Partagez| .

Créatures à sang chaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 13/08/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Cursed Body
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Mercenaire
Soras : 18
Avatar utilisé : 千夜QYS3 (https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=55779244)
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : Rouge Bordeaux
Hexa : #990000 / RGB : 153, 0, 13

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: H: 55/25/0 | D: 65/30/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lanzoreig Y. NarimarLun 18 Sep 2017 - 23:23

C’était un dimanche soir comme les autres. Le ciel se teintait d'orange et une légère brise venait rafraîchir ceux qui se trouvaient en extérieur. Lyn et Lanzoreig profitaient de ce superbe temps. Du moins, avant d’approcher du Volcan Gris-Rouge. Ce dernier crachait une quantité incroyable de fumée et de lave. L’air était devenu pesant et le ciel était dorénavant caché par les nuages de cendres produits en continu. C’était une ambiance particulière où l’on pouvait sentir le mont exercer une pression sur nous. Sa hauteur et la puissance de ses rejets de lave les obligeaient à respecter et craindre ce lieu. Pourtant, il y en a un qui était plus qu’heureux de se trouver là.

Lanz aimait ce paysage. Une montagne volcanique aux couleurs sombres et menaçantes ainsi qu’une terre aride sur laquelle la vie ne pouvait se faire. Peu de gens pourraient survivre ici, peu de créatures décideraient de s’aventurer en ces lieux. Il y avait bien des habitués de tels endroits, mais assurément pas les hommes car Lyn ne se sentait pas à sa place. Le démon en revanche avait déjà vécu dans régions similaires. Des paysages inspirant la mort, des coulés abondantes de lave provoquées par lui et les siens ainsi que des peuples criants et priants pour ne pas finir ensevelis sous les cendres.

Mais aujourd’hui ils n’étaient pas là pour provoquer des catastrophes. Ils n’étaient pas non plus là pour remplir une quelconque mission. Le dimanche est un jour de repos, que ce soit pour les démons comme Lanz ou les humains comme Lyn. Ils étaient donc venus se balader jusqu’au pied de ce volcan et pourquoi pas profiter de l’occasion pour récolter deux ou trois choses propres au lieu... Miner un peu de cœur de pierre, récupérer de la lave dans un récipient en verre histoire d’en faire une future lampe, ou encore de capturer une wyvern pour ensuite la vendre au plus offrant. Malheureusement, ils n’avaient ni le matériel pour miner, ni pour récupérer de la lave, ni pour capturer un monstre aussi massif.

La rousse n’était pas spécialement à l’aise. Sur la demande de son compagnon, elle sortit sa lame de son fourreau. Son apparence changea en un instant, laissant par la même occasion la possibilité au démon de s’exprimer plus librement. Il pouvait désormais accompagner les mouvements de sa partenaire, ce qui lui procurait une sensation qu’il ne pouvait avoir en restant enfermé. Bien entendu, il aurait préféré fouler la terre de ses propres pieds, sentir la cendre encore chaude sous lui et respirer les émanations de soufre du lieu ; il pouvait faire une croix dessus pour l’instant.

Il se sentait nostalgique. Une impression de déjà-vu lui restait en tête, comme s’il était venu ici auparavant. Malgré son âge, il gardait sa mémoire intacte. Pourtant, impossible de se rappeler ce qu’il avait pu faire ici ou ce qui avait pu s’y passer.
Peu importe… Tout cela appartenait au passé. Une batterie de souvenirs qu’il est préférable d’oublier. Pour lui regarder en arrière était une preuve de faiblesse. On cherche à se consoler en se disant que c’était mieux avant ou que la vie était plus belle quand telle ou telle personne se trouvait à nos côtés. Le fait est que le passé reste le passé et que quoi qu’on en dise cela ne changera pas.

Ils continuèrent donc à marcher au pied du volcan, esquivant les fissures et les rivières de magma, jetant de petits regards vers le sommet à chaque nouveau jet de flamme, et profitant de leur jour de repos sous une neige carbonique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/06/2017
Messages : 23
Race : Vampire
Pouvoir : Télékinésie sanguine
Habitat : Un grand manoir en architecture gothique à 50 Km de la capitale
Métier : Professeur D'histoire à l'académie Seïka
Soras : 15
Avatar utilisé : Aki Kirito de Pure Blood boyfriend
Autre(s) compte(s) : Kukai Sawaka
Couleur de dialogue : je prendrais du rouge mais la teinte dépendra de l'humeur

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 60/50/10
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Felles NightbloodJeu 21 Sep 2017 - 10:54

Ah, c’est fou ce que j’aime voyager au volant de ma régalia bon, c’est dommage le temps est couvert, mais l’avantage c’est que je peux décapoter la voiture sans risquer de me cramer, ce qui est un avantage non négligeable avouons-le. Profitons pleinement de ce jour de week-end pour se reposer en voiture.

Oh, tiens, ça me fait penser. Etres un vampire est un avantage vu ma conduite sur les routes désertes…je roule à une vitesse. Jason Statham en aurait la nausée. Mais ne vous y méprenez pas, au moindre danger, j’ai une conduite plus responsable que celle-ci.

Maintenant que j’y pense, je devrais préparer un cours d’histoire sur les événements qui se sont déroulés ici, c’est un endroit très riche en histoire si je me souviens bien. Le volcan gris rouge, je crois qu’un clan de démon vivait ici, un clan très puissant, ayant pour seul but de conquérir le monde. Un cours qui pourrait rentrer dans leur thème des grandes conquêtes.

Ah, je roule encore et encore plus vite. Quel bonheur de sentir ce vent caresser le visage de cette manière…130, 140, 150, 160, 180, 200 kilomètres à l’heure. Et…oh non, voilà un promeneur.

Heureusement que c’est une bonne voiture, j’arrive à arrêter la voiture juste à temps. Je coupe le moteur, viens cers cette personne qui à ce que je vois est une femme et lui fait un salut de la main.

« Bien le bonjour Mademoiselle, je m’appelle Felles Nightblood, professeur d’histoire à l’académie Seïka. Je suis enchanté. »
Cela dit sur un ton calme, solennel, et suivi d’une courbette digne des anglais.

Le vent m’apporte son odeur, oh, une humaine, comme c’est exquis, mais…un démon est là aussi, trop proche pour que je ne puisse pas le voir, pourtant il échappe à ma vision…à moins que…

Si je suis l’odeur, elle me ramène vers l’arme de cette dame.

« Excusez-moi, veuillez pardonner mon impromptuosité, mais je voudrais savoir, est-ce normal qu’une humaine se balade avec un objet hanté par un démon ? Ah, et pour que nous soyons quittes, je suis un vampire quant à moi. »

J’espère que je ne suis pas tombé sur une personne mal intentionnée, je n’ai pas très envie de devoir sortir mon arme aujourd’hui. Mais bon, voyons les choses d’un autre œil. Peut-être que cette personne acceptera de se laisser charmer par mon vampirisme pour que je puisse casser la croûte un peu plus tôt que prévu. Si elle ne le veut pas, ce ne sera pas grave.

D’ailleurs, pour en revenir, à l’endroit, il est vrai qu’il est historiquement riche, ce qui ne va pas me déplaire bien au contraire. Mais il y’a ce « je ne sais quoi » qui me perturbe ici, c’est endroit est…je n’arrive pas à trouver un mot, mais il me dérange, je ‘aime pas l’ambiance générale. Ahhh qu’est-ce que je ne ferais pas pour mes élèves voyons. Maintenant que j’y pense. Il serait probablement avisé de leur faire faire une excursion pour avoir un cours plus immersif. Etant donné que le thème de ce chapitre est « les grandes conquêtes », je pense que je vais leur faire visiter…mhhhh voyons…oh je sais, et pourquoi pas Syl’Irin ? Ce n’est pas si loin que ça, le voyage ne devrait coûter trop cher, les élèves pourront souffler un coup après les rudes événements qui sont en train de se produire et ils auront un super cours en immersion…seul problème…le prof d’histoire, c’est moi…un vampire.

Si j’y tiens vraiment, les négociations vont être serrées avec le directeur, mes élèves risquent de savoir que je suis un monstre et auront sans doute peur de venir en cours. Il faut trouver une solution. Le fait d’aller à Syl’Irin est une bonne idée, mais il faut que mes élèves soient prêts à faire des cours de nuit. Ou alors ils visitent le jour avec une heure de cours en salle sur l’histoire de cette cité et la conquête qui y sont liées. Comme la bataille de la feuille par exemple.

Le jour où les elfes noirs ont tenté de prendre ce royaume pour eux seuls et que les elfes qui vivaient déjà là-bas défendaient fièrement. Au final, la bataille s’est terminée sur un pacte de cohabitation et de non-agression.

Hélas, je m’égare seul dans mes pensées alors que je converse avec une humaine appétissante qui se promène avec un…mhhhh, il me fait penser à ses démons plantés dans des armes venant d’un manga français appelé Wakfu. La saison 29 était très populaire chez les dissidents comme moi. Ahhh des héros gays. Rien de mieux pour frustrer le gouvernement de mon pays. Ah oui voilà, ces monstres étaient appelés les chuchus.

Donc, il faut que j’arrive à trouver ce que fait cette humaine avec ce chuchu. Enfin, si je peux me permettre de l’appeler ainsi bien entendu.
Code:

•••

Your blood is so... mhhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 13/08/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Cursed Body
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Mercenaire
Soras : 18
Avatar utilisé : 千夜QYS3 (https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=55779244)
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : Rouge Bordeaux
Hexa : #990000 / RGB : 153, 0, 13

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: H: 55/25/0 | D: 65/30/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lanzoreig Y. NarimarDim 24 Sep 2017 - 11:11

Tout était calme. Aussi calme que puisse être le lieu vu les légers grondements du volcan. Lyn se promenait sur le flanc de ce dernier avant de s’arrêter en entendant le bruit sourd d’un moteur. Quelqu’un avait visiblement décidé de passer par là au volant d’une superbe voiture.

Un touriste ? Un vantard plutôt... Il faut vraiment être imbu de sa personne pour se balader dans un tel engin.

« Bien le bonjour Mademoiselle, je m’appelle Felles Nightblood, professeur d’histoire à l’académie Seïka. Je suis enchanté. »

Une sorte de noble était sorti de la voiture. Il se présentait d’une manière inhabituelle que Lyn n’avait jamais eu le plaisir de voir. Elle tendit sa main vers lui pour le saluer avant de se raviser en voyant l’apparence de celle-ci. Sous sa transformation elle portait les caractéristiques physiques de son démon. S’il avait une légère emprise sur elle, il pouvait très bien se montrer agressif par le biais des membres qu’il envahissait plus intensément. Tout contact physique était donc prohibé sous cette forme. Qui sait ce que pouvait faire Lanz. De plus, la chaleur dégagée par le corps de Lyn n’était pas bonne à partager, elle risquait de brûler cet inconnu sans le vouloir.

Même si la rousse montrait des aspects loin d’être humain, l’homme sentit immédiatement que cette partie démoniaque ne venait pas d’elle mais de son arme. Qui plus est, il en déduisit instantanément qu’un démon était prisonnier de ce katana. Qui pouvait-il être ? Comment avait-il su pour Lanzoreig ?

L’œil de Lanz regardait fixement l’étranger. Il le jugeait, l’analysait. Il attendit un moment avant de prendre la parole pour s’adresser au prétendu vampire qui lui faisait face.

"Un vampire ? Ces parasites s’accrochant à leur victime et pompant leur sang jusqu’à la dernière goutte ? De terribles prédateurs aussi puissants que beaux paraît-il. Les histoires sur vous sont nombreuses mais tout ce que je vois n’est qu’un homme courbant l’échine devant une humaine pour se faire bien voir."

Le démon n’y était pas allé avec le dos de la cuillère. La première impression qu’il avait eue de ce personnage ne lui avait pas plu. D’où se permettait-il de questionner Lyn et pourquoi se trouvait-il là. La journée se déroulait bien et sa venue avait légèrement troublé les plans de Lanzoreig. Il parvenait néanmoins à contenir son envie de le noyer dans la lave. Le peu d’informations que ce dénommé Felles leur avaient donné l’intriguait.

Cet aristocrate semble être professeur d’histoire. Il pourrait sans doute me renseigner sur des sujets divers et varié, moi qui suis toujours à la recherche d’informations. De plus les vampires sont connus pour leur longévité. Il a dû vivre un long moment et voir tout un tas d’événements de ses propres yeux, contrairement à moi.

Le geste qui suivit fut guidé par le démon. Lyn replaça son arme dans son fourreau mettant ainsi fin à sa transformation. La chaleur qui émanait d’elle s’estompa, ses mains redevinrent normales et l’œil anciennement sur son buste était maintenant placé sur le fourreau. Elle fit le même geste que Sir Nightblood au moment de sa salutation et Lanz les introduisit :

"Lanzoreig Yfus Narimar, démon corrompant le cœur de cette jeune humaine. Son nom est Lyn mais ne te fatigue pas, elle est muette."

On pouvait toujours s’attendre à devoir quelque chose à cet éternel magouilleur quand il déniait se présenter. Il avait toujours une idée derrière la tête et même si chaque personne était pour lui un insecte de plus dans le tas juste bon à écraser, il ne se privait pas de profiter des rares qui avait quelque chose à lui offrir.

En l’occurrence ce vampire avait des connaissances et l’attaquer sans raison apparente n’était pas une bonne chose. D’un il ne serait pas payé pour son exécution, de deux lui et Lyn se fatigueraient inutilement et de trois c’était son jour de repos. Hors de question de se battre aujourd’hui !

"Tu m’intéresses… Ta race, ta profession. J’aimerais que nous ayons une petite discussion tous les deux. Enfin…tous les trois car je suis obligé d’amener celle-là avec moi. As-tu un peu de temps à nous accorder ?"

Lyn ne participait pas à la conversation, mais elle observait minutieusement chaque détail visible sur le vampire. Elle s’attardait notamment sur le visage de ce dernier qui la fascinait. Sa taille impressionnante laissait une impression d’infériorité à la demoiselle qui devait lever la tête pour le contempler. Elle avait rarement rencontré quelqu’un d’aussi beau. Des yeux rouges, de longues canines, des cheveux aussi noirs que les ténèbres. Pas de doute, c’était bien un vampire. Si elle n’était pas déjà prise elle serait sûrement tombée sous son charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/06/2017
Messages : 23
Race : Vampire
Pouvoir : Télékinésie sanguine
Habitat : Un grand manoir en architecture gothique à 50 Km de la capitale
Métier : Professeur D'histoire à l'académie Seïka
Soras : 15
Avatar utilisé : Aki Kirito de Pure Blood boyfriend
Autre(s) compte(s) : Kukai Sawaka
Couleur de dialogue : je prendrais du rouge mais la teinte dépendra de l'humeur

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 60/50/10
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Felles NightbloodJeu 28 Sep 2017 - 20:59

Il faut bien l’admettre, cette personne est très intrigante. Elle commence par me traiter de parasite, ce qui est une formidable méthode pour me déplaire. Un parasite ? Quoique par définition il a raison, je suis dépendant des humains pour continuer de faire partie de ce monde, mais ce n’est pas une raison, il pourrait au moins faire l’effort de faire preuve de politesse. Mais bon, probablement que mes airs supérieurs l’ont énervé. Je ne l’ai pas fait exprès à vrai dire, cela fait partie de mon ton naturel. Mais bon, passons. Il n’est peut-être pas si mauvais.

Une fois cette réflexion faite, je me rends enfin compte que le démon me parle avec le corps de la fille, qui apparemment s’appelle Lyn. Ce qui est étonnant, c’est surtout à quelle vitesse il s’est présenté à moi, je sens qu’il va vouloir quelque chose de moi. J’ai vécu assez longtemps pour comprendre ce genre de personnes. Et je crois que je me suis bel et bien trompé sur son compte. Ce n’est pas une bonne personne. Elle ne me fait pas peur, mais je crains un jour de devoirs sortir mon arme contre elle. Enfin, c’est dit en prenant en compte les paroles, et non le visage de la fille qui, bien que contrôlée par le démon, arrive à démontrer une expression de charme.

Je dois faire un certain effet. Ma taille, mon visage plutôt androgyne, c’est vrai que ça m’a pas mal servi pour me nourrir.

« Avant tout, démon, sache que le terme parasite est trop péjoratif à mon goût. Mais je dois avouer que j’ai trouvé le prédateur assez flatteur bien que je ne me considère pas ainsi. Je ne cherche pas à faire de mal à autrui. Mais juste à continuer de mener une bonne existence. Mais passons, nous ne sommes pas ici pour parler de notre vie. Bien que je ne doute pas que la tiennes puisse-être passionnante, sache que, et je pense que c’est réciproque, je n’en ai cure. Je me fiche éperdument de qui tu es. Tout comme toi, tu te fiche bien de savoir comment ai-je pu vivre comme cela. Tu sais que je suis un vampire, ça te suffit. Je sais que tu es un démon, ça me suffit. A moins que tu aies un quelconque lien avec cet endroit. »

Bien, il a posé sa base, j’ai posé la mienne. Mon ton était des plus calme, dénué de toute hautaineté. Certes, je sens que lui ou elle et moi n’allons pas être les meilleurs amis du monde. Mais maintenant que j’y pense. S’il accepte de me nourrir, je veux bien accéder à sa demande. Sans oublier le fait que les chances de ce démon d’être originaire de cet endroit.

« Bon, je veux bien discuter. Nous pouvons faire cela ici ou ailleurs si tu le souhaite mais, il faut bien admettre que cet endroit me déplaît assez. A vrai dire, je le trouve malaisant. Alors je ferais à ta guise, mais sache au moins qu’il ne me sied pas de converser ici. »

En effet, ce n’est pas tant la chaleur de l’endroit qui me gêne, mais son atmosphère, sans vie. C’est un peu comme si j’étais un humain qui se trouvait dans un endroit totalement dénué de nourriture possible.

« Ah ! Un petit détail. Les vampires sont tous différents au cas-où. Certains sont des goinfres, d’autres assez gourmets sur les bords. Certains ont un appétit quasiment insatiable certes, mais d’autres ont ce que les humains aiment à appeler un appétit d’oiseau. Dans mon cas, j’ai un appétit très faible, donc je ne suce pas le sang jusqu’à la dernière goutte, et je suis assez gourmet, je vais donc choisir mon repas au lieu de me jeter sauvagement sur ma cible.
Fort malheureusement pour vous. Je trouve cette Lyn…disons appétissante. Tu veux en connaître un peu plus sur ma race ? Eh bien voilà ce que nous sommes. Des êtres aussi divers que nombreux, dont certains comme moi. Sont de simples hommes, immortels par le temps, et qui aiment profiter de ce que la vie a à offrir.
Bien, maintenant que tu sais cela, je te propose un marché. Voici à l’avance la clause de celui-ci pour éviter toute mauvaise surprise. Les personnes qui consentent à ma morsure sont pris d’un plaisir presque érotique lors du vol de leur sang. Au contraire, celles qui tentent de résister se voient souffrir d’une douleur incommensurable, certaines personnes peuvent en mourir tant la douleur est forte. »


J’espère pour lui qu’il n’est pas trop jaloux en cas d’accord…enfin, surtout pour moi…je n’ai vraiment pas envie de me battre aujourd’hui.

•••

Your blood is so... mhhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 13/08/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Cursed Body
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Mercenaire
Soras : 18
Avatar utilisé : 千夜QYS3 (https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=55779244)
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : Rouge Bordeaux
Hexa : #990000 / RGB : 153, 0, 13

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: H: 55/25/0 | D: 65/30/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lanzoreig Y. NarimarLun 2 Oct 2017 - 17:26

Lanzoreig semblait avoir légèrement contrarié le vampire. Fier de lui, il avait déjà réussi à agacer cette créature de la nuit en le traitant de parasite. Il aurait pu rester sur cette délicieuse sensation si seulement le terme de prédateur n'avait pas fait plaisir à cet homme…

Felles présentait sa race et n’était pas réticent quant au fait de converser un petit moment avec le démon bien qu’il ne semblait pas avoir de réel intérêt pour lui s’il n’avait aucune relation avec ce lieu. Une relation qui n’était pas claire pour Lanz lui-même. Il se sentait lié à cet endroit. Il sentait qu’il était déjà venu ici, qu’il avait déjà eu quelque chose à faire ici ou que des événements en rapport avec lui s’étaient passés en ce lieu.
Mais pour le moment, impossible de se souvenir de quoi que ce soit. La perte de souvenir de Lyn aurait-elle pu affecter le démon à une plus petite échelle ?

Il aurait aimé rester ici, pour s’imprégner du lieu, faire resurgir ses souvenirs enfouis…mais deux personnes voulaient partir loin de ces montagnes. Lyn de son côté se sentait de nouveau mal à l‘aise près de ce volcan et la pompe à sang sur patte était tout autant rebutée par le fait de rester là.

Personne ne sait apprécier le charme de ce lieu visiblement…

Ils allaient devoir trouver un autre endroit pour discuter. La route jusqu’à la capitale leur prendrait du temps et il n’y avait pas de lieu assez proche pour se poser au calme. Felles pourrait les emmener dans son bolide mais l’idée, en traversant l’esprit de Lanz, le rebuta un tantinet. Il n’appréciait guère la technologie, que ce soit celle d’antan ou l’actuelle, plus développé et plus performante grâce à certains humains.
Et vu les derniers propos tenus par le vampire, il prenait garde vis-à-vis de lui.

Ce dernier en voulait à Lyn. Il est même plus exact de dire qu’il en voulait à son sang. Il s’adressait à l’arme, oubliant presque l’existence de la jeune femme, demandant de le laisser boire quelque goutte du liquide qui lui servait à vivre. Qui plus est, il prévenait d’un potentiel plaisir que la rousse pourrait ressentir en se faisant mordre par cet individu.

Le katana s’emporta. Il ne réfléchit pas avant de prononcer les mots qui sortirent de sa bouche (même s’il en est dépourvu). Il était furieux, agressif et éprouvait le besoin d’arracher les membres de cet aristocrate qui lui proposait un marché des plus grotesques.

"Vous êtes de vraies sangsues… Je te connais depuis à peine dix minutes et tu as le culot de m’annoncer ouvertement que tu veux t’en prendre à mon humaine ?! Laisse-moi t’avertir ! Tu ferais bien de ranger tes canines avant que j…"

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase. Lyn l’interrompit d’un geste de la main vif et sec devant son œil. La tension était palpable et la chaleur était montée. Littéralement monté, car tout était plus chaud qu’auparavant. Sans doute un possible effet de la place où ils se trouvaient.

La rousse ne voulait pas que tout dégénère. Ce jour devait se passer tranquillement, sans une once de violence, et même si la violence verbale semblait avoir montré le bout de son nez, il était pour elle hors de question que cela aille plus loin. De plus, elle s’intéressait à ce que disait le vampire. Un plaisir presque érotique ou une douleur incommensurable, c‘est bien cela ? Lyn n’était pas forcément adepte de torture ou du simple fait de souffrir, mais elle restait curieuse quant au fait d’éprouver du plaisir en se faisant mordre. Elle n’arrivait pas à le comprendre et voulait donc s’essayer à la chose.

Elle saisit le col de sa veste et fit un léger mouvement pour descendre ce dernier, exposant ainsi son cou aux yeux du vampire. Ses yeux orange laissaient une impression de défi qu’elle lançait au vampire, s’assurant de par sa main refermée sur son arme que cette dernière était bien rangée dans son fourreau et ne risquait pas de sortir par un quelconque miracle.

"Stupide humaine ! Te rends-tu compte que tu vas offrir ton sang à un hématophage ?! S’il est pris de frénésie et qu’il ne s’arrête pas je ne pourrais rien faire pour toi !"

La jeune femme n’avait que faire des avertissements de son compagnon. Elle savait que tout se passerait bien, et plus important, elle avait réfléchi à l’utilité que cela aurait pour le démon. Lui qui se montrait si curieux et persistant pour obtenir des informations en tous genres sur différentes races et sur différentes personnes, il pourrait sûrement avoir tous les renseignements qu’il voulait si elle laissait le vampire boire un peu de son fluide vital. Il serait rude de la part d’un personnage aux allures de gentleman de refuser quelque chose d’une de ses victimes, qu’elle soit consentante ou réticente.

La situation était des plus étranges. Le démon qui passait son temps à rabaisser sa partenaire et à se plaindre du fait de devoir la supporter se retrouvait à lui interdire d’offrir son sang à un vampire pour la protéger, pour la garder en vie, tandis que celle qui obéissait aveuglément à tous les ordres de celui qui avait fusionné avec elle, refusait de se plier à sa volonté et de l’écouter. Seul Felles avait la possibilité de choisir celui ou celle qui sortirait vainqueur de ce mini-conflit.
Faire plaisir au démon en ne touchant pas à Lyn ou se faire plaisir et mordre dans le cou de cette appétissante jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/06/2017
Messages : 23
Race : Vampire
Pouvoir : Télékinésie sanguine
Habitat : Un grand manoir en architecture gothique à 50 Km de la capitale
Métier : Professeur D'histoire à l'académie Seïka
Soras : 15
Avatar utilisé : Aki Kirito de Pure Blood boyfriend
Autre(s) compte(s) : Kukai Sawaka
Couleur de dialogue : je prendrais du rouge mais la teinte dépendra de l'humeur

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 60/50/10
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Felles NightbloodMer 25 Oct 2017 - 23:24

Quelle plaisante situation, c’est agréable de voir ce débat entre ces deux personnes. Lui, il ne veut pas que je la touche, et elle, je vois qu’elle a l’air consentante à ma morsure. Lui, je ne l’aime pas, elle, je la trouve appétissante. Il va donc de soi que j’écoute la personne qui me plaît le plus. Mon choix est fait, je vais casser la croûte. Mais un instant… je me suis déjà bêtement fait piéger aussi facilement par le passé. Aussi simple que de piéger un rat. Je vais faire attention. D’un autre côté, elle est si…enfin elle a l’air si délicieuse. Ce serait un crime de refuser un si bon repas.

Bon, je vais me lancer. Après tout, s’il y’a danger, je sortirais mon arme et aussi je pourrais me nourrir de force pour me régénérer. Donc en soi, je ne risque pas grand-chose.

Il est temps de passer à table. Mes yeux virent au rouge lumineux, un signal assez évident qui montre quel choix j’ai pu faire.

Je m’approche doucement d’elle, pas après pas, mes canines deviennent plus grandes, je garde la bouche doucement ouverte. Une fois assez près, je place délicatement ma main sur sa nuque. Quelle douce odeur…

Ensuite, je pose mon autre main sur sa hanche, ce qui donne deux avantages, le premier, celui de donner une position un peu plus confortable à la morsure, le second, celui de me permettre de me défendre plus facilement en cas de danger. Donc c’est parti.

Mon visage s’approche du sien, si ce n’étais pas pour nous nourrir, on aurait pu croire que nous allions nous embrasser mais dommage pour ceux qui aurait voulus écrire une histoire enflammée. Mais c’est comme ça, elle veut connaître la sensation de ma morsure et moi j’ai faim. Alors certes, cela peut vous sembler suspect mais en réalité il n’en est rien.

Ma bouche est toute proche de son cou, j’ai un souffle glacé qui s’échappe et en un instant, mes crocs se sont enfoncés. La seconde qui suivit, j’avais volé une gorgée de sang, puis une seconde. Mais je me dis à présent que je ne devrais pas en prendre trop. Mais j’avais raison, elle est délicieuse. Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin. Je retire donc mes crocs. Je me retrouve debout et je la lâche. Je commence par doucement lui lâcher la hanche avant de passer au cou que je vais lâcher tout aussi doucement.

Bien, à présent, il est temps de passer à cette question qui m’amuse toujours autant à chaque fois que je la pose.

« Bien, maintenant comme promis, je vais vous accompagner vers un autre endroit, en voiture ou à pied comme vous le souhaitez et je répondrais à un maximum de question. J’aurais juste une question à vous poser à vous, mademoiselle Lyn. Apparemment, vous êtes muette, mais ce n’est pas un problème, je suis sûr que vous pouvez trouver un moyen pour répondre à la question suivante : comment avez-vous trouvé cette morsure ? »


Spoiler:
 

•••

Your blood is so... mhhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 13/08/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Cursed Body
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Mercenaire
Soras : 18
Avatar utilisé : 千夜QYS3 (https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=55779244)
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : Rouge Bordeaux
Hexa : #990000 / RGB : 153, 0, 13

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: H: 55/25/0 | D: 65/30/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lanzoreig Y. NarimarVen 27 Oct 2017 - 10:06

Il ne fallut pas longtemps au vampire pour se rapprocher de Lyn. Sa décision semblait toute prise vu la lueur qui brillait dans ses yeux. Un pas après l’autre, il réduisit la distance avec la rousse qui se tenait plus fermement sur le sol, essayant de s’ancrer, de s’enraciner totalement pour ne pas flancher ou regretter son choix. C’était sa première fois. Elle n’avait jamais eu l’occasion (si l’on peut appeler cela une occasion) de se faire mordre par un vampire. Une expérience qui laisse une trace, et même des traces étant donné que ces créatures ne disposent pas que d’un seul croc.

Lanz se retenait de hurler sur Felles pour lui dire de reculer, de ne pas faire un pas de plus. Il voulait lui lancer toute sorte de menaces de morts, lui promettre de le faire souffrir s’il touchait à son humaine. Il se retenait si fort que l’on pouvait presque entendre le métal le composant se tordre. S’il n’était pas retourné dans son fourreau, il aurait pu contrôler Lyn. Il avait plus d’influence sur son esprit lorsqu’il était dégainé, mais là…

Ses bras et ses jambes sectionnés, ses yeux crevés, son visage brûlé... Voilà de quoi rêvait le démon à l’heure actuelle. Pour l’instant, il ne pouvait pas assouvir ses désirs et accomplir ce rêve, mais à l’avenir rien ne l’en empêcherait. Il suffisait d’une rencontre avec cet aristocrate au détour d’un chemin, qu’il ne soit pas contenu dans son fourreau et il pourrait se faire plaisir. Même si Lyn lui résisterait, elle ne serait pas de taille. Pas avec le peu de lien qu’elle a tissé avec lui. Sa rage serait bien supérieure à la volonté de l’humaine.

Le vampire était proche. Très proche. Si proche que Lyn aurait pu lui voler un baiser si son cœur n’appartenait pas déjà à quelqu’un. De toute manière, ce n’était le but d’aucun d’entre eux. Elle voulait simplement satisfaire sa curiosité et Felles se délecter de son sang.

Elle sentit son souffle froid sur sa nuque et eue un léger frisson qui lui parcourra le dos. La seconde qui suivit, les crocs du vampire se trouvaient planter dans son cou. Une intense douleur lui parcourra le corps, de la base de la morsure jusqu’au bout de ses orteils. Elle se retint de lâcher un léger cri en se mordant la lèvre inférieure. Ses jambes tremblaient, sa main gauche, placée sur l’épaule de Felles, agrippait sa tenue tandis que la droite se crispait sur le katana sur lequel elle s’appuyait pour ne pas finir au sol.

Ce dernier ressentit, par le lien qu’il entretenait avec Lyn, une faible sensation de la morsure. Il en perdit brièvement son fil de pensée sur les différentes façons de cuisiner un vampire pour le rendre succulent. Même si ce n’était pas son corps il pouvait sentir le sang de la rousse la quitter pour aller rassasier cette sangsue géante.

Lorsqu’il se retira, la jeune femme se laissa tomber sur les genoux, plaçant une main sur l’endroit de la morsure. Elle était déstabilisée, sa tête tournait et son corps lui donnait des informations qu’elle avait toujours qualifiées de contradictoires, jusqu’à maintenant. La blessure dans son cou lui lançait, la faisant légèrement souffrir, pourtant, elle était heureuse. Non. Plus qu’heureuse. Elle ressentait un intense plaisir. Elle aurait presque pu en redemander, vouloir recommencer, ne jamais s’arrêter, jusqu’à ce que la vie la quitte. Mais elle n’était pas idiote à ce point. Felles l’avait prévenu que sa morsure pouvait procurer ce genre de sensation et elle avait juste voulu le vérifier.

Le Nosferatu attendait une réponse de la jeune femme. Comment avait-elle trouvé sa morsure ? La position dans laquelle elle se tenait répondait déjà au vampire, mais Lanz prit la parole cherchant à éviter que sa partenaire ne lui réponde et ne le satisfasse plus qu’il ne l’était déjà.

"Inutile qu’elle te réponde. Allons plutôt discuter autre part, même si au final cet endroit ne semble pas vous déranger pour vous rapprocher."

Une pointe de jalousie s’entendait dans le fond de la voix rauque de Lanzoreig. Serait-ce le fait que sa compagne s’était retrouvée dans les bras d’un autre homme, ne serait-ce qu’un court temps ? Il n’aimait pas Lyn pour autant. Il avait juste horreur qu’on lui pique ses affaires.

"Partons dès que ce déchet me servant d’hôte se relèvera… Vers un endroit où je pourrais rester au chaud, comme près d’une cheminée. Quoi qu'il en soit nous te suivons."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/06/2017
Messages : 23
Race : Vampire
Pouvoir : Télékinésie sanguine
Habitat : Un grand manoir en architecture gothique à 50 Km de la capitale
Métier : Professeur D'histoire à l'académie Seïka
Soras : 15
Avatar utilisé : Aki Kirito de Pure Blood boyfriend
Autre(s) compte(s) : Kukai Sawaka
Couleur de dialogue : je prendrais du rouge mais la teinte dépendra de l'humeur

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 60/50/10
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Felles NightbloodMar 7 Nov 2017 - 15:35

Si je n’étais pas si bien éduqué, j’aurais ris à gorge déployée. Pas par moquerie, non loin de là l’idée de me moquer d’un potentiel repas, mais j’aurais plutôt ris de la situation. Cette question que j’ai posée alors que je connaissais la réponse bien avant la question, la jalousie si forte de ce démon que j’ai pu ressentir et aussi la haine qu’il éprouve envers moi comblée par son envie de savoir probablement aussi insaisissable que la mienne. Encore un qui veut obtenir la science infuse je suppose. Cela fait deux siècles que je la cherche et pourtant je ne l’ai toujours pas, s’il s’y met maintenant, j’espère pour lui qu’il a une belle longévité.

Mais en parenthèse à cela, je peux dire que le sang de cette Lyn était on ne peut plus succulent. Ce mélange de sucré et aussi de chaleur…mhhhh quel délice. Heureusement pour elle que je suis plus gourmet que goinfre sinon je l’aurais vidée entièrement et bien trop vite…aucune éducation ces goinfres je vous assures.

Pour en revenir à ce monstre. Lanzoreig je crois. Je sens que je vais étrangement l’apprécier. Combien de méthodes à t-il réussi à trouver pour me tuer dans la plus grande des souffrances ? M’empaler avec des aiguilles partout sur le corps ? Me noyer dans l’eau bénite ? M’assommer dans un lit d’UV ? Ahlala, j’espère au moins qu’il a pensé à la méthode avec les scolopendres…que de mauvais souvenirs. Là il marquerait un bon point pour me faire souffrir. Cette haine jalouse qu’il éprouve envers moi est presque aussi délectable que le sang de sa compagne. Enfin bref, malheureusement pour lui…ou pour moi, cela dépend du point de vue, je ne suis pas masochiste. Je vais donc me contenter de ma laisser haïr mais s’il tente quoique ce soit…je serais obligé de ne pas me laisser faire.

C’est alors que j’esquisse un rictus tandis que mes yeux arrêtent progressivement de s’illuminer. Puis sans prendre de réelle mesure pour parler non pas à Lyn mais au monstre Lanz, je me mets à dire :

« Bien…j’espère que tu n’es pas trop jaloux. Cela serait vraiment dommage si tu réfléchissais plus à me tuer qu’à obtenir des informations. Néanmoins, maintenant que je suis repu, je vais pouvoir vous emmener tous les deux dans un endroit qui détient un grand nombre de savoirs et probablement qui détient aussi les réponses à vos questions…même celles que vous n’osez pas poser. Je vous invite donc dans mon manoir. Il se situe à une trentaine de kilomètres de la capitale en passant par la route de champs…Souhaitez-vous pénétrer dans ma voiture pour que je puisse vous y conduire plus vite ? Nous pourrons aussi prendre le temps de parler, bien au chaud et sans ce maudit soleil qui ne cherche que ma mort depuis deux longs siècles. »

Une fois ma proposition faite, je déverrouille les portes de la régalia et je les invite à entrer. A l’avant ou à l’arrière, peut m’importe.

« N’ayez crainte, je prendrais garde à ne pas rouler trop vite. Je sais que la vitesse à laquelle je roule est parfois, voire même souvent bien plus qu’irresponsable, mais grâce à ma nature, je n’ai pas encore eu d’accident, et cela ne saurait arriver aujourd’hui croyez-moi. »

C’est vrai que je dois être assez effrayant à leurs yeux au niveau de la conduite mais tout de même je sais me mesurer un peu. Tient d’ailleurs on va pouvoir être bien au chaud dans mon manoir…cela devrait lui plaire. Bon, il va simplement me falloir attendre sa réponse et si elle est positive, je n’aurais qu’à conduire assez vite pour ne pas perdre de temps mais assez lentement pour éviter que cette dame ne déglutisse son dernier repas.

•••

Your blood is so... mhhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 13/08/2017
Messages : 29
Race : Démon
Pouvoir : Cursed Body
Habitat : Vieux Quartier
Métier : Mercenaire
Soras : 18
Avatar utilisé : 千夜QYS3 (https://www.pixiv.net/member_illust.php?mode=medium&illust_id=55779244)
Autre(s) compte(s) : Aucun
Couleur de dialogue : Rouge Bordeaux
Hexa : #990000 / RGB : 153, 0, 13

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: H: 55/25/0 | D: 65/30/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Lanzoreig Y. NarimarJeu 16 Nov 2017 - 22:51

Visiblement je ne vais pas pouvoir y échapper… Obliger de monter dans cette voiture avec cet oiseau de nuit et l’idiote qui a été assez folle pour le laisser boire de son sang. J’espère que personne d’autre n’est assez stupide pour accepter de se faire mordre par un vampire. Surtout par un vampire tel que lui !

"Accident ou pas les seuls blessés seront les créatures organiques se trouvant dans ce cercueil roulant."

Le démon n’aimait pas la technologie. Appartenant à un temps où cette dernière n’était pas aussi développée, il considérait désormais cette dernière de…dénaturé. Ce n’était pas une magie ou un pouvoir mais des rassemblements de matériaux et de diverses choses que l’on qualifiait de scientifiques permettant de créer des mécanismes et autres objets farfelus en tous genres. On n’arrêtait pas le progrès, mais le temps passé derrière des rochers avait empêché Lanz de voir le monde se construire, de voir les gens évoluer. Il préférait garder ses distances avec tout cela avant d’être plus renseigné sur le sujet, qui par ailleurs ne l’intéressait pas plus que ça.

"Tu tacheras néanmoins de faire attention à mon humaine. D’une certaine manière, j’y tiens."

Lyn, encore bouleversée par les sensations que lui avait procurées la morsure, rougit en entendant les mots de Lanz. On pouvait lui voler son corps, boire tout son sang ou la forcer à aimer quelqu’un, son cœur appartiendrait éternellement au démon. Elle se savait amnésique. Ses compétences au combat, sa compréhension du monde qui l’entourait, sa connaissance des voitures… Elle avait assurément fait des choses avant de rencontrer le démon. Elle avait dû se battre, sans doute avec un but, une idée, une conviction. Hélas, impossible pour elle de se souvenir de tout cela. Mais peu importait. L’essentiel était juste à côté d’elle. Servir et honorer son partenaire jusqu’à la mort.

Ils montèrent tous deux à l’arrière de la Regalia de Felles. Plus loin du pare-brise ils se sentait plus en sécurité. Et quand je dis «ils», je veux bien sûr dire «Lanz».

"Tu as l’immense honneur d’avoir un démon de ma renommée assis dans ta fourgonnette. C’est une première tâche de t’en souvenir, BatBoy."

Il profitait de chaque instant, chaque occasion, pour faire sentir au vampire qu’il ne l’aimait pas. Il voulait toujours plus le rabaisser, l’humilier ou lui manquer de respect. La seule chose qu’il pouvait faire était l’agression verbale. Peut-être qu’à force de se faire insulter il finirait par l’attaquer, et toute personne s’attaquant à lui s’en prenait indirectement à Lyn, qui ne manquerait pas de répliquer. C’est dans de tels moments que l’on pouvait sentir un lien les unir. Dans ces moments ainsi que pendant les batailles où leur fil de pensée respectif se rejoignait pour n’en faire qu’un.

Lanz, curieux de nature, voulut en savoir un peu plus sur les connaissances de Felles. Voir jusqu’où ces dernières pouvaient remonter. Il s’interrogeait sur ce qu’il avait pu voir de ses yeux et sur ce qu’il avait pu entendre ou lire. Mais la question qui lui brûlait actuellement les lèvres ne pouvait pas se satisfaire d’un début de phrase comme : «Je l’ai vu de mes yeux.» ou quelque chose attestant qu’il avait vécu à cet instant. Ce dernier n’était pas assez vieux.

Deux siècles ? Si le soleil le harcèle depuis deux siècles c’est donc le temps qu’il a passé en tant que vampire. J’imagine qu’il devait être humain auparavant. Je ne sais pas si d’autre races sont aptes à être vampirisées. Même si j’admettais qu’il avait vécu 300 ans il resterait trop jeune. Mais bon, je veux savoir.

Le démon attendit que la chauve-souris qui lui servait de chauffeur démarre et commence à avancer pour poser sa question.

"Nous sommes partis du mauvais pied. Essayons de recommencer sur de nouvelles bases et pour cela j’aurais une question à te poser. Sais-tu qui je suis ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Créatures à sang chaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Murasaki Kuroichi Une petite femme au sang chaud [terminé]
» Les cadavres ont ils le sang chaud ou froid? [Pv avec kitase shinichi]
» [EVENT - Groupe 5] Sang chaud dans les Docks
» Sur les terres de la meute "Sang-Chaud".
» Celles qui ont le sang chaud [Caitlyn]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Continents :: Continent Seo :: Volcan Gris-Rouge-