groupe, mais des études menées par la guilde des théoriciens démontrent qu’il y aurait une sorte de structure hiérarchique légère, et que toutes les liches obéiraient plus ou moins à une sorte de souverain liche.” Après avoir réfléchi un instant, Lilà ajouta. “Mes lectures avançaient le nom de Léoric, comme souverain liche, mais je n’ai pas pu le vérifier. En revanche, tous s’accordent à dire que leurs corps sont faits d’os, de tissu et de magie, qu’elle attirent les gens vulnérables dans ds endroits sombres voire des lieux hautement chargés en magie et sont redoutables en combat puisqu’elles ne sont que semi matérielles et n’hésitent pas à utiliser toute la magie à leur portée en combat. On ne retrouve jamais les victimes défaites par une liche; et réciproquement, une liche vaincue ne laisse aucune trace sinon parfois quelques artefacts magiques qui avaient perduré dans sa forme semi physique.

Après ce petit exposé, Lilà haussa un sourcil.

Cela vous suffit-il Lanzoreig ?

Dans tous les cas, elle reprit patiemment son repas, mangeant avec plaisir, ponctuant ses bouchées d’une gorgée de temps en temps, dans l’attente des inévitables questions que poserait Lanzoreig sur ce qu’elle avait dit, ou peut-être sur les autres évènements qu’elle avait mentionnés plus tôt dans la journée. De temps en temps, la fée jetait un regard à Lyn, d’un air appréciateur en voyant qu’elle se régalait de façon visible.

Sans être la journée la plus étrange de mes vies, celle-ci est dans tous les cas surprenante !

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 13/08/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Cursed Body
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Mercenaire
Soras : 18
Avatar utilisé : 千夜QYS3 (https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=55779244)
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : Rouge Bordeaux
Hexa : #990000 / RGB : 153, 0, 13

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: H: 55/25/0 | D: 65/30/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lanzoreig Y. NarimarJeu 19 Oct 2017 - 23:33

Une vraie leçon d’histoire.

Même si une personne experte en la matière connaissait forcément plus de choses sur le sujet des liches, le résumé de Lilà restait satisfaisant. Assez pour le premier venu du moins, mais pas pour Lanzoreig. Sa soif de connaissances, et surtout d’informations pouvant lui être utile, était démesurée. Ce qu’avait pu lui apprendre la petite violette n’était pas suffisant pour qu’il soit comblé.

"Pas vraiment…", répondit-il quand Lilà lui demanda s’il pouvait se contenter de ces renseignements.

Très vite il l’attaqua avec de nouvelles questions, toujours sur le même sujet : la liche. Son insistance sur cette dernière laissait supposer qu’il cherchait des informations pour une raison précise. Peut-être avait-il eu à faire à des liches par le passé. Peut-être avait-il accepté un contrat le mettant en relation avec des liches et il chercherait donc à mieux connaître son ennemi avant de devoir lui faire face.

"Donne-moi plus de renseignements sur cette liche. A-t-on des informations sur le sort qu’elle a utilisé ? Quelle est sa zone d’effet ? Est-il ciblé ? Faut-il une incantation ?"

On voyait dans son œil le besoin de réponse qu’il éprouvait. Cela lui tenait, non pas à cœur, mais il était vraiment investi dans la discussion et prêtait une oreille très attentive à ce qu’allait lui répondre son interlocutrice.
Il renchaîna avec de nouvelles questions qui, cette fois-ci, laissaient entrevoir les ambitions du démon.

"Les liches obéissent-elles toutes à un souverain ? Est-il possible d’asservir une liche ?"

D’autres questions brûlaient les lèvres du démon, mais il avait pris soin de sélectionner celles qui devaient obtenir une réponse en premier. De plus, il doutait de la capacité de Lilà à pouvoir encaisser une trop grosse vague de question. Les gens ne savent généralement plus où donner de la tête quand ils reçoivent trop d’informations ou quand ils doivent en donner un bon nombre.

Pendant que les questions fusaient, Lyn continuait de se régaler et arrivait bientôt à la fin de son assiette. Elle se ravisa avant de finir l’entièreté de cette dernière pour s’intéresser au papier posé sur la table par Lilà. Au moment où elle essaya de s’en saisir pour le rapprocher d’elle sa main se figea.
Aucun sort n’avait été lancé, aucune emprise magique ou quoi que ce soit d’autre. Pourtant, sa main refusait d’aller jusqu’au feuillet. Lanz l’en empêchait. Non pas en faisant barrière de son corps ou en exerçant le peu d’emprise qu’il avait sur elle lorsqu’il était dans son fourreau mais juste par la peur qu’il inspirait à ce moment à Lyn.

La jeune femme n’avait pas de grande peur ou de phobie particulière, mais la pression qu’exerçait mentalement son démon sur elle était plus forte que tout. S’il le voulait vraiment, Lanzoreig pouvait ordonner à Lyn de se donner la mort. Il l’avait conditionné pour qu’elle obéisse et se soumette totalement à lui, et cela dès leur première rencontre. Nul besoin d’user du lien particulier qui les unissait, seulement de sa force de persuasion.

Aussi, quand cette dernière croisa le regard noir de son acolyte, elle n’eue d’autre choix que d’arrêter son mouvement et de reprendre sa dégustation.

La soirée allait sans doute être longue pour celle qui se faisait une joie de venir ici…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 502
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniJeu 23 Nov 2017 - 0:07

La fée haussa un sourcil d’un air plein de défi.

Lanzoreig était rafraîchissant d’honnêteté, même si cela faisait de lui un interlocuteur plutôt malséant et rude. Elle se doutait que son état d’entité parasite le mettait bien au-delà des conventions sociales – et en plus il avait visiblement un très haute opinion de lui-même – mais pour la fée, c’était une de ses meilleures qualités. Lilà voyait la vie à travers son prisme de perception basé sur la vérité et le mensonge, et jusqu’ici, à part au tout début, Lanzoreig ne lui avait jamais menti, même si ce qu’il disait ne faisait pas toujours plaisir à entendre.

Une raison de plus pour vouloir l’avoir dans mon réseau de relations… Ca, et parce que je suis vraiment curieuse de leur duo.

Les questions s’enchaînaient donc, et Lilà trouvait qu’il se retenait assez bien. A sa place, elle en aurait probablement posé bien plus, ce n’était pas pour rien qu’elle avait une bonne réputation de journaliste : sa capacité à poser beaucoup de questions, et celle à chercher les réponses. Du coup elle s’était pas mal documentée sur le sujet et, sans être experte en monstres, pouvait apporter au moins une partie des réponses attendues par le démon.

« Le sort utilisé n’a pas été clairement déterminé si ce n’est que c’est de la magie noire. En revanche, le périmètre devait être un peu plus petit que la pièce, sinon il aurait eu un impact sur les murs, et ciblé sur les créatures vivantes autour d’elles. Quant à l’incantation, une analyse du combat a permis de déterminer qu’il y avait un temps de chargement du sort et non une incantation spécifique. Cela suppose qu’il y a une procédure spécifique – geste ou objet – pour lancer le sort malgré tout. »

Elle prit une gorgée de sa boisson et une bouchée de salade avant de continuer à répondre au démon d’un ton amusé. S’il pense devenir roi des liches pour s’amuser … il va déchanter.

« Les liches ne sont pas servantes de leur souverain, mais elles respectent son autorité en tant qu’ultime recours. Il est impossible de dresser une liche dans une optique de parfaite obéissance puisque ce sont souvent des êtres ayant eu une forte personnalité, ainsi qu’une ambition et un caractère bien ancré ayant permis à une partie de leur essence magique de revenir par-delà la mort. Néanmoins, une liche peut vous aider, tant qu’elle y a un intérêt et que se retourner contre vous n’est pas plus avantageux pour elle. »

Après tout, et Lilà avait vérifié, les liches n’étaient pas enregistrées comme un peuple à part entière, mais comme une catégorie hybride entre les monstres et les civilisations présentes dans ce monde, passées ou actuelles. Sur le ton d’une arrière-pensée, elle ajouta.

« Il vous serait plus simple d’apprendre à un gobelin comment utiliser un microscope ou réaliser un circuit intégré que d’asservir partiellement une liche. »

D’un air intrigué, elle observa l’interaction de Lyn et de l’arme. Rien n’était dit, rien que son ouïe surnaturelle puisse capter, mais elle avait vraiment l’impression d’assister à une forme d’échange non verbal fort. Surtout que Lyn s’était complètement stoppée, puis visiblement résignée, sous l’œil sombre de son compagnon démoniaque. Evidemment, cela suscita chez Lilà une envie irrépressible d’en savoir plus, et elle attendit juste d’avoir mangé un peu plus de sa salade pour procéder à son propre interrogatoire.

« Vous êtes curieux, Lanzoreig, et moi aussi. Voyez-vous un inconvénient à m’en dire plus sur Lyn et vous ? Non pas sur votre métier ou sur vos missions, vous m’en avez bien assez parlé, mais sur votre partenariat ? Ce qui vous amène à travailler et cohabiter ensemble ? Votre dynamique ? »

Par ailleurs, la petite violette tourna son regard vers Lyn et inclina la tête vers elle.

« Vous avez encore faim, Lyn ? Je peux vous commander un dessert ou quelque chose pour patienter, comme une planchette de fromage par exemple. Je suppose que nous entendre parler sans pouvoir beaucoup participer est un peu ennuyeux, et je m’en excuse. »

Lilà était en effet désolée de laisser la rousse de côté, surtout que Lanzoreig monopolisait la conversation sur les points qui l’intéressaient. Et vu qu’elle avait apporté assez de données sur les incidents, s’il continuait à poser tant de questions, la soirée n’allait jamais finir. Or la journée pluvieuse était déjà très entamée…

Bah. Au pire, je m’éclipserai poliment et le laisserai avec les parchemins et des questions sans réponses. D’une certaine manière, je suis déjà très libérale et généreuse dans les informations que je lui apporte, je ne ‘dois’ rien à ce démon

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 13/08/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Cursed Body
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Mercenaire
Soras : 18
Avatar utilisé : 千夜QYS3 (https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=55779244)
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : Rouge Bordeaux
Hexa : #990000 / RGB : 153, 0, 13

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: H: 55/25/0 | D: 65/30/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lanzoreig Y. NarimarJeu 23 Nov 2017 - 21:36

Il remit de l’ordre dans ses idées…

Le démon habituellement si confiant devint retissant à l’idée d’avoir sa liche de compagnie. D’ailleurs, plus qu’un petit chien venu d’outre-tombe qui lui serait bien obéissant, il voulait une armée. Pouvoir recommencer à pilier, dévaster et tuer en étant à la tête d’une légion de morts. Si un régiment de personne vivant pouvait inspirer la crainte dans le cœur des gens alors un bataillon de revenant devait encore plus terroriser et apeurer les foules.

Malheureusement, mettre une liche sous son commandement sera une tâche presque impossible. Si elles avaient fort caractère, elles ne laisseraient jamais personne les dominer. Etant une forte tête, il se savait fidèle à lui-même, ne pliant devant rien ni personne et préférant la mort au déshonneur. Une liche pouvait certainement être pire que lui vu que cette créature n’avait plus vraiment d’instinct de survie pouvant la faire craquer.

Hm… Oublions donc les liches pour le moment. Je trouverai bien d’autres créatures intéressantes pouvant m’aider à retrouver ma gloire d’antan.

Lilà, lui ayant donné ses réponses, se permit de lui poser en retour quelques questions. Rien à voir avec l’affaire dont ils parlaient cependant. Elle voulait en savoir plus sur leur tandem. En savoir plus sur leur partenariat, leur coopération. Elle en profita néanmoins pour s’intéresser à la rousse qui avait terminé son assiette, lui demandant si elle voulait manger un petit quelque chose pour cette fin de repas. A cela, elle répondit d’un hochement de la tête puis en faisant comprendre avec ses gestes maladroits qu’elle voulait quelque chose de petit et de sucré. Elle espérait que le message était passé car elle n’eut pas le temps de le finir. Elle sursauta en entendant son partenaire rire à haute voix.

"Ahahahah ! Notre partenariat ? Tu me fais bien rire. Nous avons de partenaire que le nom. Je ne travaille pas avec elle, c’est elle qui travaille pour moi. Si tu as l’impression que nous travaillons main de la main c’est simplement parce qu’on ne tient pas une épée avec sa bouche."

Quoique, je crois avoir entendu des enfants parler d’un homme se battant avec trois sabres dont un était manié avec ses dents. Un cavalier vêtu de noir, je crois…

"Enfin bon, j’imagine que je peux te parler un peu de nous. Il serait injuste de ne pas te conter la reprise de l’histoire de ma vie."

Il aimait parler de lui. Il aimait encore plus que l’on parle de lui. Toutes ces histoires, ces légendes. Du conte pour enfants au récit presque biblique relatant de ses méfaits. Les gens connaissaient son nom. Trônant au-dessus d’une majorité de démons, il se délectait de leur jalousie ainsi que de leur haine. Jusqu’à sa chute…

"J’étais enfermé dans une crypte. Un endroit reculé de tout et de tous. Année après année les pierres, runes et glyphes gardant l’endroit se sont affaiblis. J’insufflais mon pouvoir dans chaque partie de la pièce où je me situais, diminuant les différents sceaux au fur et à mesure du temps. Enormément de mon énergie y passait ce qui m’obligea à trouver une sorte d’équilibre. J’entrepris donc un sommeil réparateur ayant pour but de regénérer mon énergie. En regagner assez du moins pour pouvoir continuer à détruire les barrières qui me coupaient du monde."

Lyn s’installa plus confortablement. Elle avait déjà entendu une version similaire de l’histoire de son partenaire. Elle était la seule assez patiente pour l’écouter des heures durant, ne pouvant le couper dans son élan de parole. Il faut dire que pour couper la parole à quelqu’un quand on est muet…il faut y aller.

"Des années plus tard, un mur s’effondra et laissa une entrée menant jusqu’à moi. Je fis la connaissant de Lyn peu de temps après. Faible et apeurée. Comme s’il elle découvrait pour la première fois le monde. Je l’ai aidé. Je lui ai offert mon aide en prenant sa souffrance et en la rendant plus forte. Un lien fut créé entre nous ce jour-là. Je lui ai ensuite enseigné et appris à se battre. Elle m’a juré fidélité et m’aidera à accomplir mes rêves, à réaliser mes ambitions."

Le démon marqua une pause.

"Voilà à peu près comment nous nous sommes rencontrées. Malheureusement je ne peux pas raconter la version des faits de Lyn et elle ne pourra pas non plus te la donner, même si je l’autorisais."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modo'
Date d'inscription : 23/09/2016
Messages : 502
Race : Fée
Pouvoir : Pouvoir des mots
Habitat : Nouveau Quartier
Métier : Journaliste / Rédactrice
Soras : 3968
Avatar utilisé : Inventé !
Autre(s) compte(s) : Zaniya Läkare • Estèl L. Inyoni
Couleur de dialogue : #990099

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 30/60/50
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lilà InyoniDim 3 Déc 2017 - 13:15

Tout ceci était très intéressant.

L’esprit de Lilà tournait à cent à l’heure pour essayer d’englober toutes les informations données et en faire quelque chose de viable. Quelque chose de logique et cohérent. Elle savait que Lanzoreig était un démon millénaire, donc c’était forcément un résumé de la période ‘récente’ de sa vie, une grande ellipse de temps, mais ça pouvait se comprendre. En revanche, une information s’inscrivit au plus profond de son esprit. D’une certaine manière, si un jour il s’avérait un terrible danger, elle avait un début de piste pour l’empêcher de nuire. Pas elle, elle. Mais elle, comme source de renseignement. D’autres s’en chargeraient, éventuellement.

Est-il conscient de donner ce genre d’information ? Probablement pas. Trop égoïste et présomptueux je pense.

Lilà fit signe à un serveur qui les rejoignit assez rapidement. Elle commanda un dessert pour Lyn et quelque chose pour elle, puis une fois la commande passée, se réintéressa à Lanzoreig. Ou plutôt, à la discussion qu’elle entretenait avec lui, évidemment.

« Si cela ne vous dérange pas, je souhaiterais aborder l’attaque du dragon maintenant…. Hum tenez, je vous laisse lire. »

La fée déploya les feuillets qu’elle y avait consacré – un peu moins nombreux, car l’attaque avait été brève et l’enquête, classée sans suite – pour que l’œil démoniaque puisse lire, pendant qu’elle terminait tranquillement sa boisson.

Le serveur mit quelques minutes à revenir avec les desserts. Il déposa devant Lyn une assiette blanche avec un fondant chocolat/caramel, orné d’une petite fleur en sucre, et une gaufre toute chaude nappé d’un coulis bleu de cerises devant la fée. Cette dernière souhaita un bon appétit à la rousse et attaqua son propre dessert avec appétit et élégance, ce qui était une combinaison plutôt difficile à maîtriser en général. Mais Lilà était une vraie dame, taille réduite. Quelques bouchées de pur plaisir sucré plus tard, elle se doutait que le démon avait terminé de lire.

« Avant tout, je tiens à préciser que la seule personne à avoir plus de détails officiels sur cette attaque est le Capitaine Hellsing, de la Garde. Il m’a transmis de nombreuses informations, j’en ai entendu et confirmé d’autres, mais l’enquête n’ayant que peu abouti, je ne suis pas en mesure de fournir plus que ce dont vous disposez et de quelques détails qui me restent en mémoire. »

La journaliste n’était pas entièrement satisfaite de la couverture réalisée pour l’évènement, quel que soit le média. Un dragon avait attaqué la ville mais on aurait dit que la vie avait continué son bonhomme de chemin tranquillement, non comme si c’était normal, mais comme si ce n’était au final pas important. Pourtant, la Capitale était l’une des villes les plus grandes, les plus développées, et les mieux défendues de ce monde… ça aurait dû avoir un impact sacrément plus important ! Oui, Lilà était avant tout une journaliste culturelle, mais elle avait un certain sens politique et une analyse globale des choses, et pour elle, tout ceci n’était pas normal.

Lilà découpait sa gaufre avec la tranche de la cuiller, tout en parlant. Son oreille trop fine percevait de nombreux bruits mais celui qui l’arrangeait le moins était le martèlement discret de l’eau sur les pavés. La pluie avait visiblement repris… quelle journée triste et mouillée, vraiment.

« La pluie a repris. J’espère que vous n’aviez pas prévu de rentrer tout de suite, si vous n’avez pas de quoi vous en protéger. » fit-elle remarquer d’une voix légère, surtout pour Lyn qui après tout était celle d’eux deux qui pouvait tomber malade.

•••

~ Modératrice ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Aléa d'un jour de pluie ○ Lanzoreig Y. Narimar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» UN jour de pluie, un jour maudit ~ ( Coeur de Braise )
» Un jour de pluie
» [Deutschland] Berlin, un jour de pluie...
» Règles du magasinage pour un jour de pluie ; Niles Burroughs
» C'est le grand jour ! ~ Nuage de Douceur & Pluie Torrentielle ~ [END]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: La Capitale :: Le centre-ville :: Grande allée-