Partagez| .

Un cours d'histoire [PV Felles-La-Kukai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 04/06/2017
Messages : 26
Race : Vampire
Pouvoir : Télékinésie sanguine
Habitat : Un grand manoir en architecture gothique à 50 Km de la capitale
Métier : Professeur D'histoire à l'académie Seïka
Soras : 15
Avatar utilisé : Aki Kirito de Pure Blood boyfriend
Autre(s) compte(s) : Kukai Sawaka
Couleur de dialogue : je prendrais du rouge mais la teinte dépendra de l'humeur

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 60/50/10
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Felles NightbloodDim 17 Déc 2017 - 17:29

Oh dommage…un cours de jour, je vais devoir faire attention. Oui, être un vampire n’est pas de tout repos. Même après plus de deux cent ans d’existence, je dois encore faire attention. Ce n’est pas comme dans ces jeux ou le vampire devient de plus en plus résistant au fur et à mesure de l’aventure. Non pour moi je peux dire bonjour à la flammèche au moindre rayon de soleil. Encore heureux, ce n’est pas la chaleur qui m’embête. Quoique l’on soit en hiver. Ah dommage. La neige reflète la lumière du soleil. Je ne vais vraiment pas pouvoir décapoter la régalia. Sans elle, je suis vraiment fichu pour mon métier. Et pour ma vie aussi.

Oui vous l’aurez compris. Le soleil n’est pas vraiment très bon pour ma peau. Enfin bref, je ne vais pas me plaindre aujourd’hui alors que cela fait plus de deux siècles que je dois survivre dans ses conditions. Et je ne regrette pas mon vampirisme loin de là. J’en retire trop d’aménités pour que s’en soi un fardeau.

Remettons-nous dans le contexte. Il fait comme qui dirait froid aujourd’hui. Une journée d’hiver, plutôt enneigée. Et un cours qui tombe à pic, puisque nous allons parler de l’expansion de l’empire des trolls de montagne depuis le siècle premier. Des batailles sanglantes, une économie complexe basée sur le troc et le service. Cette espèce ma fascine…tiens, je me demande si nous avons un élève troll parmi nous, cela pourrait être intéressant de le questionner. J’en demanderais plus à Mme Läkare. Ah et il va falloir que je lui demande une poche de sang aussi. Surtout ne pas oublier. Il serait impromptu de croquer un élève.

Bon, me voilà enfin arrivé devant l’académie, je suis pile à l’heure et pour une fois…j’ai osé respecter le code de la route. Je m’étonne moi-même pour une fois.

Je vais devoir rentrer dans l’académie par le garage intérieur, chose que je m’empresse de faire, je n’aime pas que les élèves voient ma voiture. Ils vont avoir une idée de mon statut économique et cela ne pourrait rien ne m’apporter de bon. Ils ne savent d’ailleurs pas que c’est moi qui finance leurs cours en excursion. D’ailleurs il y’en aura un dans les montagnes ce soir. Mais nous ne sommes pas ce soir, nous sommes ce matin, et comme un génie du nom de Pr Chen l’a dit : « Chaque chose en son temps. »

Une fois que la barre du garage sous-terrain est ouverte, je fais passer ma voiture et je la gare à la place qui m’est attribuée…comme quoi...être professeur possède quelques avantages.

J’entre ensuite dans l’école Et regarde dans mon casier pour voir si j’ai reçu quelque chose. Je dois tout de même avouer que le fait de ne recevoir presque que des avis de grève est plutôt embêtant. Notre statut est très bien comme cela. Il y’en a qui ont plus besoin de ces grèves que nous…hors de question que je fasse grève.

Ah…le cours va bientôt commencer, comme à mon habitude, je passe par le sous-sol pour ne pas avoir affaire aux vitres qui donnent droit sur le soleil et je remonte au niveau du couloir de ma salle. Cette école est bien faite tout de même. Ils ont même pensé aux personnes photosensibles. J’arrive encore une fois pile à l’heure et comme d’habitude, les rideaux de la salle sont bel et bien fermés.

Je déploie mes affaires et attend que les élèves prennent place, ce qu’ils font d’ailleurs sans plus tarder. Ils se mettent en place, déploient leurs affaires, et le cours peut enfin commencer.

« Bien le bonjour les enfants. Allez, terminez silencieusement de vous installer, car aujourd’hui, le cours sera assez difficile, quoique dans le thème de notre journée. Nous allons parler de l’expansion de l’empire des trolls de montagne depuis le siècle premier. Bon, alors pour commencer, est-ce que quelqu’un pourrait faire une introduction au cours ? Qu’est-ce que vous savez sur cet empire ? … pas tous à la fois merci bien. »

« Mais qu’est-ce qu’on s’en fout des trolls !? »

Ahhh, je l’attendais celui-ci. Un élève, hybride hérisson…il ne rate jamais une occasion de piquer ma patience…bon ce n’est pas grave Felles, reprends-toi, tu vaux bien mieux que cela.

C’est alors que je prends la décision de marcher doucement vers la table de cet élève. Je marche doucement, calmement avec un doux sourire aux lèvres et ! Pour bien contraster le tout et donner un bel effet de surprise, je claque ma main sur sa table. Le son en a fait sursauter plus d’un, surtout ceux qui se permettent de dormir alors qu’ils sont bien sur le point de rater leur année.

« Ecoute-moi bien…Se qu’il y’a d’intéressant avec les trolls, c’est que nous les prenons tous pour des idiots…sur ce point de vue, ils ne sont pas très différents de toi mon garçon.  Mais passons, dans les faits, tu devrais prendre exemple sur eux. Ils paraissent idiots mais contrairement à toi, ils ont assez de jugeote pour faire un empire qui tient depuis des siècles. Alors je te préviens… »

Mes yeux commencent à s’illuminer, de leur fameuse lueur rouge…plutôt effrayant chez les imbéciles dans son genre.

« Si tu ose te permettre…encore une fois…de perturber le déroulement de ce cours, laisse-moi t’assurer que tu risque d’avoir de sérieux ennuis… »

Enfin il s’est tut. Quel soulagement. Bon reprenons, je retourne à ma place et je repose ma question d’un air calme et apaisé :

« Alors ? Personne ne sait quoique ce soit à propos de l’empire des trolls de montagnes ? »

•••

Your blood is so... mhhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice
Date d'inscription : 28/03/2016
Messages : 180
Race : Humaine
Pouvoir : /
Habitat : Dortoir de l'académie
Métier : Elève
Soras : 566
Avatar utilisé : Ryuuko Matoi - Kill la Kill
Autre(s) compte(s) : Raphael A. Sullivan
Couleur de dialogue : #cc0033

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 65/50/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
La KyllerkaSam 20 Jan 2018 - 10:06


Le réveil fut dur, ce matin. J'aurais bien voulu dormir plus longtemps, mais comment dire que c'était impossible avec mes camarades de chambre qui faisaient un bordel pas possible ? Je me suis donc réveillée avec non seulement la tête dans le cul, mais avec le pied gauche. Une bonne journée en perspective. Encore dans les vapes, je demande à l'une de mes camarades ce que nous valait tant d'agitation dès le matin, d'autant plus que nous étions le week-en... MAIS MERDE ON EST EN SEMAINE !

Prenant conscience de cela, je me met limite en SSJ3 et sors de mon lit en courant. Je prendre le premier uniforme qui me passe sous la main -je n'ai aucune foutue idée de si c'est le mien ou non-, l'enfile en vitesse avant de me rendre compte que ce n'était pas le mien. Je le jette donc par terre après l'avoir enlevé, et me rue vers ma garde-robe -en culotte, je n'ai pas le temps pour prendre en compte de quelconques notion de pudeur- pour le chercher. Bordel, mais il est où ? Je finis par le trouver après avoir mis les trois quart de mes vêtements par terre. Je l'enfile en vitesse, prépare en vitesse mes affaires avant de détaler à toute vitesse ; je ne prends pas vraiment le temps de manger non plus.

Je met bien dix minutes avant de trouver la salle de cours. J'ai cours d'histoire, ou une merde dans le genre... Bref, au pire, je verrais. Je rentre dans la salle pile quand la sonnerie retentit, et je m'empresse d'aller dans le fond de la classe, où se trouve ma place. Contrairement à d'autres infortunés camarades, j'ai eu le privilège de me trouver une place bien au fond, là où les profs ne pensent jamais à regarder. Ce qui signifie que je peux dormir, gribouiller sur la table, faire l'andouille, bref, tout ce dont j'ai envie sans être surveillée par les profs !

Par ailleurs, le prof du jour arrive en même temps que moi. Ce que j'en pense ? Oh, sympa, mais bon, je n'aime pas les cours de base, donc autant dire que je ne suis pas son élève la plus attentive. Je n'écoute que d'une oreille le début du cours, préférant jouer avec mon stylo. Hum... Troll des montagnes ? Oui, pourquoi pas... Mais le sujet ne m'intéresse pas tant que ça, et une personne le fait bien remarquer. Heureusement pour lui, le prof garde son calme et continue le cours, attendant maintenant sûrement une réponse. Hélas, ce n'est pas moi qui vais la lui donner la réponse, vu que je n'écoutes pas trop et que je suis plus captivée par le stylo qu'autre chose...

•••

Caps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 159
Race : Neko ♥
Pouvoir : TROLOLOL
Habitat : Académie Seïka
Métier : élève (au club de kendo si possible)
Soras : 1106
Avatar utilisé : I have no idea
Autre(s) compte(s) : Felles Nightblood
Couleur de dialogue : La couleur préférée des chats. "nya ♥️"
Non, en vrai ça pourras varier selon la situation.

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 40/60/0
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Kukai SawakaVen 26 Jan 2018 - 9:18

Il fait chaud, des flammes ? C’est rouge, et orange un peu…ça brûle, mais c’est comme si je ne pouvais pas faire grand-chose. Oui ce sont des flammes, des flammes dévorant une maison, ou quelque chose de plus grand…une auberge peut-être. Oui…je me souviens, j’ai déjà été ici. C’est l’auberge proche de la plaine des fleurs noires, celle que Laeva et moi avons brûlé à cause d’un loup-garou…je comprend mieux maintenant. Tiens, il y’a même de mouvement, pourquoi ?

Ce que je vois alors me perturbe grandement. Je me vois, dans la colère des plus atroces, mes yeux…ils brillent d’une lueur effrayante. Et apparemment je suis en train de me battre à mains nue contre ce loup… Je me souviens maintenant. C’est ce moment ou mon collier a brûlé. Alors, c’est vraiment à ça que je ressemble quand il prend le contrôle ? Une démon encore pire qu’un loup-garou, aussi dangereux que ça ? Non je refuse de l’accepter, ce n’est pas moi !

Une fois que le loup meurt, gisant sur une pique dont je ne connais l’origine je me rapproche de moi, enfin non, cette chose se rapproche de moi. Cette chose m’étant semblable et pourtant si étrangère. Elle me pointe du doigt avec un sourire démoniaque, sadique, cette chose veut faire du mal, des yeux d’un rouge orangé si vif, bien différent du jaune habituel des miens. Je ne peux pas bouger… Petit à petit, je comprends ce que peut-être cette chose, ce n’est pas moi en effet, mais ce qu’il y a en moi, je sais très bien ce qu’est cette chose, je me bats contre elle si souvent et pourtant je n’ai jamais pu la voir.

Mais maintenant que je la vois, cette forme, hideuse, effrayante, paralysante. J’en ai peur maintenant que je la vois. Pourquoi donc dois-je avoir cela en moi ?

Non ne t’approche pas ! disparait tout de suite ! JE NE VEUX PLUS JAMAIS TE VOIR !!! elle se met à sourire, je vois ses crocs pointus, son sourire dans lequel un flot de sang se met à couler. Doucement elle s’approche et…NON
Doucement elle s’approche et…NON !
Doucement elle s’approche et…NON !
Doucement elle s’approche et…NON !
Doucement elle s’approche et un son puissant retentit, je me mets alors à pousser un cri et soudain, soudain…le soleil m’éclaire le visage.

Je suis assis, sur mon lit, haletant, trempé de sueur et l’air paniqué, par chance, je n’ai pas de colocataire, du moins je n’en ai plus. J’ai l’air d’un petit chaton apeuré…

Je vois le soleil m’éclairer, il fait jour…jour…MEEEEEEEEEEEEEERDE !!!! J’AI COURS !

Hersement que mon réveil à sonné à l’heure, mais j’étais tellement paniqué que j’ai bien dû rester une bonne vingtaine de minutes assis comme un bon à rien. A mais quel boulet !!! Kukai tu le fait exprès !

Je me dépêche de prendre mon bento que je mangerais plus tard, je le mets dans mon sac, je vérifie qu’il ne manque rien en vitesse, je prends un verre de lait à une grande vitesse et hop je cours jusqu’en salle d’histoire, le cours vient de commencer, j’ai cinq minutes de retard, si je me dépêche, je pourrais arriver sans trop de retard. ALLEZ PLUS VITE !

Je trouve le bon couloir, ça commence à devenir sombre mais je n’y prête pas vraiment une grande attention. Dans ma course, je prête l’oreille pour entendre si je n’ai rien manqué, le professeur à l’air de poser une question d’introduction ça devrait aller.

Pris dans mon stress, je ne prends même pas la peine de frapper avant d’entrer. J’ouvre la porte avec une grande vigueur et me voilà enfin dans la classe.

« Gomen asaii Sensei ! Je…j’ai mal géré mon temps »

Une fois relevé de mon inclinaison, je porte un œil sur la classe qui est tout de même étonnamment silencieuse je porte le regard sur les élèves et je vois certaines personnes, notamment des filles assez timides de nature, rougir et saigner un peu du nez…j’ai du mal à comprendre pourquoi.

« Non seulement vous avez mal géré votre temps mais aussi votre organisation Mr Sawaka…pouvez-vous me dire où est votre chemise ? »

A ces mots je remarque mon erreur et je comprends la réaction de ces personnes. J’ai totalement oublié de mettre ma chemise, je ne suis venu qu’avec mon pantalon, mes chaussures et mon sac. Quelle honte, je dois avouer que je n’ai pas le meilleur des sentiments actuellement.

Mes oreilles se rabaissent sur elles-mêmes et j’arrive à articuler assez doucement :

« Euh…est-ce que je pourrais aller prendre ma chemise sans risquer un retard Professeur ? Onegai… »

Avec son autorisation, je repars de plus belle, probablement encore plus vite qu’à mon arrivée et j’enfile ma chemise. Je repars tout en vitesse, cette fois en ayant rien oublié et j’arrive en classe, plutôt essoufflé.

« Je vous présente mes excuses pour ce désagrément Monsieur… »

Je m’installe à ma place et je remarque que la place qui est habituellement vide à côté de moi ne l’est pas. Dommage je vais sans doute devoir travailler avec quelqu’un aujourd’hui… Lorsque je regarde cette personne, je suis sûr de l’avoir déjà vue quelque part. Ah mais oui, c’est vrai, maintenant. C’est La, si je me souviens de son nom, elle était présente à la quête du dragon, on s’est battu ensemble.

Je vais tout de même essayer de ne pas croiser son regard, je me demande bien ce qu’elle peut penser de moi après mon erreur de tout à l’heure. Bon enfin bref, je vais suivre le cours et faire comme s’il ne s’étais rien passé et normalement ça passera tout naturellement.

Hum, alors la question porte sur l’empire des trolls, ça va être compliqué je l’avoue. Mais bon, pourquoi ne pas tenter. Il me semble avoir lu quelque chose dessus…allez je tente. Je lève la main et je me fais assez vite interroger comme je suis à peu près le seul à lever la main.

« Oui Mr Sawaka ? »

« L’empire des trolls si je me souviens bien est celui qui a pu inventer le concept de la catapulte vivante non ? »

•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 04/06/2017
Messages : 26
Race : Vampire
Pouvoir : Télékinésie sanguine
Habitat : Un grand manoir en architecture gothique à 50 Km de la capitale
Métier : Professeur D'histoire à l'académie Seïka
Soras : 15
Avatar utilisé : Aki Kirito de Pure Blood boyfriend
Autre(s) compte(s) : Kukai Sawaka
Couleur de dialogue : je prendrais du rouge mais la teinte dépendra de l'humeur

Stats & inventaire
Attaque/Esquive/Magie: 60/50/10
PVs:
50/50  (50/50)
Inventaire & équipement:
Felles NightbloodMar 6 Fév 2018 - 21:56

Eh bien, un élève sérieux et pourtant si dissipé, oublier son maillot tout de même…bon allez passons je n’ai pas le temps de perdre encore un peu plus de temps. Il faut que le cours reste dans sa continuité. Je retourne donc vers le tableau, commence à écrire le titre du chapitre, et je laisse les élèves noter le chapitre. Sans un mot, je tire la carte du monde et je commence par donner les indications géographiques. Une bonne introduction de cours en somme.

Mais avant, et je n’ai vraiment pas de chance de me faire interrompre à chaque fois que je veux poser cette…

« Je vous présente mes excuses pour ce désagrément monsieur… »

…question…

« Bon, ce n’est pas grave asseyez-vous. »

Bon, allez une dernière tentative, je vais la poser une dernière fois. Avec un peu de chance, peut-être que la timidité…ou la paresse de certains se sont dissipés entre temps, sait-on jamais.

« Bon, dernière tentative les enfants, est-ce que vous savez quelque chose à propos de l’empire de trolls de montagne durant le siècle premier ? »

Soudain, un miracle que dis-je une bénédiction…ou peut-être pas au fait, un élève lève la main.

« Oui Mr Sawaka ? »

« L’empire des trolls si je me souviens bien est celui qui a pu inventer le concept de la catapulte vivante non ? »

« Eh bien vous avez à moitié répondu à la question Mr Sawaka, certes ce sont bien ces créatures qui ont inventés ce concept, mais c’était au siècle troisième or le cours d’aujourd’hui ne se base que sur le premier. »

Un élève qui participe fait toujours plaisir, c’est dommage qu’il soit aussi dissipé, mais je ne sais comment, il arrive à s’en sortir, il a de la détermination j’imagine, mais il manque trop de méthode, il n’arrive même pas à organiser ses idées comme il le faut, c’est dommage, il va falloir retravailler tout ça.

« Bon, ce n’est pas grave, on va commencer le cours depuis le début, comme ça, nous partirons tous sur la même base…ah et avant que j’oublies, ce soir, nous irons voir les vestiges de cet empire. Par ailleurs les enfants, il me faudra une signature qui indique que vous serez sous ma responsabilité, les élèves majeurs, je vous invite à signer seuls, ceux qui ne le sont pas, soit vous trouvez un moyen de la faire signer par votre tuteur, soit, si vous êtes dans une situation particulière, vous pouvez m’en parler et j’en aviserais avec le proviseur.

Sur ce, nous allons commencer. Alors tout commença au siècle premier, les trolls des montagnes, un peuple déjà prospère en ce temps là voulait autre chose, quelque chose de plus grand, plus imposant, ils voulaient être reconnus comme des êtres puissants. Ils ont donc commencé à utiliser une arme qu’il redoutaient jusque-là, le savoir. Oui le savoir, cette arme sans limite qui peut permettre au plus petit des êtres de devenir le plus puissant des vivants.

Ils ont commencé par inventer des armes, autrefois, ils ne se limitaient qu’à des pierres. Mais au fur et à mesure de leur recherches, ils sont devenus de réels experts dans la création des armes, certes, aujourd’hui ils se font battre par d’autres, mais en ce temps, personne ne pouvais les égaler en matière d’innovation pour l’armement. D’ailleurs ce sont eux qui ont inventé les premières frondes de ce monde.

Bon…quelqu’un a des question ? Ou pouvons nous passer à la suite ?
»

Le tout dit sur un ton calme, posé, ma voix grave et suave calmant les élèves les plus turbulents. J’ai parlé clairement, avec assez de lenteur pour laisser le temps aux élèves de comprendre, certains ont pris des notes, d’autres m’ont tellement écouté qu’il en ont oublié de prendre note, d’autres dorment encore, dommage, je vais sans doute devoir faire quelque chose pur eux.

Enfin bref, je marque une pause dans ma parole, prends la craie et commence à écrire un résumé de l’introduction au tableau, je n’ai plus qu’à laisser mes élèves copier tandis que je vais chercher le reste du cours dans mon cartable.

•••

Your blood is so... mhhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Un cours d'histoire [PV Felles-La-Kukai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Gérard Gourgues l'homme par qui le cours de l'histoire aurait pu changer
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» [Cours d'Histoire de la magie] Premier cours
» [Cours 1] Histoire de la Magie
» Reconstitution Historique # Inscription au cours d'histoire spé n°1 [Inscriptions Fermées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsuki's World :: Académie Seïka :: Aile Émeraude :: Salles de classes-